Liquide amniotique

3 062 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 062
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
54
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Liquide amniotique

  1. 1. LE LIQUIDE AMNIOTIQUEr kutnahorskycme le parc colmar02/ 2011
  2. 2. LE PLANRôle du LAEchanges de LA au cours de la grossesseAspects échographiques du LAEvaluation de la quantité de LAHydramnios aigu et chroniqueOligoamnios
  3. 3. ROLE DU LAExpansion cavité utérine : espace vitalPermet la mobilité foetalePermet développement normal (poumon)Protection anti-infectieuseEvite compression cordon / placentaIsolation thermiqueProtection anti-choc
  4. 4. ECHANGES de LA /24hdiurèse foetale800 mldéglutition800 mlpoumon300 mlFOETUSLIQUIDE AMNIOTIQUEintramembranaire200 mltransmembranaire10 mlcordon ?50 ml
  5. 5. AVANT 20 saliquide amniotique = ultrafiltrat du sérumle volume de LA est corrélé au poids fœtalrôle de la peau +++ (kératinisation > 20 sa)APRES 20 sasécrétion : REINS +++ et poumonsréabsorption : DEGLUTION +++volume relativement constant (pic à 32 sa)ECHANGES DE LA : 2 PERIODES
  6. 6. grossesse normale: limite > 2000 ml limite < 250 ml6 sa 2 - 3 ml16 sa 200 ml21 sa 300 ml34 sa 1000 ml40 sa 800 ml42 s 540 mlBrace 1989 méta-analyse 705 mesures par dilutionQueenan 1992 mesures par dilutionVOLUME LA
  7. 7. VOLUME LA22 - 38 sa volume moyen 777 ml (302 -1997 ml)volume maximal 8e mois 1000 mlvolume relatif maximal au 6e mois “hydramnios physiologique”décroissance en fin de grossesse “oligoamnios physiologique”Brace 1989 méta-analyse 705 mesures par dilution
  8. 8. EVALUATION ECHOGRAPHIQUEChamberlain: mesure de la plus grande citerne(diamètre vertical)< 1 cm oligoamnios sévère1-2 cm liquide diminué2-8 cm normal> 8 cm hydramnios
  9. 9. Mesure de la plus grande citerne65 mm
  10. 10. Index de Phelan : mesure des 4 quadrants< 5 cm : oligoamnios5 - 8 cm : liquide diminué8 - 18 cm : normal18 - 25 cm : excès de liquide> 25 cm : hydramniosvariation inter-observateur : 6,5%variation intra-observateur : 3,0%EVALUATION ECHOGRAPHIQUE
  11. 11. Index amniotique = A + B + C + DA BC D
  12. 12. AFI / index de Phelan / index amniotiqueEVALUATION ECHOGRAPHIQUEAge sa 5e perc 50e perc 95e perc16202428323638404279 121 18593 141 21298 147 21994 146 22886 144 24277 138 24973 132 23971 123 21469 110 175
  13. 13. excès LA ??hydramnios??normal??EVALUATION ..... SUBJECTIVE
  14. 14. ASPECT ECHOGRAPHIQUEanéchogène en début de grossessecontient de fins échos > 2e trimestredesquamation cutanéeflocons de vernixpas d’argument pronostic en fonction de l’aspect échographiquedu LA (méconial?)
  15. 15. LA anéchogèneASPECT du LIQUIDE AMNIOTIQUE
  16. 16. LA échogèneASPECT du LIQUIDE AMNIOTIQUE
  17. 17. LA échogèneASPECT du LIQUIDE AMNIOTIQUE
  18. 18. ANOMALIES DU LArésulte d’un déséquilibre entrées - sorties :HYDRAMNIOS LA > 2000 mlOLIGOAMNIOS LA < 250 ml
  19. 19. HYDRAMNIOSfréquence : 0,4 - 3,2 %variable selon recrutement du centrevariable selon expérience de l’opérateurvariable selon la définition appliquée
  20. 20. HYDRAMNIOSDéfinition clinique : LA > 2000 mltension abdominale HU élevéesigne du glaçonDéfinition échographique :citerne > 8 cmAFI > 25 cm (“excès LA” de 18 - 24 cm)plus subjectif: le foetus “baigne” dans le LA
  21. 21. 100 mmHYDRAMNIOS
  22. 22. HYDRAMNIOS2 formes cliniquesHydramnios aiguHydramnios chronique
  23. 23. HYDRAMNIOS AIGUFréquence 1/1500 à 1/ 6000Installation rapide au 2e trimestre, retentissement maternel++Diagnostic clinique +++ et échographiqueCausessyndrome transfuseur transfusé (GG MCBA)anomalies foetales majeures (anencéphalie)infection (parvovirus) = urgence +++Pronostic péjoratif (étiologie, MAP et RPM)
  24. 24. HYDRAMNIOS CHRONIQUEFréquence 0,18 - 2,28%Boylan P, Parisi V An over view of hydramnios. Semin Perinatol 1986 ; 10 : 136-141Révélation plus tardive après 24 - 30 saInstallation plus progressive (quelques semaines)Bilan étiologiquebiologie ++ HGPO, RAI, infection, hémorragie foeto-maternelle, caryotypeéchographie ++ recherche de malformations et surveillance
  25. 25. HYDRAMNIOS CHRONIQUE10 %40 %20 %30 % indéterminéematernellescordon - placentamalformationsEtiologie
  26. 26. HYDRAMNIOS CHRONIQUEMalformations foetales 40%SNC 50% : anencéphalie, spina bifida, hydrocéphalieDigestives 25% : atrésie oesophage, atrésie duodénum,omphalocèle, hernie diaphragmatiqueCardiovasculaires 25% : malformations cardiaques, troublesdu rythmeDivers : anomalies pulmonaires, anomalies urinaires,anomalies squelettiques, syndromes polymalformatifs,Anomalies du caryotype
  27. 27. HYDRAMNIOS CHRONIQUECauses maternelles 20%Diabète Iso-immunisation : anti D, anti c, anti KellInfections : toxoplasmose, CMV, parvovirus, listériose, hépatiteAnémie maternelle sévère : thalassémie ou hémorragie foeto-maternelle sévèreToxémie gravidique
  28. 28. HYDRAMNIOS CHRONIQUECauses placentaires et funiculaires 10%Anastomoses vasculaires dans les grossesses gemellairesmonochorialesChorio-angiome placentaireAnomalies funiculaires:tumeur, malformation, thrombose
  29. 29. HYDRAMNIOS CHRONIQUECauses non déterminées 30%Opérateur dépendantTaux variable si on inclut les formes modérées d’hydramniosdiagnostiquées par échographie (> 50%)
  30. 30. HYDRAMNIOS CHRONIQUETraitementde la causediabète, anémie foetale, trouble du RCFde la MAP avérée et préventif de la RPMponctions évacuatrices (rarement nécessaires)tocolytiquesanti-prostaglandines ?éventuel accouchement en milieu spécialisé (malformations)IMG en cas d’anomalie grave
  31. 31. HYDRAMNIOS QUE RETENIR ?Hydramnios aigu : mauvais pronosticHydramnios chronique : le pronostic dépend de l’étiologieLe bilanEchographie morphologique +++HGPOCaryotype ?Contrôle ou 2e avis pour les “excès de liquide” ?
  32. 32. OLIGOAMNIOSFréquence 3,9 % critère subjectif Philipson 7,0 % sur index amniotique MooreLA < 250 ml au 2e et 3e trimestreDiagnostic clinique peu fiable (HU)Diagnostic échographiqueciterne < 1 cm (attention à boucle cordon) et / ouAFI < 5 cmDiagnostic différentiel = rupture des membranes
  33. 33. OLIGOAMNIOS
  34. 34. OLIGOAMNIOSConséquences foetalesDéformations des membresHypoplasie pulmonaire +++
  35. 35. OLIGOAMNIOSle diagnostic étiologique est échographiquebilan morphologique très difficile,penser à utiliser l’échographie endovaginale ++ etl’amnio-infusion:permet un meilleur examen morphologique et lesprélèvementspermet un diagnostic différentiel RPM (colorants)biométrie et examen doppler foeto-maternelcaryotypediagnostic biologique de RPM (test DAO/PROM)
  36. 36. OLIGOAMNIOSCauses maternelles 30%insuffisance utéro-placentairehypovolémie maternelle (HTA, fièvre, deshydratation)iatrogène: antiprostaglandines
  37. 37. OLIGOAMNIOSCauses foetales 20 - 40 %Malformation urinaire bilatéraleagénésie rénale bilatérale, dysplasie multikystique rénale bilatérale,polykystose rénale infantile, uropathie obstructive bilatéraleAnomalie chromosomique 2 - 3%triploïdie, trisomie 18, TurnerAutres malformationsRCIUDépassement de terme (déclencht si < 5)Grossesse gémellaire MCBA et jumeau coincé
  38. 38. OLIGOAMNIOSCauses indéterminées 30%
  39. 39. terme? - état fœtal?IMGcaryotypeinsuffisance placentaireéchographie (EEV): reinspathologienormaleterme ? - infection ?normauxRPMdiagnosticpronosticOLIGOAMNIOS SEVERE 2e TRIM“insuffisance” rénalepathologieamnio - infusionnon informativeCATéchographie doppler et biométrie> 18 - 20sa
  40. 40. Oligo-anamnios du 2e trimestre est de mauvais pronostic +++Enfant né vivant : 12%Mortalité néonatale : 10%MFIU ou avortement spontané : 43%IMG : 35%. (120 cas)OLIGOAMNIOS : QUE RETENIR ?
  41. 41. OLIGOAMNIOS : QUE RETENIR ?< 17 sa oligoamnios sévère = RPMles 3 étiologies de l’oligoamnios sévère du 2e trimestre :uropathies à retentissement rénal bilatéralRCIU sévère précocerupture prématurée des membranes
  42. 42. Fin...

×