Travail diaporama

184 vues

Publié le

misères et splendeurs

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
184
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Première grande manifestation consacrée au thème de la prostitution, cette exposition tente de retracer la façon dont les artistes français et étrangers, fascinés par les acteurs et les lieux de ce fait social, n'ont cessé de rechercher de nouveaux moyens picturaux pour en représenter réalités et fantasmes. De L'Olympia de Manet à L'Absinthe de Degas, des incursions dans les maisons closes de Toulouse-Lautrec et Munch aux figures audacieuses de Vlaminck, Van Dongen ou Picasso, l'exposition s'attache à montrer la place centrale occupée par ce monde interlope dans le développement de la peinture moderne. Le phénomène est également appréhendé dans ses dimensions sociales et culturelles à travers la peinture de Salon, la sculpture, les arts décoratifs et la photographie. Un riche matériau documentaire permet enfin d'évoquer le statut ambivalent des prostituées, de la splendeur des demi-mondaines à la misère des "pierreuses".
  • A l'origine d'une littérature vibrante et polymorphe, le monde de la prostitution inspire au XIXe siècle les écrivains, les journalistes et les grandes courtisanes elles-mêmes. Ce voyage littéraire, porté par les lectures de trois grands comédiens, propose une immersion par les textes dans l'univers de l'exposition Splendeurs et Misères.
  • A la fin du XIXe siècle, Paris est devenue, au gré des transformations sociales et de l'urbanisation, la Babylone des temps modernes. La figure de la courtisane, demi-mondaine entretenue, simple cocotte ou fille de maison close fascine et inspire tous les artistes, écrivains et musiciens. L'opéra porte à la scène quelques figures marquantes comme Manon Lescaut ou La Traviata, non sans choquer le public d'alors. De nombreuses mélodies livrent des évocations féminines pleines de sensualité. Mais c'est dans la chanson de cabaret ou de rue, ou la "chanson réaliste", qui naît au début du XXe siècle, que la figure de la courtisane est la plus ouvertement abordée. Le Café Polisson de Nathalie Joly et La vipère du trottoir de Magali Léger et Arnaud Marzorati en donneront de vivantes illustrations.
  • Quelques figures marquantes de courtisanes investissent la scène lyrique au XIXe siècle : Violetta, la femme repentie et sacrifiée, la Périchole, dont la légèreté frôle toujours la mélancolie, Manon, vénale mais sincère par instinct, nous livrent trois variations autour de l'interrogation : sont elles des victimes ou des femmes émancipées (sempre libera) ? En contrepoint, Carmen, la femme libre par excellence, sans concessions jusqu'à la mort.
  • Travail diaporama

    1. 1. Misères et Splendeurs de la vie des courtisanes Musée d’Orsay- exposition Du 22/09/15 au 17/01/16 01/12/2015 1Dubuisson Hàna http://www.musee-orsay.fr/
    2. 2. Henri de Toulouse-Lautrec 01/12/2015 2Dubuisson Hàna Naissance : 24 novembre 1864 Décès : 9 septembre 1901 Post impressionniste. Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910.
    3. 3. De Pigalle à l’Opéra… 01/12/2015 3Dubuisson Hàna Des trottoirs de Pigalle aux loges de L’Opéra ! Ariane Ascaride lit les mémoires D’une courtisane de Cora Pearl, Audrey Fleurot lit Nana d’Emile Zola, Samuel Labarthe lit Boule de suif de Maupassant.
    4. 4. Paris: Babylon moderne 01/12/2015 4Dubuisson Hàna « La belle Otero »
    5. 5. Opéras filmés Filmée à l'Opéra de Vienne Anna Netrebko incarne ici une Manon tour à tour enfantine, tendre, mutine, passionnée et pathétique, aux côtés du remarquable Des Grieux de Roberto Alagna. Transposant l'action dans le Paris de la Belle Epoque, Andrei Serban insiste sur l'isolement de cette jeune femme perdue par les hommes, le sexe et l'argent. 01/12/2015 5Dubuisson Hàna

    ×