ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE – P. POINAS – GEOMATIC SYSTEMES

PLAN LOCAL D’URBANISME

Rapport de présentation - Ann...
ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE – P. POINAS – GEOMATIC SYSTEMES

SOMMAIRE
PREAMBULE .....................................
PREAMBULE
Articles L. 123-1-4 et R. 123-3-1 du code de l’urbanisme :
Dans le respect des orientations définies par le Proj...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

4
Principes d'organisation du document
La présentation des Orientations d’Aménagement et de Programmation par secteurs, qu'i...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

6
Dans certains cas, plusieurs affectations sont mixées produisant des schémas où les différentes trames se
superposent les ...
Portée réglementaire des Orientations d’Aménagement et de Programmation par secteurs
Les modes de représentation utilisés ...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

9
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

10
LES ORIENTATIONS PARTICULIERES
LE BOURG – LE SUD
DESCRIPTION DU SITE
Situé au Sud du Bourg, accessible depuis la rue des C...
LE BOURG – LE CENTRE-BOURG
DESCRIPTION DU SITE

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Le secteur d’extension envisagé s’inscrit en con...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

Le projet prévoit le développement...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

14
LA CROIX ROUGE – SAINT-JOACHIM

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

DESCRIPTION DU SITE

−

Ce vaste secteur s’étend entre la zone d...
En interne, un réseau de voies assure la jonction entre ces accès
et la desserte du secteur.
Une coulée verte intégrant zo...
CROAS SPERN

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

DESCRIPTION DU SITE
Le site se trouve au Sud de la RD 15. Il a fait l’objet de la
p...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Le futur...
LEZEBEL EST
DESCRIPTION DU SITE
Le site d’étude se trouve au Nord de la RD 15. Il est actuellement
cultivé et est entouré ...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

Le futur projet a une vocation d’a...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

21
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

22
PARK AL LAN
DESCRIPTION DU SITE

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Le site se trouve au Sud de la RD 15, dans le prolongement de l...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

24
LESTONAN – LESTONAN SUD
DESCRIPTION DU SITE

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Ce site entre la RD 15 et le Sud de Lestonan (Bourg...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

Ce nouve...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

27
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

28
LESTONAN – LESTONAN VIAN
DESCRIPTION DU SITE

ENJEUX ET OBJECTIFS

Le secteur de Lestonan Vian a connu une urbanisation di...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

L’urbanisation du secteur de Lesto...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

31
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

32
LESTONAN – LE CENTRE DE LESTONAN
DESCRIPTION DU SITE
Le centre de Lestonan fait actuellement l’objet d’un
renouvellement u...
Le centre de Lestonan s’organise autour d’un espace public
intégrant du stationnement et des liaisons douces. Les bâtiment...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

35
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

36
LESTONAN – BEG-AR-MENEZ - QUELLENNEC
DESCRIPTION DU SITE
Le développement prévu sur Beg-ar-Menez correspond à un
terrain b...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

38
POULDUIC
DESCRIPTION DU SITE
Le site s’inscrit dans le prolongement d’un lotissement constitué
de lots libres, et est acce...
LA SALLEVERTE NORD
DESCRIPTION DU SITE
Le site d’étude est un champ aujourd’hui cultivé. Il se trouve en
entrée de ville d...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

Le futur projet a une vocation d’a...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

42
LE ROUILLEN NORD
DESCRIPTION DU SITE
Les deux sites se trouvent dans le secteur d’habitat du Rouillen
Nord, de part et d’a...
PONT ODET
DESCRIPTION DU SITE

ENJEUX ET OBJECTIFS

Le site se trouve à la périphérie du Rouillen entre deux secteurs
d’ha...
DISPOSITIONS
D’ORIENTATIONS
PROGRAMMATION

RELATIVES

AU

D’AMENAGEMENT

SCHEMA
ET

DE

A vocation d’habitat, le terrain s...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

46
LE CLEUYOU
DESCRIPTION DU SITE
Le secteur situé au Sud-Ouest de la Commune, à la confluence de
l’Odet et du Jet, accueille...
HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013

48
KEROURVOIS 2
DESCRIPTION DU SITE

HYPOTHESES D’AMENAGEMENT

Le secteur qui surplombe son environnement, suit une pente
des...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

4 annexe3 etudeoa_hypotheses_amenagement_2013-06-03_arret

208 vues

Publié le

Ville d'Ergué-Gabéric

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
208
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

4 annexe3 etudeoa_hypotheses_amenagement_2013-06-03_arret

  1. 1. ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE – P. POINAS – GEOMATIC SYSTEMES PLAN LOCAL D’URBANISME Rapport de présentation - Annexe 3 Etude pour la définition des Orientations d’Aménagement et de Programmation Hypothèses d’Aménagement Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013
  2. 2. ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE – P. POINAS – GEOMATIC SYSTEMES SOMMAIRE PREAMBULE ....................................................................................... 3 LES ORIENTATIONS PARTICULIERES ....................................................... 11 LE BOURG – LE SUD .................................................................................................... 11 LE BOURG – LE CENTRE-BOURG..................................................................................... 12 LA CROIX ROUGE – SAINT-JOACHIM .............................................................................. 15 CROAS SPERN ............................................................................................................. 17 LÉZÉBEL EST ............................................................................................................... 19 PARK AL LAN .............................................................................................................. 23 LESTONAN – LESTONAN SUD ......................................................................................... 25 LESTONAN – LESTONAN VIAN ........................................................................................ 29 LESTONAN – LE CENTRE DE LESTONAN ............................................................................ 33 LESTONAN – BEG-AR-MENEZ - QUELLENNEC .................................................................... 37 POULDUIC .................................................................................................................. 39 LA SALLEVERTE NORD .................................................................................................. 40 LE ROUILLEN NORD ..................................................................................................... 43 PONT ODET ................................................................................................................ 44 LE CLEUYOU ............................................................................................................... 47 KEROURVOIS 2 ........................................................................................................... 49 Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013
  3. 3. PREAMBULE Articles L. 123-1-4 et R. 123-3-1 du code de l’urbanisme : Dans le respect des orientations définies par le Projet d'Aménagement et de Développement Durables, les Orientations d'Aménagement et de Programmation peuvent, par quartier ou par secteur, définir les actions et opérations nécessaires pour mettre en valeur l'environnement, les paysages, les entrées de villes et le patrimoine, lutter contre l'insalubrité, permettre le renouvellement urbain et assurer le développement de la commune. Elles peuvent comporter un échéancier prévisionnel de l'ouverture à l'urbanisation des zones à urbaniser et de la réalisation des équipements correspondants. Elles peuvent porter sur des quartiers ou des secteurs à mettre en valeur, réhabiliter, restructurer ou aménager. Elles peuvent prendre la forme de schémas d'aménagement et préciser les principales caractéristiques des voies et espaces publics. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Ces orientations concernent les secteurs de projet dans lesquels sont menées des actions et opérations d’aménagement, déjà engagées ou à venir à plus ou moins long terme sur la commune d’Ergué-Gabéric. Les Orientations d’Aménagement et de Programmation du PLU se présentent sous la forme de schémas d’aménagement accompagnés d’un texte explicatif qui fournissent les informations relatives à la compréhension des intentions d’aménagement. Ces orientations traduisent les principaux choix arrêtés par la commune d’Ergué-Gabéric. Elles définissent un cadre permettant de maîtriser l’évolution de ces secteurs. Ce document est établi en cohérence avec les orientations générales du PADD. Chaque action ou opération contribue à la mise en œuvre des objectifs de solidarité et de développement durable que se fixe la commune d’Ergué-Gabéric en matière d'aménagement urbain. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 3
  4. 4. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 4
  5. 5. Principes d'organisation du document La présentation des Orientations d’Aménagement et de Programmation par secteurs, qu'il s'agisse de sites de développement urbain ou de grands espaces naturels et de loisirs, est basée sur une approche synthétique et une représentation schématique des orientations poursuivies. Dans la partie concernant les secteurs de développement urbain, les opérations d'aménagement en cours ou futures sont exposées. Chaque secteur en projet fait l'objet d'un schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation et d'une fiche de présentation synthétique où sont décrits : − Le site et les enjeux urbains ; − Les principes de composition urbaine ; − Les principaux équipements publics envisagés dans le cadre d'une opération d'ensemble, ainsi que ceux relevant de l'aménagement et de l'équipement général de la commune. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Les schémas des Orientations d’Aménagement et de Programmation sont présentés en s'appuyant sur une légende commune aux différents projets. Cela facilite la compréhension, la lisibilité et l'application du document. Cette légende indique sous forme de principes : - l’usage du sol (espaces verts, secteurs constructibles à court ou long terme…) - l’affectation (activité, habitat en lots libres, lots groupés ou logements collectifs…) - les liaisons (voie principale, voie de desserte, cheminement, accès…) - les continuités paysagères (haies et talus…) Elle est composée des rubriques suivantes : − les éléments de contexte : ils situent le cadre existant dans lequel vient s'inscrire le projet − les principales affectations à conforter ou à créer : plusieurs types d'affectations sont identifiés. Il s'agit de : . secteur à dominante habitat et de mixité sociale, . secteur à dominante activité, . équipement commercial et de services structurants, . équipement d'intérêt général, . équipement de plein air. N'ont été représentées sur les schémas que les affectations dominantes. Ceci n'exclut pas la possibilité d'implantations de nature différente, l'objectif étant d'aboutir à une mixité urbaine à l'échelle du secteur concerné. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 5
  6. 6. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 6
  7. 7. Dans certains cas, plusieurs affectations sont mixées produisant des schémas où les différentes trames se superposent les unes aux autres. Cela signifie que la vocation du secteur concerné n’est pas figée. Il pourra accueillir l’une ou l’autre fonction ou faire l'objet d'une certaine mixité intégrant les diverses affectations mentionnées sur le schéma. Lorsque les études d'urbanisme et techniques auront suffisamment précisé le projet, une composition spatiale pourra être définie permettant d'organiser et de structurer les différentes affectations figurant sur le schéma. Espaces publics à conforter ou à créer : différents types d'espaces publics sont cartographiés sur la carte générale des Orientations d’Aménagement et de Programmation. Ils correspondent aux principaux espaces publics ou espaces verts et de loisirs qui entrent dans la structuration des projets à l'échelle du Bourg et des quartiers (espaces publics majeurs ou de proximité, axes principaux, …) et qui devront faire l’objet d’une requalification à court, moyen ou long terme. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Les infrastructures liées aux déplacements : sont identifiés les principes de voies et de desserte, les accès, les parcs de stationnement à conforter ou à créer, ainsi que les cheminements piétons-cycles, ... L'ensemble de ces éléments fournit des indications sur l'articulation et la complémentarité entre les opérations d'aménagement et les politiques de déplacements menées à l'échelle de l'agglomération, de la ville et des quartiers. Temporalité et phasage des opérations d'aménagement Les diverses opérations d'aménagement se réaliseront à plus ou moins long terme, en fonction des initiatives publiques ou privées, de l'avancement de la maîtrise foncière et des études opérationnelles. La présentation des Orientations d’Aménagement et de Programmation par secteurs ne précise donc pas d'échéance de réalisation. Cependant, le croisement des Orientations d’Aménagement et de Programmation avec les dispositions réglementaires mises en œuvre permet d'appréhender la perspective de la réalisation de l'opération. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 7
  8. 8. Portée réglementaire des Orientations d’Aménagement et de Programmation par secteurs Les modes de représentation utilisés sont schématiques. Tout projet de construction ou d’aménagement devra d’une part être compatible avec les orientations définies dans les fiches ci-jointes et d’autre part, conformes aux dispositions réglementaires du PLU (Plan de zonage et Règlement). Il s'agit bien d'indiquer les orientations, les principes d'aménagement avec lesquels les projets de travaux ou d'opérations devront être compatibles. Ces schémas n'ont donc pas pour objet de délimiter précisément les éléments de programme de chaque opération, ni d'indiquer le détail des constructions ou des équipements qui pourront y être réalisés. Leur finalité est de présenter le cadre d'organisation et d'armature urbaine dans lequel prendront place les projets d'aménagement. Ces schémas constituent un guide pour l'élaboration des projets d'aménagement, l'implantation et la nature des constructions étant précisées lors de la mise en œuvre opérationnelle des projets. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Les cartes sont volontairement schématiques. Elles ne définissent pas des superficies ni des géométries précises, mais des intentions en terme d’occupation du sol. De même, les liaisons figurant sur les cartes correspondent à des principes de raccordement et non à des tracés précis. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 8
  9. 9. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 9
  10. 10. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 10
  11. 11. LES ORIENTATIONS PARTICULIERES LE BOURG – LE SUD DESCRIPTION DU SITE Situé au Sud du Bourg, accessible depuis la rue des Capucines via une petite emprise réservée à cet effet, le site se développe sur un champ ouvert mais dont le pourtour est arboré : au Nord une haie sépare le lotissement pavillonnaire du champ ; les autres cotés sont boisés. Plus l’on va vers le Sud, plus la pente s’accentue, avec une rupture de pente en partie médiane. Le terrain est donc exposé visuellement, et offre un panoramique dégagé. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − Conforter le Bourg ; Poursuivre le quartier résidentiel jusqu’à la frange naturelle ; Assurer une bonne intégration des futurs bâtiments dans le site tout en aménageant des points de vues panoramiques ; Offrir une liaison douce sécurisée se raccordant sur le réseau du Bourg. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Les orientations prévoient une entrée verte sur le site avec le maintien d’une perspective vers le Sud afin de préserver la vue dans l’axe de la voie. Pour assurer l’intégration dans le site des futurs bâtiments, une haie sera plantée d’Est en Ouest au niveau de la rupture de pente. Les pourtours arborés seront protégés et aucune construction ne devra les menacer. Une liaison douce depuis le Nord-Est offrira un lien vers le réseau de liaisons douces existantes qui conduit notamment vers le centre-Bourg. La densité devra respecter un minimum de 17 logements à l’hectare. Un minimum de 25% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 11
  12. 12. LE BOURG – LE CENTRE-BOURG DESCRIPTION DU SITE HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le secteur d’extension envisagé s’inscrit en continuité immédiate du centre-Bourg sur un champ présentant une topographie relativement accentuée au Nord et à l’Est. Les franges du secteur sont arborées, que ce soit sous la forme de haies (le long de la rue du Pont banal) ou de petits bois, principalement au Nord ou à l’Est. Ce dernier bois forme un petit appendice dans le champ. Le contexte urbain est constitué par le centre-Bourg à l’Ouest (maisons de ville, équipements, commerces/services…) développant une image de rues, et d’un secteur pavillonnaire au Sud, le long de la rue de Kerdévot. Pour assurer la maîtrise du développement de ce secteur à enjeux forts, une Zone d’Aménagement Concerté dite du Centre-Bourg a été créée le 6 juin 2011. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − − − Développer le Bourg pour assurer son avenir ; Etoffer le centre-Bourg ; Offrir une mixité de fonctions urbaines (habitat, équipements, commerces/services…), un programme d’habitat et de logements mixte, et développer l’offre sociale ; Redéfinir les espaces publics principaux pour revaloriser et améliorer le fonctionnement du centre-Bourg, et afin de créer une continuité entre le centre et le nouveau secteur ; Poursuivre les liaisons douces ; Préserver la trame verte et bleue et le corridor biologique ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 12
  13. 13. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Le projet prévoit le développement d’un secteur d’habitat qui devra offrir un programme allant du collectif aux lots libres, avec une densité qui décroit au fur et à mesure que l’on s’éloigne du centreBourg. Autour de l’église, il est prévu un programme mixte habitat et/ou commerces/services. L’entrée du nouveau secteur s’articule avec le centre-Bourg via un espace public autour duquel s’implanteront des équipements (à ce stade, il est envisagé d’y déménager la Mairie et de créer la Maison du patrimoine et la médiathèque). Du débouché de cette place, la perspective sur l’église devra être assurée. Des liaisons douces seront à prévoir pour assurer le lien entre le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest du nouveau secteur. Les haies existantes en limite d’opération devront être préservées, ainsi que le petit bois à l’Est, et les coteaux boisés au Nord. Ceuxci, associés aux zones humides, participent au maintien de la trame verte et bleue et du corridor biologique. La densité devra respecter un minimum de 22 logements à l’hectare. Un minimum de 30% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Deux accès permettront de desservir ce nouveau secteur, l’un par l’Ouest (rue du Pont banal), l’autre au Sud, par la rue de Kerdévot. Un autre accès pourrait être envisagé par le Nord si les besoins s’en faisaient sentir et si les conditions techniques et de sécurité sont réunies. Une voie centrale dessert le nouveau secteur, avec une partie qui s’inscrit dans la perspective débouchant sur le bois à l’Est. En lien avec les nouveaux équipements, des aires de stationnement devront être réalisées. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 13
  14. 14. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 14
  15. 15. LA CROIX ROUGE – SAINT-JOACHIM HYPOTHESES D’AMENAGEMENT DESCRIPTION DU SITE − Ce vaste secteur s’étend entre la zone d’activités de Kerourvois à l’Ouest, et les quartiers pavillonnaires de Lézébel au Nord-Ouest, la Croix Rouge au Nord et Coat Chapel à l’Est. Le Sud est occupé par des bois épousant les coteaux à partir de la rupture de pente, le long d’un vallon séparant le site du Bourg. Notons la présence d’un établissement de restauration au cœur du site dans la continuité de la rue Paul Eluard. La partie la plus à l’Est est en cours d’urbanisation associant des maisons de ville à des lots libres. Il s’agit de la création d’un lotissement dont le plan d’intention figure au schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation à titre d’illustration. Le site constitue un plateau avec des pentes qui s’accentuent en allant vers le Sud. Il est parcouru par un ruisseau en frange Nord, associé à des zones humides, qui s’écoule vers l’Ouest. Des haies sont repérables, surtout vers l’Ouest. La RD 15 constitue l’accès principal du secteur, même si le carrefour reste à aménager. − ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − Renforcer l’unité et la cohérence urbaine d’Ergué-Gabéric en rapprochant le Bourg, Lestonan et le Rouillen vers Croas Spern ; Constituer un pôle de centralité ; Assurer la desserte de façon cohérente et sécurisée ; Requalifier l’espace public lorsque les voies ne sont pas adaptées aux mutations du quartier ; Développer des liaisons douces vers les quartiers environnant, notamment le Bourg et Croas Spern ; − − − Prendre en compte les éléments naturels (la trame verte et bleue, le ruisseau, les zones humides, les haies…) ; Intégrer l’établissement de restauration existant au parti d’aménagement ; Offrir des logements diversifiés dans leur forme et leur taille répondant à l’enjeu de mixité sociale ; Conforter à proximité du nouveau secteur urbain, des cœurs d’îlots non urbanisés : la Croix Rouge, Lenhesq et à l’Ouest de Croas Spern Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Ce nouveau quartier à vocation d’habitat développera au centre un pôle de centralité entre l’établissement de restauration et la rue de la Croix Rouge, de façon à marquer l’accès au quartier. Il s’articulera autour d’un espace public et développera un programme dense (petits collectifs, maisons de ville, …). Si l’opportunité se faisait sentir, des commerces/services pourraient compléter la programmation. Plusieurs accès nécessitant un aménagement de carrefours sont prévus pour desservir le secteur : dans le prolongement de la rue Paul Eluard, sur la RD 15 (avenue de Coray), par l’allée de la Croix Rouge, et rue de la Croix Rouge au niveau de SaintJoachim. Ce dernier carrefour permettra à plus long terme de desservir le secteur au Nord de la voie. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 15
  16. 16. En interne, un réseau de voies assure la jonction entre ces accès et la desserte du secteur. Une coulée verte intégrant zones humides et haies, traverse d’Ouest en Est le secteur jusqu’à rejoindre le pôle de centralité. Cette coulée verte est associée à un réseau de liaisons douces existantes ou à créer permettant de relier les secteurs d’habitat au pôle de centralité, espaces verts environnant et quartiers attenant. La trame verte et bleue est protégée, que ce soit à l’Ouest ou au Sud du site. Parallèlement au développement de ce nouveau quartier, plusieurs petits secteurs de confortement du tissu urbain à vocation d’habitat sont identifiés : la Croix Rouge, Lenhesq et à l’Ouest de Croas Spern. Sur la Croix Rouge et Lenhesq, la densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Un minimum de 20% de logements sociaux est également à prévoir sur la Croix Rouge. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT La densité devra respecter un minimum de 16 logements à l’hectare. Un minimum de 22% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 16
  17. 17. CROAS SPERN HYPOTHESES D’AMENAGEMENT DESCRIPTION DU SITE Le site se trouve au Sud de la RD 15. Il a fait l’objet de la précédente étude Loi Barnier réduisant le recul de 75 mètres dans sa partie Nord. Il s’agit d’une prairie dégagée remontant vers le Nord, bordée au Nord par une haie épaisse faisant écran par rapport à la RD 15. A l’Ouest se trouve le secteur de Lenhesq, en continuité de la Croix Rouge, secteur qui est appelé à se développer dans le cadre du PLU. A l’Est, Croas-Spern correspond à un large secteur d’équipements tournés vers le sport, la culture et le loisir. L’architecture est variée, du simple hangar au bâtiment ayant fait l’objet d’une recherche architecturale (l’Athena, centre de loisirs…). Une entrée unique depuis un rond-point aménagé sur la route de Croas-Spern offre un accès sécurisé. Un sentier permet de relier Lenhesq et le secteur de la CroixRouge à Croas Spern. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − − Renforcer le rapprochement entre le Bourg, Lestonan et le Rouillen vers Croas Spern ; Développer le secteur d’équipements de Croas Spern ; Anticiper l’accueil potentiel d’équipements de grandes envergures ; Préserver et conforter le masque végétal le long de la RD 15 pour assurer l’intégration des futurs bâtiments ; Créer un accès sécurisé au site ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 17
  18. 18. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le futur projet a pour vocation l’accueil d’équipements. Toutefois, cette zone pourrait évoluer vers un secteur mixte habitat/équipements, si le principe de réserve pour de grands équipements ne peut être réalisé. En effet, l’accueil de grands équipements ne repose pas sur les seules volontés et décisions communales, et compte tenu de l’enjeu prioritaire de rapprochement urbain entre le Bourg, Lestonan et le Rouillen vers Croas Spern, ce secteur ne peut être figé sur la base d’un programme non maîtrisé. Ainsi, la carte présente un secteur dédié aux équipements ce qui doit être interprété comme une priorité donnée aux équipements, mais non comme une vocation exclusive de l’habitat qui à terme pourrait également venir s’implanter sur ce secteur. Le programme n’étant pas connu, les orientations ne contraignent pas le cœur du secteur mais seulement les abords et en particulier le long de la RD 15. En effet, le ou les futurs équipements pourraient nécessiter une emprise au sol qui s’avérerait non compatible avec le maintien de haies et liaisons douces existantes. Cependant, les aménagements futurs pourront tirer profit des haies et liaisons douces existantes en les intégrant dans leur parti d’aménagement, ou à défaut, pourront prévoir de nouveaux parcours de liaisons douces entre secteurs d’habitat et Croas Spern. Sur Lenhesq, la vocation d’habitat s’inscrit en continuité du secteur. Une haie à créer fera transition entre Lenhesq et l’extension du pôle d’équipements. Le secteur sera desservi par l’Est, via la route de Croas Spern, qui nécessitera l’aménagement d’un carrefour. D’autres accès complémentaires pourront être envisagés, sauf à partir de la RD 15. Le secteur n’est pas perceptible depuis la RD 15 du fait de l’écran végétal qui longe la départementale. Les orientations conservent cette haie (retrait d’alignement de 35 mètres par rapport à l’axe de la RD 15) et le bois au Nord/Est du site, (retrait d’alignement de 75 mètres par rapport à l’axe de la RD 15). La partie Sud occupée par une zone humide partiellement boisée sera également protégée, ainsi que le principe de la haie bocagère reliant cette zone humide à la route de Croas Spern. Une étude loi Barnier portant sur le secteur de Croas Spern figure dans les Annexes du Rapport de présentation du PLU. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 18
  19. 19. LEZEBEL EST DESCRIPTION DU SITE Le site d’étude se trouve au Nord de la RD 15. Il est actuellement cultivé et est entouré par de grands hangars agricoles au Nord et à l’Ouest. Ces derniers s’inscrivent dans le prolongement de la zone d’activités de Lézébel. Deux quartiers d’habitations se trouvent également à proximité : la Croix-Rouge au Sud-Est, et Lézébel nouvellement créé au Nord-Ouest, dans le cadre d’une ZAC. Au Nord on se retrouve en zone agricole. Le site se trouve donc entre deux zones urbaines, et marque la limite de l’urbanisation avec la zone agricole : au Nord, un petit ruisseau bordé d’arbres assure la transition. − − − − − − − Définir la mutation de Lézébel Est (vocation tertiaire) et assurer son intégration notamment le long de la RD 15 ; Préserver le ruisseau en limite Nord du secteur ; Offrir une transition entre le quartier d’habitat de Lézébel et la future zone d’activités et développer un type d’activités compatibles avec un secteur d’habitat coté Lézébel ; Assurer un accès sécurisé depuis la RD 15 ; Prévoir un aménagement qui anticipe et intègre le déménagement à long terme des poulaillers existants et la reconversion de ces sites ; Créer une liaison douce entre les pôles d’habitat et cette nouvelle zone d’activités ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT L’architecture environnante est mixte sans caractère patrimonial (hormis sur Ty Bur, mais non visible du secteur). ENJEUX ET OBJECTIFS Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 19
  20. 20. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Le futur projet a une vocation d’activité tertiaire. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Dans un premier temps, il sera desservi uniquement par le Sud du terrain, à partir du carrefour qui nécessitera un nouvel aménagement sécurisé entre la RD 15, la rue de la Croix Rouge et l’allée de la Croix Rouge. La future voie prendra appui sur la haie Nord, de façon à permettre la desserte à plus long terme du secteur Nord actuellement occupé par les poulaillers. De la même manière, cette voie pourra se prolonger vers l’Est jusqu’à rejoindre la route de Lézébel, lorsque les poulaillers occupant le secteur Est auront déménagés. La future voie permettra la desserte d’aires de stationnement et l’accès au secteur Nord. Une liaison douce entre le secteur d’habitat de Lézébel et la future zone tertiaire d’une part, et entre cette zone et le quartier de la Croix Rouge d’autre part, favorisera l’usage de transports alternatifs à la voiture. à la limite d’emprise publique le long de la RD 15 sera paysagé avec la création d’une haie dans le prolongement de celle existante ; en deuxième plan une façade urbaine (façades principales « nobles » des futures constructions) ; derrière celle-ci, la voie de desserte associée aux aires de stationnement, de façon à limiter leur perception depuis la RD 15. Le principe de façade urbaine devra accompagner l’accès Sud au secteur de façon à en marquer l’entrée. Le pourtour du secteur sera composé d’espaces verts en maintenant les haies existantes et en les prolongeant, notamment en lisière du secteur de Lézébel. Le ruisseau au Nord devra être préservé, ainsi que l’espace boisé à l’Est. L’architecture des bâtiments devra être composée de volumes simples ne dépassant pas la hauteur de R+1+attique, et prendre en compte les protections phoniques nécessaires compte-tenu du trafic sur la RD 15. Une étude loi Barnier portant sur le secteur de Lézébel Est figure dans les Annexes du Rapport de présentation du PLU. Le principe de composition privilégie l’organisation suivante à partir de la voie : un retrait d’alignement de 25 mètres par rapport Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 20
  21. 21. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 21
  22. 22. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 22
  23. 23. PARK AL LAN DESCRIPTION DU SITE HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le site se trouve au Sud de la RD 15, dans le prolongement de la zone d’activités de Pen-Carn. Une ancienne ferme occupe actuellement le site, mais celle-ci n’est plus en activité. Au Nord de la RD 15, un secteur d’habitat en extension de Lestonan s’est développé linéairement le long de la voie. Le secteur d’habitat est essentiellement composé de bâtiments de façades blanches, surmontés de toitures en ardoise à double pente, avec parfois un mur pignon également recouvert d’ardoises. La zone d’activités est marquée par le rythme des cubes surmontant le bâtiment de l’usine Bolloré. Le site de Park-al-Lan bénéficie d’une haie en bordure de la RD 15 qui constitue un écran végétal. Les abords Est, Ouest et en partie Sud sont également bordés d’arbres. Le versant Ouest est délimité par un ruisseau arboré. A partir du rond-point de Lestonan, une voie se dirige vers le site de Park-al-Lan en desservant une aire de stationnement privée. Le niveau sonore perçu est essentiellement lié au trafic sur la RD 15. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − Permettre le développement de la zone d’activités de PenCarn dont l’urbanisation est finalisée ; Préserver et conforter le masque végétal le long de la RD 15 pour assurer une bonne intégration des futures installations et constructions ; Poursuivre les haies bordant le site au Sud ; Maîtriser l’accès au site de façon à assurer la sécurité ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Le futur projet a une vocation d’activités. La voie principale d’accès se fera nécessairement à partir de la voie partant du Sud-Ouest du rond-point de Lestonan. Aucun accès direct (hors liaisons douces) n’est autorisé à partir de la RD 15. Le ruisseau associé à une zone humide est protégé de l’urbanisation par une trame verte. La haie qui prolonge ce ruisseau vers le Nord pourra être intégrée aux projets d’aménagement mais ne doit pas y faire obstacle. En particulier, elle ne devra pas faire obstacle à la réalisation de l’accès en provenance du rond-point de Lestonan. Les constructions devront respecter un recul de 35 mètres par rapport à l’axe de la RD 15. Ce recul sera paysager, et la haie existante à l’Est devra être confortée. En dehors de l’accès, le pourtour du secteur sera composé d’espaces arborés, en protégeant ceux existants, et en venant compléter la haie au Sud du terrain. Une étude loi Barnier portant sur le secteur de Park al Lan figure dans les Annexes du Rapport de présentation du PLU. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 23
  24. 24. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 24
  25. 25. LESTONAN – LESTONAN SUD DESCRIPTION DU SITE HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Ce site entre la RD 15 et le Sud de Lestonan (Bourg à caractère résidentiel de type lots libres), et entre l’avenue de Lestonan et le hameau de Munuguic, est occupé par des champs, un ruisseau Nord/Sud et des bois associés à une zone humide le long de la départementale. A proximité on trouve donc au Nord le centre de Lestonan, des équipements sportifs et des lots libres, et au Sud, séparée par le bois et la RD 15, la zone d’activités de Pen Carn. Plusieurs accès existent. Au Nord en direction du centre via la rue des Passereaux, ou secondairement par l’allée des Verdiers ou le chemin longeant les stades. Par l’Ouest à partir du chemin de Munuguic. Notons toutefois que le débouché de ce chemin sur la RD 15 pose des problèmes de dangerosité et qu’il est peu envisageable de créer un nouvel accès depuis la RD 15. Enfin, le principal accès est envisageable à partir de l’entrée de Bourg, avenue de Lestonan. Toutefois ce nouveau carrefour ne devra pas se rapprocher du rond-point de Lestonan pour respecter une distance minimale entre carrefours. Une liaison douce aménagée longe l’avenue de Lestonan, passe sous le rond-point et permet un accès sécurisé vers Pen-Carn et au-delà, vers Croas Spern. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − − − − − − Rapprocher Lestonan de Croas Spern pour renforcer l’identité et la cohérence urbaine d’Ergué-Gabéric entre le Bourg, le Rouillen et Lestonan ; Conforter le Bourg de Lestonan ; Protéger la trame verte et bleue et les espaces naturels sensibles, tout en offrant une desserte cohérente du secteur ; Maintenir une transition verte entre la RD 15 et le secteur pour assurer son insertion paysagère ; Réduire les risques entre le chemin de Munuguic et la RD 15 tout en assurant la desserte du hameau de Munuguic ; Définir un accès principal depuis l’avenue de Lestonan ; Etablir un lien avec le centre de Lestonan et les terrains de sports ; Offrir un programme d’habitat mixte, des logements diversifiés dans leur forme et dans leur taille répondant à l’enjeu de mixité sociale ; Créer des continuités piétonnes et cyclables permettant de relier le secteur aux équipements, au centre de Lestonan, à Pen Carn et Croas Spern ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 25
  26. 26. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Ce nouveau secteur à vocation d’habitat pourra également accueillir une Centralité Commerciale dans le respect de la définition du SCoT. Il sera desservi en venant de la RD 15, par l’avenue de Lestonan en créant un accès. Le débouché du chemin de Munuguic sur la RD 15 pourrait être supprimé (dangerosité). Afin de maintenir une desserte du hameau de Munuguic et d’établir un lien avec le centre de Lestonan, la rue des Passereaux rejoindra le chemin de Munuguic qui lui-même devra se raccorder sur l’accès principal du secteur, avenue de Lestonan. Cela nécessitera le franchissement du ruisseau et de la zone humide qui lui est associée, et donnera lieu à une compensation de la portion de zone humide ainsi supprimée. Cette suppression est rendue nécessaire pour assurer une desserte cohérente du secteur. Il permettra un accès sécurisé et direct de la partie Ouest du ruisseau à la RD 15 en passant par l’avenue de Lestonan, évitant ainsi le centre de Lestonan. Les haies existantes devront être préservées dans la mesure du possible dans le parti d’aménagement. Une ou plusieurs nouvelles haies permettront de compléter cette trame verte dans l’objectif d’offrir une bonne intégration paysagère. La densité devra respecter un minimum de 16 logements à l’hectare. Un minimum de 30% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. Pour compléter ce principe de distribution, un réseau de liaisons douces devra se développer en prenant appui sur les accès existants ou à créer (voir le schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation) et notamment en direction du centre de Lestonan, des terrains de sport, vers Pen Carn et Croas Spern. La trame verte liée au ruisseau pourra être le support d’une liaison douce entre le secteur et le pôle sportif et audelà le centre de Lestonan. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 26
  27. 27. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 27
  28. 28. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 28
  29. 29. LESTONAN – LESTONAN VIAN DESCRIPTION DU SITE ENJEUX ET OBJECTIFS Le secteur de Lestonan Vian a connu une urbanisation diffuse sous la forme de lots libres, sans grande cohérence, dans un contexte paysager constitué de haies bocagères et de bois parfois associés à des zones humides, le tout jouant un rôle dans la trame verte et bleue. L’arborétum se trouve au Nord du secteur. − − Les accès se font à partir de l’avenue de Lestonan, au Nord via la rue de Kerhuel, et au Sud par la rue de Lestonan Vian. Ces deux rues ne se connectent pas. Les emprises des voies du secteur sont souvent peu larges et les aménagements restent sommaires. − − Des liaisons douces prolongent certaines voies se terminant en impasse, conduisant vers les bois. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Notons la présence d’une ancienne ferme rue de Kerhuel. − − − − Etoffer le Bourg de Lestonan ; Conforter l’urbanisation de ce secteur pour renforcer sa cohérence ; Tenir compte du cadre paysager ; Reconstituer un maillage de voies entre la partie Nord et Sud du quartier ; Définir des connexions entre les liaisons douces ; Valoriser la trame verte et bleue à l’échelle du quartier ; Renforcer la cohérence urbaine en complétant les poches non urbanisées à l’angle Nord-Est de l’avenue de Lestonan et de la RD 15 ; Sur ce secteur, protéger de l’urbanisation le cœur d’îlot correspondant à une zone humide. A l’angle Nord-Est de l’avenue de Lestonan et de la RD 15, entre les habitations existantes et le bois, demeurent plusieurs poches non urbanisées. Certaines correspondent à des zones humides. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 29
  30. 30. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE L’urbanisation du secteur de Lestonan Vian s’inscrit en complément des poches déjà construites en poursuivant la vocation résidentielle. Le contexte paysager est à prendre en compte dans le parti d’aménagement, que ce soit les haies repérées dans le schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation, mais aussi dans les secteurs ayant un cadre végétal intéressant, où constructions et arbres devront s’harmoniser pour définir un quartier vert. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT En termes d’accès et de desserte, le lien entre la rue de Kerhuel et la rue de Lestonan Vian est à créer, de même qu’entre l’allée des Pins et l’allée des Sources. Par ailleurs, les poches d’urbanisation à conforter à l’angle NordEst de l’avenue de Lestonan et de la RD 15 à vocation d’habitat seront desservies par le Nord pour le terrain Nord et par la RD 15 pour le terrain le plus à l’Est. Le terrain à l’Est de la rue de Pen Carn sera desservi par cette voie : l’accès par la RD 15 est interdit. Si la desserte de ce secteur se fait par deux accès, ceux-ci devront se raccorder pour limiter les voies en impasse. Le lien pourra alors être constitué par une liaison douce ou une voie carrossable. Le terrain longeant à l’Est l’avenue de Lestonan sera également desservi par la rue de Pen Carn. Sa partie Sud restera un espace vert de façon à garder les pourtours du rond-point et le début de l’entrée de Lestonan en secteur paysager. Sur chacun de ces secteurs (hormis celui situé entre la rue de Pen-Carn et l’avenue de Lestonan), la densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Le réseau de liaisons douces doit permettre à ce futur quartier de profiter des éléments naturels environnant ; il sera complété pour connecter entre eux les différents chemins existants. La densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Un minimum de 25% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 30
  31. 31. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 31
  32. 32. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 32
  33. 33. LESTONAN – LE CENTRE DE LESTONAN DESCRIPTION DU SITE Le centre de Lestonan fait actuellement l’objet d’un renouvellement urbain sous la forme d’une Zone d’Aménagement Concerté dite du « Cœur de Lestonan » créée le 11 juillet 2000 afin d’assurer la maîtrise du développement de ce secteur à enjeux forts. Le centre est constitué de maisons de ville avec des commerces/services au rez-de-chaussée, d’équipements… Un tissu pavillonnaire se développe au-delà. Plusieurs cœurs d’îlots à proximité du centre ne sont actuellement pas construits ; certains sont en cours d’urbanisation. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − − Conforter et étendre le centre de Lestonan ; Requalifier les espaces publics du centre et localiser une offre de stationnement ; Prévoir un programme mixte de commerces/services, et une diversité d’habitat en définissant une densité sur le centre, et un programme de logements varié répondant à la mixité sociale ; Organiser les accès et la desserte des cœurs d’îlots non urbanisés en hiérarchisant les voies ; Prendre en compte les haies existantes, notamment celles en limite d’opération ; Conserver et prolonger les liaisons douces existantes. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE La desserte et les accès des cœurs d’îlots situés à proximité du centre devront respecter les principes et la hiérarchisation des voies figurant dans le schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation. Le terrain Sud sera desservi par la venelle de Kerlies, et devra rejoindre par une liaison douce l’allée de Ménez Kerlies. Une voie de quartier desservira les îlots Nord à partir de l’impasse de Kerlies pour rejoindre la rue de Ménez Groas. Une voie secondaire permettra la desserte du cœur d’îlot le plus important (dont le plan d’une opération en cours figure au schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation à titre d’information, sans valeur contractuelle), à partir duquel se développent plusieurs liaisons douces permettant des accès sécurisés vers le centre. Les haies existantes sont à prendre en compte dans le parti d’aménagement, en les confortant si besoin. Elles ne devront toutefois pas faire obstacle à la création de voies. La densité devra respecter un minimum de 16 logements à l’hectare. Un minimum de 20% de logements sociaux est également à prévoir sur le site au Sud de la rue du Menez et celui débouchant sur la rue de Ménez Groas. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 33
  34. 34. Le centre de Lestonan s’organise autour d’un espace public intégrant du stationnement et des liaisons douces. Les bâtiments attenants pourront accueillir des commerces/services et de l’habitat dense. Ce site correspond à la ZAC du Cœur de Lestonan. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT La densité devra respecter un minimum de 24 logements à l’hectare. Un minimum de 30% de logements sociaux est également à prévoir sur l’ensemble de ce nouveau secteur. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 34
  35. 35. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 35
  36. 36. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 36
  37. 37. LESTONAN – BEG-AR-MENEZ - QUELLENNEC DESCRIPTION DU SITE Le développement prévu sur Beg-ar-Menez correspond à un terrain bordé de haies situé en deuxième rideau du chemin du Vruguic au Nord et du chemin de Beg-ar-Menez au Sud. Le débouché de ces deux chemins sur la rue de Croas-ar-Gac reste confidentiel. Le terrain sur Quellennec se trouve entre une zone urbanisée à caractère résidentiel constitué de petites voies en impasse au Nord, et un bois au Sud. Le chemin de Stang Vihannig permet de desservir le secteur. L’impasse de Croas-ar-Gac donne également sur le secteur. La majeure partie du terrain est entourée de haies. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Beg-ar-Menez a une vocation d’habitat. L’accès au site de Beg-ar-Menez se fera par le Sud, via le chemin de Beg-ar-Menez, moyennant un aménagement du carrefour sur la rue de Croas-ar-Gac. Cet accès devra trouver un débouché sous la forme d’une liaison douce donnant sur le chemin du Vruguic. Le principe de la liaison douce à créer figurant sur le schéma des Orientations d’Aménagement et de Programmation n’a qu’une valeur indicative définissant un principe de raccordement, mais ne constitue pas un tracé. Les haies existantes sont à protéger, tout en permettant l’aménagement de l’accès par le Sud. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT ENJEUX ET OBJECTIFS − − − Compléter des secteurs présentant un potentiel d’urbanisation ; Préserver, voire développer les haies existantes ; Assurer une desserte sécurisée. Le secteur de Quellennec à vocation d’habitat sera desservi par le chemin de Stang Vihannig et aura un débouché entrée et/ou sortie sur l’impasse de Croas-ar-Gac. Les haies seront maintenues et confortées, laissant toutefois un passage pour desservir le terrain au Sud. La densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 37
  38. 38. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 38
  39. 39. POULDUIC DESCRIPTION DU SITE Le site s’inscrit dans le prolongement d’un lotissement constitué de lots libres, et est accessible par l’avenue de Poulduic. Il s’étend de l’autre coté de la haie bordant le lotissement, sur un promontoire relativement exposé visuellement. La topographie ne permet pas d’urbaniser les versants les plus accidentés, situés au Sud et à l’Est. Le site est concerné par le bruit engendré par la nationale 165. Le chemin de Poulduic offre également un accès par le Nord sous la forme d’une liaison douce. ENJEUX ET OBJECTIFS HYPOTHESES D’AMENAGEMENT − − − DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Le secteur à vocation d’habitat est desservi par l’avenue de Poulduic qui devra déboucher sous la forme d’une liaison douce sur le chemin du Poulduic. Les haies au Nord et à l’Ouest seront préservées (sauf au niveau de l’accès au site) et complétées au Sud et à l’Est pour assurer l’insertion paysagère du projet. La densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Poursuivre le lotissement ; Insérer le développement dans son environnement par une prise en compte paysagère ; Préserver les haies existantes tout en permettant l’accès au site. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 39
  40. 40. LA SALLEVERTE NORD DESCRIPTION DU SITE Le site d’étude est un champ aujourd’hui cultivé. Il se trouve en entrée de ville de Quimper, à l’angle de l’échangeur en provenance de la RN 165 et de l’avenue du Rouillen. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Autour du site s’est développé un quartier mixte, composé d’activités/commerces et services/équipements le long de la nationale, et d’un secteur d’habitat au-delà. Le terrain au Nord est en cours d’urbanisation avec un programme d’habitat. Le secteur est très bien desservi, à la fois par l’avenue et par l’échangeur. Les lignes de bus passent également par l’avenue du Rouillen. L’accès depuis l’avenue du Rouillen n’est cependant pas à privilégier du fait du trafic important qu’il supporte et de la proximité du Rond-point. Dans tous les cas, le tourne à gauche est à proscrire. Un autre accès par le Nord, via la rue Jacques Cartier offre toutes les garanties de sécurité (carrefour aménagé, faible circulation, ...). L’architecture présente autour du site est de facture récente, simple mais sans grande recherche : les maisons sont à toits en pente en ardoise avec façade blanche ; les commerces/ activités/équipements sont constitués de monolithes simples, à toitures terrasses, sans qu’il s’en dégage une certaine homogénéité. Les tonalités restent dans les couleurs clairs. Cet écran végétal ne se poursuit pas le long des autres cotés. En venant de la nationale, le site ne devient visible depuis la bretelle que lorsque l’on a dépassé la haie. A ce stade la vue est d’autant plus importante que l’on surplombe le terrain. En revanche, la nationale étant en décaissé ou bordée d’une haie, aucune vue ne donne sur le terrain. Le point sensible à traiter se situe donc sur la bretelle, juste avant le rond-point. Notons la présence de lignes à haute tension qui passent audessus de l’angle Sud-Est du terrain. Le niveau sonore sera généré par le trafic important de l’avenue du Rouillen. Celui sur la nationale, sera moins perçu car situé en contrebas. Seule la bretelle de sortie génèrera du bruit. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − Marquer l’entrée de ville ; Définir un accès sécurisé ; Préserver et conforter les haies ; Développer le covoiturage. Le terrain est dégagé. Il forme un effet de plateau, en léger contrebas par rapport à l’avenue du Rouillen, et connait une forte déclivité en frange Nord, donnant sur une haie bocagère dense. Au-delà, le regard porte sur un large panoramique. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 40
  41. 41. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Le futur projet a une vocation d’activité tertiaire. Une étude loi Barnier portant sur le secteur de la Salleverte Nord figure dans les Annexes du Rapport de présentation du PLU. De l’autre coté de l’avenue du Rouillen, une surface sera dédiée à la création d’une aire de covoiturage. Il sera desservi uniquement par le Nord du terrain, à partir de la rue Jacques Cartier. Aucun accès ne se fera par l’avenue du Rouillen ni à partir de la bretelle de la RN 165. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Concernant la composition urbaine, il s’agit d’assurer l’implantation d’une façade urbaine le long de l’avenue du Rouillen dans la continuité de la maison attenante. Cette façade urbaine devra également marquer l’angle entre l’avenue du Rouillen et la bretelle de la RN 165 (en ce sens, le schéma indiquant l’angle est purement illustratif et ne constitue pas un dessin imposé : seul le principe d’un retour du bâti pour marquer l’angle est imposé, pas son positionnement). Afin de marquer l’entrée de ville, la future construction à l’angle de la bretelle de sortie de la RN 165 et de l’avenue du Rouillen, devra respecter une hauteur de R+2+attique. Les constructions devront respecter un retrait d’alignement de 30 mètres par rapport à l’axe de la bretelle de la RN 165, et de 17 mètres par rapport à l’axe de l’avenue du Rouillen. Le pourtour du secteur sera composé d’espaces verts. Les retraits d’alignement devront être paysagés et une haie devra être plantée le long de la bretelle de la RN 165. La haie Nord sera maintenue ; seul l’accès par le Nord pourra occasionner une suppression d’arbres afin de desservir le secteur de façon sécurisée. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 41
  42. 42. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 42
  43. 43. LE ROUILLEN NORD DESCRIPTION DU SITE Les deux sites se trouvent dans le secteur d’habitat du Rouillen Nord, de part et d’autre de la route de Stangala, le long de la RN 165. Ils ont fait l’objet d’une dérogation à la loi Barnier dans le cadre de l’ancien Plan d’Occupation des Sols. Le site Est est Bordé au Nord par une haie longeant la nationale, et la limite Sud est en recul par rapport au cours d’eau. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le site Ouest est ouvert sur la nationale, même si celle-ci se trouve en contrebas. A l’Ouest se trouve l’Odet, concerné par le risque d’inondation et longé par une fine zone humide. La rivière fait partie de la trame verte et bleue. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − Finaliser l’urbanisation du Rouillen en définissant des principes d’aménagement ; Offrir une mixité fonctionnelle ; Assurer une intégration paysagère ; Préserver la continuité de la trame verte et bleue. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Les Orientations d’Aménagement et de Programmation définissent un programme mixte, composé d’habitat à l’Ouest et d’activités compatibles avec un secteur d’habitat à l’Est. Les constructions sur le site Est devront respecter un principe de retrait d’alignement de 55 mètres par rapport à l’axe de la RN 165. Les haies qui longent la nationale devront être conservées, et une distance inconstructible par rapport au ruisseau devra être également respectée. L’accès se fera à partir de la route de Stangala, par l’Ouest. Le site Ouest sera desservi à partir de la rue du Pont Odet. Une haie sera plantée afin de créer une transition entre les futures habitations et la RN 165. La densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 43
  44. 44. PONT ODET DESCRIPTION DU SITE ENJEUX ET OBJECTIFS Le site se trouve à la périphérie du Rouillen entre deux secteurs d’habitat constitué pour l’essentiel de lots libres : Pont Odet d’une part, et le quartier résidentiel qui s’est développé de l’autre coté de l’Odet d’autre part. − Une exploitation agricole en activité se trouve au Nord du site qui génère une marge d’inconstructibilité réciproque de 100 mètres. − La rivière en contrebas et ses abords sont classés en zones humides et sont concernés par le risque d’inondation. La trame verte et bleue longe l’Odet. Les haies les plus proches de la rivière font parties de la trame verte et bleue. − − − Finaliser l’urbanisation du Rouillen en définissant des principes d’aménagement ; Poursuivre le programme d’habitat du quartier de Pont Odet pour assurer l’intégration de ce développement urbain ; Prendre en compte l’inconstructibilité engendrée par l’activité agricole ; Anticiper le départ à long terme de l’activité agricole pour permettre l’accessibilité à une extension future vers le Nord ; Préserver la continuité de la trame verte et bleue. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le terrain est accessible depuis l’allée des Chênes. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 44
  45. 45. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE A vocation d’habitat, le terrain sera desservi depuis l’allée des Chênes et remontera vers le Nord jusqu’en limite d’opération pour permettre la poursuite du développement de ce secteur quand l’exploitation agricole ne sera plus en activité. Pour assurer l’intégration paysagère de cette nouvelle limite d’urbanisation vis-à-vis de l’Odet, une haie sera créée à l’Ouest. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT La densité devra respecter un minimum de 14 logements à l’hectare. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 45
  46. 46. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 46
  47. 47. LE CLEUYOU DESCRIPTION DU SITE Le secteur situé au Sud-Ouest de la Commune, à la confluence de l’Odet et du Jet, accueille la zone d’activités du Cleuyou. Il est desservi par l’avenue du Rouillen. Ce site est cependant soumis au risque d’inondations, ce qui pose la question du devenir de la zone d’activité. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Les Orientations d’Aménagement et de Programmation définissent la vocation principale du site : tendre vers un retour en espace naturel. ENJEUX ET OBJECTIFS Reconvertir à terme la zone d’activités en espace naturel compte tenu de sa localisation en zone inondable. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT − Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 47
  48. 48. HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 48
  49. 49. KEROURVOIS 2 DESCRIPTION DU SITE HYPOTHESES D’AMENAGEMENT Le secteur qui surplombe son environnement, suit une pente descendante du Nord vers le Sud avec une topographie qui s’accentue en limite de terrain Sud et Est. La route de Stangala qui constitue l’accès au site, s’inscrit dans le coteau Sud et longe par l’Est le terrain. Cette petite route n’a pas l’emprise ni l’aménagement adéquat pour desservir une nouvelle zone d’activités. Le terrain est dégagé, actuellement en culture. Seules quelques haies Est-Ouest perpendiculaires aux courbes de niveaux rythment le paysage. Les abords du site sont souvent accompagnés de haies. A proximité, on note la présence de la carrière en exploitation jusqu’en 2017, le hameau de Squividan qui s’est développé le long de la route de Stangala, la zone d’activités de Kerourvois au Sud, et au Nord le poste de transformation électrique de Squividan. ENJEUX ET OBJECTIFS − − − − − − Permettre le développement économique à l’échelle de Quimper Communauté, en lien avec l’échangeur RN 165/RD 15 ; Aménager la route de Stangala pour offrir une desserte satisfaisante de ce secteur économique ; Prendre en compte la présence d’habitation aux abords du site ; Favoriser des modes de déplacements doux ; Tirer profit de la situation en hauteur du site pour aménager des cônes de vues ; Raccorder le secteur au réseau numérique très haut débit. DISPOSITIONS D’ORIENTATIONS PROGRAMMATION RELATIVES AU D’AMENAGEMENT SCHEMA ET DE Ce vaste secteur à vocation économique devra tenir compte des habitations existantes en n’autorisant à proximité des maisons que des activités compatibles avec un quartier résidentiel. La desserte de la zone économique se fera via une nouvelle voie qui devra décharger le trafic route de Stangala sur la partie qui fait doublon. Aux deux extrémités, un carrefour sera aménagé. Le secteur à l’Est de la route de Stangala a une vocation tertiaire. A l’Ouest de la route de Stangala, un ou plusieurs Pôles de Commerces pourront être créés, dans le respect de la définition du SCoT. Une liaison douce devra être aménagée depuis le rond-point Sud en contrebas du secteur, et remontera parallèlement à la route de Stangala. D’un point de vue paysager, des vues donnant sur le Sud et vers l’Est devront être intégrées au parti d’aménagement, et les coteaux Sud et Sud-Est seront maintenus en espaces verts. Commune d’Ergué-Gabéric – Projet de révision du Plan Local d’Urbanisme arrêté le 3 Juin 2013 49

×