Cultures croiséesArts et restructurations d’entreprisesFrançois PICHAULT, HEC-ULg / LENTICVirginie XHAUFLAIR, HEC-ULg / LE...
Avec le soutien de :
Arts	  et	  restructura*ons	  
Arts	  et	  restructura*ons	  :	  	                une	  provoca*on	  ?	  • Les	  restructura*ons	  :	  des	  phénomènes	 ...
Arts	  et	  restructura*ons	  :	  	                          un	  projet,	  trois	  ques*ons	  •      Un	  projet	  du	  F...
  u	  séminaire	                      Structure	  d                                 	  17h40	  :	   	  Mr	  O.	  Parfondry...
Arts	  et	  restructura*ons	  :	  	                entre	  dévoilements	  et	  dissimula*ons	  •  Le	  dévoilement	  de	  ...
Arts	  et	  restructura*ons	  :	          pour	  aller	  plus	  loin…	  h@p://www.arts-­‐restructura-ons.org/	  
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Arts et restructurations d’entreprises par François Pichault, Virginie Xhauflair et Nathanaël Harcq | Liege Creative, 22.11.12

579 vues

Publié le

L’art peut-il être lié au phénomène des restructurations d’entreprises et de territoires ? En quoi le regard artistique peut-il être porteur d’une compréhension originale des restructurations, voire d’une action sur ce phénomène ?
Au cours de cet atelier-conférence interactif, les participants ont exploré le potentiel de la confrontation paradoxale entre des mondes a priori éloignés. La réflexion a apporté un éclairage neuf sur la posture des différentes parties prenantes des restructurations et mettra au jour des leviers inédits de redéploiement et de développement durable.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
579
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
55
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Arts et restructurations d’entreprises par François Pichault, Virginie Xhauflair et Nathanaël Harcq | Liege Creative, 22.11.12

  1. 1. Cultures croiséesArts et restructurations d’entreprisesFrançois PICHAULT, HEC-ULg / LENTICVirginie XHAUFLAIR, HEC-ULg / LENTICNathanaël HARCQ, ESACT
  2. 2. Avec le soutien de :
  3. 3. Arts  et  restructura*ons  
  4. 4. Arts  et  restructura*ons  :     une  provoca*on  ?  • Les  restructura*ons  :  des  phénomènes   banalisés,  universels,  complexes,   douloureux…  •  Mul*plica*on  des  produc*ons  ar*s*ques  sur   ou  autour  des  situa*ons  de  restructura*ons   (cinéma,  li@érature,  photographie,  théâtre,   BD,…)  perme@ant  d’en  saisir  les  dimensions   iden*taires,  émo*onnelles,  temporelles,   expérien*elles    
  5. 5. Arts  et  restructura*ons  :     un  projet,  trois  ques*ons  •  Un  projet  du  Fonds  social  européen,  novembre  2010-­‐mars  2012)   –  3  équipes    :  le  GREGOR  (Fr),  le  LENTIC  (Be),  le  WLRI  (UK)   –  5  séminaires  de  2  jours  :  ar*stes,  chercheurs,  managers,  syndicalistes,   experts   –  une  diversité  d’œuvres  ar*s*ques  •  Trois  ques*ons  clés  :   •  Lart  comme  matériau  :   Lart  pourrait-­‐il  nourrir  la  compréhension  des  mécanismes  et  processus  sous-­‐ jacents  aux  restructura7ons?   •  Lart  comme  représenta-on  :   Lart,  miroir  révélateur  des  représenta7ons  mentales  qui  sous-­‐tendent  les   restructura7ons  ou  véhicule  dins7tu7onnalisa7on  des  pra7ques  ?   •  Lart  comme  disposi-f  :   La  rencontre  du  discours  scien7fique  avec  la  créa7on  ar7s7que  permet  des   correspondances  inédites  doù  émergent  des  possibilités  pour  de  nouvelles   expériences  et  enquêtes.      
  6. 6.   u  séminaire   Structure  d  17h40  :    Mr  O.  Parfondry,  Cabinet  du  Ministre     Marcourt  17h50  :    Penser  la  restructura*on  du  territoire  :  une   enquête  conjointe  18h20  :    Vers  une  expression  ar*s*que  collec*ve  19h00  :    Exposi*on  et  commentaires  19h20  :    Synthèse  conceptuelle      
  7. 7. Arts  et  restructura*ons  :     entre  dévoilements  et  dissimula*ons  •  Le  dévoilement  de  dimensions  non  immédiatement  percep*bles    —>  l’art  comme  matériau    •  La  dimension  expérien*elle  de  l’art  :  ressen*r  soi-­‐même  les   tensions,  contradic*ons,  décalages  issus  des  restructura*ons   (émo*ons,  étonnement,  inconfort,  «  choc  de  sens  »…)  pour   accéder  à  d’autres  visions  du  monde      —>  l’art  comme  représenta7on  décalée  du  monde    •  Et  finalement,  une  capacité  à  co-­‐construire  d’autres  manières  de   penser  la  ges*on  des  restructura*ons      —>  l’art  comme  disposi7f  d’engagement  réflexif    
  8. 8. Arts  et  restructura*ons  :   pour  aller  plus  loin…  h@p://www.arts-­‐restructura-ons.org/  

×