Abc rapport de-stage

37 520 vues

Publié le

Rapport de stage chez ABC l'embouteilleur Coca-Cola pour la région du nord -Maroc-

2 commentaires
8 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
37 520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
831
Commentaires
2
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Abc rapport de-stage

  1. 1. Réalisé par : Sous l encadrement de :Adil Houssam HAJJAZI Mr Hicham BEGHDADI Année: 2008/2009
  2. 2. DEDICACE Je dédie cet humble travail : A mes chers et respectueux parents Vraiment aucune dédicace ne saurait exprimer monattachement, mon amour et mon affection, je vous offre cemodeste travail en témoignage de tous les sacrifices et l’immensetendresse dont vous m’avez toujours su me combler. Puisse dieu tout puisant vous garder et vous procurer santé etbonheur. A ma famille en témoignage de mon profond respect. A mes ami(e) s et mes camarades de classe : En témoignage de ma sincère amitié, veuillez trouver dans cetravail, mon profond hommage. Au personnel d’Atlas Bottling Company. Au personnel de WORK CENTER A tous ceux qui m’ont aidé dans l’élaboration de ce travail.
  3. 3. Tout d’abord et bien plus qu’habituel souci d’honnête formelle, jetiens à remercier Monsieur ES-SBAI le Directeur d’ABC OUJDAqui m’a permis d’effectuer mon stage dans les meilleures conditions. Mes vifs remerciements vont aussi à Monsieur Younes SAFI ;Responsable du service administration des ventes pour sonencadrement et son aide précieux, les conseils qu’il m’a prodigués ontbeaucoup facilités mon travail. Je tiens à remercier vivement toutes les personnes auprèsdesquelles j’ai trouvé l’appui nécessaire pour l’élaboration du présenttravail ; techniciens, ouvriers et employés, surtout les magasiniers quise trouvent au sein d’Atlas Bottling Company Oujda et qui m’ontbeaucoup aider par leurs précieux conseils, l’expression de magratitude pour tous les renseignements utiles qu’ils m’ont fournis. A mes formateurs, et mes professeurs de l’Ecole work center quiont perfectionné mes connaissances théoriques et pratiques durant lapériode de la formation. -2-
  4. 4. Parce qu’il constitue à l’évidence un pilier fondamentalde la formation par l’action et l’une des meilleures clefs d’entréesur le marché de l’emploi, WORK CENTER accorde une grandeimportance au stage de ses étudiants en entreprise. Ce stage permet aux étudiants de mieux appréhender laréalité de l’entreprise, d’enrichir leur connaissance, de mettre enapplication l’enseignement reçu ; d’acquérir une expérienceprofessionnelle, de préparer leur intégration future dansl’entreprise. C’est pour ces raisons que j’ai effectué un stage qui s’estétalé du 1 ou 31 décembre au sein de l’entreprise Atlas BottlingCompany Oujda. -3-
  5. 5. -4-
  6. 6. ATLAS BOTTLING COMPANY, est une société anonyme implantée au quartierindustriel d’Oujda, sa fonction est la production et la commercialisation des boissonsgazeuses : Coca-Cola, Fanta, Hawaï, Pom’s etc. ABC est la première unité de productioninstallé au Maroc en 1948 par un capitaine ambitieux JAMES HALL ,ce dernier décidad’implanter son unité de mise en bouteille de coca-cola à Tanger .Avant cette tâche sefaisait au bord des usines flottantes au long de la cote. La société est subdivisée en deux unités de production et de distribution, l’usine deTanger zone A et l’usine B qui était installé a 1962 .en 1973, la société est devenue 3-marocaine avec la loi de marocanisation des entreprises En 1985 elle a été totalementmarocanisée .en1997, ATTLAS BOTTLING a achète les parts de LBO les boissons del’oriental SIM. D’autre part l’ ABC d’Oujda est placé sous tutelle administratif du siège de Tangerelle emploie un nombre important de personne entre cadres, chefs de services, salariés,ouvriers et saisonniers, et ce nombre varie selon les saisons de l’année : de 250 à 300ouvriers en hiver, et ente 400 et 500 en été. En ce qui concerne sa part du marché, la société A.B.C. commercialise ses produitsdans son environnement (zone B), celui détenu par la société d’Oujda va jusqu’à Tazavers l’ouest, et de Nador à EL Hocima au nord. Et jusqu’à Bnittajit vers le sud.Elle dispose aussi de dépôts dans les principales villes de la zone B et on trouve : dépôtSelouane, Taouima (Nador), Imzouren, EL Houceima, Taourirt, Taza. D’autre part la société vend ses produits aux grossistes de certaines régions de la zoneB qui n’ont pas de dépôts avec des prix exceptionnels et commissions selon les distances.Actuellement ABC Oujda devient la première société de mise en bouteille de la régionorientale -5-
  7. 7. Il y a plus de cent ans,plus exactement en mai 1886 un nouveau goût à été crée grâcea une formule tenu secrète, en particulier JONS REMBERTON en Atlanta. Après mise à pied un breuvage médical, qui en plus de son goût sucré, soigner a tousmaux, migraine, fatigue, insomnie, trouble digestif …. Le docteur REMBERTON a remplacé l’alcool de son vin française, par la cola(french wine of cola), et a versé in doigt de caféine des extraits de feuils de coca et diversautres végétaux pour adoucis le goût. Mais, un simple incident lui ouvre carrément les portes du succès, un tour par erreur,un verre de sirop est servie avec de l’eau de seltz. Le produit été mise en vente sous le nom proposé par Frank MR Robinson, lecomptable du docteur Remberton : feuilles de cola, noix de cola (coca-cola). -6-
  8. 8. -7-
  9. 9. 1. Service direction: Ce service est sous la tutelle administrative de la direction centrale qui nomme le directeur de l’usine et jugé selon les résultats escomptés sans oublier de signaler que le service de secrétariat et de standard sont rattachés directement à la direction de l’usine.2. Service achat et approvisionnement: Son rôle est d’assurer une réserve au niveau du magasin pour les usages internes. En cas de manque de marchandise, le service approvisionnement consulte la liste des vendeurs, et tranche les moins disant. Lors de la livraison, on convoque un représentant du service demandeur pour une raison qualitative, et le magasinier pour une raison quantitative. Si la marchandise n’est pas conforme à la demande, elle est automatiques refusée, si non le magasinier doit signer un bon de livraison et effectuer un bon de réception qui doit être signé par le chef du service demandeur et envoyer au service comptabilité, pour la comptabilisation de la facture et le règlement du chèque.3. Service Production : 3.1. Processus de production : a. Ligne verre : Cette chaîne de production est consacrée aux bouteilles en verre d’un litre,les petites bouteilles de coca-cola royal, les bouteilles de 35 cl et les bouteillesde 25 cl. Les étapes de production :Etape1 : Dans la fabrication du Coca-cola, on utilise du sucre de meilleurqualité fabriqué dans des sucreries modernes.Etape2 : Le cuve de dissolution du sucre : le sucre et l’eau sont préalablementmélangés à chaud pour aider à la dissolution des sucres et pasteurisent lemélange qui forme le sirop simple.Etape3 : Le filtre à sirop : ceci est utilisé pour s’assurer de la pureté de siropsimple.Etape4 : Le refroidisseur : le sirop simple après filtration est refroidi à latempérature désiréeEtape5 : La préparation du sirop, de Coca-cola : le concentré de Coca-cola estajouté au sirop simple filtré, ce qui donne le sirop de Coca-Cola. -8-
  10. 10. Etape6 : Le traitement de l’eau : l’eau potable est retraitée et filtrée afin degarantir sa pureté et sa limpiditéEtape7 : Dans cette étape on trouve plusieurs opérations :Désaération, groupe froid, saturation, pompe dose use et cuve relais. Ce groupeaccomplit automatiquement les opérations suivantes : désaération groupe froid,saturation de l’eau avec le gaz carbonique pour donner l’eau gazéifiée du siropde coca-cola, mélange et stockage de coca-cola se font dans la cuve relais.Etape8 : Décaisseuse : déchargement des caisses dans un convoyeur.Etape9 : Passage dans la trieuse : qui fait le tri des bouteilles de la boisson qu’ilfaut produire.Etape10 : La laveuse des bouteilles : les bouteilles sont lavées avec de l’eau etde la soude et stérilisées dans des bains de nettoyage à chaud. Elles sont ensuiterincées à l’eau pure. Toute cette opération se fait automatiquement.Etape11 : L’inspection des bouteilles vides : chaque bouteille estsoigneusement examinée afin de vérifier qu’elle est propre et intacte.Etape12 : La soutireuse : elle remplit automatiquement les bouteilles de coca-cola et effectue la capsulage ou sertissage.Etape13 : L’inspection des bouteilles pleines : chaque bouteilles de coca-colaest à nouveau vérifiée soigneusement.Etape14 : Le codage : Après les étiquettes, on effectue un codage grâce à unappareil qui figure la date de fabrication, l’heure et la date d’expiration.Les produits, atteignant leur stade final de production, sont mis dans les caissesdéjà lavées au niveau de la laveuse caisses sus indiqué, par l’encaisseuseLes packs remplis sont ensuite palettisés à l’aide d’un palettiseur et seronttransportés vers le stock de produits finis en instance de distribution. b. Ligne PET (PolyEthlene Tetraphtalate) : En plus de la ligne verre, ABC dispose d’autre ligne PET. Cette dernière apour objet la production des boissons gazeuses en plastique selon un autreprocessus plus spécial. C’est une chaîne consacrée aux bouteilles en plastique1/2,2/2,3/2, et 4/2qui au premier lieu sont achetées sous forme de préformants puis elles passentpar une souffleuse qui leur donne leur forme finale.Etape1 : Rinceuse : c’est une machine qui lave les bouteilles avec de l’eautraitée.Etape2 : Mojonière : c’est la ou le sirop est mélangé.Etape3 : Capsuleuse : il met les bouchons aux bouteilles.Etape4 : Tickeuse : qui met les tickets de la boisson fabriquée.Etape5 : Codage : c’est une machine qui imprime aux bouchons la date etl’heure de fabrication et la date de préemption. -9-
  11. 11. Etape6 : Fardeleuse : elle fait l’emballage de 6 bouteilles en plastique.Etape7 : Stricteuse : dans cette étape, cette machine fait l’emballage desbouteilles dans des palettes pour faciliter le chargement sur camion par la suite.4. Service magasin et parc: 4.1 Magasin Durant notre visite du service magasin, nous sommes intégrée avec les responsables du service qui nous a aidé à assimiler la mission et les tâches attribuées aux personnel du service, à la procédure de réception de la marchandise reçue, à la relation étroite et permanente qu’a ce service avec les autres fonctions. a -Mission et tâches : Gestion du magasin ; Travailler en étroite collaboration avec le service magasin ; Optimiser le niveau des stocks, suivant l’importance des sorties ; Veiller à l’entretien matériel surtout pur les articles sensibles ou l’emballage serait meilleur ; Vérifier la conformité de toutes pièces entrant dans le magasin avec le service demandeur ; 4.2 Parc : Ce service a pour rôle d’assurer la maintenance de la flotte de la zone B. On distingue alors 5 types de maintenance : Maintenance d’entretien de répartition : Réparer l’appareil selon les normes du constructeur. Maintenance de dépannage : Dépanner le plus vite possible. Maintenance d’entretien préventif : Ce sont des travaux journaliers répétitifs Exemple : contrôle du niveau d’eau etc.… Maintenance d’entretien systémique : Ce sont des préventions faites à un délai bien déterminé selon les normes du constructeur. .Exemple : une batterie qui est confectionnée pour 10 heures. Maintenance d’entretien d’amélioration : dans ce cas là, on essaye de remédier à tout ce qui est organisme ou système pour avoir un rendement sans panne et non coûteux. 5. Service contrôle et qualité : - 10 -
  12. 12. Ce service est sous forme de laboratoire, il est géré par 14 chimistes, safonction se limite au contrôle de la fabrication des boissons gazeuses selonles règles fournies par » THE coca-cola EXPORT » à casablanca.Généralement le contrôle se fait à trois niveaux : a- Le traitement d’eau : Cette opération consiste à vérifier le pourcentage du calcaire, des bactériesdans l’eau. b- La préparation du sirop : C’est le mélange de l’eau et du sucre qui est mélangé à chaud pour avoirune bonne dissolution et un mélange pasteurisé. c- la mise en bouteille : Elle se fait après avoir contrôlé la carbonation (présence du CO2), et lepourcentage des matières sèches dans la solution, puis on contrôle la hauteurde remplissage des bouteilles ainsi que le capsulage.La deuxième étape consiste à vérifier si les boissons ne contiennent aucunautre micro-organisme.Le contrôle de qualité est un processus de politique de production imposé parla société mère, celle-ci veille toujours à ce que les normes strictes enmatières de fabrication et de qualité attendues par le client, soient respectées. Cependant des rapports journaliers sont établis, afin d’assurer le directeurdu bon déroulement de toutes les opérations qui s’effectuent à l’intérieur del’usine. Les documents qui constituent le sous-système d’information del’assurance qualité sont : Fiche d’instruction, formulaire de contrôle Normes de qualité des produits6. La Direction Administrative Et Financière : Ce service gère toutes les affaires concernant l’administration et lesfinances, il est dirigé par un chef administratif et financier qui a sous soncontrôle plusieurs sous services. a- Attributions : a-1) Finances : Etablir le plan de financement annuel. Assister la direction générale dans le choix des banques. Etre associés aux contacts avec les banquiers ou les prendre par délégation de la direction générale. - 11 -
  13. 13. Etablir et actualiser le tableau des conditions bancaires. Fournir à la direction générale toutes les informations de synthèse nécessaires à la négociation avec les partenaires financiers. Gérer et superviser la trésorerie de la société dans le cadre du plan annuel de trésorerie. Etablir le tableau de bord financier quotidien, hebdomadaire et mensuel de la société. En assurer le suivi. Conseiller la direction générale sur le montant des autorisations de court terme à négocier avec les partenaires financiers. Se tenir informé des possibilités de crédit à court terme (nature et taux) . Assister la direction générale dans la négociation avec les partenaires financiers. Soumettre à la direction générale : Le choix des financements à long et à moyen termes ; L’introduction de nouvelles sources de financement à court terme. Instruire les dossiers de demandes de prêts, de subventions et d’aides dont peut bénéficier l’entreprise. En assurer le suivi. Réaliser les analyses financières de synthèse de la société à usage interne ou à destination des tiers. Définir, en relation avec la direction générale, les conditions de paiement clients. Veiller à leur application. Etre consulté pour toute condition de paiement spéciale accordée aux clients. Réaliser les analyses de bilan des clients dont les relations avec la société le justifient. Informer la direction générale de tout risque de non solvabilité des clients, sur constat de l’en-cours ou des commandes, ou sur demande de la fonction commerciale. Déterminer les conditions de paiement aux fournisseurs et les modalités de règlement Veiller au respect des échéances programmées. Informer la direction générale de tout risque de retard de paiement. Etre responsable de la caisse de la société.7. Comptabilité: Le service comptabilité permet d’effectuer un bilan sur, d’une part lasituation financière de l’entreprise, et d’autre part le résultat, bénéfice ouperte, pour une période déterminée, ainsi ce service représente une sécuritépuisqu’il a en sa possession des preuves et une connaissance des moyensd’utilisation des comptes comme outils de gestion. - 12 -
  14. 14. Etre responsable de la tenue de la comptabilité : Comptabilité générale Comptabilité clients Comptabilité fournisseurs Comptabilité banques Etablir ou faire établir l’ensemble déclarations comptables, fiscales, sociales, ou à caractère économique demandées à la société. Faire procédés, sauf instructions écrites contraires de la direction commerciale, au recouvrement des créances échues. Informer la direction générale et commerciale de tout risque de non solvabilité des clients. Suivre l’évolution de la législation dans le domaine comptable. Proposer toute amélioration des procédures comptables (plan comptable inclus) Proposer à la direction générale la révision des provisions facultatives. Etre responsable de l’inventaire : -Définir les procédures -Veiller à leur respect -Assurer la valorisation de l’inventaire Etablir les déclarations fiscales, garantir leur conformité, leur contenu et les procédures qui concourent à leur mise en forme. Assurer les relations avec la direction des impôts. Négocier, le cas échéant, des agréments fiscaux avec l’administration.8. Personnel: Le statut de la société ABC se compose de deux personnels : Permanents Temporaires Le personnel temporaire ou saisonnier est employé pour une duréelimitée, suite à un besoin de main d’œuvre en haute saison. Le personnel permanent est employé pour une durée indéterminée,jusquà l’âge de la retraite, les salaires des employés sont réglés par mois, etsoumis aux conditions reconnus de l’IGR, CNSS…… - 13 -
  15. 15. Pour mieux contrôler la situation du personnel, ABC a acquis un nouveausystème électronique de pointage à l’entrée et sortie du personnel, pourpermettre de calculer les heures de travail, ainsi, le service de paie établit unbulletin de paie, en tenant compte des primes ajoutées au salaire brute.9. Service Commerciale C’est un service qui a pour objet de mettre les produits d’Atlas BottlingCompany à la disposition des consommateurs, ce qui nécessite l’existenced’un ensemble de sous services qui travaillent dans une coordinationcohérente afin de mener cette tâche à bien : Sous service vente ; Cellule froide ; Relation publique et évènements spéciaux ; Superviseurs ; a. Sous service vente : C’est un sous service dirigé par un chef de vente (chef de zone) quis’occupe de toute les ventes de la zone B. a.1 Les ventes directes : Ce sont des ventes assurées par les moyens propres de la société selon unplan régit par des responsable de ce service.La société veille à ce que la distribution et le placement de ses soient en bonétat, c’est pour cette raison que le vendeur établit un bon de livraison auprofit du grossiste. a.2 Les ventes indirectes La société se trouve dans l’obligation de confier cette de vente auxgrossistes, en cas de force majeur qui l’empêche d’assurer ses ventes dans lesmeilleures conditions. b- Cellule froid : C’est une cellule qui s’occupe d’entretien et réparation d’équipementfroid comme les réfrigérateurs, le placement et récupération de frigos desdétaillants c- Relation publique et événement spéciaux : - 14 -
  16. 16. C’est un ensemble des moyens mis en œuvre par ABC pour établir ou rétablir un climat favorable au sein de l’entreprise avec les clients et les consommateurs. d- Superviseurs : Ce sont des gens chargés d’exercer un contrôle à haut niveau Suivi vendeurs, pré vendeurs et livreur Négociation Contrôle de la bonne utilisation des frigos. Développement des points de ventes Rencontre avec les clients Rapport journalier vendeur 10. Service Administration des ventes : L’administration des ventes est une action de gérance d’un chiffre d’affairequi nécessite l’existence d’un ensemble cohérent des sous services. ceux-cipermettent un déroulement hiérarchique du travail journalier afin de fournir unensemble de documents qui facilitent la comparaison et l’analyse quotidiennesde la situation des ventes. *Les sous services : Checkage; Dispatching; Liquidation; Action promotion ; Cellule vente ; a- Checkage : Le rôle des checkeurs est le chargement et le déchargement des camions d’ABC. b- Dispaching : C’est un système d’exploitation centralisant les renseignements relatifs à la distribution des boissons dans la zone B et qui permet d’en régler Toutes les commandes dans son temps exact à partir d’un poste central. Pour ce travail l’existence du HHT* est nécessaire. *HHT : hand held terminal (TPF, terminal portable de facturation) c’est une machine électronique qui possède un écran, une imprimante et un clavier. Son rôle est la collecte des informations (charge, décharge, commande….), organise les ventes et facilite la facturation. *Les systèmes de distributions sont : -Pré-vendeur : C’est un vendeur qui sort le matin à un secteur déterminé pour collecter les commandes des clients et qui fait le marchandising. - 15 -
  17. 17. -Livreurs : Après la collecte des commandes, le livreur livre la commandedes clients le jour suivant.-Vendeurs conventionnel : Afin d’organiser l’acheminement des produits dela société, ABC adopte un système conventionnel selon la nature de laclientèle et le marché. c- Liquidation : C’est le traitement et l’analyse des informations que le liquidateur reçoit des checkeurs. Liquidation grossiste : Il s’assure de la qualité, le prix, la consignation et le montant de la facture. Puis il adresse un document appelé situation financière des grossistes qui présentent résumé de tous les achats effectués par chaque grossiste durant chaque mois. Liquidation vendeur : Cette opération se fait à partir des informations données par chevato qui présente les chargements et les rendements de chaque toute la journée. d- Action promotion : C’est la collecte d’information de chaque dépôt, afin de centraliser toutes les données à Oujda pour évaluer un suivi global qui permettra de connaître la situation budgétaire et faire la synthèse afin d’évaluer la promotion à travers le taux de succès et le taux de performance pour cela, il faut établir quotidiennement : Suivi promotion semi grossiste, grossiste et consommateur Suivi concours Suivi planning Etablir des prévisions Etablir des quotas e- Cellule vente : La cellule vente s’occupe de la collection des informations concernant lesventes dans la zone B. Cette collection permettra d’établir : • Un suivi de commission vendeur • Un suivi des ventes par centre de distribution, par route, par taille….. • Les quotas • Les ristournes Ce travail permet la connaissance de la situation de la situation financière et l’évolution de la rentabilité de chaque dépôt. - 16 -
  18. 18. 11. Service secrétariat, standard et réception: C’est le service le plus lié à la direction d’usine, une seule personne y coordonne les travaux suivants : La réception journalière des ventes, des dépôts de la zone B par fax, et leur transmission au service concerné. La saisie des différents documents commerciaux tels que les commandes, ainsi le traitement des attestations des stagiaires et autres documents. Un micro-ordinateur Un téléphone, fax Un marqueur des appels téléphoniques Réception et transmission des appels téléphoniques internes et externes Accueil des visiteurs Remplissage des bons de sortie pour les employés souhaitant s’absente. 12. sercive informatique Ce service est dirigé par trois personnes qui effectuent les tâches suivantes : Développement : il s’agit d’acheter, de développer des logiciels en fonction du besoin interne, et de maintenir le réseau informatique reliant les différents dépôts de la société. Maintenance : la personne responsable s’occupé de la maintenance du soft (logiciel) et hard (matériel). Logistique : la personne chargé est en étroite relation avec le service magasin pour imputer les écritures nécessaires en base de données.13.Organigramme de la société - 17 -
  19. 19. Directeur d’usine Tanger Directeur d’usine OujdaContrôle de qualité Secrétariat Service Service Service finance Service achat production & administratif Commercial Fabrication Comptabilité Vente Magasin Personnel Publicité Maintenance Caisse Checkage - 18 -
  20. 20. D’après l’organigramme, il s’avère qu’Atlas Bottling CompanyOUJDA adopte une structure hiérarchico-fonctionnelle (staff and line )caractérisée par une dissociation entre les fonctions opérationnelles et lesfonctions de décisions stratégique et enfin un mode de communication entre lesmembres de l’entreprise à la fois vertical ( selon la voie hiérarchique définie ) ethorizontal( coopération entre les niveaux hiérarchiques parallèles ). Unestructure qui convient mieux a ABCO puisque c’est une entreprise monoproductrice et peu complexe. Pour savoir plus sur le rôle et les tâches accomplies par chaquedépartement ( élément de structure ) au sein de la société, passons au secondchapitre qui va en faire la présentation ainsi que la description de manièresynthétique - 19 -
  21. 21. - 20 -
  22. 22. A. La saisie de l’inventaire sur le programme OptiMaint :OptiMaint est un logiciel de Gestion de Maintenance Assisté par Ordinateur (G.M.A.O).Il permet de gérer un parc déquipements de toute nature (machines, outillages, véhicules,bâtiments,...), aussi bien sur le plan curatif que sur le plan préventif.OptiMaint peut sinscrire dans une logique de maintenance multi sites et mêmes multisociétés. Avec une seule licence OptiMaint, vous gérez la maintenance dun nombre illimitéde sites et/ou de sociétés. B. Description du système dinformation - 21 -
  23. 23. La fonction du système d’information est le suivi et le développement desoutils informatiques et stratégiques, assurant la disponibilité et la bonnecirculation de l’information entre services. Pour ce faire, le système d’information dispose d’une cellule système chargéde la gestion du matériel informatique, et du réseau. Se système est présenté comme ci-dessous : SERVICE SYSTEME D’INFORMATION (R.ELFILAHI) CELLULE SYSTEME Responsable Système (F. RAIHAN) Assistant Système (M.CHALLI) Le système informatique d’ATLAS BOTTLING COMPANY, est enperpétuel développement pour pouvoir faire face aux défis et aux exigences dela société, en matière de suivi du développement informatique, ce qui expliquela présence de plusieurs ingénieurs en informatique. Chacun prenant à charge lesuivi et le développement d’un projet ou d’un autre. Par exemple, le responsable développement se charge du développement del’application de gestion commerciale de la société, il travail donc encollaboration avec l’ingénieur chargé du développement des bases de données, - 22 -
  24. 24. et avec le responsable système, en cas de besoin (Mise à jour de la configurationd’un ordinateur par exemple,…), ce dernier travail surtout sur le matériel plusque sur le logiciel, sauf pour ce qui concerne les configurations réseau desserveurs, des switchs, des firewalls, des routeurs, et des ordinateurs,… C. Taches effectuées Les taches effectuées dans la société atlas botling company ont été diverseset variées. En ce qui concerne la maintenance des ordinateurs, les matériels sesuccèdent chaque jour et il est rare que l’on ait le même d’un jour à l’autre. Dans un premier temps, il a fallu être attentif. Observer les autrestechniciens à l’oeuvre, poser des questions, tester des ordinateurs etimprimantes, et noter de façon précise les défauts rencontrés. Dans un deuxième temps, après cette première période d’observation, il afallu essayer de résoudre le problème, raisonner un minimum pour déterminer lacause du problème. Enfin dans un troisième temps, procéder aux manipulations,tester le matériel en remplaçant une pièce et essayer toutes les combinaisonspossibles s’il en existe plusieurs, etc.… Etude d existant : Pour le moment, tous les responsables précités son basés au siège àTanger, ils effectuent des visites périodiques à Oujda, pour s’assurer un bonfonctionnement du système et pour implémenter les nouvelles modifications àapporter au système. A Oujda, le suivi et la maintenance du système, est assurée par destechniciens, actuellement deux qui se partagent les taches, et qui se remplacenten cas d’absences de l’un ou de l’autre. Voici une présentation sommaire de l’équipement informatique gérée par leservice :A Oujda :45 ordinateurs, trois Imprimantes de marque HP laser Réseau (HP4250 etHP4200), et trois autres Jet d’encre de marque HP 840C. - 23 -
  25. 25. Trois serveurs de marque IBM (xSeries) : le premier est un contrôleur dedomaine, le deuxième Serveur de Bases de Données, et enfin le troisièmeServeur de Messagerie CONFIGURATION FONCTION Marque : IBM Génération : XSERIES 325 Les informationsServeur Type Proc : Intel Xeon sont centrées, avec le partages Vitesse Proc : 3 GHz des ressourcesContrôleur (imprimantes, RAM : 1 Go fichiers,..)de Domaine DD : 6 D.D SCSI de Capacité 76 Go montés en RAID5 Physique Bande Magnétique : 40 GoServeur Marque : IBM Il utilise comme Génération : XSERIES 326 Système :de Bases SQLSERVER Type Proc : Intel Xeon Permet la gestion desDonnées bases de données telle Vitesse Proc : 3.6 GHz que : -BD pour la RAM : 2 GHz Comptabilité DD : 6 D.D de Capacité 76 Go -BD Commerciale montés en RAID5 physique -BD pour OPTIMANT Bande Magnétique : 40 Go (GMAO)Serveur Marque : BULLde Gestion de la messagerie Type Proc : Intel Pentium III à l’intérieur et àMessagerie Vitesse Proc : 1 GHz l’extérieur de RAM : 512 MHz l’Entreprise Pour effectuer ces taches DD : 2 D.D de Capacité 4 Go il utilise Exchange 2003 montés en RAID1 Physique Bande Magnétique : 40 GoTous cet équipements est interconnectés grâce à l’équipement Réseaux quipermet la circulation des informations entre les machines. - 24 -
  26. 26. La topologie utilisée pour ce réseau est en étoile, car toutes les connexionspassent par un périphérique central, avec un débit de 100Mb/s. L’équipement réseaux se compose de :Quatre switchs, deux Routeurs et deux lignes Fibre Optique. A Nador :Quatre ordinateurs, un Routeur et une Imprimante HP 1200 A Al-Hoceima :Quatre ordinateurs, un Routeur et une Imprimante HP 1100 A Taza :Deux ordinateurs, un Routeur et une Imprimante Canon LBP 1200 A Taourirt :Deux ordinateurs, un Routeur et une Imprimante HP 1010 A Berkane :Trois ordinateurs, un Routeur et une Imprimante HP 1100MISSION : Mon stage s’est déroulé au sein du service informatique sousl’encadrement de l’assistant système, qui se charge de la maintenance del’équipement informatique et des T.P.F (Terminal Portable de Facturation) dansla zone B (Oujda et dépôts affiliés : Berkane, Nador, Al Hoceima, Taourirt etTaza). Ce qui a fait que les tâches exécutées au sein de l’Entreprise étaient axéessurtout autour de deux points :L’équipement informatique et les H.H.T (Hand Held Terminal ou T.P.F.)1. Montage d’une unité centrale a. Pièces nécessaires : Avant de procéder au montage, on a eu les composantes suivantes : Le boîtier : Renferme tout le matériel. Lordinateur fonctionne très bien sans, mais un boîtier évite les problèmes liés à des contacts indésirables avec cet ensemble très sensible. Offre sur sa face avant, au minimum trois baies 5 ¼ et deux 3 ½ pouvant recevoir les Lecteurs dits internes. Le disque dur : Lune des fonctions importantes de lordinateur est le stockage de données diverses et variées. Le disque dur, de très grande - 25 -
  27. 27. capacité actuellement (presque 100 Gigaoctets), ne peut être laissé de côté. La carte mère : Élément de base de lordinateur, indispensable, car supporte les autres éléments constitutifs. implantés sur cette carte se trouve entre autre chose le Microprocesseur, le Chipset, les connecteurs divers (PCI), (AGP) et autres. Microprocesseur : Cœur du système informatique, centre névralgique. Sa vitesse de fonctionnement (calcul) détermine la capacité de travail de lordinateur. Lecteur disquette : Indispensable pour linstallation de certain logiciels, mais aussi en cas de plantage du système dexploitation. En effet une disquette de démarrage, préparé à lavance, permet daccéder à lordinateur et de réparer les éventuels défauts. Lecteur CD-ROM : Le temps des logiciels sur Disquettes est révolu. Pratiquement tous est vendus sur un support CD. Celui-ci offre la particularité dêtre presque indestructible.• Carte graphique : Autant se passer dordinateur sil nest pas possible de voir ce quil retourne comme informations. Suivant lutilisation finale du système cette carte sera plus ou moins sophistiquée bien la plus simple permet de réaliser un travail évidemment confortable, et le résultat final nen souffre pas sil ne sagit que de texte.• Carte son : Non indispensable mais faisant néanmoins désormais partie de lenvironnement du système informatique. Nécessaire pour la diffusion du son sur le PC.• Barrettes mémoires : élément indispensable, la RAM est une mémoire de travail temporaire dans laquelle lordinateur stocke les programmes et les documents en cours dutilisation.b. Montage de l’ordinateurAvant toute chose, sassurer dêtre déchargé de toute électricité statique.Pour cela, brancher le boîtier au secteur, sans mettre sous tension, toucher la - 26 -
  28. 28. partie métallique nue de peinture. Généralement cela suffit pour travailler tranquillement, mais le mieux est encore un bracelet antistatique. c. Mise en place des pièces • La carte mère : La mise en place de la carte mère nécessite beaucoup de précautions. Dune part pour ne pas introduire de lélectricité statique, dautre part que le dos de celle-ci ne touche pas la masse métallique du châssis du boîtier. Il est nécessaire de positionner des Entre-toises afin décarter la carte du châssis. Ensuite, mettre en place les vis. • La carte graphique : Se place dans le connecteur AGP, sur la carte mère. Dune absolue nécessité, pour visualiser toutes les informations venant de lunité centrale. • La carte son : Se place dans un connecteur PCI, sur la carte mère. Pas indispensable, mais néanmoins nécessaire pour la diffusion de médias (Fichiers son, CD audio, DVD film, etc.). Mettre le disque dur à sa place, en le fixant. • Le lecteur de disquettes : Se branche sur le connecteur FLOPPY, sur la carte mère. Encore nécessaire pour accéder à certains moments à lordinateur, tout particulièrement en cas de plantage du disque dur. • Le disque dur : Se branche sur le connecteur IDE 1, sur la carte mère. Le plus courant des lecteurs de Disque dur sont au standard IDE.2. Réparations des pannes matérielles des ordinateurs : Le pc est en bien des points une machine étonnante, qui semble parfois doué d’une certaine personnalité. Combien de fois nous sommes-nous retrouvés face à un écran noir et une machine récalcitrante, alors que quelques minutes auparavant tout fonctionnait à merveille. Voici quelques symptômes typiques et des suggestions en ce qui concerne les éventuels remèdes à y apporter que j’ai pu apprendre lors de ma période de stage dans le service technique et maintenance. a. Les défaillances fatales : - 27 -
  29. 29. La panne généraleSymptôme : on allume le PC et rien ne se passe, hormisL’émission éventuelle de quelques bips sonores déchirantes. Cote d’alerte niveau 0 : si l’ordinateur ne donne aucun signe de vie, onvérifie l’alimentation électrique, cette vérification permet souvent de gagner dutemps en évitant de rechercher une panne non existante. Cote d’alerte niveau 1 : si le problème ne concerne pas l’alimentationélectrique, on vérifie les éventuels fusibles de protection et l’absence de court-circuit au niveau de la carte mère ou de son alimentation. Cote d’alerte niveau 2 : l’ordinateur donne des brefs signes de vie soit enclignotant ses voyants, soit ronronner le ventilateur avant d’apparaître inanimé.Dans ce cas on vérifie si le système fournit assez de puissance pour alimentertout l’équipement et si les câbles d’alimentation ne sont pas endommagés ou malconnectés.Cote d’alerte niveau 3 : le disque dur et la ventilation manifestent leur présencemais l’écran reste obscur. Avant toute chose, premièrement on vérifie lebranchement du câble d’alimentation et le raccordement du câble detransmission des signaux vidéo à la carte d’affichage, si la panne vient de cettedernière, l’ordinateur devrait logiquement émettre une suite de bips sonores. Onéteint le PC quelques minutes puis on le rallume, si la situation est encoredésespérante, il faut cette fois procéder au démontage des cartes d’extension lesunes après les autres pour identifier la source du problème Cote d’alerte niveau 4 : une suite de bip sonores se prolongent, ils peuventpourtant permettre d’identifier la nature du problème. Le BIOS a détecté unegrave erreur de configuration. On vérifie dans la documentation de l’ordinateurla signification des différents bip sonores.Défaut de paritéSymptôme : l’ordinateur signale un défaut de parité et indique éventuellementson origine (exemple : « Parity error at 18402h »). Cette défaillance a pourorigine l’une des puces mémoires présentes dans l’ordinateur. L’adresse(18402h) trahit cette dernière avec une précision toute informatique. A uneadresse à 9FFFh, le défaut se situe dans les 640 Ko de base de mémoire detravail, le défaut peut être imputé à des échanges de données transitant par le bus - 28 -
  30. 30. ou à la recopie de l’un des Bios en mémoire (Shadowing). Supprimez l’optionShadow-RAM correspondant à l’adresse incriminée et redémarrer l’ordinateurpour vérifier que le problème a bien disparu.b. La défaillance du disque durL’ordinateur ne démarre plus depuis le disqueSymptôme : apparition de message comme« Non system disk or disk error », ce message peutApparaître lorsqu’un disque IDE a été monté et doté D’un système d’exploitation. Le problème peut aussi venir de défauts dans un des premiers secteurs Généralement, une action logiciel aendommagé le système d’exploitation, dans ce cas on test le disque avec lesNorton (NDD) ou Diskfix, par exemple. Si cela ne marche pas, on restaure lessecteurs de démarrage à l’aide de la commande SYS du DOS.Message « pas de système » ou l’un des messages d’erreur du disqueSymptôme : le disque dur tourne, mais il se refuse à tout accès. L’écran affiche« disque non système » ou « disque erreur ». Dans ce cas on tape la commandeSYS à partir d’une disquette sur laquelle se trouve une copie correcte dusystème d’exploitation. Si cela ne change rien, le défaut peut se trouver dans latable des partitions. On lance la commande FDISK et on vérifie qu’une partitionqu’une partition MS-DOS existe et qu’elle est active. Si la partition n’existeplus, on peut plus récupérer les données la recréer et lancer la commandeFORMAT/S après redémarrage du système. Si le disque dur refuse toujours dedémarrer, peut être une erreur existe dans la table de partitions produite parFDISK lui-même ! Cela peut se produire quand le disque a été utilisé avec unautre système d’exploitation. Macintosh ou Nouvel par exemple. Dans ce cas, ilfaut effectuer un formatage physique.c. Formatage physiqueSymptôme : le disque dur ne se laisse pas installer correctement ou une série desecteurs défectueux se déclarent. Le formatage physique est un remède qu’ondevrait avoir recours si le disque dur est gravement perturbé.Le disque dur ne se laisse pas installerSymptôme : « piste 0 défectueuse » ou « track 0 damaged » sont des messagesfatales fatals annonçant qu’un disque dur est hors service. - 29 -
  31. 31. d. Les défaillances des périphériquesExemple : Problème avec la carte graphiqueSymptôme : la carte graphique S3 ne fonctionne plus dès qu’on utilise un portde communication. De toute évidence, le port COM4 est à incriminer. Les cartesgraphiques équipées d’une puce de type S3 exploitent en effet l’adresse de basedu port série COM4, à savoir 2E8. Certaines cartes S3 acceptent sans problèmele déplacement de leur adresse de fonctionnement. Dans le cas contraire, ilfaudra se résoudre à se passer du port COM4, soit en le désinstallantphysiquement, soit en l’inhibant par voie logicielle.3. LES RESEAUX D’ORDINATEURS Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Ilpermet à différentes machines d’accéder en commun à la plupart des ressourcesaussi efficacement que dans le cadre d’un système centralisé. Dans le cas où la Connexion se réduit à un simple câble reliant des ordinateurs sur un mêmesite, on parle de réseau local. Un réseau longue distance englobe plusieurs sitesinterconnectés par des liaisons plus élaborées telles que les lignes téléphoniquesspécialisées ou les satellites. a. Le câblageQue ce soit pour le partage dune imprimante, des données sous forme defichiers, de programmes, de puissance de calcul, dun accès à un autre réseau(comme Internet), dune gestion de domaine, ou aussi pour jouer à plusieurs, lescartes réseaux sont devenues indispensables dans le quotidien dun parcInformatique quelquen soit sa taille. Elle entraîne des économies dans le partagedes imprimantes, elles permettent la sécurisation des données grâce au serveur. Il suffit de deux ordinateurs pour concevoir un réseau ; cest dans cet idée, queje vais vous présenter le réseau BNC et RJ45, puis vous proposer la conceptiond’un câble RJ45 croisé 10/100 Mbps.BNC - branchement - 30 -
  32. 32. Pour faire un réseau en BNC, il suffit dintégrer des cartes réseaux 10 MbpsBNC dans les ordinateurs, de les relier par un ou des câbles coaxiaux suivant lenombre de poste, puis de placer au moins un bouchon de charge 50 W (Ohms) àlextrémité dun des câbles pour que la connexion fonctionne (pour une petitelongueur de câble). Il est préférable dutiliser des connecteurs "T" sur chaqueordinateur, et de placer un bouchon aux deux extrémités dans ce réseau linéaire.Voici deux schématisations de réseaux en câble BNC fonctionnelles.Réalisation d’un câble réseau RJ45 croisé ou DroitCest très simple, il ny a pas un gros defforts à fournir, il me faut juste du câbleblindé pour réseau à 4 paires torsadées monobrin (catégorie 5E), des connecteursRJ45 à sertir, une pince à sertir les fiches RJ45 et si vous voulez protéger votreoeuvre, des manchons de protection et de renfort en PVC souple. Je sectionne une longueur de câble réseau à la dimension souhaitée. Je dénudelextérieur du câble et son blindage sur les deux extrémités afin de navoir plusque les 4 paires colorées de chaque coté. Il ne faut pas dénude les paires. Et puisje désolidarise les paires et j’allonge les brins. Ensuite j’ordonne les brins selonle schéma de la figure 1 pour obtenir un câble croisé ou comme sur la figure 2pour fabriquer un câble droit.Figure 1 - Ordre des brins du câble croisé. Figure 2 - Ordre des brins du câble droit.Je saisisse la première fiche RJ45 entre les doits. Le petit levier en plastique doitêtre positionné derrière comme sur la figure 3. - 31 -
  33. 33. En fin j’insère les brins dans lordre choisi pour chacune des extrémités. Et jeserre la fiche à laide de la pince RJ45. La réparation des Imprimantes La plupart des problèmes rencontré c’était : Saut de page, Bourrage, Couleurs, Imprimante non trouvée.On a trouvé comme traitement pour :Saut de page : Revoir la marge et spécifier Imprimante.Bourrage : Revoir grammage papier et paramétrage del’Imprimante.Couleurs : Revoir la cartouche couleur.Imprimante non trouvée : Installation du bon pilote. Automatisation de l’installation du Windows2000 Pro Deux fichiers sont utilisés pour automatisation de l’installation de Win2kPro :-fichier de réponse :C’est un fichier texte contenant les paramètres de configuration répondant auxquestions du programme d’installation auxquelles l’utilisateur devrait autrementrépondre.-fichier UDF (Uniqueness Data Base Files) :Fichier contenant des paramètres de remplacement aux paramètres configurésdans un fichier de réponse. A l’aide d’un fichier de réponse et un fichier UDF, on a pus automatiserl’installation pour plusieurs ordinateurs nécessitant différentes configurations. Coté logiciels :On a installé et configurer « Symantec » Anti-Virus qui permet àl’administrateur de diagnostiquer, de corriger les problèmes, et de protéger les - 32 -
  34. 34. ordinateurs contre les Virus, de manière centralisée sans avoir à quitter sonbureau.On installé aussi certains logiciels tel que : -Raw_Write : pour créer des disquettes virtuelles. -Norton Ghost : pour créer des images de disque dure pour une restaurationultérieure. -Machine Virtuelle : comme son nom l’indique c’est une simulation del’ordinateur qui nous permet d’installer des Système d’Exploitation, deslogiciels… pour gagner du temps et bénéficier de la vitesse au teste.En ce qui concerne la partie des machine H.H.TH.H.T : Hand Held Terminal est un appareil électronique possédant : Une petite imprimante Un écran Un clavier Une Carte Mère Il facilite la facturation, utilisées généralement par les pré vendeurs et leslivreurs ces appareils ne cessent de tomber en pannes, dont la plupart des pannesse situent au niveau des composants précités. On démonte toujours les composants des machines HHT pour trouver leproblème, et on a constaté que 60% des pannes sont causées par les saletés quise trouvent à l’intérieur des machines (poussière, boissons versées dessuaccidentellement), donc on nettoie ces appareils à l’aide des produits spéciaux. Parfois on change juste les pièces défectueuses, et parfois on utilise le ferà souder, afin de réinstaller certains composants intégrés dans la carte Mère tels :les puces, les résistances, les piles…etc. - 33 -
  35. 35. ATLAS BOTLING COMPANY est aujourd’hui un des leaders deson secteur. Cette société est impressionnante par son organisation etla décontraction de ses employés qui ne prônent que leprofessionnalisme. Le choix de la société de stage a toujours été porté vers une sociétéqui dispose d un champ informatique en réseau car mon objectif étaitclair : apprendre à gérer le réseau, reconnaître les panne, réparer lesordinateurs. Je crois que mon objectif a été largement atteint. D’une part carATLAS BOTLING COMPANY m’a donné la chance d’apprendreaux cotés de professionnels et d’autre part car ce stage m’a permis demobiliser mes connaissances pour expérimenter et concevoir deschoses nouvelles, comme créer un serveur Proxy, et installer le réseau. - 34 -

×