Jeudi 6 novembre 
Nanocomposites polymères : 
témoignage macroscopique de l’effet 
nano 
Philippe DUBOIS, Centre d’Innovat...
Avec le soutien de :
Nanocomposites polymères : 
témoignage macroscopique de 
l’effet nano 
Pr. Philippe DUBOIS 
Centre d’Innovation et de Rech...
Quelques questions? 
• “Nano” et Nanotechnologie, de quoi parle-t-on? 
• D’où vient le fameux “Effet Nano” ? 
• Nanomatéri...
Définitions: 
• Nano : dans le système international et autres 
systèmes métriques, divise une unité de mesure 
par 1 mill...
Formes allotropiques du 
Carbone 
Curl, Kroto, Smalley 
graphene Iijima, 1991 
(From R. Smalley´s web image gallery)
Nanotubes de carbone 
! Nanotubes simple-paroi (single-wall nanotubes, SWNTs) 
~ 1-2 nm 
quelques microns 
! Nanotubes mul...
Production industrielle des nanotubes de carbone 
via déposition chimique en phase vapeur (CCVD) 
Catalyseur (p. ex. Fe/Co...
MWNTs Grade 7000 (produits chez Nanocyl S.A., Sambreville) 
100 nm 
caractérisation 
Propriétés Unités Valeurs Méthodes 
D...
Illustration démontrant l’effet de l’augmentation de la 
surface spécifique par les matériaux nanostructurés 
Source (06/2...
Nanocomposites : Définition and Généralités 
Matériau solide multiphasé dont une des phases a au moins 
une de ses trois d...
L’effet « NANO » résulte du rapport surface/volume ! 
Les propriétés mécaniques des nanocomposites sont 
différentes de ce...
Nanocomposites à Matrice Polymère 
Matériaux multiphasé à base de matrice polymère 
contenant une phase dispersée, la nano...
Difficulté : agrégation des nanotubes de carbone 
20 μm 200 nm 
Image (MEB) de MWNTs Image (MET) de MWNTs
Nanocomposites : “ Processing Challenge ” 
Au départ 
d’agrégats 
micrométriques 
Polymère 
Disperser les 
MWNTs 
individu...
… juste une illustration de “ l’effet NANO”
SILICONE 
Poly(diméthylsiloxane) -[Si(CH3)2-O]n- 
Stabilité thermique : de – 100°C à 250°C ; coupe-feu, 
mastic, enduit… 
...
Nécessité de réticuler et renforcer le PDMS 
Comment ? 
- En contrôlant la réactivité chimique de la réticulation 
- En aj...
Effet de l’addition des MWNTs sur l’évolution de la 
viscosité du PDMS (Partie 1) avec le taux de cisaillement 
- Remarqua...
Unique affinité MWNTs-PDMS 
Si Si Si Si 
OH O OH O 
O 
Si 
O 
Si 
O 
Si 
O 
Si 
O 
Me Me Me Me 
Me Me Me Me 
Silice 
PDMS ...
A B 
15 
10 
5 
0 
-15 -10 -5 0 5 10 15 
-5 
-10 
-15 
nanotube 
O 
Si 
C 
H 
(A) Structure après un temps de modélisation...
Nanotubes de carbone comme nanocharges 
Grand intérêt comme REVETEMENT 
Facilité du procédé d’application 
Possibilité de ...
Tests d’applications des nanocomposites silicones 
Par brossage Par injection 
Par spray sur differents supports, même de ...
Nanocomposites Silicone – 
Nanotubes de Carbone: 
Propriétés anti-biofouling ? 
Biofouling d’une coque par des barnacles (...
Le “Biofouling” est l’accumulation non désirée de 
microorganismes, plantes and animaux sur des surfaces 
exposées à un en...
Biofouling : coûts économiques 
et environnementaux 
Pour le transport maritime : 
Le biofouling provoque l’augmentation d...
Biofouling : coûts économiques 
et environnementaux 
... mais aussi des problèmes au niveau de: 
- Instrumentations océano...
Exigences en termes de 
peintures anti-biofouling 
- Durée de vie 6 mois à 25 ans 
- Substrat verre, métaux, plastiques 
-...
Biofouling et 
NANOSTRUCTURE 
La Nature nous montre le chemin à suivre: 
- Superhydrophobicité : FEUILLE DE LOTUS 
- Hydro...
Concept et stratégie développées : 
Revêtements silicones additivés 
de nanotube de carbone 
Nouvelle famille de peintures...
Quels organismes marins impliqués ? 
Biofouling 
par les barnacles 
Barnacles 
Barnacle larve 
adulte cyprid 
fixation 
du...
Evaluation du dépôt (“fouling”) des barnacles : essai pendant 24h 
Effet du contenu en MWNTs dans le silicone 
160 
140 
1...
Evaluation du retrait (“fouling release”) des barnacles 
Fouling release properties (MWCNTs) 
150 
140 
130 
120 
110 
100...
Quels organismes marins impliqués ? 
Algues vertes 
Plantes Spores 
Adultes « nageantes » 
Spore d’algue verte 
adhérant à...
Retrait* des spores d’algues Ulva spores 
(*après exposition à un jet d’eau sous légère pression) 
A. Beigbeder et al., J....
Peinture silicone – nanotubes de carbone 
Après 4 mois d’immersion en eau de mer…
Caractérisation de la surface 
Par microscopie à force atomique AFM 
Images AFM de (A) PDMS seul and (B) PDMS avec 0,1 % M...
Images AFM de peintures silicone - MWNTs 
0,1 % MWNTS 
- après 1 et 6 jours d’immersion dans l’eau (a &,b) et observés sou...
Peinture silicone – nanotubes de carbone
Peinture silicone – nanotubes de carbone 
Conclusions : 
• Possibilité d’améliorer les propriétés de mise en oeuvre et d’a...
NANOCYL (Sambreville) : 
Grade Commercial 
THERMOCYL
• Protection de mousses polyuréthanes : 
Sans Silicone-MWNTs : 
Combustion rapide et formation de 
goutellettes enflammées...
THERMOCYL" 
"…"Appliqué"sur"cable&électrique&:" 
"SANS"Thermocyl":"combusEon"rapide" 
"AVEC"Thermocyl":"combusEon"très"lim...
Silicone / MWNTs : CONDUCTIVITE ELECTRIQUE 
0 
-2 
-4 
-6 
-8 
-10 
-12 
-14 
Filler content (wt%) 
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 
L...
Quelques questions? 
• “Nano” et Nanotechnologie, de quoi parl-t-on? 
• D’où vient le fameux “Effet Nano” ? 
• Nanomatéria...
Collaboration scientifique “Entreprises – Universités” 
BiocylTM 
NanowavesTM
UMONS/Materia Nova : projets financés 
Elastomeric composites loaded with layered silicates 
and carbon nanotubes : BINANO...
UMONS/Materia Nova : nouveau projet 
Résines biosourcées nanorenforcées pour 
coatings sur aluminium : du procédé de 
prod...
Remerciements 
UMONS-CIRMAP 
• Alexandre BEIGBEDER 
• Philippe DEGEE 
• Rosica MINCHEVA 
• Myriam DEVALKENAERE 
• Joao BOM...
Merci de votre attention !
ANNEXES: Definition of a nanomaterial 
On 18 October 2011 the Commission adopted the Recommendation on 
the definition of ...
Nanomaterials: 
Hundreds of products containing nanomaterials 
are already in use. Examples are batteries, 
coatings, anti...
In the Belgian legislation : 
manufactured nanoparticle substances are defined as follows: 
A substance containing bound p...
Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano par Philippe DUBOIS | LIEGE CREATIVE, 06.11.14
Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano par Philippe DUBOIS | LIEGE CREATIVE, 06.11.14
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano par Philippe DUBOIS | LIEGE CREATIVE, 06.11.14

2 238 vues

Publié le

Les nouveaux matériaux contribuent largement aux progrès réalisés dans notre société. Pour ne citer que ces exemples, nos ordinateurs et téléphones portables n’auraient pu voir le jour, l’imagerie médicale n’aurait pu se retrouver dans nos hôpitaux sans les avancées récentes en sciences et ingénierie des matériaux.... C’est dans ce domaine de recherche pluridisciplinaire et de convergence scientifique que les nanotechnologies parviennent à jouer un rôle majeur, souvent insoupçonné.
Pour en témoigner, nous discuterons des nouveaux nanocomposites polymères, associant plastiques et autres caoutchoucs de notre quotidien à d’infimes quantités de nanoparticules telles que nanotubes de carbone, et nous démontrerons à quel point cette association aboutit à des performances aussi remarquables qu’inattendues. Cet exposé illustrera par ailleurs l’intérêt de la collaboration entreprises-universités, en parcourant le développement d’une peinture nanocomposite "anti-biofouling" : de sa découverte sur une paillasse de laboratoire universitaire, en passant par son développement au sein d’une PME régionale, pour au final et selon toute vraisemblance se retrouver comme revêtement de protection sur la coque de la plupart des bateaux de plaisance, paquebots et supertankers.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 238
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano par Philippe DUBOIS | LIEGE CREATIVE, 06.11.14

  1. 1. Jeudi 6 novembre Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano Philippe DUBOIS, Centre d’Innovation et de Recherche en Matériaux Polymères & Materia Nova asbl | UMONS
  2. 2. Avec le soutien de :
  3. 3. Nanocomposites polymères : témoignage macroscopique de l’effet nano Pr. Philippe DUBOIS Centre d’Innovation et de Recherche en Matériaux Polymères MATERIA NOVA asbl UNIVERSITE de MONS Place du Parc 20, 7000 Mons Philippe.Dubois@umons.ac.be http://morris.umons.ac.be/CIRMAP
  4. 4. Quelques questions? • “Nano” et Nanotechnologie, de quoi parle-t-on? • D’où vient le fameux “Effet Nano” ? • Nanomatériaux, Nanocomposites,… Comment les obtient-on ? • Peintures “anti-biofouling”? Principe ? • Autres propriétés et applications,… ? • Intérêt de la collaboration scientifique entreprise/université ? • Quel est le rôle des pouvoirs publics ?
  5. 5. Définitions: • Nano : dans le système international et autres systèmes métriques, divise une unité de mesure par 1 milliard (1.000.000.000 ou 10−9). (son symbole est n) Etimologie : du grec ancien « nain » • Nanomètre : unité de mesure de longueur équivalant à un milliardième de mètre. (symbole : nm) • Nanotechnologie : domaine de la science dont la vocation est l'étude et la fabrication de structures (appelées nano-objets) dont les dimensions sont comprises entre 1 et 1 000 nm. Source (09/2014): dictionnaire Larousse
  6. 6. Formes allotropiques du Carbone Curl, Kroto, Smalley graphene Iijima, 1991 (From R. Smalley´s web image gallery)
  7. 7. Nanotubes de carbone ! Nanotubes simple-paroi (single-wall nanotubes, SWNTs) ~ 1-2 nm quelques microns ! Nanotubes multi-parois (multi-wall nanotubes, MWNTs) ~ 2 - 50 nm Images (MET) de différents MWNTs
  8. 8. Production industrielle des nanotubes de carbone via déposition chimique en phase vapeur (CCVD) Catalyseur (p. ex. Fe/Co) supporté sur silice ou alumine
  9. 9. MWNTs Grade 7000 (produits chez Nanocyl S.A., Sambreville) 100 nm caractérisation Propriétés Unités Valeurs Méthodes Diamètre moyen Longueur moyenne Oxydes métalliques (impuretés) Carbone amorphe (impuretés) Surface spécifique nm μm % % m2/g 9.5 1.5 < 10 Non détectable 250-300 MET MET ATG MET BET
  10. 10. Illustration démontrant l’effet de l’augmentation de la surface spécifique par les matériaux nanostructurés Source (06/2014) : http://www.nano.gov/nanotech-101/special
  11. 11. Nanocomposites : Définition and Généralités Matériau solide multiphasé dont une des phases a au moins une de ses trois dimensions entre 1 et max. 100 nanomètres. c-à-d. la combinaison d’une matrice massive avec une phase de renfort nanométrique, dénommée nanocharge (par ex., MWNTs) Selon le constituant de la matrice, il existe plusieurs types de nanocomposites : nanocomposites à matrice polymère ; nanocomposites à matrice céramique ; nanocomposites à matrice métallique.
  12. 12. L’effet « NANO » résulte du rapport surface/volume ! Les propriétés mécaniques des nanocomposites sont différentes de celles des matériaux composites traditionnels à cause du rapport surface/volume très élevé du renfort. Formation d’une interface matrice-renfort gigantesque, nettement plus grande que celle dans le cas d’un matériau composite traditionnel. -Dans un nanocomposite, il faut max. 5% de nanocharges -Dans un composite traditionnel, il faut entre 30 et 60% de renforts (micrométriques) Différence entre matériaux à base de fibres de carbone vs. nanotubes de carbone (composites traditionnels) (nanocomposites)
  13. 13. Nanocomposites à Matrice Polymère Matériaux multiphasé à base de matrice polymère contenant une phase dispersée, la nanocharge, telle qu’elle présente au moins une de ses trois dimensions à l’échelle de quelques nanomètres ! Cependant, - Toutes les nanocharges forment des agrégats et même des agglomérats de taille micrométrique. - Au mieux, dans les matrices polymères, la dispersion des nanocharges, c-à-d. leur individualisation, ne peut être atteinte QUE pour un taux de maximum 5% (dépendant de la géométrie de la nanocharge).
  14. 14. Difficulté : agrégation des nanotubes de carbone 20 μm 200 nm Image (MEB) de MWNTs Image (MET) de MWNTs
  15. 15. Nanocomposites : “ Processing Challenge ” Au départ d’agrégats micrométriques Polymère Disperser les MWNTs individuellement Très grande interface polymère-nanocharge
  16. 16. … juste une illustration de “ l’effet NANO”
  17. 17. SILICONE Poly(diméthylsiloxane) -[Si(CH3)2-O]n- Stabilité thermique : de – 100°C à 250°C ; coupe-feu, mastic, enduit… Inertie chimique : excellente resistance à l’oxygène, ozone, bases et acides… implants médicaux Haute perméabilité aux gaz : O2, CO2, N2, … Membranes Antiadhésif : très faible tension de surface (18-22 mJ/m2) Revêtements hydrophobes Faible toxicité : polymères biocompatibles Biomatériaux F l e x i b i l i t é : t r è s g r a n d e m o b i l i t é m o l é c u l a i r e (température de transition vitreuse de - 125 °C)
  18. 18. Nécessité de réticuler et renforcer le PDMS Comment ? - En contrôlant la réactivité chimique de la réticulation - En ajoutant des additifs dont des microcharges telles Par conséquent, une composition silicone typique contiendra : • Un polymère PDMS fonctionnel • Un réticulant • Un catalyseur de réticulation • Des microcharges (souvent de 20 à 40 %) que silice ou dioxyde de titane
  19. 19. Effet de l’addition des MWNTs sur l’évolution de la viscosité du PDMS (Partie 1) avec le taux de cisaillement - Remarquable augmentation de la viscosité à faible cisaillement - Ecoulement à fort cisaillement >>> application à la brosse ! Moreira L. et al., Macromolecules, 43, 1467(2010)
  20. 20. Unique affinité MWNTs-PDMS Si Si Si Si OH O OH O O Si O Si O Si O Si O Me Me Me Me Me Me Me Me Silice PDMS …confirmé par modélisation théorique (dynamique moléculaire)
  21. 21. A B 15 10 5 0 -15 -10 -5 0 5 10 15 -5 -10 -15 nanotube O Si C H (A) Structure après un temps de modélisation de 400 ps. La chaine de PDMS “enrobe” le nanotube de carbone. (B) Projection des coordonnées atomiques perpendiculairement à l’axe du nanotube (distances in Å). Code couleur: atomes d’H en bleu clair; C du PDMS en bleu foncé; C du MWNT en noir; O en rouge; Si en jaune. A. Beigbeder et al., Advanced Materials, 20, 1003 (2008)
  22. 22. Nanotubes de carbone comme nanocharges Grand intérêt comme REVETEMENT Facilité du procédé d’application Possibilité de peinture à la brosse dans chaque position (sols, murs, plafond,...) p.ex., sur Aluminium A. Beigbeder et al., Advanced Materials, 20, 1003 (2008)
  23. 23. Tests d’applications des nanocomposites silicones Par brossage Par injection Par spray sur differents supports, même de type mousse: le coeur du matériau (mousse) n’est pas modifié NANOCYL (Sambreville) : Grade Commercial NC7500 Courtesy from Nanocyl
  24. 24. Nanocomposites Silicone – Nanotubes de Carbone: Propriétés anti-biofouling ? Biofouling d’une coque par des barnacles (photo courtesy International Paint Ltd)
  25. 25. Le “Biofouling” est l’accumulation non désirée de microorganismes, plantes and animaux sur des surfaces exposées à un environnement marin. - Cet “emcrassement biologique” est traditionnellement contrôlé par des peintures anti-biofouling contenant des biocides (c-à-d. des agents chimiques toxiques pour les organismes vivants). - Cependant, les nouvelles régulations exigent l’absence d’effets négatifs pour l’environnement et donc l’arrêt des biocides contenant de l’étain, du cuivre,...
  26. 26. Biofouling : coûts économiques et environnementaux Pour le transport maritime : Le biofouling provoque l’augmentation de la résistance frictionnelles par frottement sur les coques de bâteau >>>>> Surconsommation en carburant >>>>> Gains annuels estimés pour l’anti-biofouling: 20 milliards d’EURO! (~ 120 millions de tonnes de fuel/an) >>>>> Réduction de l’émission annuel en CO2 par l’anti-biofouling: 384 millions de tonnes de CO2
  27. 27. Biofouling : coûts économiques et environnementaux ... mais aussi des problèmes au niveau de: - Instrumentations océanographiques - Aquaculture (filets de pêche,…) - Echangeurs thermiques - Membranes de filtration - Industries Off-shore - …
  28. 28. Exigences en termes de peintures anti-biofouling - Durée de vie 6 mois à 25 ans - Substrat verre, métaux, plastiques - Epaisseur ~ 1 μm à 1 mm - Applications immersion, brossage, spray - Résistance chim. pH 2 – 11 - Température 0 – 100°C
  29. 29. Biofouling et NANOSTRUCTURE La Nature nous montre le chemin à suivre: - Superhydrophobicité : FEUILLE DE LOTUS - Hydrodynamique : PEAU DE REQUIN
  30. 30. Concept et stratégie développées : Revêtements silicones additivés de nanotube de carbone Nouvelle famille de peintures nanocomposites stables et durables qui résistent aux organismes d’encrassement marin via un procédé physique et sans le moindre recours à un quelconque biocide pouvant être libéré dans l’environnement nanofiller
  31. 31. Quels organismes marins impliqués ? Biofouling par les barnacles Barnacles Barnacle larve adulte cyprid fixation du cyprid En dessous de la ligne d’eau, les animaux invertébrés (barnacles, vers marins,...) causent le plus grand problème de biofouling. Les larves de ces organismes s’attachent très fortement aux surfaces afin de faciliter leur existence sédentaire (photos T Clare) Ciment de Cyprid
  32. 32. Evaluation du dépôt (“fouling”) des barnacles : essai pendant 24h Effet du contenu en MWNTs dans le silicone 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Glass Unfilled PDMS 0.05 wt %, MWCNTs 0.3 wt %, MWCNTs 0.5 wt %, MWCNTs 1 wt %, MWCNTs 2.5 wt %, MWCNTs mean percentage settlement compared to the glass standard (%) Série1 Equivocal pass line Outright pass line Important effet des MWCNTs sur la capacité de fixation des cyprids, encore meilleur que le silicone déjà performant intrinsèquement
  33. 33. Evaluation du retrait (“fouling release”) des barnacles Fouling release properties (MWCNTs) 150 140 130 120 110 100 90 80 Unfilled PDMS 0.01 wt % 0.05 wt % 0.1 wt % 0.3 wt % 0.5 wt % 1 wt % 2.5 wt % Improvement of the fouling release properties ( % normalised to T2) MWCNTs based coating T2 T2 est un silicone classique hautement chargé de silice A. Beigbeder et al., Biofouling, 24, 291 (2008)
  34. 34. Quels organismes marins impliqués ? Algues vertes Plantes Spores Adultes « nageantes » Spore d’algue verte adhérant à la surface A la surface de l’eau (au contact avec la lumière solaire), certaines algues marines, comme les algues vertes ditesUlva, provoquent énormément de biofouling (photos JA Callow)
  35. 35. Retrait* des spores d’algues Ulva spores (*après exposition à un jet d’eau sous légère pression) A. Beigbeder et al., J. Nanosci. Nanotechnol., 10, 2972(2010)
  36. 36. Peinture silicone – nanotubes de carbone Après 4 mois d’immersion en eau de mer…
  37. 37. Caractérisation de la surface Par microscopie à force atomique AFM Images AFM de (A) PDMS seul and (B) PDMS avec 0,1 % MWNTs après un jour d’immersion dans l’eau. Z"=""30"nm" Z"=""30"nm" Z"=""20"nm" B (A) PDMS seul (B) PDMS avec 0,1 % MWNTs En présence de nanotubes de carbone et après immersion dans l’eau, la surface initialement lisse de la peinture est transformée en une surface nanostructurée qui apparait donc responsable des propriétés observées
  38. 38. Images AFM de peintures silicone - MWNTs 0,1 % MWNTS - après 1 et 6 jours d’immersion dans l’eau (a &,b) et observés sous air, - après 6 jours d’immersion dans (c) et observé directement dans l’eau 1 day 6 days 6 days Observations sous air Obs. dans l’eau Nanostructuration des surfaces de silicone chargé de nanotubes de carbone A. Beigbeder et al., J. Nanostruct. Polym. Nanocomp. 5/2, 37 (2009)
  39. 39. Peinture silicone – nanotubes de carbone
  40. 40. Peinture silicone – nanotubes de carbone Conclusions : • Possibilité d’améliorer les propriétés de mise en oeuvre et d’applications des résines silicones chargées. • Grande affinité interfaciale >>> excellente dispersion des MWNTs >>>> - Seuil de percolation très faible (< 0.2wt%) • Ajustement des propriétés électriques et thermiques. • Remarquable résistance à la flamme • Unique comportement anti-biofouling via un effet de type “fleur de lotus” (nanorugosité) BIOCYL
  41. 41. NANOCYL (Sambreville) : Grade Commercial THERMOCYL
  42. 42. • Protection de mousses polyuréthanes : Sans Silicone-MWNTs : Combustion rapide et formation de goutellettes enflammées AVEC Silicone-MWNTs : Impossible de bruler la mousse (même après plusieurs minutes) Courtesy from Nanocyl
  43. 43. THERMOCYL" "…"Appliqué"sur"cable&électrique&:" "SANS"Thermocyl":"combusEon"rapide" "AVEC"Thermocyl":"combusEon"très"limitée"!"
  44. 44. Silicone / MWNTs : CONDUCTIVITE ELECTRIQUE 0 -2 -4 -6 -8 -10 -12 -14 Filler content (wt%) 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 LOG Conductivity (S.cm-1) Excellente CONDUCTIVITE à faible taux en nanotubes (~0,2 %) PDMS + PMWNTs 7000 (from NANOCYL) NANOCYL (Sambreville) : Grade Commercial STATICYL
  45. 45. Quelques questions? • “Nano” et Nanotechnologie, de quoi parl-t-on? • D’où vient le fameux “Effet Nano” ? • Nanomatériaux, Nanocomposites,… Comment les obtient-on ? • Peintures “anti-biofouling”? Principe ? • Autres propriétés et applications,… ? • Intérêt de la collaboration scientifique entreprise/université ? • Quel est le rôle des pouvoirs publics ?
  46. 46. Collaboration scientifique “Entreprises – Universités” BiocylTM NanowavesTM
  47. 47. UMONS/Materia Nova : projets financés Elastomeric composites loaded with layered silicates and carbon nanotubes : BINANOCO Région Wallonne : NANOTECHNOLOGIES program 2002-2006 Advanced nanostructured surfaces for the control of biofouling : AMBIO EU 6th Framework Program - Large Scale Integrating Integrated project IP 2005-2009 Les Surfaces Biomimétiques, les Revêtements Adhésifs et Anti-Adhésifs du Futur : BIOMIME FWB : Program « Action de Recherche Concertée » 2008-2013
  48. 48. UMONS/Materia Nova : nouveau projet Résines biosourcées nanorenforcées pour coatings sur aluminium : du procédé de production « solvent-free » aux applications durables et multifonctionnelles dans le transport: FLYCOAT Région Wallonne : Programme d’Excellence en Sciences des Matériaux 2014-2019
  49. 49. Remerciements UMONS-CIRMAP • Alexandre BEIGBEDER • Philippe DEGEE • Rosica MINCHEVA • Myriam DEVALKENAERE • Joao BOMFIM UMONS-CIRMAP (simulations théoriques) • Mathieu LINARES • David BELJONNE • Roberto LAZZARONI Programme-Cadre européen AMBIO: partenaires • Pr. Callow’s group, University of Birminghan (évaluations biologiques) • Pr. Clare’s group, University of Newcasttle (évaluations biologiques) • TNO (évaluations marines) • BASF (microscopie en eau de mer) • Nanocyl (producteurs de MWCNTs) : F. LUIZI, M. CLAES, D. BONDUEL
  50. 50. Merci de votre attention !
  51. 51. ANNEXES: Definition of a nanomaterial On 18 October 2011 the Commission adopted the Recommendation on the definition of a nanomaterial. According to this Recommendation a "Nanomaterial" means: A natural, incidental or manufactured material containing particles, in an unbound state or as an aggregate or as an agglomerate and where, for 50 % or more of the particles in the number size distribution, one or more external dimensions is in the size range 1 nm - 100 nm. Nanomaterials are not intrinsically hazardous per se but there may be a need to take into account specific considerations in their risk assessment. Therefore one purpose of the definition is to provide clear and unambiguous criteria to identify materials for which such considerations apply. It is only the results of the risk assessment that will determine whether the nanomaterial is hazardous and whether or not further action is justified. http://ec.europa.eu/environment/chemicals/nanotech/faq/definition_en.htm
  52. 52. Nanomaterials: Hundreds of products containing nanomaterials are already in use. Examples are batteries, coatings, anti-bacterial clothing, etc. Analysts expect markets to grow to hundreds of billions of Euros by 2015. Nano innovation will be seen in many sectors including public health, employment and occupational safety and health, information society, industry, innovation, environment, energy, transport, security and space. http://ec.europa.eu/environment/chemicals/nanotech/index_en.htm
  53. 53. In the Belgian legislation : manufactured nanoparticle substances are defined as follows: A substance containing bound particles or forming an aggregate or agglomerate with a proportion of at least 50 % in the distribution of sizes by number, having one or more external dimensions ranging between 1 nm and 100 nm, excluding natural substances which have not been chemically modified and substances where the fraction between 1 nm and 100 nm is a by-product of a human activity. Fullerenes, graphene flakes and single wall carbon nanotubes with one or several external dimensions less than 1 nm will be considered as manufactured nanoparticle substances. Arrêté royal relatif à la mise sur le marché des substances manufacturées à l’état nanoparticulaire (Le Moniteur Belge, 24 septembre 2014)

×