Content Café - Juin 2012

397 vues

Publié le

Plus que jamais, les entreprises et les DSI sont à la recherche de technologies agiles, performantes et simples à utiliser.
Les grands projets informatiques, synonymes de déploiements complexes et progressifs sur de nombreuses années, disparaissent peu à peu.
En parallèle, le pilotage et l'automatisation des processus métiers de l'entreprise s'étendent au-delà de la DSI, dans une démarche de management global.
Objectif : mobiliser toute l'entreprise, et notamment les acteurs métiers, afin de favoriser la productivité, la qualité de traitement des informations et la performance.

Rejoignez-nous au prochain Content Café le 26 Juin prochain, de 9h00 à 10h30 au Plaza Athénée de Paris, avec l'intervention exceptionnelle de Ludovic Tichit, Rédacteur en Chef de DSIsionnel

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
397
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Content Café - Juin 2012

  1. 1. Ludovic Tichit Rédacteur en chef
  2. 2. L’informatique d’entreprise, d’hier à aujourd’hui Évolution des technologies, des besoins et des usages
  3. 3. L’informatique d’entreprise, d’hier à aujourd’hui 1960 – 2000 : Les années d’euphorie IBM, Bull, HP… : dès 1960, les nouveautés se succèdent, les entreprises s’intéressent au phénomène Associés à l’euphorie économique, l’évolution des langages de programmation et la miniaturisation des composants incitent les grandes entreprises à s’équiper Le Macintosh d’Apple scellera définitivement l’avenir de l’informatique en proposant pour la première fois une machine user-friendly
  4. 4. L’informatique d’entreprise, d’hier à aujourd’hui 2000-2010 : L’intensification des usages A la maison comme au travail, l’ordinateur fait désormais partie de la vie courante Avec la démocratisation d’Internet, l’ordinateur étend son rôle d’outil de travail au divertissement : lien social, source d’information, jeux, etc. Puissance et capacité de stockage en hausse, prix en baisse : toutes les entreprises, mêmes les plus petites, s’équipent
  5. 5. L’informatique d’entreprise, d’hier à aujourd’hui Depuis 2010 : La consumérisation de l’IT Capacité des réseaux, instantanéité d’Internet… : l’informatique propriétaire laisse une place à “l’informatique en location”, sur simple abonnement Le fonctionnel prend le pas sur la technologie : c’est désormais à l’IT de s’adapter aux métiers et à leurs processus, et non l’inverse Dans certains cas, les utilisateurs vont jusqu’à s’abonner eux- mêmes, sans passer par la DSI, avec tous les risques que cela peut induire (perte de contrôle du SI, sécurité des données…)
  6. 6. L’informatique d’entreprise, d’hier à aujourd’hui Pour la DSI, ces évolutions impliquent de nombreux changements L’ouverture du réseau interne vers l’extérieur (Internet, clients, fournisseurs…) fait courir plus de risques à l’entreprise Les projets se raccourcissent : les utilisateurs ne veulent pas attendre Valeur ajoutée voire avantage concurrentiel de l’entreprise, l’information est désormais l’enjeu prioritaire de la DSI
  7. 7. Systèmes vs Information Quand l’entreprise se recentre sur ses métiers…
  8. 8. Systèmes vs Information Infrastructure : un métier De plus en plus d’entreprises font le choix de l’hébergement / de l’infogérance  Coûts généralement moins importants  Évolutivité, disponibilité, sécurité de l’infrastructure La DSI peut se concentrer sur les outils métiers (déploiement classique ou SaaS)  Valorisation des enjeux métiers
  9. 9. Systèmes vs Information Des utilisateurs créateurs d’informations : l’exemple de la bureautique LaTeX vs Word  L’outil (traitement de texte) n’est qu’un support. L’information à valeur ajoutée est le contenu du document  L’utilisateur crée lui-même Une IHM ergonomique et intuitive est une composante essentielle des outils mis à la disposition des utilisateurs
  10. 10. Systèmes vs Information L’exemple du contenu d’entreprise Qu’est-ce qu’un contenu d’entreprise ?  Quels outils ? Autonomie des utilisateurs : créer, chercher, accéder, modifier du contenu, des informations et/ou des documents fait partie du quotidien des acteurs métiers
  11. 11. Systèmes vs Information L’exemple des processus d’entreprise Qu’est-ce qu’un processus d’entreprise ? Instantanéité, évolution rapide des tendances et des marchés  le besoin d’agilité n’a jamais été aussi criant dans les entreprises  L’autonomie des équipes métiers permet la réactivité de l’entreprise
  12. 12. ECM & BPM, parents intimes Quand 1 + 1 = 3…
  13. 13. ECM & BPM, parents intimes Le document, composante essentielle du processus métier La facture Fournisseur  Arrive au format papier (courrier, fax) ou électronique (PDF, image ou autre format)  Est saisie dans l’ERP  Est contrôlée puis validée, éventuellement marquée pour suivi  Est réglée  Est envoyée en comptabilité L’embauche  Nécessite de nombreux documents (contrat, D.U.E, Urssaf…)  Qui transitent par plusieurs services (RH, compta, production…) Qui sont envoyés aux services publics concernés (Ursaaf, impôts…)
  14. 14. ECM & BPM, parents intimes Et les autres… Tous processus, transverses ou verticaux Tous les services de l’organisation Tous les secteurs d’activité Moins les processus sont automatisés, plus le risque d’erreur est grand
  15. 15. ECM & BPM : parents intimes ECM + BPM = Case Management Gestion intégrée des processus ET des documents correspondants Gestion intégrée des exceptions avec intervention humaine Résultat : classiques ou particuliers, tous les cas sont traités dans l’outil  Meilleure adoption par les utilisateurs  Une intégration dans les outils habituellement utilisés (ERP, solutions métiers…) peut encore favoriser l’adoption Les grands éditeurs ECM proposent quasiment tous des solutions ECM/BPM conjointes
  16. 16. ECM & BPM : parents intimes Comment s’y prendre ? Adeptes du Big Bang : possible mais mise en œuvre longue Démarrage sur un périmètre restreint (un seul processus, un seul service…) puis élargissement du périmètre. Dans les 2 cas, l’objectif est un ROI rapide, même s’il est parfois difficilement calculable

×