1                  1 RAPPORT2d’  0ActivitéFranconville / Ermont / Eaubonne / Plessis-Bouchard / Sannois / Saint Prix / Mon...
11      0 RAPPORT                                                                                                         ...
11      0 RAPPORT                                                                                                         ...
11         0 RAPPORT                                                                                                      ...
11      0 RAPPORT                                                                                                         ...
11       0 RAPPORT                                                                                                        ...
11     0 RAPPORT                                                                                                          ...
11     0 RAPPORT                                                                               11                         ...
11      0 RAPPORT                                                                                                         ...
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011

1 203 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
64
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mission Locale Vallée de Montmorency - Rapport d’activité 2011

  1. 1. 1 1 RAPPORT2d’ 0ActivitéFranconville / Ermont / Eaubonne / Plessis-Bouchard / Sannois / Saint Prix / Montlignon / Beauchamp2EDITION ème de la Nuit de la Formation et de l’Emploi CLUB DE RECHERCHE D’EMPLOI Ateliers / Rallyes/ Recrutements CHANTIERS DÉCOUVERTE DES MÉTIERS SOS Bâtiment, Informatique RENTRÉE “OPEN POUR L’AVENIR” Rencontre entre jeunes et entreprises PORTR DE NO AITS S JEUN ES Retrouver toute notre actualité sur www.mlvm.asso.fr
  2. 2. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALESommaire E d ito NOTRE $ LES PRODUITS FINANCIERS05 RÔLE ETAT CONSEIL GENERAL 323 954 1 96 617 1Les Chiffres La Mission Locale COMMUNES 198 180 1 FAJ 2110 108 Vallée de AGENCE RÉGIONALE 25 000 1 Montmorency DE SANTÉEmploi POLE EMPLOI 66 010 1 CONSEIL REGIONAL 199 563 122 AUTRES 750 1Formation Mission Locale24 Vallée de MontmorencyOrientation Association Loi 1901. Création le 20 décembre 1994.32 s’adresse aux jeunes 16/25 ans habitant sur les communes de Franconville, Président : M. Francis Delattre L Ermont, Sannois, Eaubonne, Beauchamp, Le Plessis-Bouchard, Saint-Prix et a Mission Locale accueille et accompagne les jeunes versSanté / Vie Sociale l’emploi en construisant avec eux un projet professionnel, prenant Montlignon. L’équipe de la Mission Locale est composée d’un directeur, d’une directrice- Secrétaire : M. Bernard Le Dûs Trésorier : M. Arnold Yayi en compte leur situation globale, leurs difficultés familiales, leur adjointe, de 2 assistantes de direction, de 2 chargées d’accueil et de 14 Directeur : M. David Potrel santé, leur logement, les freins à leur mobilité...34 conseillers professionnels. Ce parcours est constitué d’étapes Plus que jamais l’accompagnement Les conseillers accueillent, informent, accompagnent les jeunes dans la mobilisant les différents outils mis à de la Mission Locale prend tout son construction de leurs projets d’avenir. Les jeunes bénéficient d’un soutienPIJ leur disposition par l’Etat, le Conseil sens dans le contexte économique dans toutes leurs démarches liées à l’orientation professionnelle, à l’accès à la Général, le Conseil Régional, Pôle que nous connaissons. Nous vous formation, à la santé, au logement, aux droits, à une citoyenneté responsable.38 Emploi, les collectivités. proposons donc de vous présenter, Il s’agit de tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi et La Mission Locale constitue un dans ce rapport d’activité, notre à l’autonomie en levant les principaux freins à leur insertion. observatoire incontournable des contribution essentielle à la remise en L’objectif est, pour chaque jeune, de trouver un emploi durable et une stabilitéAnnexes situations des jeunes sur un territoire selle économique et sociale de nos sociale. où elle est bien implantée. L’efficacité jeunes concitoyens parmi les plus en de la Mission Locale est aussi liée à difficulté sa capacité à créer des liens et des L’innovation et l’enthousiasme qui projets individuels ou collectifs avec caractérisent notre action ont porté ses partenaires, à commencer par les une ambition forte : celle de faciliter entreprises qui ont été omniprésentes l’accès à des solutions durables pour dans les actions que nous avons les jeunes afin qu’ils regardent l’avenir réalisées en 2011. avec plus de sérénité.2 EDITO LES MISSIONS LOCALES 3
  3. 3. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE CHIFFRESNOTRETERRITOIRE ACCUEIL 2009 2010 2011 1er ACCUEIL 1180 1074 1015 5 PERMANENCE DE BEAUCHAMP JEUNES SUIVIS 2550 2603 2502 BIJ. 128 Chaussée Jules César 95 250 BEAUCHAMP ACCUEIL - mercredi après midi 2010 2011 BEAUCHAMP 83 92 EAUBONNE 344 325 PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE ERMONT 558 539 FRANCONVILLE 881 849 MONTLIGNON 20 17 4 PLESSIS BOUCHARD 80 77 SANNOIS 547 522 PERMANENCE D’EAUBONNE ST PRIX 90 81 BIJ. 18 rue de Soisy 95600 EAUBONNE TOTAL 2603 2502 - mercredi après midi 1 MISSION LOCALE Répartition par SOLUTION VALLÉE DE MONTMORENCY Siège : Centre Administratif 30 rue de la station 3 EMPLOI ALTERNANCE FORMATION QUALIFIANTE RETOUR SCOLARITÉ 2 95130 FRANCONVILLE 893 78 ( 85 en 2010) 424 ( 422 en 2010) 46 Tel : 01 39 32 66 03 ANTENNE ERMONT Fax : 01 34 13 42 16 Service Jeunesse Dont emploi durable PERMANENCE DE SANNOIS 37 bis rue Maurice Berteaux 655 (539 en 2010) PERMANENCES FRANCONVILLE Hôtel de ville 95120 ERMONT CDD 140 Contrat de professionnalisation 34 Formation diplômante 101 - Espace Fontaine : Place du Général Leclerc Tel : 01 34 44 20 60 CDD temps partiel 29 Contrat d’apprentissage 44 Formation qualifiante 184 mardi après midi 95110 SANNOIS Fax : 01 34 44 20 69 CDI 486 Formation pré-qualifiante 67 - Maison de l’Europe : - lundi après midi CDI temps partiel 169 Formation Avenir Jeune 72 mardi après midi - mardi matin CUI CAE 19 - jeudi matin CUI CIE 50 - vendredi matin4 NOTRE TERRITOIRE LES CHIFFRES 5
  4. 4. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES EMPLOI FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE CHIFFRES CHIFFRESQUI SONT NOS ACCUEIL PAR SEXE LES CHIFFRESJEUNES H F PAR COMMUNE??? 2009 55% 45% 6 2010 57% 43% Beauchamp St-Prix MontlignonSi nous devions dresser le profil 2011 55% 45%type de nos jeunes en premier ac- Le Plessis Bouchard LE PLESSIS-cueil, nous devrions imaginer unhomme (55%), célibataire (91%) BOUCHARD ACCUEIL PAR AGE Eaubonne Nombre de jeunes suivis 2010 : 80et sans enfant (92%), ayant un Nombre de jeunes suivis 2011 : 77 1 Franconville Ermontniveau scolaire CAP (36%). Il aura Premier accueil : 35pris contact avec la Mission Locale En emploi : 9 -18 ans 18/21 ans 22/26 ans Le Plessisgrâce à des amis ou de la famille. FRANCONVILLE En formation : 9 Retour scolarité : 1 Bouchard 2009 7% 49% 44% Nombre de jeunes suivis 2010 : 881 SannoisIl nous aura sollicité pour l’aider à Recherche emploi : 36 2010 13.50% 52.30% 34.20% Nombre de jeunes suivis 2011 : 849 accomplir son objectif, trouver un 7 2011 14% 51% 35% Premier accueil : 318emploi (38%) dans le département En emploi : 277 ou limitrophe (70%), dans la vente En formation : 129 4 Franconville(7%) ou l’industrie (6%). Retour scolarité : 22 SAINT-PRIX Recherche emploi : 198 Nombre de jeunes suivis 2010 : 90 EAUBONNE Nombre de jeunes suivis 2011 : 81 ACCUEIL 2 Premier accueil : 37 Nombre de jeunes suivis 2010 : 344 En emploi : 15 Nombre de jeunes suivis 2011 : 325 En formation : 11 Premier accueil : 146 PAR NIVEAU ERMONT En emploi : 63 Retour scolarité : 1 Nombre de jeunes suivis 2010 : 558 Recherche emploi : 43 VI Vbis V IV III II I En formation : 51 St-Prix Nombre de jeunes suivis 2011 : 539 Retour scolarité : 6 Eaubonne 2009 8.40% 23.30% 33.40% 25.90% 4.20% 2% 3% Premier accueil : 217 Recherche emploi : 165 2010 8.20% 22.90% 33.90% 25.60% 4.60% 2% 2.80% En emploi : 142 2011 9% 18% 63% 36% 29% 3.90% 37% 2% 2.50% En formation : 92 Retour scolarité : 8 Recherche emploi : 250 Ermont 8 5 MONTLIGNON Nombre de jeunes suivis 2010 : 20 3 BEAUCHAMP Nombre de jeunes suivis 2010 : 83 Nombre de jeunes suivis 2011 : 17 Premier accueil : 10 En emploi : 4 SANNOIS ? Nombre de jeunes suivis 2011 : 92 Origine de l’inscription En formation : 6 Montlignon Nombre de jeunes suivis 2010 : 547 Premier accueil : 42 Retour scolarité : 1 Nombre de jeunes suivis 2011 : 522 En emploi : 27 Recherche emploi : 4 Premier accueil : 210 En formation : 17 Beauchamp Démarche Par relation En emploi : 118 Retour scolarité : 3 Pole Emploi Partenaires Autres Recherche emploi : 44 Personnelle Personnelle En formation : 109 Sannois 22% 13% 38% 22% 5% Retour scolarité : 4 Recherche emploi : 1146 LES CHIFFRES LES CHIFFRES PAR COMMUNE 7
  5. 5. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE EMPLOI EMPLOICONTRAT D’INSERTION Quel est votre PORTR AIT PARCOURS ?DANS LA VIE SOCIALE J DE CA ’arrive en Mission Locale en 2008. MILLEFOCUS SUR UN PROGRAMME D’ACCOMPAGNEMENT RENFORCÉ A l’époque, je suis en 1ère année de BEP Vente Action Marchande et j’ai besoin d’aide pour réfléchir à mon orientation. Grâce à cet accompa-Le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) est un gnement, je décide finalement de finir mon BEP, puis d’entamer un Bac Pro FOCUS STG Mercatique.dispositif réservé aux jeunes de 16 à 25 ans qui A l’époque, j’ai le rêve de devenir hôtesse de l’air, ou pilote de ligne. Parrencontrent des difficultés d’insertion sociale et dessus tout, je souhaite pouvoir intégrer l’ENAC (Ecole Nationale deprofessionnelle. Mis en place en 2005, le CIVIS a l’Aviation Civile), mais je mets finalement de côté ces projets qui me paraissentpour but l’accès à l’emploi. Les jeunes qui signent un irréalisables.CIVIS bénéficient d’un accompagnement renforcé Je dois continuer mes études, et pour paraître cohérente, j’opte pour un BTS Négociation Relation Clientèle. Cette filière me déplait. Par contre, j’aime bienpar un conseiller référent unique qui va suivre le jeune aller au bout des choses et je termine ma première année par correspondance.durant toutes les étapes de son parcours vers une Durant ce BTS, je travaille comme animatrice de vente dans des magasins etinsertion sociale et professionnelle durable. grandes surfaces. Ca a été une expérience vraiment positive. Je m’aperçois que j’ai le contact facile avec les clients. J’ai vraiment l’impression de me découvrir grâce aux autres. J’ai envie de trouver un emploi et d’arrêter de me former sans cesse, c’est àLe CIVIS s’adresse aux jeunes dont partir de ce moment que je retourne en Mission Locale.le niveau de formation est inférieur ouéquivalent à un diplôme de fin de se-cond cycle long (niveau de formationBac + 2 non validé) et tout particuliè-rement aux jeunes sans qualification. Pour moi, la MissionDès leur majorité, les jeunes en par-cours d’insertion ont la possibilitéde bénéficier d’une allocation. Cette Locale est un bol d’airallocation permet de soutenir lesjeunes dans leurs démarches. Parailleurs, à la mise en place du CIVIS,un Fonds d’Insertion Pour les Jeunes Comment la Mission Locale vous a Où en êtes-vous(FIPJ) permettait de faire financer desactions et d’en faire bénéficier en accompagnée dans votre PROJET ? AUJOURD’HUI ? R Jgrande priorité les jeunes signataires apidement, un projet oublié C’est au mois d’octobre qu’on me e suis actuellement en Parcoursdu CIVIS. ressurgit. Plus petite, j’avais parle du chantier « espaces verts » d’Orientation Professionnelle envie d’avoir un métier ayant un en Normandie. Je ne suis jamais pour construire mon avenir. Pour rapport avec la nature, mais comme partie en séjour, j’ai envie d’une moi, la Mission Locale est un bol d’air. Or, en 2011, l’allocation a subi une diminution importante et le FIPJ n’a je n’étais pas assez mature, je n’avais expérience orientée sur la nature, J’ai repris contact avec l’association pas été renouvelé. Le dispositif CIVIS a perdu de son avantage. pas eu la volonté de persévérer dans alors l’idée me séduit, et j’ai toutes Cardère, qui nous avait reçu en Les conseillers professionnels ne disposent plus de places prioritaires cette idée. les raisons d’accepter. Au final, je Normandie et Benoit, l’animateur sur les actions d’accès à la formation et à l’emploi pour les jeunes qu’ils En février 2011, je rate une première suis très fière du résultat, car j’ai nature et encadrant technique de accompagnent. Sans soutien financier, un certain nombre de jeunes ne occasion d’acquérir une première réussi à sortir de mon cocon et à notre chantier, a accepté de me peuvent mener à bien leur projet de vie, sociale et professionnelle. expérience concrète. La Mission réaliser quelque chose, loin de chez recevoir durant une semaine pour Locale organise un chantier, au moi. Ce séjour me permet de confir- un stage plus long avant d’entamer bois des Eboulures, mais je suis sur mer mon envie de m’orienter vers les une formation qualifiante. Je suis BILAN En 2011, nous avons signés 104 contrats CIVIS Classique (Niveau V et plus), liste d’attente, et malheureusement, aucune place ne se libèrera. travaux paysagers. heureuse d’avoir trouvé ma voie, et pleine d’envie de mener à bien ce projet. et 158 CIVIS renforcé (Niveau infra V).8 EMPLOI - CIVIS PORTRAIT - EMPLOI 9
  6. 6. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE EMPLOI EMPLOIPARRAINAGE POR TRAIT Mon passage enLA MISSION LOCALE FAIT APPEL À SON RÉSEAU DE PARRAINAGE DANS LE CADRE DE L’ACCOMPAGNEMENTDES JEUNES 16-25 ANS VERS L’EMPLOI ET POUR DU MAINTIEN EN EMPLOI. LES JEUNES RENCONTRANT DES HAMED Mission LocaleDIFFICULTÉS PARTICULIÈRES POUR MENER À BIEN LEURS DÉMARCHES VERS L’EMPLOI OU POUR S’INTÉGRER DE MODANS L’ENTREPRISE BÉNÉFICIENT AINSI D’UN SOUTIEN PRIVILÉGIÉ. Les Parrains/Marraines apportent leur a été décisif CONNAISSANCE de l’entreprise Quel est votre PARCOURS ?Les 13 parrains et marraines sont des bénévoles, salariés ou retraités Accompagnement Jayant une bonne connaissance des entreprises et du monde du ’habite Ermont, j’ai obtenu un BTS assistant manager, en juin 2010, mais je n’ai malheureusement pas trouvétravail. Issus de secteurs d’activité variés, ils apportent une aide, un appui COLLECTIF d’emploi dans mon secteur. J’ai accepté des missions d’intérim de rippeur et un CDD de gardien de parkingtechnique pour mener à bien les démarches en direction des entreprises, Nous impliquons les parrains/ pendant plus d’un an.en complément de l’accompagnement apporté par leurs conseillers marraines lors de nos actionsréférents. collectives organisées par la Mission Locale. Dans le cadre du club de recherche d’emploi ou encore sur les forums, Comment la Mission Locale vous a Où en êtes-vous ils apportent leur connaissance de l’entreprise et réalisent des simu- accompagné dans votre PROJET ? AUJOURD’HUI ? lations d’entretiens d’embauche, J A ils guident et renforcent l’accom- e décide alors de m’inscrire à la Elle me propose, en parallèle, de ujourd’hui je suis épanoui dans pagnement vers la formation et Mission Locale. Lors de ma rencontrer un parrain bénévole mon activité professionnelle. l’emploi. première rencontre avec ma pour m’accompagner dans mes Mon passage éclair en Mission conseillère, en octobre 2011, je lui démarches et mettre ainsi toutes les Locale a été décisif ; en trois mois, avoue avoir perdu confiance en moi. chances de mon côté. Je me sens j’ai réussi à accomplir mon projet. Accompagnement Je souhaitais revenir vers le secteur soutenu, le parrain m’aide beaucoup administratif mais je ne savais pas notamment sur l’entretien d’embauche, INDIVIDUEL quelles démarches entreprendre. ses conseils sont précieux. Sur prescription du conseiller et Ma conseillère m’explique que la C avec l’intermédiation du référent période des recrutements pour les e dernier m’encourage à ap- parrainage, le jeune va signer tribunaux et centres des impôts a peler le responsable de l’ADPJ avec son parrain, sa marraine, un démarré, j’envoie plusieurs candida- après avoir envoyé ma candi- contrat de parrainage valable pour tures. Je suis finalement embauché dature pour leur assurer mon intérêt une durée de 6 mois. pour un CDD d’un mois au Centre pour le poste qu’il propose. Cette des impôts à Ermont. démarche a pesé en ma faveur, ma Le parrain/ la marraine et le jeune Suite à cette expérience riche qui m’a motivation lui a donné envie de me vont se rencontrer régulièrement, "reboosté", ma conseillère m’informe rencontrer. L’entretien s’est très bien à raison de 3 entretiens minimum. qu’un poste de secrétaire est crée à passé, la préparation que j’avais sui-BILAN47 parrainages ont été réalisés en 2011 soit plus de 200 entretiens avec des solutions l’Association de Défense et de Pré- vention pour la Jeunesse (ADPJ), qui se trouve être un partenaire de la vie à la Mission Locale a été un atout. J’ai été embauché en décembre 2011.emploi et formation retrouvées pour 65% des jeunes, au terme des 6 mois Mission Locale, à Ermont.d’accompagnement.Nous avons accueilli 3 nouveaux parrains au sein de notre réseau en 2011.10 EMPLOI - PARRAINAGE PORTRAIT - EMPLOI 11
  7. 7. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE EMPLOI EMPLOICLUB DE RECHERCHE Quel est votreD’EMPLOI AIT PARCOURS ? PO RTR JLE CLUB EST DEVENU UNE ACTION PHARE DE LA MISSION LOCALE, IL EST COMPOSÉ DES ATELIERS DE e suis arrivé à la Mission LocaleRECHERCHE D’EMPLOI ET DES ATELIERS « LES ATOUTS DE LA RÉUSSITE » QUI PRÉPARENT LES JEUNES À UNE ISTAN pour qu’on m’aide à chercher duACTION CONCRÈTE D’ACCÈS À L’EMPLOI : UN RALLYE, UN RECRUTEMENT OU UNE VISITE SUR UN FORUM travail. Je suis venu avec maEMPLOI. 15 JEUNES Y PARTICIPENT CHAQUE SEMAINE. LE CLUB CONCERNE DES JEUNES EN RECHERCHED’EMPLOI, QUE CE SOIT POUR DES JEUNES EN RECHERCHE DE CDD, CDI OU CONTRATS D’ALTERNANCE. DE TR sœur qui m’y a poussé. Je venais d’obtenir mon CAP en plomberie. J’avais commencé à ré- fléchir à ma recherche d’emploi, mais j’étais complètement désorganisé. Le CLUB, action phare Comment la Mission Locale vous a Où en êtes-vous de la Mission accompagné dans votre PROJET ? AUJOURD’HUI ? J J ’ai rencontré un conseiller avec bien de voir que je n’étais pas tout Locale qui je m’entretenais régulière- ment. seul à lutter contre moi même, contre ma propre timidité, et que je n’étais e continue mes recherches, je participe aux ateliers de J’ai participé au Club de recherche pas seul à être embarrassé dès que recherche d’emploi et je vais sur d’emploi pour rectifier mon CV et ma je devais m’exprimer en public. les forums avec les conseillers de lettre de motivation. Dans ce cadre, Cette action m’a vraiment poussé à la Mission Locale. J’obtiens des on m’a proposé le stage « théâtre travaillé ma communication. Depuis, entretiens, mais pas encore de Les ATELIERS Les et voix », qui se déroulait au mois la parole est un peu plus facile, j’ai travail. Je garde espoir étant donné les progrès accomplis depuis d’octobre 2011. Ça a attiré ma plus confiance en moi lorsque je dois de recherche ATOUTS curiosité, je voulais voir ce que c’était échanger avec quelqu’un que je ne quelques mois. d’emploi de la RÉUSSITE alors j’ai accepté, malgré le fait que connais pas. A je sois un peu timide, et pas très la suite de ce stage, nous 7 ateliers de recherche d’emploi sont Ces ateliers intensifs se déroulent en bavard. Cette action théâtre m’a sommes allés sur le gigan- organisés chaque semaine, sur trois temps : appris plein de choses. J’ai beau- tesque « forum pour l’emploi » l’ensemble du territoire de la Mission - Une séance de préparation au rallye coup travaillé la confiance en moi. à Paris, place de la Concorde. Sans Locale. ou au recrutement : vérification des Durant ce stage, j’ai rencontré cette action théâtre, qui m’a permis outils, ciblage des entreprises, prise d’autres jeunes. Je pensais que de prendre confiance, je crois que Pendant ces ateliers, animés par un de connaissance des postes à pour- j’allais être un peu seul, mais en fait, je ça aurait été très compliqué d’entrer conseiller professionnel, les jeunes voir. me suis aperçu que les autres jeunes en communication avec les respon- acquièrent les techniques de - « Réussir l’entretien d’embauche » : étaient comme moi. Ca m’a fait du sables des recrutements. recherche d’emploi, réalisent leur préparation et simulation d’entretiens curriculum vitae et lettres de - Rallye en entreprise : prospection motivation, apprennent à mener des des entreprises par les jeunes, en recherches d’emploi de manière petits groupes, encadrés par les efficace sur les sites internet spéciali- sés et candidatent sur les offres avec l’aide du conseiller. conseillers, ou recrutement : l’entreprise vient présenter les postes à pourvoir et Grâce à l’ACTION THÊATRE, rencontrer les candidats en entre- j’ai travaillé la confianceBILAN tiens d’embauche, ou forum emploi/alternance : visite630 jeunes ont participé au Club derecherche d’emploi en 2011, du forum et entretiens avec les recru- teurs présents sur leurs stands. en moi12 EMPLOI - CLUB DE RECHERCHE D’EMPLOI PORTRAIT - EMPLOI 13
  8. 8. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE EMPLOI EMPLOICOUPURES DE GazettePRESSE du Val d’Oise 11.04.2011On en a parlé !!! Journal deFRANCONVILLE Déc. 2011 Journal de Le Parisien FRANCONVILLE 06.04.2011 Nov. 201114 EMPLOI - COUPURES DE PRESSE COUPURES DE PRESSE - EMPLOI 15
  9. 9. 11 0 RAPPORT 11 0 RAPPORT 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency 2 Activité d’ Mission Locale Vallée de Montmorency SANTÉ SANTÉ CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES CHIFFRES FORMATION ORIENTATION PIJ ANNEXES VIE SOCIALE VIE SOCIALE EMPLOI EMPLOIOPEN POUR L’AVENIR Échanger sur LES MÉTIERSEN 2011, LA MISSION LOCALE A DÉVELOPPÉ UN NOUVEAU PROJET, ORIGINAL ET NOVATEUR « L’OPEN POURL’AVENIR » QUI CONSISTE À ORGANISER DES CHALLENGES SPORTIFS ENTRE DES JEUNES EN RECHERCHED’EMPLOI ET DES PROFESSIONNELS D’ENTREPRISES. et LES EMPLOIS à pourvoirNous avons proposé aux entreprises Le premier évènement s’est déroulé La Mission Locale de Montmorency vous propose de participer àdu bassin une façon plus attractive autour d’un tournoi de football etde rencontrer des candidats et de vé- d’une initiation à l’escalade et a mo-rifier un certains nombre d’aptitudes bilisé 36 jeunes et 15 professionnels.et de qualités. La seconde manifestation a eu lieuLe sport, au travers de ses pratiques, sur la Base de Loisirs de Cergy,de ses valeurs (dépassement de soi, en partenariat avec le SEVO, lerespect des règles et des autres, tra- CDOS 95 et les services des sports ILs • Kayak • Course d’orientation • Escalade s esvail en équipe…) a une image valo- des villes d’Eaubonne, Ermont et Mi on iv • Tir à l’arc... ses a ti r t e n sit u s p o E n trrisante auprès des jeunes. C’est un Franconville, autour d’activités de et TÉMOIGNENT ns ieoutil intéressant pour leur épanouis- plein air telles que la course d’orien- Pr o fe ssio nnelsement personnel et il peut ainsi agir tation, le kayak, le tir à l’arc. 20 strès positivement sur leurs capacités professionnels et 20 jeunes étaient Jeudi 19 mai 2011 de 14h00 à 18h00à se mobiliser et à s’impliquer pour mobilisés à cette occasion. Base de loisirs de Cergyconvaincre des chefs d’entreprise. A chaque « Open », tous les partici- Rue des Étangs 95001 Cergy-Pontoise Cedex David Dutilleul, directeur du magasin Gémo de Montigny-lès-Cormeilles aLes professionnels qui ont participé pants se sont retrouvés après le rencontré Jérémie N., en recherche d’emploien février et en juin 2011 ont confir- sport, pour un speed meeting afinmé que la rencontre à l’occasion de d’échanger sur les métiers et les em- Pour vous inscrire merci de contacter Gilles BARBA ou Laetitia CHADIRAC David DUTILLEUL : des opportunités d’emploi dans nos gentil. Les épreuves qu’on a traver- 01 39 32 66 03« l’Open » a permis d’appréhender plois à pourvoir dans les entreprises « Jérémie s’est montré très enthou- magasins. C’est un garçon formi- sées ensemble ont créé un lien. Lerapidement l’état d’esprit des jeunes locales. siaste dès notre première rencontre. dable. Il a un projet en joaillerie mais il courant est passé entre nous. C’étaità travers les différentes activités Parmi les entreprises qui ont joué le Une enseigne comme la notre, qui aurait parfaitement ses chances dans sympa. Pendant le speed meeting,proposées. jeu : Hippopotamus et Tablapizza, fête ses 20 ans d’existence, doit notre enseigne qui favorise l’évolu- on a parlé de mes projets d’avenir.Les jeunes, plus libérés, moins les Armées, la Maison d’arrêt du Val s’ouvrir sur l’extérieur, être partenaire tion de carrière par la formation in- Je suis encore à l’étape d’affinerstressés par l’enjeu qu’à l’occasion d’Oise, Mc Donald’s, Gemo, Kilou- d’évènement en lien avec l’insertion terne. J’en suis le meilleur exemple. mon projet dans la joaillerie mais jed’un entretien traditionnel, ont donné tou, la Police Nationale, l’association des jeunes mais aussi à la vie locale. Je suis entré dans l’entreprise avec sais que M. Dutilleul étudiera volon-le meilleur d’eux-mêmes. Art Acro, ainsi que deux chefs de L’idée ce n’était pas de faire de la un Bac électrotechnique en poche tiers ma candidature pour rejoindreDes entretiens d’embauche ont eu TPE du bassin. Tous ont apporté leur figuration sur « l’Open » mais de pro- et à 21 ans, j’étais stagiaire direc- son enseigne si mon projet de départlieu pour une vingtaine de jeunes à soutien et des réponses concrètes fiter de l’occasion pour communiquer teur. J’ai ensuite fait mes preuves n’aboutissait pas. »la suite des deux «Open», la relation aux jeunes. sur son activité et de repérer des per- dans des magasins de province dont A la fin de la manifestation, les direc-était déjà nouée et les jeunes ont sonnalités. » je suis originaire : Metz, Sarregue- teurs des magasins Gémo de Mon-réussi plus facilement à convaincre David Dutilleul explique « qu’à travers mines, Strasbourg, Reims, avant de tigny-les-Cormeilles et de Genne-les recruteurs. le sport, on dévoile sa personnalité : prendre la responsabilité du magasin villiers ont proposé de revoir plusieurs le respect, la combativité, l’esprit de Montigny-les-Cormeilles. » candidats à qui ils souhaitaient pro- d’équipe. Ce sont des choses qu’on Même son de cloche du côté de Jé- poser concrètement des contrats à ne perçoit pas dans le cadre d’un rémie. Il s’est prêté au jeu à la der- l’occasion des soldes notamment. BILANLes conseillers professionnels de la Mission Locale sont intervenus commemédiateurs entre les professionnels et les jeunes, ils ont également entretien traditionnel. Au début de nière minute parce qu’une place se 16 jeunes de la Mission Locale ontdéveloppé leurs activités de conseils auprès des entreprises en matière de gestion « l’Open », Jérémie semblait très libérait. Ce qui l’a motivé, c’est la été embauchés en juin 2011.de carrières : orientation professionnelle, montage de parcours de formation, aides Les deux manifestations « Open pour réservé mais les épreuves qu’on a découverte d’activités sportives iné-au recrutement. l’avenir des jeunes » ont permis à 56 relevées ensemble ont vite levé son dites mais aussi la rencontre avec des stress. Il a fallu échanger sur la stra- responsables d’entreprises : jeunes et 35 professionnels de se tégie à suivre pour être compétitif « J’ai eu de la chance au moment de rencontrer, d’explorer ensemble des pendant l’épreuve de kayak. Ensuite, la constitution des équipes. Monsieur collaborations parfois même jusqu’à on a beaucoup parlé de ses projets et Dutilleul est vraiment ouvert et très l’embauche. Une trentaine de postes ont été pourvus au total.16 EMPLOI - OPEN POUR L’AVENIR TÉMOIGNAGES - EMPLOI 17

×