Le scénario<br />Concentrations <br />du luxe <br />Réduction de la chaîne de valeur  <br />Quick<br />response<br />Polar...
	LA MODE <br />CADRE DU TEXTIL – HABILLEMENT <br />L’industrie de la mode est une immense affaire, à l’échelle mondiale. L...
	LA MODE <br />LE MARCHE’ <br />La croissance lente et continue des ventes au détail en 2006 dans une grande partie de   l...
	LA MODE <br />Flexibilité de la chaîne d’approvisionnement et rapide mise sur le marché. Des chaînes d’approvisionnement ...
	LA MODE <br />Cette aptitude des détaillants qui contrôlent toujours plus la chaine d’approvisionnement  pour accélerer l...
LA MODE <br />Les changements des consommateurs de l’habillement  <br />Il est prévu une croissance modérée de la demande ...
LA MODE <br />Les grandes tendances de la distribution<br />Les distributeurs au détail ont augmenté rapidement leur part ...
La distribution moderne <br />La distribution moderne s’accroît et se transforme  <br />Décentralise  les achats  <br />Pe...
La délocalisation productive  <br />La délocalisation <br />Perte des emplois  <br />Diminution des exportations  <br />Pe...
Polarisation des filières  <br />Filière asiatique <br />Chine : matières <br />Japon : la technologie <br />Asie du Sud-E...
Réduction de la chaîne des valeurs<br />Améliorer le rapport qualité/prix  <br />La chaîne traditionnelle  Le Style Les ti...
Quick response<br />Moins de stocks en magasin <br />Utiliser l’ordinateur pour raccourcir  le rangement – la distribution...
Les private labels<br />Exclusivité : si aucune autre entreprise ne distribue cette marque  et pas de vente en liquidation...
Les private labels<br />USA Retailer Top apparel private labels<br />Dillard’s<br />Preston & York, Westbound, Bechamel, R...
Les innovations du produit  <br />Développement de la technologie micro-électronique et Informatique <br />Nouvelles matiè...
Les nouvelles frontières du finissage<br /><ul><li>Le concept de compétition se transforme  et n’est pas lié seulement au ...
l’innovation des processus et l’artisanat  en même temps
l’intégration systémique de la filière et la délocalisation</li></ul> du know-how <br />
Les nouvelles habitudes de consommation<br />Valorisation de l’individualité   <br />Ego Wear       anti-conformisme<br />...
Nouveau mode de vente<br />Entertrainement shop<br />Visual Society<br />Style de vie <br />Art       mode<br />
Le commerce du GROS<br />LE GROS PERD SON ROLE TRADITIONNEL  <br />Les marges des fournisseurs sont réduites  <br />Le ris...
LES GRANDES MARQUES<br />Développent leurs propres  réseaux de distribution   <br />Emploient  au minimum des ordres aux c...
Supply chain souple <br />
Supply chain souple <br />Livraisons frequentes que revitaillent magazins  <br />Information en temps reel des ventes <br ...
Supply chain traditionel <br />
Les composantes du succès <br />Apporter une valeur ajouté<br /> aux produits en innovants<br />Recherche et développement...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Moroccoseminarpart01

312 vues

Publié le

SEMINAR AT AMITH CASABLANCA

Publié dans : Mode de vie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
312
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Moroccoseminarpart01

  1. 1. Le scénario<br />Concentrations <br />du luxe <br />Réduction de la chaîne de valeur <br />Quick<br />response<br />Polarisation <br />des filières<br />Distribution<br /> moderne <br />Innovations des<br /> produits <br />Délocalisation <br />productive<br />
  2. 2. LA MODE <br />CADRE DU TEXTIL – HABILLEMENT <br />L’industrie de la mode est une immense affaire, à l’échelle mondiale. Le secteur de la confection représente une industrie de 100 Milliards de dollars, les 100 plus grandes entreprises réalisant la moitié de ce montant. Avec une compétitivité en hausse dans chaque point du globe, en particulier dans les pays à coûts de main-d’oeuvre extrêmement bas, des PME ( avec un chiffre d’affaires de 10 à 100 M$) qui sont toujours contraintes pour réussir à vivoter malgré l’augmentation progressive des coûts des matières et de gestion. La compétitivé globale exige pourtant des entreprises de la mode de se conformer à des niveaux d’efficience et d’économie jamais atteints auparavant. <br /> Le premier janvier 2005 a marqué une nouvelle ére pour l’industrie de la mode du fait que les protections de quotas sont officiellement terminées même si certaines restrictions subsistent encore.<br />A l’inverse de la mode précédente qui a mis en évidence la conformité, la mode actuelle répond aux exigences du consommateur qui veut développer son style personnel et avoir une garde-robe de base avec des articles à la mode et des accessoires avec des cycles de vie brefs vus les changements des modèles saisonniers . Au lieu de programmer des mois à l’avance ce que contiendront les rayons , les détaillants les plus connus, principalement européens ont actuellement une réaction immédiate à la mode et réussissent rapidement en peu de semaines à remplir les magasins grâce également à leur désign et production à faibles coûts. Ce nouveau mode de vente au détail contraint les entreprises à faire face à de nouveaux problèmes et ceci signifie que l’industrie doit s’adapter en s’appuyant essentiellement sur la communication et en utilisant la technologie existante pour maintenir le contrôle de tous les aspects du style, de la production et en travaillant par conséquent plus en groupe et en mettant l’accent plus sur les aspects relatifs aux temps de production plutot qu’aux coûts. Ceci implique une intégration verticale avec des ensembles spécialisés qui garantissent la rencontre entre les demandes du marché et les stocks minimum de matières et tissus, les modèles et les styles demandés par le consommateur final. <br />
  3. 3. LA MODE <br />LE MARCHE’ <br />La croissance lente et continue des ventes au détail en 2006 dans une grande partie de l’'Europe de l'ouest a amplifié les conditions de concurrence déjà dures pour les distributeurs du secteur de l’habillement. En dépit de l'environnement difficile, les principaux détaillants européens de ce secteur et en particulier les chaînes multinationales ont réussi en prenant des parts de marché avec des offres innovatrices et un changement rapide du produit et à coût réduit, des modèles plus efficaces d'affaires. “la capacité de de ces chaînes de mettre en place des chaines d’approvisionnement plus rapide et plus flexibles leur donne un avantage compétitif réel”<br />Plusieurs facteurs ont transformé, comme jamais auparavant, le secteur de l’habillement en Europe de l’ouest: <br />Une faible demande : Alors que les dépenses en habillement en Europe de l’Ouest se sont accrues de 3,8% par an de 1997 à 2000, la part de l’industrie dans les dépenses totales de consommation a baissé de même que l’économie a connu un ralentissement et une baisse de confiance du consommateur. <br />Une rapide consolidation . Bien que les chaînes de distribution de l’habillement et les concentrations des ventes soient encore très différentes à travers l’Europe, la rapide consolidation reflète une maturité croissante du marché <br />Plus grande Internationalisation des Styles. Des distributeurs multinationaux comme H&M, group INDITEX (ZARA – MASSIMO DUTTI ) se sont orientés vers une plus grande internationalisation des styles et une mode plus éphémère avec des prix plus bas et une rapide rotation des stocks.<br />"<br />
  4. 4. LA MODE <br />Flexibilité de la chaîne d’approvisionnement et rapide mise sur le marché. Des chaînes d’approvisionnement rapides et flexibles sont les principaux facteurs de la distribution de l’industrie de l’habillement en Europe et également la clé du succès des chaînes d’habillement spécialisées.Consolidation, internationalisation et vitesse du cycle de la mode continueront à dicter le changement de la structure de la distribution de l’habillement en Europe <br />Selon plusieurs experts de la distribution, l’issue la plus significative transformant la distribution en Europe repose sur la Vitesse et l’intégration dans la chaîne d’approvisionnement qui continueront à modeler la distribution de l’industrie de l’habillement en Europe en permettant une demande plus flexible axée sur la réalisation des besoins. <br />En effet, le cachet de la réussite des distributeurs de l’habillement est leur aptitude à créer des gammes de produits distincts en réponse aux changements rapides des attentes du consommateur ‘C’EST LE CAS DE H&M que a son developpment de produit en SUEDE mais reserche faite dans monde entier <br />La capacité des chaînes spécialisées d’instaurer des réponses rapides met la pression sur les distributeurs traditionnels y compris les indépendants et les départements de ventes. Leur croissance fulgurante décale le marché de l’habillement et change la structure de la distribution à travers l’Europe et met la distribution en avant. <br />Les dures conditions récentes du marché ont favorisé ces distributeurs qui peuvent répondre à la demande du consommateur rapidement et à un prix plus bas. Une poignée de distributeurs spécialisés tels que le suédois H&M et l’espagnol Zara continuent de faire face à la récession économique globale. « Ces entreprises sont en particulier à même de saisir ce que les consommateurs achètent – ce qu’ils veulent acheter - en temps réel et en répondant rapidement aux tendances des ventes et au feedback du consommateur »<br />
  5. 5. LA MODE <br />Cette aptitude des détaillants qui contrôlent toujours plus la chaine d’approvisionnement pour accélerer les temps de production est en train d’influencer toute l’industrie de la mode. <br /> Il ressort que les accords de fournitures, les qualités, les logistiques et l'innovation technologiques sont en train de créer de nouvelles alliances entre les partenaires commerciaux. Cela implique une pression sur les temps de création et de production et sur l'optimisation de la chaîne de la valeur, en offrant une valeur au consommateur et non seulement en baissant les coûts.<br /> En conséquence notre rapport sur l’analyse des PROCESSUS DE VALEUR AJOUTEE sera focalisé sur comment les PME peuvent ajouter une valeur à la chaine d’approvisionnement. En effet pour maintenir la chaîne européenne d’approvisionnements, il est nécessaire de se déplacer des produits de base, qui ont composé la grande majorité de ce que les entreprises ont produit jusqu’alors, aux matières de spécialité, aux produits et finissages innovants lesquels sont techniquement avancés et guidés par la recherche. En faisant ainsi, il est possible d’accéder aux marchés de niches et explorer de nouveaux marchés où seront utilisés les matériels précédemment utilisés pour d’autres finalités et la qualité liée à la fonctionnalité aux coûts accessibles est d’une importance fondamentale. Cela signifie également que les manques de rentabilité doivent être éliminés dans toute la chaine de production. Ceci est un des aspects majeur pour les coûts et gérer la complexité des coûts requiert une plus grande automation, informatisation et l’utilisation d’instruments innovants et flexibles.<br />
  6. 6. LA MODE <br />Les changements des consommateurs de l’habillement <br />Il est prévu une croissance modérée de la demande pour les textiles et l’habillement à l’instar de la population mondiale qui continue d’augmenter et les niveaux de vie qui sont en nette amélioration dans les pays en voie de développement. Dans les pays industrialisés, ceci est encore valable pour la grande majorité de la consommation, les tendances du consommateur sont largement déterminées par la structure vieillissante de la population. <br />La part de l’habillement dans les dépenses des familles est passée de 9% en 1970 à près de 5-6% de nos jours, et cette tendance va continuer probablement alors que d’autres rubriques tels les loisirs et les dépenses de santé continuent leur augmentation. <br />Le temps du shopping pour les biens personnels est en régression, par exemple aux USA, est passé de 12 à 4 heures par mois au cours des 15 dernières années. C’est une transition du plaisir des achats à la nécessité des achats, avec une grande importance donnée à l’urgence, la convenance et l’accès. La préférence va aux grands magasins ayant un large choix. Les achats à partir des domiciles connaissent également une grande croissance et sont dictés par l’accès à la technologie. <br />Les consommateurs sont de plus en plus conscients et capables de reconnaître les rapports qualité/ valeur. En outre, ils sont moins dépendants des tendances de la mode et des marques. Les marques continuent de jouer un rôle important mais uniquement quand elles fournissent une valeur réelle en terme de style, de qualité et de service. <br />L’acceptation des fibres synthétiques est en nette augmentation comme les performances techniques, le confort, les caractéristiques d’entretien faciles, qui sont devenus plus importants pour le consommateur et les vieux préjugés culturels sont éliminés. <br />
  7. 7. LA MODE <br />Les grandes tendances de la distribution<br />Les distributeurs au détail ont augmenté rapidement leur part de marché à travers le monde grâce à la croissance des économies d’échelle dans plusieurs activités liées à la distribution telles que les achats, la vente, la formation, le domaine du management etc. Ce qui conduit à une consolidation et à une globalisation des intervenants. Comme mentionné ci-dessus, des magasins comme Carrefour, H&M, Walmart, Zara, Mango, Gap, Benetton se sont installés dans plusieurs pays partout dans le monde. L’autre conséquence est la part croissante des distributeurs privés dans la consommation totale de l’Habillement. <br /> Le pouvoir croissant des distributeurs résulte des performances record enregistrées en dépit de la grande compétitivité et de la baisse de la consommation. Plusieurs grands distributeurs cherchent des améliorations radicales au service du consommateur telles que l’augmentation des disponibilités des produits en magasin de 60 à 65 % à 90 à 95%, l’augmentation du nombre de collection par an de 2 à6 par an à 6 à 24 ( ainsi le consommateur peut toujours trouver dans les points de vente des marchandises nouvelles et assorties ), un réapprovisionnement permanent des articles en un jour au lieu de 1 à 4 semaines. Tout ceci peut être accompli à travers des programmes de coopération développés avec les fournisseurs, impliquant un développement commun du produit et des ventes, un planning de production, un échange électronique des données des points de vente etc. Ces implications sur l’organisation et les processus commerciaux des fournisseurs sont énormes et probablement en augmentation dans le futur. <br />
  8. 8. La distribution moderne <br />La distribution moderne s’accroît et se transforme <br />Décentralise les achats <br />Personnalise l’offre <br />Protège les labels<br />
  9. 9. La délocalisation productive <br />La délocalisation <br />Perte des emplois <br />Diminution des exportations <br />Perte de la valeur de la production <br />Amélioration de la qualité <br />Restructuration <br />
  10. 10. Polarisation des filières <br />Filière asiatique <br />Chine : matières <br />Japon : la technologie <br />Asie du Sud-Est : faible coûts <br />Ffilière Américaine – NAFTA<br />Marketing – technologie : USA<br />Main-d’œuvre à faible coûts <br />Mexique – Amérique Centrale <br />Filière UE – Europe de l’Est – Maghreb <br />Nouvelle Opportunités de développement <br />
  11. 11. Réduction de la chaîne des valeurs<br />Améliorer le rapport qualité/prix <br />La chaîne traditionnelle Le Style Les tissus Les fabricants <br />le Marketing des ventes <br />La publicité – le service client le Magasin La nouvelle chaîne Le style les tissus les fabricants le magasin <br />
  12. 12. Quick response<br />Moins de stocks en magasin <br />Utiliser l’ordinateur pour raccourcir le rangement – la distribution <br />Meilleure satisfaction client <br />Le client trouve des produits assortis <br />Meilleures marges <br />Réduction des marchandises soldées <br />Meilleur agencement des installations <br />Moins d’immobilisation des stocks <br />Avoir le bon produit, au bon moment et au bon prix<br />
  13. 13. Les private labels<br />Exclusivité : si aucune autre entreprise ne distribue cette marque et pas de vente en liquidation<br />Contrôle : la visibilité et le niveau de qualité pour un meilleur contrôle des stocks <br />De plus grandes marges – le prix n’est pas tributaire de la concurrence <br />
  14. 14. Les private labels<br />USA Retailer Top apparel private labels<br />Dillard’s<br />Preston & York, Westbound, Bechamel, Roundtree & Yorke, Copper Key, Murano,<br />Allison Daley, Daniel Cremieux, Cabernet<br />Federated INC,<br />Charter Club, Alfani, Style & Co<br />JC Penney <br />Arizona Jeans Co, St. John’s Bay, Stafford, Worthington, Delicates<br />Kmart basic editions,<br /> Joe Boxer, Jaclyn Smith<br />Kohl’s <br /> Genuine Sonoma Jean Company, Croft & Barrow, Bay Area Traders, Bodysource<br />May <br />i.e. Valerie Stevens<br />Nordstrom <br />Classiques Entier, Halogen, Nordstrom<br />Sears<br /> Covington, Land’s End<br />Target <br />Mossimo, Todd Oldham, Liz Lange, Cherokee<br />Wal-Mart <br />Faded Glory, Kathie Lee Gifford, Mary-Kate & Ashley<br />
  15. 15. Les innovations du produit <br />Développement de la technologie micro-électronique et Informatique <br />Nouvelles matières et nouveaux finissages <br />
  16. 16. Les nouvelles frontières du finissage<br /><ul><li>Le concept de compétition se transforme et n’est pas lié seulement au prix
  17. 17. l’innovation des processus et l’artisanat en même temps
  18. 18. l’intégration systémique de la filière et la délocalisation</li></ul> du know-how <br />
  19. 19. Les nouvelles habitudes de consommation<br />Valorisation de l’individualité <br />Ego Wear anti-conformisme<br />Globalisation – multiethnique <br />Authenticité retour aux racines <br />Nature artisanat <br />Minimalisme maximalisme<br />Féminité <br />
  20. 20. Nouveau mode de vente<br />Entertrainement shop<br />Visual Society<br />Style de vie <br />Art mode<br />
  21. 21. Le commerce du GROS<br />LE GROS PERD SON ROLE TRADITIONNEL <br />Les marges des fournisseurs sont réduites <br />Le risque du crédit élevé <br />Les approvisionnements sont toujours plus tournés vers l’extérieur <br />
  22. 22. LES GRANDES MARQUES<br />Développent leurs propres réseaux de distribution <br />Emploient au minimum des ordres aux clients multi-marques <br />Augmentent leur visibilité dans les points de vente <br />Vendent en show room en éliminant les intermédiaires <br />
  23. 23. Supply chain souple <br />
  24. 24. Supply chain souple <br />Livraisons frequentes que revitaillent magazins <br />Information en temps reel des ventes <br />Tous est informatiseè <br />Plateformes de distributions centralisès <br />
  25. 25. Supply chain traditionel <br />
  26. 26. Les composantes du succès <br />Apporter une valeur ajouté<br /> aux produits en innovants<br />Recherche et développement<br />Des nouvelles technologies<br />Et des matières <br />S’internationaliser <br />en <br />Décentralisant <br />S’intégrer en <br />Mini filière <br />Réagir rapidement <br />à la distribution<br />Informatiser <br />Les transmissions <br />
  27. 27. LA MODE <br />

×