Plongeur Niveau 1 - Physique - Barotraumatismes

4 368 vues

Publié le

Cours théorique destiné aux plongeurs préparant le diplôme de Plongeur Niveau 1 FFESSM

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 368
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
554
Actions
Partages
0
Téléchargements
237
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plongeur Niveau 1 - Physique - Barotraumatismes

  1. 1. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique – Flottabilité Barotraumatismes Dangers du milieu naturel Philippe Jourdrenphilippe.jourdren@laposte.netPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  2. 2. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Plan de la présentation• Introduction• Physique – Pression et Volume – Flottabilité• Accidents barotraumatiques – Causes, – Symptômes, – Conduite à tenir et Prévention• Dangers du milieu naturel Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  3. 3. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Introduction• Pourquoi un cours de Physique et d’accidents ? – Comprendre les forces physiques qui nous environnent en plongée – Comprendre pourquoi on flotte et pourquoi on coule – Connaître les différents accidents, savoir les identifier et les prévenir• Pourquoi un cours sur le milieu naturel ? – Ce n ’est pas notre milieu ! – Ca brûle, ça pique, ... Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  4. 4. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Pression et Volume La pression de l’air et la pression de l ’eau s ’additionnent Pression de l ’air : Pression atmosphérique (constante) Pression de l ’eau : Pression Hydrostatique (varie avec la profondeur) 1 bar tous les 10 m d’eau ! Ptotale = Patm + PeauPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  5. 5. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Pression et Volume • Le volume (V) varie en fonction de la pression (P) • Quand P augmente, V diminue • Quand P diminue , V augmente • Ce qu ’il faut retenir : • Pression x Volume = Constante • La Pression augmente de 1 bar tous les 10 mètres d ’eau !!! • La plus grande variation a lieu entre 0 et 10 mètresPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  6. 6. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Flottabilité • Pourquoi flotte-t-on, pourquoi coule-t-on ? – Conséquence du rapport entre le poids et le volume – Avec une ventilation normale, le plongeur est correctement équilibré – En maîtrisant le poumon-ballast, le plongeur reste entre deux eauxPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  7. 7. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Flottabilité• Facteurs perturbants – Combinaison néoprène (agit comme une bouée) – Gilet stabilisateur (c’est une bouée) – Bloc de plongée – Ceinture de plomb • La ceinture de plomb ne sert pas à couler mais à obtenir une flottabilité neutre Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  8. 8. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Flottabilité• Qu ’est ce qu’un bon lestage ? – En début de plongée : on est immergé jusqu ’aux yeux en expirant franchement – En fin de plongée : gilet vide avec 50 bar dans le bloc, on est équilibré à 3 mètres au palier• Il faut donc impérativement adapter et surveiller son lestage !!! Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  9. 9. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Physique : Flottabilité• Conséquences sur l’immersion – Plus on descend, plus la pression augmente, plus l ’immersion est favorisée et plus on descend vite !!! : Il faut donc injecter de l’air dans le gilet à la descente et caler sa vitesse sur celle du guide – A la remontée, la pression diminue, le gilet agit comme une bouée et favorise la remontée « bouchon » !!! : il faut donc purger son gilet sans excès et caler sa vitesse sur celle du guide – Le guide de palanquée a toujours raison !Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  10. 10. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Accidents barotraumatiques• Ce sont des traumatismes (blessures) dûs à la pression ou à des variations de pression• Sur un plongeur, ils peuvent survenir partout où on trouve une cavité susceptible de contenir du gaz : – Les sinus – Le masque – Les oreilles – Les dents (plombées) – Les poumons – l ’estomac et les intestins Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  11. 11. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Accidents barotraumatiques • Les barotraumatismes ne surviennent que lorsque la pression varie. Sinus SinusMasqueOreilles Oreilles Dents • Seules les phases de Estomac descente et de Intestins Poumons remontée sont concernées • La plus grande vigilance est donc de mise pendant ces étapes (c ’est le secret Pas de risque barotraumatique particulier d ’une plongée réussie) Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  12. 12. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des sinus• 2 types de sinus – Frontaux – Maxillaires• Les sinus communiquent avec les fosses nasales par de petits conduitsPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  13. 13. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des sinus• Les causes – Les sinus sont bouchés : • Sinusites (inflammation des sinus) • Rhumes, déformation des cloisons nasales, polypes – En conséquence, l’équilibre des pressions entre sinus et fosses nasales ne peut pas se faire• Quand ? – A la descente et/ou à la remontée• Les symptômes – Douleur violente – Douleur faciale – Saignements de nez – Sensation de rage de dents (sinus maxillaire) Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  14. 14. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des sinus• Conduite à tenir (C.A.T.) – A la descente • Remonter de quelques mètres – A la remontée • Signaler la gêne au guide, puis remonter le plus doucement possible – Consulter un médecin O.R.L.• Prévention – Ne pas plonger en cas d’infection O.R.L. – Consultation chez un O.R.L. – Bien se rincer la sphère O.R.L. avant l’immersion Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  15. 15. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Prévention - Synthèse Le barotraumatisme des sinus Avant la plongée A la descente A la remontée En cas de Problème : En cas de Problème :Bien se rincer les fosses Arrêter la descente et Arrêter la remontée etnasales avertir le guide de avertir le guide de palanquée palanquéeBien se moucher Ne pas insister et Redescendre un peu et remonter remonter lentement Ne pas plonger en cas daffection O.R.L. (Rhume, sinusite) !!! Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  16. 16. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le plaquage de masque• Les causes – Effet ventouse sur le visage• Quand ? – A la descente uniquement• Les symptômes – Yeux injectés de sang – Yeux au beurre noir, paupières gonflées – Sensation que les yeux sortent des orbites – Saignements de nez Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  17. 17. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le plaquage de masque• Conduite à tenir (C.A.T.) – Consulter un médecin ophtalmologiste – Consulter un médecin généraliste en cas de saignements• Prévention – Souffler régulièrement par le nez à la descente Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  18. 18. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Prévention - Synthèse Le plaquage de masque Avant la plongée A la descente A la remontée Ne pas trop serrer le masque sur le visage Souffler régulièrement dans le masquePhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  19. 19. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des oreilles• L’oreille humaine est composée de 3 parties – L’oreille externe – L’oreille moyenne – L’oreille interne• Le tympan est une fine membrane qui sépare l’oreille externe et l’oreille moyenne• La trompe d’Eustache se trouve derrière le tympan Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  20. 20. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des oreilles• Les causes – Rhume ou sinusite par exemple – Différence de pression entre l’oreille externe et l’oreille moyenne sur le tympan• Quand ? – A la descente et/ou à la remontée• Les symptômes – Douleurs intenses, vertiges, problèmes d ’équilibre – Saignements de l’oreille – Rupture du tympan Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  21. 21. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des oreilles• Conduite à tenir (C.A.T.) – Consulter un médecin O.R.L. – Arrêt temporaire voire définitif de la plongée• Prévention – A la descente • Equilibrer régulièrement par Valsalva, Frentzel, B.T.V. – A la remontée • Arrêter la remontée, Signaler la gêne au guide, redescendre légèrement puis remonter le plus doucement possible • Jamais de Valsalva à la remontée !!! – Muscler sa trompe d’eustache ! • http://www.geasm.org/2008/11/trompe-eustache/ – Ne jamais plonger en cas d ’infection O.R.L. – Ne jamais obstruer l’oreille externe Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  22. 22. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Prévention - Synthèse Le barotraumatisme des oreilles Avant la plongée A la descente A la remontée Ne jamais descendre plusBien se rincer les fosses vite que le guide de palanquée Jamais de Valsalva !!!nasales Manoeuvre de compensation Sans tarder et sans forcer, En cas de Problème :Bien se moucher régulièrement En cas de Problème : Arrêter la remontée etPas de bouchon ou de Arrêter la descente et avertir le guide degouttes dans le conduit avertir le guide de palanquéeauditif palanquée, remonter un peu et redescendre Redescendre un peu etProscrire les cotons Arrêter la plongée si le remonter lentementtiges problème persiste Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  23. 23. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des dents• Les causes – Une dent cariée non soignée – Une couronne dentaire non étanche – Un plomb de mauvaise qualité (bulle d’air)• Quand ? – A la descente la cavité entre en dépression (effet de ventouse), ou écrasement de la pulpe dû à la pression. – A la remontée, lair dans la cavité ne peut séchapper assez vite et écrase la pulpe.• Les symptômes – Douleurs vives – Explosion de la dent – Syncope Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  24. 24. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des dents• Conduite à tenir (C.A.T.) – Consulter un dentiste• Prévention – A la remontée • Arrêter la remontée, redescendre légèrement puis remonter le plus doucement possible – Informer son dentiste de son statut de plongeur – Prendre un soin particulier de ses dents • Bilan régulier (étanchéité) • Visite chez les dentiste 1 à 2 fois par an – Ne pas plonger en cas d’infection ou de soins dentaire Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  25. 25. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Prévention - Synthèse Le barotraumatisme des dents Avant la plongée A la descente A la remontée En cas de Problème :Faire un examen soigné Arrêter la remontée etde la dentition avant avertir le guide detoute saison de plongée palanquée Attendre un peu pour laisser séchapper lair Remonter lentement Signaler à son dentiste sa condition de plongeur Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  26. 26. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des intestins et de l’estomac• Les causes – Air avalé dans lestomac lors de la déglutition – Fermentation des gaz pendant la plongée – Dilatation des gaz pendant la plongée• Quand ? – A la remontée• Les symptômes – Douleurs vives à l’abdomen – Envie d ’émettre une flatulence anale ou buccale sans pouvoir y parvenirPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  27. 27. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Le barotraumatisme des intestins et de l’estomac• Conduite à tenir (C.A.T.) – Remonter doucement – Rester en palier • A l’horizontale en faisant des mouvements de palmage et tenter d’évacuer les gaz par voie naturelle – Consulter un médecin si les douleurs restent présentes en surface• Prévention – Pas de boissons gazeuses avant la plongée – En plongée ou à la remontée • Ne pas hésiter à évacuer les gaz par voie naturelle – Ne pas déglutir pendant la plongée Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  28. 28. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013Le barotraumatisme des intestins et de l’estomac Prévention - Synthèse Avant la plongée A la descente A la remontée Eviter les déglutitions Eviter les aliments répétitives générateurs de gaz intestinaux En cas de Problème : Eviter les déglutitions Eviter de faire un repas répétitives Arrêter la remontée et trop riche avertir le guide de palanquée Essayer dévacuer lexcédent gazeuxPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  29. 29. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonaire• C ’est l’accident barotraumatique le plus grave !!!• Il ne se produit qu’à la remontée, sur panique ou blocage de la respiration• Il d’autant plus grave qu ’il survient dans la zone des 10 mètres Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  30. 30. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonairePhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  31. 31. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonaire• Symptômes de 2 types• Douleur intense à la • Perte de sensibilité poitrine • Perte de motricité• Toux, crachat de sang • Perte de connaissance• Difficultés respiratoires • Arrêt ventilatoire• Arrêt ventilatoire • Arrêt cardiaque éventuel Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  32. 32. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonaire• La Conduite à tenir (C.A.T.) – Remettre l ’accidenté(e) au Directeur de plongée – Alerter les secours VHF Canal 16 (urgence vitale) Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  33. 33. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonaire• Prévention – Forcer sur l’expiration à la remontée – Pas d’apnée – Pas de valsalva à la remontée (blocage respiratoire) – Surveiller sa consommation d’air pour éviter la panne et donc un risque de remontée panique – Regarder vers la surface à la remontée• Rappel – Ne jamais donner d’air à un apnéiste Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  34. 34. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 La surpression pulmonaire Prévention - Synthèse Avant la plongée A la descente A la remontée Forcer sur l’expiration à la remontée Pas d’apnée, pas de valsalva à la remontée (blocage respiratoire) Regarder vers la surface à la remontée et purger le gilet correctementSurveiller sa conso. d’air pour éviter la panne et donc un risque de remontée paniquePhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  35. 35. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Les dangers du milieu naturel• L’eau n ’est pas notre milieu naturel !!!• Il faut toujours être vigilant avec : – La météo et l ’état de la mer – La marée et le courant – La visibilité (elle peut être faible) – Les animaux et les plantes – Les résidus laissés par les hommes (épaves, déchets, filets, cordes, lignes de pêche, hameçons, ...) – Ce qui se passe en surface (bateaux, ...)• Il faut respecter le milieu naturel Physique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  36. 36. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Questions / RéponsesPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel
  37. 37. Formation Niveau 1 – Saison 2012/2013 Merci pour votre attention Certains schémas de cette présentationsont extraits de Illustra-Pack II de Alain ForetPhysique – Flottabilité – Barotraumatismes – Dangers du milieu naturel

×