La Corrida

16 666 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
16 666
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12 128
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Corrida

  1. 1. ESPANA CANI
  2. 2. Symbole du taureau <ul><li>Dualisme des valeurs symboliques </li></ul><ul><ul><li>pour les Sumériens, le taureau était le dieu de l’orage et de la fécondité (dieu Enlil); </li></ul></ul><ul><ul><li>Il symbolise la force cr é atrice, la vitalit é , l’esprit guerrier, la violence, les forces mal é fiques et la lumière; </li></ul></ul><ul><ul><li>à l’époque du royaume d’Assyrie, le taureau représentait la divinité centrale, gardienne du peuple; </li></ul></ul>
  3. 3. <ul><li>Le taureau vs. l’homme </li></ul><ul><ul><li>la fascination de l’homme a engendré des représentations comme le minotaure qui a nourri beaucoup de mythes ; </li></ul></ul><ul><ul><li>Animal de sacrifice, le taureau devient objet de spectacle sous les influences grecques et romaines; </li></ul></ul><ul><ul><li>Affronter un taureau à cheval était un signe de noblesse; </li></ul></ul>
  4. 4. <ul><li>Représentation du taureau dans la peinture </li></ul>
  5. 5. Goya
  6. 7. Picasso
  7. 9. Dali
  8. 10. Miro
  9. 11.   En Espagne, la seule chose qui commence à l’heure, c’est...
  10. 12. La corrida <ul><li>Dicton populaire </li></ul>
  11. 13. C’est- à -dire… <ul><li>U n combat , traditionnel en Espagne , </li></ul><ul><li>à l’issue duquel </li></ul><ul><li>le taureau est </li></ul><ul><li>m is à mort .. . </li></ul>
  12. 14. Le „spectacle” proprement-dit <ul><li>Six matadors, aid és de peones et de picadors, tuent six taureaux. </li></ul><ul><li>Le paseo (ou paseíllo ) c’est un défilé de tous les participants. </li></ul><ul><li>Le président de la corrida présente un mouchoir blanc. </li></ul><ul><li>Aux accents d’un paso doble viennent au premier rang les trois matadors: à gauche (dans le sens de la marche) le plus ancien, à droite le deuxième d’ancienneté, au milieu le moins ancien. (Si un torero se présente pour la première fois dans la « plaza », il avance tête nue, sinon il est coiffé du chapeau traditionnel la « montera ».) </li></ul><ul><li>Derrière suivent les peones , les picadors, et finalement les areneros ou monosabios , employés pour remettre en état la piste. </li></ul><ul><li>Vient enfin le train d’arrastre, attelage destinéà traîner la dépouille du taureau hors de l’arène. </li></ul>
  13. 15. Premier tercio : le tercio de pique <ul><li>Sortie du taureau : </li></ul><ul><li>Après la sortie du taureau, le matador et ses peones effectuent des passes de capote (pièce de toile généralement de couleur lie de vin à l’extérieur et jaune à l’intérieur, qui sert de leurre). </li></ul><ul><li>Parmi la multitude de passes de capote, la plus fréquente, la plus simple et généralement considérée comme la plus belle, est la véronique (espagnol : veronica ) dans laquelle le torero présente le capote tenu à deux mains, face au taureau, en faisant un geste similaire à celui que, selon l’imagerie traditionnelle, fit sainte Véronique en essuyant le visage du Christ en route pour le Calvaire. </li></ul><ul><li>Entrée des picadors : </li></ul><ul><li>Le rôle du picador est de tester la bravoure du taureau à l’aide de sa pique (la puya) , lance en bois de hêtre de 2,60 mètres de long terminée par une pointe d’acier. </li></ul>
  14. 16. Deuxième tercio : le tercio de banderilles <ul><li>Las banderillas , bâtons d’environ 80 cm de long, terminés par un harpon </li></ul><ul><li>et recouverts de papier de couleur , sont généralement posées par les peones . </li></ul><ul><li>Ce pedant, cer tains matadors les posent eux-mêmes. </li></ul>
  15. 17. Troisième tercio : la mise à mort <ul><li>La faena de muleta La faena de muleta, qui prépare le taureau à la mort, c’est le travail à pied du matador à l’aide d’un leurre en tissu rouge, la muleta. Les passes de muleta sont innombrables:la « naturelle » (espagnol : natural ), la « passe de poitrine » (espagnol : pase de pecho ), le « derechazo » (mot espagnol signifiant « de la droite ») et la « passe de poitrine de la droite ». </li></ul><ul><li>Plus encore d’autres : la bandera (« drapeau »), le molinete (« moulinet »), l’« orticina » (inventée par Pepe Ortiz), la « manoletina » (attribuée à « Manolete »), etc. </li></ul><ul><li>L’estocade Ce tercio se termine par l’estocade à l’aide de l’épée. </li></ul><ul><li>Le descabello Parfois, après l’estocade, le taureau tarde à s’écrouler. Le matador doit alors descabellar : il plante une épée spéciale ( verdugo ) entre la base du crâne et le début de la colonne vertébrale, au même endroit que celui où le puntillero plantera sa puntilla . </li></ul><ul><li>La puntilla Après l’estocade (et éventuellement après le descabello ), le coup de grâce est donné par l’un des peones (appelé puntillero ) à l’aide d’une puntilla , poignard à lame courte et large, plantée entre la base du crâne et le début de la colonne vertébrale, afin de détruire le cervelet et le début de la moelle épinière. </li></ul>
  16. 18. Mais t out ce „spectacle” ne finit pas partout dans le monde par la mise à mort du taureau : <ul><li>Mais Au Portugal, la mise à mort en public est interdite. Elle n’est effectuée que dans quelques communes, notamment à Barrancos. </li></ul><ul><li>Ailleurs, la mise à mort est effectuée après le retour du taureau au toril. </li></ul>
  17. 20. Paso doble : représentation artistique de la corrida <ul><li>le paso doble, une danse indissociable de la corrida, est une pantomime de celle-ci; </li></ul><ul><li>La distribution des rôles à l’intérieur du couple de danseurs en fait la preuve : l’homme incarne le taureau et la femme représente la cape destinée à attirer le taureau ; </li></ul>
  18. 21. <ul><li>La musique du paso doble est une musique hispanisante qui invite les danseurs à se lancer dans des rotations </li></ul>
  19. 22. <ul><li>En reprenant des éléments de flamenco, le paso doble est une danse vive, fougueuse, altière et provocante </li></ul>
  20. 23. Histoire du paso doble Paso doble au 18 e siècle, les guerres d’indépendance impregnent les danses populaires des pas cadencés apparition des rotations, des promenades sous l’influence des danses populaires comme le flamenco, la jota, le boléro fin du 18 e siècle, paso doble accompagne l’entrée des toreros dans l’arène les toreros entrent dans l’arène en esquissant des pas de danse de paso doble popularisation de la danse à des bals espagnols=> elle gagne son indépendance par rapport à la corrida le paso doble gagne les bals du monde entier
  21. 25. Entraînement à l’argumentation/ Débat <ul><li>En sachant que la corrida représente, à la fois, un spectacle et un massacre, trouvez des arguments pour et contre cette pratique espagnole </li></ul>Arguments défavorables à la corrida Arguments favorables à la corrida
  22. 26. Et si les rôles étaient renversés? …

×