Vendredi 7 novembre 
La Ceinture aliment-terre liégeoise : 
un levier de développement territorial et 
un pôle de citoyenn...
Avec le soutien de :
Christian Jonet, Colonster, le 7 novembre 2014 
Un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté 
avec le ...
Lancement les 5-6/11/2013
Annonces des 5-6/11/2013 
D’ici 25 à 30 ans, la majeure partie de la nourriture consommée 
en province de Liège sera produ...
CATL - Les étapes annoncées 
1. Large mobilisation sociale et citoyenne 
sur base des intentions et des principes 
(éthiqu...
1. Mobilisation 
• Constitution d’une large coalition 
• Une soixantaine d’organisations a 
soutenu le lancement du proces...
1. Mobilisation 
Lancement de la CATL, le 5/11/13
2. Construction d’une stratégie 
Forum ouvert du 6/11/2013 
D’ici 25 à 30 ans, la majeure partie de la nourriture consommé...
2. Construction d’une stratégie 
Forum ouvert du 6/11/2013 
42 ateliers de travail 
– l’accès au foncier 
– la formation e...
2. Construction d’une stratégie 
Formation de groupes de travail pour approfondir la réflexion, ou passer à l’action. 
• L...
3. Mise en action
3. Mise en action 
• Groupes de travail orientés « action » 
• Dimension entrepreneuriale : projets pilotes - créer les 
c...
3. Mise en action
CATL - Les étapes annoncées 
1. Large mobilisation sociale et citoyenne 
2. Construction d’une stratégie collective 
3. Mi...
CATL - Les étapes annoncées 
1. Large mobilisation sociale et citoyenne 
2. Construction d’une stratégie collective 
3. Mi...
Prenons du recul 
La CATL s’inscrit dans le champ des Réseaux agroalimentaires 
alternatifs (RAAA), qui visent à contribue...
Reformulons, la CATL, c’est… 
UN PROJET AMBITIEUX ET ORIGINAL DE TRANSFORMATION EN 
PROFONDEUR DU SYSTÈME ALIMENTAIRE LOCA...
Un projet citoyen, bottom up 
Initié et porté par des acteurs de terrain 
Impliquant les citoyens, autant que les producte...
Un pôle de citoyenneté 
Un pôle de citoyenneté est un lieu de délibération et de 
réflexion réunissant les pouvoirs public...
Un projet économique alternatif 
Objectifs annoncés : 
- « contribuer à la création de milliers d’emplois décents, 
durabl...
Un projet économique alternatif 
Quelques exemples de projets pilotes en cours de lancement : 
• Les compagnons de la Terr...
Un projet structurant 
Origine du projet : des acteurs de terrain identifient, à contre-courant 
de la tendance générale d...
Le Valeureux
Pourquoi structurer ? 
Les acteurs à l’origine du projet ont en commun de ne pas 
vouloir se laisser enfermer dans leurs n...
Quel est le problème ? 
Le système alimentaire mondialisé (celui qui nous 
nourrit quotidiennement) est quadruplement inso...
Quel est le problème ? 
Un système socialement inique. 
• Précarisation et perte de statut social des agriculteurs, 
augme...
Contexte belge 
En moyenne, chaque semaine : 
43 fermes disparaissent. 
59 agriculteurs quittent la profession. 
Spéculati...
Contexte belge 
Résultats de l’enquête Thermomètre Solidaris (déc. 2013) : 
« 63% des Belges francophones pensent qu'une m...
La transition du food system 
transition : processus de transformation dans lequel une 
système complexe (artificiel ou na...
La transition du food system 
Remarque : ce modèle de « transition des systèmes socio-techniques » 
ne constitue qu’une re...
Les verrouillages entravent la transition 
Verrouillage : situation où une technologie dominante empêche 
le développement...
Les verrouillages entravent la transition 
Un très haut niveau de concentration économique. 
Une apparente diversité de pr...
Les verrouillages entravent la transition 
Un très haut niveau de concentration économique. 
– 2/3 du CA de l’industrie ag...
Déverrouiller le système alimentaire 
Pistes à explorer pour des tentatives de déverrouillage 
du système alimentaire : 
-...
Déverrouiller le système alimentaire 
Pistes à explorer pour des tentatives de déverrouillage 
du système alimentaire : 
-...
Démocratiser le système alimentaire 
Les innovations sociales constituent de la démocratie en acte : 
à mesure que chacun ...
Démocratiser le système alimentaire 
La dimension d’éducation populaire (construction collective de 
savoirs sociaux strat...
Impact sur la sphère socioéconomique ? 
Etudier les changements institutionnels qui pourront être 
obtenus : 
- Adaptation...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET | LIEGE CREATIVE, 07.11.14

1 203 vues

Publié le

Depuis novembre 2013, la dynamique Ceinture aliment-terre liégeoise [CATL] rassemble citoyens, acteurs économiques, culturels et institutionnels autour d'un projet de transformation en profondeur du système alimentaire local. Les intentions sont ambitieuses : sur un horizon de 20 à 30 ans, assurer la souveraineté alimentaire locale et créer de très nombreux emplois non-délocalisables.

L'initiative, qui prend appui sur diverses innovations sociales et techniques (circuit court, agro-écologie, économie circulaire, économie sociale), ne saurait se résumer à une dynamique entrepreneuriale ou de développement territorial. De par ses origines et sa forte dimension participative, elle constitue également un pôle de citoyenneté.

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
57
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté par Christian JONET | LIEGE CREATIVE, 07.11.14

  1. 1. Vendredi 7 novembre La Ceinture aliment-terre liégeoise : un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté Christian JONET, Barricade asbl | CATL
  2. 2. Avec le soutien de :
  3. 3. Christian Jonet, Colonster, le 7 novembre 2014 Un levier de développement territorial et un pôle de citoyenneté avec le soutien de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  4. 4. Lancement les 5-6/11/2013
  5. 5. Annonces des 5-6/11/2013 D’ici 25 à 30 ans, la majeure partie de la nourriture consommée en province de Liège sera produite localement, de manière durable et équitable. Cela va créer des milliers d’emplois décents et non-délocalisables, et favoriser la diminution des inégalités dans l’accès à une alimentation saine. Cela va diminuer notre dépendance aux ressources fossiles et aux multinationales de l’agroalimentaire, et contribuer à restaurer la biodiversité et les écosystèmes. Vous êtes cordialement invités à co-construire la stratégie pour atteindre cet objectif, et à la mettre en oeuvre collectivement. (prophétie autoréalisatrice)
  6. 6. CATL - Les étapes annoncées 1. Large mobilisation sociale et citoyenne sur base des intentions et des principes (éthiques) fédérateurs du projet – dimensions sociale, écologique, politique – réseau d’acteurs – ouverture dans un cadre de transition 2. Construction d’une stratégie collective 3. Mise en action
  7. 7. 1. Mobilisation • Constitution d’une large coalition • Une soixantaine d’organisations a soutenu le lancement du processus – Organisations paysannes – ONG et associations d’éducation permanente – Centres de recherche – Agences conseil en économie sociale – Organisations non-gouvernementales (ONG) – Acteurs de la formation – Institutions culturelles – Organisations de développement territorial • Implication de Liège en Transition sur le travail de mobilisation citoyenne Transition
  8. 8. 1. Mobilisation Lancement de la CATL, le 5/11/13
  9. 9. 2. Construction d’une stratégie Forum ouvert du 6/11/2013 D’ici 25 à 30 ans, la majeure partie de la nourriture consommée en province de Liège sera produite localement, de manière durable et équitable. Que faut-il mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif ?
  10. 10. 2. Construction d’une stratégie Forum ouvert du 6/11/2013 42 ateliers de travail – l’accès au foncier – la formation et l’accompagnement des nouveaux producteurs – la nécessité (ou pas) d’une charte de production – la dimension sociale du projet – l’accès aux semences - et leur production – la place des coopératives dans les circuits courts – le financement participatif des initiatives – la dimension logistique du projet – le rôle et la place des pouvoirs publics dans le projet – l’intégration et l’engagement des consommateurs dans la démarche – la (dé)pollution des sols – … L’ensemble des comptes rendus est disponible sur le site web www.catl.be
  11. 11. 2. Construction d’une stratégie Formation de groupes de travail pour approfondir la réflexion, ou passer à l’action. • Le groupe financement privé et participatif de la CATL • Le groupe soutien public local • Le groupe accès au foncier • Le groupe accès aux semences • Le groupe plate-forme des opérateurs de formation • Le groupe logistique • Le groupe CATL / Valeureux • Le groupe sensibilisation/éducation
  12. 12. 3. Mise en action
  13. 13. 3. Mise en action • Groupes de travail orientés « action » • Dimension entrepreneuriale : projets pilotes - créer les chaînons manquants de la filière alimentaire locale – production – transformation – distribution en prenant appui sur une combinaison d’innovations sociales : – Le circuit court – L’économie sociale – L’économie circulaire – L’agroécologie
  14. 14. 3. Mise en action
  15. 15. CATL - Les étapes annoncées 1. Large mobilisation sociale et citoyenne 2. Construction d’une stratégie collective 3. Mise en action
  16. 16. CATL - Les étapes annoncées 1. Large mobilisation sociale et citoyenne 2. Construction d’une stratégie collective 3. Mise en action
  17. 17. Prenons du recul La CATL s’inscrit dans le champ des Réseaux agroalimentaires alternatifs (RAAA), qui visent à contribuer à la construction d’un système alimentaire plus équitable, environnementalement plus durable et politiquement moins asservissant. Les modes d’organisation et les motivations qu’on rencontre dans les RAAA sont très diversifiés, de même que les innovations sociales sur lesquelles on s’y appuie. L’alimentation n’y est pas considérée comme un simple produit de consommation : elle est porteuse de valeurs. Illustrations en matière de circuit court : GAC, GASAP, AMAP.
  18. 18. Reformulons, la CATL, c’est… UN PROJET AMBITIEUX ET ORIGINAL DE TRANSFORMATION EN PROFONDEUR DU SYSTÈME ALIMENTAIRE LOCAL, SUR UN HORIZON DE TRES LONG TERME UN PROJET CITOYEN, « BOTTOM UP » UN PROJET ECONOMIQUE ALTERNATIF UN PROJET STRUCTURANT ET TERRITORIALISE
  19. 19. Un projet citoyen, bottom up Initié et porté par des acteurs de terrain Impliquant les citoyens, autant que les producteurs, les collectivités locales, le secteur privé, le secteur de l’économie sociale, les acteurs de développement territorial, le monde de la recherche, le monde culturel, dans la construction de réponses collectives aux problèmes posés par le système alimentaire.
  20. 20. Un pôle de citoyenneté Un pôle de citoyenneté est un lieu de délibération et de réflexion réunissant les pouvoirs publics, les forces vives, la société civile et les citoyens autour de débats ou de projets socioéconomiques wallons. (E. Delruelle, Un pacte pour la Wallonie)
  21. 21. Un projet économique alternatif Objectifs annoncés : - « contribuer à la création de milliers d’emplois décents, durables, non-délocalisables » - Favoriser l’émergence de projets pilotes entrepreneuriaux, innovants, éthiques (référence à l’économie sociale), inspirants, reproductibles, essaimables. Un projet de développement territorial, à savoir une intervention des humains sur leur espace vital qui cherche à combiner des préoccupations économiques, sociales et environnementales. Une démarche essentiellement bottom-up, qui part du territoire et de ses acteurs. (B. Mérenne)
  22. 22. Un projet économique alternatif Quelques exemples de projets pilotes en cours de lancement : • Les compagnons de la Terre : projet de coopérative de production, basée sur un modèle agronomique et économique innovant, collaboratif, multi-sites. • Resto CATL : ambitieux projet de restaurant emblématique du circuit court et de l'économie sociale, future vitrine urbaine de la CATL. • Projet d'espace horeca de produits locaux à Comblain-au- Pont • Projet de production de semences en AB • « Le Valeureux » – la monnaie locale liégeoise
  23. 23. Un projet structurant Origine du projet : des acteurs de terrain identifient, à contre-courant de la tendance générale de déclin de l’agriculture locale, de nombreuses nouvelles initiatives dans le domaine des RAAA, un mouvement de fond qu’il leur semble souhaitable d’accompagner et de structurer. Illustration…
  24. 24. Le Valeureux
  25. 25. Pourquoi structurer ? Les acteurs à l’origine du projet ont en commun de ne pas vouloir se laisser enfermer dans leurs niches d’innovations respectives. Ambition démocratique : agir sur la transformation du système alimentaire, avec tout le monde, et pour tout le monde. Ambition systémique : Agir local, penser global.
  26. 26. Quel est le problème ? Le système alimentaire mondialisé (celui qui nous nourrit quotidiennement) est quadruplement insoutenable. Un système écologiquement toxique : • Usage non-soutenable des ressources non-renouvelables • Connexion au déréglement climatique (~30% des GES) • Nocivité pour l’environnement (eau, sols, biodiversité) Un système sanitairement nocif : • Directement, via la consommation d’aliments industriels, gras, salés, sucrés, etc. Un milliard de personnes souffrent de l’obésité. Mais aussi indirectement, via la pollution.
  27. 27. Quel est le problème ? Un système socialement inique. • Précarisation et perte de statut social des agriculteurs, augmentation des inégalités dans les systèmes agricoles. • Augmentation des inégalités dans l’accès à l’alimentation. • Un milliard de personnes souffrent de la faim, alors que 30% de la production alimentaire est gaspillée à l’échelle mondiale, et que la production est suffisante pour répondre aux besoins. Un système économiquement vulnérable, et en sursis. • Dépendant de ressources non-renouvelables (très provisoirement) disponibles en grande quantité et à très bas prix. • En Europe, une agriculture sous perfusion de la PAC
  28. 28. Contexte belge En moyenne, chaque semaine : 43 fermes disparaissent. 59 agriculteurs quittent la profession. Spéculation sur les terres agricoles : en dix ans, le prix moyen d’un hectare de terre agricole belge a été multiplié par trois. Agricall, une cellule provisoire d’aide psychologique aux agriculteurs wallons… devenue permanente.
  29. 29. Contexte belge Résultats de l’enquête Thermomètre Solidaris (déc. 2013) : « 63% des Belges francophones pensent qu'une majorité de l'offre alimentaire présente un risque important pour leur santé. En outre, les consommateurs interrogés dénoncent une grande opacité sur l'ensemble de la chaîne alimentaire (de la production à la distribution, en passant par la transformation) et se sentent fort seuls dans leur méfiance. »
  30. 30. La transition du food system transition : processus de transformation dans lequel une système complexe (artificiel ou naturel) change de manière fondamentale son fonctionnement et son organisation. La notion de food system intègre la filière qui va de la production à la distribution, mais aussi les dimensions culturelles, sociales et sanitaires liées à l’alimentation. Elle prend également en compte les impacts sociaux et environnementaux de la filière alimentaire.
  31. 31. La transition du food system Remarque : ce modèle de « transition des systèmes socio-techniques » ne constitue qu’une représentation (utile) de la réalité parmi d’autres. Paysage : tendance de fond, lieu de crises Régime : mode dominant d’accomplissement d’une fonction sociale à un moment donné. Intègre notamment les acteurs, les normes et les connaissances qu’ils partagent Niches : lieu des innovations radicales et de l’émergence de nouveaux paradigmes.
  32. 32. Les verrouillages entravent la transition Verrouillage : situation où une technologie dominante empêche le développement de trajectoires alternatives. Exemples : - Les technologies et infrastructures ont été développées pour les grands acteurs de l’agro-alimentaire, et souvent par eux. - Les lois et règlementations relatives à la sécurité alimentaire également. - L’industrie agroalimentaire, grâce à sa position économique dominante, et ses relais politiques, concentre la majorité des subsides publics. - Nos goûts, nos habitudes de consommateurs pressés nous ont rendus dépendants d’aliments fortement transformés, riches en graisses, en sels et en sucres ajoutés.
  33. 33. Les verrouillages entravent la transition Un très haut niveau de concentration économique. Une apparente diversité de produits alimentaires – sur 30000 végétaux comestibles, 120 sont largement cultivés, 9 assurent 75% des besoins.
  34. 34. Les verrouillages entravent la transition Un très haut niveau de concentration économique. – 2/3 du CA de l’industrie agro-alimentaire réalisé par 10% des entreprises du secteur. – 90% du commerce de détail au niveau planétaire est dans les mains de 6 entreprises mondiales – Contrôle des principaux points d’entrée et de sortie du système Peut-on encore parler de souveraineté alimentaire des populations dans ces conditions ? Source : IUFN – International Urban Food Network.
  35. 35. Déverrouiller le système alimentaire Pistes à explorer pour des tentatives de déverrouillage du système alimentaire : - Redéfinir l’ensemble du système, de la production à la consommation, et construire un autre marché. - Construire les projets non-pas sur une logique sectorielle, mais sur une logique territoriale émergente, portée par les acteurs locaux. - Procéder à des ruptures de référenciels, par exemple en cherchant à construire un nouvel accord sur la qualité avec des autres acteurs. - tester et évaluer différentes combinaisons d’innovations, sociales et techniques. Source : Baret, Stassart, Vanloqueren, Van Damme, 2012.
  36. 36. Déverrouiller le système alimentaire Pistes à explorer pour des tentatives de déverrouillage du système alimentaire : - Développer des dispositifs de recherche interdisciplinaires permettant d’identifier le potentiel des différentes initiatives et innovations à créer des systèmes qui contournent les normes et pratiques de la grande distribution et de l’agriculture classique, à créer de nouvelles normes et pratiques, à créer de la transition. - Construire des recherches de type recherche-intervention, en association avec les acteurs. Source : Baret, Stassart, Vanloqueren, Van Damme, 2012.
  37. 37. Démocratiser le système alimentaire Les innovations sociales constituent de la démocratie en acte : à mesure que chacun est encouragé à réinventer l’environnement qu’il habite, il n’est plus seulement acheteur passif de biens et de services (en tant que consommateur), ou de programmes politiques préformatés (en tant qu’électeur), il devient co-inventeur de solutions. (O. De Schutter)
  38. 38. Démocratiser le système alimentaire La dimension d’éducation populaire (construction collective de savoirs sociaux stratégiques) du processus de la CATL, contribue à la formation d’un collectif et d’une force de contre-proposition, bref à créer du politique, et à approfondir la démocratie. (C. Jonet ;-)
  39. 39. Impact sur la sphère socioéconomique ? Etudier les changements institutionnels qui pourront être obtenus : - Adaptation des arsenaux législatifs - Réorientation au sein des politiques agricoles et de développement territorial - Aménagement des normes sanitaires - Impact sur les cursus d’enseignements et les programmes de recherche Source : E. Verhaegen, 2012.

×