« Je ne veux pas que ma maisonsoit murée de toutes parts, nimes fenêtres bouchées, maisqui y circule librement la briseque...
INFORMATION SUR FASAL KANOUTÉ(ORIGINE SÉNÉGALAISE)Professeure au Département de psychologie et d’andragogie depuis2000,ell...
Pour Fasal Kanouté. il est essentiel de trouver la formulepédagogique la plus appropriée au contenus des cours et auxcarac...
Dans l’enseignement, l’enseignant, dont la fonction vise ledéveloppement cognitif, affectif et socioculturel del’élève, fa...
SOLUTION (MEQ)Le Ministère de l’Éducation au Québec, a émis un plan d’action oùle référentiel des compétences professionne...
CONCEPTS IMPORTANTS.Abdallah-Pretceille (1987:7)“au cœur de la problématique interculturelle, se situentune série de conce...
Apfelbaum et Vasquez (1983:86)“ensemble des caractéristiquesphysiques, psychologiques, morales, juridiques, sociales etcul...
CULTURE:Camilleri (1989:27)“ensemble plus ou moins fortement lié des significationsacquises les plus persistantes et les p...
« (…) ethnicité est le sentiment de partager une ascendancecommune, que ce soit à cause de la langue, de coutumes, desress...
INTERCULTUREL: Rencontre entre individus appartenant à des cultures différentes. Rencontre des « porteurs de culture » e...
« désigne les interactions entre différents groupes culturels oùchaque groupe valorise les traditions, perspectives et app...
Cette relation est au centre de la dialectique enseignement-apprentissa-ge. C’est une relation pour: Favoriser le dévelop...
 Fait partie de la structure de l’hétérogénéité dans la classe Doit devenir un interprète critique et transformer la cla...
 Permet la réflexivité chez les enseignants et la prise deconscience pour agir et prendre des décisions Permet à l’ensei...
L’IMPORTANCE DES PAIRS EN CLASSE L’interaction entre deux élèves aide à la socialisation des jeunes La plupart des élève...
 L’enseignant doit éviter des gestes négatifs qui fontréférence à l’appartenance ethnoculturelle: la couleur de lapeau, l...
LE CURRICULUMDans la perspective interculturelle, le curriculum peut se servir dequelques orientations: Certains élèves s...
L’IMPORTANCE DES RELATIONS AVECLES FAMILLES Pour plusieurs auteurs, cette relation école-famille, doit s’inscriredans l’a...
- le statut socio-économique- le niveau d’instruction- le degré de maîtrise de la langue sociale et d’enseignement
RAISONS QUI EXPLIQUENT LA NONIMPLICATION DE FAMILLESIMMIGRANTES DANS LA SCOLARITÉ Le profil des familles Les conditions d...
IL FAUDRAIT ALORS TENIR COMPTE Des pratiques sociales des familles immigrantes Valoriser les types d’implication parenta...
 Informer les familles sur la mission éducative, l’organisation dusystème scolaire, la routine quotidienne de l’école, de...
CONCLUSION:La diversité ethnoculturelle est intrinsèquement partie prenante denotre histoire. Comme structure l’école devr...
AU-DELÀ LE CANADALe Documentaire « Generis Interculturalité » se propose decontribuer, avec un ensemble d’institutions de ...
L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica

1 267 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 267
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L' interculturel dans la classe exposé n°1 monica

  1. 1. « Je ne veux pas que ma maisonsoit murée de toutes parts, nimes fenêtres bouchées, maisqui y circule librement la briseque m’importent les culturesde tous les pays »Mahatma GandhiÊTES-VOUS D’ACCORD?
  2. 2. INFORMATION SUR FASAL KANOUTÉ(ORIGINE SÉNÉGALAISE)Professeure au Département de psychologie et d’andragogie depuis2000,elle a été promue au rang de professeure agrégée en 2005. En2007, elle a reçu le prix d’excellence en enseignement dans cettecatégorie. Toute sa carrière, tant comme pédagogue que commechercheuse, est centrée sur les questions d’équité dans les apportsinterculturels. Ses contributions à différents comités, jurys etgroupes de discussions sont toujours marquées par le soucis de placerla dignité de la personne et le respect de l’autre au plus haut rang, cequi est très apprécié autant de ses collègues que des étudiants.
  3. 3. Pour Fasal Kanouté. il est essentiel de trouver la formulepédagogique la plus appropriée au contenus des cours et auxcaractéristiques des groupes. Elle a notamment innové dans uncours sur l’éducation en milieu urbain en mettant en application demanière originale l’approche par cas et en intégrant des activitéscomme des visites guidées de la ville afin de permettre auxétudiants de comprendre la réalité du Montréal multiethnique.Cette approche est très appréciée des étudiants et contribue àaiguiser chez eux la sensibilité à la diversité culturelle.Daniel Baril.
  4. 4. Dans l’enseignement, l’enseignant, dont la fonction vise ledéveloppement cognitif, affectif et socioculturel del’élève, fait face à un défi de taille auquel il n’est pas toujourspréparé: celui de la diversité ethnoculturelle, dans des classeshétérogènes. Des élèves très différents les uns des autres etmême de l’enseignant.
  5. 5. SOLUTION (MEQ)Le Ministère de l’Éducation au Québec, a émis un plan d’action oùle référentiel des compétences professionnelles prend enconsidération l’opérationnalisation de l’interculturel enclasse, c’est à dire la diversité ethnoculturelle dans les plans dela relation pédagogique, du curriculum de la gestion du groupe-classe et des relations avec les familles.
  6. 6. CONCEPTS IMPORTANTS.Abdallah-Pretceille (1987:7)“au cœur de la problématique interculturelle, se situentune série de concepts comme culture, identité, race, éthni-cité, qui entretiennent entre eux des rapports complexes”
  7. 7. Apfelbaum et Vasquez (1983:86)“ensemble des caractéristiquesphysiques, psychologiques, morales, juridiques, sociales etculturelles à partir desquelles la personne peut se définir, seprésenter, se connaître, ou à partir desquelles autrui peut ladéfinir, la situer ou la reconnaître”IDENTITÉ:
  8. 8. CULTURE:Camilleri (1989:27)“ensemble plus ou moins fortement lié des significationsacquises les plus persistantes et les plus partagées queles membres d’un groupe, de par leur affiliation à cegroupe, sont amenés à distribuer de façon prévalente surles stimuli provenant de leur environnement et d’euxmêmes, induisant vis-à-vis de ces stimuli desattitudes, des représentations et des comportementscommuns valorisés, dont ils tendent à assurer lareproduction par des voies non génétiques”
  9. 9. « (…) ethnicité est le sentiment de partager une ascendancecommune, que ce soit à cause de la langue, de coutumes, desressemblances physiques ou d’histoire vécue » (Max Weber) Constitue une médiation forte de l’identification à un groupe deréférence Pour Martiniello, l’identité ethnique correspond à la conscienced’appartenance qu’éprouve l’individu à l’égard d’un groupe ethnique Le groupe ethnique est le produit de la conscience d’uneappartenance avec des caractéristiques communes.ETHNICITÉ:
  10. 10. INTERCULTUREL: Rencontre entre individus appartenant à des cultures différentes. Rencontre des « porteurs de culture » et non comme des représentants dela culture. L’espace de la rencontre interculturelle est traversée, d’après Ladmiral etLipiansky, non seulement par des perceptions et projections individuellesmais aussi par des représentations sociales. Pour Ouellet, l’interculturel remarque le « vivre ensemble », en tenantcompte à la fois la majorité et la minorité. Deux idées importantes à retenir:- le potentiel de la diversité ethnoculturelle- l’égal respect des porteurs de cultures
  11. 11. « désigne les interactions entre différents groupes culturels oùchaque groupe valorise les traditions, perspectives et apports desautres. Grâce à ce processus d’échange et de partage, lescultures évoluent et changent sur le plan individuel et collectif, cequi modifie leurs façons d’interagir avec les autres. L’objectif del’interculturel est d’accroître la compréhension mutuelle, deréduire la marginalisation et de promouvoir l’inclusion »Alberta Teachr’s Association. Ici, tout le monde est le bienvenu.L’INTERCULTUREL:
  12. 12. Cette relation est au centre de la dialectique enseignement-apprentissa-ge. C’est une relation pour: Favoriser le développement des personnes qui interagissent entre elles Favoriser les actions et réactions entre enseignant et apprenant Favoriser l’échange, l’acceptation de l’Autre et non la soumissionRELATION PÉDAGOGIQUE ET ÉDUCATIVE:
  13. 13.  Fait partie de la structure de l’hétérogénéité dans la classe Doit devenir un interprète critique et transformer la classe en unlieu culturel ouvert à la pluralité Doit se percevoir, lui-même, comme un porteur de culture Prendre des distances quant à ses valeurs et références Veiller qu’il n’y ait aucune forme de discrimination Se décentrer, c’est-à-dire, qu’il doit objectiver sa propre culture pourpouvoir admettre d’autres perspectives et éviter l’ethnocentrisme Interpréter le monde de telle manière que l’apprenant puisse se reconnaîtredans cette interprétationRÔLE DE L’ENSEIGNANT DANS UNECLASSE INTERCULTURELLE
  14. 14.  Permet la réflexivité chez les enseignants et la prise deconscience pour agir et prendre des décisions Permet à l’enseignant d’avoir une lecture de l’hétérogénéité de laclasse et ses incidences Permet inscrire l’altérité dans l’acte d’enseigner Permet conduire un contexte de conflit à caractère ethnoculturelAVANTAGES DE LA DÉCENTRATION
  15. 15. L’IMPORTANCE DES PAIRS EN CLASSE L’interaction entre deux élèves aide à la socialisation des jeunes La plupart des élèves manifestent qu’ils assistent à l’école pourapprendre mais aussi pour les amis L’enseignant doit promouvoir le « vivre ensemble » dans la diversitéethnoculturelle et éviter les attitudes négatives
  16. 16.  L’enseignant doit éviter des gestes négatifs qui fontréférence à l’appartenance ethnoculturelle: la couleur de lapeau, la culture, la nationalité, les insultes, lesplaisanteries, le dénigrement, l’intimidation, etc.
  17. 17. LE CURRICULUMDans la perspective interculturelle, le curriculum peut se servir dequelques orientations: Certains élèves sont en échec par rapport aux rituels de l’école oupar l’implicite du curriculum Faciliter l’ancrage des élèves au curriculum en les facilitantparticiper de leur vécu dans les activités d’enseignement et àutiliser des références qui leur sont propres Enseigner la diversité, même si les élèves immigrants d’une classene veulent pas parler de leur pays d’origine, l’enseignant doit faireréférence à d’autres pays ou à d’autres réalités socioculturelles
  18. 18. L’IMPORTANCE DES RELATIONS AVECLES FAMILLES Pour plusieurs auteurs, cette relation école-famille, doit s’inscriredans l’acte d’enseigner et ne pas la voir isolément, en extériorité àcet acte Pour l’interculturel, il faut en plus de la diversité, les relationsavec les familles de minorités ethnoculturelles (familles immigrantes) Les profils de la famille immigrante sont variés:- la distance entre la culture d’origine et celle d’accueil- les raisons de migration- le projet de migration
  19. 19. - le statut socio-économique- le niveau d’instruction- le degré de maîtrise de la langue sociale et d’enseignement
  20. 20. RAISONS QUI EXPLIQUENT LA NONIMPLICATION DE FAMILLESIMMIGRANTES DANS LA SCOLARITÉ Le profil des familles Les conditions de vie Les conditions de vie Le déphasage entre les attentes et les rôles des parts impliquées L’attitude de résistance d’intervenants envers la diversitéculturelle Le sentiment des familles d’être accueillies tièdement par l’école
  21. 21. IL FAUDRAIT ALORS TENIR COMPTE Des pratiques sociales des familles immigrantes Valoriser les types d’implication parentale Les conditions socio-économiques La distance culturelle qui les sépare Leur montrer la confiance et le respect La compréhension de la famille immigrante par les intervenantsscolaires
  22. 22.  Informer les familles sur la mission éducative, l’organisation dusystème scolaire, la routine quotidienne de l’école, des aspectsnormatifs Travailler et coordonner avec les organismes communautairesqui accueillent les familles immigrantes Faire voir à la personne qu’elle a la légitimité de poser desquestions, de demander des comptes et de prendre sa place.
  23. 23. CONCLUSION:La diversité ethnoculturelle est intrinsèquement partie prenante denotre histoire. Comme structure l’école devrait pouvoir reflétercette diversité.On ne peut plus continuer à penser l’école comme une institution auservice d’une société homogène. Il faut que la diversité soit présenteen qualité dans la définition du mandat et du curriculum.On peut affirmer qu’une intégration harmonieuse des élèves issus del’immigration exige notamment, l’intervention non seulement desenseignants, mais également du personnel non enseignant, desdirections d’écoles, des commissions scolaires, du ministère del’Éducation, des organismes communautaires ainsi que des comités desparents.
  24. 24. AU-DELÀ LE CANADALe Documentaire « Generis Interculturalité » se propose decontribuer, avec un ensemble d’institutions de la société civile, à lamise en place des conditions nécessaires au développementuniversel de l’Interculturalité qui caractérise l’Héritage et lamission de la Culture libanaise.Generis cherche aussi à travers ce Documentaire à faire connaîtrel’importance de l’Interculturalité en tant que processus d’influencequi induit la compréhension mutuelle entre les peuples et renforceen conséquence l’échange, l’amélioration de la société civile, la paixl’enseignement et le développement durable.

×