#4           sunday, may 15thwww.lorealcannes.com — free magazine  TAPIs		  ROuge                                	        ...
F�n  in� ���g   �    
edITOl’oréal                      the for your information daily                                                       sun...
en direct de la croisettehOT	news4 − dimanche 15 mai                                                                      ...
L’Oréal                                                                                                           sunday, ...
6 − dimanche 15 mai                                        Beauté   L’Oréal   LO�  ���   ��r GOLD ILLUMINATION Fards à pau...
Beauté             La LeçoN De             L’Oréal                                                                        ...
CinemapaLmares8 − dimanche 15 mai                                                                                         ...
viP3	quesTIOns	l’oréal                                                                                                    ...
viPInsIde	mY	 �z10 − dimanche 15 mai                                                              l’oréal         PCAnnes ...
viP                   TAPIs	ROuge                   l’oréal                                                           sund...
viPTAPIs	ROuge12 − dimanche 15 mai                                                                                        ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

FYI - Inside Cannes # 4

1 158 vues

Publié le

For 14 years, L'Oréal Paris has had the priviledge to be the official makeup artist of the Cannes Film Festival. For the first time, we are pleased to present the Daily Gazette, which contains beauty secrets, cinema and vip news from the heart of Cannes.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 158
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

FYI - Inside Cannes # 4

  1. 1. #4 sunday, may 15thwww.lorealcannes.com — free magazine TAPIs ROuge mAKe-uP uma gold thuRman illumination l’évènemenT PiRate des caraïbes Paz vega PORTRAIT
  2. 2. F�n  in� ���g �  
  3. 3. edITOl’oréal the for your information daily sunday, may 15th − 3 emmanuelle walleCannes jour 4 Cannes – Day 4Le temps s’est couvert sur It’s overcast today at La Croisettela Croisette, mais peu importe ; but that doesn’t matter:la beauté incandescente Paz Vega got here yesterday andde Paz Vega, arrivée la veille, her incandescent beauty is alreadya su réchauffer l’atmosphère. warming things up.Au programme : shooting torride The program includes a sizzlingsur le ponton du Martinez, photo shot on the Martinezséances hair and make-up pier, a hair and makeup sessionpour tournage d’un film sur to shoot a film about theles coulisses de son Festival, Festival’s backstage and, of course,et bien sûr, montée des marches. the stairs.Dans ce numéro, découvrez This issue also includes a portraitégalement le portrait de notre of our makeup artist and creatormaquilleuse créatrice Rie Omoto, Rie Omoto, who will be withqui nous accompagnera pendant us for three days, and lessonstrois jours, avec ses leçons de on L’Or L’Or L’Or makeup.make-up L’Or L’Or L’Or. Elle nous She will be providing exclusivedévoilera en exclusivité ses astuces tips to create day or night goldpour réaliser un maquillage gold makeup that is anything but flashy.jour ou nuit, tout sauf bling-bling. Enjoy!Bonne lecture !sOmmAIRe L’Oréal Paris InternationalPage 3 Edito 41 rue Martre 92110 Clichy www.lorealcannes.comPage 4 Hot News Directrice de publication Marie Gulin Rédactrice en chef Emmanuelle Walle ewalle@dpp.loreal.comPage 5 Le portrait, Paz Vega Rédactrice en chef adjointe hhubert@dpp.loreal.com directeur de communication corporate Hélène HubertPage 6 Backstage beauté et relations presse Guerric de Beauregard Chargée de communication Laure Foulatier Assistante Communication Johanna GeusPage 7 La leçon de Rie Omoto Direction artistique Funny Bones Secrétariat de rédaction et traduction ADT InternationalPage 8 Cinéma Images Sean & Seng, Traverso, Sébastien Calvet, Kenneth Willardt. Textes Timai, Stéphane Charbit.Page 9 3 questions, Bérénice Bejo Impression Hémisud Photogravure Printmodel PEFC/10631-1597Page 10 Inside My Cannes Diffusion fine K.D. Marie-Laure Namont – www.kdpresse.com Tapis Rouge N°4 du 15 Mai 2011 – All rights reserved. ISSN en cours. Dépôt légal à parution.Page 11 FYI Inside Cannes est une publication quotidienne gratuite éditée par L’Oréal Paris.
  4. 4. en direct de la croisettehOT news4 − dimanche 15 mai l’oréalDessert cosmétique, Lars von Trier,et entretien exclusif avec Isabelle Giordano.L’essentiel de la Croisette.A cosmetic dessert, Lars von Trier andan exclusive interview with Isabelle Giordano.Everything you have to know about La Croisette. photo : radio france – christophe abramowitz, dr “The Artist” InTeRvIew : ISAbeLLe GIORDAnO Ce soir, grâce à son association Cinéma pour Tous, en parte- nariat avec L’Oréal Paris, quatre lycéens auront la chance de monter les marches pour assister à la projection de “The Artist” de Michel Hazanavicius. Comment l’association est-elle née ? Il y a cinq ans, j’ai eu envie de communiquer aux moins favorisés ma passion du cinéma, qui permet de réduire les préjugés et daccéder à une culture générale indispensable. Cette année, la projection d’un film dans les locaux de L’Oréal, à Clichy, en compagnie des lycéens représente- t-elle une évolution potentielle de ce partenariat ? J’espère que ce partenariat va perdurer ; il permet entre autres d’an- crer la politique en faveur de la diversité de L’Oréal dans un engage- ment pérenne ; créer ainsi des passerelles entre les jeunes et le monde du travail. Pourquoi avoir choisi le film “Fleur du Désert” pour cette première projection ?LIPSTICk TROmPe-L’œIL TROmPe-L’œIL LIPSTICk Ce film permet d’aborder de nombreux thèmes : la différence entre reli-Si vous avez la chance de déjeuner au Restaurant Zplage, ne soyez pas If you are fortunate enough to have lunch at the Zplage Restaurant, don’t be gion et tradition, le mariage forcé, les droits des filles dans le monde...surpris que l’on vous serve trois rouges à lèvres en guise de dessert ; surprised if the waiter brings you three lipsticks when you order dessert: they are Des thèmes passionnants, à débattre après le film.ce sont en réalité trois sticks en chocolat blanc, renfermant un sorbet actually three white-chocolate sticks with lemon, raspberry and vanilla ice-creamcitron, un sorbet framboise et une glace à la vanille, recouverts de gelée à covered in morello-cherry jelly. It is called L’Or L’Or L’Or as a tribute to the newla griotte. Baptisé L’Or L’Or L’Or, en hommage à la nouvelle collection makeup collection from L’Oréal Paris, and was created by Martinez Executive Chef InTeRvIew: ISAbeLLe GIORDAnOde maquillage L’Oréal Paris, il a été créé par Christian Sinicropi, Chef Christian Sinicropi and Pastry Chef David Bonnet. This evening, her Cinéma pour Tous association and L’Oréal ParisExécutif du Martinez et David Bonnet, Chef Pâtissier. will be treating four senior secondary school students to an enviable experience: climbing the stairs to watch Michel Hazanavicius’ “The Artist”. what made you start your association? Five years ago, I felt I wanted to share my passion for cinema with the disadvan- taged, as a way of weeding out prejudice and opening a door to essential general knowledge. This year, there was a film screening in the L’Oréal’s office in Clichy, with LARS vOn TRIeR eT mARTIn SCORSeSe secondary students. Is that an option POuR une hISTOIRe TRèS COuRTe. for this partnership to grow? Un homme, une femme, une caméra. Non, ce n’est pas le nou- veau film de Godard mais une variation du court métrage I hope this partnership lasts. It is inter alia cementing a policy to promote diver- de Lars Von Trier, “The Perfect Human” tourné en 1967. C’est sity at L’Oréal with a long-term, down-to-earth commitment, and to build bridges Martin Scorsese qui devrait se coller à cet exercice de style between youths and jobs. au cœur du processus de la création cinématographique. SC why did you choose “Desert Flower” LARS vOn TRIeR AnD mARTIn SCORSeSe for the first screening? FOR A veRy ShORT STORy. It allows us to broach several topics: the difference between religion and tradition, A man, a woman and a camera. No, it’s not Godard’s latest film: forced marriage, girls’ rights around the world… There are so many fascinating it is a variation on Lars Von Trier’s 1967 short film “The Perfect topics to debate after the film. Human”. And it is Martin Scorsese who should take on this exercise in style at the core of the cinema creation process. SC
  5. 5. L’Oréal sunday, may 15th − 5P�zV���Le portrait photo sean & seng“Un maquillage léger mais sophistiqué ! Un savant mélange d’or sur la paupière mobile et de brunappliqué au ras des cils finit en pointe vers le sourcil. Les lèvres sont elles rehaussées d’un corail doré.”“Light – but sophisticated – makeup! A clever combination of gold on the moving eyelidand brown on the edge of the eyelashes pointing at the eyebrows. And golden coral to highlight the lips.”
  6. 6. 6 − dimanche 15 mai Beauté L’Oréal LO� ��� ��r GOLD ILLUMINATION Fards à paupières incandescents, rouges à lèvres infusés de nacres, vernis à ongles 24 carats, la nou- velle collection L’Or L’Or L’Or de L’Oréal Paris imprime son élégance racée au maquillage le plus raffiné. Sublimée par nos égéries qui l’arborent pendant tout le Festival de Cannes, elle sera diffu- sée dans le monde entier à la fin de l’année. GOLD ILLUMINATION Incandescent eye-shadow, lipstick with mother-of-pearl and 24-carat nail varnish are a few examples of how the new L’Or L’Or L’Or collection from L’Oréal Paris is blending its elegance with an attitude into the most refined makeup. Our muses are elevating it to the realm of the sublime by wearing it throughout the Cannes photo : dr Festival, and it will be available around the world by the end of this year.
  7. 7. Beauté La LeçoN De L’Oréal sunday, may 15th − 7 ��� ����o Rie Omoto est l’une des makeup artists contemporaines les plus en vue. Connue pour son approche déconstructiviste du maquillage, elle cherche surtout « à révéler ce qui se cache dans l’âme. » Elle a collaboré avec les plus grands photographes, Paolo Roversi, Peter Lindbergh. Après avoir lancé sa carrière au Japon, elle est basée à New York depuis 1996. Rie Omoto is one of the most in-vogue makeup artists today. She has built her reputation by broaching makeup from a deconstructive angle and, especially, tries to “reveal what is hidden in the soul”. She has worked with the top photographers: Paolo Roversi, Peter Lindbergh. She started her career in Japan and has been based in New York since 1996. o� ie B � & Clyd� Mascara noir Volume Millions de cils La Couleur Infaillible gold 27 Goldmine Super Liner Duo Noir Color Riche GOLD 387 Ruby Explosion Blush Accord Parfait 165 Rose Bonne Mine C’est un maquillage très féminin, qui mêle force et douceur, avec un petit côté garçon manqué. J’applique l’or sec ou mouillé en grand aplat It’s very feminine makeup blending power and gentleness, with a jusqu’aux sourcils, puis je rougis les lèvres et y subtle tomboy twist. I apply dry or wet gold over large areas up Rejoignez-nous surphoto : dr w w w.facebook.com/lorealparisfrance ajoute une petite pointe d’or sur le cœur de la lèvre to the eyebrows then redden the lips and add a touch of gold in w w w.twitter.com/insideloreal w w w.lorealcannes.com supérieure. Les sourcils enfin sont travaillés en ton the middle of the top lip.The eyebrows, lastly, are light matching sur ton léger pour donner encore plus de présence. tones to get even more presence.
  8. 8. CinemapaLmares8 − dimanche 15 mai L’Oréal Chaque jour, nos coups de cœur en ou hors compétition Every day, our favorites in and out of competition“BOLLYwOOD, LA PLUS BELLE hISTOIRE D’AMOUR”DE RAkEYSh OMPRAkASh MEhRA ET JEff ZIMBALISTLe cinéma de Bombay n’est pas représentatif des mœurs de l’Inde. Peu importe. Bien plus qu’un phénomène,c’est un viatique qui permet à plus de deux milliards de personnes dans le monde de s’abandonner à l’insou-ciance d’une histoire qui tourne souvent autour de l’amour. Une manière de se protéger et de se sentir armécontre le réel. Les œuvres que le cinéma produit, qu’il soit indien, brésilien ou américain sont toujours lesfétiches des amours que l’on a eus ou, qu’on aurait aimé avoir ! SC“BOLLYwOOD – ThE GREATEST LOVE STORY EVER TOLD”BY RAkEYSh OMPRAkASh MEhRA AND JEff ZIMBALISTFilms from Bombay have little to do with everyday life in India. But never mind. Besides being a global phenomenon, it is avehicle that takes more than two billion of the world’s inhabitants into a carefree world and a story that often revolves aroundlove. It is a way of protecting themselves and feeling strong enough to deal with the real one. The films that cinema produces– in India, Brazil or the US – are invariably the fetishes of the loves we had – or would have loved to have! SC “fOOTNOTE” “PIRATES DES CARAïBES : DE JOSEPh CEDAR LA fONTAINE DE JOUVENCE” La cohérence de programmation des films DE ROB MARShALL en compétition nous amène à décou- Le palais des festivals a des allures de bateau corsaire. Dehors vrir après le “Habemus Papam” de Nanni les festivaliers ferraillent dur pour embarquer. A la barre Jack Moretti, le film israélien de Joseph Cedar, Sparrow alias Johnny Depp retrouve Geoffrey Rush sous les ori- “Footnote”. Le point commun de ces deux peaux du capitaine Hector Barbossa. Nouvelle venue dans cet films ? Un homme que l’on distingue mais équipage aigrefin, Penelope Cruz. Mais l’une des surprises de ce qui ne mérite pas l’honneur qu’on lui attri- quatrième volet intitulé, “La Fontaine de Jouvence”, vient d’une bue. Chez Moretti, Michel Piccoli ne se séquence avec une petite Française, Astrid Bergès-Frisbey dans le sent pas digne de la charge de souverain rôle d’une sirène qui ne nage pas tout à fait dans la même direction pontife qui lui échoit. Chez Joseph Cedar, que ses sœurs des mers. On en sort chaviré ne sachant plus si c’est le professeur Eliezer Shkolnik n’a jamais eu par sa beauté ou par sa noblesse que la femme nous ensorcelle ! SC la considération de L’Académie sur son tra- vail de philologue. Un film sur les hommes “PIRATES Of ThE CARIBBEAN: et leur besoin sentimental de reconnais- ON STRANGER TIDES” sance. Parure nécessaire ou superflue pour BY ROB MARShALL enfin être à la hauteur et vivre sa vie !? SC The Palais des Festivals donned privateer garb and festival-goers outside had to clash swords to board. At the helm, Jack Sparrow alias Johnny “fOOTNOTE” Depp met Geoffrey Rush wearing Captain Hector Barbossa’s faded finery. BY JOSEPh CEDAR Penelope Cruz is the newcomer on this swindler crew. But one of the sur- The smart competing-film program took us by prises in the fourth installment – “The Fountain of Youth” – is a sequence Nanni Moretti’s “Habemus Papam” then Joseph with petite French actress Astrid Bergès-Frisbey playing a mermaid that Cedar’s Israeli film “Footnote”. What do they does not swim in exactly the same director as her sisters.The strange feeling have in common? A man showered with honors capsizes you: you can’t tell if it is her beauty or noble airs that bewitch he doesn’t deserve. Moretti’s Michel Piccoli feels you! SC unworthy of the burden that befalls him: that of sovereign pontiff. Joseph Cedar’s Professor Eliezer Shkolnik never got the Academy’s credit for his work as a philologist. It is a film about people and their emotional need for recognition photo : dr and a question about whether recognition is Rejoignez-nous sur w w w.facebook.com/lorealparisfrance necessary or a superfluous frill to ‘make it’ and w w w.twitter.com/insideloreal start living life. SC w w w.lorealcannes.com
  9. 9. viP3 quesTIOns l’oréal sunday, may 15th − 9 par stéphane charbit Bérénice   ejo B   Le film de michel hazanavicius dans lequel The michel hazanavicius film you are vous jouez au côté de Jean Dujardin starring in opposite Jean Dujardin s’intitule “The Artist”. Cela signifie quoi is called “The Artist”. what does that pour vous ? mean to you? C’est difficile à définir. Je dirais un engagement non pas dans It’s hard to define. I would say it’s about embracing – but not a politi- l’acte politique mais dans la volonté de vivre, de choisir, de cal agenda: embracing life, making choices, defending a vision, trying défendre une vision. Essayer de ne pas trop s’éloigner de soi, not to drift too far away from who you are, not over-compromising. de ne pas trop se compromettre. Je ne sais pas si c’est ce qu’il I never know if it’s what the artist does or who the artist is. I don’t A l’affiche du film produit ou ce qu’il est lui-même… Je pense que les acteurs think actors are artists. Directors can be artists. I feel like an “The Artist” de michel ne sont pas des artistes. Les metteurs en scène peuvent l’être. Moi je me sens interprète. interpreter. hazanavicius, avec Is this silent film a way of going back Jean Dujardin, présenté Ce film muet est-il une façon de revenir to basics and understand what makes aux origines et de comprendre les mobiles movies tick? en compétition le 15 mai, de votre métier ? It was really refreshing. It was like a fountain of youth. I watched la jeune femme s’est Ca m’a fait beaucoup de bien. Une sorte de fontaine de jou- films by Borzage and Murnau again, and got back in touch with prêtée au jeu de notre vence. J’ai revu les films de Borzage ou de Murnau et j’ai retrouvé une façon de bouger pour qu’on puisse lire ce that distinctive way of moving that showed what my character was experiencing. It was back to basics in a way, to picture books, to stories interview. que vivait mon personnage. Je suis revenue à quelque chose others read to us instead of stories we read ourselves. d’essentiel, au livre d’images, aux histoires qu’on nous Starring in Michel raconte et qu’on ne lit pas. which of these Golden-Palm-winning Hazanavicius’ “The Artist”, Parmi ces trois Palmes d’Or : “La Leçon films – Jane Campion’s “The Piano”, martin Scorsese’s “Taxi Driver” and with Jean Dujardin, de piano” de Jane Campion, “Taxi Driver” Claude Lelouch’s “A man and a woman” an official-selection film de martin Scorsese et “un homme et une – say something about you? femme” de Claude Lelouch, quelle est Jane Campion’s film. The supreme idea of romance. A feeling where presented on 15 May. celle qui reflète quelque chose de vous ? intimate outpourings intertwine with that dreamlike feel. Feelings The young woman willingly Le film de Jane Campion. L’idée suprême du romantisme. reacting to reason. agreed to our interview. Un sentiment ou l’épanchement intime se mélange au rêve. Une réaction du sentiment contre la raison.
  10. 10. viPInsIde mY �z10 − dimanche 15 mai l’oréal   PCAnnes  ��� V   Dans les coulisses du shooting de Paz vega pour L’Oréal Paris, qui s’est déroulé sur le ponton en face de l’hôtel martinez. La sublime actrice espagnole se prête au jeu de la séance photo sous l’objectif de KennethWillardt, malgré le temps gris qui s’est installé sur la Croisette. Qu’importe ! Sa beauté torride a enflammé l’objectif. behind the scenes at Paz vega’s photo session for L’Oréal Paris on the hotel martinez pier. The stunning Spanish actress willingly agreed to pose for KennethWillardt despite the overcast sky above La Croisette. But who cares? Her scorching beauty made the lens white-hot. photo : stéphane calvet
  11. 11. viP TAPIs ROuge l’oréal sunday, may 15th − 11 toute l’équipe de “pirate des caraïbes” astrid bergès-frisbey johnny depp uma thurman Un maquillage au naturel glamour, d’anthracite, d’inspiration retro sur la ligne des yeuxphoto : traverso et du rouge cerise glossy sur les lèvres. Naturally glamorous makeup, retro-inspired charcoal gray on the eye line, and glossy cherry red on the lips.
  12. 12. viPTAPIs ROuge12 − dimanche 15 mai l’oréal paz vega Pour aller avec sa tenue gris perle, elle porte de l’antracite argenté sur les yeux, accentué par beaucoup de mascara et une ligne de liner. La bouche est illuminée d’un gloss rose, les joues, structurées par un blush de la même nuance. To match her pearl gray outfit, she wears a silvery dark grey on the eyelid, accentuated with thickening mascara, and a black liner. The mouth is enlightened by a pink gloss, and the cheeks are structured by a rosy blush. robert de niro jane fonda Un taupe léger sur la pointe extérieure des yeux, associé à un rouge à lèvres brique scintillant sur les lèvres et repris en transparence dans le creux des joues. Light taupe gray on the outer tips of the eyes, with scintillating brick lipstick and a matching translucent variant on the cheeks. photo : traverso ne pas jeter sur la voie publique – please do not litter clémence poésy Un maquillage très pur, tout en transparence, avec un léger accent de mascara, des joues rosées et un nude sur la bouche. Un makeup that express purity. Almost transparent, with a light hint of black mascara, rosy cheeks and a nude shade on the lips.

×