rappels sur ce qu’est ce document et ce qu’il n’est pas
 ce document est un support de sensibilisation des élus aux média...
Module 1.A
sensibilisation des élus aux médias
sociaux
Septembre 2013
plan de la formation / sensibilisation
partie 1
l’essentiel sur les médias sociaux
qu’est ce que le Web 2.0 ?
qu’est ce qu...
partie 1
l’essentiel sur les médias sociaux
qu’est ce que le Web 2.0 ?
qu’est ce qu’un média social ?
panorama des médias ...
consommateur de
l’information

C/P

C/P

C/P

C/P =consommateur et
producteur de l’information

… et le web sémantique alo...
qu’est-ce qu’un media social ?
Ce sont des plateformes, outils web qui offrent aux utilisateurs des fonctionnalités
de mis...
un large panorama d’outils au service du 2.0 et la mise en relation

ordinateurs
smartphones
tablettes

objets
connectés

...
carte d’identité des principaux médias sociaux étudiés
place de
discussion

définition

« chaîne
vidéo »

pour communiquer...
focus Facebook : faut-il créer une page fan ou un groupe?
 Un Profil Facebook est l’ensemble des pages créées par un indi...
sur les médias sociaux, les codes sont spécifiques
le ton est plus naturel et informel que sur les médias traditionnels : ...
participation et interactivité, des fondamentaux des médias sociaux

Promouvoir

«

Publier
Web classique

Ecouter

Transf...
les médias sociaux, une tendance incontournable dans le monde…
le plus grand changement depuis la révolution industrielle ...
… mais aussi en France!

41,2

78%

66%

des internautes français
sont présents sur les
réseaux sociaux

des internautes
f...
poussée par les jeunes générations, cette tendance va s’intensifier

source : Amenothes, PEW/la génération Y




La géné...
https://roltanguy.ac-creteil.fr/posh/accueil.php

«

3 français sur 4 manifestent clairement une
attente d’«éducation aux ...



La génération Y est plus connectée, plus « sociale » que ses parents et cette tendance se confirme pour la
génération...
les médias sociaux, acteurs de la transformation des administrations
administration

administration 1.0

administration 2....
http://www.tar
bes.fr/

La Ville de Tarbes met à disposition des services
interactifs tels que la Web TV sur son site inte...
la transformation vers une administration 2.0
La ville Bras-sur-Meuse (734 habitants) a franchi le cap de du numérique
et ...
la transformation vers une administration 2.0

http://www.saint-maur.com

La ville de Saint-Maur-des-Fossés permet à ses c...
partie 2
les médias sociaux au service de vos
objectifs de communication
regard sur la pratique en politique
pourquoi util...
dans le cadre des campagnes présidentielles Etats-Unis / France
au sein des collectivités territoriales
au titre de la fon...
Etats-Unis / France, deux web campagnes à la portée significative

30,7 millions
de fans
21 millions de
suiveurs



9,78%...
un investissement pour des dispositifs web complets et équivalent

Barack Obama

François Hollande

 dispositif multicana...
les médias sociaux au service de l’influence et de la mobilisation
Lors de ces deux web-campagnes, les médias sociaux ont ...
sur les médias sociaux, les collectivités ne restent pas « à quai » !
Les collectivités territoriales utilisent de
plus en...
être présent sur les médias sociaux, au titre de la fonction, semble
pourtant moins plébiscité
Zoom sur les députés

48%

...
lever le voile sur les idées reçues

ce n’est qu’un effet de
mode

Le Web 2.0 et les médias sociaux sont une évolution du ...
dépasser les limites de la communication « traditionnelle »
créer du lien avec les citoyens
maximiser l’impact et les reto...
dépasser les limites de la communication « traditionnelle » et
adapter sa communication à ses objectifs

53%

des français...
dépasser les limites de la communication traditionnelle
Le compte Facebook officiel de
la ville de Saint Dizier, un
espace...
dépasser les limites de la communication traditionnelle
L’Agenda 21 est un projet d’envergure mondiale applicable aux coll...
créer du lien avec les citoyens en vous rendant plus proche et
plus visible
« Aimer sa ville, c’est aimer échanger et dial...
créer du lien avec les citoyens
L’office de Tourisme de
Château-Chinon et du Haut
Morvan invite ses habitants à
se rassemb...
créer du lien avec les citoyens
Au travers de sa page Facebook, la Mairie de
Chambourcy s’implique dans la vie de ses
habi...
créer du lien avec les citoyens
L’Office du Tourisme Nord Réunion invite les
touristes et les habitants de la Réunion à pa...
maximiser l’impact et les retombées de ses actions grâce à la viralité
La viralité est la diffusion rapide d’informations ...
maximiser l’impact et les retombées de ses actions grâce à la viralité

Cette vidéo (« Kony 2012 ») est apparue en mars 20...
influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont
vous avez gagné la confiance et l’adhésion
susciter l’eng...
influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous
avez gagné la confiance et l’adhésion
La page offici...
influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous
avez gagné la confiance et l’adhésion

La ville d’At...
influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous
avez gagné la confiance et l’adhésion
La Mairie de R...
influencer et mobiliser autour d’une cause

http://www.facebook.com/pages/Avignon-Renouveau%C3%89lections-municipales-mars...
conclusion du module 1A
et questions
contraintes liées aux campagnes électorales : les échéances
agenda du module 1B
quest...
calendrier des contraintes liées aux campagnes
électorales : les échéances à connaître
 Le code électoral identifie plusi...
le module 1.B sera l’occasion de vous informer plus en détail sur
les contraintes légales liées à l’usages des médias soci...
rendez-vous le 5 novembre pour la suite de cette sensibilisation
aux médias sociaux
partie 1
l’essentiel sur les médias so...
Merci de votre écoute !
page 49

copyright Orange Consulting © Orange S.A

… des questions ?
page 50
copyright Orange Consulting © Orange S.A

Fin du module 1.A
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sensibilisation des élus aux réseaux sociaux partie 1

733 vues

Publié le

Support diffusé en conférence web le 10 septembre 2013

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
733
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sensibilisation des élus aux réseaux sociaux partie 1

  1. 1. rappels sur ce qu’est ce document et ce qu’il n’est pas  ce document est un support de sensibilisation des élus aux médias sociaux  ce module est un module de 2x45 minutes pour une présentation en vidéoconférence  la sensibilisation a pour cible les élus locaux - adhérents de l’AMF - (maires, adjoints aux maires, conseillers municipaux…) de petites et moyennes communes  ce module n’a pas pour vocation à rendre « experts » les élus ni même à former des élus déjà « experts »  les élus ciblés par cette formation ne sont pas (ou peu) sensibilisés au Web 2.0 et aux médias sociaux  les objectifs du module : – présenter les fondamentaux des médias sociaux (le « B-A BA ») – montrer l’intérêt/l’utilité, pour un élu, d’être présent sur les médias sociaux (le pourquoi) – expliquer le « comment faire », les bonnes pratiques (le comment) – expliquer les risques associés à une présence sur ces plateformes (sans être alarmiste).  note  les illustrations sont nombreuses, la totalité des exemples ne sera pas présentée à l’oral mais pourra être consultée à postériori par les élus via le support papier 1 interne Orange
  2. 2. Module 1.A
  3. 3. sensibilisation des élus aux médias sociaux Septembre 2013
  4. 4. plan de la formation / sensibilisation partie 1 l’essentiel sur les médias sociaux qu’est ce que le Web 2.0 ? qu’est ce qu’un média social ? panorama des médias sociaux les codes des médias sociaux une tendance incontournable… …qui pénètre les institutions, les administrations partie 2 les médias sociaux au service de vos objectifs de communication + = regard sur la pratique en politique pourquoi utiliser les médias sociaux ? comment intégrer ces outils dans vos pratiques ? comment mesurer l’impact de vos actions ? partie 3 risques et conseils légaux Slide calendrier interdiction & présentation du plan du module1B = module 1B module 1A
  5. 5. partie 1 l’essentiel sur les médias sociaux qu’est ce que le Web 2.0 ? qu’est ce qu’un média social ? panorama des médias sociaux les codes des médias sociaux une tendance incontournable… …qui pénètre les institutions, les administrations
  6. 6. consommateur de l’information C/P C/P C/P C/P =consommateur et producteur de l’information … et le web sémantique alors ? 6 page 6 copyright Orange Consulting © Orange S.A producteur de l’information Web 2.0 Web 1.0 qu’est-ce que le web 2.0 ?
  7. 7. qu’est-ce qu’un media social ? Ce sont des plateformes, outils web qui offrent aux utilisateurs des fonctionnalités de mise en relation, de communication, de collaboration et de partage de contenu. Par leur aspects conversationnels, ces outils facilitent l’interaction et les échanges. Proximité et convivialité les caractérisent, là où dans les médias traditionnels l'échange se fait plus formel. Grâce au mécanisme de viralité, Intégrant nativement l’esprit collaboratif, les médias sociaux renforcent l’esprit communautaire, coproduction et le développement de l’intelligence collective. la Les réseaux sociaux sont un sous-ensemble des médias sociaux : ils désignent les outils de mise en relation qui permettent d’organiser, exposer son réseau d’amis, de connaissances. Un blog est un type de site web interactif, participatif utilisé pour la publication périodique et régulière de nouveaux articles​, généralement succincts, et rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. 7 page 7 copyright Orange Consulting © Orange S.A il est nettement plus facile et plus rapide de diffuser des contenus et des informations.
  8. 8. un large panorama d’outils au service du 2.0 et la mise en relation ordinateurs smartphones tablettes objets connectés 8 source : http://www.mediassociaux.fr page 8 copyright Orange Consulting © Orange S.A appareils photos
  9. 9. carte d’identité des principaux médias sociaux étudiés place de discussion définition « chaîne vidéo » pour communiquer avec des connaissances, des personnes influentes pour partager des vidéos et interagir sur ces contenus  une page (FAN)  pour suivre et diffuser de l’information en 140 caractères maximum - microblogging  pour interagir avec « sa communauté » (les personnes que l’on suit – « follow ») en twittant et retwittant  pour faire de la veille  un compte / profil  pour héberger gratuitement des vidéos  pour créer une Web TV  youtube représente entre 3% et 4% des pages vues au niveau mondial sur la toile  un compte  une chaîne  un compte  un évènement  un groupe sur Twitter : un message = un tweet vous pourrez « liker » une information pour montrer vos intérêts, partager vos contenus, commenter l’actualité de vos « amis », recommander des pages alors, un bon tweet c’est quoi ?  une information précise + un hashtag = mot clé précédé du signe # + l’adresse d’1 ou 2 autres comptes / contacts qui seraient intéressés par l’info - via le signe @ ces outils sont un levier de communication ils permettent de diffuser facilement des interviews, des présentations, de rediffuser vos conférences, de donner de l’information sur l’avancement de travaux, etc. page 9 copyright Orange Consulting © Orange S.A mais encore?  pour rester connecté avec des amis, collègues, citoyens  pour partager de l’information, des photos, des vidéos en lien avec votre actualité et vos centres d’intérêts dispositif pour partager informations, convivialité avec son entourage « sms publics »
  10. 10. focus Facebook : faut-il créer une page fan ou un groupe?  Un Profil Facebook est l’ensemble des pages créées par un individu à titre personnel (privé ou professionnel) sur Facebook lorsqu’il crée son compte.  Les Pages permettent aux organisations de communiquer avec les personnes par lesquelles elles sont appréciées. Les Pages ne peuvent être créées et gérées que par des représentants officiels. Il n’est pas nécessaire d’avoir un profil pour créer une page (en revanche il faut une adresse email).  Les groupes fournissent un espace privé au sein duquel un petit groupe de personnes peuvent discuter de leurs intérêts communs. Tout le monde peut créer des groupes. Pour créer un Groupe il faut avoir un profil.  Les différences entre Pages et Groupes sont notamment : • • • Confidentialité : les informations et publications sur les Pages sont publiques et généralement visibles par tous les utilisateurs de Facebook. Public : tout le monde peut aimer une Page afin d’être connecté à cette Page et de recevoir des mises à jour dans son fil d’actualité. Il n’y a aucune limite au nombre de personnes qui peuvent aimer une Page. Communication : les administrateurs de Page peuvent partager des publications sous le nom de la Page. Les publications d’une Page apparaissent dans les flux des personnes qui aiment la Page et de leurs amis. Les administrateurs de Page peuvent également créer des applications personnalisées pour leurs Pages et consulter les statistiques d’une Page pour suivre son évolution et son activité. - Groupes Confidentialité : outre l’option Ouvert, d’autres paramètres de confidentialité sont disponibles pour les groupes. Dans un groupe fermé ou secret, les publications ne sont visibles que par les membres du groupe. • Public : les membres d’un groupe doivent être approuvés ou ajoutés par d’autres membres. Lorsqu’un groupe atteint une taille donnée, certaines fonctionnalités sont limitées. Les groupes les plus utiles sont généralement ceux que vous créez avec un petit nombre de personnes que vous connaissez. • Communication : les membres d’un groupe reçoivent par défaut une notification dès qu’un autre membre publie dans ce groupe. Les membres d’un groupe peuvent participer à des discussions, télécharger des photos vers des albums partagés, travailler en collaboration sur les documents du groupe et inviter les membres avec qui ils sont amis aux évènements du groupe. Il n’y a pas de statistiques disponibles dans les Groupes. page 10 • copyright Orange Consulting © Orange S.A - Pages source : Facebook
  11. 11. sur les médias sociaux, les codes sont spécifiques le ton est plus naturel et informel que sur les médias traditionnels : est-ce se rendre plus vulnérable ? Non, accepter la critique encourage les échanges et renvoie une bonne image de soi-même savoir être le ton employé et l’attitude adoptée sont aussi importants que les propos tenus et le degré de connaissance. L’important n’est pas obligatoirement d’avoir la bonne réponse mais de contribuer à faire vivre le débat liberté chacun est libre de dire ce qu’il pense tant que cela reste dans le cadre légal. Il n’est pas possible de connaître ou de contrôler le point d’arrivée d’une discussion écoute même si les propos sont parfois excessifs et les opinions tranchées, écouter les discussions permet de prendre le pouls d’un échange pour y participer de manière efficace. La prise de recul est essentielle réactivité étant donnée l’instantanéité des échanges et la rapidité de la diffusion des informations, les utilisateurs attendent que les réponses soient quasi immédiates. Participation et d’interactivité sont des fondamentaux. copyright Orange Consulting © Orange S.A authenticité source : guide des médias sociaux à l’intention des parlements   Les réseaux qui se forment sur les médias sociaux reflètent opinions, humeurs, sensibilités mais aussi pouvoirs et contre-pouvoirs de la société. Il n’est pas évident de savoir quel(s) attitude/degré de familiarité adopter.http://www.lecoachdigital.fr formalité ne sources : Une trop grande page 11 et le guide dessembler hypocrite et peu crédible. médias sociaux à l’intention des parlements : favorise pas le contact mais une trop grande familiarité peut 11 http://www.ipu.org/PDF/publications/SMG2013FR.pdf
  12. 12. participation et interactivité, des fondamentaux des médias sociaux Promouvoir « Publier Web classique Ecouter Transférer Retweeter Répondre Pour mettre à profit les médias sociaux, il faut écouter, répondre, poser des questions et partager; il faut être un participant actif du réseau. Demander suivre réagir/publier dialoguer copyright Orange Consulting © Orange S.A » source : guide des médias sociaux à l’intention des parlements   Souvent définis par leur capacité de publication et de partage d’informations, les médias sociaux sont très utiles pour écouter et influencer à grande échelle conversations, tendances et perceptions. Ils sont d’autant plus efficaces qu’ils sont interactifs, et qu’ils permettent de dialoguer, de répondre à des commentaires et questions en temps réel. source : guide des médias sociaux à l’intention des parlements page 12 12
  13. 13. les médias sociaux, une tendance incontournable dans le monde… le plus grand changement depuis la révolution industrielle ? 1,3 milliards 1,2 milliards 1 milliard + 50 M de foyers 40 ans 500 M+ 15 ans 200 M en nombre d’utilisateurs actifs 140 M 130M 2006 13 2005 2006 2003 2011 2010 source : Amenothes, http://www.alexitauzin.com 50M 2004 20M 2010 page 13 copyright Orange Consulting © Orange S.A 315 M
  14. 14. … mais aussi en France! 41,2 78% 66% des internautes français sont présents sur les réseaux sociaux des internautes français se connectent au moins 1 fois par jour millions d’internautes en France 26 26 5,5 5,5 5 3,8 1,3 1 millions 14 millions millions millions millions millions million million page 14 sources : Nielsen (juillet 2012), Médiamétrie (février-mars 2013), ComScore (janvier 2013) copyright Orange Consulting © Orange S.A en nombre d’utilisateurs actifs :
  15. 15. poussée par les jeunes générations, cette tendance va s’intensifier source : Amenothes, PEW/la génération Y   La génération des 46 – 65 ans utilise internet pour les mails et les moteurs de recherche. Vidéos ou banques en ligne sont nettement moins utilisées par cette population. Les usages des générations X et surtout Y* sont bien plus diversifiés  les médias sociaux sont source : Amenothes, PEW/la génération Y prépondérants. Ils sont presque aussi populaires que les moteurs de recherche et le mail. page 15 15 copyright Orange Consulting © Orange S.A parmi les 78 % d’internautes français utilisant les réseaux sociaux, 77% ont entre 12 et 25 ans .
  16. 16. https://roltanguy.ac-creteil.fr/posh/accueil.php « 3 français sur 4 manifestent clairement une attente d’«éducation aux sciences numériques» ou tout au moins un accompagnement. Et la vie numérique des français, c’est pour beaucoup les réseaux sociaux et tout particulièrement Facebook. 16 16 » interne Orange INRIA : les attitudes des français face source : étude au numérique (août 2011) Le Collège Rol Tanguy de Champigny-sur-Marne est parmi les précurseurs dans les technologies numériques dans le domaine de l’éducation. Chaque année depuis 2 ans les élèves de 6e reçoivent leur propre ordinateur, fourni par le Conseil Général et peuvent accéder à un « cartable en ligne ». Sur celuici se trouvent le cahier de texte avec les devoirs et les notes, des espaces de communication (avec les camarades et les professeurs), ainsi que des espaces de stockage et des liens vers les services en ligne du collège. page 16 copyright Orange Consulting © Orange S.A les jeunes générations sont nativement « numériques » et 2.0 et cela commence dès la scolarisation
  17. 17.   La génération Y est plus connectée, plus « sociale » que ses parents et cette tendance se confirme pour la génération suivante (nés après 1994). Par conséquent, la relation « administration  citoyen » est inévitablement en pleine mutation.17 page 17 copyright Orange Consulting © Orange S.A une tendance qui impacte, de fait, les institutions
  18. 18. les médias sociaux, acteurs de la transformation des administrations administration administration 1.0 administration 2.0 multicanal médias sociaux tablettes partage administration centralisée #  organisation verticale e-démarche administration participative  échanges indirects communication pair à pair e-service échanges directs  interactions encadrées interactions libres smartphones viralité @  communication descendante relation différenciée individualisée  opacité collaboration citoyen / administration sites web institutionnels  la relation aux citoyens est encadrée, souvent indirecte et unilatérale 18 interne Orange l’administration propose des informations et des services en ligne l’administration développe l’interactivité, la co-construction. Les médias sociaux participent à cette mouvance
  19. 19. http://www.tar bes.fr/ La Ville de Tarbes met à disposition des services interactifs tels que la Web TV sur son site internet où chaque citoyen peut retrouver les réunions du conseil municipal en intégralité et les partager sur les réseaux sociaux. https://edemarches.nantes.fr/web /guest?Origine=www.nantes.fr la transformation vers une administration 2.0 http://fecamp.webtv. multimediabs.com/ La ville de Nantes a créé un site internet dédié à la mise en ligne de procédures. En créant un compte, les Nantais peuvent accéder et gérer à leurs abonnements aux équipements de loisir La Ville de Fécamp projette également de partager les et services. débats municipaux sur sa WebTV. compte Twitter de la ville de Les offices de Tourisme de Nantes et Fécamp Nantes ont créé un une page Facebook pour relayer les informations évènementielles de la ville. 19 interne Orange
  20. 20. la transformation vers une administration 2.0 La ville Bras-sur-Meuse (734 habitants) a franchi le cap de du numérique et du web 2.0. Elle est présente sur de nombreux médias sociaux et dispose d’un site web interactif. Les habitants peuvent poser des questions directement aux élus de la commune et participer en temps réel aux conseils municipaux en soumettant des questions par mail ou par téléphone. La Mairie propose également de suivre les réunions en direct sur Twitter et de laisser des commentaires sur les forums de discussion prévus à cet effet à l’issue des débats. http://www.tarbes.fr/ 20 interne Orange http://www.bras-sur-meuse.fr/category/conseil-municipal
  21. 21. la transformation vers une administration 2.0 http://www.saint-maur.com La ville de Saint-Maur-des-Fossés permet à ses citoyens d’accéder à certains services en ligne. Outre les démarches administratives, chaque habitant peut signaler un problème de voirie, de propreté ou d’éclairage public par exemple et effectuer des paiements en ligne. 21 interne Orange Sur la Web TV sont disponibles les vidéos des réunions du Conseil Municipal dans leur intégralité avec la possibilité de les noter et de les partager.
  22. 22. partie 2 les médias sociaux au service de vos objectifs de communication regard sur la pratique en politique pourquoi utiliser les médias sociaux ? comment intégrer ces outils dans vos pratiques ? comment mesurer l’impact de vos actions ?
  23. 23. dans le cadre des campagnes présidentielles Etats-Unis / France au sein des collectivités territoriales au titre de la fonction d’élu page 23 copyright Orange Consulting © Orange S.A regard sur les pratiques en politique
  24. 24. Etats-Unis / France, deux web campagnes à la portée significative 30,7 millions de fans 21 millions de suiveurs  9,78% de la population 6,69% de la population François Hollande 0,59% de la population 388 000 fans 0,85% de la population 554 800 abonnés 2 messages principaux :  ne soyez pas trop « durs » avec vous-mêmes concernant les chiffres : sachez les interpréter !  certes les bénéfices de vos « actions » ne seront pas forcément immédiats mais ne restez pas « à quai » !  par exemple, le taux de pénétration des médias sociaux lors des élections françaises s’explique par :  un manque de maturité de la France concernant l’utilisation des médias sociaux  une culture différente quant à la place des médias sociaux dans les web-campagne  … o aux Etats-Unis, les médias sociaux ont une portée extrêmement importante et servent à diffuser l’information sur un territoire vaste et diversifié et surtout à évangéliser les citoyens, convaincre l’électeur d’aller voter, o en France, où la politique est un sport national, les citoyens sont plus méfiant vis-à-vis de la sur-médiatisation. Même s’ils vont à la recherche des information, l’influence des médias sociaux est plus faible sur la population qui vote le plus. page 24 et pourtant le candidat a investi dans une web campagne « complète » copyright Orange Consulting © Orange S.A Barack Obama
  25. 25. un investissement pour des dispositifs web complets et équivalent Barack Obama François Hollande  dispositif multicanal  dispositif multicanal      fonctions sociales  accompagnement fort dans la collecte de fonds  SMS, pages personnelles de collecte, etc. sites de campagnes : information, mobilisation, etc. présence web large (Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion, Flickr, etc.)  résolument tourné vers l’organisation  espace don, contacts, évènements, etc.  outils de sensibilisation originaux  jeux copyright Orange Consulting © Orange S.A sites de campagnes : information, mobilisation, etc. présence web large (Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion, Flickr, etc.) Source : Présidentielles 2012 , Le web au cœur de l’influence et de la mobilisation Lecko, Décembre 2012  Malgré un taux pénétration plus faible des médias sociaux durant les élections françaises, le dispositif numérique mis en place par François Hollande n’a rien à envier à celui mis en œuvre par Barack Obama. page 25
  26. 26. les médias sociaux au service de l’influence et de la mobilisation Lors de ces deux web-campagnes, les médias sociaux ont servi de leviers pour : informer / influencer organiser / mobiliser Cette étude a été menée par le cabinet Lecko et analyse les plateformes web des candidats aux élections française et américaine. Le cabinet s’est attaché à évaluer les usages faits et possibles des différentes plateformes et à positionner un niveau de performance en fonction de différents critères. Organiser / Mobiliser Barack Obama François Hollande page 26 Source : Présidentielles 2012 , Le web au cœur de l’influence et de la mobilisation Lecko, Décembre 2012 copyright Orange Consulting © Orange S.A Informer / Influencer
  27. 27. sur les médias sociaux, les collectivités ne restent pas « à quai » ! Les collectivités territoriales utilisent de plus en plus les réseaux sociaux et Facebook reste, pour l’instant, leur favori. Analyse qualitative des usages sur Twitter 92% des régions 80% des régions communiquent sur facebook 61% des départements communiquent sur facebook 84% des villes* communiquent sur facebook communiquent sur Twitter 52% des départements communiquent sur Twitter 68% des villes* communiquent sur Twitter Usage inexistant – page morte Usage faible – page automatique Usage standard – posts récurrents et début d’interactions Usage professionnel – engagement fort, interventions régulières Usage évolué – animation forte et interaction soutenue (jeux, sondages, etc.) En 1 an, la présence des collectivités sur Twitter a augmenté de près de 20% page 27 *Les 50 villes les plus peuplées de France (+ de 86.000 habitants) Baromètre des collectivités sur les réseaux sociaux, Institut Edgar Quinet, Juin 2013 copyright Orange Consulting © Orange S.A Analyse qualitative des usages sur Facebook
  28. 28. être présent sur les médias sociaux, au titre de la fonction, semble pourtant moins plébiscité Zoom sur les députés 48% des élus communaux n’ont pas de profil Facebook 92% 49% 29% des élus communaux n’ont pas de blog des élus communaux n’ont pas de compte Youtube des élus communaux n’ont pas de compte Twitter Pourquoi :  Serait-ce par méconnaissance des médias sociaux ?  Cela semble-t-il trop engageant ?  Craignez-vous que le débats dégénère ?  Avez-vous des craintes concernant les aspects risques juridiques ?  Serait-ce par manque de temps ? Les députés et Internet : profil du député 2.0 et palmarès Elus 2.0, Juin 2011 Carte interactive Maires, maire-adjoint(e)s et conseiller(e)s municipaux Elu 2.0, Juin 2013 20% des députés n’ont pas de blog 66% des députés n’ont pas de compte vidéo 78% des députés n’ont pas de compte Twitter 80% des députés n’ont pas de pages Facebook page 28 copyright Orange Consulting © Orange S.A Zoom « élus communaux »
  29. 29. lever le voile sur les idées reçues ce n’est qu’un effet de mode Le Web 2.0 et les médias sociaux sont une évolution du Web et représente une tendance de fond. C’est même un véritable phénomène sociétal. on ne devient pas fan d’une institution Effectivement, on n’est pas fan d’une collectivité, mais cela n’empêche pas le citoyen d’exprimer son attachement à un territoire et de se tenir au courant de son actualité les informations vont être volées Chaque personne définit elle-même ses règles de confidentialité et les informations qu’elle souhaite rendre publiques. C’est ainsi que la notion de vie privée évolue avec ce type de nouveau média. C’est cher et chronophage L’accès à ces médias est gratuit. L’investissement en temps sera fonction des objectifs que vous voulez atteindre. C’est trop engageant Intervenir sur les réseaux sociaux n’est pas plus engageant que communiquer via un blog ou la presse papier page 29 copyright Orange Consulting © Orange S.A le débat va dégénérer Mieux vaut débattre sur son propre terrain, car de toute façon les débats auront lieu et ils seront d’autant plus complexes à maitriser hors d’un espace de discussion.
  30. 30. dépasser les limites de la communication « traditionnelle » créer du lien avec les citoyens maximiser l’impact et les retombées influencer et mobiliser page 30 copyright Orange Consulting © Orange S.A pourquoi utiliser les médias sociaux dans le secteur public
  31. 31. dépasser les limites de la communication « traditionnelle » et adapter sa communication à ses objectifs 53% des français pensent que la communication publique échoue encore nettement à inciter à participer à la vie publique locale Source : Baromètre de la communication locale 2011, CSA / EPICEUM communication unidirectionnelle & générique communication élus information message habitants distorsion     informer les habitants fournir des procédures expliquer communiquer les informations légales / institutionnelles      recueillir la parole des citoyens afin d’éclairer les décisions des élus faire participer les citoyens aux prises de décision lancer le débat communication élus collaboration habitants Il ne faut pas « stopper » toute communication institutionnelle mais il faut la compléter avec une stratégie de communication digitale. Parallèlement aux sites d’informations institutionnelles, développer une communication bidirectionnelle et personnalisée (via les médias sociaux) peut s’avérer très bénéfique et permettra de mieux cibler les besoins des citoyens. page 31 Les médias sociaux sont également un moyen de prendre le pouls « des citoyens », de la communauté. copyright Orange Consulting © Orange S.A communication bidirectionnelle & personnalisée
  32. 32. dépasser les limites de la communication traditionnelle Le compte Facebook officiel de la ville de Saint Dizier, un espace d’écoute et d’échange Bras-sur-Meuse: désormais, les 734 habitants peuvent poser leurs questions avant le conseil municipal ou en direct. Les élus s’engagent à les traiter en fin de séance. Cette participation des citoyens à la vie de la cité renforce la démocratie. Au-delà de ces questions directes au conseil municipal, ils peuvent aussi participer à des forums, poser des questions ou répondre à des sondages en ligne. http://www.bras-sur-meuse.fr/ page 32 copyright Orange Consulting © Orange S.A https://www.facebook.com/ville.saintdizier
  33. 33. dépasser les limites de la communication traditionnelle L’Agenda 21 est un projet d’envergure mondiale applicable aux collectivités locales, pour développer les initiatives dans le développement durable en favorisant les mécanismes de consultation de la population. http://www.ville-chateaugiron.fr/decouvrir-chateaugiron/appartenance-a-laccpc.html http://www.youtube.com/watch?v=jZHqOKlvcto L’Agenda 21 représente 330 actions en faveur du développement durable pour le Conseil Général de l’Ain. Cette vidéo a été créée pour sensibiliser les citoyens page 33 copyright Orange Consulting © Orange S.A La ville de Châteaugiron a mis en place un dispositif de questionnaire en ligne dans le cadre de l’application de l’Agenda 21. Disponible et visible sur son site internet mais aussi sur Facebook, il permet de recueillir les avis des citoyens et de les écouter.
  34. 34. créer du lien avec les citoyens en vous rendant plus proche et plus visible « Aimer sa ville, c’est aimer échanger et dialoguer avec tous ceux qui y vivent et y travaillent.» Message que les habitants d’Issy-les-Moulineaux peuvent lire sur la page d’accueil d’i-Folio, service en ligne proposé par la ville depuis le 7 janvier 2009.     être visible sur les canaux de communication où s’expriment les citoyens favoriser la perméabilité entre les élus et la société civile dans son ensemble donner une image jeune et dynamique toucher un public peu réceptif aux supports de communication traditionnels  La communication publique est la communication formelle qui tend à l’échange et au partage d’informations d’utilité publique ainsi qu’au maintien du lien social. page 34 Pierre Zémor - La communication des collectivités locales copyright Orange Consulting © Orange S.A La communication publique via les médias sociaux permet de :
  35. 35. créer du lien avec les citoyens L’office de Tourisme de Château-Chinon et du Haut Morvan invite ses habitants à se rassembler autour d’un verre amical «Chez l’Père Jean», pour créer du lien avec les habitants de la commune. Le compte Youtube officiel de la Ville de Rueil Malmaison aide une fondation de mécénat pour la chirurgie cardiaque à recruter des volontaires (système d’entraide) et à collecter des dons en publiant un mini-reportage sur le sujet. https://www.facebook.com/agenda21.epernay?ref=br_tf La Ville d’Epernay a créé une page Facebook dès le lancement de la démarche de développement durable en 2009, afin d'en promouvoir les actions et de fédérer les habitants autour de cette cause. A l’occasion des Ferias, la Ville de Bayonne sollicite les citoyens en lançant un appel sur Facebook pour « recruter » deux photographes volontaires qui suivront et immortaliseront les évènements page 35 https://www.facebook.com/villedebayonne.officielle copyright Orange Consulting © Orange S.A https://www.facebook.com/Chateau.Chino n.et.HautMorvan.Tourisme?ref=ts&fref=ts
  36. 36. créer du lien avec les citoyens Au travers de sa page Facebook, la Mairie de Chambourcy s’implique dans la vie de ses habitants en leur proposant régulièrement des offres d’emplois. La chaine Youtube de la ville de Biot relaye les évènements de la ville en vidéo et montre tout l’intérêt que la municipalité porte à ses citoyens http://www.youtube.com/user/villedebiot La ville de Chaponnay relaie via Facebook des informations en vue d’améliorer le quotidien des citoyens. Par exemple, la Mairie les informe de la mise en place de services à la communauté (transport via navettes) pour se rendre à la piscine voisine pendant l’été. page 36 https://www.facebook.com/pages/Mairie-deChaponnay-Page-officielle/329350443761292 copyright Orange Consulting © Orange S.A https://www.facebook.com/mairiedechambourcy
  37. 37. créer du lien avec les citoyens L’Office du Tourisme Nord Réunion invite les touristes et les habitants de la Réunion à partager ensemble leur passion de la photographie sur sa page Facebook. Les plus belles sont mises en avant sur les réseaux sociaux notamment Instagram. https://www.facebook.com/cc.paysfouesnantais?fref=ts La ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux incite à la convivialité en rappelant aux habitants qu’ils peuvent se rendre à un marché des producteurs locaux. https://www.facebook.com/saintpaultroischateaux 37 interne Orange page 37 copyright Orange Consulting © Orange S.A La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais publie des devinettes sur sa page Facebook pour créer de la convivialité avec les habitants du Pays.
  38. 38. maximiser l’impact et les retombées de ses actions grâce à la viralité La viralité est la diffusion rapide d’informations produites par et pour les usagers. La transmission se fait d’une personne à une autre grâce à de puissants outils de communication (notamment les réseaux sociaux). Logique traditionnelle médias sociaux communication verticale lenteur de la propagation de l’information  communication parfois « contrôlée »  communication descendante Logique relationnelle     communication horizontale Immédiateté proximité site internet de la ville ou de la commune  communication informelle  échange - collaboration  communication virale supports papiers Grâce aux mécanismes de viralité, les réseaux sociaux agissent comme une caisse de résonnance de votre communication. Ils permettent d’adresser la cible des plus jeunes. Les informations communiquées sont page 38 reçues, renvoyées et recommandées par les internautes eux-mêmes de manière simple et rapide. copyright Orange Consulting © Orange S.A  
  39. 39. maximiser l’impact et les retombées de ses actions grâce à la viralité Cette vidéo (« Kony 2012 ») est apparue en mars 2012 avec + de 100 millions de vues en 6 jours et + de 500 milles commentaires. C’est un documentaire contre Joseph Kony, chef de guerre ougandais, fondateur de l'Armée de Résistance du Seigneur, ayant commis de nombreux crimes. Une ONG américaine a donc produit cette vidéo pour dénoncer les crimes de Kony et le faire arrêter. La vidéo postée sur YouTube a été relayée par des millions d'internautes grâce à Facebook et Twitter. Grâce à ces réseaux, la vidéo à même été partagée par des célébrités très suivies sur Twitter. La campagne de sensibilisation à la sécurité routière a diffusé une vidéo choc, partagée plus de 3 millions de fois pour sensibiliser les citoyens aux dangers de l’alcool. Ce spot a aussi été « liké » et partagé de nombreuses fois. http://www.youtube.com/watch?v=wfMKktpowx0 page 39 https://www.facebook.com/fetedeslumieres copyright Orange Consulting © Orange S.A La ville de Lyon a crée une page évènementielle consacrée à la promotion de sa « Fête des lumières ». Pour cette occasion, un concours photo a été organisé, qui a été de nombreuses fois partagé, « liké » et commenté. Grâce au réseau social, le concours photo a pu toucher un grand nombre de personnes.
  40. 40. influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous avez gagné la confiance et l’adhésion susciter l’engagement d’une communauté, c’est d’abord : construire une relation de confiance mutuelle, en écoutant et donnant la parole aux citoyens … solidarité co-enrichissement co-création  Les médias sociaux permettent de « prendre la température » : en ligne, les citoyens laissent des commentaires, partagent du contenu (photos, vidéos). Etre à l’écoute du dialogue social, des avis, des pouvoirs et contre-pouvoirs qui se créent peut vous apporter des informations utiles.  Plus vous créerez une relation solide et de confiance, plus vous renforcerez la fidélité et le sentiment d’appartenance à la « communauté ». Il sera alors d’autant plus « facile » de solliciter les membres dans page 40 d’autres circonstances. copyright Orange Consulting © Orange S.A … et ainsi fidéliser une communauté autour d’une cause qu’ils seront prêt à défendre
  41. 41. influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous avez gagné la confiance et l’adhésion La page officielle du Poiré-sur-Vie informe les citoyens sur les différents appels à la solidarité, comme dans l’exemple présent. Pour rapprocher et mobiliser les différentes générations, la ville a organisé une cueillette intergénérationnelle où les « anciens » plantent des légumes et les « plus jeunes » les cueillent. http://www.facebook.com/lepoiresurvie?fref=ts https://twitter.com/payssaintgilles Le compte Twitter officiel de la ville d’Athis-Mons propose régulièrement des concours afin de susciter l’engagement de ses citoyens. Le concours est « ouvert à tous, de 6 à 104 ans », entre le 5 et le 30 Novembre 2013 durant le « mois de la petite enfance ». Le compte Twitter officiel de l’Office du Tourisme du Pays de Saint Gilles Croix de Vie indique aux touristes et aux habitants des communes proches de Saint-Gilles les évènements culturels qui ont lieu dans le Pays de Saint-Gilles. Il permet de mobiliser les citoyens pour des manifestations participatives comme un tournage de page 41 film promotionnel. copyright Orange Consulting © Orange S.A https://twitter.com/athis_mons
  42. 42. influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous avez gagné la confiance et l’adhésion La ville d’Athis-Mons utilise son compte Twitter en vue de transmettre des informations aux habitants concernant l’actualité de la ville. De cette manière, les citoyens peuvent réagir et se mobiliser pour une cause qui leur tient à cœur. La ville de Saint Pierre de Chandieu appelle l’ensemble de ses « Fans » à se mobiliser à l’occasion de la cérémonie du 18 Juin. https://www.facebook.com/pages/Mairie-de-Saint-Pierre-de-ChandieuPage-Officielle/204788979554412 page 42 copyright Orange Consulting © Orange S.A https://twitter.com/athis_mons
  43. 43. influencer et mobiliser grâce à la constitution d’un groupe dont vous avez gagné la confiance et l’adhésion La Mairie de Rive de Gier invite les citoyens à se joindre aux débats municipaux via sa page Facebook et rappelle les actualités politiques de la ville. https://www.facebook.com/pagerivedegier La ville de Saint-Paul TroisChâteaux convie les habitants à se rassembler tous les jeudis de l’été dans le centre de la ville. http://www.facebook.com/conseilmunicipal.desjeunes.7?fref=ts 43 interne Orange https://www.facebook.com/saintpaultroischateaux page 43 copyright Orange Consulting © Orange S.A Le Conseil Municipal des Jeunes de Montfort en Chalosse organise un appel aux dons en faveur de la SPA sur son compte Facebook.
  44. 44. influencer et mobiliser autour d’une cause http://www.facebook.com/pages/Avignon-Renouveau%C3%89lections-municipales-mars2014/280151395451747?fref=ts https://www.facebo ok.com/Elusdegauc hecarquefou2014?f ref=ts Gilles Carquefou invite ses fans Facebook à rejoindre son équipe de campagne et à soutenir sa candidature pour les municipales 2014. Les citoyens acquis à sa cause participent à l’effort de mobilisation. page 44 copyright Orange Consulting © Orange S.A Par le biais de sa page Facebook officielle, le candidat aux Municipales 2014, Frédéric Rogier (Avignon Renouveau), propose des rencontres militantes afin de présenter son programme et ses idées aux habitants. Ainsi, cette page permet de fidéliser les citoyens autour de sa candidature. Il met d’ailleurs l’accent sur l’expression citoyenne avec son slogan « Venez nombreux faire entendre votre voix ! »
  45. 45. conclusion du module 1A et questions contraintes liées aux campagnes électorales : les échéances agenda du module 1B questions
  46. 46. calendrier des contraintes liées aux campagnes électorales : les échéances à connaître  Le code électoral identifie plusieurs dates à compter desquelles des d’interdictions et des règles spécifiques entrent en vigueur en matière de financement et de communication électorale.  Pour les élections municipales de 2014, il convient de souligner les dates suivantes :  à compter du 1er mai 2013 (un an avant le scrutin), toute les dépenses électroniques du candidat doivent être comptabilisées dans son compte de campagne  à partir du vendredi (précédant l’élection) à minuit , les contenus des sites web, des pages Facebook, Twitter, etc. doivent être gelés. Plus un seul message ne doit y être publié par le candidat . Ce dernier doit également s’assurer qu’aucun mail ou newsletter ne soit envoyé dans ces délais à son fichier de sympathisants  à compter de la veille du scrutin à 0h00, il est interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale  des questions ? page 46 copyright Orange Consulting © Orange S.A  à compter du 1er septembre 2013 à 0h00 (six mois avant l’élection) interdiction d’acheter de la publicité commerciale sur internet (publicité sur Facebook, etc.)
  47. 47. le module 1.B sera l’occasion de vous informer plus en détail sur les contraintes légales liées à l’usages des médias sociaux explications du calendrier des interdictions du code électoral distinctions entre les notions de propagande électorale, communication institutionnelle et publicité commerciale, les différents risques juridiques i. différences entre un profil et une page Facebook ii. responsabilité de l’élu (en tant qu’éditeur) pour tous les contenus publiés iii. les risques d’usurpation d’identité sur internet iv. les obligations issues de la Loi informatique et libertés page 47 copyright Orange Consulting © Orange S.A  Ci-dessous les point majeurs qui seront abordés lors du module 1.B
  48. 48. rendez-vous le 5 novembre pour la suite de cette sensibilisation aux médias sociaux partie 1 l’essentiel sur les médias sociaux partie 2 les médias sociaux au service de vos objectifs de communication = module 1A = module 1B regard sur la pratique en politique pourquoi utiliser les médias sociaux ? comment intégrer ces outils dans vos pratiques ? comment mesurer l’impact de vos actions ? partie 3 risques et conseils légaux page 48 copyright Orange Consulting © Orange S.A qu’est ce que le Web 2.0 ? qu’est ce qu’un média social ? panorama des médias sociaux les codes des médias sociaux une tendance incontournable… …qui pénètre les institutions, les administrations
  49. 49. Merci de votre écoute ! page 49 copyright Orange Consulting © Orange S.A … des questions ?
  50. 50. page 50 copyright Orange Consulting © Orange S.A Fin du module 1.A

×