Openstack proposition

0 vue

Publié le

Présentation sur le cloud, concept et openstack et la concurrence

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
0
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Openstack proposition

  1. 1. OpenStack SOLUTION AU CLOUD COMPUTING Par levolutionniste franckynounet
  2. 2. PLAN • Problématique • Cible • Introduction au Cloud • Etat de l’art • OpenStack • Présentation • Composants • Architecture • Valeur ajouté (standardisation, …) • Screenshot (interface d’administration) • Quelques liens
  3. 3. Problématique/Enjeux • Réduire les coûts d’acquisition des logiciels, plateformes et infrastructures pour les grandes et les petites organisations. • Dématérialiser les infrastructures physiques. • Permettre aux organisations, entreprises et particuliers de bénéficier ou de disposer du cloud privé, publique ou hybride. • Proposer un standard pour le cloud (interopérabilité entre les plateformes) • Eviter la dépendance à un unique fournisseur de service propriétaire de la solution • S’adapter aux besoins et portefeuille du client
  4. 4. Cible • Fournisseurs de services et intégrateurs • Entreprises (Grandes et PME) • Gouvernements et agences gouvernementales • Institutions académiques • Recherche • E-commerce • Autres organisations
  5. 5. Contexte : Virtualisation et Cloud • Virtualisation: la virtualisation simule plusieurs infrastructure réseau sur le même équipement matériel. Les hommes, applications et autres ressources peuvent ainsi opérer avec les ressources virtuelles comme si elles étaient réelles. L’accès aux ressources virtuelles étant contrôlé par un gestionnaire de machine virtuelle (hypervisor), • Les avantages de la virtualisation peuvent être: • Réduction des coûts d’invesstissement dans l’acqusition de nouveaux matériels • Réduire les coûts de maintenance • Réduire les coûts de reprise de panne • Faible consommation d’énergie, meileur respect de l’environnement • Etc..
  6. 6. Contexte : Virtualisation et Cloud • Le cloud computing: • le cloud ou cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables (réseaux, serveurs, applications, services) • Le cloud se base sur une infrastructure virtuelle et étend la virtualisation en la rendant accessible à distance et en diversifiant les services offerts: • Logiciel comme service (SaaS): les logiciels/applications sont mis à dispositions des clients qui peuvent y accéder au moyen d’un navigateur web par exemple. • Platform comme service (PaaS): l’infrastructure physique et le système d’exploitation sont sous la responsabilité du fournisseur de service. Le client gère lui même les applications. Elle diffère des hébergements web notamment par son élasticité, c’est-à-dire l’adaptation automatique de la plateforme aux besoins du client. • Infrastructure comme service (IaaS): service de bas niveau, le parc informatique, virtualisé, est offert au client comme service. Ce dernier est donc dispensé de l’achat des machines. Il y accède et gère directement les systèmes d’exploitations.
  7. 7. Comparaison de quelques solutions Open Source Cloudstack Eucalyptus OpenNebulla OpenStack Licence Apache V2 Apache V2 Apache V2 Apache V2 Mise en œuvre Faible Faible Complexe (modularité) Communauté Réactive Moyenne Moyenne Réactive; Grands éditeurs Langage Java Java, C C++, C, java, Shell script, Lex, yacc Python Fonctionnalités +++ +++ ++ ++++ Compatibilité Amazon Amazon Amazon Amazon
  8. 8. OpenStack : présentation • Logiciel open source pour la mise en œuvre d’infrastructure de cloud (publique et privé). • OpenStack, c’est : • Un projet démarré depuis 2010 par Rackspace (Prestatire de service en cloud) et la NASA • Supporté par des distributions Linux dont Ubuntu et Red hat • Conçu pour gérer les plateformes à grande échelle et à faible coût. • Compatible à la plateforme cloud Amazon Web services • Une forte communauté réactive qui maintient le projet • Un projet visant à une standardisation du coud (exportation des schémas et templates) • Sous licence Apache version 2
  9. 9. OpenStack : présentation • OpenStack est un ensemble de logiciels open source qui permet le contrôle de systèmes de larges pools d’ordinateurs, d’espaces de stockage et de ressources réseaux au travers d’un datacenter; tout en étant accessible au moyen d’une interface graphique web. • Ces objectifs sont: • Répondre au cloud privé et au cloud public • Offrir une architecture modulaire et riche • Offrir des outils robuste et longuement testés • Proposer un standard pour le cloud • Une solution participative et transparente • Offrir une plateforme de test (trystack.com)
  10. 10. OpenStack : les composants • OpenStack dispose d’une architecture modulaire qui permet aux utilisateurs d’étendre les composants selon leurs besoins. Dans sa version 9 nommé ICEHOUSE, Il intègre : • Nova : c’est le module qui permet la gestion de larges réseaux de machines virtuelles à la demande. Elle gère la redondance et scalabilité des machines. Elle fournit une API nécessaire à l’orchestration du Cloud (gestions des instances serveurs et contrôle d’accès). • Swift: basé sur une architecture distribuée, met à disposition un service de stockage (redondant et scalable) et de lecture de très larges volumes de données. • Cinder: met à disposition un service de stockage permanent utilize par les machines virtuelles. • Neutron : permet de déployer des réseaux virtuels utilisés par les machines virtuelles pour communiquer
  11. 11. OpenStack : les composants • Glance : fournit un catalogue d’images disponibles pour la creation de machines virtuelles. Il fournit également une API compatible REST permettant d’effectuer des requêtes pour obtenir des informations sur les images hébergées par les différents magasins de stockages. • Keystone : est l’annuaire qui centralise toutes les authentifications et autorisations nécessaires aux multiples services d'OpenStack. Neutron - permet la mise en place de réseaux virtuels. • Ceilometer - module permet de mesurer la consommation d'un projet sur une plate-forme OpenStack. Ceilometer peut-être utilisé comme outil de facturation. • Horizon : est le tableau de bord permettant la gestion du cloud OpenStack. Il s’agit en fait d’une interface web permettant de gérer facilement la création d'instance, de volume, d'image, etc... • Heat : permet de lancer plusieurs applications cloud composites et d’automatiser le déploiement d’architecture de cloud à partir de fichiers de configuration (templates, schémas)
  12. 12. OpenStack : Schéma logique d’interaction entre les composants
  13. 13. OpenStack (Démo): Interface d’administration
  14. 14. Conclusion OpenStack est une plateforme open source pour le cloud et dispose d’une forte communauté qui soutien le projet et garantie sa pérennité et sa qualité dans le long terme. A ce titre, elle représente certainement la meilleure piste pour toute entreprise désireuse de se lancer dans l’intégration de solutions de cloud. Juste devant des solutions comme Cloudstack et Eucalyptus, qui semblent plus simple à mettre en œuvre. Ceci est certainement le résultat d’une architecture très modulaire, rendant OpenStack un peu plus complexe. Ceci n’enlevant rien à la valeur d’OpenStack, garantie par ses objectifs et son évolution jusqu’à ce jour.
  15. 15. Quelques liens • http://www.OpenStack.org/ • http://opensource.com/resources/what-is-OpenStack • http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloud_computing • http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenStack • OpenStack presentation by Raphaël Ferreira, eNovance • http://pro.clubic.com/it-business/actualite-710613-red-hat-offre-enovance-specialiste- francais-OpenStack.html • http://www.rackspace.com • http://pro.clubic.com/it-business/cloud-computing/article-689272-2-OpenStack-technologie- standardiser-cloud.html • http://thoughtsoncloud.fr/2014/04/OpenStack-pour-les-nuls/ • http://docs.OpenStack.org/training-guides/content/module001-ch004-OpenStack- architecture.html
  16. 16. Champs d’intérêt pour ITGSTORE • Développer sa propre plateforme personnalisée de cloud basée sur OpenStack et vendre directement des services en cloud dessus (hébergés par ITGStore) • Nécessiterait de grandes ressources à consacrer au projet (ajout de composants, modification de code, intégration de composants existants, etc) • Développer des compétences et accompagner des organisations et entreprises dans le processus de mise en œuvre d’infrastructure de cloud computing
  17. 17. Le cloud : inconvénients • L'utilisation des réseaux publics, dans le cas du cloud public, entraîne des risques liés à la sécurité du réseau. • Dépendance à la qualité du réseau: le système devient indisponible en cas de panne du réseau • Interfaces inter-applicatives difficile à mettre en œuvre par le client du fait de la non maîtrise de l’implantation des données • Absence de garanties autres que contractuelles notamment dans l’utilisation des données • La territorialité de la loi: droits applicables, position géographiques des données ou du client clients, etc. • Réversibilité : exportation des données dans un format utilisable en cas de rupture de contrat par exemple
  18. 18. Le cloud : avantages • Les avantages du cloud sont liés à ses caractéristiques mêmes: • L’élasticité: les ressources attribuées sont automatiquement adaptées au besoin du consommateur • L’ouverture: le cloud est accessible depuis différents type de plateforme (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) au travers du réseau informatique • La mutualisation: en cloud computing, les ressources(réseau, espace disque, services) sont combinés afin d’automatiquement atteindre à chaque instant une utilisation optimale des ressources, • Le paiement à l’usage: l’utilisation réelles des ressources est mesurée, ceci permet une facturation à la consommation • Des coûts plus abordables donc, notamment dans le cas de l’entrée en service ou de test • L’externalisation de la maintenance et de la gestion des infrastructure, véritable casse tête • Les mises à jour ne constituent plus un problème.

×