Cours philosophie Enthoven
Camus : Taxé de philosophe de classe terminale de par son écriture simple
Trois textes :
Les no...
Deux sources de la morale et de la religion : parle grand mystiques et des grands politiques
qui emportent avec eux le peu...
Préface seconde édition Critique de la Raison Pure : Kant montre comment on peut ménager
une place à la foi quand on renon...
Correspondance de Spinoza avec Guillaume de…. Lettres sur le mal, Guillaume formule
objections sur théorie Spinoza sur le ...
Passage sur morceau de cire dans lequel Descartes prétend montrer que l’on ne connait le
monde que par inspection de son p...
Passage sur morceau de cire dans lequel Descartes prétend montrer que l’on ne connait le
monde que par inspection de son p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours Philosophie Enthoven

2 426 vues

Publié le

Un petit résumé des auteurs, tels qu'ils sont présentés par R.Enthoven dans son émission.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 426
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours Philosophie Enthoven

  1. 1. Cours philosophie Enthoven Camus : Taxé de philosophe de classe terminale de par son écriture simple Trois textes : Les noces (le désert) à 21-21-23 ans « au cœur de ma révolte était un contentement ». Rien n’est plus conservateur qu’un comportement révolutionnaire. Le mythe de Sisyphe : Pourquoi vivre dans un monde qui ne nous donne aucune raison pour cela ? Les justes : pièce didactique, terrorisme, limite doivent être posées à la haine et à la terreur. Sartre : L’être et le Néant : certains passages, chapitres : œuvres théâtre. Page 89 à 102 conduites mauvaise foi (garçon de café, homosexuelle coupable qui se reproche lui même ses penchants, champion de la sincérité dans lequel Sartre s’en prend au vertuisme texte à opposer au Sartre plus tardif qui sera plus intransigeant) Existentialisme est un humanisme : conférence après guerre. Page 51 à 53 passage dans lequel Sartre oppose existentialisme piétiste et explique en substance que seule compte la réalité, les rêves, espoirs, permettent seulement de définir un homme comme rêve déçu, espoir avorté. Texte dur à admettre pour homme ayant raté sa vie. La nausée : Roquentin décrit son propre visage dans le miroir, remède au narcissisme page 33-35 Bergson : philosophe absolument merveilleux, parfaitement lisible et en même temps d’une difficulté abyssale. Premier texte : Essai sur données immédiates de la conscience. Achille et la tortue, jubilatoire à comprendre, idée que mathématique ne peut pas penser mouvement, essentiel (ce qui fait la vie) est que sciences ne parviennent pas à saisir vie qui est d’une étoffe telle. Matières et mémoires : a inspiré Recherche du temps perdu. Elève chargé apprendre poème, très amusant, très drôle, très ludique Evolution créatrice : compare ordre et désordre, pas désordre en soi, mais qu’une attente déçu. Pas idée négativité, vue de l’esprit, faux problème, analyse dans La pensée et le mouvant, confond monde avec soi, prend désir pour réalité
  2. 2. Deux sources de la morale et de la religion : parle grand mystiques et des grands politiques qui emportent avec eux le peuple par la vie qu’ils mènent plus que par leurs paroles. Livre du rire : milieu du livre incise : quel est l’objet de l’art : résume son propos dans matière et mémoire et l’essai sur les données immédiates de la conscience. Texte montre que philosophie rend a homme la candeur et les regards virginales que l’intelligence lui a fait perdre. Nietzsche : Gai savoir paragraphe 341: Du poids le plus lourd, théorie éternel retour. Comment réagirions-nous à l’idée que choses reviennent à l’infini telles qu’elles ont été ? Principe sélection surhumanité pas force mais aptitude à aimer réel quitte à en vouloir le retour éternelle, retour éternel de ce que le réel peut avoir d’indigeste. Pas partisan idée qu’il faudrait abjurer ce qui nous déplait mais au contraire l’assumer voire l’affirmer. Philosophe à coup de marteau : pas seulement le marteau du destructeur d’idole mais aussi marteau du médecin qui prend le pouls de son époque. S’oppose à tyrannie de la vérité. Pour lui, vérité mensonge supérieur que mensonge lui-même. Paragraphe d’Aurore 507 critique idée vérité. Généalogie de la morale : première dissertation. Revoir tout ce qu’on pense de bonté et méchanceté. Dangereux exhibition bons sentiments. Politique qui prend systématique parti victime. Comme s’il suffisait d’être une victime pour être bon. Protéger fort contre le faible car faible est au fond toujours plus fort que le fort. Deuxième paragraphe : critique dualisme morale de métaphysique : idée que monde séparé en bien et mal. Texte utile pour pensée tentation contemporaine de diviser monde en noir et blanc. Crépuscule idole : Fétichisme langage : langage crée réalité plus qu’il ne la traduit. Nature du médiat modifie la nature du message. Nous croirons en dieu tant que nous croirons en la grammaire. Fait de dieu un effet de style. Gai savoir, par 346 monde est redevenu inhumain, ne se prête plus à l’application de nos catégories humaines. Paragraphe 371 Monde redevenu infini dans mesure ou il se prête à une infinité d’interprétation Paragraphe 125 : Prophète annonce que Dieu est mort dans l’indifférence générale. Kant : Philosophe indigeste, terrifiant, explique très mal. Mais somptueux. Opuscule Qu’est ce que les lumières ? Expose différence entre autonomie (construire sa loi seul) et hétéronomie (recevoir sa loi d’un autre). Utile dans une dissertation sur liberté.
  3. 3. Préface seconde édition Critique de la Raison Pure : Kant montre comment on peut ménager une place à la foi quand on renonce à faire de Dieu un objet de connaissance ; espace laïcité, Dieu pas objet connaissance mais de foi. Métaphysique des mœurs : quelques textes servent à penser contre Kant. Texte délirant dans lequel Kant s’en prend au mensonge et le condamne absolument. Critique de la faculté de juger : paragraphes 9-42-43-46 indispensables. Il y explique que le Beau est universel sans être conceptuelle. Définition beauté, différence entre Homère et Newton ou plus globalement la différence entre Science et art. Génie : façon dont la nature donne ses règles à l’art. Beauté naturelle toujours supérieure à beauté esthétique. A opposer à l’esthétique d’Hegel. Paragraphe 40 de la Critique de la faculté de juger : sens commun, excellente façon aborder question démocratie, possibilité d’un consensus entre les hommes. Texte homophobes et misogynes de Kant dans son Anthropologie d’un point de vue pragmatique. Livre intéressant sur les Derniers jours d’Emmanuel Kant par Thomas de Quinset, dans lequel il expose les manies et principes de vie de Kant. Comme quoi un philosophe n’est pas moins homme. Spinoza : Début Traité de la réforme de l’entendement. 11 premières propositions. Nous montre comment un Homme décide un jour d’échanger la gloire, l’amour et l’argent au profit de d’un bien véritable. Préférer bien véritable à bien apparent n’interdit pas encore de rechercher gloire amour et argent. Spinoza montre comment on peut être ambitieux et sérieux à la foi. Faire la paix avec passion qui nous anime. Garder en tête le scrupule de quelque chose qui soit véritablement bon pour soi. Mettre en parallèle avec pari pascalien (pensée infini rien) et cogito cartésien. Trop jeune pour lire l’Ethique en terminale en raison de la difficulté d’accepter l’absence libre arbitre comme autre chose qu’une perte liberté. Il en est de même de l’absence d’au delà que l’on aurait du mal à ne pas percevoir comme une occasion de désespoir Appendice première partie Ethique, déconstruit finalisme. Montre comment ceux qui prennent leurs désirs pour des réalités confondent monde avec ce qui leur manque et prennent Dieu pour dieux providentiel. Parallèle avec avant propos Traité Théologico-politique. Fonde idée que la laïcité repose sur celle de la tolérance. La Laïcité est une théorie de la connaissance. Pour accepter superstitions il faut commencer par les combattre. Préface cinquième partie Ethique. Se moque idée cartésienne selon laquelle il n’est pas d’âme qui bien conduite ne puisse acquérir pouvoir absolu sur ses passions. Homme dans la servitude peut conquérir liberté en renonçant à illusion libre arbitre.
  4. 4. Correspondance de Spinoza avec Guillaume de…. Lettres sur le mal, Guillaume formule objections sur théorie Spinoza sur le mal. Traité Théologico-politique chapitre 6 sur les miracles, miracle véritable n’est pas de marché sur l’eau mais sur la terre. Pascal : Enthoven ne s’appuie pas sur la même édition des Pensées que nous, de ce fait je ne donne des numéros qu’à celle que j’ai eu le courage de trouver. Pensée « qu’est ce que le moi » déconstruction identité personnelle. Met en scène individu qui se met au balcon. « On n’aime jamais personne que pour des qualités empruntées » Pensée 11 « deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier, font rire ensemble par leur ressemblance » Pensée 35 « Trop et trop peu de vin » : philosophe ni sobre ni ivre Imagination, « plus grand philosophe du monde sur une planche plus large qu’il le faut… ». Reprend argumentaire qu’il a trouvé chez Montaigne. Pensée 60 « Mien tien… » Pensée en parallèle début seconde partie second discours Rousseau. Comparaison homme et roseaux pensant. Formule divertissement utile pour toute dissertation sur oubli, bonheur, distraction. Athéisme comme marque de fort esprit mais jusqu’à un certain point seulement. Disproportion homme « infini, rien » Pari pascalien : doit gager que dieu existe, si on gagne on gagne tout, si on perd, on ne perd rien ». Descartes : Descartes écrit très clairement. Discours de la méthode qu’il faut lire en entier. S’attarder sur maximes de la morale provisoire, troisième partie, « changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde ». Opposer cette maxime à idée plus tardive qu’il faudrait employer connaissance à se rendre comme maitre et possesseur de la nature. Deux Descartes : un stoïcien qui considère que liberté c’est de vouloir ce que l’on fait et un Descartes plus arrogant tenant du libre-arbitre qui considère que liberté c’est faire ce que l’on veut. Deux Descartes contradictoires, tire profit dans dissertation sur liberté par exemple. Méditations métaphysique. Doute absolu, hyperbolique, révocation de tout ce dont il n’est pas absolument certain « je pense donc je suis».
  5. 5. Passage sur morceau de cire dans lequel Descartes prétend montrer que l’on ne connait le monde que par inspection de son propre esprit. On ne connait chose non pas par leur saveur, odeur mais par leur essence Méditations métaphysiques : deux démonstrations existence Dieu. Passionnant de les comparer. Voir sa correspondance avec la lettre Elisabeth sur la question du libre arbitre et de la possibilité de connaitre autrui. Platon : Eviter le « catéchisme » de l’allégorie de la caverne car correcteur risque de croire que l’on ne connait que cela de Platon. Livre 3 République : propose exclure poète de la cité Livre 10 : mythe d’Er, parabole sur le destin et la liberté. Critique écriture (parallèle possible étonnant avec Nietzsche) : écriture faible et facteur d’oublie. Socrate dans son dialogue avec Calliclès dans Le Georgias: argument contre philosophie évasive, philosophe « tête dans les étoiles ». Livre 6 : passage contre sophistes et contre démocratie ou c’est le plus fort ou le plus nombreux qui l’emporte. « Il est impossible que la masse soit philosophe » Livre 8 : portrait calamiteux de l’homme démocratique. Ménon : question de la vertu et la réminiscence. Texte du Parménide : drôle dans lequel ou il pose la question de savoir s’il existe une idée du cheveu ou autre. Le Banquet : mythe de la naissance de l’amour. Essence de la philosophie et sens du désir chez Platon.
  6. 6. Passage sur morceau de cire dans lequel Descartes prétend montrer que l’on ne connait le monde que par inspection de son propre esprit. On ne connait chose non pas par leur saveur, odeur mais par leur essence Méditations métaphysiques : deux démonstrations existence Dieu. Passionnant de les comparer. Voir sa correspondance avec la lettre Elisabeth sur la question du libre arbitre et de la possibilité de connaitre autrui. Platon : Eviter le « catéchisme » de l’allégorie de la caverne car correcteur risque de croire que l’on ne connait que cela de Platon. Livre 3 République : propose exclure poète de la cité Livre 10 : mythe d’Er, parabole sur le destin et la liberté. Critique écriture (parallèle possible étonnant avec Nietzsche) : écriture faible et facteur d’oublie. Socrate dans son dialogue avec Calliclès dans Le Georgias: argument contre philosophie évasive, philosophe « tête dans les étoiles ». Livre 6 : passage contre sophistes et contre démocratie ou c’est le plus fort ou le plus nombreux qui l’emporte. « Il est impossible que la masse soit philosophe » Livre 8 : portrait calamiteux de l’homme démocratique. Ménon : question de la vertu et la réminiscence. Texte du Parménide : drôle dans lequel ou il pose la question de savoir s’il existe une idée du cheveu ou autre. Le Banquet : mythe de la naissance de l’amour. Essence de la philosophie et sens du désir chez Platon.

×