Les migrations dans le monde

1 698 vues

Publié le

Diaporama Marie Sophie
Université La Rochelle
Géographie des Populations
Migrations
L1/S2

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 698
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
53
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les migrations dans le monde

  1. 1. TD9-10 : L1/S2 Géographie des populations Université de La Rochelle Marie Sophie B.-D. LES MIGRATIONS DANS LE MONDE Camp de réfugiés de Djabal (Est du Tchad) Photo : UNHCR/H. CAUX /TCD•2006
  2. 2. 1. Réfugiés et demandeurs d’asile concentrés dans les pays pauvres Philippe Rekacewicz — mars 2008
  3. 3. Réfugié : La Convention de 1951 sur les réfugiés définit les réfugiés comme des personnes qui se trouvent hors de leur pays de nationalité ou de résidence habituelle, craignant avec raison d’être persécutées du fait de leur race, religion, nationalité, appartenance à un certain groupe social ou de leurs opinions politiques. Les personnes qui fuient les conflits ou les violences généralisées sont aussi souvent considérées comme des réfugiés, bien que cela se produise parfois dans le cadre de mécanismes juridiques autres que la Convention de 1951. Ethnic women with children walk near barbed wire at an internally displaced camp set up for Tamils who escaped the war zone, in Vavuniya, about 254 km north of Colombo, April 4, 2009. (REUTERS/ Stringer)
  4. 4. Déplacés par le conflit au Sri Lanka : près de 200 000 personnes depuis le début de l'année 2009. La moitié d'entre elles ont fui à partir du 20 avril. 50 000 civils sont encore coincés par les combats sur une bande côtière de 6 km2 dans le nord-est du Sri Lanka. Morts : Plus de 6 500 civils auraient été tués et 14 000 blessés depuis janvier. Au total, plus de 70 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit à la fin des années 1970. (Source ONU)
  5. 5. This handout photo released by the Sri Lankan Army on April 22, 2009 shows what is claimed to be civilians fleeing from an area controlled by Tamil Tigers in the northeast of the island on April 21, 2009. (AFP/AFP/Getty Images) Thousands of people fleeing an area by boats from a beach controlled by the Tamil Tiger separatists in northeastern Sri Lanka. (REUTERS/Sri Lankan Government)
  6. 6. En 2006, quelque 596 000 personnes ont demandé l’asile dans le monde , dont 299 000 en Europe. Au début de 2007, il restait 740 000 demandeurs d’asile dont les requêtes étaient toujours en cours d’examen (un chiffre qui comprend les cas non résolus des années précédentes). (UNHCR) Demandeur d'asile : Personne qui dit être un(e) réfugié(e), et qui attend que sa demande soit acceptée ou rejetée. Ce terme est neutre ; il décrit simplement le fait qu’une personne a déposé une demande d’asile. Certains requérants sont reconnus comme réfugiés, d’autres non. « tendance croissante des autorités kenyanes de renvoyer de force des demandeurs d'asile somaliens vers leur pays d'origine. Mercredi 31 mars, 31 demandeurs d'asile, dont 9 hommes, 8 femmes et 14 enfants, voyageant en bus vers le camp de réfugiés de Dadaab ont été contraints de repartir vers la Somalie. (UNHCR, 3 avril 2009) Le nombre de demandeurs d'asile a augmenté en 2008 pour la deuxième année consécutive avec plus de 380 000 nouvelles demandes déposées, en raison notamment des conflits en Afghanistan et en Somalie, a indiqué mardi le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés Pays d'origine des demandeurs d'asile en 2008 : - Irak (40 500 personnes) – malgré une baisse de 10 % par rapport à 2007 - Somalie (21 800) - Russie (20 500) - 'Afghanistan (18 500) - Chine (17 400). Source : Le Monde, 23/04/09 Pays d'accueil - Etats-Unis (13 % de l'ensemble des pays industrialisés), suivis du Canada, de la France, de l'Italie et du Royaume-Uni (Source : Le Monde, 23/04/09)
  7. 7. Cas de l'IRAK (carte UNHCR)
  8. 8. Des enfants jouent dans un quartier majoritairement occupé par des réfugiés iraquiens. Les réfugiés n'ayant pas le droit de travailler en Syrie, les enfants doivent souvent occuper des emplois informels pour subvenir aux besoins de leur famille. © UNHCR/M.Bernard La campagne ninemillion de l'UNHCR vise à donner une chance à neuf millions d'enfants réfugiés d'étudier et de faire du sport d'ici 2010. Des réfugiés iraquiens tentent de gagner leur vie au marché de Sayyida Zeinab, Damas. © UNHCR/J.Wreford/janvier 2007
  9. 9. 2. Les déplacés, des exilés forcés à l’intérieur de leur propre pays Philippe Rekacewicz — mars 2008, Monde diplomatique
  10. 10. Déplacé interne : Personne qui a été forcée de quitter son foyer à cause d’un conflit, de persécutions (raisons apparentées à celles des réfugiés) ; ou en raison d’un désastre naturel ou d’autres circonstances similaires. Contrairement aux réfugiés, les déplacés internes restent à l’intérieur des frontières de leur propre pays . Au début de 2007, le nombre total de personnes déplacées à l’intérieur de leur pays à cause des conflits était estimé à 24,5 millions, dont 12,8 millions ont reçu une protection ou une assistance de l’UNHCR en2006 (par rapport à 6,6 millions l’année précédente). (UNHCR) Le personnel du HCR essaie de rejoindre des déplacés internes dans les régions reculées de Colombie. HCR/M.H. Verney
  11. 11. Un camp de déplacés internes à Nyongera, en République démocratique du Congo. HCR/F. Fontanini Le HCR et la FICR président ensemble le module des abris d’urgence, qui est actif en Afghanistan, en Indonésie, au Liban, au Libéria, au Mozambique, au Pakistan, aux Philippines, en RDC, en Somalie, au Tchad et au Zimbabwe. Parmi les principales réalisations du module, citons laconstitution de stocks d’articles non alimentaires courants en rapport avec les abris, permettant de faire face à des situations d’urgence touchant jusqu’à 500 000 personnes à travers le monde. (UNHCR)
  12. 12. COLOMBIE Quelques femmes et enfants Embera déplacés dans un abri exigu. © UNHCR/M.-H.Verney Plus de 2 000 membres de la communauté indigène Embera ont fui leur territoire dans la jungle au nord-ouest de la Colombie depuis l'arrivée, il y a un mois, d'un groupe armé irrégulier récemment formé. Une équipe du HCR a recueilli des témoignages selon lesquels des abus physiques et des viols auraient été commis par ce groupe. Plus de 2 000 membres de la communauté indigène Embera ont fui leur territoire dans la jungle au nord-ouest de la Colombie depuis l'arrivée, il y a un mois, d'un groupe armé irrégulier récemment formé. Une équipe du HCR a recueilli des témoignages selon lesquels des abus physiques et des viols auraient été commis par ce groupe. UNHCR, 10 avril 2009
  13. 13. Cas du SUD-SOUDAN UNHCR 2009
  14. 14. Des officiels soudanais appellent les réfugiés en Ouganda à rentrer Janvier 2009 : L'agence des Nations Unies pour les réfugiés organise, pour des représentants des autorités locales au Sud-Soudan, des rencontres avec des réfugiés dans le nord-ouest de l'Ouganda. Ces réfugiés réfléchissent à un retour dans leur pays d'origine après des années d'exil forcé. Cette initiative semble réussir, car de nombreux réfugiés demandent à rentrer. rencontre des réfugiés soudanais en Ouganda. © UNHCR/K.Shimizu La région du Sud-Soudan, aussi vaste que la France et l'Allemagne réunies, ne compte que 14 kilomètres de routes pavées. Malgré ce défi logistique de taille, l'UNHCR prévoit de rapatrier environ 50 000 Soudanais depuis les pays avoisinants avant juin 2006. © UNHCR/H.Caux/Décembre 2005
  15. 15. Ce rapatrié est rentré chez lui par ses propres moyens, à Bor. Malgré l'absence d'infrastructures de base, des réfugiés et des personnes déplacées déterminés rentrent par eux-mêmes, prenant les devants du projet de rapatriement assisté de l'UNHCR. © UNHCR/H.Caux/Novembre 2005 Etant donné le manque d'instituteursqualifiés, Catherine, une rapatriée rentrée par ses propres moyens depuis l'Ouganda, s'est retrouvée enseignante d'école primaire à Yei. Elle espère pouvoir un jour étudier à l'université. © UNHCR/H.Caux/December 2005
  16. 16. CAS du TCHAD/DARFOUR © UNHCR
  17. 17. Farihalh ne manque presque jamais l'école, bien qu'elle soit accaparée par de nombreuses corvées domestiques, telles que la collecte de l'eau, le ramassage du bois et la préparation des repas pour la famille. Farihalh souhaite devenir « Ministre du Darfour », la région qu'elle a fuie avec sa famille en 2004. © UNHCR/H.Caux La campagne ninemillion de l'UNHCR vise à donner une chance à neuf millions d'enfants réfugiés d'étudier et de faire du sport d'ici 2010. Une jeune réfugiée se rend à l'école au camp de Djabal. Les mariages et les grossesses précoces - pouvant se produire dès l'âge de 11 ou 12 ans empêchent les jeunes filles d'atteindre le niveau d'éducation élémentaire. © UNHCR/H.Caux
  18. 18. Des enfants font la lessive dans le camp de Djabal. De nombreux enfants sont accaparés par les tâches domestiques, et ne peuvent pas fréquenter l'école régulièrement. © UNHCR/H.Caux
  19. 19. Source : Google Earth/ United States Holocaust Memorial Museum, Crisis in Darfur
  20. 20. L’ Asie accueille près de 45 % de la population relevant du mandat de l’UNHCR (soit 15 millions de personnes). l’ Afrique avec 9,7 millions [30%] l’ Amérique latine avec 3,5 millions [10%], l’ Europe avec 3,4 millions [10%], l’ Amérique du Nord avec 1,1 million [3,5%] l’ Océanie avec 85 500 [0,2%].
  21. 21. 5 Migrations clandestines : Migrants Afrique Europe Source : UNHCR
  22. 22. Chaque année des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants tentent leur chance pour atteindre l'Europe depuis l'Afrique, à bord de bateaux de pêche ou d'embarcations légères. L'un des principaux itinéraires vers l'Europe part de l'Ouest de l'Afrique vers l'archipel des Canaries, territoire espagnol. Des bateaux de fortune, impropres à la navigation et surchargés, sont utilisés pour la traversée de l'Atlantique vers les îles Canaries. Photo UNHCR / A. Rodríguez / Juillet – Octobre 2007 Des gardes-côtes espagnols donnent des instructions, après avoir intercepté une embarcation au large de l'île de Ténérife. Photo UNHCR / A. Rodríguez / Juillet – Octobre 2007
  23. 23. Un groupe de boat people, enveloppés dans des couvertures, à bord d'un navire de gardes-côtes dans le port de Los Cristianos, sur l'île de Ténérife. Ils faisaient partie d'un groupe d'environ 200 personnes intercepté, lors d'une tentative pour atteindre les îles Canaries en une journée. Photo UNHCR / A. Rodríguez / Juillet – Octobre 2007 Le centre de détention temporaire de Las Raices sur l'île espagnole de Ténérife, dans l'archipel des Canaries. Photo UNHCR / A. Rodríguez / Juillet – Octobre 2007

×