NOTIZIE DAL FRONTE   la prima guerra mondiale raccontata dalle testimonianze NOUVELLES DU FRONT   la  première guerre mond...
<ul><li>Giornali e mass media sono stati utilizzati per raccogliere militari e denaro per combattere la guerra ma anche pe...
l’entusiasmo iniziale l’enthousiasme initial
l’attentato a Sarajevo   l’attentat à Sarajevo   da DIARIO DI “REPUBBLICA” Il colpo di pistola che cambiò l’Europa  le cou...
LA LOTTA DI CLASSE Sono i giornali la prova evidente del coinvolgimento totale del popolo italiano in guerra IN GUARDIA An...
Le &quot; Petit Journal &quot; est l' un des plus anciens journaux de France. Il est né en 1863 et sa création doit être c...
 
Naturalmente i giornali dell'epoca sono interventisti ( &quot;Corriere della Sera&quot;, &quot;Giornale d'Italia&quot;, &q...
Buoni propositi all’inizio del 1915 De  bonnes propositions au début du 1915   <ul><li>Si tratta di un estratto del “Corri...
Guerra e fede religiosa La guerre et la foi religieuse   <ul><li>rubrica del “Corriere delle Puglie” del 11-1-1915 </li></...
...ancora parole di speranza e patriottismo …encore mots d’espoir et d’amour pour la nation
POPOLO IL DADO è TRATTO BISOGNA VINCERE Sono parole cariche di incitamento  e determinazione tipiche del primo periodo. E ...
I fatti tragici Les événements tragiques
mort Il terremoto di Avezzano Horreur   condoléances solidarité
Una rarissima fotografia dell’atto dell’occupazione  di Trento Pochi giorni prima della cattura Il momento della cattura u...
Battisti condotto alla forca La lettura della sentenza On lit le jugement   La scena più tragica: Battisti viene impiccato...
All'alba del 24 ottobre 1917 un'armata austrotedesca attacca gli italiani fra Plezzo e Tolmino, alla congiunzione fra la p...
<ul><li>&quot;La mancata resistenza di reparti della seconda armata, vilmente ritiratisi senza combattere  o ignominiosame...
L’angoisse et les mots de la deuxième période
rebelles  Il cambiamento lessicale del 1916-1917 Le changement lexical en 1916-1917 insurgés incertaine armes agression
violente lutte incursion
ennemis rejeté pertes
échec pas de succès
ultimatum  allemand   paix aide défense   préparation traité
<ul><li>Cortina. Trovato il corpo di un alpino </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Dai ghiacci del Cristallo riaffiora u...
<ul><li>Le cadavre d'un mort de montagne dans la première guerre mondiale a été découvert par un jeune randonneur dans le ...
<ul><li>Trovate a Cortina le spoglie di un soldato del ’15-‘18 </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>D...
<ul><li>Après la découverte il y a quelques jours dans le groupe du cristal, on a retrouvé d'autres restes humains dans le...
<ul><li>ce travail-ci nous à fait apprendre l’importance des medias, pendant la guerre ils ont joué un rôle fondamental, c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Notizie Dal Fronte 3DL

419 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Notizie Dal Fronte 3DL

  1. 1. NOTIZIE DAL FRONTE la prima guerra mondiale raccontata dalle testimonianze NOUVELLES DU FRONT la première guerre mondiale racontée par les témoignages
  2. 2. <ul><li>Giornali e mass media sono stati utilizzati per raccogliere militari e denaro per combattere la guerra ma anche per incitare il popolo a partecipare </li></ul><ul><li>Les journaux et les medias ont été utilisés pendant la guerre pour ramasser soldats et argent et pour inviter le peuple à participer </li></ul><ul><li>Anche in Italia non mancarono giornali e manifesti di propaganda per gli stessi scopi </li></ul><ul><li>Même en Italie il y avait des journaux et medias pour les mêmes buts </li></ul>Les medias et la guerre
  3. 3. l’entusiasmo iniziale l’enthousiasme initial
  4. 4. l’attentato a Sarajevo l’attentat à Sarajevo da DIARIO DI “REPUBBLICA” Il colpo di pistola che cambiò l’Europa le coup de feu qui a changé l’Europe JOSEPH ROTH, testimone degli avvenimenti successivi all’uccisione dell’imperatore austro-ungarico Francesco Giuseppe,. racconta di quanto la notizia di quell’evento eclatante non avesse scalfito minimamente gli ospiti della festa cui l’imperatore si stava recando. La notizia fu comunicata dal commissario Chojnicki. Ciò dimostra quanto sia stata sottovalutata la guerra sin dall’inizio. JOSEPH ROTH, témoin à l’époque, nous raconte la mort de François Joseph Asburg. Les gens qui l’attendaient restaient complètement indifférents. Ceci nous démontre que l’importance des événements a été ignorée.
  5. 5. LA LOTTA DI CLASSE Sono i giornali la prova evidente del coinvolgimento totale del popolo italiano in guerra IN GUARDIA Ancora una volta un’esortazione atta a destare i sentimenti dell’intera nazione Les gens et la guerre L’OPPOSITION DU PEUPLE On peut très bien voir comme les gens communs participaient à la guerre ATTENTION! Encore une fois une exhortation qui réveille la rage de la nation entière
  6. 6. Le &quot; Petit Journal &quot; est l' un des plus anciens journaux de France. Il est né en 1863 et sa création doit être considérée comme l' un des événements qui marquèrent le plus profondément dans la vie du Paris de naguère. Dans l' histoire de la presse, c' est plus qu' un simple épisode ; c' est la date mémorable d' une véritable révolution, non pas seulement dans le journalisme, mais dans les moeurs Les générations actuelles ne peuvent imaginer ce qu' était la presse avant l' apparition du journal à cinq centimes, du journal populaire mis à la portée de toutes les bourses. La presse ne jouissait d' aucune liberté. Des législateurs ombrageux lui avaient fait un code bizarre et l' avait reléguée hors du droit commun. Son état était d' exception. Le gouvernement ne souffrait d' elle rien qui pût, non pas même le blesser, mais simplement l' égratigner. On exigeait des journaux de lourds cautionnements ; une censure jalouse les surveillait de près ; à la moindre critique, à la plus petite allusion politique, les amendes tombaient sur eux dru comme grêle ; à la récidive, c' était l' interdiction. C' est assez dire que la masse du peuple, les ouvriers,les employés, les petits bourgeois étaient condamnés à ne point lire les journaux. Les gens aisés eux-mêmes y regardaient à deux fois avant de s' abonner à un journal. Les uns allaient lire gazette au cabinet de lecture ; d' autre s' entendaient entre voisins pour prendre un abonnement à l' une des grandes feuilles de Paris. Millaud n' avait, en créant, d' autre intention que de donner au peuple, tous les jours, un écho de la vie nationale : informations, fait divers, chroniques inspirées par les événements d' actualité, causeries sur le théâtre, variétés, romans, mais pas de politique ! La politique, c' était alors la mort certaine. Et il fallait vivre. Le Petit Journal vécut.
  7. 8. Naturalmente i giornali dell'epoca sono interventisti ( &quot;Corriere della Sera&quot;, &quot;Giornale d'Italia&quot;, &quot;Resto del Carlino&quot; , appartengono a gruppi di industriali e finanzieri) e fanno il possibile per diffondere entusiasmo bellico anche fra le donne dei ceti inferiori, le casalinghe mogli di operai, le contadine, le mondine che raccolgono riso e reumatismi nelle grandi risaie del nord. Les journaux de guerre appartiennent aux sociétés industrielles et financières et ils cherchent à transmettre le goût de la guerre aux femmes du peuple entier,c’est à dire femmes au foyer, femmes des ouvriers, paysannes, femmes qui ramassaient le riz au nord du pays. La donna-spazzino va anche bene, per costoro, perchè il ramazzare è un'incombenza &quot;congeniale alla femmina&quot; , ma la donna-postino, la donna-tramviere... c’est une frase qui nous démontre la présence de la pensée sexiste malgré le rôle principal de la femme de l’époque La donna e il suo contributo L’aide de la part de la femme
  8. 9. Buoni propositi all’inizio del 1915 De bonnes propositions au début du 1915 <ul><li>Si tratta di un estratto del “Corriere delle Puglie” del 1-1-1915 </li></ul><ul><li>Ce texte est tiré du « Corriere delle Puglie » du 1-1-1915 </li></ul><ul><li>“ Ai nostri fedeli e numerosi amici di provincia:Buon anno! Il 1915 ci trova al nostro posto di combattimento con la stessa fede e lo stesso entusiasmo degli anni passati, nell’ avvenire radioso di questa terra delle Puglie, cui abbiamo consacrato e consacriamo tutte le nostre energie … ” </li></ul><ul><li>“ A nos amis fidèles et nombreux: Bonne année! L’an 1915 nous trouve à notre barrage avec la même foi et le même enthousiasme des ans passés, en regardant le futur rayonnant de ce pays ci, auquel nous venons de dédier et sommes en train de dédier toutes nos énergies… ”   </li></ul>
  9. 10. Guerra e fede religiosa La guerre et la foi religieuse <ul><li>rubrica del “Corriere delle Puglie” del 11-1-1915 </li></ul><ul><li>rubrique du “Corriere delle Puglie” du 11-1-1915 </li></ul><ul><li>L’Italia e il Vaticano </li></ul><ul><li>Da queste colonne non s’ardegne la figura ghignante e beffarda dell’ anticristo : lo spirito liberale che sta a fondamento della nostra attività non consentirebbe alla parola e allo scritto l’accompiersi dei nostri traviamenti (…) Per l’Italia, per la patria noi insorgeremo(…) </li></ul><ul><li>L’Italie et Rome </li></ul><ul><li>De ces colonnes on ne voit pas du tout l’image du diable moqueur qui ricane: l’ esprit libéral qui soutient notre activité ne permettra jamais aux mots et aux écrits de réaliser nos craintes (…) Pour l’Italie, pour notre nation, on se battra(…) </li></ul>
  10. 11. ...ancora parole di speranza e patriottismo …encore mots d’espoir et d’amour pour la nation
  11. 12. POPOLO IL DADO è TRATTO BISOGNA VINCERE Sono parole cariche di incitamento e determinazione tipiche del primo periodo. E GUERRA SIA La parola guerra sembra un fatto utile e prolifico per la nazione . È fortissimo il patriottismo. la dichiarazione di guerra la déclaration de guerre ITALIENS, LES JEUX SONT FAITS: ON DOIT GAGNER Il s’agit de mots pleines de force et de vigueur typiques des premières années de guerre C’EST LA GUERRE le mot « guerre » a une signification positive dans ce cas-ci. l’amour pour la nation est très fort
  12. 13. I fatti tragici Les événements tragiques
  13. 14. mort Il terremoto di Avezzano Horreur condoléances solidarité
  14. 15. Una rarissima fotografia dell’atto dell’occupazione di Trento Pochi giorni prima della cattura Il momento della cattura une photo de l’occupation de Trento Quelques jours avant d’être arrêté La capture Cesare Battisti
  15. 16. Battisti condotto alla forca La lettura della sentenza On lit le jugement La scena più tragica: Battisti viene impiccato, ma la corda che lo teneva per il collo si spezza e , con le vertebre del collo già rotte e agonizzante lo impiccano una seconda volta per accertarsi del suo decesso Voilà la scène la plus triste: on pend Battisti, mais la corde se casse et il est pendu pour la deuxième fois pour vérifier sa mort. Battisti amené à l’échafaud
  16. 17. All'alba del 24 ottobre 1917 un'armata austrotedesca attacca gli italiani fra Plezzo e Tolmino, alla congiunzione fra la prima e la seconda armata. E' il caos. In pochi giorni una fiumana di sbandati che gli alti comandi non sono in grado di riorganizzare, si ritira verso il Piave, <ul><li>Complessivamente, la disfatta di Caporetto costò all’esercito italiano: </li></ul><ul><li>11600 morti morts </li></ul><ul><li>30000 feriti blessés </li></ul><ul><li>265000 prigionieri prisonniers </li></ul><ul><li>3200 cannoni bombarde </li></ul><ul><li>1700 bombarde canons </li></ul><ul><li>3000 mitragliatrici mitrailleuses </li></ul><ul><li>300000 fucili. fucils </li></ul>À l'aube du 24 Octobre 1917 une armée autrichenne-allemande attaque les Italiens entre Plezzo et Tolmin, à la jonction entre la première et la deuxième armée. C’est le chaos. Après quelques jours il y a la retrait des armées.
  17. 18. <ul><li>&quot;La mancata resistenza di reparti della seconda armata, vilmente ritiratisi senza combattere  o ignominiosamente arresisi al nemico ... &quot;. Le parole con cui il 28 ottobre 1917 Cadorna motiva il disastro di Caporetto, pesano ancora oggi. </li></ul><ul><li>&quot;Le manque de résistance des branches de la deuxième armée, retiré sans combattre ou remises à l'ennemi ...&quot;. Les paroles avec lesquelles, le 28 Octobre 1917 Cadorna motive en cas de catastrophe Caporetto, pèsent même aujourd'hui. </li></ul>Note del generale Luigi Cadorna: “ Per attacco brillante si calcola quanti uomini la mitragliatrice può abbattere e si lancia all’attacco un numero di uomini superiore: qualcuno giungerà alla mitragliatrice […]. &quot;Chi tenti ignominiosamente di arrendersi e di retrocedere, sarà raggiunto prima che si infami dalla giustizia sommaria del piombo delle linee retrostanti e da quella dei carabinieri incaricati di vigilare alle spalle delle truppe, sempre quando non sia freddato da quello dell’ufficiale&quot;. Notes du général Luigi Cadorna : &quot;Pour attaquer, on calcule le nombre de brillants hommes qui peuvent apporter et lancer l'attaque, un certain nombre d'hommes supérieurs: quelqu'un vient à l'arme [...]. &quot;Ceux qui essaient de remettre ignominieusement rétrogradé et sera atteint avant que l'infâme bruts de justice de la ligne de l'arrière et l'un des policiers chargés d'assurer les épaules des hommes, quand il n'est pas toujours de la direction du froid.&quot; Il ruolo di Cadorna Le rôle de Cadorna
  18. 19. L’angoisse et les mots de la deuxième période
  19. 20. rebelles Il cambiamento lessicale del 1916-1917 Le changement lexical en 1916-1917 insurgés incertaine armes agression
  20. 21. violente lutte incursion
  21. 22. ennemis rejeté pertes
  22. 23. échec pas de succès
  23. 24. ultimatum allemand paix aide défense préparation traité
  24. 25. <ul><li>Cortina. Trovato il corpo di un alpino </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Dai ghiacci del Cristallo riaffiora un eroe della Guerra </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Il cadavere di un alpino morto nella prima guerra mondiale è stato trovato da un giovane escursionista nel gruppo del Cristallo. La scoperta è stata fatta da Alberto Buzio, 24 anni, di Cortina d’Ampezzo, in una delle zone in cui si combattè la lunga guerra di trincea tra il 1915 e il 1917. I resti del militare –che non è stato possibile riconoscere, non essendo stata trovata la piastrina personale –sono affiorati, probabilmente per il gran caldo delle settimane scorse, dal terreno impregnato di ghiaccio. Sulla divisa si distinguevano ancora in buono stato di conservazione le fiamme verdi e le stellette. Accanto al corpo c’erano alcune bombi a mano e cartucce. I resti dell’alpino sono stati trasportati dai carabinieri rocciatori della compagnia di Cortina al sacrario di Pocol, dove riposano 6500 soldati caduti sul fronte dolomitico. E’ questa la seconda volta, nel giro di pochi anni, che dai ghiacciai del gruppo del Cristallo emergono i resti di un caduto della Grande Guerra. </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Dal Gazzettino Agosto 1988 </li></ul>
  25. 26. <ul><li>Le cadavre d'un mort de montagne dans la première guerre mondiale a été découvert par un jeune randonneur dans le groupe des cristaux. La découverte a été faite par Alberto Buzio, 24 ans, Cortina d'Ampezzo, dans une zone où l'on a mené une longue guerre de tranchées entre 1915 et 1917. Les restes du soldat - qui n'a pas été possible de reconnaître, vu que la plaque d’identité n’a pas été trouvée - ont été découverts probablement à cause de la chaleur au cours des dernières semaines. Sur l’uniforme toujours en bon état de conservation on voit clairement la flamme verte et la Stelletta. A’ côté du corps quelques grenades à main et les cartouches. Les restes du soldat ont été transportés au sanctuaire du Pocol, où se trouvent les tombeaux de 6.500 soldats morts sur les Dolomites. C'est la deuxième fois en quelques années qu’on découvre parmi les glaciers du groupe du cristal les restes d’un mort de la première guerre mondiale. </li></ul>
  26. 27. <ul><li>Trovate a Cortina le spoglie di un soldato del ’15-‘18 </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Dopo il ritrovamento di qualche giorno fa da parte dello studente Alberto Buzio nel gruppo del Cristallo, altri resti umani sono riaffiorati in alta montagna, a nord di Cortina, sul monte dell’Ancona a 2060 metri di quota. La squadra del soccorso alpino della compagnia dei carabinieri di Cortina, con l’ausilio dei suoi rocciatori, è intervenuta in località “Zoghe” nei pressi di Forcella Lerosa, nel gruppo della Croda Rossa, per recuperare lo scheletro del soldato della Grande Guerra. L’operazione è stata eseguita in seguito alla segnalazione del ritrovamento pervenuta dal ricercatore Loris Lacedelli. Questa volta è stata rinvenuta parte della piastrina di riconoscimento in cui si legge: “Jury Gi…srl…matricola 817 J….”. Nel teschio è praticamente visibile il foro di entrata e di uscita della pallottola. Intorno alle ossa, 50 cartucce e un moschetto ’91. Lacedelli aveva scorto una scarpa riaffiorare dal terreno, smosso probabilmente dai recenti temporali. All’interno della scarpa c’erano ossa umane. Sul posto sono intervenuti gli uomini dell’Arma che hanno rinvenuto i resti del corpo a 50 centimetri di profondità. In seguito è intervenuto anche un elicottero del 4° corpo d’armata e alcuni artificieri dell’artiglieria di Mestre che hanno fatto brillare qualche centinaio di cartucce, 12 bombe a mano e un proiettile calibro 75 dell’esercito. I resti dello scheletro sono stati traslati al sacrario di Pocol, sopra Cortina, dove riposano migliaia di caduti. </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Dal Gazzettino Agosto 1988 </li></ul>
  27. 28. <ul><li>Après la découverte il y a quelques jours dans le groupe du cristal, on a retrouvé d'autres restes humains dans les hautes montagnes, au nord de Cortina, sur le mon Ancona à 2060 mètres d'altitude. L'équipe de secours en montagne de la compagnie de policiers de Cortina, avec l'aide de ses grimpeurs, a récupéré le squelette d'un soldat de la Grande Guerre. L'opération a été menée suivant le rapport de la conclusion atteinte par le chercheur Loris Lacedelli. Cette fois-ci, a été retrouvé une partie de la plaque de reconnaissance où on lit: &quot; Jury Gi…srl…matricola 817 J &quot;. Dans le crâne est presque visible le trou d'entrée et de sortie de la balle. Autour des os, 50 cartouches et un musket’ 91. Lacedelli a retrouvé une chaussure, probablement remontée à la surface à cause de récentes tempêtes. À l'intérieur de la chaussure, il y avait des os humains. Les hommes de l’équipe ont découvert les restes du corps à 50 centimètres de profondeur. Après, un hélicoptère du 4e corps d'armée, l'artillerie et des artificiers de Mestre ont fait exploser quelques centaines de cartouches, 12 grenades à main et une balle de calibre 75 de l'armée. Les restes ont été transférés à l'ermitage de Pocol au-dessus de Cortina, où se trouvent des milliers de soldats tués. </li></ul>
  28. 29. <ul><li>ce travail-ci nous à fait apprendre l’importance des medias, pendant la guerre ils ont joué un rôle fondamental, car ils ont impliqué tous les gens et leur ont donné de l’espoir. Il y a eu un changement lexical après la défaite de Caporetto. </li></ul>

×