Les internautes moteurs des processus d’adoption et développement de  l’E-Gouvernement   :   une   étude sur les communes ...
Le contexte <ul><li>Une littérature foisonnante sur l’Egouvernement depuis la fin des années 90. </li></ul><ul><ul><li>Mar...
L’objectif de cet article   <ul><li>Intégrer le rôle des citoyens dans les processus d’adoption et de développement des se...
Les modèles de développement <ul><li>Le modèle fondateur de Layne and Lee (2001)  4 stades successifs: </li></ul><ul><ul><...
Rompre avec la vision techno-centrée <ul><li>Pas de sentier unique mais une multitude de trajectoires individuelles. </li>...
Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les facteurs internes </li></ul><ul><ul><li>Ressources disponibles </l...
Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les déterminants externes au gouvernement local sont de deux types: </...
Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les déterminants externes au gouvernement mais internes à la commune. ...
Les citoyens moteur de l’E-gouvernement <ul><li>Le vote pour transformer la volonté des citoyens en action politique.  </l...
Assurer le contrôle démocratique <ul><li>Mise en ligne d’information sur les actions, les décisions et les processus polit...
Représenter les préférences <ul><li>Théorie de l’électeur médian (Black, 1948) </li></ul><ul><ul><li>Version forte: Le vai...
Un modèle empirique <ul><li>L’adoption des TIC par les administrés est une condition nécessaire pour que l’Egouv permetten...
Un modèle empirique <ul><li>2 modèles testés (sur les 1270 communes bretonnes). </li></ul><ul><ul><li>Modèle d’adoption: l...
Les hypothèses <ul><li>H1a  : plus le taux d’internaute dans la population est élevé, plus la probabilité que le gouvernem...
Méthodes <ul><li>Articulation de 3 bases de données. </li></ul><ul><ul><li>Enquêtes individus M@rsouin (2000 personnes int...
Résultats
Conclusion et perspectives <ul><li>La proportion estimée d’internautes semble jouer un rôle important dans l’adoption et l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les internautes moteurs des processus d’adoption et développement de

965 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
965
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
254
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les internautes moteurs des processus d’adoption et développement de

  1. 1. Les internautes moteurs des processus d’adoption et développement de l’E-Gouvernement   : une étude sur les communes bretonnes Godefroy Dang Nguyen, Sylvain DEJEAN et Adrien SOUQUET , M@rsouin Telecom Bretagne
  2. 2. Le contexte <ul><li>Une littérature foisonnante sur l’Egouvernement depuis la fin des années 90. </li></ul><ul><ul><li>Marquée par un fort déterminisme technologique. </li></ul></ul><ul><ul><li>Et le faible rôle accordé aux citoyens dans le développement de ce type de service. </li></ul></ul><ul><li>L’échec des premières prédictions sur les trajectoires de développement de l’Egouv (Norris 2010) </li></ul>
  3. 3. L’objectif de cet article <ul><li>Intégrer le rôle des citoyens dans les processus d’adoption et de développement des services d’Egouvernement. </li></ul><ul><li>Proposer une validation empirique du rôle moteur que peuvent jouer les citoyens. </li></ul><ul><ul><li>Utilisation d’une base de données qui recensent les sites web des gouvernements locaux Bretons. </li></ul></ul><ul><ul><li>Estimation du nombre d’Internautes par commune -> impact de la proportion d’internautes sur l’adoption d’un site web par une commune et le nombre de fonctionnalités sur ce site. </li></ul></ul>
  4. 4. Les modèles de développement <ul><li>Le modèle fondateur de Layne and Lee (2001) 4 stades successifs: </li></ul><ul><ul><li>Site web comme vitrine d’information. </li></ul></ul><ul><ul><li>Début d’interaction avec les citoyens, transactions. </li></ul></ul><ul><ul><li>Intégration verticale avec les autres administrations. </li></ul></ul><ul><ul><li>Guichet unique pour le citoyen, intégration totale. </li></ul></ul><ul><li>Ce schéma a donné lieu à plusieurs exégèses et variations </li></ul><ul><ul><li>(Andersen & Henriksen (2005), Moon (2002), Reddick (2004), Schelin (2003), Van der Waal & Vloeimans (2006) </li></ul></ul>
  5. 5. Rompre avec la vision techno-centrée <ul><li>Pas de sentier unique mais une multitude de trajectoires individuelles. </li></ul><ul><li>Le rôle du contexte de l’histoire et des contingences doit être examiné. </li></ul><ul><ul><li>Adoption sociale de l’innovation (Rogers, 1995, Gille 1998). </li></ul></ul>
  6. 6. Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les facteurs internes </li></ul><ul><ul><li>Ressources disponibles </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Taille de l’administration, existence d’un service TIC </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Forme organisationnelle. </li></ul></ul><ul><ul><li>Facteurs individuels et cognitifs. </li></ul></ul><ul><li>Complexité des déterminants internes est liée </li></ul><ul><ul><li>au caractère éphémère du mandat politique </li></ul></ul><ul><ul><li>A l’ambiguïté du mandat. </li></ul></ul><ul><ul><li>A la difficulté de voir émerger « un alignement cognitif » </li></ul></ul>
  7. 7. Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les déterminants externes au gouvernement local sont de deux types: </li></ul><ul><ul><li>Ceux qui sont internes à la commune et ceux qui sont externes à la commune. </li></ul></ul><ul><li>Les déterminants externes à la commune </li></ul><ul><ul><li>Effet de diffusion de l’innovation et des politiques publiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Apprentissage, concurrence, coercition </li></ul></ul></ul>
  8. 8. Les facteurs d’adoption et de développement <ul><li>Les déterminants externes au gouvernement mais internes à la commune. </li></ul><ul><ul><li>Des facteurs comme la taille, le revenu, l’âge ou le niveau d’étude de la population sont utilisés pour rendre compte de l’environnement: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Peu de vision théorique du rôle de ces facteurs. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Endossent généralement le rôle de « proxy » ou variables de contrôle. </li></ul></ul></ul>
  9. 9. Les citoyens moteur de l’E-gouvernement <ul><li>Le vote pour transformer la volonté des citoyens en action politique. </li></ul><ul><ul><li>2 fonctions (Riker 1982) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Assurer le contrôle démocratique. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Représenter la volonté du peuple. </li></ul></ul></ul>
  10. 10. Assurer le contrôle démocratique <ul><li>Mise en ligne d’information sur les actions, les décisions et les processus politiques. </li></ul><ul><ul><li>Ordre du jour et compte rendu de délibération, tableaux de bord budgétaire etc.. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réduction de l’asymétrie d’information, problème principal agent. </li></ul></ul></ul><ul><li>Efficience du service public </li></ul><ul><ul><li>Réduction des coûts, accroissement de la qualité. </li></ul></ul><ul><ul><li>Vient en appui du « nouveau management public ». </li></ul></ul><ul><li>Open data </li></ul><ul><ul><li>Permettre la réutilisation des données publiques. </li></ul></ul>
  11. 11. Représenter les préférences <ul><li>Théorie de l’électeur médian (Black, 1948) </li></ul><ul><ul><li>Version forte: Le vainqueur d’une élection est celui qui aura le suffrage de l’électeur médian. </li></ul></ul><ul><ul><li>Version faible: L’offre de service public reflète la demande de service public. </li></ul></ul><ul><li>Diffusion de l’innovation (Rogers, 1995) </li></ul><ul><ul><li>La société civile joue un rôle de leader dans l’adoption des TIC. Le secteur public suit </li></ul></ul>
  12. 12. Un modèle empirique <ul><li>L’adoption des TIC par les administrés est une condition nécessaire pour que l’Egouv permettent le contrôle démocratique. </li></ul><ul><li>L’utilisation des TIC par les citoyens dans leur quotidien se reflète dans l’offre de service public. </li></ul><ul><ul><li>Ex du paiement en ligne de la cantine etc.. </li></ul></ul><ul><ul><li>Nous faisons alors l’hypothèse que la part d’internaute dans chaque commune bretonne impacte l’adoption et le développement de l’Egouvernement. </li></ul></ul>
  13. 13. Un modèle empirique <ul><li>2 modèles testés (sur les 1270 communes bretonnes). </li></ul><ul><ul><li>Modèle d’adoption: la commune possède un site web. </li></ul></ul><ul><ul><li>Modèle de développement: le nombre de fonctionnalités sur le site web de la commune. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>64 critères recensés sur chaque site (information, interactions, transactions, e-démocratie) . </li></ul></ul></ul><ul><li>Les variables explicatives: </li></ul><ul><ul><li>Déterminant Interne: proxy par la taille de la population </li></ul></ul><ul><ul><li>Déterminant externe: nombre de voisins ayant un site web (apprentissage) et indicateur touristique (concurrence). </li></ul></ul><ul><ul><li>Déterminant interne à la commune: proportion d’internaute </li></ul></ul>
  14. 14. Les hypothèses <ul><li>H1a  : plus le taux d’internaute dans la population est élevé, plus la probabilité que le gouvernement ait un site Internet est forte. </li></ul><ul><li>H1b  : plus le taux d’internaute dans la population est élevé, plus le nombre de fonctionnalités lié à l’E-gouvernement sur le site Internet sera important. </li></ul><ul><li>H2a  : plus la taille de la commune mesurée en nombre d’habitant est élevée plus la probabilité que le gouvernement local ait un site Internet est forte. </li></ul><ul><li>H2b  : plus la taille de la commune mesurée en nombre d’habitant est élevée plus le nombre de fonctionnalités lié à l’E-gouvernement sur le site Internet sera important. </li></ul><ul><li>H3a  : Plus le nombre de voisin ayant un site web est élevé plus la probabilité que le gouvernement local de cette commune ait un site Internet est fort. </li></ul><ul><li>H3b  : Plus le nombre de voisin ayant un site web est élevé plus le nombre de fonctionnalités lié à l’E-gouvernement sur le site Internet sera important. </li></ul><ul><li>H4a  : Plus la commune a des activités touristiques plus la probabilité est foret que le gouvernement local de cette commune ait un site Internet. </li></ul><ul><li>H4b  : Plus la commune est spécialisée dans les activités touristiques plus le nombre de fonctionnalités lié à l’E-gouvernement sur le site Internet sera important. </li></ul>
  15. 15. Méthodes <ul><li>Articulation de 3 bases de données. </li></ul><ul><ul><li>Enquêtes individus M@rsouin (2000 personnes interrogées représentatives de la région Bretagne). </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Estimation de la probabilité d’être internaute (modèle probit) </li></ul></ul></ul><ul><li>Base de données recensement INSEE </li></ul><ul><ul><li>Sur la base des classes d’âge et des niveaux d’étude estimation de la proportion d’internautes par commune Bretonne. </li></ul></ul><ul><li>Base de données recensement site web breton </li></ul><ul><ul><li>Les variables expliquées sur l’adoption et le recensement des sites web. </li></ul></ul>
  16. 16. Résultats
  17. 17. Conclusion et perspectives <ul><li>La proportion estimée d’internautes semble jouer un rôle important dans l’adoption et le développement des services d’Egouvernement pour les communes >1000hbt. </li></ul><ul><li>Faire de nouvelles estimations sur les différents services offerts par le site web communal. </li></ul><ul><li>Prendre en considération les scores des élections pour expliquer la propension des gouvernements à permettre l’exécution du contrôle démocratique en ligne. </li></ul>

×