Le rôle et l’importance du service de       santé au cœur de la BA 113 ?La Base 113 a été créée en 1956, elle a été baptis...
I ] La formation1) Les différentes écoles après le Bac.   a) Les écoles. - Les Écoles du service de Santé ( ESSA) de Lyon....
2) Les différents centres médicaux des armées ( CMA )Les neuf hôpitaux*dinstruction des armées (HIA)offrent aux forces (te...
II ] Les différents métiers.1. Les médecins travaillent dans trois grands domaines dactivité :- médecine darmée- médecine ...
-Médecin dunitéAu sein dun service médical dunité, il assure les soins médicaux et le contrôle de laptitude à lemploi des ...
- Administration du service      Au terme dune carrière technique peuvent être proposés des postes de responsabilité en di...
- Pharmacien en établissement de ravitaillement sanitaire      Au sein des établissements de ravitaillement, il supervise ...
Les spécialités paramédicales : diplômes, statuts, contacts      1.Dans la filière soins - Infirmi(er)ère- Infirmi(èr)e an...
III ] Leurs interventions.  La mission prioritaire du service de santé des Armées ( SSA ) est le soutient des  forces armé...
LégendePM : poste médicalHMC : hôpital médicochirurgicalAC : antenne chirurgicaleECE : élément chirurgical embarqué
Le rôle et l’importance du service de santé
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le rôle et l’importance du service de santé

11 328 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 328
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le rôle et l’importance du service de santé

  1. 1. Le rôle et l’importance du service de santé au cœur de la BA 113 ?La Base 113 a été créée en 1956, elle a été baptisée « Commandant Antoine de Saint Exupéry ».La base 113 de Saint Dizier et le premier employeur du département avec plus de 1800personnes, elle injecte environ chaque années 35 millions d’euros dans l’économie locale. EnFrance on peut compter plus de 16300 hommes et femmes dont près de 6000 civils qui travaillentau sein du service de santé des armées:-1855 médecins.- 1250 élèves et internes des hôpitaux des armées.- 170 pharmaciens.-75 vétérinaires.- 45 chirurgiens- dentistes.- 355 officiers du corps techniques et administratifs.- 185 Aumôniers.- 5315 paramédicaux militaires ( dont 420 élèves)- 620 sous-officiers administratifs.- 860 militaires du rang.- 10730 personnels militaires.- 5610 personnels civils dont 55% de paramédicaux. Il y a donc 16340 d’effectif total et 3800 réservistes.
  2. 2. I ] La formation1) Les différentes écoles après le Bac. a) Les écoles. - Les Écoles du service de Santé ( ESSA) de Lyon. - Ecole du Val-de-Grâce de Paris. -Ecole du personnel paramédical des armées à Toulon. Dans ses écoles, les élèves suivent le même cursus universitaire que les étudiants civils mais avec les meilleurs conditions possibles de réussir les différents concours. Ils bénéficient aussi: - Denseignements complémentaires. - Des stages sont organisés - Une formation militaire - Des stages dans les unités militaires - La culture générale. b) Les diplômes.- Préparation au diplôme d’État dans les facultés de médecine, pharmacie et, dans lesécoles vétérinaires dentaires et en soins infirmiers.- Diplôme d’état d’infirmier.-Diplôme d’État du personnel paramédical des armées de Toulon (EPPA).Les élèvent doivent obtenir le diplôme de leur spécialité pour pouvoir exercer,
  3. 3. 2) Les différents centres médicaux des armées ( CMA )Les neuf hôpitaux*dinstruction des armées (HIA)offrent aux forces (terre, air,marine, gendarmerie) des soinsmédicaux spécialisés et desmoyens dexpertiseperformants, complément dusoutien de proximité assuré parles Centres médicaux desarmées (CMA). Ils reçoivent lesmilitaires blessés rapatriés desopérations extérieures (OPEX).
  4. 4. II ] Les différents métiers.1. Les médecins travaillent dans trois grands domaines dactivité :- médecine darmée- médecine hospitalière-recherche.2. Les pharmaciens peuvent exercer cinq types demplois :-pharmacie hospitalière, -ravitaillement sanitaire,- biologie clinique,- recherche,- toxicologie environnementale.
  5. 5. -Médecin dunitéAu sein dun service médical dunité, il assure les soins médicaux et le contrôle de laptitude à lemploi des personnels. Ilexerce une action permanente dans le domaine de la prévention médicale, de lhygiène et de lamélioration des conditionsde travail. Intégré aux unités présentes en opérations extérieures, il est chargé du soutien de proximité des combattants.Lexercice de sa profession de médecin généraliste est caractérisé par le travail en équipe- Médecin hospitalierIl exerce dans un des neuf hôpitaux dinstruction des armées qui mettent à la disposition de leurs patients un éventail delensemble des spécialités médicales et chirurgicales. Il participe, dans le cadre de missions de courte durée, aufonctionnement des formations médico-chirurgicales déployées en opérations extérieures- ChercheurAu sein du centre de recherche biomédicale et des trois instituts du service de santé des armées, il mène des recherchesbiomédicales et des études sur la vulnérabilité et la protection de lhomme dans les environnements opérationnels..
  6. 6. - Administration du service Au terme dune carrière technique peuvent être proposés des postes de responsabilité en direction centrale ou régionale, de chef détablissement ou de conseiller auprès dun état-major. Les pharmaciens militaires exercent des missions variées, en France et en opérations extérieures. Chaque année, est organisé un concours de recrutement à lEcole de santé des armées (ESA) qui forme les praticiens militaires. Ponctuellement, le service de santé des armées recrute des pharmaciens diplômés dÉtat. - ChercheurAu sein du centre de recherche biomédicale et des trois instituts du service de santé des armées, il mène desrecherches biomédicales et des études sur la vulnérabilité et la protection de lhomme dans les environnementsopérationnels. - Pharmacien en hôpitalIl exerce ses fonctions au sein de la pharmacie hospitalière ou des laboratoires, en qualité de pharmacienbiologiste.
  7. 7. - Pharmacien en établissement de ravitaillement sanitaire Au sein des établissements de ravitaillement, il supervise la réalisation, par achat ou par fabrication, des approvisionnements (médicaments, articles pharmaceutiques, matériels techniques) indispensables au soutien des hôpitaux des armées, des services médicaux dunités en France et outre-mer ainsi que des troupes en opérations extérieures.- Pharmacien en toxicologie environnementaleIl exerce ses compétences danalyste dans les laboratoires de toxicologie de linstitut de recherche criminelle dela gendarmerie nationale, du service de protection radiologique des armées, de linstitut de recherchebiomédicale des armées ainsi quau sein des laboratoires danalyse, de surveillance et dexpertise de la marinenationale.
  8. 8. Les spécialités paramédicales : diplômes, statuts, contacts 1.Dans la filière soins - Infirmi(er)ère- Infirmi(èr)e anesthésiste- Infirmi(èr)e de bloc opératoire- Sage-femme- Puéricult(rice)eur - Auxiliaire de puériculture - Aide-soignant(e)2. Dans la filière rééducation - Masseur(se)-kinésithérapeute - Orthoptiste- Orthophoniste- Diététicien(ne)- Ergothérapeute- Pédicure-podologue- Psychomotricien(ne)3. Dans la filière médico-technique- Préparat(rice)eur en pharmacie hospitalière- Manipulat(rice)eur délectroradiologie médical- Technicien(ne) de laboratoire4. Dans la filière administrative- Secrétaire médical(e)
  9. 9. III ] Leurs interventions. La mission prioritaire du service de santé des Armées ( SSA ) est le soutient des forces armées, en opérations et sur le territoire national, ainsi que celui de la communauté de la défense. Ils participent à certaines actions, de santé publique et aux plans gouvernementaux de gestions des risques. Enfin, le SSA met en œuvre des équipes spécialisées lors des catastrophes naturelles. 1) En France. Les hôpitaux bénéficient de 2800 lits organisés avec un potentiel de 3200 lits. Les hôpitaux sont aussi des poste médical. En France, on compte 55 centres des armées . En France des écoles et des instituts de recherches sont mis a la disposition des services de santé. Pour quils puissent travailler dans les meilleures conditions, il y a 9 hôpitaux en France et 1 a Djibouti. 2) Sur le terrain. Pour leurs interventions ils bénéficient de différents moyens. Le SSA assure le soutient médicale avec une composante de proximité, centre médical des armées et une composante hospitalière.1 315personnels santé sur lannée dont 488 personnels santé déployés en permanence12 équipes chirurgicales dont 4 équipes chirurgicales simultanément58 équipes médicales (y compris MEDEVAC)5 chefs santé interarmées de théâtre
  10. 10. LégendePM : poste médicalHMC : hôpital médicochirurgicalAC : antenne chirurgicaleECE : élément chirurgical embarqué

×