La violence conjugale
peut-elle être un
facteur d’échec
scolaire?
R.Ghachem, A.Bouasker R.Fakhfakh,
A.Boussetta
Hôpital Ra...
Introduction
• Définition “un phénomène qui ressort du
domaine privé, impliquant d’une manière
générale des personnes qu’u...
Introduction 2
• Objectif : Conséquences de la violence
domestique sur la santé physique et mentale de la
femme et de ses ...
1- Matériel et Méthode
• Type d’enquête : Enquête transversale
• Durée : 5 mois, entre Janvier 2002 et Mai 2002
• Echantil...
2- Résultats :
2-1 Profil général des femmes interrogées :
424 femmes
Ages : min= 18 ans, max=75 ans, mean=37.5 ans ;
Nbre...
Description des violences
Prévalence de la violence conjugale :
Violences Physiques;
Violence sur la vie 34,2% (145 cas);
...
Caratéristiques des familles violentes
:
• Age Femme : 38,2 ans Mari:44.6 ans
• Le bas niveau d’instruction,
• Le Nbre d’e...
Réaction des enfants face à la
violence
Réaction des enfants ayant assisté à
des scènes de violence parentale
90%
70%
2%
0...
Conséquences de la VC sur la santé
de la femme
• Plus de consultations dans les structures de soins
• Plus de consommation...
Conséquences de la violence
domestique sur la santé des enfants:
• 85% des enfants ont assisté aux scènes de
violence
• 47...
Conséquences de la violence
domestique sur le comportement des
enfants
• Les mères rapportent un comportement
instable, av...
Violence domestique et échec
scolaire
• L’échec scolaire concerne 37% des enfants
des femmes victimes de violence conjugal...
Echec scolaire et facteurs psycho-
socio-environnementaux:
• Echec scolaire et niveau-sociéconomique
• Echec scolaire et a...
Echec scolaire et facteurs socio-
économiques
0.69
0.27
0.25
0.23
0.14
0 0.2 0.4 0.6 0.8
Pas de revenus propres
< 200 dina...
Dépression de la mère et échec scolaire
0.18
0.34
0.52
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6
Pas de dépression
Etat dépressif léger
Et...
0.42
0.2
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
Proportion des enfants en
échec scolaire selon le fait
qu'ils aient ou non assisté aux
scèn...
3- Discussion
• Importance des facteurs familiaux
Binous O. (1997)
• Facteurs de risque
• Mauvaises conditions socio-écono...
3- Discussion
• La violence dont l'enfant est témoin a les mêmes
effets sur lui que s'il en était victime.
• (Thomas et co...
3- Discussion
• Dans notre échantillon, 85% des enfants ont
assisté aux scènes de violence, ceci est dû
aux conditions d’h...
• Lors des scènes de violences, les enfants adoptent
différentes attitudes :
• la fuite,
• l'observation silencieuse
• ou ...
Conséquences de la violence
domestique sur la santé des enfants:
• - Lésions traumatiques :
• blessures de type et de loca...
Conséquences de la violence
domestique sur la santé des enfants:
• - Troubles du comportement : Le climat de
violence qui ...
4- Commentaires
• L’échec scolaire, véritable fléau social devrait être
considéré comme un symptôme, un indice révélateur ...
4- Commentaires
• Les enfants victimes de maltraitance souffrent
d ’une mauvaise estime d’eux-mêmes, vivent dans
l ’insécu...
Conclusion
• Une recherche attentive d’autres signes évocateurs de
maltraitance doit être systématiquement entreprise par ...
Conclusion
• Code de protection de l’enfant
• Article 20: Situations menaçant la santé de l’enfant
• Article 30 : Missions...
N° Vert du Délégué de la
Protection l ’Enfance: 100010
• Tunis 71 510 989
• Nabeul 72 224 248
• Sousse 73 221 600
• Sfax 7...
Merci ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La violence conjugale et l'echec scolaire

429 vues

Publié le

العنف عنصر من عناصر الانقطاع المبكر

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
429
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La violence conjugale et l'echec scolaire

  1. 1. La violence conjugale peut-elle être un facteur d’échec scolaire? R.Ghachem, A.Bouasker R.Fakhfakh, A.Boussetta Hôpital Razi
  2. 2. Introduction • Définition “un phénomène qui ressort du domaine privé, impliquant d’une manière générale des personnes qu’unissent des liens d’intimité, de consanguinité ou de droit” Nations Unies,1996 • G.N Fischer Agressions parentales • Conflits conjugaux • La violence envers les personnes âgées
  3. 3. Introduction 2 • Objectif : Conséquences de la violence domestique sur la santé physique et mentale de la femme et de ses enfants • Conséquences sur la scolarité des enfants
  4. 4. 1- Matériel et Méthode • Type d’enquête : Enquête transversale • Durée : 5 mois, entre Janvier 2002 et Mai 2002 • Echantillon : 424 femmes prises au hasard Consultation de médecine + planning familial. • Critères d’inclusion • Critères d’exclusion • Questionnaire • Analyse statistique : Saisie Epi 6, traitement statistique sur SPSS. • Objectif : Violence Domestique et échec scolaire
  5. 5. 2- Résultats : 2-1 Profil général des femmes interrogées : 424 femmes Ages : min= 18 ans, max=75 ans, mean=37.5 ans ; Nbre d’années de mariage entre 1 et 58 ans, moy=14,3 ans ; Nbre d’enfants: entre 0 et 10 enfants, moy= 2.62 enf Niveau d’instruction: Non scolarisées = 33.5%, Primaire= 41%, Secondaire = 22%, Supérieur = 3.5% Profession = 3/4 sans profession, revenus = 0 Ouvrières ou techniciennes ds 19%, revenus < à 2400 dinars/an Les maris : 2/3 ouvriers ou techniciens 3/4 ont un revenu < à 4800 dinars/an
  6. 6. Description des violences Prévalence de la violence conjugale : Violences Physiques; Violence sur la vie 34,2% (145 cas); Violence sur les 12 derniers mois = 18,4% (78 cas) • Pour 55%, la violence se produit 2 à 4 fois par an. • 1/3 des femmes victimes de violences sont battues au moins une fois par mois. • 37% des femmes ont consulté un service d’urgences au moins une fois suite aux violences subies. • Les enfants sont présents dans 85% des agressions
  7. 7. Caratéristiques des familles violentes : • Age Femme : 38,2 ans Mari:44.6 ans • Le bas niveau d’instruction, • Le Nbre d’enfants 3.11 Vs 2.37 (p<0.04) • La profession : ouvrière (les femmes), chômage (mari) • Le faible revenu (<2400dinars /an), • Promiscuité , proximité de la belle famille • Atcds de violence parentale • Atcds de violence subie durant l’enfance • Atcd de divorce • Conduites addictives : alcool, jeu pathologique (le mari) • Atcds judiciaires (le mari)
  8. 8. Réaction des enfants face à la violence Réaction des enfants ayant assisté à des scènes de violence parentale 90% 70% 2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% peur colère observation silencieuse 67% des enfants ont essayé d’intervenir pour s’interposer aux violences
  9. 9. Conséquences de la VC sur la santé de la femme • Plus de consultations dans les structures de soins • Plus de consommation médicamenteuse • Conséquences physiques : traumatologie, gynécologie (fausses couches…), troubles du sommeil, troubles de la conduite alimentaire • 3 fois plus de dépression en général et 10 fois plus de dépression sévère. • 4 fois plus de tentatives de suicide. • Enfin, elles consomment plus de psychotropes et fument plus de cigarettes que le groupe témoin.
  10. 10. Conséquences de la violence domestique sur la santé des enfants: • 85% des enfants ont assisté aux scènes de violence • 47% ont subi des violences de la part de leur père • Ces violences ont nécessité un recours aux urgences dans 12% des cas • 34% des mères battues reconnaissent avoir été agressives avec leurs enfants.
  11. 11. Conséquences de la violence domestique sur le comportement des enfants • Les mères rapportent un comportement instable, avec une nette tendance à l’agressivité dans 66% des cas, et un repli sur soi ainsi qu’une tendance au retrait dans 10% des cas. • Dans les foyers violents , nous trouvons 2 fois plus de maladies mentales, plus de troubles du comportement
  12. 12. Violence domestique et échec scolaire • L’échec scolaire concerne 37% des enfants des femmes victimes de violence conjugale contre 20% des enfants des femmes du groupe témoin.
  13. 13. Echec scolaire et facteurs psycho- socio-environnementaux: • Echec scolaire et niveau-sociéconomique • Echec scolaire et activité professionnelle des parents • Echec scolaire et niveau d ’instruction des parents • Echec scolaire et nombre d ’enfants dans la famille • Echec scolaire et santé mentale de la mère
  14. 14. Echec scolaire et facteurs socio- économiques 0.69 0.27 0.25 0.23 0.14 0 0.2 0.4 0.6 0.8 Pas de revenus propres < 200 dinars/mois entre 200 et 400 dinars/mois entre 400 et 600 dinars/mois > 600 dinars/mois Echec scolaire et revenus du père • Moins d ’échec scolaire chez les femmes au foyer que chez les ouvrières • chômage du père, les antécédents judiciaires du père +++ (x 3) • Famille nombreuse • Nbre de personne/pièce élevé
  15. 15. Dépression de la mère et échec scolaire 0.18 0.34 0.52 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 Pas de dépression Etat dépressif léger Etat dépressif sévère Plus d’échec scolaire chez les : • Les mères et les pères analphabètes • Les mères dépressives
  16. 16. 0.42 0.2 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 Proportion des enfants en échec scolaire selon le fait qu'ils aient ou non assisté aux scènes de violence Témoin oui Témoin non
  17. 17. 3- Discussion • Importance des facteurs familiaux Binous O. (1997) • Facteurs de risque • Mauvaises conditions socio-économiques Diatkine, Nacef 1979 • Profession des parents Hajji S.(1990) Mezghani M.N (1993) et al ; Godcha M. (1995) • Famille nombreuse Hajji S.(1990) • Conflits intra-familiaux Nacef T, (1979), Jarraya A, (1988), Halayem M.B (1995) • Pathologies psychiatriques : Epilepsie, Dépression ... Binous O, (1997), Dakhlia N, (2000).
  18. 18. 3- Discussion • La violence dont l'enfant est témoin a les mêmes effets sur lui que s'il en était victime. • (Thomas et coll ) 138 femmes battues une unité médico-judiciaire, 68% des enfants témoins de scènes de violences. 10% des cas, la violence s'exerce aussi contre les enfants. • Le risque pour les enfants de mères violentées d'être eux-mêmes victimes serait de 6 à 15 fois plus élevé (Rosalind et coll, 1997).
  19. 19. 3- Discussion • Dans notre échantillon, 85% des enfants ont assisté aux scènes de violence, ceci est dû aux conditions d’habitation des familles caractérisées par une forte promiscuité (30% des couples violents n’ont pas leur propre chambre, contre 12% des couples témoin).
  20. 20. • Lors des scènes de violences, les enfants adoptent différentes attitudes : • la fuite, • l'observation silencieuse • ou l'intervention. • Ils développent un fort sentiment de culpabilité, d'autant plus que le père les utilise comme moyen de pression et de chantage. • Ils ont parfois un comportement d'adultes et peuvent se sentir investis d’un rôle de protection vis à vis de leur mère. Ils prennent parfois partie pour l’un des deux parents.
  21. 21. Conséquences de la violence domestique sur la santé des enfants: • - Lésions traumatiques : • blessures de type et de localisations différentes • accidentelles • violences intentionnelles, (enfant = moyen de pression) ou lui-même victime de violences de la part de l'un de ses parents. • - Troubles psychologiques : troubles du sommeil, cauchemars ; troubles de l'alimentation ; anxiété, angoisse ; état dépressif ; syndrome post- traumatique ;
  22. 22. Conséquences de la violence domestique sur la santé des enfants: • - Troubles du comportement : Le climat de violence qui règne à la maison, la terreur engendrée par cette violence déséquilibre l’enfant et peuvent provoquer en lui : désintérêt ou surinvestissement scolaire, agressivité et violence ; fugues et délinquance ; conduites addictives et toxicomanies ; idées et tentatives de suicide.
  23. 23. 4- Commentaires • L’échec scolaire, véritable fléau social devrait être considéré comme un symptôme, un indice révélateur d’une véritable souffrance de l’enfant. • C. Launay note : “ La plupart des enfants qui échouent sont pris dans le cercle vicieux de l’échec et, quelle que soit la cause initiale, le fait d’échouer entraîne habituellement chez l’enfant des réactions qui dépendent surtout de son caractère : apathie, turbulence, instabilité et opposition. Quelles que soient ses réaction, elles risquent de maintenir ou d’aggraver, à mesure que les années passent, l’échec initial, toute la vie scolaire restant marquée par les premières expériences scolaires. ”
  24. 24. 4- Commentaires • Les enfants victimes de maltraitance souffrent d ’une mauvaise estime d’eux-mêmes, vivent dans l ’insécurité et n’ont aucune confiance, ni aucun espoir de s ’en sortir, ce qui renforce encore plus leur sentiment d ’échec et de culpabilité. • Dans ce cas, l’échec scolaire n ’est que l ’arbre qui cache la forêt.
  25. 25. Conclusion • Une recherche attentive d’autres signes évocateurs de maltraitance doit être systématiquement entreprise par le médecin , l’éducateur ou l’enseignant et au moindre doute une enquête doit être mise en route en vue de protéger l’enfant d’un milieu violent et dont les effets nocifs sur sa santé physique et mentale à long terme sont lourds de conséquences. • Lorsque la maltraitance survient dans un contexte de violence domestique, et que la mère aussi subit des agressions, il faut se mettre à l’idée qu’elle et son enfant peuvent être en danger, et qu’ils ont besoin d’être aidés et orientés.
  26. 26. Conclusion • Code de protection de l’enfant • Article 20: Situations menaçant la santé de l’enfant • Article 30 : Missions du délégué à la protection de l’enfance • Article 31: Obligation de signalement • Face à un cas de maltraitance, les personnes tenues au secret professionnel en sont délivrées
  27. 27. N° Vert du Délégué de la Protection l ’Enfance: 100010 • Tunis 71 510 989 • Nabeul 72 224 248 • Sousse 73 221 600 • Sfax 74 451 521 • Gabès 75 275 852 • Gafsa 76 226 214 • Kasserine 77 470 281 • Jendouba 78 607 288
  28. 28. Merci ...

×