Le rendez-vous de l’économie
Avril 2015
Sondage réalisé par
Publié le 14 avril 2015
Levée d’embargo le 13 avril – 22H30
po...
Méthodologie
Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet les 9 et 10 avril 2015
E...
Précisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur.
Ce...
Principaux enseignements
1 - Santé publique et lutte contre le tabagisme : si les Français sont le plus souvent favorables...
Principaux enseignements
2 – Projet de loi santé : six Français sur dix (62%) se déclarent favorables au principe clé du P...
L’œil de l’expert
Instauration du paquet neutre : une mesure paradoxale
par Guillaume Granier
Le paquet neutre a vu le jou...
L’œil de l’expert
Mais quelques semaines plus tard, le mardi 7 avril, en plein débat sur le projet de loi Santé, le groupe...
8
Efficacité du paquet neutre pour lutter contre
le tabagisme en France
Selon vous, l’instauration d’un paquet neutre pour...
9
Interdiction de la cigarette électronique
sur le lieu de travail
Etes-vous favorable ou opposé à l'interdiction de la ci...
10
Approbation de la généralisation du tiers-payant
Dans son projet de loi de Santé, le gouvernement propose notamment de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le sondage Odoxa sur 3 mesures de la loi Santé

3 237 vues

Publié le

Le sondage Odoxa sur 3 mesures de la loi Santé

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 237
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 862
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le sondage Odoxa sur 3 mesures de la loi Santé

  1. 1. Le rendez-vous de l’économie Avril 2015 Sondage réalisé par Publié le 14 avril 2015 Levée d’embargo le 13 avril – 22H30 pour et,
  2. 2. Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 9 et 10 avril 2015 Echantillon Echantillon de 1 007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. Précisions sur les marges d’erreur Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé. Si le pourcentage observé est de … Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%. Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
  4. 4. Principaux enseignements 1 - Santé publique et lutte contre le tabagisme : si les Français sont le plus souvent favorables aux initiatives dans leur principe – comme par exemple l’interdiction de la cigarette électronique sur le lieu de travail, soutenue par six Français sur dix – ils sont nettement plus dubitatifs sur leur efficacité. Ainsi, les trois-quarts d’entre eux ne croient pas en l’efficacité du paquet neutre sur les paquets de cigarette. Les Français ne sont pas du tout convaincus de l’efficacité du paquet neutre pour lutter contre le tabagisme en France : les trois-quarts d’entre eux ne croient pas en son efficacité (73%) contre seulement un quart (26%) qui pensent que cette mesure pourra l’être. L’opinion publique a très peu évolué sur cette question. Avec une question similaire, nos confrères d’Opinionway pour Metronews avaient sondé l’opinion à ce sujet en septembre dernier. A cette époque déjà, les trois-quarts des Français manifestaient le même scepticisme. Sans doute faut-il voir plutôt dans cette perception une marque de défiance généralisée quant à l’efficacité des politiques publiques pour changer les comportements, plutôt qu’un rejet de principe de l’opinion s’agissant des actions de ce type. Il y a un an, en mai 2014, un sondage de nos confrères d’Ipsos montrait qu’une majorité de Français (55%) jugeaient favorablement le concept dans son principe. D’ailleurs, la plupart des initiatives de santé publique, quelles qu’elles soient recueillent le plus souvent une majorité d’adhésion sur leur principe. Ainsi, les Français sont une large majorité de 61% contre 38% à se déclarer favorables à l’interdiction de la cigarette électronique sur le lieu de travail.
  5. 5. Principaux enseignements 2 – Projet de loi santé : six Français sur dix (62%) se déclarent favorables au principe clé du PLS, la généralisation du tiers-payant Contestée par les médecins, vent debout contre son Projet de loi de santé, la Ministre de la santé, Marisol Touraine dispose du soutien d’une large majorité de Français sur le principe clé de son PLS : la généralisation du tiers-payant. Dans son principe, cette mesure est soutenue par une large majorité de 62% de Français (contre 37% qui y sont hostiles). Si les mois de mobilisation des médecins contre le PLS n’ont guère fait bouger les lignes à ce sujet (les Français étaient déjà 60% à y être favorables le mois dernier), ils n’ont pas été sans effet sur les perceptions du public. En effet, dans notre sondage Carnet de Santé des Français (Odoxa-MNH-France Inter-le Figaro) de mars dernier, les Français disaient aussi qu’ils comprenaient les inquiétudes des médecins s’agissant des conséquences de ce PLS sur leur activité au quotidien, étant d’accord avec eux pour considérer que cela leur ferait à la fois perdre du temps (dans ce même sondage en mars dernier 65% estimaient que cette mesure serait génératrice de travail supplémentaire pour les médecins) et de l’argent (52% percevait cette mesure comme économiquement pénalisante pour les médecins). Résultat, nous avons actuellement une opinion publique à la fois majoritairement favorable à la généralisation du tiers-payant, car elle juge qu’il s’agit d’une mesure socialement juste (65% en mars dernier) et, qui, en même temps, juge « justifié » le mouvement des médecins contre cette mesure (55% dans notre sondage de mars). Sur le PLS, le tiers-payant, comme plus généralement les nouvelles initiatives de santé publique qu’il aura à prendre, le gouvernement doit donc parvenir à convaincre les Français, non plus seulement du bien fondé de ses initiatives dans leur principe, mais bien de leur efficacité. Gaël Sliman, Président d’Odoxa @gaelsliman
  6. 6. L’œil de l’expert Instauration du paquet neutre : une mesure paradoxale par Guillaume Granier Le paquet neutre a vu le jour en Australie dès 2012, une proposition reprise en février 2015 en Irlande. L’idée est simple : interdire l’apposition de marque ou de logo sur les paquets de cigarettes pour disposer de paquets au format standard et à la typographie unique. Au Royaume Uni, le Premier ministre David Cameron a décidé de mettre en place cette mesure soutenue par 72 % des britanniques. En France, le débat semble moins tranché dans l’opinion. Les députés ont voté l’instauration d’un paquet neutre pour mai 2016 dans le cadre du projet de loi Santé présenté par Marisol Touraine. Cependant, selon le rendez-vous de l’économie Odoxa-FTI Consulting – Les Echos – Radio classique d’avril 2015, 73% des Français ne croient pas en l’efficacité du paquet neutre pour lutter contre le tabagisme en France. Nous réagissons à l’exact opposé de nos voisins d’outre-manche. Pourquoi un tel décalage ? Tout d’abord, les Français ont reçu des informations contradictoires autour de l’efficacité du paquet neutre. Karine Gallopel-Morvan, professeure a l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique a rappelé en s’appuyant sur un certain nombre d’études internationales que le paquet neutre était efficace pour différentes raisons : il empêchait le pouvoir persuasif du marketing des fabricants de tabac, il augmentait l’impact des messages sanitaires présents sur les paquets de cigarettes, … A l’inverse, d’autres études, tout aussi sérieuses démontrent que le paquet neutre n’a aucun effet sur la consommation de tabac. En 2013, une étude de la London School of Economics expliquait : « les données collectées ne démontrent pas qu’il y ait eu un changement de la prévalence tabagique des adultes après l’introduction du paquet neutre avec ses avertissements sanitaires imposants ». Les contradictions autour du paquet neutre ont été observées au sein même de la majorité gouvernementale. En février 2015, la ministre de la Santé évoquait en conférence de presse la nécessité de renforcer la lutte contre le tabac, notamment en mettant en place le plan anti-tabac. La ministre a précisé que les mesures phares de ce plan – dont l’adoption d'un paquet de cigarettes neutre et l’interdiction de vapoter dans certains lieux publics - seraient intégrées dans le projet de loi santé par le biais d'amendements.
  7. 7. L’œil de l’expert Mais quelques semaines plus tard, le mardi 7 avril, en plein débat sur le projet de loi Santé, le groupe socialiste annonce la création d’une commission sur l’évolution du métier de buraliste, confiée au député PS du Doubs Frédéric Barbier. Ce « plan buraliste » vise à augmenter la rémunération des buralistes dans la vente de tabac, à mieux sanctionner la fraude et à améliorer la traçabilité des paquets de cigarettes. La majorité a pris conscience entre temps des effets collatéraux potentiels de l’instauration du paquet neutre sur l’emploi, notamment pour les 27 500 buralistes, qui maillent le territoire. Pour la confédération des buralistes, l’instauration du paquet neutre est une « douche froide ». Les buralistes, dont 720 confrères ont dû fermer en 2014, estiment que cette nouvelle décision n’est « pas adaptée au marché français ». Dès lors, peut-on en déduire que les Français sont opposés aux politiques de lutte contre le tabac ? Non, car d’après notre rendez-vous de l’économie Odoxa – FTI Consulting – Les Echos- Radio classique, 61 % des Français sont favorables à l’interdiction de la cigarette électronique sur le lieu de travail. Dans le cas du paquet neutre, il serait plus juste de dire que les Français doutent de la capacité de changer les comportements par un encadrement du marketing. Guillaume Granier, managing Director Guillaume Granier est Co-managing director de FTI Consulting Paris, spécialisé en communication corporate et financière. Il était auparavant Directeur conseil en communication Corporate au sein de l’agence TBWA/Corporate où il a conseillé des groupes comme Carrefour, Gemalto, Ipsos, Arcelor-Mittal … Guillaume a conduit des opérations et des campagnes publicitaires sur leur stratégie de marque et de développement pour de nombreuses entreprises françaises et internationales ainsi qu’à l’occasion de l’ouverture du capital d’Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, l’OPA de Mittal sur Arcelor… et conseillé BNP Paribas Investment Partner ou Ernst & Young…. Guillaume était auparavant consultant au sein de l’agence de communication financière Polytems. Guillaume est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et d’une licence de droit des affaires de l’Université Paris I-Panthéon-Sorbonne. A propos de FTI Consulting FTI Consulting est un groupe international de conseil aux dirigeants comptant plus de 3.900 employés présents dans 22 pays, aux Amériques, en Asie, en Australie et en Europe. En France, FTI Consulting Strategic Communications est leader en stratégies d'informations dans les domaines de la communication corporate, financière et d'influence.
  8. 8. 8 Efficacité du paquet neutre pour lutter contre le tabagisme en France Selon vous, l’instauration d’un paquet neutre pour toutes les marques de cigarettes est un outil très efficace, assez efficace, assez inefficace ou très inefficace pour lutter contre le tabagisme en France… ? Très efficace 5% Assez efficace 21% Assez inefficace 42% Très inefficace 31% (NSP) 1% S/T Efficace : 26%S/T Inefficace : 73%
  9. 9. 9 Interdiction de la cigarette électronique sur le lieu de travail Etes-vous favorable ou opposé à l'interdiction de la cigarette électronique sur le lieu de travail ? Tout à fait favorable 31% Plutôt favorable 30% Plutôt opposé 24% Tout à fait opposé 14% (NSP) 1% S/T Favorable : 61%S/T Opposé : 38%
  10. 10. 10 Approbation de la généralisation du tiers-payant Dans son projet de loi de Santé, le gouvernement propose notamment de généraliser le principe du tiers payant, qui vise à dispenser tous les patients sans prise en compte des ressources de chacun d'avancer les frais lors de leur consultation chez le médecin. Vous personnellement, dites-moi si vous êtes plutôt favorable ou opposé à cette généralisation du tiers- payant telle que le propose le gouvernement ? Tout à fait favorable 24% Plutôt favorable 38% Plutôt opposé 21% Tout à fait opposé 16% (NSP) 1% S/T Favorable : 62%S/T Opposé : 37%

×