LES APPLICATIONS MULTIMÉDIA DANSLES RÉSEAUX MOBILES ET SANS FILS                     Présenté par :                     •Y...
PLANI.      Introduction.II.     Type de trafic multimédiaIII.    Peer to Peer :        Définition d’un réseau Peer to Pe...
POURQUO A-T-ON INTÉGRERLES          APPLICATIONSMULTIMÉDIA   DANS     LESRÉSEAUX MOBILES ET SANSFIL?
INTRODUCTION  Les besoins de l’heure actuelle ont conduit à unengouement pour le développement des réseauxmobiles qui est ...
les services offerts par les réseaux mobilesgénèrent trois types de trafic multimédia:                                   l...
La problématique qui aconduit à l’apparition du    Peer To Peer?
les systèmes pair-à-pair , permettent àplusieurs ordinateurs de communiquer viaun réseau, de partager simplement desobjets...
On distingue deux approches :
Principe de fonctionnement
AvantageInconvénient  Réseaux très extensiblesRéseaux redondant Responsabilité distribuéesRequête pour une information Dif...
Cas d’utilisation: Mode de fonctionnement deBit Torrent
Scénario du téléchargement des fichiers avec bit Torrent   Mettre en place un Tracker   Récupérer le fichier. torrent  ...
Le streaming est la méthode de diffusion de médias(audio et/ou vidéo) à travers un réseau vers un client entemps réel. Auc...
Schéma général dune diffusion sur Internet
Afin d’envoyer des médias sur Internet vers desclients, il faut un serveur de streaming. Le serveur destreaming diffuse l...
Lecture en progressifCest la solution la plus couramment utilisée, car elle nenécessite pas de serveur spécialisé, un ser...
Lecture en continu Dans le cas de la lecture en continu, il ny a quun seul fichierdiffusé contenant plusieurs fois les mê...
CONCLUSION   LE SECTEUR DU MULTIMEDIA RESTE UN    DOMAINE ATTRACTIF ET EN PLEIN    EXPANSION ET QUI EVOLUE DE JOUR EN    ...
Merci pour votre attention
Applications multimédia dans les réseaux mobiles et sans fils
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Applications multimédia dans les réseaux mobiles et sans fils

1 461 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 461
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Applications multimédia dans les réseaux mobiles et sans fils

  1. 1. LES APPLICATIONS MULTIMÉDIA DANSLES RÉSEAUX MOBILES ET SANS FILS Présenté par : •YOUCEF OUALI MAYA •MOUSSI ASSIA •BABA AMI OUHIBA •MEDJBER AMINA OUARAB HAFEDA •TOURI SARAH
  2. 2. PLANI. Introduction.II. Type de trafic multimédiaIII. Peer to Peer : Définition d’un réseau Peer to Peer . Principe de fonctionnement . Avantages et inconvénients . Cas d’utilisation : -BitTorrentIV. Streaming audiovisuel : Les différents types de lecture -Lecture en progressif -Lecture en continuV. Conclusion.
  3. 3. POURQUO A-T-ON INTÉGRERLES APPLICATIONSMULTIMÉDIA DANS LESRÉSEAUX MOBILES ET SANSFIL?
  4. 4. INTRODUCTION Les besoins de l’heure actuelle ont conduit à unengouement pour le développement des réseauxmobiles qui est du , dune part, a un besoin demobilité et, dautre part, a la panoplie des nouveauxservices offerts, comme lavidéoconférence, le téléchargement de fichiers .
  5. 5. les services offerts par les réseaux mobilesgénèrent trois types de trafic multimédia: le trafic de la voix est surtout exploite dans la téléphonie. Cest le type de trafic le plus utilise dans les réseaux mobiles. Le trafic de type vidéo peut être considère comme un cas particulier de trafic de données.
  6. 6. La problématique qui aconduit à l’apparition du Peer To Peer?
  7. 7. les systèmes pair-à-pair , permettent àplusieurs ordinateurs de communiquer viaun réseau, de partager simplement desobjets, des fichiers le plus souvent, maiségalement des flux multimédia continus(streaming), le calcul réparti, la téléphonie ,etc. sur Internet.
  8. 8. On distingue deux approches :
  9. 9. Principe de fonctionnement
  10. 10. AvantageInconvénient Réseaux très extensiblesRéseaux redondant Responsabilité distribuéesRequête pour une information Différent canaux de communication possibles Différents résultats Utilisation de toute la bande passante Différents résultats Haute disponibilitéApparition/Disparition de ressource à tout moment Résistant au panneAttaques distribuéesProblèmede stockage distribué Espace de sécurité Authentification, Confidentialité, Intercepteurs
  11. 11. Cas d’utilisation: Mode de fonctionnement deBit Torrent
  12. 12. Scénario du téléchargement des fichiers avec bit Torrent Mettre en place un Tracker Récupérer le fichier. torrent Connexion avec le tracker. Etablissement de 4 connexionsTCP pour uploader des pièces. Echange des pièces entre lesSeeders et Les Leechers.  Rarest First Optimistic Unchoking Lors des voisins sont sélectionnés indique les parties Les échanges, chaque client selon le choking  Description des différents attributs qu’il a récupéré BitTorrent’(meilleur taux dedu algorithm de  Envoi en priorité lesson propre ordinateur, soit Le l’activer sur parties les qui des Soit tracker lui répond par la plus rares.  fichier à distribuer Les Seeders envoient les parties listene sont pas téléchargementclient devient "Unchoked" ). Toutes les 30s, un tracker public. faire appel àdeintéressés le tracker qui fichier. Moyen autres clientsuncontacter par le même présentes3 meilleures uploaders + connexion au Les Leechers s’envoient les parties fichier supervise optimistic unchoke récupérées hasard la distribution de ce
  13. 13. Le streaming est la méthode de diffusion de médias(audio et/ou vidéo) à travers un réseau vers un client entemps réel. Aucun fichier n’est téléchargé sur le poste duclient. Le média est directement lu par le lecteur multimédiaprésent sur le poste du client.Dautres types de medias (photos, livres électroniques,applications, etc.) nont pas besoin de cette méthodede transfert, car nayant aucune contrainte deséquentialité, ils sont téléchargés entièrement avantdêtre traites, exécutés ou affichés
  14. 14. Schéma général dune diffusion sur Internet
  15. 15. Afin d’envoyer des médias sur Internet vers desclients, il faut un serveur de streaming. Le serveur destreaming diffuse les flux audio et vidéo en réponse àdes requêtes de lecteurs de contenus multimédiashébergés sur les postes des clients. Les requêtes sont effectuées en utilisant le Real-Time Streaming Protocol (RTSP), Ce protocole estoptimisé pour diffuser du contenu multimédia en tempsréel.Les flux sont envoyés en utilisant le protocole (RTP)qui est optimisé pour le transport de contenusmultimédias en temps réel sur les réseaux. Un serveur de streaming diffuse à la fois des fichiersmultimédias hébergés sur des disques ainsi que descopies de fichiers multimédias en temps réel versn’importe quel client.
  16. 16. Lecture en progressifCest la solution la plus couramment utilisée, car elle nenécessite pas de serveur spécialisé, un serveur HTTP« standard » étant suffisant. Le fichier audio ou vidéo estsimplement proposé au téléchargement, de la même manièreque tout autre type de fichier, et cest le navigateur qui secharge deffectuer la lecture de la vidéo.Linconvénient de cette solution est limpossibilité desadapter à la qualité de connexion de lutilisateur. Pour lediffuseur, il devient ainsi souvent nécessaire de proposerplusieurs fichiers avec des résolutions différentes pourpermettre à linternaute de choisir en fonction des capacités desa connexion. Par ailleurs elle induit une attente pour avoir lespremières images si le fichier est de taille importante.
  17. 17. Lecture en continu Dans le cas de la lecture en continu, il ny a quun seul fichierdiffusé contenant plusieurs fois les mêmes informations àdifférents niveaux de qualité, et cest le serveur de lecture encontinu spécialisé qui se charge de diffuser linformationadaptée. En fonction du débit de la connexion de linternaute, leserveur sélectionne le niveau de qualité maximal pour unediffusion en temps réel. Le serveur est également capable desadapter automatiquement aux variations de la bandepassante : si la connexion se détériore et que le taux detransfert baisse, le contenu est livré avec une moindre qualitéafin déviter les interruptions de diffusion. Si en revanche laconnexion devient plus fluide, la qualité saméliore . Le contenudémarre dès que lutilisateur demande à y accéder sans délais.Linconvénient de cette solution est de devoir utiliser unserveur spécialisé et que linternaute doit avoir une bandepassante adaptée au contenu envoyé, le contenu étant diffuséau même rythme que la lecture de linternaute.
  18. 18. CONCLUSION LE SECTEUR DU MULTIMEDIA RESTE UN DOMAINE ATTRACTIF ET EN PLEIN EXPANSION ET QUI EVOLUE DE JOUR EN JOUR.
  19. 19. Merci pour votre attention

×