Professeur Laghzaoui
Cycle menstruel
Diffusé par Dr Makani
Introduction
• Ensemble des modifications qui rendent
l’appareil génital féminin périodiquement apte à
l’installation d’un...
L’ensemble de ces phénomènes est silencieux.
La seule manifestation vraiment évidente du
cycle menstruel est l'hémorragi...
Plan
• I) Introduction
• II) Axe hypothalamo-hypophyso-ovarien
– A) Hypothalamus
– B) Hypophyse
– C) Ovaires
• III) Profil...
II) Axe hypothalamo-hypophyso-
ovarien
A) Hypothalamus
• Siège : diencéphale ; forme les parois et le plancher du
troisième ventricule (V3).
• Constitution : con...
1) Sécrétion de la Gn RH
• Décapeptide secrété par des neuro-hormones
• Dans le système porte hypophysaire
• Atteint l’ant...
2) Régulation de la sécrétion de
GnRH
• A) Interactions
C’est le phénomène du feedback
C’est un phénomène complexe car il ...
• B) Modulations
• L'hypothalamus est connecté à tout le système
nerveux dont il reçoit des informations.
• Il est probabl...
B) Hypophyse
• Loge au niveau de la selle turcique
• Appendu à l’hypothalamus (tige pituitaire)
• Secrète la FSH et la LH
...
• 1) Sécrétion des gonadotrophines
• Elles sont sécrétées à partir des mêmes cellules
• Ce sont deux hormones glycoprotéiq...
2) Régulation de la sécrétion
 Longues avec les ovaires
 Courtes avec l’hypothalamus
 Ultracourtes antéhypophyse (lacto...
3) Action des gonadotrophines
a) Rôle de la FSH
• FSH agit au niveau de la granulosa qui est le seul tissu
ovarien à possé...
• Prolifération
– Multiplication des cellules de la granulosa
– Croissance folliculaire
– Notion de sélection (follicule d...
• b) Rôle de la LH
• Action sur la thèque interne et la granulosa
• Thèque interne
– Stimulation de la synthèse des androg...
C) Ovaires
1) Stéroïdogenèse ovarienne
• Se déroule essentiellement au niveau du follicule
dominent et le corps jaune
• Gr...
2) Fonction exocrine de l'ovaire
• Cellule germinale = c'est la folliculogenèse.
• Le follicule qui va atteindre son plein...
Celui-ci a successivement traversé
plusieurs périodes :
• Le recrutement
• La sélection
• La dominance
• L’ovulation
• Le ...
• Recrutement
• Le follicule dominant a été recruté à la fin de la
phase lutéale du cycle précédent dans un pool de
follic...
• Dominance
• Dès le milieu de la phase folliculaire, le follicule
dominant, dont le diamètre atteint 13 mm, est le
seul c...
3) Contrôle paracrine de la
folliculogenèse
• a) Stéroïdes : + Androgènes
– Action pas bien définie
• + Œstrogènes
– Accen...
III) Profiles hormonaux du cycle
menstruel
• A) Phase folliculaire
• J1-J5 :
– FSH
– Oestrogènes
• Puis augmentation progr...
• B) Phase péri-ovulatoire
• Pic d’œstradiol, suivi d’un pic de LH puis
l’œstradiol chute
• La progestérone commence à s’é...
• C) Phase lutéale
• 1) Corps jaune cyclique
– Si pas de grossesse, il dure 14 jours
– La progestérone augmente vers un ma...
2) Corps jaune gravidique
• L’HCG embryonnaire assure le maintien du
corps jaune
• La progestérone et les oestrogènes
augm...
IV) Modifications utérines et
vaginales
• A) Modifications utérines
• 1) Col utérin
– Col fermé et glaire peu abondante to...
• 2) Endomètre
• Phase folliculaire
– Endomètre mince
– Glandes rectilignes
– Artères droites
• Phase lutéale
– Epaississe...
• 3) Myomètre
– Augmentation de la contractilité sous œstrogène
– Diminution de la contractilité sous progestérone
• B) Mo...
V) Pratique
• A) Gn RH
• Analogues de LH RH / castration chimique
• B) Hypophysaire
• FSH Like  maturation folliculaire
•...
Axe hypothalamo-hypophyso-
ovarien
• Ss Dopaminergique Ss adrénergique
HYPOTHALAMUS
Gn RH
HYPOPHYSE
Prolactine FSH LH
OVAI...
Cycle menstruel
Cycle menstruel
Cycle menstruel
Cycle menstruel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cycle menstruel

1 516 vues

Publié le

physiologie du Cycle menstruel

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 516
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
46
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cycle menstruel

  1. 1. Professeur Laghzaoui Cycle menstruel Diffusé par Dr Makani
  2. 2. Introduction • Ensemble des modifications qui rendent l’appareil génital féminin périodiquement apte à l’installation d’une grossesse. • C’est le reflet d’un ensemble de fluctuations hormonales au niveau de l’axe hypothalamo- hypophyso-ovarien responsables :  De la folliculogenèse et ovulation  De la préparation utérine à l’implantation de l’œuf
  3. 3. L’ensemble de ces phénomènes est silencieux. La seule manifestation vraiment évidente du cycle menstruel est l'hémorragie (les règles). D’autres manifestations moins évidentes et inconstantes existent (glaire cervicale, tension mammaire, algies pelviennes). La durée de ce cycle est variable; elle est en moyenne de 28 jours Le 1er jour des règles est considéré comme le 1er jour du cycle. Plusieurs éléments interviennent dans le mécanisme complexe du cycle menstruel.
  4. 4. Plan • I) Introduction • II) Axe hypothalamo-hypophyso-ovarien – A) Hypothalamus – B) Hypophyse – C) Ovaires • III) Profiles hormonaux du cycle menstruel • IV) Modifications utérines et vaginales • V) Notions pratiques • VI) Conclusion
  5. 5. II) Axe hypothalamo-hypophyso- ovarien
  6. 6. A) Hypothalamus • Siège : diencéphale ; forme les parois et le plancher du troisième ventricule (V3). • Constitution : contient des cellules neuro-endocrines (sensibles aux neuromédiateurs et aux hormones). • Il règne sur le système endocrinien. • L'hypothalamus reçoit en permanence des informations d'ordre nerveux et chimiques. • Sécrétion : LH RH = Gn RH = Gonadotropine Releasing Hormone.
  7. 7. 1) Sécrétion de la Gn RH • Décapeptide secrété par des neuro-hormones • Dans le système porte hypophysaire • Atteint l’antéhypophyse • Sécrétion de la Gn RH est pulsatile • En bolus toutes les heures • Demi-vie très courte 2 à 4’ • Toute variation modifie la réponse hypophysaire (FSH/LH)
  8. 8. 2) Régulation de la sécrétion de GnRH • A) Interactions C’est le phénomène du feedback C’est un phénomène complexe car il y’a des interactions longues et courtes en plus de l’intervention de plusieurs hormones – Interactions longues avec les ovaires – Interactions courtes avec l’hypophyse – Interactions ultracourtes avec l’hypothalamus
  9. 9. • B) Modulations • L'hypothalamus est connecté à tout le système nerveux dont il reçoit des informations. • Il est probable qu’il existe des fibres nerveuses venues de multiples régions du système nerveux, et qui aboutissent au niveau de la terminaison même du neurone neurosécrétant. • Ces fibres, sont capables de contrôler le déversement des R.F dans le système porte : * Dopamine : entraîne une inhibition * Noradrénaline : entraîne une stimulation * Autres facteurs : peptides cérébraux, facteur de croissance, endorphines ..(variable)
  10. 10. B) Hypophyse • Loge au niveau de la selle turcique • Appendu à l’hypothalamus (tige pituitaire) • Secrète la FSH et la LH • Poly-peptides à deux chaînes alpha et bêta • Alpha identique pour toutes les stimulines • Bêta spécifique de chacune
  11. 11. • 1) Sécrétion des gonadotrophines • Elles sont sécrétées à partir des mêmes cellules • Ce sont deux hormones glycoprotéiques à polarité gonadique. • Ce sont les gonadotrophines ou gonadostimulines qui sont d'ailleurs les mêmes pour les deux sexes. • L'hypophyse est donc asexuée: • Cellules gonadotropes FSH-LH – Sécrétion pulsatile – Stimulée par GnRH
  12. 12. 2) Régulation de la sécrétion  Longues avec les ovaires  Courtes avec l’hypothalamus  Ultracourtes antéhypophyse (lacto, thyréo, corticotrope…)
  13. 13. 3) Action des gonadotrophines a) Rôle de la FSH • FSH agit au niveau de la granulosa qui est le seul tissu ovarien à posséder des récepteurs de FSH • Action de prolifération et de différentiation
  14. 14. • Prolifération – Multiplication des cellules de la granulosa – Croissance folliculaire – Notion de sélection (follicule dominant) • Différentiation – Maturation = compétence fonctionnelle – Stéroïdogenèse – Synthèse d’inhibine – Expression des récepteurs à la LH
  15. 15. • b) Rôle de la LH • Action sur la thèque interne et la granulosa • Thèque interne – Stimulation de la synthèse des androgènes; précurseurs pour la synthèse des oestrogènes au niveau de la granulosa • Granulosa – Stimulation de la production d’inhibine et de stéroïdes
  16. 16. C) Ovaires 1) Stéroïdogenèse ovarienne • Se déroule essentiellement au niveau du follicule dominent et le corps jaune • Granulosa : transformation des androgènes en œstrogène • Thèque interne production de la progestérone
  17. 17. 2) Fonction exocrine de l'ovaire • Cellule germinale = c'est la folliculogenèse. • Le follicule qui va atteindre son plein développement au cours d'un cycle ovarien, provient d'une cohorte de 400 à 500 follicules, • Cette cohorte voit son effectif diminuer progressivement par atrésie, pour être réduite dans les jours précédant l'ovulation au seul follicule dominant.
  18. 18. Celui-ci a successivement traversé plusieurs périodes : • Le recrutement • La sélection • La dominance • L’ovulation • Le corps jaune
  19. 19. • Recrutement • Le follicule dominant a été recruté à la fin de la phase lutéale du cycle précédent dans un pool de follicules (2 à 5 par ovaire) d'un diamètre compris entre 2 et 5 mm. • Sélection • Le follicule dominant est sélectionné dès le début de la phase folliculaire, sa taille est déjà légèrement supérieure à celle des autres follicules
  20. 20. • Dominance • Dès le milieu de la phase folliculaire, le follicule dominant, dont le diamètre atteint 13 mm, est le seul capable de poursuivre son développement en présence de taux décroissants de FSH. • Ovulation • Le follicule mûr se rompt 37 à 40 heures après la décharge pré-ovulatoire de LH et libère l'ovocyte entouré des cellules de la corona radiata.
  21. 21. 3) Contrôle paracrine de la folliculogenèse • a) Stéroïdes : + Androgènes – Action pas bien définie • + Œstrogènes – Accentuation de l’action de FSH sur la production des oestrogènes et de l’inhibine – Accentuation de l’action de LH sur thèque interne • b) Facteurs de croissance – IGF, FGF, Ss inhibine/activine, cytokine
  22. 22. III) Profiles hormonaux du cycle menstruel • A) Phase folliculaire • J1-J5 : – FSH – Oestrogènes • Puis augmentation progressive des oestrogènes et diminution de FSH • LH
  23. 23. • B) Phase péri-ovulatoire • Pic d’œstradiol, suivi d’un pic de LH puis l’œstradiol chute • La progestérone commence à s’élever • On assiste à un pic de FSH en même temps que le pic de LH.
  24. 24. • C) Phase lutéale • 1) Corps jaune cyclique – Si pas de grossesse, il dure 14 jours – La progestérone augmente vers un maximum à mi- phase lutéale puis diminue – L’œstradiol augmente de manière moins importante – La LH diminue vers un taux basal – FSH augmente progressivement.
  25. 25. 2) Corps jaune gravidique • L’HCG embryonnaire assure le maintien du corps jaune • La progestérone et les oestrogènes augmentent
  26. 26. IV) Modifications utérines et vaginales • A) Modifications utérines • 1) Col utérin – Col fermé et glaire peu abondante tout au long du cycle – Au cours de la période péri-ovulatoire le col s’ouvre et la glaire devient abondante
  27. 27. • 2) Endomètre • Phase folliculaire – Endomètre mince – Glandes rectilignes – Artères droites • Phase lutéale – Epaississement de l’endomètre – Glandes tortueuses et artères spiralées
  28. 28. • 3) Myomètre – Augmentation de la contractilité sous œstrogène – Diminution de la contractilité sous progestérone • B) Modifications vaginales – Les oestrogènes augmentent l’éosinophilie et la picnose
  29. 29. V) Pratique • A) Gn RH • Analogues de LH RH / castration chimique • B) Hypophysaire • FSH Like  maturation folliculaire • LH Like  ovulation • C) Hypophysectomie • Hormonothérapie soustractive
  30. 30. Axe hypothalamo-hypophyso- ovarien • Ss Dopaminergique Ss adrénergique HYPOTHALAMUS Gn RH HYPOPHYSE Prolactine FSH LH OVAIRES Oestradiol Progestérone Androgène

×