transfusion sanguine

1 149 vues

Publié le

définition indic conter indic ..........

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 149
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

transfusion sanguine

  1. 1. Elaboré par : Snidra imane
  2. 2. Une transfusion de sang peut s'avérer nécessaire dans de nombreuses situations, notamment lors de la prise de certains traitements.
  3. 3. La transfusion sanguine consiste à transférer, au moyen d'une injection par intraveineuse, un produit sanguin dans l'organisme d'un patient. Le sang et ses dérivés proviennent généralement d'un donneur anonyme, mais peuvent également provenir du patient lui- même. La transfusion sanguine permet de transmettre une partie du sang, du même que le patient, à savoir des du ou des . La transfusion sanguine est préconisée dans le cadre de perte sanguine importante ou de pathologies, telles que la .
  4. 4. - coagulopathies graves de consommation avec effondrement de tous les facteurs de coagulation, - hémorragies aiguës, avec déficit global des facteurs de coagulation, - déficits complexes rares en facteurs de coagulation, lorsque les fractions coagulantes spécifiques ne sont pas disponibles.
  5. 5. - au cours des échanges plasmatiques s'il y a un risque hémorragique, dans le purpura thrombotique thrombocytopénique et le syndrome hémolytique et urémique, - en néonatologie, dans les déficits en vitamine K et la maladie hémorragique du nouveau-né dans l'attente de l'effet curatif de la vitamine K, les CIVD et en transfusion massive (1 masse sanguine en 24 heures) en cas de persistance de l'hémorragie. Lors d'une coagulopathie constituée cliniquement ou en voie de l'être, alors qu'une hémostase chirurgicale est impossible.
  6. 6. l'âge : être mineur ou avoir plus de 70 ans pour le sang ou plus de 65 ans pour le don de plasma ou plaquettes le poids : peser moins de 50kg biologiques : avoir un taux d'hémoglobine, de protéines ou de plaquettes insuffisants selon le don Personne ayant un traitement par antibiotiques (il faudra attendre 7 jours après l'arrêt du traitement pour pouvoir donner de nouveau) Personne ayant eu des soins dentaires.
  7. 7. Avoir eu des épisodes infectieux ou de la fièvre dans les 14 derniers jours Ayant été vacciné dans les 4 dernières semaines Avoir eu un contact récent avec une personne atteinte de maladie contagieuse (délai variable) Avoir fait dans les 4 derniers mois un voyage dans les pays où sévit le paludisme. Avoir subi une intervention chirurgicale importante (hospitalisation supérieure à 24h) Avoir fait un piercing ou un tatouage dans les 4 derniers mois Antécédent de paludisme de moins de trois ans après la dernière crise
  8. 8. prescription médicale du produit sanguin labile. La fiche de distribution nominative. Le dossier transfusionnel du patient avec l’immuno-hématologie en cours de validité.
  9. 9. Le produit sanguin labile à transfuser. Le dispositif de transfusion spécifique muni d’un filtre et d’un perforateur. Le dispositif de contrôle ultime.
  10. 10. Le patient est informé sur les modalités de la transfusion. L’état initial du patient (pouls, tension artérielle, température). Une voie veineuse est réservée à la transfusion du produit sanguin labile.
  11. 11. Prise des constantes initiales Vérif de l'abord veineux voie uniquement destinée à la transfusion -procéder avec asepsie port de gant obligatoire présence de l ' ide au lit du patient au moins durant les 10 premières minutes débit lent au début puis accéléré si pas de pb durée : environ 1h30 (1 ml = 15 gttes)
  12. 12. -des constantes tous les quart d'heure voire toutes les demi heure selon l'état du patient -des urines ( couleur et diurèse) -du point de ponction (rougeur et ou douleur( -de signes cutanés anormaux -des saignements -de sensations anormales (sueurs, chaleur, malaise,angoisse, douluer lombaires) -poursuivre la surv après la transfusion. -tubulure à filtre "noyé" et sans prise d'air
  13. 13. ARRETER: -arret de la transfusion (mais conserver la poche) -garder la veine avec du sérum phy, mais changer la tubulure. EVALUER : - prendre les constantes du patient -rassurer PREVENIR: -rester près du patient -faire prevenir le Dr
  14. 14. CONSERVER -la poche de sang en clampant la tubulure RECHERCHER la cause et la traiter -plvmt à réaliser sur PM ( RAI, hémoc et coombs : mise en évidence dans le sérum de certain Ac spéciaux que la réaction ordinaire ne décèle pas) -refaire le test de Beth vincent et reprendre les controles effectués avant -puis ttt spécifique selon étiologie NOTER: inscrire l'incident sur le dossier transfusionnel

×