Plongeur PE40 - Sensibilisation à la plongée profonde

2 390 vues

Publié le

Cours de sensibilisation aux contraintes et risques posés par la plongée profonde pour les plongeurs préparant la qualification de Plongeur Encadré à 40 mètres (PE40) FFESSM

Publié dans : Sports
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 390
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
63
Actions
Partages
0
Téléchargements
111
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plongeur PE40 - Sensibilisation à la plongée profonde

  1. 1. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Sensibilisation à la plongée profonde Philippe Jourdren philippe.jourdren@laposte.net
  2. 2. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Plan de la présentation • Introduction • Prérogatives • Autonomie en air • Notions de décompression • Risques liés à la plongée profonde • Conclusion
  3. 3. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Introduction Pourquoi un cours de sensibilisation à la plongée profonde (c’est à dire dans la zone des 40 mètres) ? • Connaître les prérogatives d’un plongeur PE40 • Connaître les risques liés à la plongée profonde et faire en sorte d’éviter de se retrouver en une telle situation • La plongée profonde implique d’effectuer des paliers, c’est bien d’avoir des notions de décompression pour comprendre pourquoi ceux-ci peuvent être longs ! • Avoir des notions d’autonomie en air dans le cadre de la plongée profonde Le but est de donner les éléments pour vous permettre d’adopter un bon comportement de plongeur encadré à 40 mètres !
  4. 4. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Prérogatives du plongeur PE40 • Le plongeur titulaire de la qualification Plongeur Encadré 40 m (PE40) est capable de réaliser des plongées d’exploration jusqu’à 40 m de profondeur, au sein d’une palanquée, avec un Guide de Palanquée (GP) qui prend en charge la conduite de la plongée • Ces plongées sont effectuées sous l’autorité d’un Directeur de Plongée (DP) • Le plongeur PE40 – Sait s’équiper, s’immerger, s’équilibrer et évoluer. – Sait prévenir pour lui-même les incidents de plongée. – Sait aider un équipier en attente de l’intervention du GP. – Sait recevoir si besoin l’aide du GP ou d’un équipier. – Sait appliquer individuellement les consignes données par le GP
  5. 5. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Autonomie en air • Quelle différence y a-t-il entre une plongée à 20 mètres et une plongée à 40 mètres ? Courbe de sécurité Profondeur Durée max (sans palier) 9,25 m Sans limite 10 m 05h30’ 12 m 02h15’ 15 m 01h15’ 20 m 40’ 25 m 20’ 30 m 10’ 35 m 10’ 40 m 5’ • A 20 mètres, la pression ambiante est de 3 bar • A 40 mètres, la pression ambiante est de 5 bar – On assimile donc beaucoup plus d’azote – La saturation est plus rapide et plus importante • On devient plus exposé à un certain nombre de risques : Froid, Narcose, Essoufflement, Accident de dessaturation (ADD) • On est quasi immédiatement forcé d’effectuer des paliers de décompression – Jusqu’à 40’ de plongée à 20 mètres sans paliers ! – Seulement 5’ de plongée à 40 mètres sans paliers ! – Pour une plongée de 18 minutes à 40 mètres, on aura certainement un palier de 1 minute à 6 mètres et environ 10 minutes de palier à 3 mètres ! • La Durée Totale de Remontée est très différente – Pour une plongée à 20 m, on remonte à la surface en 2 à 5 minutes (palier de sécurité compris) – Pour une plongée à 40 mètres, on remonte à la surface en 13 à 15 minutes (paliers obligatoires inclus) • On plonge avec l’obligation d’avoir un timer ou un ordinateur de plongée (et de savoir s’en servir)
  6. 6. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Autonomie en air • Avec un bloc de 12 litres gonflé à 200 bar, réserve à 50 bar Conso l/min 15 18 20 25 30 40 Autonomie (en minutes) 20 m 30 m 40 m 40’ 30’ 24’ 33’ 25’ 20’ 30’ 22’ 18’ 24’ 18’ 14’ 20’ 15’ 12’ 15’ 11’ 9’ Conso sur Manomètre (en bar/min) 20 m 30 m 40 m 3,75 5 6,25 4,5 6 7,5 5 6,66 8,33 6,25 8,33 10,4 7,5 10 12,5 10 13,33 16,66 Il n’est pas raisonnable de plonger dans la zone des 40 mètres avec un bloc 12 litres StressduPlongeur Consommation moyenne d’un plongeur moyen : 20 l/min
  7. 7. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Autonomie en air • Avec un bloc de 15 litres gonflé à 220 bar, réserve à 50 bar Conso l/min 15 18 20 25 30 40 Autonomie (en minutes) 20 m 30 m 40 m 56’ 42’ 34’ 47’ 35’ 28’ 42’ 31’ 25’ 34’ 25’ 20’ 28’ 21’ 17’ 21’ 15’ 12’ Conso sur Manomètre (en bar/min) 20 m 30 m 40 m 3 4 5 3,6 4,8 6 4 5 6,67 5 6,67 8,33 6 8 10 8 10,67 13 Dans la zone des 40 mètres, il est recommandé de plonger avec un bloc 15 litres StressduPlongeur Consommation moyenne d’un plongeur moyen : 20 l/min
  8. 8. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Le mécanisme de dessaturation Lors de la remontée La pression absolue diminue L’azote dissout dans l’organisme reprend sa forme gazeuse Sous forme de micro- bulles A chaque expiration Cet azote est éliminé par le cycle respiratoire normal Mais il reste de l’azote dissous dans l’organisme Même après être sorti de l’eau Cet azote résiduel va être éliminé par la respiration dans les 12 heures qui suivent • Pendant la plongée, on dissout dans le corps l’azote qu’on respire • Cet azote est rejeté par l’organisme après la plongée, c’est ce qu’on appelle la dessaturation
  9. 9. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Le mécanisme de dessaturation Azote présent dans l’air respiré Azote dissous dans le corps du plongeur
  10. 10. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde La gestion de la décompression • En plongée profonde, vous serez encadré(e)s par un Guide de Palanquée – C’est lui qui gère les paramètres de la plongée et de la décompression – Vous devrez lui indiquer à l’aide de votre moyen de décompression (timer, ordinateur) les paliers que vous avez à effectuer – Si vous utilisez un ordinateur, prévenez votre GP dès que votre ordi approche du NoDecTime = 0 – Respectez la vitesse de remontée préconisée par votre ordinateur – Et surtout, surveillez votre consommation !
  11. 11. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde La gestion de la décompression • Que faire en cas de plongée qui ne se déroule pas comme prévu ? – Remontée rapide – Rupture de palier ou non respect des paliers • Remontée rapide – La palanquée se ré-immerge pendant 5 minutes à mi- profondeur et le GP arrêtera la plongée pour faire les paliers • Rupture de palier – La palanquée se ré-immerge au palier non respecté ou interrompu pour le recommencer depuis le début
  12. 12. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques liés à la plongée profonde • La plongée dans la zone des 40 mètres présente des risques supplémentaires par rapport à la plongée dans la zone des 20 mètres • 4 risques principaux sont identifiés – Froid – Narcose – Essoufflement – ADD
  13. 13. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques de la plongée profonde : le froid • La température de l'eau est souvent plus froide au fond de plusieurs degrés en mer (sauf dans les mers tropicales, telles que la Mer Rouge) • En eau douce, on a souvent un écart de 10°C. • La pression écrase encore plus la combinaison qui perd alors son pouvoir isolant. • Le froid va augmenter la consommation de gaz • Le froid fait perdre son intérêt à la plongée • Le froid emmène le plongeur vers d’autres risques ! – Essoufflement, ADD, … • On se met réellement en danger dès qu’on sent le froid et qu’on ne le signale pas au GP !!! • Ne pas oublier le temps de remontée total (15’ mini !)
  14. 14. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques de la plongée profonde : la narcose • La narcose est due à l’azote qui perturbe le système nerveux du fait de la profondeur • La narcose peut apparaître dès 30 mètres de profondeur – Nous ne sommes pas tous égaux devant la narcose – On s’accoutume à la narcose • L’accès à la profondeur doit être progressif (on ne va pas à 40 mètres pour une première plongée de réadaptation !) • Il existe des facteurs aggravants – Fatigue, Stress, Anxiété, Mal de mer, Prise de médicaments – Eau trouble, Froid, Courant, Pénombre • Comment prévenir la narcose ? – Descendre doucement (c’est le GP qui règlera la vitesse) – Descendre tête en haut – Forcer sur l’expiration à la descente – Ne pas plonger fatigué – Ne pas chercher à atteindre une profondeur à tout prix !
  15. 15. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques de la plongée profonde : l’essoufflement • Les efforts physiques en profondeur augmentent les risques d’essoufflement. • Un essoufflement grave peut entrainer une consommation d’air multipliée par 10 !!! – Un plongeur lambda consomme en moyenne 20 l/min, un plongeur en essoufflement peut consommer jusqu’à 200 l/min !!! – à 40 mètres, un bloc de 15 litres est alors vidé en 2 minutes !!! • Comme pour la narcose, il existe des facteurs aggravants – Fatigue, Stress, Anxiété, – sur-lestage – Eau trouble, Froid, Courant • Comment prévenir l’essoufflement ? – Être en bonne condition physique – Ne pas faire d’effort, notamment en palmant – Effectuer de petites apnées de contrôles, si on n’arrive pas à les tenir, c’est un signal – Prévenir immédiatement les membres de la palanquée et/ou le GP – Ne pas attendre que l’essoufflement se déclenche, prévenir avant !!!
  16. 16. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques de la plongée profonde : l’ADD • En plongée, l’azote se dissout dans le corps – Si il reprend sa forme gazeuse dans l’organisme, on parle d’accident de dessaturation (ADD) – L’ADD résulte des mécanismes de dissolution des gaz et est amplifié par les mécanismes de compressibilité des gaz – Retour à l’état gazeux de gaz dissous : effet bouteille d’eau gazeuse – Augmentation du volume d’une bulle par la baisse de la pression • L’ADD ne survient pas pendant la plongée mais pendant la décompression ou plus généralement après l’immersion • L’ADD est un accident évolutif – Plus il apparaît rapidement après la plongée, plus il est susceptible d’être sérieux – Cet accident peut évoluer de quelque chose de bénin au départ vers quelque chose de plus grave • Comme pour la narcose et l’essoufflement il existe des facteurs favorisants – L’essoufflement : Le CO2 crée des noyaux gazeux favorables à la naissance de bulles d'azote dans l’organisme – Effort – Non respect des procédures de décompression (arrondis inférieurs) – Non respect des paliers – Fatigue – Age (supérieur à 40 ans) – Excès de poids
  17. 17. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Les risques de la plongée profonde : l’ADD • Comment prévenir l’ADD ? – Respect de la vitesse de remontée (Pas plus vite que le GP !) – Respect des paliers et de la vitesse de remontée entre les paliers (30’’ entre le palier à 6 m et le palier à 3 m) – Être en bonne forme physique – Avoir du matériel en bon état (détendeur, gilet) – Pas de Valsalva à la remontée !!! (perturbations des bulles circulantes) – Pas d’apnée après une plongée – Ne pas prendre l’avion avant minimum 12h, ni de ballade en montagne – Pas plus de 2 plongées par 24h – En cas de remontée rapide, redescendre à mi profondeur
  18. 18. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Conclusion • Comme on vient de le voir, la plongée dans la zone des 40 mètres n’est pas anodine – On n’y fait que de brèves incursions ! – Ce type de plongée présente beaucoup plus de risques que la plongée dans la zone des 20 mètres – Il ne faut pas être téméraire et il faut bien connaître ses limites • Il existe des moyens de limiter une partie des risques (l’ADD et la narcose notamment) : la plongée aux mélanges suroxygénés par exemple (Nitrox) • Profitez bien de vos plongées profondes avec vos Guides de Palanquée ! – N’hésitez pas à les questionner – Choisissez-les expérimentés – Evitez les « warriors » ! – Atteindre les 40 mètres ne doit pas être un but en soi !
  19. 19. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Questions / Réponses
  20. 20. Formation PE40 – Saison 2015/2016 Sensibilisation à la plongée profonde Merci pour votre attention Retrouvez-moi sur http://www.philjourdren.fr http://fr.slideshare.net/lizard2802 Twitter : @PhilJourdren Certains schémas de cette présentation sont extraits de Illustra-Pack 3 de Alain Foret

×