Périmètre et représentativité de l’échantillon 
5 527 entreprises avec bilan en 2013 
(Chiffre d’affaires >750 k€) 
 Code...
Structure du TRM (données 2013) 
Un secteur émietté 
83 % des entités ont moins de 50 salariés 
et réalisent 
40 % du chif...
chiffres d’affaires et effectifs ne progressent pas … 
 Quasi stabilité du chiffre d’affaires : +0,6% (gazole inclus) 
 ...
Le taux de valeur ajoutée bénéficie légèrement 
du repli du prix du gazole … 
5 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐...
… mais aussi de la maîtrise des frais généraux 
(hors sous‐traitance) 
6 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ...
après plusieurs années d’érosion continue 
La rentabilité d’exploitation se stabilise 
et se redresse même légèrement 
7 ‐...
L’effort d’investissement a été globalement maintenu en 2013 
assurant le maintien en l’état du parc 
Taux d’investissemen...
Sous‐traitance : recours accru depuis 2 ans 
Les entreprises du TRM cèdent 18 % de leur chiffre d’affaires 
en sous‐traita...
Les marges de manoeuvre après paiement des salaires 
cessent de s’éroder 
pour la première fois depuis la crise … 
10,9 
9...
… mais le rendement des équipements se stabilise en 2013 
à un (très) bas niveau 
« Pour produire 1 € de valeur ajoutée il...
Résultat net 
Net regain des résultats courants qui redeviennent 
supérieurs aux plus values de cessions 
Taux de résultat...
Partage de la richesse créée 
L’autofinancement bénéficie d’une moindre part consacrée 
aux charges de personnel, aux impô...
Des Besoins en fonds de roulement d’exploitation bien maîtrisés 
Moins de 5 jours 
de chiffre d’affaires, 
Moins que la mo...
La trésorerie courante se redresse légèrement 
à un niveau d’ensemble confortable 
(disponibilités) (crédits bancaires 
à ...
Un secteur qui renforce ses fonds propres 
et se désendette 
 Un quart des entreprises a un taux d’endettement élevé repr...
Une capacité de remboursement dans 
l’ensemble satisfaisante 
 Une forte majorité de sociétés dont la capacité de rembour...
Cotation Banque de France 2008 ‐ 2013 
En nombre d’entreprises 
Cotations 
BDF 
Deux tiers des entreprises du TRM 
employa...
Merci de votre attention
Transport routier, l'enquête de la Banque de France pour la FNTR
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transport routier, l'enquête de la Banque de France pour la FNTR

2 466 vues

Publié le

Les entreprises de transport routier ont, en 2013, commencé à sortir de la crise qui a débuté en 2009. Les principaux clignotants passent au vert.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 466
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
378
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transport routier, l'enquête de la Banque de France pour la FNTR

  1. 1. Périmètre et représentativité de l’échantillon 5 527 entreprises avec bilan en 2013 (Chiffre d’affaires >750 k€)  Codes NAF 4941A, 4941B et 4941C  Chiffre d’affaires par salarié compris entre 50 k€ et 300 k€  Hors entreprises individuelles et auto entrepreneurs  233 151 salariés soit 70,2% du secteur (332 000 personnes environ*)  42 salariés en moyenne par entreprise  30 milliards d’euros soit 71,4% du secteur (42 milliards d’euros*)  environ 5,4 millions d’euros en moyenne par entreprise  11,3 milliards d’euros soit 77,4% du secteur (15 milliards d’euros*) 2 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 (*) source : INSEE, étude FNTR Périmètre Effectifs Chiffre d’affaires Valeur ajoutée
  2. 2. Structure du TRM (données 2013) Un secteur émietté 83 % des entités ont moins de 50 salariés et réalisent 40 % du chiffre d’affaires total 43% de la valeur ajoutée 9 % des entreprises de 50 à 99 salariés assurent 15 % de l’activité globale 15 % de la valeur ajoutée 8 % des entreprises ont plus de 100 salariés et assurent 45 % de l’activité globale 42 % de la valeur ajoutée 3 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  3. 3. chiffres d’affaires et effectifs ne progressent pas …  Quasi stabilité du chiffre d’affaires : +0,6% (gazole inclus)  Maintien de l’emploi : +0,3 %  Un secteur faiblement exportateur, 7,3% du CA contre 13% pour les services en France 4 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  4. 4. Le taux de valeur ajoutée bénéficie légèrement du repli du prix du gazole … 5 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 Septembre 2014 (moyenne 9 mois) ?
  5. 5. … mais aussi de la maîtrise des frais généraux (hors sous‐traitance) 6 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  6. 6. après plusieurs années d’érosion continue La rentabilité d’exploitation se stabilise et se redresse même légèrement 7 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 Taux de Valeur ajoutée (valeur ajoutée / chiffre d’affaires) Taux de Marge brute d’exploitation (EBE / chiffre d’affaires)
  7. 7. L’effort d’investissement a été globalement maintenu en 2013 assurant le maintien en l’état du parc Taux d’investissement d’exploitation en % (Investissements / Valeur Ajoutée) 8 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 Degré d’obsolescence des immobilisations d’exploitation (Amortissements cumulés / Immo d’exploitation)
  8. 8. Sous‐traitance : recours accru depuis 2 ans Les entreprises du TRM cèdent 18 % de leur chiffre d’affaires en sous‐traitance 9 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  9. 9. Les marges de manoeuvre après paiement des salaires cessent de s’éroder pour la première fois depuis la crise … 10,9 9,9 10,3 9,9 9,8 9,5 10 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  10. 10. … mais le rendement des équipements se stabilise en 2013 à un (très) bas niveau « Pour produire 1 € de valeur ajoutée il faut 1 euro d’équipements » 11 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  11. 11. Résultat net Net regain des résultats courants qui redeviennent supérieurs aux plus values de cessions Taux de résultats : Résultats / (production + ventes marchandises) MAIS 36% des entreprises ont un RCAI négatif contre 23% pour les entreprises de service en France 12 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  12. 12. Partage de la richesse créée L’autofinancement bénéficie d’une moindre part consacrée aux charges de personnel, aux impôts, aux dividendes et aux intérêts  Stabilisation de la part de valeur ajoutée consacrée aux charges de Personnel  Baisse du poids des impôts  Baisse des dividendes  Nouvelle diminution du poids des charges d’intérêts (1,8%) 13 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  13. 13. Des Besoins en fonds de roulement d’exploitation bien maîtrisés Moins de 5 jours de chiffre d’affaires, Moins que la moyenne des services Délais de paiement Clients : Après une tension à la hausse en 2010, les délais d’encaissement clients sont revenus à leur niveau d’avant crise 14 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  14. 14. La trésorerie courante se redresse légèrement à un niveau d’ensemble confortable (disponibilités) (crédits bancaires à court terme) Une situation favorable d’ensemble : La moitié des entreprises affichent au moins 21 jours de trésorerie disponible Seulement 25% des sociétés recourent aux crédits à court terme 15 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 PROVINCE : Trésorerie 2013 : ‐ actif : 53 jours de CA ‐ passif : 14 jours de CA
  15. 15. Un secteur qui renforce ses fonds propres et se désendette  Un quart des entreprises a un taux d’endettement élevé représentant plus de 2,3 fois les fonds propres  Un quart des entreprises a un faible taux d’endettement inférieur à 40% 16 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014
  16. 16. Une capacité de remboursement dans l’ensemble satisfaisante  Une forte majorité de sociétés dont la capacité de remboursement semble assurée  Des charges financières contenues représentant 11,9% de la marge brute contre plus de 14% en 2009 17 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 Un moins grand nombre d’entreprises à capacité de remboursement altérée Ventilation du secteur selon la capacité de remboursement ( Endettement financier / Autofinancement, en années)
  17. 17. Cotation Banque de France 2008 ‐ 2013 En nombre d’entreprises Cotations BDF Deux tiers des entreprises du TRM employant 70% des effectifs Cotation défavorable : Nette augmentation du nombre d’entreprises : près de 6% des entreprises et des effectifs en cote 6 18 ‐ Banque de France ‐ Direction Régionale ‐ LILLE ‐ Étude FNTR – Novembre 2014 bénéficient d’une cotation BDF favorable (3 et 4) Cotation 5 : augmentation de la part d’entreprises présentant des signes de fragilité
  18. 18. Merci de votre attention

×