Mohamed diaporama-anglais

748 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
748
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
68
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mohamed diaporama-anglais

  1. 1. Les Fêtes nationales en grande-bretagne<br />Les fêtes nationales prennent moins d'ampleur que dans des pays comme la France ou les Etats-Unis<br />
  2. 2. La saint-andré<br />a fête nationale écossaise est la Saint-André(30 novembre), aujourd'hui largement éclipsée par la "Burns' Night"( voir Q 18). Saint André, l'un des douze apôtres du Christ, est le patron de l'Ecosse. Une partie de ses ossements aurait été rapportée au IVe siècle à St Andrews, dans le Fife. Depuis le Moyen Age, la croix en X sur laquelle saint André aurait été crucifié est le symbole national de l'Ecosse.<br />L<br />
  3. 3. La saint-david<br />La Saint-David(1er mars) est la fête nationale galloise. Saint David (env. 520-588), patron du Pays de Galles, fut le fondateur et le premier abbé-évêque de Menevia, aujourd'hui St. David's dans le Dyfed (sud du Pays de Galles). Ce jour-là, les patriotes gallois arborent des jonquilles ou des poireaux à la boutonnière. Ces deux plantes sont considérées comme les emblèmes nationaux du Pays de Galles. <br />
  4. 4. La saint-patrick<br />La Saint-Patrick(17 mars) est un jour férié officiel en Irlande du Nord. Saint Patrick (env. 389-env. 461) joua un rôle considérable dans la christianisation de l'Irlande. Né en Grande-Bretagne, il fut enlevé par des pirates et passa six mois en esclavage, avant de s'échapper et de devenir missionnaire. Le jour de la Saint-Patrick, les gens portent un trèfle à la <br />
  5. 5. La saint-george<br />La fête nationale de l'Angleterre est la Saint-George(23 avril). Saint George est le patron de l'Angleterre. Selon une légende remontant au VIe siècle, il aurait secouru une jeune fille pauvre en pourfendant un terrible dragon qui crachait du feu ! Le nom du saint était employé comme cri de guerre par les chevaliers anglais qui combattaient sous la bannière à croix rouge de Saint-George, pendant la guerre de Cent ans (1338-1453). Cet épisode a été immortalisé dans la pièce Henry V de Shakespeare : <br />

×