L'économie Italienne

6 802 vues

Publié le

Une brève présentation de l'économie italienne et de l'Emilie Romagne

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 802
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L'économie Italienne

    1. 1. <ul><li>avec quelques informations sur la province </li></ul><ul><li>fait par la classe 3ième A du lycée “Luosi” de Mirandola </li></ul>Notes sur l'économie italienne
    2. 2. Petite introduction sur le territoire italien <ul><li>L’Italie s’étend sur 300.000 km carrés. On peut la diviser en trois régions:: </li></ul><ul><li>Au nord des Apennins Tosco émiliens s’étend la plaine du Pô qui est surmontée par les Alpes </li></ul><ul><li>Au sud de ces mêmes Apennins il y a la vraie partie péninsulaire qui est occupée par la section centrale des Apennins et qui est entourée de petites plaines sur la côte. </li></ul><ul><li>deux grandes îles: la Sicile et la Sardaigne auxquelles appartiennent des petits archipels </li></ul>
    3. 3. Vue du satellite
    4. 4. Indicateurs démographiques Femmes 84 anni Hommes 78 anni Espérance de vie 2,5% 5,2% 67,6% 1995 2006 Taux d’urbanisation 16,5% 19,8% 65 + ans 18,4% 14,1% 0-14 ans Division de la population selon l’âge 2001 2006 Population étrangère 0,4% (2000-05) Augmentation par an 195 hab./kmq Densité 60 millions environ Population
    5. 6. Caractéristiques générales de l’économie <ul><li>Même si l’Italie a une indistrialisation assez récente, elle fait quand même partie du petit groupe des pays les plus industrialisés, les mêmes pays qui forment le G8 </li></ul><ul><li>L’économie italienne est bien intégrée dans l’économie mondiale. </li></ul><ul><li>En effet l’Italie fait partie d’importantes organisations mondiales, comme le FMI, la Banque Mondiale, l’Union européenne et depuis 2002 l’Italie a introduit la monnaie Euro- </li></ul><ul><li>Plusieurs entreprises italiennes ont des intérêts à l’étranger et vice-versa quelques industries multinationales ont ouvert des usines en Italie </li></ul>
    6. 7. Quelques problèmes <ul><li>L’économie italienne se développe différemment selon les régions et cela date depuis longtemps . Par exemple le PIB au nord est de 25.000 Euros par personne, tandis qu’au sud on n’arrive pas à 15.000 </li></ul><ul><li>Un problème important est celui du travail au noir qui atteint 18% du PIB, selon une enquête menée par l’ISTAT (l’institut pour les statistiques ) </li></ul>
    7. 8. La carte des” trois Italies” ainsi appelée par le sociologue Arnaldo Bagnasco
    8. 9. Données dur le travail en Italie
    9. 10. Données sur l’occupation en Italie Pendant ces dernières années le travail à terme est en train d’augmenter
    10. 11. Données sur le marché du travail en Italie
    11. 12. Structure du PIB
    12. 13. L’agriculture: les caractéristiques du milieu ambiant <ul><li>Le milieu naturel n’est pas trop favorable au développement des activités agricoles: </li></ul><ul><li>Les montagnes occupent 77% de la superficie totale </li></ul><ul><li>Les terrains bruns les plus fertiles sont présents seulement dans la plaine du Pô et dans quelques zones de colline du centre-nord , </li></ul><ul><li>- le climat est très variable et irrégulier ( par exemple il y a de très longues périodes de sécheresse après des pluies abondantes </li></ul><ul><li>Ces conditions n’ont pas empêché à l’agriculture italienne de faire des progrès importants. </li></ul>
    13. 14. Cette carte montre l’extension des montagnes et la pénurie de plaines
    14. 15. Les entreprises agricoles <ul><li>Les entreprises agricoles en Italie: </li></ul><ul><li>- Produisent pour le marché </li></ul><ul><li>- Sont gérées par les propriétaires ( exploitation familiale </li></ul><ul><li>- Ce sont des exploitations de petites dimensions (en moyenne de 8,5 hectares, contre les 13 hectares de la moyenne européenne) </li></ul><ul><li>- Ce sont des exploitations intensives avec plusieurs outils, fertlisants, produits phytopharmaciens avec peu de préposés surtout âgés </li></ul><ul><li>- Ces exploitations sont en train de diminuer (le nombre a diminué de 20% entre 2000 et 2005). </li></ul>
    15. 16. Deux exemples d’exploitations agricoles
    16. 17. La superficie utilisée
    17. 18. Les principales productions agricoles <ul><li>Céréales: blé, (dans le sud il y a le blé dur idéal pour les pâtes, maïs, riz (surtout dans la plaine du Pô) </li></ul><ul><li>Des cultures de soja et de fourrage assez importantes . </li></ul><ul><li>Des vignobles dans toutes les régions. </li></ul><ul><li>Des oliviers et des plantations d’agrumes dans tout le sud </li></ul><ul><li>Cultures maraîchères. </li></ul><ul><li>Les betteraves et les tomates comme cultures industrielles </li></ul>
    18. 19. Un champ cultivé à maïs dans la plaine du Pô
    19. 20. Cueillette des olives dans le sud
    20. 21. L’élevage <ul><li>Bovins et porcs sont élevés surtout dans le nord (Emilie, Piémonte et Lombardie ont presque la moitié du patrimoine entier de porcs en Italie ) </li></ul><ul><li>Moutons et chèvres sont élevés surtout dans le sud dans les Apennins, où les pâturages sont moins riches </li></ul>
    21. 22. Bovins de Modène dans une étable moderne
    22. 23. Production agricole de la Province de Modène <ul><li>Avec ses 12 000 entreprises, la province de Modène est à la 10 ième place en Italie et on exporte des aliments pour plus de 300 millions </li></ul><ul><li>Cultures: Blé pour faire le pain, maïs , betteraves et légumes (près de Mirandola il y a une production spécialisée de pastèques et de melons ) </li></ul><ul><li>Cultures de poires, pommes, cerises (le raisin est presque complètement transformé en vin) </li></ul><ul><li>Elevages de vache s (70.00 vaches sont à lait), porcs, poules et lapins . Il y a presque 300 entreprises industrielles qui travaillent la viande </li></ul><ul><li>La nourriture de notre région est célèbre dans le monde entier. </li></ul>
    23. 24. Un cerisier en fleurs.
    24. 25. Usine pour la production du parmesan
    25. 26. Le vinaigre balsamique. Ce vinaigre doit vieillir pendant 25 ans.
    26. 27. Pastèques cultivées près de Mirandola à Gavello et San Martino Spino
    27. 28. Ressources minières <ul><li>L'Italie a une production minière peu remarquable, et par rapport aux autres pays et par rapport aux besoin intérieurs. </li></ul><ul><li>En ce qui concerne les produits énergétiques, on n’extrait que 5 millions de tonnes annuelles de pétrole (c’est-à-dire 5% des consommations intérieures), tandis que la situation est meilleure pour le gaz naturel, avec environ 19 de mètres cubes, ce qui veut dire à peu près 20% des besoins nationaux . </li></ul><ul><li>On est donc obligés d’importer du pétrole et du gaz naturel ainsi que des métaux. </li></ul><ul><li>L’énergie hydroélectrique est la plus exploitée en Italie. </li></ul>
    28. 29. Rssources minères
    29. 30. Le secteur manufacturier <ul><li>L’Italie est l’un des 5 pays les plus industrialisés en Europe. </li></ul><ul><li>Par rapport aux autres pays européens l’Italie se caractérise par ses produits de qualité “mady in Italy” : sacs et chaussures, textile et habillement, vélos et motos, meubles, carrelages, orfèvrerie, lunettes etc. </li></ul><ul><li>Le secteur de haute techonologie est un peu dépourvu, mais il y a de bonnes perspectives de développement surtout dans la microélectronique, la biotechnogie, les machines-outils et la robotique </li></ul>
    30. 31. La Zanussi, usine d’appareils électro-ménagers une des plus importantes en Italie
    31. 32. Caractéristiques des usines italiennes <ul><li>Il y a surtout des petites et moyennes entreprises. </li></ul><ul><li>Cela explique </li></ul><ul><li>- Le bas niveau technologique de la plupart des entreprises ( qui n’investissent pas assez dans la recherche et le développement) </li></ul><ul><li>- La pénurie d’industries italiennes qui ont des dimensions multinationales. </li></ul><ul><li>Il y a quand même un certain nombre d’entreprises plus dynamiques qui ont comme but de rationaliser les systèmes de production et de s’ouvrir aux investisseurs étrangers (par exemple Benetton, Stefanel, Barilla, ..). </li></ul>
    32. 33. La Fiat est une des grandes entreprises italiennes. A gauche ses établissements en Italie, à droite celui de Turin.
    33. 34. Distribution des industries <ul><li>Elles sont nombreuses au nord, surtout dans la plaine du Pô et donnent du travail à 2/3 des ouvriers du secteurs. Les villes les plus importantes sont Turin et Milan. </li></ul><ul><li>Dans la zone de Turin il y a le pôle de l’industrie de l’automobile, dominée par Fiat qui a des établissments un peu partout en Italie, mais qui produit la plupart de ses voitures à l’étranger. </li></ul><ul><li>A Milan, qui est la capitale économique de l’Italie et dans la région il y a surtout des entreprises informatiques, chimiques, électroniques, textiles et de vêtements. , Milan est un des plus importants centres mondiaux de la mode , secteur auquel sont liées plusieurs activités de marketing et de publicité. </li></ul>
    34. 35. Distribution des industries <ul><li>Les régions: Vénitie, Trentin-Haut-Adige, Frioul, Emilie-Romagne, Toscane, Ombrie, et Marches ont surtout des petites et moyennes entreprises qui opèrent surtout dans les secteurs traditionaux et qui reproduisent surtout le modèle du “district industriel”. </li></ul><ul><li>Dans le centre l’industrie se concentre surtout autour de Rome où les activités les plus importantes sont celles liées au spectacle, au cinéma, et à l’édition. </li></ul><ul><li>Dans le sud tout se concentre autour de Naples avec des chantiers navals, des horlogeries, des usines alimentaires et du ciment. </li></ul>
    35. 36. Les principales régions industrielles
    36. 37. Caractéristiques des districts industriels <ul><li>Ce sont les districts les piliers de l’économie italienne </li></ul><ul><li>Caractéristiques les plus importantes:: </li></ul><ul><li>Présence de plusieurs entreprises petites ou moyennes </li></ul><ul><li>“ savoir-faire” diffusé </li></ul><ul><li>Concurrence, collaboration et divison des travaux entre les entreprises </li></ul><ul><li>Produits vendus à l’étranger . </li></ul><ul><li>Denièrement quelques entreprises ont déplacé leur production dans des pays où le coût de la main d’oeuvre est moins cher, par exemple dans les pays de l’Europe de l’Est . </li></ul>
    37. 38. Districts industriels un peu partout en Italie
    38. 39. Les entreprises de Modène <ul><li>La province de Modène est une des plus avancées en Europe avec un revenu individuel de 20.000 euros par an et un taux de chômage de 4% </li></ul><ul><li>Il y a presque 62.000 entreprises (une tous les 10 habitants) dont 20 .000 sont manufacturières. </li></ul><ul><li>Les exportations sont dirigées vers 183 pays dans le monde entier pour plus de 7 milliards d’Euros </li></ul><ul><li>Dans toute la province il y a 100 entreprises qui naissent chaque année. </li></ul><ul><li>Les secteurs informatiques et télémathiques sont les plus en expansion . </li></ul><ul><li>Plusieurs projets de recherche sont faits en collaboration avec l’Université financés par l’Union européenne et conduits avec des partenaires européens . </li></ul>
    39. 40. Les districts en province de Modène <ul><li>Voitures et moteurs </li></ul><ul><li>En provincede Modène à Maranello il y a la Ferrari avec 2000 employés, la De Tomaso et la Maserati . </li></ul><ul><li>On produit des machines de tout genre: pour travailler le bois, pour l’agriculture, pour les carrelages.. </li></ul><ul><li>On produit aussi: carrosserie de cars, outillage oléo dynamiques, composants électroniques, réducteurs et adaptateurs de vitesse, pompes, valves, . </li></ul><ul><li>Le seul secteur mécanique permet des exportations pour deux milliards d’euros </li></ul><ul><li>Les entreprises mécaniques sont plus de 4.000 avec environ 400.000 employés. </li></ul>
    40. 41. Musée Ferrari à Maranello
    41. 42. Les districts en province de Modène <ul><li>Carrelage </li></ul><ul><li>Autour de Sassuolo il y a le district des carrelages pour planchers et parois avec 300 entreprises, 16.000 employés et un chiffre d’affaires de 4 milliards environ (70% de la production est pour l’exportation) </li></ul><ul><li>On produit 80% de la production italienne </li></ul><ul><li>Il y a aussi un secteur mécanique lié à la production de carrelages avec 3000 employés et un chiffre d’affaire de 800 millions </li></ul>
    42. 44. Les districts en province de Modène <ul><li>La mode </li></ul><ul><li>Carpi est aujourd’hui l’un des plus importants districts de l’habillement et du tricot. </li></ul><ul><li>Il y a environ 4.000 entreprises qui donnent du travail à 20.000 ouvriers.. </li></ul><ul><li>Ce sont des entreprises qui ont fait preuve d’une grande souplesse dans la production, qui savent s’adapter aux changements du marché et qui exportent pour 800 millions d’euros . </li></ul><ul><li>Quelques-unes des marques les plus importantes en Italie sont de Carpi. </li></ul>
    43. 45. Carpi, capital du tricot
    44. 46. Les districts en province de Modène <ul><li>BIOMéDICAL </li></ul><ul><li>Mirandola , la ville de Giovanni Pico, philosophe et humaniste du XV siècle est aujourd’hui la capitale du secteur bio-médical. </li></ul><ul><li>Le premier rein artificiel a été fait ici. </li></ul><ul><li>Il y a plus de 70.000 entreprises avec plus de 3000 employés et un chiffre d’affaires de plus de 400 millions d’euros . </li></ul><ul><li>La moitié de la production: outils pour l’hémodialyse, la cardiochirurgie, l’anesthésie, la transfusion sont exportés. </li></ul>
    45. 47. On produit aussi des outils à jeter)
    46. 48. Le tertiaire <ul><li>L’Italie aussi montre une forte croissance du secteur tertiaire ainse que les autres pays les plus développés . </li></ul><ul><li>Cela est dû aux meilleures conditions de vie et au développement économique, facteurs qui ont fait augmenter la demande de service pour les individus, les familles, les collectivités et les entreprises. </li></ul><ul><li>Le secteur se concentre surtout dans le nord et en partie aussi dans le centre. Les trois villes qui ont un rôle plus important sont Turin, Milan et Rome. </li></ul>
    47. 49. Les transports <ul><li>En Italie on utilise surtout le transport routier, même si plusieurs trajets des autoroutes et des routes nationales sont inadéquats et pas trop sûrs. </li></ul><ul><li>Le réseau ferroviaire est encore un peu en retard par rapport aux exigeances de rénovation. </li></ul><ul><li>Les ports et les aéroports sont assez efficaces. </li></ul><ul><li>En ce qui concerne le transport maritime on n’a pas encore augmenté les parcours afin de diminuer le transport routier. </li></ul><ul><li>En ce qui concerne le transport aérien , la société ALITALIA subit la concurrence des compagnies étrangères. </li></ul>
    48. 50. Les autoroutes en Italie
    49. 51. Le réseau ferroviaire
    50. 52. Le commerce d’exportation et d’importation <ul><li>On exporte surtout vers les pays européens (France et Allemagne ): des machines et des outils mécaniques, des moyens de transports et des produits du textile et de l’habillement et d’autres produits “made in Italy”. </li></ul><ul><li>On importe surtout d’Asie et d’Europe . On achète du minérai, de l’énergie, de la viande, des moyens de transport, des produits chimiques, des médicaments, des métaux etc.. </li></ul><ul><li>Le commerce de détail est encore surtout concentré dans des petits magasins, même si les grandes surfaces sont en train d’augmenter très rapidement </li></ul>
    51. 53. A gauche un hypermarché, à droite un marché
    52. 54. Le marché financier <ul><li>La Bourse a beaucoup augmenté à partir des années ‘90. Fin 2005 les activités financières des italiens étaient de 2.000 milliards d’euros </li></ul><ul><li>La Bourse a son siège à Milan </li></ul><ul><li>Parmi les services financiers, les instituts de crédits ont enrégistré une forte expansion . </li></ul><ul><li>Le développement des assurances est dû aussi au fait qu’en Italie il est obligatoire de s’assurer pour conduire la voiture. </li></ul>
    53. 55. Le tourisme <ul><li>En 2005, l’Italie a été le cinquième pays préféré des touristes du monde entier, avec plus de 36 millions de touristes venant surtout d’Allemagne de Grande Bretagne et des Etats-Unis. </li></ul><ul><li>Récemment la Chine nous a dépassé dans ce classement. </li></ul><ul><li>Les touristes italiens préfèrent la mer (3 7% en 2005) et les villes d’intérêt historique (18%), tandis que les étrangers préfèrent les villes historiques . Les plus visitées sont Rome, Florence et Venise. Il y a aussi des stations de montagne, des villes au bord du lac et des stations thermales qui sont appréciés </li></ul><ul><li>Le pays le plus visité des Italiens est la France. </li></ul>
    54. 56. Les Dolomites en Trentin
    55. 57. La côte adriatique
    56. 58. Venise

    ×