+
3a JIED Jornada Internacional de Estudos do Discurso
Universidade Estadual de Maringá, 24 a 27 de Março
"L'étrange objet...
+
Plan de la conférence
1. La pornographie, objet étrange et étranger à l’analyse du
discours
1.1 État de l’art en linguis...
+
Introduction
La pornographie n’existe pas
dans la nature
+
1. La pornographie, objet étrange
et étranger à l’analyse du
discours
+
Discours pornographique, définition
!  Le discours pornographique : l’ensemble des productions
verbales émanant des univ...
+
Dominique Maingueneau
!  Maingueneau D., 2007, La littérature pornographique, Paris,
Armand Colin.
!  Maingueneau D., 20...
+
Marie-Anne Paveau
!  Paveau M.-A., 2011, série « Signes, sexe and linguistique », La
pensée du discours [carnet de reche...
+
François Perea
!  Perea F., 2006, « Les manifestations vocales et verbales pendant l’acte sexuel.
Une désactivation de l...
+
Le double paradigme des études
sur la pornographie en France
!  Sociologie
> BAUDRY (1997), COULMONT, SCHMOLL, WELZER-LA...
+
2. Quelles questions posées à
l’analyse du discours ?
+
Maingueneau 2007 : 35. « Les trois
zones »
+ http://project-unbreakable.org
+
Foucault 1976, Histoire de la
sexualité 1
!  ars erotica
!  scienta sexualis : « un rituel qui se déploie dans un rappor...
+
3. Une analyse du discours
située. Corpus subjectivé et
corps impliqué
+
Les émotions comme appui cognitif
!  Damasio 1994, 2001
!  Cognition & Emotion 25, 2010
!  Revue d’anthropologie des con...
+
L’équipement subjectif de
l’épistémologie féministe
!  La compétence épistémique des dominés
Maria Puig de la Bellacasa ...
+ !  La validité de savoirs disqualifiés
Dorlin 2008
10 Le savoir féministe désigne tout un travail historique, effectué
d...
+
!  Le concept de « Strong objectivity »
Harding 1993 : 56
Starting off research from women’s lives will generate less pa...
+
Conclusion
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Diapo map conf26.03okmaringa
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Diapo map conf26.03okmaringa

777 vues

Publié le

Conférence du 26 mars 3a JIED Maringa

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
777
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
389
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Diapo map conf26.03okmaringa

  1. 1. + 3a JIED Jornada Internacional de Estudos do Discurso Universidade Estadual de Maringá, 24 a 27 de Março "L'étrange objet de la pornographie : sexualités mises en discours" Marie-Anne Paveau, Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité EA 7338 Pléiade ma.paveau@orange.fr http://penseedudiscours.hypotheses.org/
  2. 2. + Plan de la conférence 1. La pornographie, objet étrange et étranger à l’analyse du discours 1.1 État de l’art en linguistique et analyse du discours 1.2 Les porn studies anglophones 2. Quelles questions posées à l’analyse du discours ? 2.1 Régimes d’existence et de légitimité : pornographie et métadiscours 2.2 Une question socio-éthico-épistémologique : tous les discours sont- ils des corpus potentiels ? 2.3 Discours pornographique et discours sexuel. Du discours de vérité au discours de l’empowerment 3. Une analyse du discours située. Corpus subjectivé et corps impliqué 3.1 Analyse du discours par corps : les émotions comme appuis cognitifs 3.2 L’équipement subjectif de l’épistémologie féministe (Feminist Standpoint Epistemology)
  3. 3. + Introduction La pornographie n’existe pas dans la nature
  4. 4. + 1. La pornographie, objet étrange et étranger à l’analyse du discours
  5. 5. + Discours pornographique, définition !  Le discours pornographique : l’ensemble des productions verbales émanant des univers pornographiques, imprimés ou numériques, pour exprimer et constituer la pornographie, ainsi qu’un ensemble de discours évaluatifs, définitoires ou argumentatifs qui ont pour objectif d’en donner des définitions ou d’en décrire la nature.
  6. 6. + Dominique Maingueneau !  Maingueneau D., 2007, La littérature pornographique, Paris, Armand Colin. !  Maingueneau D., 2010, « Énonciation grivoise, énonciation pornographique. Le cas San-Antonio », dans Rullier-Theuret F. (et al.) dir., San-Antonio et la culture française, Actes du colloque international de mars 2010, Université de Savoie, coll. "Ecriture et représentation", 305-316. !  Maingueneau D., 2014, Préface de Paveau M.-A., Le discours pornographique, Paris, La Musardine. !  Maingueneau D., 2014, « Le casting, lieu d’autolégitimation du dispositif pornographique », Questions de communication 26, 93-110.
  7. 7. + Marie-Anne Paveau !  Paveau M.-A., 2011, série « Signes, sexe and linguistique », La pensée du discours [carnet de recherche], http://penseedudiscours.hypotheses.org/category/series-de-saison/4- ete-2011-signes-sexe-and-linguistique !  Paveau M.-A., 2014, Le discours pornographique, Paris, La Musardine. !  Paveau M.-A., 2014, « Extension du domaine de la pornographie. Les techniques sexuelles du corps », Poli. Politique de l’image 9, p. 12-20. !  Paveau M.-A., Perea F., (dir), 2014, « La pornographie et ses discours », Questions de communication 26. !  Paveau M.-A., Perea F., 2014 : « Un objet de discours pour les études pornographiques », présentation du dossier, Questions de communication 26, 7-16. !  Paveau M.-A., 2014, « Sluts and goddesses. Discours de sexpertes entre pornographie, sexologie et prostitution », Questions de communication 26, 111-135. !  Paveau M.-A. (à par. 2015), « La part d’ombre de l’analyse du discours. Des études pornographiques et autres côtés obscurs ».
  8. 8. + François Perea !  Perea F., 2006, « Les manifestations vocales et verbales pendant l’acte sexuel. Une désactivation de la chaîne signifiante », Synapse 223, p. 31-37. !  Perea F., 2012, « Les sites pornographiques par le menu : pornotypes linguistiques et procédés médiatiques », Genre, sexualité & société 7, http://gss.revues.org/index2395.html !  Perea F., 2013, « Les échanges dans les forums de masturbation internationaux : relations et scripts autour de l’acte corporel intime virtuel », dans Dervin F. (dir.), Relations intimes interculturelles, Paris, Éditions des Archives contemporaines, p. 115-138. !  Perea F., 2014, « Éléments du pathos pornographique. Mise en scène et affects dans les dialogues de films pornographiques », Questions de communication 26, 79-92. !  Perea F., 2015 [2014], « Fragmentation et saisissement pornographiques. Une approche par les légendes des vignettes des sites web » ?, Itinéraires ltc, http://itineraires.revues.org/2335 !  Paveau M.-A., Perea F., (dir), 2014, « La pornographie et ses discours », Questions de communication 26. !  Paveau M.-A., Perea F., 2014 : « Un objet de discours pour les études pornographiques », présentation du dossier, Questions de communication 26, 7-16.
  9. 9. + Le double paradigme des études sur la pornographie en France !  Sociologie > BAUDRY (1997), COULMONT, SCHMOLL, WELZER-LANG > BOURCIER, CERVULLE, TRACHMANN, PAILLER !  Philosophie > CAMPAGNA, DUFOUR, MARZANO, OGIEN, AMBROISE > DORLIN, PRECIADO !  Sciences de l’information et de la communication > DAMIAN-GAILLARD, LANDAIS > KUNERT !  Lettres > BESSARD-BANQUY, GAILLIARD, GOULEMOT (1994) > DUBOIS !  Linguistique > MAINGUENEAU, PEREA > PAVEAU
  10. 10. + 2. Quelles questions posées à l’analyse du discours ?
  11. 11. + Maingueneau 2007 : 35. « Les trois zones »
  12. 12. + http://project-unbreakable.org
  13. 13. + Foucault 1976, Histoire de la sexualité 1 !  ars erotica !  scienta sexualis : « un rituel qui se déploie dans un rapport de pouvoir » ; « une parole requise, obligée » ; « nous sommes au plus loin, avec ces vérités avouées, des initiations savantes au plaisir » ; « la lente montée de la confidence » ; « les plaisirs les plus singuliers étaient appelés à tenir sur eux-mêmes un discours de vérité » ; « discours vrais sur le sexe » ; « en ajustant […] l’ancienne procédure de l’aveu sur les règles du discours scientifique » ; « sexualité = vérité du sexe » ; « cette pratique discursive lentement développée qu’est la scientia sexualis » ; « exigences fonctionnelles du discours qui doit produire sa vérité »
  14. 14. + 3. Une analyse du discours située. Corpus subjectivé et corps impliqué
  15. 15. + Les émotions comme appui cognitif !  Damasio 1994, 2001 !  Cognition & Emotion 25, 2010 !  Revue d’anthropologie des connaissances, 2009, : « Les passions cognitives » - « tabou de la passion » Roux et al. 2009 : 371 La passion devient indissociable d’un faire connaissance, d’un amour de savoir, qui rejaillit sur l’intensité de la passion. Et ce processus s’accumule, s’amplifie. Sous cet aspect, les « passions cognitives » se donnent de manière triviale comme cet amour de connaître qui accompagne l’exercice d’une passion, comme une sorte d’épreuve cognitive de l’expérience affective.
  16. 16. + L’équipement subjectif de l’épistémologie féministe !  La compétence épistémique des dominés Maria Puig de la Bellacasa 2008 : « Les conditions de vie sont aussi des conditions de vue » IEP, article « Feminist Standpoint Theory » (1) Knowledge is socially situated. (2) Marginalized groups are socially situated in ways that make it more possible for them to be aware of things and ask questions than it is for the non-marginalized. (3) Research, particularly that focused on power relations, should begin with the lives of the marginalized.
  17. 17. + !  La validité de savoirs disqualifiés Dorlin 2008 10 Le savoir féministe désigne tout un travail historique, effectué depuis de multiples traditions disciplinaires (histoire, sociologie, littérature, science politique, philosophie, sciences biomédicales, etc.) ; travail de mise en doute de ce qui jusqu’alors était communément tenu hors du politique : les rôles de sexe, la personnalité, l’organisation familiale, les tâches domestiques, la sexualité, le corps… 11 Ainsi, le savoir féministe s’appuie sur tout un ensemble de savoirs locaux, de savoirs différentiels et oppositionnels, disqualifiés, considérés comme « incapables d’unanimité » ou « non conceptuels », qui ont trait à la réappropriation de soi : de son corps, de son identité. 19 Son [N. Hartsock] projet épistémologique consiste alors à valoriser des ressources cognitives invisibilisées et dépréciées, déterminées par, et élaborées depuis, les conditions matérielles d’existence des femmes ; à transformer leur existence en savoir.
  18. 18. + !  Le concept de « Strong objectivity » Harding 1993 : 56 Starting off research from women’s lives will generate less partial and distorted accounts not only of women’s lives but also of men’s lives and of the whole social order. Harding 2004 : 7-8 Standpoint theories map how a social and political disadvantage can be turned into an epistemic, scientific and political advantage. !  Dire qui l’on est : déclaration de subjectivité et de privilège
  19. 19. + Conclusion

×