Les Français
et les élections
municipales
Janvier 2014

Ce sondage est réalisé par

pour

et

« Aviva, acteur majeur de l’...
Fiche technique

Recueil

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
recrutés par téléphone puis interrogés par ...
Note sur les marges d’erreur
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d...
Synthèse détaillée des résultats (1/2)
MUNICIPALES : une indéniable DROITISATION de l’opinion limitera le vote de gauche, ...
Synthèse détaillée des résultats (2/2)
Pourtant, malgré ces avantages indéniables, il n’est pas sûr que la droite parlemen...
Souhait de victoire aux élections municipales
Vous-mêmes, dans votre commune, souhaitez-vous la victoire… ?

Auprès des ex...
Souhait

de

victoire

aux

élections

Selon l’étiquette politique de la commune

municipales

Vous-mêmes, dans votre comm...
Enjeux du vote aux élections municipales
Souhaitez-vous que lors des prochaines élections municipales, les Français
votent...
Enjeux détaillés du vote
o

Quel est parmi les thèmes suivants celui qui pèsera le plus dans votre vote lors de l’élection...
Enjeux détaillés du vote
Selon la proximité partisane
o

Quel est parmi les thèmes suivants celui qui pèsera le plus dans ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sondage les français et les elections municipales

31 055 vues

Publié le

0 commentaire
17 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
31 055
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29 053
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
17
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sondage les français et les elections municipales

  1. 1. Les Français et les élections municipales Janvier 2014 Ce sondage est réalisé par pour et « Aviva, acteur majeur de l’assurance vie et de l’épargne à long terme, de la gestion d’actifs et de l’assurance dommages »
  2. 2. Fiche technique Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés par Internet les 9 et 10 janvier 2013. Echantillon de 997 personnes, représentatif population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon 2 de la La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. Note sur les marges d’erreur Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré : Intervalle de confiance à 95% selon le score Taille de l’échantillon 5 ou 95% 10 ou 90% 20 ou 80% 30 ou 70% 40 ou 60% 50% 100 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0 200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 700 1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8 800 1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 4 000 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 6 000 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 10 000 0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,0 Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%. 3
  4. 4. Synthèse détaillée des résultats (1/2) MUNICIPALES : une indéniable DROITISATION de l’opinion limitera le vote de gauche, mais la poussée du FN pourrait limiter le succès attendu de la droite Depuis sept ans on entend beaucoup parler, à tort, d’une soi-disant « droitisation » du pays. Cette idée était largement fausse il y a encore deux ans : certes, en matière de sécurité et de « refus de l’assistanat », voire de fiscalité, les Français sont depuis longtemps convaincus par ces orientations classiquement davantage portées par « la droite », mais en même temps, jusqu’en mai 2012 ils avaient toujours refusé nettement la règle du « 1 fonctionnaire sur 2 », trouvaient que Nicolas Sarkozy en faisait « trop » pour les entreprises et les riches, et demandaient avant tout plus de justice sociale. Ils ont d’ailleurs élu sans coup férir un Président de gauche se posant en « ennemi des riches » et de la finance. Désormais, depuis l’élection de ce Président de gauche assumant de plus en plus son orientation sociale-démocrate voire socialelibérale, la « droitisation » de l’Opinion est complète car sur les thématiques économiques, ils demandent moins d’état et de fonctionnaire et une baisse des charges sur les entreprises ; thèmes qui étaient jusqu’à présent davantage les marottes de la droite que les slogans de la gauche. Notre sondage sur les municipales l’illustre doublement : - D’une part, au niveau du rapport de force politique, avec une gauche bénéficiant de seulement 40% de souhaits de victoire dans le pays contre 58% en faveur de la droite et de l’extrême-droite et un désir de voter pour sanctionner Hollande encore plus fort que celui qu’avaient les Français de sanctionner Sarkozy à pareille époque avant les municipales de 2008 (27% contre 24% selon un sondage CSA de janvier 2008) - D’autre part, au niveau idéologique, s’agissant des enjeux clés du vote : les impôts locaux constituent pour la première fois le sujet qui pèsera le plus dans le vote des électeurs en mars prochain tandis que la sécurité est citée à un très haut niveau (4ème thème clé et 2ème auprès des sympathisants de droite) … or ces deux thèmes sont davantage des sujets de force pour la droite que pour la gauche. Inversement, l’action sociale ou la petite enfance, thématiques habituellement plus favorables à la gauche sont reléguées au second plan des préoccupations des électeurs. 4
  5. 5. Synthèse détaillée des résultats (2/2) Pourtant, malgré ces avantages indéniables, il n’est pas sûr que la droite parlementaire puisse pleinement profiter de la situation. D’abord parce que le vote aux élections municipales est toujours perçu avant tout comme un enjeu local, 70% des Français déclarant qu’ils ne voteront « que sur des enjeux locaux » plutôt que pour soutenir ou sanctionner le Président. Ainsi, des maires de gauche bien identifiés et dont l’action serait appréciée ont toutes les chances de résister malgré l’impopularité actuelle du gouvernement. Ensuite, parce que même si les souhaits de victoire sont très défavorables à la gauche, le rapport de force à droite entre l’UMP et le FN n’a plus rien à voir avec celui de 2008. A l’époque, le Front national était inexistant, ne recueillant que 2% des intentions de vote ; aujourd’hui au contraire, il constitue une vraie concurrence pour l’UMP avec près d’un Français sur cinq souhaitant la victoire d’une liste FN (18%, mais ce potentiel est en recul sensible depuis novembre dernier). Conjugués, ces deux éléments pourraient bien permettre à la gauche de résister en limitant le nombre de villes perdues. Comme, en plus, le rapport de force est franchement favorable à la gauche dans la plupart des grandes villes sur lesquelles se focaliseront les caméras, il est même possible que la sanction du 30 mars ne soit présentée comme une quasi-victoire pour François Hollande et le gouvernement … Gaël Sliman, Directeur Général Adjoint de BVA 5
  6. 6. Souhait de victoire aux élections municipales Vous-mêmes, dans votre commune, souhaitez-vous la victoire… ? Auprès des exprimés, Rappel novembre 2013* à l’exclusion de ceux qui choisissent une liste sans étiquette 5% D'une liste d'extrême gauche 24% D'une liste du PS et de ses alliés 9% D'une liste du MoDem ou de l'UDI 6% 6 (NSP) 14% (D'une autre liste) 4% (+1)* 39% (+3)* (+1)* 14% 22% D'une liste du Front National 21% (+2)* 18% (-4)* 10% D'une liste de l'UMP 17% 40% (-3)* 20% 31% 32% 25% 21% 2% * Baromètre BVA-Orange-L’Express-France Inter-Presse Régionale de la politique nationale de novembre 2013
  7. 7. Souhait de victoire aux élections Selon l’étiquette politique de la commune municipales Vous-mêmes, dans votre commune, souhaitez-vous la victoire… ? Souhait de victoire auprès des exprimés (à l’exclusion de ceux qui choisissent une liste sans étiquette) Communes dirigées par la gauche Communes dirigées par la droite Rappel novembre 2013* 46% Liste de gauche 36% Liste de droite Liste du FN 7 18% Rappel novembre 2013* 47% 35% Liste de droite 18% Liste du FN 34% Liste de gauche 35% 47% 19% * Baromètre BVA-Orange-L’Express-France Inter-Presse Régionale de la politique nationale de novembre 2013 39% 26%
  8. 8. Enjeux du vote aux élections municipales Souhaitez-vous que lors des prochaines élections municipales, les Français votent pour sanctionner le Président de la République, pour soutenir le Président de la République ou ne votent que sur les enjeux locaux ? Pour sanctionner le Président de la République 26% Rappel Novembre 2013* : 27% Ne votent que sur les enjeux locaux 70% Rappel Novembre 2013* : 66% 8 ST Enjeux nationaux : 30% Rappel Novembre 2013* : 32% Pour soutenir le Président de la République 4% Rappel Novembre 2013* : 5% * Baromètre BVA-Orange-L’Express-France Inter-Presse Régionale de la politique nationale de novembre 2013
  9. 9. Enjeux détaillés du vote o Quel est parmi les thèmes suivants celui qui pèsera le plus dans votre vote lors de l’élection municipale de mars prochain, dans votre commune ? En premier, en second ? % En premier % Au global (En premier + en second) 23% Les impôts locaux 20% L'emploi et le développement économique 17% Le cadre de vie, l'environnement 10% La sécurité 6% 7% L’immigration La petite enfance (écoles, crèches etc) 4% 4% L’action sociale Le logement La circulation et le stationnement Les transports en commun La propreté Les animations et les loisirs (NSP) 9 2% 2% 1% 2% 2% 40% 36% 33% 23% 12% 12% 11% 9% 7% 5% 4% 3%
  10. 10. Enjeux détaillés du vote Selon la proximité partisane o Quel est parmi les thèmes suivants celui qui pèsera le plus dans votre vote lors de l’élection municipale de mars prochain, dans votre commune ? % Au global (en 1er + en 2nd) Ensemble Sympathisants de gauche L'emploi et le développement économique 12% La petite enfance (écoles, crèches etc) 22% 11% La circulation et le stationnement 18% 20% 13% 9% Le logement 9% 7% Les transports en commun 4% 8% 5% La propreté Les animations et les loisirs 3% (NSP) 2% 37% 2% 12% L’action sociale 27% 9% 23% L’immigration 34% 37% 33% La sécurité 42% 41% 36% Le cadre de vie, l'environnement 10 33% 40% Les impôts locaux Sympathisants de droite 8% 4% 6% 6% 2% 4% 3% 4% 4% 1% 2%

×