Domaniewska 42
02-672 Warsaw, Poland
T: +48 (22) 278 38 00
F: +48 (22) 278 38 75
1
Plate-forme Civique remporte une victoi...
Domaniewska 42
02-672 Warsaw, Poland
T: +48 (22) 278 38 00
F: +48 (22) 278 38 75
2
(3,98 %) et La Pologne Ensemble de Jaro...
Domaniewska 42
02-672 Warsaw, Poland
T: +48 (22) 278 38 00
F: +48 (22) 278 38 75
3
possible qu'il obtiendrait un bon résul...
Domaniewska 42
02-672 Warsaw, Poland
T: +48 (22) 278 38 00
F: +48 (22) 278 38 75
4
 Wojciech Olejniczak, Alliance de gauc...
Domaniewska 42
02-672 Warsaw, Poland
T: +48 (22) 278 38 00
F: +48 (22) 278 38 75
5
Report preparé par:
Lukasz Jachowicz, R...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Elections européennes en Pologne 2014 - Résultats et implications

364 vues

Publié le

Eections européennes en Pologne (mai 2014) - résultats et implications

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
364
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elections européennes en Pologne 2014 - Résultats et implications

  1. 1. Domaniewska 42 02-672 Warsaw, Poland T: +48 (22) 278 38 00 F: +48 (22) 278 38 75 1 Plate-forme Civique remporte une victoire par 25'000 votes Elections européennes en Pologne Résultats et implications 26 mai 2014 (deuxième édition, reflète les résultats définitifs des élections) Résumé:  Les élections confirment la division de la scène politique entre la Plate-forme Civique, le Droit et Justice, l'Alliance de la gauche démocratique, le Parti Paysan et un parti de rebelles (auparavant celui de M. Janusz Palikot, cette fois-ci - de M. Janusz Korwin - Mikke).  Celà fait le 8e élections d'échelle nationale consécutives perdus par Droit et Justice de Jaroslaw Kaczyński. Mais la différence n'est que de 24 345 votes.  Après les élections, les changements mineurs dans le gouvernement et le parlement sont nécessaires.  Le parti au pouvoir, la Plate-forme Civique, a réussi de surmonter sa position initialement beaucoup plus faible; en Mars, 31 % des Polonais ont declaré leur soutien pour Droit et Justice, tandis que la Plate-forme Civique possédait seulement 27 % de votes dans les sondages.  Le Parti paysan polonais, le partenaire de coalition de la Plate-forme Civique, a demontré un résultat légèrement pire que 5 ans auparavant. Celà affaiblit la position de vice-Premier ministre et ministre de l'Economie Janusz Piechociński, et peut même paver la voie à l'ancien vice-Premier ministre Waldemar Pawlak, qui pourrait reprendre la position de leader dans le parti.  Le "gagnant surprise" est le Congrès de Nouvelle Droite de Janusz Korwin - Mikke; M. Korwin - Mikke est un monarchiste de droite populiste et un libéral de marché libre, qui est finalement arrivé au pouvoir pour la première fois depuis 1993 quand il a perdu son siège au parlement polonais. M. Mikke, oublié pendant de nombreuses années, est re-devenu populaire après une campagne populiste en ligne, et grâce au soutien des jeunes qui ont voté pour la première fois.  Le parti "Votre Mouvement" de Janusz Palikot – qui, selon certains médias, pourraient être des partenaires en coalition possibles pour la Plate-forme civique après les prochaines élections - a perdu avec 3,58% des votes.  Les deux partis de droite, qui autrefois formaient un part du Droit et Justice, ont perdu: La Pologne Solidaire de M. Zbigniew Ziobro, ancien ministre de la Justice
  2. 2. Domaniewska 42 02-672 Warsaw, Poland T: +48 (22) 278 38 00 F: +48 (22) 278 38 75 2 (3,98 %) et La Pologne Ensemble de Jaroslaw Gowin (3,16%). Le Mouvement National nationaliste n'a obtenu que 1,4% des votes. Conséquences pour la politique polonaise La différence si petite entre la Plate-forme civique (PO) et le Droit et Justice (PiS) résulte de trois facteurs majeurs:  En général, les Polonais en ont assez du parti au pouvoir - c'est la première fois dans l'histoire moderne de Pologne que le même parti et le même PM sont au pouvoir pour un second mandat consécutif;  La nouvelle génération de Polonais ont le droit de voter; les jeunes ont tendance à ne pas soutenir le(s) parti(s) déjà au pouvoir;  Les gens ne se souviennent plus du gouvernement controversé du Droit et Justice de la période 2005-2007; par conséquent la Plate-forme Civique ne peut plus efficacement menacer les voteurs avec un gouvernement formé par Droit et Justice. Le parti au pouvoir, la Plate-forme civique, au cours de la crise ukrainienne a réussi à arrêter sa baisse dans les sondages. Si les élections avaient eu lieu il ya 6 mois, il aurait pu être une grande victoire du Droit et Justice. Le bon résultat du parti de Droit et Justice lui donnera plus de force, et peut-être convaincra les gens qui ont actuellement peur de soutenir le - à long terme - perdant qu'ils puissent en effet tirer profit d'appui offert au parti pendant les 18 prochains mois. Le résultat prouve que ce n'est plus démodé de publiquement soutenir le Droit et Justice (PiS) - comme c'était le cas depuis de nombreuses années. Le résultat des élections est un signal fort pour la Plate-forme civique qu'elle doit changer son politique plutôt "tiède" et centrée sur gestion passive si le parti souhaite de gagner les élections locales et parlementaires. La Plate-forme civique devra se battre non seulement contre le Droit et Justice - ce qui forme une bataille traditionnelle depuis 2005 - mais aussi contre le nouveau groupement populiste de Janusz Korwin - Mikke. M. Korwin - Mikke a déjà annoncé qu'il irait à Bruxelles pour seulement 1,5 années et prévoit de rentrer rapidement la vie politique locale. Ce retour entraînera probablement une réduction du niveau du débat public, comme M. Korwin - Mikke est connu comme l'enfant terrible de la politique polonaise, spécialisant dans la fourniture de solutions faciles pour les questions difficiles, et est bien célèbre pour son langage non parlementaire. Bien qu'il soit
  3. 3. Domaniewska 42 02-672 Warsaw, Poland T: +48 (22) 278 38 00 F: +48 (22) 278 38 75 3 possible qu'il obtiendrait un bon résultat dans les prochaines élections législatives, il pourrait aussi bien disparaître de la politique si quelqu'un de plus controversé apparaît sur la scène à sa place. L'effet supplémentaire de l'élection sera aussi une consolidation du côté gauche de la scène politique. L'Alliance de la gauche démocratique (SLD) a conservé sa position de leader de la Gauche, avec tous les autres partis d'orientation gauche en dessous du seuil électoral. L'Alliance de la gauche démocratique a perdu 3 points de pourcentage par rapport à l'an 2009, principalement en raison du retrait de soutien de l'ancien président Aleksander Kwaśniewski pour le parti. Généralement, si la tendance actuelle se poursuit, après les élections législatives en 2015 nous pourrions nous attendre soit une coalition de la Plate-forme civique, Parti Paysan et l'Alliance de la gauche démocratique, soit une coalition formée par le Droit et Justice avec la Nouvelle Droite de Janusz Korwin - Mikke (si ce mouvement survit les 1,5 prochaines années). Politiciens les plus importants allant s'installer à Bruxelles • Bogdan Zdrojewski, ministre de la culture et du patrimoine national - entre autres responsable de la législation du droit d'auteur. • Dariusz Rosati, chef de la Commission Parlementaire des Finances Publiques. Il est de retour à Bruxelles après 5 ans en Pologne (Groupe Socialiste, 2004-2009) . • Adam Szejnfeld, ancien sous-ministre de l'économie. • Barbara Kudrycka, ancien ministre de la science (2007-2013), ancien député européen (2004-2007) • Michał Boni, ancien ministre de l'informatique et de l'administration, axé sur la réflexion stratégique sur les questions sociales et techniques. • Bolesław Piecha (Droit et Justice), ancien sous-ministre de la santé (2005-2007), principal spécialiste de la santé du parti Droit et Justice. Politiciens les plus importants revenant en Pologne  Boguslaw Sonik, Plate-frome civique, vice-président de la Commission CONT, membre de la commission ENVI, l'un des députés europééns les plus actifs, pourrait retourner à la politique locale.
  4. 4. Domaniewska 42 02-672 Warsaw, Poland T: +48 (22) 278 38 00 F: +48 (22) 278 38 75 4  Wojciech Olejniczak, Alliance de gauche démocratique, membre des commissions AGRI et REGI.  Paweł Zalewski, Plate-frome civique, vice-président de la commission INTA, membre du sous-comité sur la sécurité et la défense. Deviendra l'expert influent de Plate-frome civique et peut-être un député national.  Paweł Kowal, membre du CPDE et AFET, expert en politique orientale.  Marek Migalski, membre de la commission CULT, très actif dans les médias polonais, pourrait quitter la politique entièrement.  Jacek Kurski, membre de la commission REGI, chef adjoint de la Pologne Solidaire, très actif dans les médias polonais. A une chance de rester sur la scène politique polonaise s'il obtient le soutien du chef du Droit et Justice.  Zbigniew Ziobro, membre de la commission JURI, chef de La Pologne Solidaire, dans le passé un homme politique très populaire et influent du Droit et Justice, actuellement en conflit avec le leader du parti. Les résultats définitifs des élections: Parti Sièges (vs 2009) Votes (vs 2009) Groupe possible de partis Plate-forme Civique (PO) 19 (25) 32.13% (44.43%) PPE Droit et Justice (PiS) 19 (15) 31.78% (27.40%) CRE Gauche démocratique (SLD-UP) 5 (7) 9.44% (12.34%) S&D Nouvelle Droite (KNP) 4 (0) 7.15% (1.10% - JKM’s previous party) Parti Paysan (PSL) 4 (3) 6,80% (7.01%) PPE Taux de participation: 26,70% (versus 24,53% en 2009)
  5. 5. Domaniewska 42 02-672 Warsaw, Poland T: +48 (22) 278 38 00 F: +48 (22) 278 38 75 5 Report preparé par: Lukasz Jachowicz, Responsable des affaires publiques MSLGROUP Poland lukasz.jachowicz@mslgroup.com @ljachowicz Permission to use, copy, or distribute this report is hereby granted without fee, provided that the copyright notice appears in all copies. The report is originally distributed by MSLGROUP Poland. We also publish a monthly summary of Polish legal and political developments (Warsaw Insight) and of key developments in European Union (Brussels Insight). To be added to the distribution list, please send a request to lukasz.jachowicz@mslgroup.com

×