10e séminaire – 24 & 25 mai 2012 - OcéanopolisLes GULL, une territorialité hybride ? Le cas de Giroll                    P...
Sommaire    Contexte scientifique    Hypothèses    Présentation de Giroll    Analyse «paysagère» en deux temps :      ...
Contexte scientifique I :            Les études sur les logiciels libres        Essentiellement une analyse :           –...
Contexte scientifique II :                   Géographie et numérique        Deux dualismes qui se recoupent :           –...
Hypothèses        Les GULL comme terrains privilégiés      Le Libre, objet frontière des GULL      Un ancrage local esse...
Giroll            Un terrain détude étalon    Un GULL bordelais, fork amical de lABUL    Un collectif, pas une associati...
Extrait de log du chan IRC2011-09-01 19:59:14   Doulilos    salut2011-09-01 20:06:43   +Norore salut Doulilos2011-09-01 20...
Affiches dinstall-parties         9e séminaire M@rsouin      24 et 25 mai 2012-Océanopolis
Analyse «paysagère» en deux           temps          9e séminaire M@rsouin       24 et 25 mai 2012-Océanopolis
Analyse «paysagère», temps 1                   Précision du vocabulaire      Lieu : espace où la distance nest pas     pe...
Analyse «paysagère», temps 1Lhybridation de lieux réticulaires et territoriaux       Arrière-plan : la     salle, lieu te...
Analyse «paysagère», temps 1              Aporie de cette approche     Couple lieu réticulaire / territorial :    redoubl...
Analyse «paysagère», temps 2                         Autopsie du lieu        Plusieurs sens pour le mot lieu :           ...
Analyse «paysagère», temps 2      Giroll est un lieu mobile et polytopique    Sites activés :       –   Radio       –   I...
Conclusion         Intérêt de la théorie de lespace mobile      pour comprendre lespace géographique      contemporain  ...
Bibliographie 1/2Alleyne, B., (2011), « Challenging Code: A sociological reading of the KDEFree Software project », Sociol...
Bibliographie 2/2Lévy J., (2003), « Lieu », In Dictionnaire de la géographie et de l’espace dessociétés, pp. 560-561, Beli...
Merci pour votre attention                       Pierre-Amiel Giraud                   pagiraud@u-bordeaux3.fr            ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL

620 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
620
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les GULL, une territorialité hybride ? Le cas de GiroLL

  1. 1. 10e séminaire – 24 & 25 mai 2012 - OcéanopolisLes GULL, une territorialité hybride ? Le cas de Giroll Pierre-Amiel Giraud Doctorant Université de Bordeaux UMR 5185 ADES
  2. 2. Sommaire Contexte scientifique Hypothèses Présentation de Giroll Analyse «paysagère» en deux temps : – Giroll est un lieu hybride – Giroll est un lieu mobile et poly-topique 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  3. 3. Contexte scientifique I : Les études sur les logiciels libres  Essentiellement une analyse : – Des interactions en ligne – De lactivité des développeurs  Une approche par projet, voire par produit, et non par compétenceRéf. : Alleyne, 2011 ; Bolici, Howison & Crowston, 2009 ; Demazière, Jullien &Horn, 2006 ; Ghosh, 2005 ; etc. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  4. 4. Contexte scientifique II : Géographie et numérique  Deux dualismes qui se recoupent : – Réseau vs territoire – Numérique vs innumérique  Le géocyberespace : – Articulation et non intégration – Larticulation nest pas penséeRéf. : Bakis, 2010 ; Lévy et Lussault (dir.), 2003 ; Sassen, 2008. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  5. 5. Hypothèses Les GULL comme terrains privilégiés  Le Libre, objet frontière des GULL  Un ancrage local essentiel pour la diffusion voire la production du Libre  Un lieu dobservation de pratiques spatiales au-delà des dualismesRéf. : Star & Griesemer, 1989 ; Stoveland, 2008. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  6. 6. Giroll Un terrain détude étalon Un GULL bordelais, fork amical de lABUL Un collectif, pas une association Une organisation : – En vue des install-parties – Avec une vision globale du Libre 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  7. 7. Extrait de log du chan IRC2011-09-01 19:59:14 Doulilos salut2011-09-01 20:06:43 +Norore salut Doulilos2011-09-01 20:06:47 +Norore que pouvons-nous pour toi ?2011-09-01 20:06:51 Doulilos salut Norore2011-09-01 20:06:57 Doulilos je suis nouveau sur Bordeaux2011-09-01 20:06:58 Doulilos depuis lundi2011-09-01 20:07:13 +Norore bienvenue sur Bordeaux =)2011-09-01 20:07:15 Doulilos et je cherche des assos libres pour minvestirun peu2011-09-01 20:07:24 Doulilos tétais au concert hier sur les quais ?2011-09-01 20:07:24 hyogapag giroll c pas une asso2011-09-01 20:07:27 hyogapag désolé2011-09-01 20:07:29 +Norore alors, déjà, nous ne sommes pas une asso maisun collectif !2011-09-01 20:07:50 Doulilos ^^ 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  8. 8. Affiches dinstall-parties 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  9. 9. Analyse «paysagère» en deux temps 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  10. 10. Analyse «paysagère», temps 1 Précision du vocabulaire  Lieu : espace où la distance nest pas pertinente  Lieu réticulaire : abolition de la distance par connexité  Lieu territorial : abolition par contiguïtéRéf. : Beaude, 2008 ; Lévy, 2003. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  11. 11. Analyse «paysagère», temps 1Lhybridation de lieux réticulaires et territoriaux  Arrière-plan : la salle, lieu territorial  2e plan : le rôle du pan-sensoriel  1er plan : la radio + le chan IRC, lieux réticulaires 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  12. 12. Analyse «paysagère», temps 1 Aporie de cette approche Couple lieu réticulaire / territorial : redoublement réseau vs territoire Hybridité : nécessité de deux essences différentes→ Comment rendre compte des contraintesimpliquées par les matérialités spécifiques dechaque outil sans réifier le lieu ? 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  13. 13. Analyse «paysagère», temps 2 Autopsie du lieu  Plusieurs sens pour le mot lieu : – Site, support matériel daccueil – Lieu, assemblage temporaire – Localité, mémoire des lieux du site  Lieux territoriaux / réticulaires → sites territoriaux / réticulairesRéf. : Retaillé, 2012. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  14. 14. Analyse «paysagère», temps 2 Giroll est un lieu mobile et polytopique Sites activés : – Radio – IRC – Salle Dautres lieux à dautres moments 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  15. 15. Conclusion  Intérêt de la théorie de lespace mobile pour comprendre lespace géographique contemporain  Les GULL, lieux dobservation essentiels des enjeux sociaux et spatiaux du Libre  Prochains chantiers de la thèseRéf. : Retaillé, 2005. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  16. 16. Bibliographie 1/2Alleyne, B., (2011), « Challenging Code: A sociological reading of the KDEFree Software project », Sociology, vol.45, n°3, pp. 496-511.Bakis, H., (2010), « TIC et aménagement numérique des territoires », In Lestechnologies de l’information et de la communication (TIC) : des outils auservice du développement territorial, Montbelliard.Beaude, B., (2008), « Éléments pour une géographie du lieu réticulaire »,Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).Bolici, F., J. Howison, et K. Crowston, (2009), « Coordination withoutdiscussion? Socio-technical congruence and Stigmergy in FOSS projects »,In Vancouver, Canada.Ghosh, R., (2005), « Understanding free software developers: Findings fromthe FLOSS study », In Perspectives on FOSS, éd. J. Feller, B. Fitzgerald, S.Hissam, et R. Lakhani, pp. 23–46, MIT Press.Jullien, N., D. Demazière, et F. Horn, (2006), « How free software developerswork. The mobilization of “distant communities” », Cahier de recherches, n°7. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  17. 17. Bibliographie 2/2Lévy J., (2003), « Lieu », In Dictionnaire de la géographie et de l’espace dessociétés, pp. 560-561, Belin.Lévy J. et M Lussault, éd., (2003), Dictionnaire de la géographie et delespace des sociétés, Belin.Retaillé, D., (2005), « L’espace mobile », In Le territoire est mort, vive lesterritoires ! : une (re)fabrication au nom du développement, éd. BenoîtAntheaume et Frédéric Giraut, pp. 175-201, IRD.Retaillé D., (2012), Les lieux de la mondialisation, Le Cavalier Bleu.Sassen S., (2008), Territory, Authority & Rights,Star S. et J. Griesemer, (1989), « Institutional Ecology, ’Translations’ andBoundary Objects : Amateurs and Professionals in Berkeley’s Museum ofVertebrate Zoology », Social Studies of Science, vol.19, n°3. pp.387–420.Stoveland J., (2008), « Managing Firm-Sponsored Open SourceCommunities : A case study of Novell and the openSUSE project », Universitéd’Oslo. 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis
  18. 18. Merci pour votre attention Pierre-Amiel Giraud pagiraud@u-bordeaux3.fr www.insolit.org @insolit_blog 9e séminaire M@rsouin 24 et 25 mai 2012-Océanopolis

×