projet personnel 
projet en collaboration 
projet en agence 
projet d’école 
[ ] 
[ ] 
[ ] 
[ ] 
portfolio 2014 
marielle....
UNE MAISON DE CAMPAGNE 
à Saint Alban les Eaux (42) 
Particulier 
2014 
marielle.gilibert architecte 
108m² / 160.000 €HT ...
Vue Aérienne - 1:10000 
ENVIRONNEMENT 
[La parcelle est située dans un lotissement de 5 lots. Compte tenu de la pente impo...
PERSPECTIVES 
[La façade Est est généreusement ouverte vers le paysage. Le balcon et son auvent, tout deux en bois, rythme...
Plan de l’Etage - 1:100
Plan du RDC - 1:100
D 
étail liaison mur Béton / ossature Bois - 1:20 
Coupe Transversale - 1:100
UNE VERRIÈRE 
REVISITÉE 
UNE VERRIÈRE À LA FOIS SERRE & BIBLIOTHÈQUE à Champdieu (42) Particulier 
2013-2014 
les architec...
« La verrière existante donnait la sensation de vivre à l’extérieur » 
La composition de la verrière existante était une r...
Vue depuis le jardin 
Plan - 1:100 
Coupe 1 - 1:100
Vue depuis l’intérieur 
Verrière Bibliothèque 
Verrière Serre
ENTRE SEUIL 
& ACCUEIL 
UNE EXTENSION POUR ENTRER DANS LA MAISON à Trelin (42) 
Particulier 
2012-2013 
les architectes 
2...
VUES EXTÉRIEURES EXISTANTES 
[la maison n’a pas fait table rase du passé, mais l’a mis en valeur subtilement] 
E 
lévation...
Plan du Projet - 1:100
VUES EXTERIEURES 
[l’attention portée par les clients à la végétation dote l’entrée d’une ambiance accueillante] 
DEPUIS L...
UNE MAISON OUVERTE AUX SOUVENIRS 
TRANSFORMER UN CORPS DE FERME EN MAISON FUNÉRAIRE à Marcigny (71) Client Privé 
2012-201...
Ancienne Ecurie 
[les murs en pierres apparentes ont pu être partiellement restaurés pour conserver l’esprit du lieu] 
Eta...
AUVENT & CHEMINEMENT 
[lien entre le Magasin et la Maison Funéraire, l’auvent permet également d’abriter les proches lors ...
HALL DE LA MAISON FUNÉRAIRE 
[au moment du départ du défunt vers la cérémonie, il est important de ne pas brusquer les pro...
À LA CONQUÊTE DE L’EXTÉTREUR 
AMÉNAGEMENT D’UNE COUR D’IMMEUBLE à Unieux (42) 
Client Privé 
2011-2012 
scodellari archite...
Plan Masse du Projet - 1:500 
EXISTANT [vues de la façade avant jusqu’à la façade arrière]
Le choix des matériaux a été guidé par l’idée que l’on voulait offrir plus d’initimité sans pour autant cacher, ombrager s...
UNE MAISON DE 
L’EMPLOI 
RÉHABILITATION DE DEUX NIVEAUX DU BÂTIMENT «ÉCRAN» EXISTANT 
Ville de Saint Fons (69) 
2009-2011 ...
FACADE OUEST 
[les percements, un apport de lumière & de dynamisme] 
existant 
projet
FACADE EST [jeu avec l’existant] 
détail fenêtre - 1:50 
détail parement trespa - 1:50 
coupe transversale est ouest - 1:2...
UNE AXONOMÉTRIE DÉCOMPOSÉE 
[apprentissage du logiciel 3DS MAX] 
2ème ÉTAGE [administration de la MDE] 
1er ÉTAGE [espace ...
WATER-SHED 
UN PISCINE DANS LE PORT 
Port de Poolbeg, Dublin, Irlande 
2009 
University College of Dublin UCD [erasmus] 
L...
HEALTH CENTRE 
UN CENTRE DE SANTÉ EN BORDURE DU CANAL 
Quartier de Portobello, Dublin, Irlande 
2009 
University College o...
marielle.gilibert 
architecte hmonp 06 83 09 54 54 
m.gilibert.archi@gmail.com 
6 rue jean morel, 42190 charlieu 
née le 7...
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Projet_m.gilibert
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet_m.gilibert

1 540 vues

Publié le

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 540
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet_m.gilibert

  1. 1. projet personnel projet en collaboration projet en agence projet d’école [ ] [ ] [ ] [ ] portfolio 2014 marielle.gilibert architecte hmonp 06 83 09 54 54 m.gilibert.archi@gmail.com 6 rue jean morel, 42190 charlieu née le 7 septembre 1987 à Roanne Permis B + Voiture
  2. 2. UNE MAISON DE CAMPAGNE à Saint Alban les Eaux (42) Particulier 2014 marielle.gilibert architecte 108m² / 160.000 €HT estimation dont auto-construction [MISSION] Réalisé de l’Esquisse à l’APD ; En cours PRO puis Suivi de Chantier lot Terrassement & Gros oeuvre Le terrain est un versant Nord, vierge de toute construction et végétation, dont la pente moyenne est de 40%. Il est jouxté par une forêt de résineux au Sud-Ouest qui ombrage rapidement le terrain l’après-midi. L’Est est une orientation à privilégier pour la vue qu’elle offre vers le grand paysage et l’ensoleillement de la maison qu’elle permet. Le souhait de la cliente est de construire une maison contemporaine s’inscrivant dans la pente du terrain et dans le paysage. Le projet qui en résulte est un volume simple de forme rectangulaire en R+1 dont la toiture terrasse végétalisée permet la discrétion. Le rez-de-chaussée en béton brut, ancré dans le terrain rocheux et partiellement enterré, représente le socle qui supporte l’étage. L’étage est quant à lui un volume léger exprimé par le matériau bois. Le porte-à-faux sur la façade Nord accentue cette légèreté par la recherche de la mise en équilibre du volume.
  3. 3. Vue Aérienne - 1:10000 ENVIRONNEMENT [La parcelle est située dans un lotissement de 5 lots. Compte tenu de la pente importante et de l’accès à la vue, le projet s’implantera en haut de parcelle limitant ainsi le terrassement. L’accès motorisé sera permis par le chemin «haut». Le chemin «bas» du lotissement permettra - quant à lui - l’accès piéton à la parcelle] Talus à créerTalus à créer Plan Masse - 1:1000 Vue du Terrain depuis le chemin Panorama depuis le Terrain
  4. 4. PERSPECTIVES [La façade Est est généreusement ouverte vers le paysage. Le balcon et son auvent, tout deux en bois, rythme cette façade. La façade Est permet également d’important apport solaire] [La façade Ouest est ouverte vers la vue de la forêt et donne accès à une grande terrasse avec auvent et pergola en bois pour prolonger les soirées estivales. La façade Sud est ombrager par une pergola en bois qui permettra de limiter la surchauffe de la maison. Les brises soleil extérieurs en aluminium auront également cet effet. Ils habilleront également les menuiseries mixtes : aluminium sur l’extérieur et bois à l’intérieur]
  5. 5. Plan de l’Etage - 1:100
  6. 6. Plan du RDC - 1:100
  7. 7. D étail liaison mur Béton / ossature Bois - 1:20 Coupe Transversale - 1:100
  8. 8. UNE VERRIÈRE REVISITÉE UNE VERRIÈRE À LA FOIS SERRE & BIBLIOTHÈQUE à Champdieu (42) Particulier 2013-2014 les architectes 47m² [MISSION] Etat des Lieux, Esquisse, APD, PC, PRO Le projet de réhabilitation de cette partie de la batisse donnant sur le jardin était un enjeu. La pièce utilisée jusqu’alors comme un jardin d’hiver était charmante en l’état, mais ne correspondait plus tout à fait à l’usage que souhaitait en faire la cliente. Afin de profiter de la vue sur le jardin et cela à toutes les saisons, la demande était de faire de cet espace une réelle pièce à vivre où l’on pourrait recevoir des invités autour d’un repas, passer du temps à lire, à écouter de la musique tout en contemplant l’extérieur et disposer les plantes d’intérieures à la lumière. Pour cela nous avons cherché une nouvelle composition de plein et de vide avec les matériaux et techniques d’aujourd’hui. L’objectif d’une réelle performance thermique est atteint tout en recréant une verrière à l’esprit plus contemporain.
  9. 9. « La verrière existante donnait la sensation de vivre à l’extérieur » La composition de la verrière existante était une réponse aux limites techniques: dimension du verre contrainte et légereté des simples vitrages permettant la finesse du profil métallique CROQUIS DE RECHERCHE [les techniques actuelles permettent de grand vitrage, ainsi la composition de la verrière doit prendre du sens dans l’usage qui en sera fait : la verrière doit prendre de l’épaisseur pour accueillir livres et plantes notamment] Nuage bibliothèque, Charlotte PERRIAND Année 50 Passer de la verticale à l’horizontale, de la composition à la décomposition Croquis du Projet depuis l’Intérieur
  10. 10. Vue depuis le jardin Plan - 1:100 Coupe 1 - 1:100
  11. 11. Vue depuis l’intérieur Verrière Bibliothèque Verrière Serre
  12. 12. ENTRE SEUIL & ACCUEIL UNE EXTENSION POUR ENTRER DANS LA MAISON à Trelin (42) Particulier 2012-2013 les architectes 20m² [MISSION] Etat des Lieux, Esquisse, APD, PC Pour orienter le projet d’extension il fallait tout d’abord comprendre quelles avaient été les choix faient par l’architecte-paysagiste qui avait conçu le projet de la maison. Quelques anciennes maisons en pierre font le charme de ce petit hameau où le point de vu est maginifique. A cet emplacement, une ancienne ruine dont les murs ont été conservé afin de créer le socle de la maison ainsi que l’enceinte de la cour avant et arrière. Le souhait exprimé par les clients, étaient de créer une entrée spatieuse où l’on pourrait aisément se dévétir et ranger les chaussures et manteaux de toute la famille. Cette extension devait permettre la création d’un espace cellier pour débarrasser la cuisine de tous les éléments encombrant.
  13. 13. VUES EXTÉRIEURES EXISTANTES [la maison n’a pas fait table rase du passé, mais l’a mis en valeur subtilement] E lévation Sud-Est - 1:200 Plan Masse - 1:500 [le projet d’extension vient s’intégrer dans l’enceinte du mur en pierre existant]
  14. 14. Plan du Projet - 1:100
  15. 15. VUES EXTERIEURES [l’attention portée par les clients à la végétation dote l’entrée d’une ambiance accueillante] DEPUIS L’INTÉRIEUR [l’entrée est un espace transitoire à la fois pratique et esthétique]
  16. 16. UNE MAISON OUVERTE AUX SOUVENIRS TRANSFORMER UN CORPS DE FERME EN MAISON FUNÉRAIRE à Marcigny (71) Client Privé 2012-2014 scodellari architecte - seco économiste 370.000 € HT / 420m² / 9 mois de chantier [MISSION] Réalisation de la mission complète En charge de la gestion du suivi de chantier Ce corps de ferme - qui accueillait autrefois les chevaux des marchands le temps du marché local - avait été oublié alors qu’il était favorablement localisé. C’est ainsi que le projet de Maison Funéraire s’implante au coeur de la vie de Marcigny. Et quel plus beau témoignage de respect pour les personnes disparues et leurs proches que d’avoir la volonté d’offrir un cadre à la fois accessible, accueillant et intime pour permettre le recueillement de la manière dont chacun le souhaite. C’est l’intention affichée par le maitre d’ouvrage et retranscrit dans l’aménagement de l’espace et le choix des matériaux. L’espace où reposent le défunt n’est pas accessible directement depuis le hall, mais est desservi par un pré-salon où les proches peuvent se réunir en toute intimité. Depuis cet espace le défunt n’est pas visible, pour respecter le choix de chacun.
  17. 17. Ancienne Ecurie [les murs en pierres apparentes ont pu être partiellement restaurés pour conserver l’esprit du lieu] Etat Existant Plan du Projet - 1:200 [la règlementation impose une séparation claire entre l’espace de vente et la délégation de service public que représente la chambre funéraire ; ici, l’accès public se fait par l’extérieur, seul le personnel peut transiter de l’un à l’autre par l’intérieur]
  18. 18. AUVENT & CHEMINEMENT [lien entre le Magasin et la Maison Funéraire, l’auvent permet également d’abriter les proches lors du départ du défunt] DÉTAILS [le caniveau en galet assure l’aération du pied de la façade enduit à la chaux]
  19. 19. HALL DE LA MAISON FUNÉRAIRE [au moment du départ du défunt vers la cérémonie, il est important de ne pas brusquer les proches et de proposer l’apaisement par un cheminement où l’accompagnement du défunt est continu ; c’est ce que permet la largeur et la disposition des portes des salons adaptés pour que les porteurs et le cercueil puissent sortir par le hall] LE PRÉ-SALON & LE SALON [les espaces sont généreux et soignés pour que les familles et les proches puissent se retrouver] LE PASSAGE [la finition du passage en pierre de pays et placage chêne renforce le lien entre espace de vie et recueillement]
  20. 20. À LA CONQUÊTE DE L’EXTÉTREUR AMÉNAGEMENT D’UNE COUR D’IMMEUBLE à Unieux (42) Client Privé 2011-2012 scodellari architecte 375m² [MISSION] Esquisse Parce que «habiter» renvoie au cadre de vie qui comprend autant le logement que son environnement ; le propriétaire de cet immeuble de deux appartements (l’un au rdc, l’autre à l’étage) a saisi l’importance de l’aménagement extérieur sur la vie au quotidien. L’objectif du projet était de libérer l’espace envahit par la végétation et les cabanons afin de clarifier le cheminement des différents usagers (locataires et jardiniers). Une entrée aménagée en bas de la parcelle a permi un accès véhicule limité aux locataires des appartements tout en permettant l’accès piéton. Donner un accès direct à l’étage depuis le jardin attribué à l’appartement a permi de valoriser cet atout. De plus, la grande terrasse a permi d’offrir plus d’initimité au locataire de l’étage tout en améliorant la luminosité du rez-de-chaussée qui était jusqu’à lors ombragé par une haie épaisse.
  21. 21. Plan Masse du Projet - 1:500 EXISTANT [vues de la façade avant jusqu’à la façade arrière]
  22. 22. Le choix des matériaux a été guidé par l’idée que l’on voulait offrir plus d’initimité sans pour autant cacher, ombrager sans toutefois abriter. Les ganivelles utilisées à l’origine pour abriter du vent et retenir ainsi le sable des dunes, représentait un parti-pris esthétique et un choix économique pour la réalisation de cet aménagement. Allier à l’utilisation de matériau brut, tels que le béton et l’acier galvanisé, les ganivelles apportent de la douceur et de la vibration à l’espace. Du bois que l’on retrouve au sol sous forme de madrier pour délimiter les cheminements piéton du stationnement.
  23. 23. UNE MAISON DE L’EMPLOI RÉHABILITATION DE DEUX NIVEAUX DU BÂTIMENT «ÉCRAN» EXISTANT Ville de Saint Fons (69) 2009-2011 scodellari architecte e2ca économiste syner structure & fluide 1350m² [MISSION] en phase chantier à partir de 2011 Détail d’EXE dont 3D pour choix des couleurs de sol et peinture, Assistance suivi de chantier, OPR Le projet de réhabilitation d’une partie de l’immeuble «écran» existant (année 80) a été permise par l’abaissement du risque de la zone industrielle. A l’origine construit avec une double peau en façade Ouest, l’idée fût de muter ce rempart en filtre. Cet ainsi que les 39 panneaux préfabriqués furent percés par une dizaine d’oculis rythmant la façade. Un cerclage inox de la tranche de l’oculus protégera le feraillage du béton, mis à nu par les carrotages, et apportera une vibration lumineuse aux bureaux réparti sur cette façade. Au contraire en façade Est, le squelette du bâtiment fut découvert et revêtu d’une peau neuve, thermiquement performante et esthétiquement en accord avec l’existant. Le bâtiment, ainsi devenu traversant, offrira des bureaux en façades et un espace d’accueil et d’attente en son coeur.
  24. 24. FACADE OUEST [les percements, un apport de lumière & de dynamisme] existant projet
  25. 25. FACADE EST [jeu avec l’existant] détail fenêtre - 1:50 détail parement trespa - 1:50 coupe transversale est ouest - 1:200
  26. 26. UNE AXONOMÉTRIE DÉCOMPOSÉE [apprentissage du logiciel 3DS MAX] 2ème ÉTAGE [administration de la MDE] 1er ÉTAGE [espace d’attente de la MDE]
  27. 27. WATER-SHED UN PISCINE DANS LE PORT Port de Poolbeg, Dublin, Irlande 2009 University College of Dublin UCD [erasmus] Le choix du site au sein du port de la ville est apparu comme une évidence. Au bord du rivage, attenant à la digue, les traces d’une construction en pierre était un repère dans ce grand paysage. Ainsi, le projet serait contenu dans cette enceinte, et offrirait la qualité des vues que l’existant laissait déjà apercevoir. La simplicité de l’intervention est de rigueur: les murs guident les passants et mettent en évidence les repères importants du site. Un parcours progressif chemine depuis les vestaires en passant par les espaces de bain confinés, jusqu’à ouvrir la vue dans les bassins. Depuis la rive, seule la ligne horizontale de la toiture est visible, comme pour souligner l’existant. Le béton offrira toute les qualités structurelles et esthétiques de manière à réinterpréter les caractériqtiques des murs en pierre existants. Les micro espaces seront réalisés à partir d’éléments préfabriqués en béton précontraint. La diversité de leur empilement permettra un aspect plus ou moins ajouré selon la nécessité des espaces.
  28. 28. HEALTH CENTRE UN CENTRE DE SANTÉ EN BORDURE DU CANAL Quartier de Portobello, Dublin, Irlande 2009 University College of Dublin UCD [erasmus] Le projet de centre de santé prend place dans le quartier résidentiel de Portobello à Dublin. La parcelle longeant le canal est constituée d’habitat en bande de faible densité. La brique y est omniprésente. Le canal marque une rupture avec le quartier périphérique dont le changement d’échelle est révélateur. Dans ce contexte, le projet vient se tenir sur une limite Ouest de la parcelle, libérant ainsi une place publique à l’Est entre le centre de santé et la mairie du quartier. L’idée du projet est de créer un cheminement progressif vers l’intérieur afin de générer des espaces extérieurs distincts de l’espace public et de respecter le caractère privatif des lieux. Afin de préserver l’intimité des patients, notamment dans les salles de consultation et salles d’attente, l’apport de lumière est géré par des patios. L’emploi du bois, permet l’élévation du batiment indépendamment de son fondement en brique. De structure, le bois se décline en façade pleine ou en clairevoie, selon les besoins des espaces.
  29. 29. marielle.gilibert architecte hmonp 06 83 09 54 54 m.gilibert.archi@gmail.com 6 rue jean morel, 42190 charlieu née le 7 septembre 1987 à Roanne Permis B + Voiture

×