Jeudi 4 juin
Le dopage médico-sportif : un problème
de budget et d'éthique...
Jean-Michel CRIELAARD, Médecine du Sport, UL...
Avec le soutien de :
1
Professeur J.M. CRIELAARD
Médecine du Sport
ULg et CHU SART TILMAN
Dopage médico-sportif…
un problème de budget et
d’éth...
*  Difficile à cerner…
*  Rumeur insidieuse…
*  Silence et complicité tacite…
*  Contrôles réellement objectifs…?
Dopage m...
*  Réaction initiale certainement négative…
*  Condamnation sportif dopé!
*  Examen attentif…
*  Difficultés jugement immé...
*  Sportifs et public souhaitent un sport « propre » :
*  Compétition avec athlètes dopés : imposture…!
*  Sportifs loyaux...
*  Introduction… cyclisme…
*  Introduction : position du problème
*  Dopage : définition…
§  Méthodes – substances interd...
* Découverte du dopage par un jeune coureur
cycliste…
Lecture texte de Jean-Pierre LACOUR,
Journaliste sportif,
Service de...
7
Dopage : évolution prélèvements
8
Dopage : évolution prélèvements
9
§  Evolution consommations…
§  Produits futur
§  Deux consultations particulières…
§  Saisie produits douane (belgo-fr...
I.  Age de la pierre (Nuit des temps => aube du XIXème
siècle) : pouvoir stimulant – monde végétal :
Asie : éphédra – opiu...
III.  Premiers pas (début du XIXème siècle => 1960)
§  Héroïne – morphine
§  Trinitrine (nageurs japonais 1930)
§  Amph...
*  Sport étroitement associé – voir subordonné à diverses
logiques :
*  Médias (en particulier télévisuels)
*  Argent (int...
IV.  Age déraison (1960 => 1992)
*  Amphétamines
*  Stéroïdes anabolisants
*  Corticostéroïdes
*  GH – EPO
V.  Produits > ...
Détournement produits essais cliniques:
* Perfluoro carbones (PFC)
(molécule synthétique pure captant et transportant O2)
...
*  Découverte nouveaux produits (EPO)
*  Neurotransmetteurs
*  Prohormones
*  Dérive biotechnologique
*  Greffe cellules s...
Dopage : introduction (7a)
Consultation particulière…
Vice-champion Europe body-building… offre son
corps à la science…GH
...
Dopage : introduction (7b)
Consultation particulière
18
Anabolisants : effets indésirables :
Hypertension artérielle
y RET...
Dopage : introduction (8) :
Consultation particulière
19
y COUPLE (♂ : 29 ans, ♀ : 27 ans)
y MOTIF CONSULTATION : stérilit...
Dopage : introduction (9)
20
Dopage : définition (1)
21
1) « Usage ou tentative d’usage d’un artifice (substance ou méthode) :
- potentiellement danger...
6) Possession par membre personnel d’encadrement sportif de toute
substance ou méthode interdite…
7) Trafic ou tentative t...
Dopage :
Méthodes et substances interdites
23
I. METHODES INTERDITES
A. DOPAGE SANGUIN
B. MANIPULATIONS PHARMACOLOGIQUES –...
I.A. Dopage : transfusion sanguine…
24
y Lasse Viren, quadruple champion des 5000
et 10000 m (J.O. de 1972-1976)
y Absence...
I.B. Dopage : manipulations
pharmacologiques, chimiques ou physiques
25
Substances et méthodes modifiant intégrité et vali...
II.A. Dopage : substances
interdites (1)
26
y STIMULANTS :
- Amphétamines,
- Ecstasy,
- Caféine,
y EFFETS SYSTEME NERVEUX ...
Amphétamines
27
y AMPHETAMINES CLASSIQUES
(METAMPHETAMINES)
- libération synaptique des amines sympathiques stockées au
se...
Phényléthylamines - Ecstasy
28
y PSYCHOSTIMULANTE
y PSYCHODYSLEXIQUE (hallucinogène)
LEVEE INHIBITION SOCIALE
- Besoins co...
II.A. Caféine - pratique sportive (2)
29
- Réduction sensation fatigue
- Stimulation système nerveux, cardio-pulmonaire
- ...
II.C. Diurétiques - pratique sportive
30
(FUROSEMIDE – LASIX)
y Perte de poids - court laps de temps - avant
compétition (...
II.D. Dopage : anabolisants
31
y  BETA-AGONISTES (Clembuterol)
y INSULINE
y TESTOSTERONE ET DIHYDROTESTOSTERONE
- liaison ...
Indices cliniques dopage
Stéroïdes anabolisants
32
Indices cliniques dopage
Stéroïdes anabolisants
33
Dopage – stéroïdes anabolisants
34
Dopage –stéroïdes anabolisants
35
* GH
* IGF-1
* EPO
* ACTH
* HCG
II.E. Dopage hormonal peptidique
36
II.E. Dopage hormonal :
Hormone de croissance
37
Technologie génétique !
Action anabolique cartilages épiphysaires
(⊕ synt...
II.E. Dopage hormonal :
Erythropoïétine (EPO)	
  
*  Glycoprotéine PM 35000 D, produite principalement
par cellules péritu...
II.E. Dopage hormonal :
Erythropoïétine (EPO)
39
Production rénale (90 %), hépatique (10 %)
Stimulus : - Hypoxie tissulair...
Dopage hormonal :
EPO recombinante
40
y EPO humaine recombinante (r-Hu EPO)
y Production génie génétique cellules ovaires
...
Dopage EPO
44
Meilleure adaptation à l’effort d’endurance:
y VO2 max. (PAM) : ⊕
y FC effort : réduction
y Retard apparitio...
ACTH (Hormone adréno-corticotrope)	
  
45
- Polypeptide issu clivage précurseur (POMC)
- Synthèse cellules corticotropes h...
HCG (Hormone chorionique
gonadotrophe)
46
y  Glycoprotéine origine hypophysaire
y  Action physiologique analogue LH
y  Hom...
*  Budget limité
*  Entourage médical?
*  Marché clandestin?
*  Suivi biologique irrégulier
*  Produits :
*  Stimulant SNC...
*  Budget ++
*  Entourage médical ++
*  Contrôles biologiques réguliers
*  Produits :
*  Dopage sanguin : transfusions
*  ...
*  Deux questions essentielles:
§  Protection de la santé
§  Amélioration performance par moyens déloyaux
*  Arguments d...
Evolution éthique
Lutte contre dopage
50
y  Années 1930 : (LA, 1932) : nageurs sélection japonaise :
trinitrine – inhalati...
Avatars Ethique sportive
Les malheurs de la vertu…
51
y  Marco Pantani (vainqueur Tour de France 1998) : « Il ne
faut pas ...
Evolution arguments lutte c/ dopage :
de la non-Ethique à la Santé…
52
y Nocivité pour Santé … Tactique de la peur …
- Usa...
Evolution arguments lutte c/ dopage :
Ethique…
53
y Respect et arguments éthique :
- Dopage : moyen artificiel – déloyal !...
L’éthique bafouée… :
libéralisation dopage !
54
y Ancienneté dopage…
y Autonomie individuelle :
Toute personne peut dispos...
L’éthique bafouée… :
libéralisation dopage !
55
y Produits dopants = médicaments :
on ne peut interdire à une personne de ...
Dopage et éthique : le sportif
56
y  Position sportifs / dopage : complexe ++
y  Majorité (74,5 %) : condamnation dopage s...
*  Réseau intervenants internes
*  Réseau intervenants externes
*  Pressions importantes (réponse à leur attente)
*  Confl...
*  Entraîneur
*  Médecin du sport
*  Kinésithérapeute
*  Diététicien
= Equipe de substitution à famille,
partenaires, amis...
*  Rôle crucial bien-être physique
*  Soutien psychologique
*  Planification entraînement
*  Performance optimale
*  Motiv...
Réseau intervenants internes :
médecin du sport
60
y  Dopage sportifs : -
- prescription produits
- fourniture produits et...
Efforts sportifs : déséquilibre
hormonal…testostérone
61
Evolution concentrations testostérone
course à pied chez l’homme
...
Justification médicale dopage :
Rééquilibrage hormonal…
62
y « Ne doit pas être considéré comme doping
tout ce qui, pendan...
*  Sponsors
*  Conseillers (gestion : relation contractuelle entre athlètes et
organisateurs événements sportifs…)
*  Indu...
Dopage médico-sportif
Sources illégales…
64
y Marché clandestin…!
- principale source d’approvisionnement
- stéroïdes anab...
Dopage médico-sportif
Sources illégales…
65
y Internet
- Information détaillée produit (mode d’action - présentation - dos...
Contrôle anti-dopage (1)
66
*  Prélèvements urinaires
*  Prélèvements sanguins : résultats précis…
*  Contrôles réguliers compétitions - entraînements...
Recherche produits figurant liste officielle hétérogénéité ++
+ : métabolisme, propriétés physico-chimiques,…) :
§  Chrom...
*  Sportif élite
*  Outils utilisés par organisation anti-dopage afin de
détecter éventuel dopage
*  Résultat passeport an...
*  Sensibilisation sportifs aux problèmes dopage…
*  Sanction : Suspensions…! Remise médailles !
*  Allemagne (projet de l...
Merci pour votre attention
71
Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique… par Jean-Michel Crielaard | LIEGE CREATIVE, 04.06.15
Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique… par Jean-Michel Crielaard | LIEGE CREATIVE, 04.06.15
Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique… par Jean-Michel Crielaard | LIEGE CREATIVE, 04.06.15
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique… par Jean-Michel Crielaard | LIEGE CREATIVE, 04.06.15

1 551 vues

Publié le

Le dopage est un problème difficile à cerner, subissant l'influence de rumeurs insidieuses, de silences parfois lourds de conséquences... Certains s'interrogeant même sur l'objectivité des contrôles.
L'évolution des consommations au cours du temps apparait particulièrement intéressante, surtout lorsque l'on considère les produits du futur (dopage génétique, …).
Au cours de cette rencontre, la nouvelle définition du dopage sera abordée. Notre orateur évoquera également les diverses méthodes et substances interdites (effets physiologiques recherchés, effets secondaires) ainsi que la problématique du dopage hormonal (et plus particulièrement l'EPO et ses différentes formes).
Le réseau des intervenants internes (entraîneur, médecin du sport, kinésithérapeute, ...) ainsi que le réseau des intervenants externes (sponsors, état, spectateurs, ...) seront définis.
Enfin, le coût du dopage et l'évolution des arguments de la lutte contre le dopage, y compris l'éthique, seront détaillés.

Publié dans : Sports
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 551
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique… par Jean-Michel Crielaard | LIEGE CREATIVE, 04.06.15

  1. 1. Jeudi 4 juin Le dopage médico-sportif : un problème de budget et d'éthique... Jean-Michel CRIELAARD, Médecine du Sport, ULg - Sciences de la motricité
  2. 2. Avec le soutien de :
  3. 3. 1 Professeur J.M. CRIELAARD Médecine du Sport ULg et CHU SART TILMAN Dopage médico-sportif… un problème de budget et d’éthique…?! Conférence BIOLIEGE et LIEGE CREATIVE 4 juin 2015
  4. 4. *  Difficile à cerner… *  Rumeur insidieuse… *  Silence et complicité tacite… *  Contrôles réellement objectifs…? Dopage médico-sportif… Un problème… 2
  5. 5. *  Réaction initiale certainement négative… *  Condamnation sportif dopé! *  Examen attentif… *  Difficultés jugement immédiat *  Sportif *  Influence de son entourage *  Enjeux financiers +++ … 3 Dopage… Ethique…? Question complexe…!
  6. 6. *  Sportifs et public souhaitent un sport « propre » : *  Compétition avec athlètes dopés : imposture…! *  Sportifs loyaux : soupçonnés comme les autres…! *  Jeunes athlètes : vulnérables : exploités et manipulés…! 4 Dopage médico-sportif… Préoccupation d’intérêt public
  7. 7. *  Introduction… cyclisme… *  Introduction : position du problème *  Dopage : définition… §  Méthodes – substances interdites §  Stimulants - diurétiques §  Anabolisants §  Hormones peptidiques *  Dopage : problème de budget *  Dopage : aspects éthiques… §  Fondements éthiques lutte contre dopage §  L’éthique bafouée… §  Intervenants : sportif… réseaux internes – externes *  Sources illégales *  Contrôle anti-dopage *  Conclusions 5 Dopage – éthique : plan
  8. 8. * Découverte du dopage par un jeune coureur cycliste… Lecture texte de Jean-Pierre LACOUR, Journaliste sportif, Service des Sports du Figaro… Introduction à une introduction… 6
  9. 9. 7
  10. 10. Dopage : évolution prélèvements 8
  11. 11. Dopage : évolution prélèvements 9
  12. 12. §  Evolution consommations… §  Produits futur §  Deux consultations particulières… §  Saisie produits douane (belgo-française)… 10 Dopage : introduction (1)
  13. 13. I.  Age de la pierre (Nuit des temps => aube du XIXème siècle) : pouvoir stimulant – monde végétal : Asie : éphédra – opium – chanvre Amérique : coca Afrique : noix de kola II.  Antiquité (athlètes grecs VIème siècle avant JC) : Sauteurs : viande de chèvre Lanceurs : viande de taureau… Lutteurs : viande (grasse) de porc11 Dopage : introduction (2) Evolution des consommations
  14. 14. III.  Premiers pas (début du XIXème siècle => 1960) §  Héroïne – morphine §  Trinitrine (nageurs japonais 1930) §  Amphétamines (Benzédrine) •  Jeux Olympiques Berlin (1936) (propagande…!) •  Guerre 1940-1945 : •  Aviateurs anglais •  Soldats américains (Japon)12 Dopage : introduction (3) Evolution des consommations
  15. 15. *  Sport étroitement associé – voir subordonné à diverses logiques : *  Médias (en particulier télévisuels) *  Argent (intérêts économiques – publicité) *  Recherche – progrès scientifique (rôle déterminant de la médecine - pharmacie) *  Politique (rivalités Est – Ouest, valeur nationaliste) *  Professionnalisation - institutionnalisation du sport (CIO, FIFA) Dopage : introduction (3a) Seconde moitié du XXème siècle 13
  16. 16. IV.  Age déraison (1960 => 1992) *  Amphétamines *  Stéroïdes anabolisants *  Corticostéroïdes *  GH – EPO V.  Produits > 1995 *  Hormones génie génétique (GH – EPO) *  Détournement produits essais cliniques : PFC, Interleukine-3, Mélatonine,… VI.  Produits du futur 14 Dopage : introduction (4) Evolution consommations
  17. 17. Détournement produits essais cliniques: * Perfluoro carbones (PFC) (molécule synthétique pure captant et transportant O2) (ex/ commercialisation au Japon : FLUOSOL® * Instabilité – toxicité rénale… * Cyclisme : utilisation en 1998 avec accidents significatifs…! Dopage : introduction (5) 15
  18. 18. *  Découverte nouveaux produits (EPO) *  Neurotransmetteurs *  Prohormones *  Dérive biotechnologique *  Greffe cellules souches *  Techniques génétiques moléculaires (fabrication produits pharmaceutiques ciblés) *  Dopage génétique Dopage : introduction (6) Produits du futur 16
  19. 19. Dopage : introduction (7a) Consultation particulière… Vice-champion Europe body-building… offre son corps à la science…GH 17
  20. 20. Dopage : introduction (7b) Consultation particulière 18 Anabolisants : effets indésirables : Hypertension artérielle y RETENTION AZOTEE - HYDRIQUE - IONS - Œdème – hypertension artérielle Hépatomégalie y TOXICITE HEPATIQUE - Ictère et hépatite cholestatique - Tumeurs hépatiques Stérilité du couple… y ACTION SPECIFIQUE HOMME : - Stimulation sexuelle excessive – priapisme - Suppression spermatogenèse - Dégénérescence tubes séminifères - Potentialise développement tumeur prostate
  21. 21. Dopage : introduction (8) : Consultation particulière 19 y COUPLE (♂ : 29 ans, ♀ : 27 ans) y MOTIF CONSULTATION : stérilité…? - ♀ : valeurs normales TSH, FSH, LH, progestérone prolactine : 35 ng/ml (0,3 à 25 ng/ml) stress… - ♂ : spermogramme : oligo-asthéno-tératospermie Patient amateur culturisme … METHANDROSTENOLONE : 30 mg/j NANDROLONE : 200 mg/semaine ARRET PRISE ANABOLISANTS (8 mois) EPOUSE ENCEINTE … REPRISE IMMEDIATE ANABOLISANTS
  22. 22. Dopage : introduction (9) 20
  23. 23. Dopage : définition (1) 21 1) « Usage ou tentative d’usage d’un artifice (substance ou méthode) : - potentiellement dangereux pour santé l’athlète, et/ou - susceptible d’améliorer leur performance » 2) « La présence dans l’organisme de l’athlète : - d’une substance, ou - constatation de l’application méthode qui figure sur une liste » 3) Simple détention produits interdits (prise en compte des exceptions liées à un besoin thérapeutique) » 4) Refus de se soumettre à contrôle (compétition – entraînement…) (sportifs haut niveau : calendrier – présences) 5) Falsification ou tentative de falsification contrôle
  24. 24. 6) Possession par membre personnel d’encadrement sportif de toute substance ou méthode interdite… 7) Trafic ou tentative trafic substance ou méthode interdite 8) Administration ou tentative administration à un sportif (compétition et hors compétition) substance ou méthode interdite 9) Complicité (assistance – contribution… dissimulation…) impliquant violation règles anti-dopage 10) Association (à titre professionnel ou sportif) entre sportif et personnel encadrement (purge période suspension – condamnation procédure pénale - disciplinaire ou professionnelle) Dopage : définition (2) 22
  25. 25. Dopage : Méthodes et substances interdites 23 I. METHODES INTERDITES A. DOPAGE SANGUIN B. MANIPULATIONS PHARMACOLOGIQUES – CHIMIQUES - PHYSIQUES II. CLASSE SUBSTANCES INTERDITES A. STIMULANTS B. NARCOTIQUES C. DIURETIQUES D. ANABOLISANTS E. HORMONES PEPTIDIQUES III. CLASSE SUBSTANCES SOUMISES A CERTAINES RESTRICTIONS A. ALCOOL B. CANNABINOÏDES C. ANESTHESIQUES LOCAUX D. CORTICOSTEROÏDES E. BETA-BLOQUANTS
  26. 26. I.A. Dopage : transfusion sanguine… 24 y Lasse Viren, quadruple champion des 5000 et 10000 m (J.O. de 1972-1976) y Absence de résultat entre deux olympiades « Moi, je ne bois que du lait de renne … » y Vertus … de la transfusion sanguine …
  27. 27. I.B. Dopage : manipulations pharmacologiques, chimiques ou physiques 25 Substances et méthodes modifiant intégrité et validité échantillons urine lors contrôles : - Cathétérisation - Substitution urines Michel Pollentier – Tour de France 78 Alpes d’Huez - Inhibition – ou inversement accélération excrétion rénale (diurétiques)
  28. 28. II.A. Dopage : substances interdites (1) 26 y STIMULANTS : - Amphétamines, - Ecstasy, - Caféine, y EFFETS SYSTEME NERVEUX CENTRAL - Propriétés stimulantes (augmentation vigilance, résistance fatigue) y EFFETS SOMATIQUES - myocarde : FC ⊕, inotropisme ⊕ - respiratoire : FV ⊕, dilatation bronchique - vasculaire : dilatation - coronaires - artérioles périphériques y REDUCTION DE THERMOLYSE (amphétamines) y DEPENDANCE PSYCHIQUE (amphétamines – ecstasy)
  29. 29. Amphétamines 27 y AMPHETAMINES CLASSIQUES (METAMPHETAMINES) - libération synaptique des amines sympathiques stockées au sein de vésicules  - effet psychostimulant - effet anorexigène y PHENYLETHYLAMINES (MDMA ou ECSTASY (« speed »)) - libération sélective de sérotonine (inhibition synthèse - blocage recapture) (temporaire)
  30. 30. Phényléthylamines - Ecstasy 28 y PSYCHOSTIMULANTE y PSYCHODYSLEXIQUE (hallucinogène) LEVEE INHIBITION SOCIALE - Besoins contacts . intellectuels . physiques - Réduction anxiété - Augmentation sensualité :  désorientation (30’)  stimulation euphorique (3 - 6 h)  épuisement - dépression (8 h) CRISE AIGUË ANGOISSE - PHASE DEPRESSIVE GRAVE y HYPERTHERMIE (+ rhabdomyolyse) y HEPATITE (ictère - cytolyse - stéatose - cirrhose) y TROUBLES METABOLIQUES (hyponatriémie)
  31. 31. II.A. Caféine - pratique sportive (2) 29 - Réduction sensation fatigue - Stimulation système nerveux, cardio-pulmonaire - Production adrénaline  meilleure utilisation lipides - Accélération temps de réaction Echantillon ⊕ si concentration urine > 12 µg/ml
  32. 32. II.C. Diurétiques - pratique sportive 30 (FUROSEMIDE – LASIX) y Perte de poids - court laps de temps - avant compétition (sports catégories de poids) y Lutte contre rétention hydrique (dopage corticoïdes) y Camoufler absorption produits dopants ( concentration par  quantité urine)
  33. 33. II.D. Dopage : anabolisants 31 y  BETA-AGONISTES (Clembuterol) y INSULINE y TESTOSTERONE ET DIHYDROTESTOSTERONE - liaison récepteur protéique intracellulaire  fixation dans le noyau sur éléments régulateurs portés par chromosomes  ⊕ synthèse ARN et protéines Action sexuelle : . Virilisation . spermatogenèse Action anabolisante protéique y STEROÏDES ANABOLISANTS
  34. 34. Indices cliniques dopage Stéroïdes anabolisants 32
  35. 35. Indices cliniques dopage Stéroïdes anabolisants 33
  36. 36. Dopage – stéroïdes anabolisants 34
  37. 37. Dopage –stéroïdes anabolisants 35
  38. 38. * GH * IGF-1 * EPO * ACTH * HCG II.E. Dopage hormonal peptidique 36
  39. 39. II.E. Dopage hormonal : Hormone de croissance 37 Technologie génétique ! Action anabolique cartilages épiphysaires (⊕ synthèse somatomédine IGF-1) Action anabolique protidique : - ⊕ pénétration A.A. cellule Effet lipolytique Effet glycolytique (⊕ entrée glucose cellules musculaires)
  40. 40. II.E. Dopage hormonal : Erythropoïétine (EPO)   *  Glycoprotéine PM 35000 D, produite principalement par cellules péritubulaires proximales reins *  165 AA, 4 chaînes d’H de C complexes, riches en acide sialique *  Synthèse et utilisation clinique depuis 1986 *  Utilisation sportive dès 1987-1988 : évolution record 10.000 m
  41. 41. II.E. Dopage hormonal : Erythropoïétine (EPO) 39 Production rénale (90 %), hépatique (10 %) Stimulus : - Hypoxie tissulaire - Hématocrite  - Anémie - Maladies cardio-pulmonaires Rôle essentiel érythropoïèse : - différentiation cellules souches pluripotentes (CFU-E)  érythroblastes - captation fer par érythroblaste - synthèse hémoglobine
  42. 42. Dopage hormonal : EPO recombinante 40 y EPO humaine recombinante (r-Hu EPO) y Production génie génétique cellules ovaires hamsters chinois (clonage gène EPO et facteur amplification) EPOIETINE alpha (EPREX®, ERYPO®) EPOIETINE bêta (RECORMON®, MAROGEN®, EPOGEN®)
  43. 43. Dopage EPO 44 Meilleure adaptation à l’effort d’endurance: y VO2 max. (PAM) : ⊕ y FC effort : réduction y Retard apparition : S.A. Intérêt sports cyclisme, triathlon, marathon,… y Hypertension artérielle y Thromboses vasculaires y Infarctus du myocarde y Syndrome grippal Effets secondaires :
  44. 44. ACTH (Hormone adréno-corticotrope)   45 - Polypeptide issu clivage précurseur (POMC) - Synthèse cellules corticotropes hypophyse antérieure - Hypophyse (250 µg ACTH) - Sécrétion : 25 à 50 µg/jour y Action récepteurs spécifiques cortex surrénalien: - activation système adénylate cyclase / AMPC - activation cholestérol-estérase ( métabolise cholestérol en prégnénolone) y Effets (corticostéroïdes) 3 avantages : - faible effet anabolisant - réduction effets secondaires corticoïdes - risque atténué épuisement cortico-surrénalien
  45. 45. HCG (Hormone chorionique gonadotrophe) 46 y  Glycoprotéine origine hypophysaire y  Action physiologique analogue LH y  Homme : stimule synthèse testostérone (cellules Leydig testicule) y  Femme : stimule synthèse progestérone (cellules corps jaune) y  Indications thérapeutiques : Homme : - cryptorchidie - hypogonadisme hypogonadotrophe Femme : - stérilité : déclenchement ovulation cadre procréation médicale assistée y Dopage : hypertrophie musculaire avec moins d’effets secondaires
  46. 46. *  Budget limité *  Entourage médical? *  Marché clandestin? *  Suivi biologique irrégulier *  Produits : *  Stimulant SNC *  Diurétiques *  Anabolisants *  Testostérone *  ACTH 47 Dopage : problème de budget Dopage du sportif « lambda »
  47. 47. *  Budget ++ *  Entourage médical ++ *  Contrôles biologiques réguliers *  Produits : *  Dopage sanguin : transfusions *  Dopage hormonal peptidique : *  EPO *  GH 48 Dopage : problème de budget Dopage du sportif « haut niveau »
  48. 48. *  Deux questions essentielles: §  Protection de la santé §  Amélioration performance par moyens déloyaux *  Arguments du contrat de travail : §  sportif : contrat – organisation sportive respect certaines règles – liste substances prohibées – connaissance sanctions *  Arguments du contrat social : §  société : sport – véhicule valeurs sociales culturelles (santé, forme physique, joie de vivre, victoire, discipline, esprit d’équipe, etc.) 49 Dopage : aspects éthiques
  49. 49. Evolution éthique Lutte contre dopage 50 y  Années 1930 : (LA, 1932) : nageurs sélection japonaise : trinitrine – inhalation 02 avant compétition… § Désapprobation : milieux sportifs – presse américaine § Tolérance et indifférence public (spectacle sportif !) y Avant 1965 : pratique licite, voire banale, accomplie en toute bonne conscience – absence sentiment culpabilité y  1998 (Tour de France) : public : réactions hostiles aux contrôles et sanctions (après disqualification équipe Festina)
  50. 50. Avatars Ethique sportive Les malheurs de la vertu… 51 y  Marco Pantani (vainqueur Tour de France 1998) : « Il ne faut pas être si moraliste… (!) et combattre le dopage pour les problèmes de santé qu’il pose » (disqualification en 1999 au Tour d’Italie : EPO !) y Quotidien « L’Equipe » (1999) : page réservée à l’éthique : Avis de décès… - « Le sport va devoir apprendre à vivre avec le dopage » - « Le combat perdu d’avance » - « Définition casse-tête » - « Un paradis artificiel » y  Juan Antonio Samaranch (ex-Président CIO) : « La liste actuelle des produits dopants doit être réduite drastiquement… Tout ce qui ne porte pas atteinte à la santé de l’athlète, pour moi, ce n’est pas du dopage »
  51. 51. Evolution arguments lutte c/ dopage : de la non-Ethique à la Santé… 52 y Nocivité pour Santé … Tactique de la peur … - Usagers (adolescents) non préoccupés par risques - Attirance vers danger, goût risque - Inadéquation message délivré ! y Inefficacité des produits…? - Anabolisants … (Med Sci Sports; 9:11-13,1977) : inefficacité…  message incohérent  discrédit - Ben Johnson (SEOUL 1988) (Stanozolol)  « preuve » efficacité dopage  Usage anabolisants aux USA : ++
  52. 52. Evolution arguments lutte c/ dopage : Ethique… 53 y Respect et arguments éthique : - Dopage : moyen artificiel – déloyal ! - Contraire égalité entre sportifs - Promotion pratique - a priori saine – sport y Amélioration préparation sportive : - Meilleure planification… - Préparation psychologique 25 20 15 5 10 UE S1 S2 S3 S4
  53. 53. L’éthique bafouée… : libéralisation dopage ! 54 y Ancienneté dopage… y Autonomie individuelle : Toute personne peut disposer librement de son corps et de sa santé, tant que, ce faisant, elle n’altère pas celle des autres … y Prévalence dopage est telle que son éventuelle libéralisation ne devrait pas l’augmenter… y Dopage est-il réellement préjudiciable à la santé ? y Le dopage se différencie-t-il d’autres méthodes permettant de combattre fatigue physique…, réduire récupération…
  54. 54. L’éthique bafouée… : libéralisation dopage ! 55 y Produits dopants = médicaments : on ne peut interdire à une personne de se soigner…! y Meilleure connaissance produits… y Informer les sportifs afin qu’ils puissent prendre « décisions responsables » y Amélioration suivi médical y Réduction marché clandestin et produits contrefaits y Lutte contre dopage inefficace : autoriser consommation pour mieux la contrôler!
  55. 55. Dopage et éthique : le sportif 56 y  Position sportifs / dopage : complexe ++ y  Majorité (74,5 %) : condamnation dopage sportif y  Opinions différentes relatives à l’utilisation dopage en dehors milieu sportif…! y  Athlète : légitime et cohérent exploiter connaissances scientifiques développer – au maximum - potentiel
  56. 56. *  Réseau intervenants internes *  Réseau intervenants externes *  Pressions importantes (réponse à leur attente) *  Conflits d’intérêt (fédérations) : §  Améliorer performances du sportif §  Obligation préserver sa santé 57 Dopage et éthique : entourage du sportif
  57. 57. *  Entraîneur *  Médecin du sport *  Kinésithérapeute *  Diététicien = Equipe de substitution à famille, partenaires, amis *  Parents   58 Réseau intervenants internes :
  58. 58. *  Rôle crucial bien-être physique *  Soutien psychologique *  Planification entraînement *  Performance optimale *  Motivation *  Supervision interactions au sein équipe *  Gloire personnelle… Réseau intervenants internes : Entraîneur 59
  59. 59. Réseau intervenants internes : médecin du sport 60 y  Dopage sportifs : - - prescription produits - fourniture produits et protocoles - contrôles biologiques -- - rémunération ++ y  Acceptation involontaire dopage y  Consommateurs produits… y  Sevrage sportifs dopés y  Prévention (enfants – adolescents)
  60. 60. Efforts sportifs : déséquilibre hormonal…testostérone 61 Evolution concentrations testostérone course à pied chez l’homme 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Variation pourcentuelle / repos Testostérone Repos 42 km 100 km
  61. 61. Justification médicale dopage : Rééquilibrage hormonal… 62 y « Ne doit pas être considéré comme doping tout ce qui, pendant l’entraînement, n’a pour but que de rétablir l’équilibre » (P. Chailley-Bert, 1949) y Entraînement ++  Déficits endocriniens… : Hormones gonadiques : (aménorrhée) Compensation hormonale ! testostérone, progestérone, DHEA ...
  62. 62. *  Sponsors *  Conseillers (gestion : relation contractuelle entre athlètes et organisateurs événements sportifs…) *  Industries (pharmaceutiques) *  Clubs et fédérations sportives *  Etat - Politique *  Spectateurs *  Calendrier sportif++ *  Pression médiatique 63 Réseau intervenants externes :
  63. 63. Dopage médico-sportif Sources illégales… 64 y Marché clandestin…! - principale source d’approvisionnement - stéroïdes anabolisants demande +++ usagers (Clembuterol) y Vol ordonnance et médicaments - Pharmacie - Médecins - Société pharmaceutique - Pharmacie Hôpitaux y Contrefaçon - Marchandises contrefaites = +/- 10 % échanges commerciaux - Substances médicamenteuses ++ (demande et facilité transport) - Aucune garantie pureté-galénique-dosage-biodisponibilité
  64. 64. Dopage médico-sportif Sources illégales… 65 y Internet - Information détaillée produit (mode d’action - présentation - dosage disponible) - Témoignages (usagers - médecins – extraits de revues) - Formulaire commande : DHEA micronisé 50 mg 200 caps 50 € hormone croissance 4 UI 1 ampoule 90 € - Règlement carte bancaire internationale - Expédition colis (simple - recommandé - « discret »)
  65. 65. Contrôle anti-dopage (1) 66
  66. 66. *  Prélèvements urinaires *  Prélèvements sanguins : résultats précis… *  Contrôles réguliers compétitions - entraînements *  Laboratoires accrédités *  Si contrôle positif : … contre-expertise… confirmation… *  Procédure d’appel Contrôle anti-dopage ! (2) 67
  67. 67. Recherche produits figurant liste officielle hétérogénéité ++ + : métabolisme, propriétés physico-chimiques,…) : §  Chromatographie en phase gazeuse (CPG) §  Spectrométrie de masse §  Chromatographie liquide haute pression (HPLC) §  Electrophorèse capillaire §  Immuno-analyse Contrôle anti-dopage ! (3) 68
  68. 68. *  Sportif élite *  Outils utilisés par organisation anti-dopage afin de détecter éventuel dopage *  Résultat passeport anormal : enquête : rassembler preuves afin de déterminer si violation éventuelle règles anti-dopage Dopage… passeport biologique 69
  69. 69. *  Sensibilisation sportifs aux problèmes dopage… *  Sanction : Suspensions…! Remise médailles ! *  Allemagne (projet de loi : 2014 – adoption ? 2015) : fermeté ! *  Emprisonnement jusqu’à 3 ans pour les dopés ! *  Amendes *  Confiscation des prix éventuels *  Procédure disciplinaire : *  Droits de la défense : être entendu… être représenté par un conseil juridique… décision motivée et écrite Conclusions     70
  70. 70. Merci pour votre attention 71

×