Au sec !                                                                                                                  ...
ConfluencesPalais de justicePresqu’ile de Caen2012Programme :                                                             ...
Double vue3 plots de logementsPresqu’ile de Caen2012Programme :37 appartements et parkingsSurface :2 800m² SHONProfesseur ...
Oslo 2100ExpositionOslo, Norvège2011Volume d’exposition :Un container (5.9 x 2.33 x 2.38 m)En groupe avec :Maya Målsnes, A...
De chaines et de briquesWorkshopOslo, Norvège2010Programme :Installation en briquesTaille :10 x 2.5 x 3.2 mProfesseurs :De...
Gare Orbival                                                          Paris                   vers aéroport RoissyMaster P...
Double peauImmeuble de logements collectifsRue de Paris, Montreuil2009Programme :18 appartements, médiathèque etparkingsSu...
Formation                                                                      2007-10, 2011-12    Ecole d’Architecture Pa...
Marine GillerDiplômée d’Etat d’Architecte, Grade Master  55, rue des Rigoles. 75020 Paris. France          Tel : +33 (0)6 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Portfolio Marine Giller, Architecte

3 710 vues

Publié le

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 710
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
106
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portfolio Marine Giller, Architecte

  1. 1. Au sec ! lit du fleuveMaster PlanPresqu’ile de Caen bassin de rétention2012 zone inondéeProgramme :Projet urbain equipements publicsZone d’intervention :30 hectares logementsProfesseur : industriesEric Daniel-LacombeStudio :Projet de Fin d’Etude. Pôle Architecture,Art, PhilosophieSous la pression foncière et la lutte Croquis Schémacontre l’étalement urbain, les vil- « Les marais ». axonométrique Logements et La presqu’îleles se tournent sur elle-même à la jardins inondables industrielle etreconquête de terrains jusqu’alors contexte. Lesclassés inconstructibles. Ce Projet points marquantsde Fin d’Etude s’inscrit dans une de Caenproblématique de réaménage-ment des quartiers soumis à desrisques naturels. Le site choisi est lapresqu’île de Caen, classé en zone centre-ville reconstruit aprèsinondable. guerre néo-haussmannienEn revendiquant une position d’ar-chitecte plutôt que d’ingénieur, leprojet assume pleinement le parti- fleuve l’Ornepris de la composition avec l’eauplutôt que de la soumission del’inondation. Cette position per- maisons de villemet de poétiser le risque à traversune démarche plastique à grandeéchelle qui met en relation les ha-bitants à leur milieu et ses possiblesévolutions. L’expérience urbaineet paysagère de la presqu’île deCaen se veut une clef majeure dela familiarisation au risque.Le projet modèle la topographieactuelle. La dualité et les contras-tes sont toujours présents : creuxet monts, horizontales et obliques, la gare Master Planniveaux bas et haut. Ces opposi- 1/5000 Plan en situationtions composent le vocabulaire d’inondation,de l’inondable et de l’émergent, environ +1mdu risqué et du sûr. De plus, le mas- d’eau. Propositionter plan s’appuie sur le renouveau de nouveau découpageurbain enclenché par la ville (no- parcellaire.tamment la nouvelle médiathèque Installationpar Rem Koolhaas) pour proposer Presqu’île industrielle de deuxinfrastructures et découpage par- programmes architecturauxcellaire. : un palais de justice et des plots de logements. Projet de Fin d’Etude : Urbanisme & Paysage 1
  2. 2. ConfluencesPalais de justicePresqu’ile de Caen2012Programme : CoupeEquipement public, bureaux et parkings transversale 1/250 HorizontalitéSurface : de l’aile8 600m² SHON administrative contre verticalitéProfesseur : monumentaleEric Daniel-Lacombe des salles de pas perdu etStudio : d’audience. MiseProjet de Fin d’Etude. Pôle Architecture, en tension desArt, Philosophie deux corps de bâtiment par le jardin intérieur.Installé sur un long glacis, le Pa- Dessin Dessinlais de Justice s’ouvre sur un long Lumière, Lumière, espace, espace, matière matière dansparvis latéral. L’architecture déve- dans l’un des l’une desloppe un jeu sur le droit et l’oblique bureaux de l’aile grandes salles 29,6 18,1dans les trois dimensions spatiales. administrative. d’audience. +6.0m 1 2L’évitement de la symétrie a pour 20 +1.0mbut de privilégier les conciliations 17aux confrontations, le dialogue 4 17aux discours, les rencontres aux af- 4 +2.0mfrontements. 17/D +5.0mEn plan, les obliques permettent 5 20 15/D 23/A 14/Dde créer de légères variations per- 21/A 5ceptibles lors de la déambulation. +3.0m 1/A 11/AElles singularisent chaque salle 16/Dd’audience et créent une parti- 21/D 8 17tion immatérielle de la salle des +4.0m 20 13/Apas perdus. 17 9En coupe longitudinale, la pente 24 20 16/Ddu glacis a été utilisée dans un jeu 13/TE 10/TE 15/Dde correspondance et de contras- 14/Dte entre deux bâtiments parallè- 19les. D’une part, un bâtiment léger + 3.0m 18 7 22/TIet translucide qui s’enfonce dans 7 18 6 13/TI 21/TI 11/TIle socle du glacis. D’autre part, 19 6un bâtiment lourd et opaque qui Plan R-1 1/1000porte faux au-dessus de la pente. NiveauCette oblique permet également 2 administratif 8 + 2.0m 20de superposer verticalement deux (salles de délibérés,entrées publiques. L’une, basse et 9 13/TI 1 bureaux, 10/TI 24pincée glisse en dessous de l’autre, archives), entrée 11/TIlarge et élancée. des détenus. 12/TIEnfin, en coupe transversale, l’obli- Enfoncement 5,4 + 1.0m partiel duque est présente en toiture des sal- 5,4 bâtiment dans leles d’audiences. La pente est mise 13/TI socle du glacis. 22/TI 21/TIà profit pour intérioriser et diriger le 5,4 Plan RDC 1/1000 5,4volume vers le jardin intérieur. Niveau public.Le jeu tridimensionnel de ces stra- 5,4 8,0 7,0 Salle des pastes obliques et droites est renforcé 42,4 perdu le longpar l’utilisation de trois matériaux 5,4 8,1 du parvis latéral.(pierre, métal, verre) dans des dé- Salles d’audience en enfilade.clinaisons d’épaisseurs, d’orienta- Communicationstion ou encore d’opacité et trans- ponctuelles entreparence. les deux ailes du bâtiment. Projet de Fin d’Etude : Architecture 2
  3. 3. Double vue3 plots de logementsPresqu’ile de Caen2012Programme :37 appartements et parkingsSurface :2 800m² SHONProfesseur : CoupeEric Daniel-Lacombe transversale 1/200 AlternanceStudio : de simple etProjet de Fin d’Etude. Pôle Architecture, doubles hauteursArt, Philosophie accentuée par un traitement différencié de matériaux Dessin Dessin en façade.Le risque d’inondation a été au Lumière, espace, Lumière, espace, Surélévationcœur de la conception architec- par rapport au matière dans matière. Vueturale, impactant le gabarit des le séjour des depuis l’entrée terrain naturel.bâtiments, les typologies de loge- appartements des duplex vers le Toiture terrasse simplex. séjour. accessible.ment, l’esthétique.En témoigne par exemple la vo-lumétrie des édifices, notammentles altitudes des planchers caléessur la rue haute et non pas le ter-rain naturel. Afin de renforcer cetaspect, ainsi que de le rendre vi-sible, les plots alternent une super-position de logements à simple etdouble étage. Au niveau de la ruehaute : simplex, en dessous et au-dessus : duplex. Cette prise de po-sition permet de surélever le pre-mier plancher de 90 centimètresau-dessus du terrain inondable.D’autre part, les bâtiments se posi-tionnent en déséquilibre sur la par-celle. En effet, ils se rapprochentau plus près des jardins inonda-bles afin dégager le prospect leplus important avec la parcellemitoyenne. Tous les appartementsont une « double vue » : d’un côtésur les creux accueillant les débor-dements fluviaux, de l’autre sur lesplats qui resteront au sec. Cettedualité paysagère permet d’in-troduire l’habiter au milieu naturelrisqué. Le côtoiement du bâtimentavec les vallons inondables est ce-pendant temporisé par une struc-ture secondaire de terrasses, véri- Plan R+1 1/500table lieux de vie extérieure. Plan RDJ 1/500 Emplacement des 3 plots en quinconce sur la parcelle. Plans des duplex, T3 et T4. Projet de Fin d’Etude : Architecture 3
  4. 4. Oslo 2100ExpositionOslo, Norvège2011Volume d’exposition :Un container (5.9 x 2.33 x 2.38 m)En groupe avec :Maya Målsnes, Arna Ösp GuðbrandsdóttirProfesseurs :Borre Skodvin, Mina Riska, Morten Adam-senStudio :Shaping Futures – the discursive designerA quoi ressemblerait Oslo en 2100 Plan1/500 Coupe 1/250si sa population atteint les 10 mil- Village d’immigrés Mise en ambiance dans un en 2100. Mise en village d’immigrés la nuit.lions d’habitants ? lumière de certaines Lumière bleue émise par des parties en réaction bactéries bioluminescentesLe projet développe une vision par- au mouvement des emprisonnées dans destielle de la future capitale, centrée passants. bouteilles en plastique.sur le logement des immigrants lesplus pauvres. Recyclage et dé-brouille sont les mots clef qui diri-gent l’invention de nouveaux lieuxde vie aux dimensions minimales.Dans un côtoiement d’objets etd’ouvrages low-tech et high-tech,cette communauté défavoriséepourrait bien s’ériger en modèle.A l’occasion des 200 ans de l’uni-versité d’Oslo, nous avons construitune exposition destinée à partagerce scénario futuriste. L’espace misà notre disposition permettait decréer à échelle 1 une unité d’ha-bitation de notre projet. Les maté-riaux de construction utilisés sontdes déchets : des bottes de pailles(déchets agricoles) constituent lesmurs porteurs et plus de 2000 bou-teilles en plastiques couvrent leplafond, diffusant ainsi la lumièreet participant à l’isolation.Les visiteurs de tous âges et de tous Plan1/5000milieux ont pu à la fois expérimen- Obsolescence dester l’ambiance du lieu et découvrir réseaux routiers, recouvertsnotre vision du futur à travers des progressivement pardocuments à la fois techniques la végétation.(plans et coupes, schémas) et in-teractifs (flip books par exemple). Extrait de flip book Présentation de la colonisation des tunnels abandonnés par les futurs immigrés. Projet : Architecture & Scénographie 4
  5. 5. De chaines et de briquesWorkshopOslo, Norvège2010Programme :Installation en briquesTaille :10 x 2.5 x 3.2 mProfesseurs :Defne Sunguroglu Hensel, Øyvind BusetWorkshop :Undulating wall / Nested Catenaries Photographie Prototype en chainettes dont la géométrie fut Photographies relevée grâce àCe workshop s’inspire des travaux L’installation un scanner 3Dd’Antonio Gaudi sur les chainet- en brique unetes et des œuvres construites en fois terminée.brique d’Eladio Dieste. Cet atelier Forme globalede recherche et de construction a de chainettespour but de produire une structure inversées.autoportante aux formes les plusstables et équilibrées possibles.L’étude de maquettes en chainet-tes a permis de tester plusieurs pro-totypes de plus en plus complexes.Le design, directement extrait desrelevés 3D, atteint équilibre, fines-se, économie de matériau et per-formance structurelle.La réalisation du projet à échelle 1marque l’accomplissement de ceworkshop. Axonométrie L’ouvrage projeté avec coffrages pour mise en œuvre. Coupes 1/50 Profils des extrémités de l’ouvrage. Recherche Technique & Architecturale 5
  6. 6. Gare Orbival Paris vers aéroport RoissyMaster Plan et GareQuartier de l’Echat, Créteil2010Programme :Restructuration urbaine, OrGare métro et Orbival, commerces, parking biv al Créteil l’EchatEn groupe avec :Agnès Gillet, Gabriella de Luzzio (urba)Ofelia Cruces (urba+gare)Professeurs :Ignace Griffo, Philippe Pumain et Casper Nix Aéroport OrlyStudio :Ville, analyse urbaine et édificeComment l’arrivée d’une gare Orbival à Schéma Plan 1/5000Créteil peut-elle créer une nouvelle cen- Implantation de la Projet urbain nouvelle ligne de incluant nouveauxtralité urbaine ? transport «Orbival» îlots, centre culturel et gare OrbivalOrbival est un tracé de métro traversantle Val de Marne d’est en ouest. Le projets’inscrit dans la problématique de trans-port et mobilité du « Grand Paris ».Le croisement des lignes de métro 8 etdu métro Orbival s’opère dans le quartier Centre culturel Coupes 1/500de l’Echat à Créteil. Ce quartier a été créé Les lignes de métro se coupentde toute pièce dans les années 1970. Il de manièresouffre aujourd’hui d’un enclavement perpendiculaire et(autoroutes et voies express) et d’un à des altimétriesmanque de mixité (le logement étant différente : ligne 8 aérienne, lignesous-représenté). La stratégie urbaine Orbival -13mmise en place dans notre projet proposeun nouveau réseau viaire et une densifi-cation du quartier. Deux nouveaux pôlesattractifs permettront de singulariser etvaloriser l’Echat  : un centre culturel ré-gional et la nouvelle gare.Nous avons pensé la gare comme unbâtiment poreux, destiné à conduireles flux dans un mouvement simple etcontinu. Nouvelle Gare métro et Orbival Axonométrie Nouvelle gare dans son contexte urbain Projet : Urbanisme & Infrastructure 6
  7. 7. Double peauImmeuble de logements collectifsRue de Paris, Montreuil2009Programme :18 appartements, médiathèque etparkingsSurface :1600m² SHONProfesseurs :Robert Héritier, Patrice MartinStudio :Architecture du logement urbainSitué sur une parcelle d’angle à Dessin Façade 1/200 CoupeMontreuil, le bâtiment se position- Lumière, espace, Couleurs et relief de transversale 1/250 matière dans la double peau en Détail dune en recul du croisement routier le séjour des façade sud, sur la rue fonctionnementpour dégager une place publique appartements de Paris. de la doubleet laisser le regard passer vers le peaujardin intérieur de la parcelle.La conception des logements s’estfait selon deux principes : produi-re des espaces fluides et ration-nels pour gagner un maximum deplace et offrir à chaque logementune large terrasse.Afin d’augmenter les performan-ces thermique de cet immeublepeu épais, une double paroi estinstallée sur la façade principale. Etage courant 1/250Basé sur le principe du mur trombe, La transversalitéla double peau permet l’utilisation des logementsdes espaces extérieurs en toutes est privilégiée.saisons : en été la protection so- Celliers individuels Etage Courant sur le palierlaire rend possible les déjeuners en et terrassesterrasse, à la mi-saison l’espace est valorisent lespréchauffé ou ventilé au besoin logements.et en période froide les balcons setransforment en jardin d’hiver. Plan RDC 1/250 Médiathèque s’ouvrant sur l’angle et la place publique. L’espace des rayonnages s’ouvre sur le jardin intérieur. RDC_Entrée Projet : Architecture 7
  8. 8. Formation 2007-10, 2011-12 Ecole d’Architecture Paris la Villette. Paris, France. Licence 1, 2, 3 et Master 2 Spécificité de l’enseignement centré sur les sciences humaines 2010-2011 Oslo School of Architecture and Design, Oslo, Norvège. Master 1 Enseignement centré sur la conception par le design 2006-2007 Université Pierre Mendès France, Grenoble, France. Licence 1 d’Histoire de l’ArtMarine Giller, Architecte Culture artistiqueFrançaise, née en 1989 2006 Baccalauréat Scientifique - mention bien Expériences Après un bac scientifique et une année d’histoirede l’art à l’université, j’intègre en 2007 l’école d’architecture Actuellement Participation à deux concoursde Paris la Villette. L’école propose un enseignement liantfortement architecture et sciences humaines. Les programmes Mini Maousse 5 « Ma cantine en Ville ». Cité de larchitecture & du patrimoineréalistes, incluaient les contraintes d’urbanisme, de technicité et BwB : Build without Boundaries. T-18 Magazinematérialité, de normes d’accessibilité et de sécurité. Les projets,développés à travers le prisme de la sociologie, de la philosophie 2011 juil-sept Louis et Périno, agence d’architecture et d’urbanisme, Chambéry, Franceet de l’anthropologie, m’ont mené à concevoir une architecture Stage de formation pratiquesensible et mesurée. Esquisse, permis de construire, relevé métré et plans d’état des lieux Soucieuse d’expérimenter plusieurs visions del’architecture, j’ai également effectué une année d’étude à 2009 sept Dusapin, Leclercq, agence d’architecture et d’urbanisme, Paris, Francel’école d’architecture d’Oslo, Norvège. La multidisciplinarité Stage de première pratiquea été au cœur de l’enseignement. Les groupes de travail Plans de vente, croquis d’ambiance, dessin de mobilier, visites de chantierréunissaient paysagistes, designers et architectes. J’ai collaboréavec des intervenants internationaux dans un environnement 2009 fév Opus Ingénierie, économistes et conducteurs de travaux, Annecy, France.multiculturel et multi-lingual. Stage chantierL’enseignement, centré sur le design, m’a permis d’affirmerl’expression formelle et matérielle de mes projets. Les Visites de chantiers et rédaction de comptes rendus de réunionsprogrammes proposés (installation paysagère, vision futuristede la ville) ont conduits à concevoir des projets engagés. En septembre 2012, j’obtiens le Diplôme d’Etat Compétencesd’Architecte, grade master. Langue anglais Savoirs faire maquettes, croquis, relevés Informatique Autocad, Archicad, In Design, Photoshop, Illustrator (maitrisés) Rhinocéros, Grasshopper, Artlantis Render, SketchUp (déjà utilisés) Réactive dynamisme, canalisation de l’énergie, gestion des rushs Passionnée volonté de développer de nouvelles compétences et d’enrichir mon expérience architecturale
  9. 9. Marine GillerDiplômée d’Etat d’Architecte, Grade Master 55, rue des Rigoles. 75020 Paris. France Tel : +33 (0)6 59 16 26 22 Mail : marine.giller@wanadoo.fr

×