CCERV Centre de Gestion et d’Economie Rurale de la Vallée
Les prix de l’oignon au Sénégal
Août 2015
Les prix de l’oignon s...
Le Sénégal veut arriver à une
production de 350 000 Tonnes
d’oignon en 2016 et être autosuf-
fisant en oignon. Dans le cad...
Les prix de l’oignon sont très variables
CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015
Les prix de l’o...
Les prix de l’oignon local sur
l’ensemble des marchés nationaux
sont en hausse. Les moyennes men-
suelles des prix de l’oi...
300 300 300
428
600
538
450
250
175 161
250 295 300
250
0
100
200
300
400
500
600
700
févr.-12 mars-12 avr.-12 mai-12 juin...
600
497
533
495 500 500
533
738
641
350 300 300 300 300
400 400
525 489
0
100
200
300
400
500
600
700
800
janv.-13 févr.-1...
449
515
550
498
430
402,5
462,5 477
357,5 319,5
400 408,5
319,5
0
100
200
300
400
500
600
janv.-14 févr.-14 mars-14 avr.-1...
Selon les données de l’ANSD,
la moyenne annuelle des prix
de l’oignon frais local dans
l’agglomération de Dakar est en
net...
La culture de l’oignon est très
risquée du point de vue agronom-
ique et économique. L’oignon est
une denrée dont la conse...
CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 10
Situation production d’oignons secs en Europe et
en A...
Articles de presse du Sénégal sur l’oignon local
5 janvier 2015 : Sénégal: Oignon importé- Les prix flambent.
http://fr.al...
Contribuer à la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance au sein des
organisations de producteurs de la Vallé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prix de l'oignon au sénégal

127 vues

Publié le

Analyse des prix de l'oignon au Sénégal

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
127
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prix de l'oignon au sénégal

  1. 1. CCERV Centre de Gestion et d’Economie Rurale de la Vallée Les prix de l’oignon au Sénégal Août 2015 Les prix de l’oignon sont très variables Situation des prix de l’oignon au Sénégal page 8 Les prix de l’oignon importé et local sont en hausse page 3 page 4 page 5-7 Situation en 2012, 2013, 2014
  2. 2. Le Sénégal veut arriver à une production de 350 000 Tonnes d’oignon en 2016 et être autosuf- fisant en oignon. Dans le cadre du Programme d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture au Sénégal (PRACAS), le coût global du volet oignon est estimé à 20,9 milliards de Fcfa. La production nationale a été estimé en 2014 à près de 230 000 Tonnes. Le gap à combler est estimé à un peu plus de 150 000 Tonnes et pourrait être résorbé à travers la ré- génération du capital semencier et la construction de magasins de stock- age. Le Sénégal importe pas moins de 180 000 Tonnes d’oignon par an en- tre le mois d’août et de février. La production nationale s’étale de jan- vier à août avec une période de forte production durant les mois de mars, avril, mai et juin. Pour être autosuf- fisant en oignon, il va falloir donc nécessairement étaler la production. Pour le moment les variétés cul- tivées et les contraintes inhérentes à la production et à la commerciali- sation ne permettent pas un étale- ment de la production. Toutefois, réduire la saisonnalité de l’offre en oignon local paraît possible par une amélioration des conditions de stockage et de conservation. Encore faudrait-il que les magasins soit aux normes et construits à proximité des lieux de production? Précisons que pour la culture d’oignon local, les pertes post-récoltes sont encore très élevées et sont dues en partie aux mauvaises pratiques culturales et l’inexistence de structures de con- servation. La qualité de l’oignon produit est aussi une problématique pour la fil- ière oignon puisqu’elle participe au même titre que les mesures protec- tionnistes à la forte variabilité men- suelle observée au niveau des prix de l’oignon sur le marché domestique. Pour réduire la saisonnalité de l’offre de l’oignon, il va faudra tout de même une stabilisation relative des prix de l’oignon local au niveau des marchés nationaux. N’oublions pas que le stockage à un coût et que la décision de vendre n’est pas uniquement liée au prix mais aussi aux besoins des producteurs qui as- pirent aussi à la régularité de leurs revenus d’exploitation. Il est uninaniment reconnu que les multiplicité des intermédiaires est un handicap considérable pour la filière. Elle freine l’organisation de la commercialisation, d’autant plus qu’il s’agit de ces mêmes intermédi- aires qui s’accaparent de l’essentiel de la valeur ajoutée. Les acteurs de la filière ont intérêt à s’organiser et à poursuivre les con- certations, il y va de la sécurisation de la base productive. Le prix de l’oignon local s’apprécie et constitue une aubaine pour les producteurs. Le financement des campagnes de production constitue une contrainte de taille puisqu’il s’agit là d’une cul- ture dont les risques encourus sont proportionnels à la rentabilité espé- rée. L’autosuffisance atteint, les estima- tions avancent une économie de 9,25 milliards de Fcfa à faire par an, nul doute alors que nos pouvoirs pub- lics veuillent accélèrer l’émergence de la filière oignon. Marcel Matar Diouf Agroéconomiste/Financier Chargé des Etudes marcel82diouf@yahoo.fr Août 2015 EDITORIAL 2
  3. 3. Les prix de l’oignon sont très variables CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 Les prix de l’oignon au Sé- négal fluctue en fonction de la dis- ponibilité de l’offre et de la demande d’oignon sur le marché. Le système de protection saisonnière contre les importations d’oignon mis en place en 2003 et la saisonnalité de l’offre d’oignon local favorisent les antici- pations et créent des distorsions sur les prix de l’oignon au niveau des marchés nationaux. Des comporte- ments spéculatifs sont alors observ- ables en période de forte demande coïncidant souvent avec les fêtes re- ligieuses (Korité, Tabaski). Le système de protection saison- nière contre les importations prévoit une période de gel allant de février à août (durée de 7 mois). L’Agence de Régulation des Marchés (ARM) se réserve le droit de suspendre le gel des importations si une baisse importante des stocks, une infla- tion au niveau des prix et lorsque des comportements spéculatifs sont observés. Les prix officiels au producteur bord champ et sur les marchés sont fixés préalablement à la période de gel. Le prix plafond au détail est même arrêté par les autorités compétentes mais cela n’empêche la spéculation sur les prix. Il faut reconnaître l’absence de statistiques fiables sur les volumes en oignon local disponibles à la commercialisation durant les pre- miers mois consécutifs au gel (févri- er et mars). Il en est de même pour les stocks en oignon importé détenu par les commerçants. La même situ- ation d’arbitrage sur les prix prévaut également durant la période cor- respondant à la fin du gel (juillet et août). Force est aussi de constater que le prix de l’oignon importé principale- ment des Pays-Bas reste largement supérieur à celui de l’oignon local. Reconnaissons que l’oignon impor- té hollandais est de meilleur qualité et se prête mieux à la conservation, tout le contraire de l’oignon local. Durant ces dernières années beau- coup d’efforts ont quand même été réalisés afin d’améliorer la qualité de l’oignon local en insistant sur le calibrage de l’oignon et son condi- tionnement. Cependant il faudra les poursuivre afin de réduire le différentiel de prix qui existe entre l’oignon local et celui importé. Pour réduire la variabilité des prix de l’oignonetévitertoutcomportement spéculatif, on se doit de maîtriser les quantités d’oignon produites au niveau des principales zones de production, surtout au niveau de la zone des Niayes. De même la nor- malisation des différents circuits de commercialisation paraît impor- tante car elle permettra la réduction du nombre d’intermédiaires ce qui favoriserait une meilleure réparti- tion de la valeur ajoutée. Les organisations professionnelles paysannes ne sont pas en reste car le processus de professionnalisation doit se poursuivre. Les concerta- tions au niveau de l’interprofession de la filière oignon témoignent d’une grande avancée. La dynamique de mise en place des points de collecte lors des périodes de commercialisa- tion doit s’étendre sur l’ensemble des zones de production et être ef- fective. Une commercialisation maîtrisée peut réduire les variations observées sur les prix de l’oignon. La qualité de l’oignon est tout aussi impor- tante car “on se souvient de la qual- ité bien plus longtemps que du prix” GUCCI. PRIX OIGNON 3
  4. 4. Les prix de l’oignon local sur l’ensemble des marchés nationaux sont en hausse. Les moyennes men- suelles des prix de l’oignon frais lo- cal dans l’agglomération de Dakar relevées entre 2007 et 2013 le con- firment (graphe1). Une tendance haussière des prix de l’oignon local est observée à Dakar durant les mois de janvier, juillet, août et septembre tandis qu’une tendance baissière est observée durant les mois de mars, avril avec des pics observés durant le mois de mai. La tendance globale qui se dégage durant les 8 dernières années est une tendance à la hausse des prix de l’oignon local. De 2012 à 2014, on voit nettement que les prix de l’oignon importé se maintiennent au dessus de ceux de l’oignon local (graphe 2). Un diffé- rentiel de prix assez important est observé entre l’oignon importé et local durant les mois de mars, avril, mai et juin. Ce dernier se chiffre en moyenne à 106 Fcfa/kg durant les mois qui coïncident avec une forte présence de l’oignon local au niveau des marchés. Pour les mois d’août et de septembre, la différence entre les prix de l’oignon importé et local est en moyenne de 38 Fcfa/Kg. Globalement, on peut dire que l’oignon importé reste relativement plus cher que l’oignon local. Le dif- férentiel de prix observé montre que la qualité de l’oignon importé justifie en quelque sorte son prix élevé. Tout porterait aussi à croire que l’oignon local vendu durant les mois d’août et septembre semble se rapprocher de l’oignon hollandais en terme de qualité vu le différentiel de prix moins important. 100 200 300 400 500 600 janv.-07 mai-07 sept.-07 janv.-08 mai-08 sept.-08 janv.-09 mai-09 sept.-09 janv.-10 mai-10 sept.-10 janv.-11 mai-11 sept.-11 janv.-12 mai-12 sept.-12 janv.-13 mai-13 sept.-13 janv.-14 mai-14 sept.-14 Moyennes mensuelles des prix de l'oignon local dans l'agglomération de Dakar (source: ANSD) Graphe1 : Moyennes mensuelles des prix de l’oignon frais local dans l’agglomération de Dakar entre 2007 et 2013 (Source: ANSD) Graphe2 : Moyennes mensuelles régionales des prix de l’oignon entre 2012 et 2014 (Source: CSA/SIM) 100 200 300 400 500 600 700 janv.-12 mars-12 mai-12 juil.-12 sept.-12 nov.-12 janv.-13 mars-13 mai-13 juil.-13 sept.-13 nov.-13 janv.-14 mars-14 mai-14 juil.-14 sept.-14 nov.-14 Prix de l'oignon (source: CSA/SIM) Importé Local Situation des prix de l’oignon au Sénégal PRIX OIGNON CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 4
  5. 5. 300 300 300 428 600 538 450 250 175 161 250 295 300 250 0 100 200 300 400 500 600 700 févr.-12 mars-12 avr.-12 mai-12 juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 Fcfa/Kg Prix oignon local en 2012 Max Min Graphes 3,4,5,6 : Prix de l’oignon local et importé en 2012 (Source: CSA/SIM et ANSD) 350 550 400 550 475 400 500 600 625 533 520 300 300 350 300 350 350 365 400 380 363 325 0 100 200 300 400 500 600 700 janv.-12 févr.-12 mars-12 avr.-12 mai-12 juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 Fcfa/Kg Prixoignon importé en 2012 Max Min 325 425 375 425 412,5 375 432,5 500 502,5 448 422,5 275 237,5 230,5 339 447,5 419 350 0 100 200 300 400 500 600 janv.-12 févr.-12 mars-12 avr.-12 mai-12 juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 Fcfa/Kg Moyenne mensuelle régionale des prix de l'oignon en 2012 Importé Local 380 366 349 298 284 291 348 427 378 379 379 379 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 janv févr mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Fcfa/kg Moyennes mensuelles des prix de l'oignon local dans l'agglomération de Dakar en 2012 (ANSD) 2012 Moy 5 années Les données collectées par le CSA/SIM révèlent que la moyenne des prix mensuels prélevés au niveau des marchés durant la période de gel des importations allant du 1 Février au 31 Août 2012 s’élève à 420 Fcfa/ Kg (Fourchette “345-496 Fcfa/Kg) pour l’oignon importé. Les prix les plus élevés ont été observés durant les mois de août et septembre avec en moyenne 500 Fcfa/Kg, préci- sons que la fête de la Tabaski a eu lieu 26 Octobre et celle de la Korité le 20 Août. Les mois de décembre et février ont enregistrés une moyenne de prix de 423 Fcfa/Kg. Par contre l’oignon local affiche du- rant la période de gel des importa- tions de 2012, des prix moyens de 305 Fcfa/Kg. Les moyennes de prix les plus élevés ont été relevées en juillet, août et septembre avec re- spectivement 339 Fcfa/Kg, 447,5 Fcfa/Kg et 419 Fcfa/Kg. Les prix aux producteurs de l’oignon local de la VFS avaient été fixés par l’ARM à 165 Fcfa/Kg bord champ. Le prix de cession à partir des parcs étant fixé à 225 Fcfa/Kg et celui du détail au consommateur à 250 Fcfa/ Kg. Toujours en 2012, le prix de l’oignon importé s’est maintenu à un niveau de prix plus élevé que celui de l’oignon local. En effet les écarts de prix les plus importants ont été no- tés durant les mois de mars, mai et juin avec respectivement 100 Fcfa/ Kg, 175 Fcfa/Kg et 144 Fcfa/Kg. Dans l’agglomération de Dakar, les moyennes mensuelles des prix de l’oignon local s’établissent durant la période de gel à 337 Fcfa/Kg. Des pics de prix ont été observés durant le mois d’août avec une moyenne de 427 Fcfa/Kg. Globalement, à Da- kar, les prix de l’oignon local sont restés inférieurs à ceux observés du- rant les 5 dernières années. PRIX OIGNON CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 5 Situation en 2012
  6. 6. 600 497 533 495 500 500 533 738 641 350 300 300 300 300 400 400 525 489 0 100 200 300 400 500 600 700 800 janv.-13 févr.-13 mars-13 avr.-13 mai-13 juin-13 juil.-13 août-13 sept.-13 oct.-13 nov.-13 déc.-13 Fcfa/Kg Prix oignon importé en 2013 Max Min Graphes7,8,9,10: Prix de l’oignon local et importé en 2013 (Source: CSA/SIM et ANSD) 350 314 378 490 550 633 533 260 158 158 208 217 325 338 0 100 200 300 400 500 600 700 janv.-13 févr.-13 mars-13 avr.-13 mai-13 juin-13 juil.-13 août-13 sept.-13 oct.-13 nov.-13 déc.-13 Fcfa/kg Prixoignon local en 2013 Max Min 475 398,5 416,5 397,5 400 450 466,5 631,5 565 472 440 461 305 236 268 349 383,5 479 435,5 0 100 200 300 400 500 600 700 janv.-13 févr.-13 mars-13 avr.-13 mai-13 juin-13 juil.-13 août-13 sept.-13 oct.-13 nov.-13 déc.-13 Fcfa/Kg Moyenne mensuelle régionale des prix de l'oignon en 2013 Importé Local 379 349 298 286 276 370 398 461 458 490 490 490 0 100 200 300 400 500 600 janv févr mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Fcfa/kg Moyennes mensuelles des prix de l'oignon local dans l'agglomération de Dakar en 2013 (ANSD) 2013 Moy 5 années En 2013, la période de gel des importations a été fixée du 10 Févri- er au 31 Août. La moyenne des prix mensuels de l’oignon importé s’est établie à 450 Fcfa/Kg entre Février et Août. Les pics ont été observés en Janvier avec 475 Fcfa/Kg (Four- chette “350-600” Fcfa/Kg), en Août avec 631 Fcfa/kg (Fourchette “525- 738” Fcfa/Kg) et Septembre avec 565 Fcfa/Kg (Fourchette “489-641” Fcfa/Kg). La fête de la Tabaski a eu lieu le 16 Octobre et celle de la Ko- rité le 9 Août. Pour l’oignon local, les prix se sont établis en moyenne à 337 Fcfa/kg durant la période de restrictions des importations. Les prix les plus élevés ont été observés durant les mois d’Août avec 479 Fcfa/Kg (Fourchette “325-633” Fcfa/Kg) et Septembre avec 435 Fcfa/Kg (Fourchette “338-553” Fcfa/Kg). Le prix de l’oignon local était fixé à 250 Fcfa/Kg par l’ARM. Les écarts de prix les plus élevés en- tre l’oignon local et l’oignon impor- té ont été enregistrés en Avril, Août et Septembre avec respectivement 161,5 Fcfa/Kg, 152,5 Fcfa/Kg et 129,5 Fcfa/Kg. Dans l’agglomération de Dakar, les moyennes mensuelles des prix de l’oignon local s’établissent 348 Fcfa/kg durant la période de restric- tion. Passée cette période, les prix se sont maintenus en moyenne sur la barre de 480 Fcfa/Kg. A compter du mois de Juin et ce jusqu’en fin d’année, les prix observés ont été largement supérieurs à la moyenne des prix relevés durant les 5 années précédentes. PRIX OIGNON CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 6 Situation en 2013
  7. 7. 449 515 550 498 430 402,5 462,5 477 357,5 319,5 400 408,5 319,5 0 100 200 300 400 500 600 janv.-14 févr.-14 mars-14 avr.-14 mai-14 juin-14 juil.-14 août-14 sept.-14 oct.-14 Fcfa/Kg Moyenne mensuelle régionale des prix de l'oignon en 2014 Importé Local 630 700 625 560 530 400 400 371 300 275 0 100 200 300 400 500 600 700 800 janv.-14 févr.-14 mars-14 avr.-14 mai-14 juin-14 juil.-14 août-14 sept.-14 oct.-14 Fcfa/Kg Prix oignon importé en 2014 Max Min 500 575 440 420 450 517 420 425 379 275 219 350 300 219 0 100 200 300 400 500 600 700 janv.-14 févr.-14 mars-14 avr.-14 mai-14 juin-14 juil.-14 août-14 sept.-14 oct.-14Fcfa/Kg Prix oignon local en 2014 Max Min Graphes 11,12,13,14 : Prix de l’oignon local et importé en 2014 (Source: CSA/SIM) En 2014, le gel des impor- tations eut lieu du 24 Février au 25 Août 2014 et durant cette période le prix de l’oignon importé tournait en moyenne autour de 520 Fcfa/ Kg. La fête de la Tabaski eut lieu le 5 Octobre et celle de la Korité le 27 Juillet. Le prix moyen de l’oignon local du- rant la période allant de Février à Août a été de 392 Fcfa/Kg. Des pics de prix ont été observés en Février et Mars avec respectivement 462 Fcfa/Kg et 477 Fcfa/Kg. Durant cette année, la levée du gel est intervenue plutôt, dès le 25 Aout car une baisse des stocks a été con- staté à Potou, une hausse du prix au producteur a aussi été relevée : le prix est passé de 250 Fcfa à un pla- fond de 400 Fcfa, celui à la consom- mation atteignait même 500 Fcfa. (Source: leral.net) Les écarts les plus élevés observés entre l’oignon local et l’oignon im- porté ont été observés durant les mois de Février, Mars et Avril avec respectivement 153,4 Fcfa/Kg, 183 Fcfa/Kg et 130,4 Fcfa/Kg. Dans l’agglomération de Dakar, les moyennes mensuelles des prix de l’oignon local s’établissent en moyenne à 413 Fcfa/Kg durant la période de gel des importations. Ce- tte fois-ci, à Dakar les prix les plus élevés ont été observés durant les mois de Janvier, Février et Mars avec respectivement 490 Fcfa/Kg, 496 Fcfa/Kg et 475 Fcfa/Kg. Ces prix sont très largement supérieurs à la moyenne observable sur les 5 dernières années. 490 496 475 369 354 367 396 440 394 391 382 0 100 200 300 400 500 600 janv févr mars avr. mai juin juil. août sept. oct. nov. Fcfa/kg Moyennes mensuelles des prix de l'oignon local dans l'agglomération de Dakar en2014 (ANSD) 2014 Moy 5 années PRIX OIGNON CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 7 Situation en 2014
  8. 8. Selon les données de l’ANSD, la moyenne annuelle des prix de l’oignon frais local dans l’agglomération de Dakar est en nette hausse. Les prix ont augmenté de 18 Fcfa/Kg entre 2013 et 2014 et les prix de 2014 sont largement su- périeurs à la moyenne annuelle des prix sur les 5 dernières années. Auniveaunational,en2014,l’oignon importé s’est vendu en moyenne à 434 Fcfa/Kg contre 365 Fcfa/kg pour l’oignon local, soit un différen- tiel de 69 Fcfa/Kg. Ces niveaux de prix sont quand même inférieurs à ceux qui ont prévalu en 2010. Rap- pelons qu’en 2010, la période de gel est passée 7 mois, des concertations ont également eu lieu pour une mise en oeuvre effective de la charte des prix. L’écart de prix moyen observé sur les 5 dernières années entre l’oignon local et l’oignon importé est de 63 Fcfa/Kg. Il est légèrement inférieur à celui de 2014 qui est de 69 Fcfa/ Kg. Les écarts les plus significatifs ont été observés en 2011 et 2012 avec respectivement 84 Fcfa/Kg et 85 Fcfa/Kg. Globalement, on peut retenir que les prix de l’oignon local sont en nette hausse. Les mesures de restric- tions des importations et les progrès réalisés au sein de la filière y sont pour beaucoup. Cependant les prix de l’oignon importé restent supé- rieurs à ceux de l’oignon local. On observe aussi une forte variabilité d’année en année pour les prix de l’oignon (écart type moyen de 78,5 pour l’oignon local et de 81,6 pour l’oignon importé sur 2013 et 2014). 294 322 315 336 413 387 355 396 414 377,4 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 2007 2008 2009 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Moy5ans Fcfa/Kg Moyenne annuelle du prix de l'oignon local dans l'agglomération de Dakar 325 442 384 393 385 434 407 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Moy 5 ans Fcfa/Kg Prix moyen annuel de l'oignon importé au niveau national Source ANSD 267 402 300 308 343 365 344 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Moy 5 ans Fcfa/Kg Prix moyen annuel de l'oignon local au niveau national Source ANSD PRIX OIGNON CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 8 Graphes 15,16,17 : Moyennes annuelles des prix de l’oignon local et importé (Source: ANSD) Globalement, les prix de l’oignon local et importé sont en hausse
  9. 9. La culture de l’oignon est très risquée du point de vue agronom- ique et économique. L’oignon est une denrée dont la conservation peut se faire au delà de 4 mois mais cela requiert une certaine technicité. L’atteinte de l’autosuffisance en oignon contrairement au riz paraît plus facile à atteindre car le gap à combler pour produire la quantité d’oignon susceptible de couvrir les besoins des sénégalais n’est pas énorme. Pour l’instant, il est difficile de se faire une idée sur les quantités ex- actes produites et commercialisa- bles, d’autant plus que les pertes lors des opérations de récolte et de post- récolte sont encore importantes. Si on prend l’exemple de la zone des Niayes, il est toujours très difficile d’évaluer les superficies en produc- tion. Les objectifs spécifiques prioritaires identifiés sont la reconstitution du capital semencier et la construc- tion de magasins de stockage et de conservation. Ces derniers doivent quand même être construits à prox- imité des zones de production et leur capacité doit tenir compte de l’importance de la production de la zone. Des renforcements de capacité doivent aussi accompagner ces in- vestissements tant au niveau de la conduite de la culture qu’au niveau des techniques de stockage et de conservation. Il s’agira aussi de réduire la variabil- ité des prix de l’oignon pour limiter la spéculation sur les prix qui en- traîne le plus souvent des énormes pertes lors des opérations de récolte et de post-récolte. Une meilleure organisation au sein de la filière permettra la mise en place d’un système d’information sur les marchés performant afin de mieux juguler l’offre et la de- mande en oignon. La fourniture de statistiques fiables sur les superfi- cies et sur la production en oignon serait un pas considérable vers l’autosuffisance. CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 9 Vers une réduction de la variabilité des prix de l’oignon au niveau national
  10. 10. CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 10 Situation production d’oignons secs en Europe et en Afrique
  11. 11. Articles de presse du Sénégal sur l’oignon local 5 janvier 2015 : Sénégal: Oignon importé- Les prix flambent. http://fr.allafrica.com/stories/201501060893.html 12 janvier 2015 : Oignon : l’ARM promet d’assurer une bonne campagne de commercialisation http://www.aps.sn/articles.php?id_article=137640 13 janvier 2015 : Production d’oignon au Sénégal : 400 000 tonnes d’oignon local attendues en 2015 http://ecofinance.sn/index.php/component/k2/item/504-production-d%E2%80%99oignon-senegal- 400-000-tonnes-d%E2%80%99oignon-local-attendues-en-2015 22 janvier 2015 : Autosuffisance en oignon: Le Sénégal vise la production de 350 000 tonnes en 2016 http://www.senenews.com/2015/01/22/autosuffisance-en-oignon-le-senegal-vise-la-production-de-350-000-tonnes-en-2016_107650.html 13 février 2015 : Sénégal-commerce : Le gel des importations d’oignon entre en vigueur, samedi 14 févier http://www.douanes.sn/fr/node/343 19 février 2015 : L’oignon local peine à se faire une place sur le marché, en attendant mars malgré le gel des importations depuis le 14 février. http://www.seneplus.com/article/l%E2%80%99oignon-local-peine-se-faire-une-place-sur-le-marche-en-attendant-mars 19 février 2015 : Les commerçants approuvent, les ménagères décrient la qualité du produit http://www.sudonline.sn/les-commer%C3%87ants-approuvent-les-menageres-decrient-la-qualite-du-produit_a_23202.html 19 février 2015 : Consommation de l’oignon local : les consuméristes tiennent à la qualité http://www.sudonline.sn/les-consumeristes-tiennent-a-la-qualite_a_23203.html 6 mars 2015 : Sénégal : 450 millions de l’UE pour des magasins de stockage d’oignon http://www.seneweb.com/news/Economie/senegal-450-millions-de-l-ue-pour-des-ma_n_149622.html 12 mars 2015 : Le prix de l’oignon en hausse sur le marché local – Dailymotion www.dailymotion.com/video/x2jaqwz 12 mars 2015 : Marché central de Louga : L’oignon local vendu cher http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=45336:marche-central-de-louga--loignon-local-vendu- cher&catid=241:regions 20 mars 2015 : Oignon local: les clients déplorent la hausse des prix. http://www.dakar-echo.com/oignon-local-les-clients-deplorent-la-hausse-des-prix/ 30 mars 2015 : Le kilogramme de l’oignon local passe de 400 F à 350 FCFA en mars dans deux marchés de Dakar (Relevé). http://alerte-info.net/alerte_details.php?f=10448 31 mars 2015 : Oignon local: Les commerçants spéculent, les consommateurs crient à l’arnaque. http://www.seneweb.com/news/Reportage/oignon-local-les-commercants-speculent-les-consommateurs-crient-a-l-rsquo-arnaque_n_151575.html 19 avril 2015 : Ces difficultés qui minent la filière http://www.lagazette.sn/filiere-oignon-ces-difficultes-qui-minent-la-filiere/ Samedi 9 Mai 2015 : Le prix de l’oignon local en baisse. http://www.en-naba.com/LE-PRIX-DE-L-OIGNON-LOCAL-EN-BAISSE_a71.html 26 Août 2015 : Campagne de commercialisation de l’oignon : l’ARM annonce la levée du gel des importations pour le 4 septembre prochain. http://www.coeursdafrik.com/campagne-de-commercialisation-de-loignon-larm-annonce-la-levee-du-gel-des-importations-pour-le-4-septembre- prochain/ 27 Août 2015 : Le prix du kilogramme de l’oignon local explose et passe de 250 à 500 FCfa http://thies24.com/le-prix-du-kilogramme-de-loignon-local-explose-et-passe-de-250-a-500-fcfa/ 26 Août 2015 : Importation de l’oignon : Le gel sera levé le 4 septembre au lieu du 31 août comme initialement prévu. http://www.tradefm.net/redaction/?p=37782 25 août 2015 : TABASKI 2015 : L’approvisionnement en oignon local insuffisant, l’ARM arrête le gel de l’importation. http://www.dakaractu.com/TABASKI-2015-L-approvisionnement-en-oignon-local-insuffisant-l-ARM-arrete-le-gel-de-l-importation_ a96079.html 26 Août 2015 : Tabaski 2015 – Risque de pénurie de l’oignon- L’ARM lève le gel des importations. http://www.igfm.sn/ tabaski-2015-risque-de-penurie-de-loignon-larm-leve-le-gel-des-importations/ 26 Août 2015 : Commercialisation de l’oignon : Le gel des importations prolongé au 4 septembre http://www.lequotidien.sn/index.php/economie/commercialisation-de-l-oignon-le-gel-des-importations-prolonge-au-4-septembre 25 Août 2015 : Si l’Arm n’avait pas fait ça : la fête du mouton serait gâchée par “soblé”. http://www.actusen.com/si-larm-navait-pas-fait-ca-la-fete-du-mouton-serait-gachee-par-soble/# 3 septembre 2015 : Le prix de l’oignon flambe. http://www.senenews.com/2015/09/03/le-prix-de-loignon-flambe_139431.html 18 septembre 2015 : Tabaski: le prix de l’oignon et de la pomme de terre flambent http://www.echos2rues.com/tabaski-le-prix-de-loignon-et-de-la-pomme-de-terre-flambent/ CGER Vallée- Bulletin Analyse Economique Filière Oignon Août 2015 11
  12. 12. Contribuer à la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance au sein des organisations de producteurs de la Vallée du Fleuve Sénégal CGERV Nos objectifs L’information économique pour les acteurs et décideurs du développement rural Aujourd’hui, les CGER contribuent à la politique de développement agro-sylvo-pastorale en matière de développement de l’information agricole. Ils apportent aux Pouvoirs Publics et aux acteurs du développement des outils complémentaires d’aide à la décision pour les politiques, stratégies et incitations Centre de NDIAYE, BP : 913, Saint-Louis Sénégal, Tel: 962 64 02

×