Le Numerique Demain

1 213 vues

Publié le

panorama sur l\'évolution du numérique et les nouveaux métiers du Web

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 213
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
140
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Numerique Demain

  1. 1. LE NUMERIQUEDEMAINNouveaux pouvoirsNouveaux métiersNouveau management
  2. 2. AGENDA Introduction  Le numérique : source de croissance Le numérique : nouveaux pouvoirs Le numérique et l’emploi  QUELS METIERS ?  QUELS MODES DE RECRUTEMENT ?  POUR QUELLE GENERATION ?  QUELS MODES DE MANAGEMENT ?  ET QUEL TYPE DE FORMATION ?
  3. 3. INTRODUCTION LE NUMERIQUE : SOURCE DE CROISSANCE ? 1. Les activités de télécommunications vocales passant par internet 2. Les activités informatiques (matériel et logiciel) liées à internet 3. Les activités économiques ayant le web pour support, telles que le-commerce ou la publicité en ligne, indépendamment de lactivité des entreprises.
  4. 4. LE NUMERIQUE SOUS-EXPLOITE Internet et la croissance (source McKinsey)  Première contribution d’Internet au PIB : la Suède, 6.3  USA : 3.8- France : 3.2-Chine : 2.6  France : 28% de la croissance apportée par le numérique  USA : 37% de la croissance apportée par le numérique  DE TRES FORTES DISPARITES  SOUS-EXPLOITATION
  5. 5. Source : Coe-Rexecode
  6. 6. AXES DE DEVELOPPEMENT Le plan France numérique : 2012, 154 actions prévues Réduction de la fracture numérique  Tarif social Internet haut débit Lutte contre le téléchargement illégal  Label pur, lutte contre le streaming ? Identification unique  Label Idénum La gestion du haut débit  Internet mobile, attribution des licences 4G  Déploiement de la fibre optique très haut débit
  7. 7. LES ESPACES NUMERIQUES DE TRAVAIL OU ENT
  8. 8. UN EXEMPLE, LES JEUXSERIEUX OU SERIOUS GAMES
  9. 9. L’EDUCATION DOIT ETRE NUMERIQUE !!!
  10. 10. PERFORMANCES VIA PAIRFORMANCE
  11. 11. DES RAISONS D’ESPERER 700 000 EMPLOIS NETS CREES25% DES EMPLOIS EN 15 ANS CREES EN FRANCE DEPUIS 1995
  12. 12. L’E-COMMERCELOCOMOTIVE DE LA CONSOMMATION Source McKinsey
  13. 13. LE NUMERIQUECROISSANCE+EXPORTATION POUR LES PME
  14. 14. LE NUMERIQUE : NOUVEAUXPOUVOIRS
  15. 15. La guerre totale (1) Facebook-Google Recueil des données des utilisateurs Agence de relations publiques Association Facebook-Bing Mort des cookies, révolte du consommateur La guerre de la Reconnaissance faciale donnée Géolocalisation Demain, l’identifiant unique
  16. 16. La guerre totale (2) 30% de rentabilité2 milliards de dollars de CA, 500 millions de dollars de bénéfice !! VALORISATION 50 MILLIARDS DE DOLLARS LE GRAPH SOCIAL, une révolution ?Facebook crédits, 30% de commission sur cette monnaie virtuelle L’e-commerce Le commerce social
  17. 17. Les différentes promotions sociales de la Redoute ludiques
  18. 18. Et si on se trompait de guerre ? Apple est valorisée plus chère que Google Valorisation Apple : 153 milliards de Microsoft a dollars racheté Skype Valorisation Google : 115 milliards de IBM, le roi du dollars traitement de la donnée Dassault Systèmes, le roi de Télévision interactive : la réalité l’échec de Google TV augmentéeGrands du e-commerce : Amazon et sa liseuse
  19. 19. Chocapic, la réalitéaugmentée La campagne 100 000 interactions avec le jeu + de 30% de participation au jeu dont un tiers via la Webcam Budget 200 000 euros
  20. 20. Petit oiseau deviendra grand ? Les acteurs de demain ne sont pas encore nés
  21. 21.  LEBETA CONTRE LE PAYANT APPLE: 30% DES REVENUS L’incertitude des PUBLICITAIRES modèles DES APPLIS économiques du Net GOOGLE : LA ILLUSTRATION GRATUITE
  22. 22. La bulle Linkedin ou l’entrée desréseaux sociaux dans l’univers du B to B 700 millions de membres Un dixième de l’humanité
  23. 23. LE NUMERIQUE ET L’EMPLOI QUELS METIERS ? QUELS MODES DE RECRUTEMENT ? POUR QUELLE GENERATION ? QUELS MODES DE MANAGEMENT ? ET QUEL TYPE DE FORMATION ?
  24. 24. NOUVEAUX METIERS INSTABILITE DES FONCTIONS, DES POSTES, DES NOMS
  25. 25. BEAUCOUP D’OFFRESDES SALAIRES RAISONNABLES
  26. 26. WEBMASTER :1900 à 2500 euros par mois RESPONSABLE STRATEGIEINTERNET : 3500-4800 euros par mois TECHNICIEN RESEAU : 1600 à 2500 euros par mois ADMINISTRATEUR RESEAU : 2600-3400 euros ACHETEUR ESPACE PUBLICITAIRE: 1500 à 2000 euros par mois DIRECTEUR COMMERCIAL : 2500 à 3500 euros par mois
  27. 27. Portail desnouveaux métiers du Web
  28. 28. Plus simplement… LES FOURNISSEURS ET GESTIONNAIRES DE CONTENU LES FAISEURS ET LES CHEFS DE S FAISEURS LES TETES PENSANTES LES ANIMATEURS ET LES MONETISEURS LES EVALUATEURS
  29. 29. Les nouveaux métiers du Web,c’est…• 64000 sites marchands sont recensés soit une progression de 35% en quatre ans• Le marché de la vente en ligne représente 30 milliards d’euros et a progressé sur un an de 20%• Il représente 80000 emplois en France (source Etude « l’emploi dans la VAD et le e-commerce », Benchmark Group-Fevad)• Les métiers de la mobilité numérique vont concerner près de 11000 personnes avec une forte progression dans les années à venir• Plus de 54% d’autodidactes pour certains métiers
  30. 30. Quelques grandes tendances La mobilité Les géants du e-commerce La créativité numérique La e-réputation Le tracking de plus en plus sophistiqué du consommateur La surinformation
  31. 31. Les métiers de la mobilité Développeurs d’applications mobiles  Profil technique  Profil marketing : tendances du marché, veille active  Polyvalence : langages et plates-formes de développement (smartphones variés, BlackBerry, Android, I-Phone)  140000 applications sur l’I-phone
  32. 32. Développeur d’applicationsmobiles Réalisation du story-board Rédaction des spécificités techniques Collaboration avec des équipes de graphistes pour travailler sur Participation à l’ergonomie de l’application la rédaction du cahier des Free-lance charges ensupport du chef de projet Agence ou SSII technique
  33. 33. Les métiers des géants du e-commerce Directeur technique du Web  Fusion avec la DSI  Rapporte directement à la direction générale  Sensibilité et compréhension des enjeux marketing du site de e-commerce  Management  Gestion de projet
  34. 34. Les métiers de la créativiténumérique La différenciation L’ergonomie = un parcours client réussi ! Les méthodes agiles développées en e- commerce
  35. 35. Web Designer Artiste du Web Avec une dimension ergonomie  conception, lébauche, et la finalisation entre autre des éléments graphiques
  36. 36. Community manager
  37. 37. SUIVRE SES RESEAUX
  38. 38. Les métiers du Web Analytics
  39. 39. Les métiers de la gestion de lasurinformation
  40. 40. Le curateur du Web• Editeur du Web• Sélectionne les articles, billets, la masse d’information du Web sur des sujets précis• Ne vérifie pas les sources ou l’authenticité – Origine : ARTCURATOR (maître de l’exposition, choisit les tableaux) – N’est pas un documentaliste, il sélectionne – GUERRE DES CONTENUS
  41. 41. POUR QUELLE GENERATION ?  LA GENERATION Y  désigne la génération sociologique des personnes nées entre 1980 et 1999.  Lorigine de ce nom a plusieurs attribution. Pour les uns il vient du Y que trace le fil de leur baladeur sur leur torse  Pour dautres ce nom vient de la génération précédente, nommée génération X
  42. 42. COMMENT PARLER A CETTEGENERATION ? (1) Seules 1/3 des entreprises changent leurs stratégies de recrutement à l’égard de cette cible Aujourd’hui Web 2.0  Réseaux sociaux, moyens de recruter Importance de l’expérience candidat  Sites interactifs  Organisation de forums dans les universités  Respecter le candidat: où en est-il dans le processus de recrutement ?
  43. 43. COMMENT PARLER A CETTEGENERATION ?(2) Recruter de jeunes ambassadeurs  Dans les universités et les écoles  Parmi les nouveaux recrutés
  44. 44. LESPROGRAMMES RECRUTER DES E-INFLUENCEURS CAMPUS MANAGER
  45. 45. SERIOUS GAME
  46. 46. DIALOGUEINFORMATION SUR LE JEU
  47. 47. Une solution : Work4labs ANNONCES MOTEUR DE RECHERCHE
  48. 48. RECRUTEMENT SOCIAL
  49. 49. SITE INTERNET DEDIEFonctionnement en toile d’araignée
  50. 50. RAJOUT DE PUBLICITES CIBLEES
  51. 51. SOURCE : WORK4 LABS
  52. 52. COMMENT PARLER A CETTEGENERATION (3) ? L’ENTREPRISE DEVIENT UNE MARQUE. POUR RECRUTER ELLE UTILISE :  LA PUBLICITE  LE SPONSORING  LE BOUCHE A OREILLE A LA MODE NUMERIQUE
  53. 53. COMMENT PARLER A CETTEGENERATION ? (4) FAIRE LA GUERRE AUX CLICHES  CLICHE 1  Ils ne travaillent pas  Préservation équilibre vie professionnelle – vie personnelle  Méfiance à l’égard du tout entreprise – exemple de leurs parents
  54. 54. COMMENT PARLER A CETTEGENERATION ? (5) CLICHE 2  « Ils veulent tout » tout de suite  Changer de voie – adaptabilité – employabilité  On peut être manager et être jeune  Mentalité Free Lance
  55. 55. COMME LES GENERATIONS PRECEDENTES, ILS RECHERCHENT LA SECURITE FINANCIERE, LASTABILITE ET LE DIALOGUE AVEC LEUR HIERARCHIE
  56. 56. QUEL(S) MODE(S) DE MANAGEMENT ?  Management 2.0  Plus de chef, la compétence crée l’autorité  UNE VUE DE L’ESPRIT  Robert Scobble et IBM  LE POUVOIR DES BLOGS
  57. 57. LA FIN DE L’ENTREPRISE CLOISONNEE
  58. 58. E-MAIL VERSUS WIKILes journées sans e-mail en entreprise
  59. 59. QUELLES FORMATIONS ? PEU DE FORMATIONS, FORMATION EN ENTREPRISE (apprentissage, stage) CHANGEMENT PERMANENT DES REFERENTIELS  Impossibilité de suivre pour le système éducatif
  60. 60. RESULTAT LESENTREPRISESCREENT DES ECOLES ?
  61. 61. CONCLUSION LENUMERIQUE, MIROIR DU MARCHE DE L’EMPLOI DE DEMAIN  Salaires ?  Automatisation des pratiques managériales ?  Formations sans enseignant ? …

×