La population chinoise en Algérie.
Premiers éléments de recherche
Loïc Le Pape
Institut d'ethnologie européenne, méditerra...
Plan de l'intervention
●
En guise d'introduction : un travail qui
débute ! Qui s'étalera sur trois années.
●
Présentation ...
Introduction
●
Des précautions d'usage à prendre
au sérieux
●
Un terrain qui débute...
●
Au sein d'un programme de
recherc...
1. Présentation du programme
CIRELANMED (1/2)
●
CIRELANMED : Circulations religieuses et ancrages
méditerranéens. États et...
1. Présentation du programme
CIRELANMED (2/2)
●
Consortium de trois équipes (12 pers.) :
–
IDEMEC (AMU, CNRS)
–
LPED (AMU-...
2. Diversité de l'immigration
chinoise et ses conséquences (1/7)
●
Les trois âges de l'immigration chinoise en Afrique
–
L...
2. Diversité de l'immigration chinoise
Premiers constats de recherche (2/7)
●
Une immigration à trois dimensions : le
prol...
2. Diversité de l'immigration chinoise
la figure du patron (3/7)
●
Un modèle pluriel : chef d'entreprise,
cadre de grande ...
2. Diversité de l'immigration chinoise
Deux modèles migratoires historiques ? (4/7)
●
Wang [1992] conceptualise deux modèl...
2. Diversité de l'immigration chinoise
L'enjeu des chiffres (5/7)
●
« On estime qu’il y a aujourd’hui entre 35 000 
et 50 ...
2. Diversité de l'immigration chinoise
Provinces d'origine (6/7)
●
Fujian,
Zhejiang, (sud-
est) et Liaoning
(nord-est)
[am...
2. Diversité de l'immigration chinoise
Conséquences socio-politiques (7/7)
●
Le tournant de 2009
–
premières tensions écon...
Pratiques funéraires et gestion des
corps (1/2)
●
Prendre au sérieux la question de Kamel Daoud [
Daoud, 2011] dans SlateA...
Pratiques funéraires et gestion des
corps (2/2)
●
« Briser un tabou Algérien » ?
[Daoud, 2011]
●
Reconnaissance de fait d'...
En guise de conclusion...
Difficultés de l'enquête et perspectives de
recherches
●
La question de la langue (interprète?)
...
Merci !
Loïc Le Pape
Chercheur contractuel à l'IDEMEC (AMU, CNRS, Aix-en-Provence)
Mail : loiclepape@gmail.com
http://poli...
Références bibliographiques
●
Banque Africaine de développement (BAD), 2012, Investissements chinois et création
d'emploi ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chinese immigration in Algeria CRASC 12 03 2014 Loïc Le Pape

3 227 vues

Publié le

Séminaire au CRASC (Oran) le 12/03/2014 par Loïc Le Pape. Présentation d'une recherche en cours sur l'immigration chinoise en Algérie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 227
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 124
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chinese immigration in Algeria CRASC 12 03 2014 Loïc Le Pape

  1. 1. La population chinoise en Algérie. Premiers éléments de recherche Loïc Le Pape Institut d'ethnologie européenne, méditerranéenne et comparative IDEMEC (Aix Marseille Université – CNRS) CRASC, Oran 12 mars 2014
  2. 2. Plan de l'intervention ● En guise d'introduction : un travail qui débute ! Qui s'étalera sur trois années. ● Présentation de l'ANR Cirelanmed (Circulations religieuses et ancrages méditerranéens), IDEMEC, 2013-2016 ● La diversité de l'immigration chinoise et ses conséquences socio-politiques ● Pratiques funéraires et gestion des corps ● Conclusion
  3. 3. Introduction ● Des précautions d'usage à prendre au sérieux ● Un terrain qui débute... ● Au sein d'un programme de recherche collectif ● La diaspora chinoise en Algérie : – peu de travaux existants – Axés sur l'Afrique (la Chine-Afrique) – et les échanges économiques [Djenane, 2012] (notamment l'anthropologie économique [Bertoncello & Bredeloup, 2009]). – une volonté d'envisager la question au delà des problématiques religieuses – L'enjeu des chiffres. Les chiffres à enjeux.
  4. 4. 1. Présentation du programme CIRELANMED (1/2) ● CIRELANMED : Circulations religieuses et ancrages méditerranéens. États et internationalisation des faits religieux contemporains. Europe du sud, Maghreb, Moyen-Orient. – Porter attention à ce qui circule (idées, croyances, objets, humains etc.) – Privilégier l'étude de ce qui est installé, ancré, ou de ce qui est en train de s'implanter – Projet pluridisciplinaire, au Nord, Sud et Est de la Méditerranée. ● Responsable scientifique : K. Boissevain (IDEMEC, CNRS). Co-direction : L. Le Pape (IDEMEC, CNRS). Durée : 2013-2016.
  5. 5. 1. Présentation du programme CIRELANMED (2/2) ● Consortium de trois équipes (12 pers.) : – IDEMEC (AMU, CNRS) – LPED (AMU-IRD) – LABREL (Université de Padoue, Italie) ● Trois axes de recherche : – Circulation et échanges des élites religieuses – Processus de conversions religieuses – Patrimonialisation et tourisme religieux ● Privilégions des terrains à dimension socio- etnographique, en immersion, qualitatifs ● http://cirelanmed.hypotheses.org
  6. 6. 2. Diversité de l'immigration chinoise et ses conséquences (1/7) ● Les trois âges de l'immigration chinoise en Afrique – Le coolie trade [ku li] (fin de l'esclavage et colonisation. Importation de main d’œuvre, Océan indien, Af. du Sud, USA etc., fin XIXe, début XXe). – L'avènement de la RPC et l'arrêt brutal de l'immigration de travail (coopération « technique » avec les « alliés ») (60's-85's). Reconnaissance de l'Algérie en 1962. – La chine « ouverte » et l'économie monde (ouverture économique et processus d'exportation massive / conglomérats chinois) ● La mondialisation de l'économie chinoise et les grands travaux algériens – Le besoin Chinois de matières premières (Angola, 1992) – L'ambitieuse politique algérienne de développement socio-économique (logements sociaux, autoroute Est-Ouest, Mosquée) – La chine prend place dans des secteurs autrefois réservés à l’État
  7. 7. 2. Diversité de l'immigration chinoise Premiers constats de recherche (2/7) ● Une immigration à trois dimensions : le prolétaire, le commerçant, le patron. « Ces travailleurs qui n’avaient rien d’autre à vendre que leur  force de travail — ces prolétaires — partaient plusieurs années  au-delà des mers dans le cadre de contrat de travail misérables  qui, en principe, garantissaient leur retour en Chine. Si beaucoup  d’entre eux revenaient au pays, nombreux étaient ceux qui  demeuraient sur place. » [Ma Mung, 2009 : 98] « À partir de ces informations, on peut tenter de dégager  quelques caractères généraux de la migration entreprenariale.  Une migration essentiellement commerçante (…), Des origines  géographiques qui se diversifient (…), Un commerce de produits  exclusivement importés de Chine » [Ma Mung, 2009 : 108-109] Des prolétaires devenus commerçants ?
  8. 8. 2. Diversité de l'immigration chinoise la figure du patron (3/7) ● Un modèle pluriel : chef d'entreprise, cadre de grande entreprise chinoise, salarié de multinationale ● Points communs : haut niveau de revenu, attachement à une identité « chinoise », se considérer comme « exilé » ● Ces trois figures sont attachées à une identité « chinoise » (langue, nourriture ? produits chinois?). ● Bertoncello et Bredeloup [2009] les traders. Quid en Algérie ? Circuits d’approvisionnement ?
  9. 9. 2. Diversité de l'immigration chinoise Deux modèles migratoires historiques ? (4/7) ● Wang [1992] conceptualise deux modèles historiques de la migration chinoise : le Huashang (merchant pattern) et le Huagong (coolie pattern) – On retrouve pleinement cette distinction en Algérie ● Peut-on parler de coolie pattern pour les travailleurs chinois aujourd'hui ? – Travailleurs « importés » par des entreprises chinoises – Les « bases-vies », « camps » très fermés (associations, syndicats, UN, personne n'y a accès). ● L'émergence de la figure du patron – Migrations interpolaires [Ma Mung, 2009] – Stratégies de parts de marché – Une classe « affaires » de 2e génération ?
  10. 10. 2. Diversité de l'immigration chinoise L'enjeu des chiffres (5/7) ● « On estime qu’il y a aujourd’hui entre 35 000  et 50 000 Chinois qui travaillent et résident  actuellement en Algérie ». [BAD, 2012 : 10] ● 30 000 chinois dont 3600 commerçants et 567  entreprises (ambassadeur chinois à El Khabar, 7/07/13) ● Les chiffes sont un enjeu politique... ● … qui attirent rumeurs et désinformations – Les repris de justice
  11. 11. 2. Diversité de l'immigration chinoise Provinces d'origine (6/7) ● Fujian, Zhejiang, (sud- est) et Liaoning (nord-est) [ambassade] ● Fujian [Hammou, 2013] ● Zhejiang [Belgidoum, 2013] ● Carte : Wikipédia
  12. 12. 2. Diversité de l'immigration chinoise Conséquences socio-politiques (7/7) ● Le tournant de 2009 – premières tensions économiques autour du secteur automobile – La loi 49-51. Obligations d'associations et transferts de compétences – Fin 2009 : 729 commerçants chinois inscrit au registre du commerce [Hammou, 2013] – Les émeutes de l'été 2009 ● Situation d'apaisement et luttes politico-diplomatiques – L'ampleur de la corruption et des pratiques des entreprises chinoises (scandales fréquents, 5 millions de US dollars de salaires non versés) [BAD, 2012] – Autorités algériennes : faire augmenter le nombre d'algériens embauchés par les sociétés chinoises – Autorités chinoises : consolider leur implantation, parts de marché, ne pas perdre la « bataille énergétique »
  13. 13. Pratiques funéraires et gestion des corps (1/2) ● Prendre au sérieux la question de Kamel Daoud [ Daoud, 2011] dans SlateAfrique : « où enterre-t- on un non-musulman alors même que les cimetières de Français sont «déménagés»? » ● La question qu'il ne pose pas : à quelle religion appartiennent les chinois établis en Algérie ? – Quelques chrétiens et quelques musulmans – Probablement majoritairement bouddhistes – Peu pratiquants – Attachés aux rites d'incinération ● La non-ouverture du cimetière bouddhiste à Oran ● Des pratiques d'incinérations illégales ? – Permet de contourner la loi d'inhumation – Et d'envoyer les cendres au pays
  14. 14. Pratiques funéraires et gestion des corps (2/2) ● « Briser un tabou Algérien » ? [Daoud, 2011] ● Reconnaissance de fait d'une immigration implantée ● La question du pluralisme ● Dans un contexte de regroupement des cimetières chrétiens ● Une imposition religieuse ? – L’État Algérien et le pluralisme religieux
  15. 15. En guise de conclusion... Difficultés de l'enquête et perspectives de recherches ● La question de la langue (interprète?) ● L'accès délicat aux terrains ● Autorisations pour entrer sur les chantiers ● Bab Ezzouar (Alger), communauté peu encline à parler, méfiante, ostracisée (racisme) et traumatisée (émeutes) ● Perspectives d'enquêtes : les conversions religieuses, les couples mixtes, l'importation de croyances ou de traditions
  16. 16. Merci ! Loïc Le Pape Chercheur contractuel à l'IDEMEC (AMU, CNRS, Aix-en-Provence) Mail : loiclepape@gmail.com http://politicsofreligion.hypotheses.org http://twitter.com/llepape
  17. 17. Références bibliographiques ● Banque Africaine de développement (BAD), 2012, Investissements chinois et création d'emploi en Algérie et en Égypte, rapport, 25p. ● BELGIDOUM Saïd, 2012, « Remonter la « route de la soie » entre la chine et l'Algérie. Notes de terrains à Yiwu », carnets de l'IREMAM, 26 octobre 2012. http://iremam.hypotheses.org/836 ● BERTONCELLO Brigitte et BREDELOUP Sylvie, 2009, « Chine-Afrique ou la valse des entrepreneurs migrants » in Revue européenne des migrations internationales, vol 25, n°1. ● DAOUD Kamel, 2011, « En Algérie, les Chinois ne reposent pas en paix » SlateAfrique. ● DJENANE Abdel-Majid, 2012, « L'immigration chinoise en Afrique : les relations sino- africaines, entraide ou exploitation ? » Cahiers du Cread, n°99, vol 2. ● HAMMOU, Samia, 2013, L'immigration chinoise en Algérie. Le cas des commerçants à Alger, document PDF, 5p. ● MA MUNG Emmanuel, 2009, « Le prolétaire, le commerçant et la diaspora » in Revue européenne des migrations internationales, vol 25, n°1. ● WANG Gungwu, 1992 China and the Chinese Overseas, Singapore, Times Academic Press, 312 p. [cité via E. Ma Mung, 2009].

×