Soa & services web

4 353 vues

Publié le

Architecture orientée service & services Web

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 353
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
285
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Soa & services web

  1. 1. SOA & SERVICES WEB<br />Ministère de l’Enseignement Supérieur de la<br />Recherche Scientifique et de la technologie<br />*** * ***<br />Université de la Manouba<br />*** * ***<br />Ecole Nationale des Sciences De l’Informatique<br />Présenté par : M. Mahdi Ghazouani<br />21/05/2011<br />
  2. 2. Sommaire<br />1<br />2<br />3<br />4<br />5<br />6<br />Qu’est-ceque SOA ?<br />Pourquoi SOA ?<br />Apports de SOA<br />Limites de SOA<br />Service Web<br />BPEL<br />
  3. 3. Hier : Plat de Spaghetti<br />Développements coûteux<br />Grande complexité<br />Maintenance difficile<br />Interconnexions redondantes<br />
  4. 4. SOA = Innovation<br />
  5. 5. Qu’est-ceque SOA ? (1/2)<br />Le moyen par lequel un fournisseur regroupe ses savoir-faire pour répondre aux besoins d’un client.<br />Service<br />Une architecture orientée service est un paradigme fondée sur la description et l’interaction de services<br />SOA<br />
  6. 6. Qu’est-ceque SOA ? (2/2)<br />Rôles<br />Intégrateurs<br />Dirigeants<br />Architects<br />Développeurs<br />Un style architectural basé sur un fournisseur, un demandeur et une description de service<br />Un ensemble de services que l'entreprise souhaite exposer à leurs clients et partenaires, ou d'autres parties de l'organisation<br />Un modèle de programmation avec ses standards, paradigmes, outils et technologies associées<br />Un intergiciel offrant des fonctionnalités en terme d'assemblage, d'orchestration, de surveillance et de gestion des services<br />
  7. 7. PourquoiSOA ?<br />Couplage faible entre les services<br />Sécuriser l’investissement des applications existantes<br />L’indépendance par rapport aux aspects technologiques<br />Architecture basée sur des standards<br />
  8. 8. Apports de SOA<br />1<br />2<br />3<br />La réutilisation et la composition, permettant le partage de modules entre les applications.<br />La pérennité, impliquant le support des technologies existantes et à venir.<br />L’évolutivité, permettant aux applications de greffer de nouveaux modules afin de répondre aux nouveaux besoins fonctionnels.<br />
  9. 9. Limites<br />Technique<br />Certains anciens systèmes demeurent difficilement compatibles avec les Web Services, et donc ne peuvent s'inscrire dans une telle architecture<br />Méthodologique<br />Encore assez peu de méthodes qui couvrent l'élaboration et le déploiement l’architecture, sans doute par manque de retours d'expérience<br />Sécurité<br />Les services web sont des technologies récentes, ceci implique de nouvelles vulnérabilités et attaques ou menaces.<br />
  10. 10. Service Web (1/2)<br /><ul><li>Application modulaire décrite en XML, identifiée par un URI et qui peut être publiée, localisée et invoquée dynamiquement par des applications depuis le web,
  11. 11. Ce mécanisme tend à donner plus d’interactions pour permettre à deux entités hétérogènes de dialoguer au travers du réseau Internet.</li></li></ul><li>Service Web (2/2)<br />Un Service est Autonomeet sans état <br />Un Service expose un Contrat<br />4 propriétés<br />Les Frontières entre services sont Explicites<br />Les services communiquent par messages<br />
  12. 12. Technologies associées (1/2)<br />Famille de technologies développées au sein du W3C.<br />XML permet de transformer Internet à un univers Web programmable et dynamique, centré sur les données. Il est indépendant des plateformes informatiques.<br />XML<br />Protocole transactionnel, simple, basé sur le principe de Requête/ Réponse, indépendamment des requêtes précédentes et sans conserver la moindre information pour les requêtes à venir.<br />HTTP<br />Protocole qui permet la transmission de messages entre applications distantes, ce qui veut dire qu’il autorise un objet d’une application à invoquer des méthodes d’objets physiquement situés sur une autre machine<br />SOAP<br />
  13. 13. Technologies associées (2/2)<br />Norme d'annuaire de services Web appelée via le protocole SOAP et qui définit une structure d’informations.<br />UDDI<br />Langage de description de Web Services, au format XML. Il permet de séparer la description des fonctionnalités abstraites offertes par un service, des détails concrets d'une description de service, tels que "comment" et "où" cette fonctionnalité est proposée.<br />WSDL<br />
  14. 14. Principe de fonctionnement (1/2)<br />
  15. 15. Principe de fonctionnement (2/2)<br />Publication <br />&<br />Découverte<br />Description du service<br />Invocation<br />Décrire les paramètres d'entrée du service et le format et le type des données retournées. Le principal format de description de services est WSDL. <br />Publier dans un registre les services disponibles aux utilisateurs. Découverte: possibilité de rechercher un service parmi ceux qui ont été publiés, grâce au standard UDDI.<br />Connexion et interaction du client avec le service. Le principal protocole utilisé pour l'invocation de services est SOAP.<br />
  16. 16. SOA vs Service Web<br />Service Web<br />SOA<br /><ul><li>C’estunetechnologie.
  17. 17. Possibilité de faire Service Web sans être SOA.
  18. 18. Architecture baséesur des best-practises.
  19. 19. Possibilité de faire SOA sans Service Web</li></li></ul><li>BPEL (1/2)<br />Normepermettant de décrire des processus en XML <br />Propose les fonctionsbasiques d’un langage de programmation:<br />sequence, flow, loop, switch…<br />Identification des Instances de Process<br />Gestion des transactions longue durée (scope, compensation)‏<br />Gestion des fautes<br />
  20. 20. BPEL (2/2)<br />
  21. 21. Merci !<br />

×