1
PARCOURS « ANALYSE »
Monter un MOOC de A à Z
DEVOIR 3
Auteur : Lionel Cammarata
Rappel
L’analyse porte sur le MOOC suiva...
2
 D’où proviennent les ressources ? Le cours se base-t-il en partie sur des ressources
externes à la formation ou toutes...
3
 Quel volume (en heures) de vidéos par semaine y a-t-il approximativement ?
1h10-15 en moyenne.
 Quelle est la durée a...
4
Tout d’abord, sur le fond.
 Que pensez-vous de la qualité pédagogique de la ressource. Le contenu est-il clair ?
La qua...
5
 Les supports de cours sont-ils autoporteurs ou font-ils référence à d’autres supports
de cours (par exemple, des expre...
6
 Voit-on l’enseignant ou est-ce simplement une présentation commentée ? Si on le
voit, comment est-il enregistré ? en s...
7
L’intervenant ne semble ne s’être laissé aller à aucune improvisation.
Le débit de voix est excellent, et aucune erreur ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Monter un mooc a z parcours analyse devoir 3

103 vues

Publié le

Monter un mooc a z parcours analyse devoir 3

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
103
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Monter un mooc a z parcours analyse devoir 3

  1. 1. 1 PARCOURS « ANALYSE » Monter un MOOC de A à Z DEVOIR 3 Auteur : Lionel Cammarata Rappel L’analyse porte sur le MOOC suivant : « Innovation for Entrepreneurs: From Idea to Marketplace » Ce MOOC est proposé sur le LMS « Coursera ». Il a été développé et proposé par l’Université du Maryland (USA). J’ai participé et terminé ce MOOC au mois de novembre 2015. A l’heure où je réalise ce devoir, une nouvelle session du MOOC va ouvrir et seules les vidéos de la 1ère semaine sont accessibles. Mes captures d’écran ne pourront donc refléter la richesse de mon expérience du précédent MOOC car les ressources ne sont désormais plus accessibles. Je tâcherai donc de les expliquer au mieux au travers de mes écrits. a) Origine et nature des ressources pédagogiques  Tout d’abord, sur quel type de ressources le MOOC repose-t-il ? Plutôt sur du texte ou plutôt sur des vidéos ? Le MOOC repose principalement sur des contenus vidéo. Le contenu texte diffusé au travers des slides est également mis à disposition des participants. Des ressources accessibles en ligne via des liens web et/ou des références bibliographiques sont aussi proposés.
  2. 2. 2  D’où proviennent les ressources ? Le cours se base-t-il en partie sur des ressources externes à la formation ou toutes les ressources ont-elle été développées par l’équipe pédagogique ? Les contenus des ressources vidéo sont issus essentiellement de l’Université prestataire. Les ressources bibliographiques sont en revanche à 100% externes à l’université. Concernant la production des vidéos, elles ont été réalisées par l’équipe dédiée au développement des MOOCs de l’université.  L’équipe a-t-elle fourni des liens vers des ressources externes, ou réalisé des embed de vidéos ou de contenus qu’elle n’a pas développés elle-même (Youtube, Dailymotion, etc.) ? Oui. Il s’agissait de liens vers articles publiés sur des sites web et des références bibliographiques. Ponctuellement, des liens vers des sites de partage de vidéos étaient proposés. Remarque Ma capture d’écran ci-après ne reflète donc que partiellement les ressources mises à disposition des participants lors du MOOC que j’ai suivi le mois dernier.
  3. 3. 3  Quel volume (en heures) de vidéos par semaine y a-t-il approximativement ? 1h10-15 en moyenne.  Quelle est la durée approximative de ces vidéos (une fourchette) ? 10-20 minutes. b) Obsolescence de la formation Concernant l’obsolescence du MOOC. La formation aura-elle toujours de la valeur dans cinquante ans ou le contenu aura-t-il périmé au bout de quelques années ? Le contenu sera clairement périmé. Le MOOC traitant de la démarche d’innovation, les nouvelles technologies intéressant l’information, la communication et les neurosciences d’une part, et les avancées dans les connaissances de l’homme et du management d’autre part, modifieront sans aucun doute la façon dont on innovera dans les 50 prochaines années. c) Analyse d’une ressource pédagogique Choisissez une ressource pédagogique représentative du MOOC (choisissez une vidéo si le MOOC en contient) et faites en l’analyse. L’analyse portera sur la vidéo suivante : « What factors influence the feasibility of an innovation ? »
  4. 4. 4 Tout d’abord, sur le fond.  Que pensez-vous de la qualité pédagogique de la ressource. Le contenu est-il clair ? La qualité pédagogique est correcte. Si les facteurs sont détaillés et illustrés d’un exemple, je regrette que les critères – notamment quantitatifs - n’aient pas été plus développés.  Le texte bien structuré ? La structuration suit une démarche classique en entonnoir, comprenant : -la définition du sujet -son intérêt, sa pertinence -l’énumération de ses éléments constituants : ici les 12 facteurs de sélection d’une innovation -le développement de chacun de ces éléments  Les différents éléments s’enchaînent-ils de manière fluide Oui, il s’agit tout simplement de suivre l’enchaînement de chacun des 12 facteurs.
  5. 5. 5  Les supports de cours sont-ils autoporteurs ou font-ils référence à d’autres supports de cours (par exemple, des expressions comme “Dans la vidéo précédente nous avons vu”) ? Que diriez-vous de son obsolescence ? Les supports sont autoporteurs. Je n’ai constaté aucune référence à une vidéo précédente si ce n’est lors de la 1ère semaine introductive. Les cours des semaines suivantes suivaient une approche séquentielle de la démarche d’innovation.  Les supports pédagogiques utilisés incluent-ils des ressources prises sur Internet ou d’autres ressources ? Si oui, lesquels ? Oui. Comme indiqué précédemment, il s’agit de liens hypertextes vers des articles de presse en ligne ou des références bibliographiques.  Quelle est la licence des ressources utilisées ? Les termes de la licence (paternité, etc) ont-ils bien été respectés ? Y-a-t’il eu éventuellement une violation de la licence ou des règles de la propriété intellectuelle en général ? Pour les liens vers les ressources externes, les références aux sources sont bien indiquées, et respectent donc la paternité de la source. Il en est de même pour les contenus utilisés dans les supports vidéo. La citation de la source est indiquée, et l’œuvre respectée (pas de modification notamment). Dans le cas où la ressource pédagogique analysée est bien une vidéo. A la lumière du cours de Rémi Sharrock, quel est le format utilisé ? (vous pouvez réaliser des captures d’écran pour illustrer vos propos, tout en respectant la législation en vigueur, i.e. pas de reproduction de schéma ou d’illustration). Il s’agit du format Prof-Vignette.
  6. 6. 6  Voit-on l’enseignant ou est-ce simplement une présentation commentée ? Si on le voit, comment est-il enregistré ? en studio ? en cours ? Dans son bureau ou chez lui ? On voit l’enseignant tout au long du MOOC, dans chacune des vidéos. L’enregistrement a été réalisé en studio.  Constatez-vous des problèmes de son ? Bruits parasites, mauvaise qualité du son, bruits de bouche, problèmes de micro, d’insonorisation du studio, décalage son/image ? Autres problèmes ? Non, la qualité est bonne et homogène sur la durée de la formation.  Constatez-vous des problèmes d’image ? Mauvaise résolution, problèmes d’incrustation, de cadrage, de balance des blancs ? Autres problèmes ? Non, la qualité est bonne et homogène sur la durée de la formation.  Concernant sa prestation. L’enseignant ou le formateur vous semble-t-il à l’aise ? Semble-t-il lire un prompteur ou improvise-t-il ? Parle-t-il trop vite ou au contraire trop lentement ? Y a-t-il beaucoup d’erreurs ou de reprises ? Bouge-t-il trop ou est-il au contraire trop statique ? Oui, l’intervenant est à l’aise, d’autant plus qu’il lit clairement un prompteur qui doit être positionné juste à côté de la caméra. En effet, malgré la lecture du prompteur, on ne voit jamais ses yeux quitter la caméra du regard.
  7. 7. 7 L’intervenant ne semble ne s’être laissé aller à aucune improvisation. Le débit de voix est excellent, et aucune erreur de diction ou de lecture n’a été constatée. En revanche, on peut regretter une attitude par trop statique.  Que pensez-vous de la qualité vidéo pédagogique dans son ensemble ? Quels sont les points positifs ? Les points à améliorer ? La qualité vidéo pédagogique est bonne. Elle correspond au minimum que l’on peut en attendre pour suivre et comprendre les contenus communiqués. Ses qualités : -qualité et homogénéité du son et des vidéos tout au long du MOOC -pas de prise en défaut de la lisibilité des slides et des éventuelles captures d’écran -zoom sur des graphiques et disparition du professeur lorsque cela était nécessaire pour assurer une bonne lecture par le participant -sous-titres en anglais disponibles -ratio densité – vitesse de défilement du contenu bonne Points à améliorer - un professeur démontrant plus de passion, et une attitude plus expressive, permettrait une « accroche » meilleure du participant. Visiblement, seule la qualité et la sobriété du contenu ont fait l’objet de la plus grande attention, pas celle de l’intervenant. C’est dommage car le medium vidéo n’est ainsi pas exploité à son maximum. La dimension multimédia propre au support vidéo et qui pourrait être exploitée soit par l’expression scénique du professeur, et/ou la variété des contenus diffusés n’a pas été exploitée. La vidéo est finalement utilisée a minima pour diffuser des slides avec un contenu audio qui n’apporte qu’une valeur ajoutée limitée. - des interviews de praticiens de l’innovation expliquant leurs succès et échecs - des vidéos de démonstration de certaines étapes-clés telles que le prototypage. Cette étape par exemple peut être très visuelle grâce à l’utilisation de machines d’impression 3D par exemple.

×