Cournoyer et Lazure (2012). L'ADVP – Modélisation bonifiée

3 122 vues

Publié le

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 122
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
117
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cournoyer et Lazure (2012). L'ADVP – Modélisation bonifiée

  1. 1. 2012-07-26 Catherine Lazure Conseillère d’orientation Doctorante Université de Sherbrooke Louis Cournoyer Professeur Directeur des programmes d’études en développement de carrière Université du Québec à Montréal NOUVELLE-CALÉDONIE – AOÛT 2012 QUI SOMMES-NOUS ? PROFESSEUR ET CHARGÉE DE COURS CONSEILLER ET CONSEILLÈRE D’ORIENTATION AU QUÉBEC FORMÉS À L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE MEMBRES DE L’ORDRE DES CONSEILLERS ET DES CONSEILLÈRES D’ORIENTATION DU QUÉBEC (OCCOQ ) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL VARIÉES MILIEU SCOLAIRE DÉVELOPPEMENT DE L’EMPLOYABILITÉ RESSOURCES HUMAINES RÉADAPTATION PROFESSIONNELLE PRATIQUE PRIVÉE 1
  2. 2. 2012-07-26 QUE PROPOSONS-NOUS POUR VOUS ?  Une formation théorique et pratique sur le modèle « classique » de l’Activation du développement vocationnel et personne (ADVP).  Un apprentissage expérientiel et ludique.  Une application du cadre d’intervention de l’ADVP jumelé avec une intégration de compétences relationnelles en contexte d’accompagnement.  Des ajouts permettant une actualisation et une bonification du modèle de l’ADVP au regard de l’évolution des modèles en développement de carrière partout dans le monde.  Le tout en alternance pendant trois jours ! En quoi croyons-nous ?  Approche centrée sur l’intervenant : expérience subjective et intersubjective, introspection, psychothérapie (Lecomte, 2001);  Approche centrée sur le processus : interrelation intervenant-client et superviseur-intervenant, modelage par l’expérience de supervision, repérage de difficultés et mises en place de nouvelles modalités d’intervention (Frawley-O’Dea et Sarnat, 2001).  Approches centrées sur des connaissances poussées des caractéristiques et dynamiques individuelles : diagnostic, dynamique, fonctionnement psychologique (Frawley-O’Dea et Sarnat, 2001);  Approches centrées sur la maîtrise des compétences relationnelles spécifiques : modelage, rétroaction, mise en pratique (Bernard et Goodyear, 1998); 4 2
  3. 3. 2012-07-26 Activation du développement vocationnel et personnel ADVP : TROIS PRINCIPES DE DÉPART Principe 1 : Se développer, c’est vivre des expériences ! • • Globalité de l’expérience sensorielle : ce que j’entends, ce que je vois, ce que je touche, ce que je ressens, ce que je fais. Trois conditions de l’expérience : 1) signifiante ; 2) créative; 3) structurée. Principe 2 : Il ne suffit pas de vivre des expériences : il faut les traiter ! • • • Faire le point sur chacune des expériences vécues, en analyser la signification pour soi, dans son contexte particulier. Prendre conscience de ses apprentissages. Stratégies d’intervention facilitantes sur le plan du contact avec soi/expérience. Principe 3 : Se développer, c’est aussi des expériences à intégrer. • Faciliter l’intégration : préciser l’objectif de l’expérience proposée, établir une relation de confiance. 3
  4. 4. 2012-07-26 LE MODÈLE PRÉSENTÉ 4 PHASES DE PROCESSUS EXPLORATION – CRISTALLISATION – SPÉCIFICATION – RÉALISATION --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3 DIMENSIONS DE LA PERSONNE RESSOURCES PERSONNELLES – FONCTIONNEMENT PSYCHOLOGIQUE – CONDITIONS DU MILIEU --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4 MODALITÉS D’EXPÉRIENCE SUBJECTIVE COGNITIF – AFFECTIF – COMPORTEMENTAL – SOMATIQUE --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3 NIVEAUX DE COMPÉTENCES RELATIONNELLES DE BASE – SPÉCIFIQUES – AVANCÉES COGNITIF AFFECTIF 1. EXPLORATION 2.CRISTALLISATION RESSOURCES PERSONNELLES FONCTIONNEMENT PSYCHOLOGIQUE CONDITIONS DU MILIEU 4. RÉALISATION SOMATIQUE 3. SPÉCIFICATION COMPORTEMENTAL 4
  5. 5. 2012-07-26 3 DIMENSIONS DE LA PERSONNE Fonctionnement psychologique Ressources personnelles Conditions du milieu • Tempérament • Connaissance de soi • Valeurs • Connaissances ISEP • Croyances • Expériences • Besoins fondamentaux • Intérêts, aptitudes • Estime et confiance • Compétences • Stratégies d’adaptation • Acquis • Contextes de vie scolaire, professionnel, personnel • Motivation • Réseaux sociaux et soutien • Conditions économiques • Rigueur et discipline • Dynamiques relationnelles avec les proches • Genre, âge, physique, handicap 4 PHASES DE PROCESSUS Pensée divergente / créatrice Kjhkjhkjh Exploration • Nature et quantité d’informations recueillies iuiuyiyiLiens avec les connaissances antérieures, flexibilité cognitive • • Concept de soi Pensée convergente, pensée logique, catégorisation, conceptualisation Cristallisation • Capacité d’organiser et de conceptualiser l’information • Raisonnement analogique Pensée évaluative, jugement Spécification • Capacité de tenir compte de l’ensemble des informations Anticipation, planification, élaboration, déduction Réalisation • Élaboration et actualisation du plan d’action 5
  6. 6. 2012-07-26 4 MODALITÉS D’EXPÉRIENCE SUBJECTIVE s o m a t i q u e Cognitions Affects Comportements 3 NIVEAUX DE COMPÉTENCES RELATIONNELLES Compétences relationnelles de base • Présence et écoute; empathie, spécificité de l’expression, respect, authenticité. Compétences relationnelles spécifiques • • • • Reflet empathique Question ouverte Résumé Apport d’information personnalisée Compétences relationnelles avancées • • • • Lien et interprétation Confrontation Immédiateté Auto-dévoilement 6
  7. 7. 2012-07-26 2 références d’interventions Mouillet, M.-C., et Collin, C. (1997). Chemin faisant. ADVP : fondements théoriques et exercices pratiques. Paris : ÉAP. Cournoyer, L. (2012). Guide de stratégies d’interventions orientantes. Sous la direction de L. Cournoyer. Document inédit. Université du Québec à Montréal. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE DES FORMATEURS Denis Pelletier Gilles Noiseux Charles Bujold DENIS PELLETIER Pelletier, D., Noiseux, G. et Bujold C. (1974). Développement Vocationnel et Croissance Personnelle. Montréal : Mac Graw-Hil Éditeurs. • Méthode d’orientation et d’insertion professionnelle. • Avantages : interventions éducatives, créatives et structurées. • Désavantages : très fortement centré sur les ressources personnelles et l’environnement de possibilités de la personne, moins sur le plan de son fonctionnement psychologique (ex.: enjeux d’anxiété, troubles de santé mentale). 7
  8. 8. 2012-07-26 Une question d’évolution de paradigmes … Les méthodes d’inférence : tests (efficience, personnalité), ses qualités (sensibilité, fidélité, généralisibilité, étalonnage), la standardisation des pratiques (matériel, consignes, correction), la déontologie … centrées sur le « quoi ? » plutôt que le « comment ? » … au service de la finalité du processus ou partie prenante du processus ? Types d’approches en orientation Orientation éducative (ADVP) Orientation positive (AOVS) Orientation clinique (SCHÉMAS) Apprentissage sur soi et sur le monde Mobilisation de ses ressources disponibles Compréhension multidimensionnelle Activités et exercices Exceptions et possibilités Expérience subjective et développementale Séquence et convergence Situation et reproduction Temporelle et alternance Conseiller-éducateur Conseiller-mobilisateur Conseiller-clinique Savoir Savoir faire Savoir être Programmée Ciblée Systématisée 8
  9. 9. 2012-07-26 Ce qui se trame pendant la démarche … Quelques enjeux … C’est-à-dire … Perceptions … • Interprétations du réel, jugement de valeur, structuration et restructuration des informations sur soi, autrui et le monde. Représentations … • Construction de soi dans le monde à partir d’éléments d’éducation et de socialisation, de la somme de connaissances et de contenus cognitifs, affectifs et symboliques acquis … par adaptation continue. Mécanismes de défense … • Tensions provocant diverses réactions : agressivité (compétition, scepticisme et cynique, interrogation constante); fuite (intellectualisation, généralisation, passivité), manipulation (chercher des alliés, venir en aide pour plus tard être aidé, centration sur autrui pour canaliser l’angoisse). Ce qui se trame pendant la démarche … Quelques enjeux … C’est-à-dire … Mécanismes de la personnalité … • Rationalisation, refoulement, introjection, déplacement, projection sublimation, etc. Attributions … • Locus de contrôle interne ou externe au niveau émotionnel (motivation) et cognitif (sens). Motivations … • Transformation de besoins en buts, désir de s’adapter, d’agir sur son environnement, de le transformer, de la maîtriser par l’action … Décisions … • Choix, projets, changements de tout ordre qui présente des conséquences sur soi dans le monde, fruit d’un processus plus ou moins logique, de prise en compte de solutions possibles, de critères, de plan de mise en œuvre. 9
  10. 10. 2012-07-26 Ce qui se trame pendant la démarche … Trois réactions au stress de la décision ! 1. L’évitement défensif : temporiser, se décharger de toutes responsabilités, rationalisations illusoires. 2. L’hyper-vigilance : actions multiples, superficielles et désorganisées dans un but de soulagement immédiat, négligence d’informations, actions impulsives. 3. La vigilance : capacité de suivre un processus rationnel. Choisir l’ADVP … … c’est reconnaître son intérêt pour trois perspectives psychologiques ! PSYCHOLOGIE EXPÉRIENTIELLE PSYCHOLOGIE HUMANISTE PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE 10
  11. 11. 2012-07-26 Choisir l’ADVP … PSYCHOLOGIE HUMANISTE • Carl Rogers – Accompagnent centrée sur la personne. • Liberté comme voie d’affranchissement de déterminismes. • L’individu en tant qu’être intentionnel, qui ne se contente pas de vivre des expériences, mais qui cherche à donner du sens à sa vie. Choisir l’ADVP … PSYCHOLOGIE EXPÉRIENTIELLE • Piaget : « L’individu n’est pas prédéterminé, mais se construit par l’action, ceci en relation avec son environnement ». • Pelletier : remplacer les contenus d’enseignement par des expériences à vivre (ou par jeux de rôles, analogies, aides audiovisuelles, impression première, figuration, visualisation, connotation, évocation, identification empathique, sens émotionnel, dramatisation, simulation, expérience inductrice). 11
  12. 12. 2012-07-26 Choisir l’ADVP … PSYCHOLOGIE • Ginzberg : Période des choix (fantaisistes, DÉVELOPPEMENTALE d’intérêts, de réalité). • Super : processus de résolution de problèmes et de construction de projets centrés sur des tâches d’exploration, de cristallisation, de spécification et de réalisation ; maturation vocationnelle, stades de développement. • Guilford : habiletés impliqués dans le raisonnement et la résolution de problèmes ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus 12
  13. 13. 2012-07-26 1. EXPLORATION (PENSÉE CRÉATRICE) 2.CRISTALLISATION (PENSÉE CONCEPTUELLE, CATÉGORIELLE) 4. RÉALISATION 3. SPÉCIFICATION (PENSÉE IMPLICATIVE) (PENSÉE ÉVALUATIVE) ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus AVANT DE S’ENGAGER … Évaluons la demande ! 13
  14. 14. 2012-07-26 ÉVALUATION INITIALE ÉVALUER QUOI ? ÉVALUER COMMENT ? • PRÉSENT : Accueil, motif de • COMPÉTENCES RELATIONNELLES consultation et précision de l’énoncé DE BASE : présence et écoute, explicatif subjectif (ÉES) empathie, spécificité, • PASSÉ/PRÉSENT : Actions menées, authenticité, respect. attentes et espoirs, rencontre préalable d’un conseiller. • COMPÉTENCES RELATIONNELLES • PRÉSENT/FUTUR : espoirs et attentes du SPÉCIFIQUES : reflets client versus processus, conseiller; empathiques, questions ouvertes attentes et besoins du conseiller; spécifiques, résumés. situation recherchée de part et d’autre. • Retour au PRÉSENT : proposition du conseiller, description et conditions (plus technique) de la démarches, alliance de travail, consentement éclairé. ÉVALUATION INITIALE ÉVALUONS LA DEMANDE DE KATIA Motif de consultation Qu’est-ce qui motive Katia à consulter ? Énoncé explicatif subjectif Comment Katia s’explique t’elle son problème ? Actions menées Quelles sont les actions menées à ce jour par Katia pour mieux gérer son problème ? Stratégies cognitives, affectives et/ou comportementales Expériences c.o. Katia a-t-elle déjà rencontré un conseiller ? Dans les deux cas, comment se représente t’elle le travail d’un conseiller ? Attentes et espoirs Quelles sont les attentes et les espoirs de Katia relativement: Au processus ? À elle-même ? Au conseiller ? 14
  15. 15. 2012-07-26 ÉVALUATION – EXPLORATION Les compétences relationnelles Compétences relationnelles de base Compétences relationnelles spécifiques Présence et écoute Empathie Spécificité Authenticité Respect Reflets empathiques Questions ouvertes spécifiques Résumés Compétences relationnelles non additives « Ajustées » à l’expérience subjective J’écoute Je m’intéresse Je manifeste à ce qui est vécu Je suis en résonance empathique INSTAURER L’ESPRIT ADVP (Activités possibles) Chemin faisant ! Guide de stratégies orientantes • Le vernissage • À la croisée des chemins ! • Je vais m’acheter une voiture ! • La cible • Rencontre dans le métro 15
  16. 16. 2012-07-26 MISE EN PRATIQUE Je vais m’acheter une voiture ! OBJECTIFS: • Prendre conscience de l’importance d’une méthode afin de guider un choix. • Présenter les quatre phases de l’ADVP. CONSIGNES: • • • Poser la question : lorsque vous souhaitez vous acheter une voiture, comment procédez-vous ? … (comment pourriez-vous procéder … ?) Proposer une méthode d’achat selon les phases de l’ADVP: explorer, cristalliser, spécifier, réaliser. Poser une nouvelle question : comment pourrions-nous ainsi appliquer cela à votre démarche de choix ? ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus EXPLORONS … ensemble ! 16
  17. 17. 2012-07-26 J. P. Guilford • • • • • L’intelligence repose sur l’activation d’environ 180 habiletés mentales réparties selon cinq types de contenus intellectuels (visuels, auditifs, symboliques, sémantiques et comportementaux), six types d’opérations mentales (cognitions, mémoire, production divergente, production convergente, évaluation) et six produits (unités, classes, relations, systèmes, transformations, implications). Le raisonnement et la résolution de problèmes (opérations convergentes et divergentes) peuvent être subdivisés en 30 opérations distinctes (6 produits X 5 contenus). Les opérations de la mémoire peuvent être subdivisés en 30 habiletés différentes (6 produits X 5 contenus) Les habiletés de prise de décision (opérations d’évaluation) peuvent être subdivisés en 30 habilets différentes (6 produits X 5 contenus) Les habiletés liés au langage (opérations cognitives) peuvent êtres subdivisés en 30 habiletés distinctes. EXPLORER … DESCRIPTION :  Découvrir des problèmes à résoudre  Reconnaître la question d’orientation et son importance (sensibilité aux problèmes)  Accumuler en abondance des informations sur soi et sur l’environnement (fluidité)  Disposer d’un répertoire diversifié d’informations (flexibilité)  Obtenir des informations difficilement accessibles et inhabituelles par rapport au milieu socioculturel immédiat (originalité, autonomie)  Accepter que cette question soit complexe et n’offre pas de réponses uniques et définitives (tolérance à l’ambiguïté)  Essayer des rôles professionnels en imagination (risques et hypothèses) 17
  18. 18. 2012-07-26 EXPLORER … INTERVENTION : • Faciliter du client une activité mentale ou physique afin d’acquérir des informations sur soi, les métiers, l’environnement dans le but de fonder une décision, ainsi que d’élaborer des représentations de soi et du monde du travail. • Encourager la recherche, l’expérimentation, l’investigation, l’essai, les tests d’hypothèse. • Miser sur la pensée créatrice (travaux de Guilford): a) sensibilité (comprendre l’information en rapport au problème), b) fluidité (produire et enrichir l’information à partir de ses apprentissages), c) flexibilité (classer des informations diversifiées). EXPLORER … INTERVENTION : • Ne pas donner de réponses, ne pas proposer les solutions. • Encourager la production d’information nouvelle, instructive, additive, originale … à partir de tâches de raisonnement, de transformation, de combinaison d’apprentissage, de réinterprétation de l’information sur soi et sur le monde. • Communiquer dans un esprit d’ouverture, de non jugement, par des questions ouvertes misant sur la production de possibles, la stimulation de l’abondance, la diversité. • Divergence : favoriser l’ouverture, questions ouvertes, non jugement, produire des possibles, stimuler l’abondance, la diversité des réponses. • Utiliser les analogies, les jeux imaginaires, les consignes ouvertes, l’expression de soi, l’originalité. 18
  19. 19. 2012-07-26 EXERCICE EXPLORATION OBJECTIFS: • Élaborer, partager et intégrer des stratégies d’intervention de la phase EXPLORATION. CONSIGNES: 1. En équipe de X personnes, élaborer deux stratégies d’intervention contextualisées que vous pourriez mettre en œuvre dans le but d’amener votre client à vivre une phase exploration selon le modèle ADVP. 2. En grand groupe, partager vos trouvailles et expliquer en quoi elles sont, selon vous, des stratégies d’intervention liés spécifiquement à la phase EXPLORATION. 3. En grand groupe, réfléchir ensemble sur les caractéristiques communes aux différentes stratégies d’intervention proposées ÉVALUATION – EXPLORATION Les compétences relationnelles Compétences relationnelles de base Compétences relationnelles spécifiques Présence et écoute Empathie Spécificité Authenticité Respect Reflets empathiques Compétences relationnelles non additives « Ajustées » à l’expérience subjective Questions ouvertes spécifiques Résumés J’écoute Je m’intéresse Je manifeste à ce qui est vécu Je suis en résonance empathique 19
  20. 20. 2012-07-26 EXPLORATION (Activités possibles) Chemin faisant ! • • • • Retour vers le futur Galerie de portraits Des idées à conjuguer Revue de presse Guide de stratégies orientantes • • • • VERS UNE RECONQUÊTE DE SON «BAGAGE» DE VIE LES RÔLES DE MA VIE AU-DELÀ DES MOTS … L’ANNONCE IDÉALE ! De l’enseignement de L. Cournoyer • Le « pitch » • Poubelle-baluchon-soleil ! MISE EN PRATIQUE Galerie des portraits - Adapté OBJECTIFS: • Repérer ses valeurs et ses centres d’intérêts. CONSIGNES: • • • • • Question au client : si vous pouviez revivre la vie d’une personne, d’une personnalité, d’un personnage, n’importe qui, mort ou toujours vivant, de n’importe quelle époque, qui estce que cela pourrait être ? (En fonction de la réponse) … Sur une feuille, que vous divisez en trois colonnes, indiquez dans la première de gauche, les aspects de la personne (valeurs, forces, etc.) que tu valorises de cette personne, personnalité ou personnage. Essaies de trouver de 5 à 7 aspects. Dans la deuxième colonne, selon un barème allant de 0 à 10, à quel point jugez-vous posséder actuellement ces aspects de personnalité ? Dans la troisième colonne, pour chacune des auto-évaluation, pour chaque aspect, réfléchissez aux raisons pour lesquelles vous avez indiqué tel chiffre (ex.: 6 sur 10), soit ce à quoi réfère le 6 et à quoi réfère le 4 manquant pour atteindre 10. Qu’est-ce que cet exercice témoigne sur vos valeurs, sur ce à quoi vous accordez de l’importance ? Comment cela pourrait-il se manifester pour vous professionnellement, dans un emploi ? 20
  21. 21. 2012-07-26 MISE EN PRATIQUE Le pitch ! OBJECTIFS: • Permettre à un client peu loquace d’exprimer ses intérêts ou alors à déjouer les rationalisations verbales. CONSIGNES: • • • • Le conseiller indique au client qu’il va lui lancer, de façon aléatoire, des options de carrière. Il va préciser que son intention n’est pas de « l’orienter », mais d’explorer avec lui ses réactions face aux professions. Le conseiller demande au client de réagir « non verbalement » aux options proposées au regard de ses propres intérêts. Le conseiller lance une à une des options de carrière variées, puis chaque fois fait réagir le client, puis reflète au client sa réaction et cherche avec lui à explorer les intérêts/désintérêts du client par rapport aux options. Tranquillement, le conseiller y va de reflets quant aux intérêts qui reviennent autravers des réactions tant positives que négatives du client. RETOUR SUR LA MISE EN PRATIQUE Le pitch 1. Comment avez-vous vécu PERSONNELLEMENT ce exercice, pour vous-même ? 2. THÉORIQUEMENT, en retournant dans votre document papier, quels liens pouvez-vous faire entre les visées de la phase EXPLORATION et l’expérience de cet exercice ? 3. PRATIQUEMENT, si vous aviez à faire cet exercice ou un autre semblable, mais toujours de phase EXPLORATION, que pourriez-vous proposez ? 21
  22. 22. 2012-07-26 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus CRISTALLISONS … ensemble ! CRISTALISER … DESCRIPTION : • • • • • • • Mettre de l’ordre, clarifier, organiser, regrouper, afin de conceptualiser. De l’interprétation, faciliter des tâches de catégorisation de l’information, de conscientisation de soi. Constater la nécessité de faire des choix, de dégager des significations d’événements de parcours personnel, professionnel et scolaire en termes de ressources personnelles (ex.: intérêt, habiletés). Réaliser la multiplicité des points de vue à partir desquels associer les occupations. Cerner les attributs essentiels qui traversent un grand nombre d’expériences de vie. Organiser le monde du travail sur la base des composantes de l’identité personnelle. Dégager des tendances, le genre de situation à envisager, malgré encore beaucoup de possibilités. 22
  23. 23. 2012-07-26 CRISTALISER … INTERVENTION : • • • • • Faciliter la transposition de l’identité personnelle en identité professionnelle … en regard de similitudes et de récurrences, de traits et de motivations cohérentes. Activer des opérations de cognition et de production convergentes, de traitement de l’information en vue de l’établissement de règles, d’éléments dissemblables. Accompagner la production d’information éclairante et explicative Développer les savoir-faire catégoriel et conceptuel Miser sur les principes suivants : a) équivalence (faire abstraction des différences, dissemblances, et chercher des bases communes, des raisons de regroupement; b) constance (repérer dans une série d’événements, les caractéristiques qui se répètent ou qui tendent à se reproduire en même temps), c) réduction (classer, sous-classer, réduire à des thèmes fondamentaux, des variables essentielles, résumer). EXERCICE CRISTALLISATION OBJECTIFS: • Élaborer, partager et intégrer des stratégies d’intervention de la phase CRISTALLISATION. CONSIGNES: 1. En équipe de X personnes, élaborer deux stratégies d’intervention contextualisées que vous pourriez mettre en œuvre dans le but d’amener votre client à vivre une phase CRISTALLISATION selon le modèle ADVP. 2. En grand groupe, partager vos trouvailles et expliquer en quoi elles sont, selon vous, des stratégies d’intervention liés spécifiquement à la phase CRISTALLISATION. 3. En grand groupe, réfléchir ensemble sur les caractéristiques communes aux différentes stratégies d’intervention proposées 23
  24. 24. 2012-07-26 Phases cristallisation/réalisation Les compétences relationnelles Compétences relationnelles de base Compétences relationnelles additives Présence et écoute Empathie Spécificité Authenticité Respect Compétences relationnelles spécifiques Reflets empathiques Questions ouvertes spécifiques Résumés « Ajouter » à l’expérience subjective J’interviens Je mobilise Je déstabilise (pensées, émotions, comportements) Compétences relationnelles avancées Confrontation Interprétation Immédiateté Auto-dévoilement CRISTALLISATION (Activités possibles) Chemin faisant ! • L’emploi à la carte • Guide de stratégies orientantes • Des pistes à suivre Aucune spécifiquement. De l’enseignement de L. Cournoyer - Exploration pour fin de catégorisation à partir de l’utilisation d’un référentiel de professions - Pareils, pas pareils … - Trier en piles (les offres de journaux) … 24
  25. 25. 2012-07-26 MISE EN PRATIQUE Le théâtre personnaliste du marché du travail ! OBJECTIFS: • Clarifier son type de personnalité à l’aide de la Typologie professionnelle de Holland. CONSIGNES: • • • • • Le client reçoit une copie descriptive de six types de personnalité professionnelle selon le modèle de Holland. Il est assis sur une chaise, devant lui est placé en hexagone six cartons indiquant chaque type de personnalité. Il s’agit du marché du travail où se retrouvent les personnalités de tous les emplois, quels qu'ils soient. Après avoir fait une lecture des six descriptifs, le client est invité à aller se placer sur le carton indiquant le type de personnalité qui selon lui ressemble le plus. Le conseiller l’interroge alors sur le pourquoi de son choix (intérêts, valeurs, aptitudes). Ensuite, il doit se déplacer sur son deuxième type le plus fort … le décrire, puis proposez une description du « mixte » de ses deux principaux types mis en commun sur le plan de la personnalité et de l’emploi. Il est possible d’aborder aussi les types qui lui ressemblent le moins . RETOUR SUR LA MISE EN PRATIQUE Le théâtre personnaliste du marché du travail ! 1. Comment avez-vous vécu PERSONNELLEMENT ce exercice, pour vous-même ? 2. THÉORIQUEMENT, en retournant dans votre document papier, quels liens pouvez-vous faire entre les visées de la phase EXPLORATION et l’expérience de cet exercice ? 3. PRATIQUEMENT, si vous aviez à faire cet exercice ou un autre semblable, mais toujours de phase EXPLORATION, que pourriez-vous proposez ? De la théorie et des exercices pratiques, que retenez-vous de la phase cristallisation ? 25
  26. 26. 2012-07-26 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus SPÉCIFIONS … ensemble ! SPÉCIFIER … DESCRIPTION : • • • • • • • • Identifier et ordonner les valeurs et les besoins sous-tendant les comportements selon leur importance Obtenir des informations selon les critères déterminés Trouver des possibilités qui sont conséquentes aux besoins et valeurs identifiées Évaluer ces projets selon la désirabilité et la possibilité Décider en intégrant tous les éléments déjà considérés. Passer d’intérêts généraux aux intérêts particuliers Faire un choix, mais un choix tenant compte à la fois de ses désirs et des possibilités de réalisation. Produire de la différence entre les diverses possibilités retenues. 26
  27. 27. 2012-07-26 SPÉCIFIER … INTERVENTION : • • • Encourager 1) réalisme (sens critique, comparaisons de ses représentations de la réalité ou de ses proches, rétroaction sur son projet), 2) la convergence (définir des dominances, éliminer les concurrences, intensifier les différences, sélection naturelle), 3) la comparaison … simple (élimination par dichotomie, par hiérarchisation, par ordonnance, par élimination progressive) … complexe (par pondération de critères selon des valeurs prioritaires par rapport à d’autres) … ou antagoniste (confrontation de critères de la personne entre eux, selon leur paradoxe, leur illogisme). Évaluer a) la désirabilité (repérage de valeurs, de désirs, d’envies), b) la faisabilité ou la probabilité (prise en compte de contraintes externes et internes parfois en opposition) et c) l’intégration (synthèse, compromis des tiraillements). Mobiliser un engagement plus prononcé du client: connaissance spécifique du choix envisagé, plans plus précis, informations plus exactes, variées et assimilées, définition claire des buts poursuivis. EXERCICE SPÉCIFICATION OBJECTIFS: • Élaborer, partager et intégrer des stratégies d’intervention de la phase SPÉCIFICATION. CONSIGNES: 1. En équipe de X personnes, élaborer deux stratégies d’intervention contextualisées que vous pourriez mettre en œuvre dans le but d’amener votre client à vivre une phase SPÉCIFICATION selon le modèle ADVP. 2. En grand groupe, partager vos trouvailles et expliquer en quoi elles sont, selon vous, des stratégies d’intervention liés spécifiquement à la phase SPÉCIFICATION. 3. En grand groupe, réfléchir ensemble sur les caractéristiques communes aux différentes stratégies d’intervention proposées 27
  28. 28. 2012-07-26 SPÉCIFICATION (Activités possibles) Chemin faisant ! Guide de stratégies orientantes Briefing ET débriefing • Le portrait-robot – Recueillir des informations • • L’interrogation des témoins • SORTIR DE L’IMPASSE D’UN CHOIX DE CARRIÈRE L’ÉMOTION ENGENDRE L’ACTION DONNER RENDEZ-VOUS AU CLIENT DANS DIX ANS LA CHAISE PROFESSIONNELLE De l’enseignement de L. Cournoyer - Le soleil – matrice de prise de décision MISE EN PRATIQUE La chaise professionnelle OBJECTIFS: • Faire vivre l’expérience subjective des différentes options de carrière considérées. CONSIGNES: • À ce moment-ci du processus, demander au client de ressortir sur des cartons, différentes exigences par rapport à un emploi. • Demander au client d’inscrire une exigence sur un carton distinct. • Placer ensuite deux chaises vide devant lui (ou trois, ou quatre selon le nombre d’options indécises), puis demander au client de vivre l’expérience de telle ou de telle option. • Pour chaque exigence, amener le client à voir comment il pourrait (ou non) vivre telle ou telle exigence par rapport à un emploi donné. • Demande au client de déposer le carton de l’exigence devant la chaise de la profession où elle est la plus présente. • Examiner à la fin de l’exercice, là où se retrouvent le plus grand nombre de cartons. 28
  29. 29. 2012-07-26 MISE EN PRATIQUE Le soleil – matrice de prise de décision OBJECTIFS: • Mettre en balance la valeur de ses exigences versus les options envisagées. CONSIGNES: • • • Explication du contenu de la feuille « Le soleil » remise aux participants et de l’intervention proposée. Demander au client d’inscrire (sinon de revoir) les ressources personnelles, les éléments du fonctionnement psychologique, les conditions du milieu, ainsi que les autres enjeux relatifs au choix de la personne. Au centre est inscrit les différentes options envisagées. Pour chaque éléments, on applique la méthode « garder/se départir » de l’exigence ou de l’option, selon la contradiction présente ou non entre ces deux aspects du choix. RETOUR SUR LA MISE EN PRATIQUE Galerie des portraits - Adapté 1. Comment avez-vous vécu PERSONNELLEMENT ce exercice, pour vous-même ? 2. THÉORIQUEMENT, en retournant dans votre document papier, quels liens pouvez-vous faire entre les visées de la phase EXPLORATION et l’expérience de cet exercice ? 3. PRATIQUEMENT, si vous aviez à faire cet exercice ou un autre semblable, mais toujours de phase EXPLORATION, que pourriez-vous proposez ? De la théorie et des exercices pratiques, que retenez-vous de la phase cristallisation ? 29
  30. 30. 2012-07-26 ACTIVATION DU DÉVELOPPEMENT VOCATIONNEL ET PROFESSIONNEL 4 phases de processus RÉALISONS … ensemble ! RÉALISER … DESCRIPTION : • • • • • Réviser les étapes de la décision et en éprouver la stabilité et la certitude; Anticiper les difficultés; formuler des choix de rechange. « Principe d’extension » : 1) extension logique (déduction ou extrapolation), 2) extension pratique (application d’un principe ou d’une méthode donnée, rendre une hypothèse opérationnelle, trouver des moyens), 3) extension séquentielle (planifier et ordonner des étapes). Passage de l’intention à l’action : décision, engagement, action, planification, anticipation des obstacles, confrontation concrète de sa décision dans l’environnement. Pensée implicative = transformer une intention en de multiples objectifs structurés, programmés, ordonnés et opérer. 30
  31. 31. 2012-07-26 RÉALISER … INTERVENTION : 1. 2. 3. 4. 5. Formulation d’un plan composé de variables impliquées dans la situation de décision, voir l’ordre ou le désordre existant. Envisager et extrapoler les conséquences possibles de ses démarches à partir de l’information que la personne possède : obstacles à surmonter, démarches à faire, comportements à essayer. Élaborer des possibilités; Ordonner les éléments du problème et les étapes de résolution; Imaginer, inventer de nouvelles méthodes, applications; Évaluer son plan, les variables impliquées, les démarches envisagées. EXERCICE RÉALISATION OBJECTIFS: • Élaborer, partager et intégrer des stratégies d’intervention de la phase RÉALISATION. CONSIGNES: 1. En équipe de X personnes, élaborer deux stratégies d’intervention contextualisées que vous pourriez mettre en œuvre dans le but d’amener votre client à vivre une phase RÉALISATION selon le modèle ADVP. 2. En grand groupe, partager vos trouvailles et expliquer en quoi elles sont, selon vous, des stratégies d’intervention liés spécifiquement à la phase RÉALISATION. 3. En grand groupe, réfléchir ensemble sur les caractéristiques communes aux différentes stratégies d’intervention proposées 31
  32. 32. 2012-07-26 Phase RÉALISATION Compétences relationnelles Compétences relationnelles de base Compétences relationnelles additives Présence et écoute Empathie Spécificité Authenticité Respect Compétences relationnelles spécifiques Reflets empathiques Questions ouvertes spécifiques Résumés « Ajouter » à l’expérience subjective Compétences relationnelles avancées J’oriente Confrontation Interprétation Immédiateté Auto-dévoilement Je dirige J’encadre Je me prononce DIRECTIONNALITÉ !!! RÉALISATION (Activités possibles) Chemin faisant ! Guide de stratégies orientantes Le monde du futur AUCUN Voyage en pays inconnu Oui, mais … Le messager De l’enseignement de L. Cournoyer • Les quatre lettres … fil conducteur de l’action. • Des questions en interactions ! 32
  33. 33. 2012-07-26 MISE EN PRATIQUE Des questions en interactions OBJECTIFS: • Amener la personne à réaliser sa décision par une planification bien raisonnée. CONSIGNES: 1. QUOI : quelle décision, quel choix, quel projet est déterminé par la personne à la fin de cette démarche ? 2. POURQUOI : est-ce une décision éclairée sur soi ? En quoi la décision prise reflète-t-elle le fonctionnement, les ressources et les conditions de vie de la personne ? 3. COMMENT : quelles sont les étapes à entreprendre afin de mener à terme la réalisation de cette décision, ce choix, ce projet ? 4. QUI : quelles sont les personnes avec qui je devrais communiquer pour des informations, de l’aide, du support, etc. afin de solidifier la teneur de ma décision, mon choix, mon projet ? 5. OÙ : quels sont les lieux, tant externes qu’internes, qui doivent être intégrer au sein des opérations de réalisation ? 6. QUAND : quel est le « calendrier d’opération » des démarches relatives à la réalisation de la décision, du choix, du projet (ordonnance pratico-temporelle) ? MISE EN PRATIQUE Les quatre lettres … fil conducteur de l’action OBJECTIFS: • Établir un calendrier de réalisation des actions à court, moyen et long terme. CONSIGNES:  Amener le client à écrire quatre courtes lettres à un ami proche où il est question de se raconter comment se passe la vie (anticipée) à ce moment-là.  Lettre 1 : aujourd’hui; Lettre 2 : dans 10 ans; Lettre 3 : dans 5 ans; Lettre 4 : dans 1 an.  Pour chacun des quatre temps, proposer un temps pour écrire la lettre, pour en discuter ensemble, puis pour en dégager le plus que possibles les actions, tant internes qu’externes à soi, qui sont alors mises de l’avant dans la vie de la personne.  En arriver à voir comment cette histoire en 4 temps pourrait se réaliser en termes d’actions à réaliser. 33
  34. 34. 2012-07-26 COMPLÉMENT REVOIR SES COMPÉTENCES RELATIONNELLES Définition Circonstances d’utilisation Effet Niveau de relation requis Exemple À ne pas faire Reflet empathique Reformulation de sa perception du sentiment de l’autre Validation de la perception Sentiment d’être compris Peu importe Vous me semblez inquiet, je perçois que… Interrompre, sympathie, s’écarter, ne pas peser ses mots Question ouverte Permet de développer et explorer Approfondir, clarifier, préciser Mieux se comprendre Peu importe Comment vous vous êtes senti? Trop de questions, trop larges, complexes Résumé Combinaison de reflets empathiques Clarifier, se situer vs travail fait, beaucoup d’informations Recentrer, reprendre le fil. Peu importe Ce que j’ai compris… Trop souvent, trop long, dans des mots identiques Empathie avancée Exprime une compréhension plus profonde, dit le non-dit Amener la personne a voir ce qu’elle ne voit pas Fait progresser la discussion, plus de conscience et compréhension Connaissance un peu plus profonde de la personne Je pense qu’il y a de l’insécurité. Serait-ce possible que…? Juger, idem reflet empathique Interprétation Vérification d’une hypothèse ou explication Proposer une vision alternative Prise de conscience Idem précédent Précédent plus ça peut être lié à… Imposer, langage thérapeutique Confrontation Montrer une contradiction Lors de contradiction ou ressource inexploitée Mieux voir ses croyances irréalistes Plus de confiance Tu dis que…, mais tu dis aussi que… Confronter pour répondre a ses propres besoins Immédiateté Parler de l’ici et maintenant, de la relation Malaise, tension, vérifier alliance Plus de confiance et de transparence, pas de non-dit Plus de confiance Tu as l’air mal à l’aise, comment reçois-tu mon commentaire? Avoir peur Auto-dévoilement Faire référence a sa propre expérience Normaliser, aider à s’ouvrir et approfondir, démystifier Rassure, confiance, ouverture Peu importe J’ai déjà vécu ça aussi, je comprends. Trop souvent, trop long, sur problème non réglé 34
  35. 35. 2012-07-26 DÉMONSTRATION EXERCICE Orientation à la chaîne 35
  36. 36. 2012-07-26 Étudions un cas  Pensez et identifiez l’un de vos clients (un parent, un conjoint, un ami, un enfant, un collègue) vivant des questionnements relativement à sa carrière. Dessines-moi un profil Problématique 1. 2. 3. 4. 5. Quel est ce problème ? Comment se l’explique t-il ? Quels sont ses attentes et ses espoirs relativement à ce problème ? Qu’est-ce qui a été fait jusqu’à aujourd’hui par rapport à cela ? Quelles difficultés semblent rencontrées ? Quel est son parcours … Comment le décrire selon … Scolaire ? Ses ressources et ses limites personnelles ? Professionnel ? Ses conditions du milieu ? Personnel ? Son fonctionnement psychologique ? 36
  37. 37. 2012-07-26 Orientation à la chaîne 1. 2. 3. Une personne du groupe se propose d’interpréter le rôle de la personne associée au « profil dessinée ». Elle occupera le rôle du client lors d’une première rencontre. Moi et tous les autres étudiants, un à la fois, cinq minutes à la fois, allons mener un entretien d’évaluation et d’exploration avec ce client. Nous allons viser a. Explorer le parcours scolaire, professionnel et personnel de la personne. b. Faire usage de trois principales compétences relationnelles, soit de refléter emphatiquement, de poser des questions exploratoires ouvertes et faire des résumés. c. Dans le but de faire ressortir des ressources personnelles, des conditions du milieu et des indices de fonctionnement psychologique. COGNITIF AFFECTIF 1. EXPLORATION 2.CRISTALLISATION RESSOURCES PERSONNELLES FONCTIONNEMENT PSYCHOLOGIQUE CONDITIONS DU MILIEU 4. RÉALISATION SOMATIQUE 3. SPÉCIFICATION COMPORTEMENTAL 37
  38. 38. 2012-07-26 FIN MERCI !!! RÉFÉRENCES Mouillet, M.-C., et Collin, C. (1997). Chemin faisant. ADVP : fondements théoriques et exercices pratiques. Paris : ÉAP. Cournoyer, L. (2012). Guide de stratégies d’interventions orientantes. Sous la direction de L. Cournoyer. Document inédit. Université du Québec à Montréal. Pour le consulter : http://www.orientationpourtous.blogspot.ca/2012/02/levoici-le-voila-le-guide-de.html Pour l’obtenir : cournoyer.louis@uqam.ca ORIENTATION POUR TOUS ! Près de 200 contenus d’information pour les professionnels du développement de carrière : counseling et intervention; nouvelles et informations générales; connaissances en orientation issues de la recherche; formation continue et présentations pratiques; information scolaire et professionnelle. 38

×