Avec vous tous, nous voulons partager l’ambition de faire de Voujeaucourt une ville
plus belle, une ville plus sûre, une v...
2
Notre programme se distingue par une grande cohérence. Il s’articule autour de trois
grandes ambitions pour notre ville : ...
La première place l’humain au cœur de ses actions. Elle se concentre sur chacun des
habitants de notre commune : elle vise...
La seconde vise la protection des personnes et des biens. Il s’agira de poursuivre le
chantier ambitieux entamé lors de ce...
La troisième ambition enfin a pour but d’offrir les meilleures conditions
d’épanouissement à Voujeaucourt : une améliorati...
Nous allons entrer dans le détail de chacune de ces trois ambitions, en commençant
par celle qui vise à accompagner toutes...
Cela commence évidemment par l’enfance, et si nous avons déjà fait beaucoup, il
reste encore beaucoup à faire.
Gage de la ...
Cela passe par la priorité donnée à l’éducation, avec la responsabilité de la commune
dans la scolarisation des enfants à ...
Pas question pour nous de créer une école surdimensionnée, qui serait sans doute la
plus grande du département, sur un sit...
Nous avons mis en pratique un programme pluriannuel de travaux d’entretien afin
qu’élèves et enseignants disposent de loca...
Nous veillons à ce que les classes soient bien équipées, lumineuses et confortables.
Avec notre programme, chaque classe e...
Nous avons le projet de doter les classes de tableaux blancs interactifs. Nouveau
support de transmission du savoir, il im...
Nous voulons également mettre à disposition des écoles des tablettes numériques. Là
encore, c’est un nouvel outil d’accès ...
15
Support intuitif et ludique, la tablette offre des possibilités d’exploration et de
découverte qui dépassent ce qu’il est ...
Et bien évidemment nous continuerons à équiper les salles informatiques de matériel
performant, car évidemment l’ordinateu...
Vous pouvez constater qu’à Voujeaucourt, dès la maternelle, et parce que c’est dans
les programmes, nous faisons en sorte ...
Mais si nos élèves doivent avoir une tête bien faite, ils doivent aussi pouvoir faire
travailler leur corps. Nous venons d...
Le premier chantier en matière d’école, dès le lendemain de l’élection, sera la mise en
place de la réforme des rythmes sc...
Le 20 novembre 1989 était signée la convention internationale des droits de l’enfant,
un texte de 54 articles adopté par l...
Au sein du Conseil Municipal des Jeunes, il règne une belle dynamique et les idées
sont nombreuses. Chaque année, quatre n...
Tout d’abord, leur élection ressemble trait pour trait à ce que nous vivons
actuellement : campagne électorale, distributi...
Les jeunes du CMJ s’impliquent dans diverses actions d’ordre caritatif ou festif : ils
participent à la collecte pour la b...
Ils prennent souvent part à la préparation des deux grands repas des séniors, en lien
avec l’association ALAC, avec les Fr...
Ils contribuent par leur réflexion à la création et à l’évolution des structures qui leur
sont dédiées. C’est à leur sagac...
Enfin, faire travailler au service de sa ville permet de donner du sens aux projets et
aussi d’apprendre à respecter les d...
C’est aussi la raison pour laquelle nous nous attachons à employer des jeunes au sein
des services techniques durant les v...
Après tout ce temps passé à vous exposer comment ils travaillent, ils ont bien mérité
des loisirs : aussi nous projetons d...
A Voujeaucourt nous prenons aussi en charge les tous petits.
Depuis janvier 2013, la commune est devenue l’autorité gestio...
Le Relais familles assistantes maternelle lui a une salle d’activités sur le site de la rue
des Vergers, mais ses locaux a...
Lors de la mandature précédente, nous avons commencé à préparer une réserve
foncière pour accueillir de nouveaux équipemen...
Nous avons également acquis des terrains à l’angle de la rue du Souvenir Français et
de la rue du Temple, et ceux-ci pourr...
Nous préoccuper autant de l’enfance montre notre volonté de fixer des familles dans
notre commune, mais comment cela serai...
Il convient donc que nous ayons l’ambition de faire en sorte que l’on trouve à
Voujeaucourt une offre de logement adaptée ...
La ville a acheté une ferme rue de la Blongeotte, avec pour objectif de créer dans
cette vaste bâtisse, située à proximité...
Nous devrons nous montrer volontaires auprès des bailleurs publics car si bon
nombre de choses ont été obtenues, il reste ...
Vous l’avez déjà vu dans les publications d’information municipale, voici à nouveau le
projet Idéha. L’immeuble qui borde ...
La commune a le rôle d’être interlocuteur pour les initiatives privées, elle se doit de
faciliter l’aboutissement des proj...
Parce qu’une ville est un lieu de vie, il nous semble important qu’elle offre des lieux
publics de qualité, lieux de renco...
Parmi ces lieux publics, nous faisons le choix de mettre à disposition de tous des
vergers où venir récolter gratuitement ...
Pour que les familles puissent être autonomes, il faut offrir localement les conditions
qui permettent de prendre un trava...
Dans un contexte défavorable de la démographie médicale, il est de notre devoir de
veiller à maintenir une présence forte ...
Nous nous sommes attachés depuis des années à mettre en œuvre dans notre ville
les conditions du « bien vieillir ».
Ainsi ...
Nous avons imaginé pour eux, et avec eux en écoutant leurs propositions, un certain
nombre d’animations qui s’égrènent tou...
Ils ont pour but de se distraire, c’est le cas des repas dansants mensuels, des goûters
chantants. Nous envisageons de pro...
Ils peuvent aussi permettre de s’initier à des technologies ou techniques encore
inconnues ou mal maîtrisées : découverte ...
Pour la première fois, nous avons organisé une sortie d’une journée à Colmar l’an
dernier. Devant le succès de cette journ...
Il est important également lorsqu’on vieillit de mieux encore surveiller sa santé. Aussi
nous proposerons des ateliers des...
L’accompagnement dans le cadre de l’accès aux droits est une des missions du CCAS,
de même nous aurons le souci d’organise...
L’une des missions du CCAS, qu’il partage avec les services du Conseil Général du
Doubs, consiste à suivre les familles en...
Pour ces ménages confrontés à la précarité, nous tenons à offrir un suivi personnalisé
global : cela va de la recherche de...
Nous vous avons parlé des vergers, nous pourrions aussi envisager de mettre à
disposition des parcelles de jardinage, pas ...
Il existe au sein de l’agglomération des structures d’insertion par le travail qui
accompagnent d’ailleurs des Voujeaucour...
Pour ce qui est des personnes atteintes de handicap, la ville poursuivra les travaux de
mise en accessibilité des bâtiment...
Lors de la mandature précédente, plus de 5 kilomètres de trottoirs ont été adaptés
aux personnes à mobilité réduite, mais ...
Sans oublier bien sûr les transports en commun, et là deux objectifs : l’accessibilité
des arrêts de bus et la qualité de ...
La ville est le lieu de la cohésion citoyenne, et celle-ci doit être au service de tous.
Nous voulons développer à Voujeau...
Nous avons installé un panneau qui diffuse les informations importantes, et que nous
mettons au service des associations p...
Enfin, et le succès de la page que nous avons créée dans le cadre des élections
municipales en est le gage, une présence d...
Cette cohésion citoyenne vise le mieux vivre ensemble, le renforcement du lien
social.
Nous travaillerons à instaurer dans...
Nous en arrivons à notre deuxième ambition : protéger les personnes et les biens,
faire de Voujeaucourt une ville plus sûr...
Avec la rue de Dampierre et la grande rue dans sa partie entrée de ville, avec de
nombreuses autres rues dont au cours des...
Tout d’abord, c’est une évidence pour tout le monde, il faudra traiter l’axe traversant
de notre commune. Il est en très m...
Le réaménagement sera réalisé depuis la place de la Libération, où le dispositif
d’éclairage public vieillissant sera remp...
Il se poursuivra jusqu’au carrefour avec la route départementale, vers le magasin de
meubles Bernardot.
Quelques images vo...
La chaussée est irrégulière, fissurée, rapiécée, en un mot totalement usée.
67
Alors que nous sommes sur le trajet des écoliers, nous avons grande rue des trottoirs
où parfois seule reste la bordure.
68
Mais la rue du 152ème RI n’est pas en reste, avec des vitesses pratiquées beaucoup
trop élevées, et un certain nombre d’au...
L’une des problématiques est l’exigüité des trottoirs, qui ne permet pas aux piétons
d’évoluer correctement, surtout lorsq...
La rue du 152ème RI a la particularité d’avoir une longue ligne droite, il faudra donc
proposer un traitement très urbain ...
On se rend compte sur cette vue que le carrefour Bernardot présente une partie
minéralisée très importante, sans pour auta...
Un chantier pourrait se réaliser prochainement, des projets et devis ayant déjà été
établis : il s’agit de la réfection de...
Là aussi, il est nécessaire de créer un trottoir intégrant les nouvelles normes. De fait
la largeur de chaussée sera rétré...
Le chantier de la rue du temple est également imminent. Sur la partie haute, un
trottoir sera créé, et un système d’écluse...
La rue du Vernois est également une longue ligne droite dans laquelle les véhicules
prennent beaucoup de vitesse, et qui p...
Un aménagement est actuellement à l’essai au niveau du passage sous voie ferrée de
la rue de Mathay, mais il ne donne pas ...
On se rend bien compte sur cette image qu’il faut trouver une solution pour sécuriser
les piétons, qui n’ont jusqu’alors d...
Rue de Mathay, qui est aussi une route départementale, les trottoirs ont déjà été
adaptés sur les deux premières parties, ...
Nous aurons à cœur de poursuivre le développement du réseau cyclable, et
l’extrémité du chemin Henriette Barbier n’est à c...
Nous avons le souci de protéger particulièrement les jeunes, qui sont trop souvent
victimes d’accident.
81
Nous avons créé des places de stationnement près de l’école des Mésanges. Mais
grande rue, la sécurité devra être renforcé...
Le Conseil Général du Doubs procède actuellement à d’importants travaux de
restructuration du collège. Il faut accompagner...
On voit très bien sur cette diapositive l’emplacement des stationnements de bus, et
leur obligations de réaliser des march...
Les autres mesures de protection en faveur de la jeunesse ne concernent pas des
aménagements mais des actions. Depuis 2004...
L’adolescence est une phase de la vie au cours de laquelle le jeune est vulnérable,
tenté de tester ses limites, tenté aus...
Vous l’avez lu dans les bulletins d’information municipale, cinq sites seront très
prochainement placés sous vidéo-protect...
Des formations aux gestes qui sauvent seront proposées et un soutien financier sera
instauré pour celles et ceux qui les s...
Une autre urgence à gérer peut être liée aux aléas climatiques : Voujeaucourt est tout
particulièrement exposé aux crues, ...
Mais heureusement la vie n’est pas faite que de catastrophes dont il faut se prémunir,
nous voulons que vous trouviez à Vo...
La ville doit offrir un cadre de vie agréable, avec un développement urbain
harmonieux au sein duquel chacun peut évoluer ...
Tout d’abord, il faut effectivement que la commune donne aux associations les
moyens d’une vie associative et culturelle p...
Nous devrons veiller à ce que les possibilités de sortir, d’apprendre, de se détendre et
se divertir soient multiples, que...
94
Concernant les associations sportives, il est dans certains cas nécessaire d’améliorer
les installations mises à dispositi...
Et il est dans tous les cas indispensable de maintenir le haut niveau du soutien
communal aux associations, ceci dans le r...
Concernant le RCV, la tribune et les vestiaires sont vieillissants, et des travaux sont
nécessaires pour accueillir sporti...
Le motoball accueille un public fidèle et très nombreux sur le stade de la Cray le
samedi après-midi. Aussi les abords du ...
Nous avons commencé puisque pour le premier match de la saison nos avons
amélioré l’espace de stationnement. Il n’y aura j...
Notre équipe joue au plus haut niveau national, pourtant le terrain sur lequel elle
évolue n’en est pas complètement le re...
Le club de pétanque compte environ 80 membres. Chaque après-midi, ils sont
nombreux à se défier sur les terrains qui sont ...
De nombreuses associations évoluent à Arcopolis, ou y organisent des manifestations
d’envergure. Tout d’abord, il y aura à...
Depuis le changement de majorité en 2008, Pays de Montbéliard Agglomération a
très nettement mis l’accent sur le sport, so...
Comme nous l’avons toujours fait, nous mettrons au service des associations les
services de la mairie. On voit ici le bûch...
Pour résumer, nous avons l’intention comme nous l’avons toujours fait d’éviter toute
ingérence dans la vie associative, la...
Une politique de soutien à la vie culturelle sera conduite en parallèle de celle qui sera
consacrée aux sports.
D’une part...
Très souvent, des soirées théâtre sont proposées à la salle des fêtes. C’est aussi là
qu’a lieu au mois de mai l’expositio...
Concernant la pratique des activités musicales, elle est devenue possible dans de
meilleures conditions grâce aux travaux ...
Il existe sur le territoire de l’aire urbaine de nombreuses structures à vocation
culturelle. Si l’été dernier avec la com...
Au sein de Pays de Montbéliard Agglomération, un travail considérable est conduit
pour fédérer les médiathèques. Il est im...
Indépendamment des spectacles et animations dus aux initiatives associatives et aux
partenariats, la commune se doit d’êtr...
La mandature qui débutera à l’issue de ce scrutin municipal verra plusieurs
anniversaires à caractère hautement symbolique...
Evidemment, les élus auront une autre manifestation à laquelle travailler en
perspective du 11 novembre 2018.
113
Le devoir de mémoire s’impose à nous, 2014 sera donc l’année de commémorations
revêtant un lustre tout particulier, et l’o...
Nous voyons sur cette diapositive Kadafi, Député de Mory, lors de son dernier
passage dans notre ville. Cette année, le ju...
Echanger avec les autres dans le cadre de jumelages permet de cultiver la
compréhension de l’autre et la tolérance, mais i...
Nous voulons également installer dans la ville des plaques montrant notre ville
lorsqu’elle était encore un village, et ré...
La fête de la soupe avec le forum des associations ont pris place dans les calendriers
le dernier week-end de septembre, t...
Nous poursuivrons l’organisation de manifestations pour animer notre ville et faire en
sorte que ses habitants aient des o...
A chaque fois que ce sera possible, des spectacles seront accueillis à Voujeaucourt
avec le soutien de la municipalité.
120
Les efforts seront maintenus pour que les écoles puissent régulièrement se rendre
sur les lieux de diffusion, notamment à ...
Le souvenir de la dernière conférence de Gaston Bordet est encore vif chez nombre
d’entre nous, il a conquis un public fid...
Enfin nous serons toujours un partenaire fidèle et impliqué au service de grandes
causes, et le Téléthon en est une. Vous ...
Une ville, c’est aussi de l’activité économique. Savez-vous qu’à Voujeaucourt les listes
électorales des élections profess...
Nous nous réjouissons de voir la rue du Pont reprendre vie, après des mois où les
rideaux de certains commerces étaient re...
En revanche, la zone de La Cray connait une belle dynamique commerciale, avec
l’extension de magasins existants comme Croc...
C’est une nécessité pour les entreprises, mais c’est aussi une revendication forte des
particuliers : disposer d’un raccor...
Nous allons revenir à toutes les questions d’environnement, avec d’abord tout ce qui
touche à l’aménagement des espaces pu...
Cela vous a déjà été dit, nous voulons installer de nouvelles aires de jeux, dans des
quartiers où il n’y en a pas. Indépe...
Avec ces aires de jeux réparties dans la ville, et qui concerneront toutes les
générations d’enfants, nous viserons l’obte...
La météo hivernale trop humide n’a pas été très propice au démarrage du chantier,
mais cette fois c’est parti, en partenar...
Nous voulons également poursuivre l’aménagement des zones qui bordent le Doubs,
entre la Passerelle et La Cray.
132
Vous pouvez voir hachurés de bleu les espaces qui seront concernés, et pour lesquels
des traitements différents seront env...
Tout d’abord, à proximité immédiate du chemin de la Passerelle, nous réserverons un
espace pour les adolescents et les jeu...
Le long du Doubs, en retrait par rapport à la rivière, un cheminement sera dégagé afin
que le promeneur ou le joggeur puis...
Suite à des contacts avec l’Etablissement Public Territorial du Bassin Saône Doubs qui
gère le contrat de rivière, et se p...
Enfin le secteur du barrage serait aménagé de manière un peu plus soutenue pour
une fréquentation de loisirs.
137
Le parc de la Confluence est inscrit dans le projet d’agglomération. Dans ce site tout à
fait remarquable, il s’agirait d’...
Il faudra faire disparaître ces jardins, qui donnent une image négligée de notre ville.
La commune a déjà initié l’achat d...
Nous allons terminer en parlant respect de l’environnement.
140
L’enfouissement des réseaux secs permet de préserver les paysages. A Voujeaucourt,
cela a été fait sur l’ensemble du linéa...
Il faudra continuer à le faire, chaque fois que ce sera budgétairement possible.
142
Voici deux panneaux qui ont poussé récemment, on ne peut pas dire que cela soit
garant de la préservation des paysages, et...
Vous l’aurez compris avec tout ce qui a déjà été présenté, nous avons l’ambition
d’offrir à Voujeaucourt un cadre de vie a...
Cela passe par un fleurissement au sein duquel les plantes vivaces ont toute leur
place, et vous n’aurez pas manqué d’obse...
Les politiques environnementales seront poursuivies, visant à maîtriser la
consommation des énergies, à favoriser le tri s...
Ainsi que le Département le fait dans les collèges qu’il rénove, il est prévu d’installer
dans nos écoles un éclairage aut...
Après le remplacement de l’éclairage public du lotissement des Côtes, celui du
lotissement en Barthod sera remplacé par no...
Toujours dans le domaine du développement durable, nous nous attacherons à
installer de nouveaux points de tri, en privilé...
Nous nous attacherons à garder une commune propre, avec un entretien régulier des
fontaines et ruisseaux, avec la poursuit...
Pour mettre en œuvre ce projet, il faudra une gestion efficace et économe des
deniers publics. Afin d’obtenir le soutien f...
152
153
vous savez ce que Pour Voujeaucourt, dans une ambition que nous partageons avec
vous, nous mettrons en œuvre si vous nous ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du projet

637 vues

Publié le

Présentation du projet de la liste Pour Voujeaucourt, une ambition partagée

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
637
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du projet

  1. 1. Avec vous tous, nous voulons partager l’ambition de faire de Voujeaucourt une ville plus belle, une ville plus sûre, une ville qui rayonne, une ville qui procure une fierté collective à tous les Voujeaucourtois. 1
  2. 2. 2
  3. 3. Notre programme se distingue par une grande cohérence. Il s’articule autour de trois grandes ambitions pour notre ville : accompagner, protéger, offrir. Nous voulons poursuivre avec ces trois verbes, porteurs de valeurs humaines profondes, qui sont la suite logique de la mandature qui s’achève au cours de laquelle nous avons sans relâche et avec détermination mis Voujeaucourt au cœur de notre action. 3
  4. 4. La première place l’humain au cœur de ses actions. Elle se concentre sur chacun des habitants de notre commune : elle vise à accompagner tous les âges de la vie avec des politiques publiques qui offrent une large gamme de services en matière d’enfance, de prise en compte des besoins des familles, du vieillissement et du handicap ou la diminution de l’autonomie lorsqu’elle survient. 4
  5. 5. La seconde vise la protection des personnes et des biens. Il s’agira de poursuivre le chantier ambitieux entamé lors de cette mandature pour offrir un réseau de voirie de qualité, de prendre des mesures de prévention pour protéger notre jeunesse et pour lutter contre les troubles à l’ordre public, l’insécurité, les vols et dégradations. 5
  6. 6. La troisième ambition enfin a pour but d’offrir les meilleures conditions d’épanouissement à Voujeaucourt : une amélioration permanente du cadre de vie, une vie associative, culturelle et économique dense et variée. 6
  7. 7. Nous allons entrer dans le détail de chacune de ces trois ambitions, en commençant par celle qui vise à accompagner toutes les étapes de la vie. 7
  8. 8. Cela commence évidemment par l’enfance, et si nous avons déjà fait beaucoup, il reste encore beaucoup à faire. Gage de la qualité des politiques que nous mettrons en œuvre, nous tenterons d’en obtenir la reconnaissance par l’UNICEF avec l’obtention du label « ville amie des enfants ». Si nous y parvenons, nous convaincrons les familles de venir s’installer à Voujeaucourt, parce qu’elles sauront qu’ici tout est fait pour le bien-être et la réussite de leurs enfants. 8
  9. 9. Cela passe par la priorité donnée à l’éducation, avec la responsabilité de la commune dans la scolarisation des enfants à l’école primaire, c'est-à-dire en maternelle et en élémentaire. 9
  10. 10. Pas question pour nous de créer une école surdimensionnée, qui serait sans doute la plus grande du département, sur un site trop exigu pour l’accueillir. Il est des âges qui cohabitent mal, les locaux adaptés aux petits sont très différents de ceux qui sont adaptés aux plus grands, et comment imaginer des conditions d’accueil correctes dans un établissement qui scolariserait près de 350 élèves, plus que certains collèges du département ? Comment tout simplement imaginer une récréation au cours de laquelle les plus grands ne bousculent pas les plus petits ? 10
  11. 11. Nous avons mis en pratique un programme pluriannuel de travaux d’entretien afin qu’élèves et enseignants disposent de locaux propres et agréables. 11
  12. 12. Nous veillons à ce que les classes soient bien équipées, lumineuses et confortables. Avec notre programme, chaque classe est remise en peinture par les agents de la ville après une durée de sept ans. C’est plus fréquent que ce que la plupart d’entre nous faisons dans notre propre maison ou appartement, mais il nous semble important d’accueillir les élèves dans un espace engageant, qui ne porte pas trace de tous les emplacements d’affiches des années qui ont précédé, qui contribue à leur donner envie de se rendre en classe. 12
  13. 13. Nous avons le projet de doter les classes de tableaux blancs interactifs. Nouveau support de transmission du savoir, il implique beaucoup plus l’élève dans la construction de ses apprentissages, il apporte une réactivité nouvelle et il familiarisera encore davantage les élèves de Voujeaucourt avec les technologies du monde moderne dans lequel ils évolueront. De plus, avec le nombre d’enfants souffrant d’allergies respiratoires, c’en sera fini des poussières de craie. 13
  14. 14. Nous voulons également mettre à disposition des écoles des tablettes numériques. Là encore, c’est un nouvel outil d’accès au savoir. 14
  15. 15. 15
  16. 16. Support intuitif et ludique, la tablette offre des possibilités d’exploration et de découverte qui dépassent ce qu’il est possible de faire dans un cahier de façon traditionnelle. 16
  17. 17. Et bien évidemment nous continuerons à équiper les salles informatiques de matériel performant, car évidemment l’ordinateur est un outil qui fait de plus en plus partie du quotidien, et d’ailleurs les programmes du ministère de l’éducation nationale fixent des compétences précises à acquérir en informatique et internet. 17
  18. 18. Vous pouvez constater qu’à Voujeaucourt, dès la maternelle, et parce que c’est dans les programmes, nous faisons en sorte que les élèves aient la possibilité de se familiariser avec l’outil informatique. D’ailleurs, tenter de faire croire qu’une école regroupant les enfants de 3 à 11 ans permettrait d’économiser les moyens est un mensonge, on voit bien qu’il faut du mobilier adapté pour chaque âge. 18
  19. 19. Mais si nos élèves doivent avoir une tête bien faite, ils doivent aussi pouvoir faire travailler leur corps. Nous venons d’acquérir un terrain qui jouxte l’école de l’ancienne mairie sur lequel il faudra, en concertation avec les enseignants, réaliser un plateau sportif qui permette de pratiquer l’éducation physique et sportive dans de meilleures conditions que ce n’est la cas aujourd’hui. 19
  20. 20. Le premier chantier en matière d’école, dès le lendemain de l’élection, sera la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. La suppression de l’école du samedi matin en 2008 avait été une erreur, on s’en rend compte à l’usage, il faut revenir à une semaine de quatre jours et demi. Suite à un travail de concertation avec les enseignants et les parents d’élèves, nous avons déjà tracé quelques grandes lignes, notamment statué sur le fait que les enfants de Voujeaucourt iront en classe le mercredi matin. Il a également été convenu de ne privilégier des activités qui ne sollicitent pas trop les enfants, le but étant de les rendre le plus réceptifs possible pour le temps de classe : ainsi, les apprentissages donc la réussite scolaire seront favorisés. La réforme entrera en vigueur à la rentrée de septembre, dès juin nous devrons être en mesure d’indiquer aux familles la forme qu’elle prendra ici. 20
  21. 21. Le 20 novembre 1989 était signée la convention internationale des droits de l’enfant, un texte de 54 articles adopté par les Nations Unies. Le 20 novembre est devenu la journée internationale des droits de l’enfant, nous envisageons de créer un évènement récurent pour la fêter, sous forme d’une initiative citoyenne en direction de la jeunesse et bien sûr en lien avec le Conseil Municipal des Jeunes. 21
  22. 22. Au sein du Conseil Municipal des Jeunes, il règne une belle dynamique et les idées sont nombreuses. Chaque année, quatre nouveaux membres sont intégrés et les quatre plus anciens le quittent. Le CMJ a pour habitude de se réunir le samedi matin pour définir les projets sur lesquels les uns et les autres vont s’impliquer. 22
  23. 23. Tout d’abord, leur élection ressemble trait pour trait à ce que nous vivons actuellement : campagne électorale, distribution des cartes d’électeur, scrutin, et vous pouvez constater que les tables de dépouillement ressemblent fort à ce qui se passe en mairie les dimanches d’élections. 23
  24. 24. Les jeunes du CMJ s’impliquent dans diverses actions d’ordre caritatif ou festif : ils participent à la collecte pour la banque alimentaire, préparent toujours une action pour le Téléthon, ont organisé une action pour la fête du vélo, et sont aussi présents lors de la fête de la soupe par exemple. 24
  25. 25. Ils prennent souvent part à la préparation des deux grands repas des séniors, en lien avec l’association ALAC, avec les Francas, ils viennent distribuer des roses aux dames pour la fête des mères, ils participent à des animations à Age et Vie, ceci afin de renforcer les liens intergénérationnels. 25
  26. 26. Ils contribuent par leur réflexion à la création et à l’évolution des structures qui leur sont dédiées. C’est à leur sagacité notamment que l’on doit ce panneau car ils ont estimé que mettre des panneaux si l’on n’en expliquait pas la signification ne pouvait pas être éducatif. 26
  27. 27. Enfin, faire travailler au service de sa ville permet de donner du sens aux projets et aussi d’apprendre à respecter les divers équipements publics. 27
  28. 28. C’est aussi la raison pour laquelle nous nous attachons à employer des jeunes au sein des services techniques durant les vacances d’été. 28
  29. 29. Après tout ce temps passé à vous exposer comment ils travaillent, ils ont bien mérité des loisirs : aussi nous projetons de poursuivre l’installation d’aires de jeux en différents quartiers de la commune, et ce pour tous les âges. 29
  30. 30. A Voujeaucourt nous prenons aussi en charge les tous petits. Depuis janvier 2013, la commune est devenue l’autorité gestionnaire de la crèche. Comme c’est le cas avec la réforme des rythmes scolaires, nous avons avec la crèche un chantier urgent. En effet, la Caisse d’Allocations Familiales qui contribue de manière significative au coût de fonctionnement de la crèche exige que les repas y soient fournis. Ce n’est pas le cas aujourd’hui,nous bénéficions d’une dérogation mais devrons nous mettre en conformité. Or, les locaux actuels ne le permettent pas, pas plus qu’ils ne permettent d’intégrer les contraintes d’accessibilité, et même de sécurité : l’accès à l’étage, l’absence d’issue de secours, l’exigüité des locaux, bien des problématiques cumulées. 30
  31. 31. Le Relais familles assistantes maternelle lui a une salle d’activités sur le site de la rue des Vergers, mais ses locaux administratifs sont en mairie, où l’accueil des parents qui se présentent avec leur enfant n’est pas adapté. Il nous semble pertinent de réfléchir à une structure nouvelle pour améliorer l’accueil de la petite enfance, et d’élargir cette réflexion aux écoles maternelles, afin de mutualiser équipements et moyens, et ainsi d’optimiser les coûts de fonctionnement. L’une des écoles maternelles au-moins, l’école des Myosotis, ne présente pas les conditions optimales d’accueil, et la réforme des rythmes scolaires, avec l’extension des activités périscolaires, nécessitera de disposer de locaux à proximité immédiate des écoles : l’école des Myosotis pourrait le cas échéant jouer ce rôle. 31
  32. 32. Lors de la mandature précédente, nous avons commencé à préparer une réserve foncière pour accueillir de nouveaux équipements publics. Ainsi nous avons acheté un terrain rue des Jardins, qui pourrait pourquoi pas accueillir notre nouveau pôle petite enfance. 32
  33. 33. Nous avons également acquis des terrains à l’angle de la rue du Souvenir Français et de la rue du Temple, et ceux-ci pourraient également se révéler adaptés : là encore grande proximité avec les écoles, ce qui favoriserait les conditions pour les familles, proximité avec la médiathèque et en plus possibilité de mutualiser le stationnement avec le cimetière. Il conviendra de travailler rapidement avec un architecte pour définir précisément le programme de cette opération, en tenant compte de l’existant. 33
  34. 34. Nous préoccuper autant de l’enfance montre notre volonté de fixer des familles dans notre commune, mais comment cela serait-il possible sans une offre de logement satisfaisante, qui prenne en compte les différentes étapes du parcours résidentiel d’une vie ? L’une des premières missions consistera à finaliser le Plan Local d’Urbanisme. Le PLU actuel a été approuvé en 2006, il avait été le fruit d’un long travail, il est donc loin d’être obsolète. Néanmoins, nous avions décidé de procéder à sa révision pour le mettre en conformité avec le Schéma de Cohérence Territoriale de Pays de Montbéliard Agglomération et pour procéder à certains ajustements. Nous avons suspendu les travaux pendant une période pour pouvoir y intégrer les lois dites « Grenelle » que nous savions en préparation, et il faut reconnaître que quand nous aurions pu reprendre le dossier l’adjoint qui en avait la charge n’a pas su obtenir du cabinet dont nous nous étions adjoint les services qu’il reprenne le dossier. Le dossier est cependant bien avancé, Franck Hélet aura a charge de le finaliser et nous avons confiance dans sa capacité à y parvenir rapidement. 34
  35. 35. Il convient donc que nous ayons l’ambition de faire en sorte que l’on trouve à Voujeaucourt une offre de logement adaptée à toutes les étapes de la vie. Jeune, on a besoin d’un petit appartement, dont le loyer ne soit pas trop élevé. Ensuite, on peut avoir envie d’accéder à la propriété. Puis l’âge venant, on peut avoir envie de privilégier l’habitat collectif, où il n’y a plus de jardin à entretenir, ou avoir besoin d’un logement adapté à la perte d’autonomie, c'est-à-dire de plein pied, avec des sanitaires adaptés. La requalification du quartier Idéha répondra à certaines des exigences que je viens de décrire. Elle a pris du retard, du fait d’un locataire toujours présent dans les lieux. La commune aura le devoir d’accompagner l’organisme logeur : prise en charge humaine des personnes qui devront quitter leur logement, mais aussi travail sur la qualité des espaces extérieurs. Pour ce qui est du développement urbain, très limité dans notre commune du fait des nombreuses contraintes auxquelles elle est confrontée, nous voudrions qu’à l’avenir il prenne la forme d’éco-quartiers. Et parce que préserver les ressources de la planète et limiter les émissions de gaz à effet de serre est devenu une nécessité absolue, parce qu’aussi tout l’argent qui n’est pas dépensé pour la facture énergétique contribue au mieux vivre des ménages, nous définirons les conditions d’un soutien aux travaux d’amélioration de la performance énergétique entrepris par les particuliers. 35
  36. 36. La ville a acheté une ferme rue de la Blongeotte, avec pour objectif de créer dans cette vaste bâtisse, située à proximité des écoles, de commerces de proximité, des transports en commun, afin de densifier l’offre de logements dans le bourg ancien : créer plusieurs logements là où il y en avait un seul. Ce projet démarrera prochainement. 36
  37. 37. Nous devrons nous montrer volontaires auprès des bailleurs publics car si bon nombre de choses ont été obtenues, il reste encore à faire pour que les locataires de ces appartements vivent mieux, qu’il s’agisse du cadre de vie, du montant des charges, des conditions de tranquillité. 37
  38. 38. Vous l’avez déjà vu dans les publications d’information municipale, voici à nouveau le projet Idéha. L’immeuble qui borde la rue de Dampierre sera démoli, ainsi que la première partie de celui qui borde la rue du Moulin. Ces bâtiments seront remplacés par quatre blocs de deux étages, comptant chacun dix appartements et disposant d’un jardin privatif ou d’une vaste terrasse. L’autre moitié de l’immeuble rue du Moulin et celui qui fait face au canal seront totalement réhabilités. Il n’était pas envisageable de les démolir, car la zone du Plan de Prévention des Risques d’Inondation dans laquelle ils se trouvent n’aurait pas permis de reconstruction. Je tiens à souligner que l’ensemble des appartements aura une qualification BBC, bâtiment basse consommation. 38
  39. 39. La commune a le rôle d’être interlocuteur pour les initiatives privées, elle se doit de faciliter l’aboutissement des projets dans le respect bien évidemment des règles fixées par le plan local d’urbanisme et ses intérêts propres en matière de développement. Nous avons ici une vue de la rue du Vernois, où une demande de permis de lotir devrait prochainement être déposée. 39
  40. 40. Parce qu’une ville est un lieu de vie, il nous semble important qu’elle offre des lieux publics de qualité, lieux de rencontre propices à la distraction et au partage. 40
  41. 41. Parmi ces lieux publics, nous faisons le choix de mettre à disposition de tous des vergers où venir récolter gratuitement des fruits de saison, qui n’auront subi aucun traitement pesticide. C’est aussi une forme d’action sociale, qui favorise le maintien en bonne santé et permet à ceux qui vivent en appartement de dépenser moins pour se nourrir. Cela fait le lien avec tout ce qui a trait au domaine social, et dont Corinne Peter conserverait la charge. 41
  42. 42. Pour que les familles puissent être autonomes, il faut offrir localement les conditions qui permettent de prendre un travail, et le rôle de la collectivité est donc d’offrir les services pour assurer la prise en charge des jeunes et des anciens pendant que les actifs sont au travail. Cela vous a déjà été dit, la diversité des modes de garde pour les enfants doit permettre à leurs mamans, et principalement à celles qui les élèvent seules et qui sont nombreuses à Voujeaucourt, de pouvoir travailler : l’accueil des tout-petits avec la crèche et le relais, l’accueil périscolaire et l’organisation des centres de loisirs que nous avons le projet d’élargir au mercredi après-midi sont là pour ça, nous y veillons. Mais la prise en charge des personnes âgées ayant besoin d’aide à domicile doit également être assurée, et nous avons le rôle de faciliter les démarches administratives pour demander les aides et faciliter l’accès au droit. 42
  43. 43. Dans un contexte défavorable de la démographie médicale, il est de notre devoir de veiller à maintenir une présence forte de tous les professionnels de santé à Voujeaucourt. Il existe un projet privé de création d’une maison de santé, nous serons des partenaires pour l’accompagner et lui permettre de voir le jour. Mais si pour une raison quelconque ce projet ne pouvait voir le jour, il serait de notre responsabilité de créer les conditions pour qu’à terme une maison de santé puisse voir le jour, comme c’est le cas dans de nombreuses communes environnantes. 43
  44. 44. Nous nous sommes attachés depuis des années à mettre en œuvre dans notre ville les conditions du « bien vieillir ». Ainsi nos séniors sont accueillis deux fois par an à Arcopolis pour un grand repas festif dansant qu’ils apprécient tout particulièrement. 44
  45. 45. Nous avons imaginé pour eux, et avec eux en écoutant leurs propositions, un certain nombre d’animations qui s’égrènent tout au long de l’année pour leur permettre des temps partagés. Nous allons bien sûr poursuivre et même renforcer ces temps d’animations, et envisageons par exemple des petits déjeuners ou goûters lecture à la médiathèque, pourquoi pas autour des nouvelles de la presse locale ? 45
  46. 46. Ils ont pour but de se distraire, c’est le cas des repas dansants mensuels, des goûters chantants. Nous envisageons de proposer des sorties cinéma dans ce cadre par exemple. 46
  47. 47. Ils peuvent aussi permettre de s’initier à des technologies ou techniques encore inconnues ou mal maîtrisées : découverte de l’outil informatique, d’internet, des possibilités de la photo numérique, réalisation de modelages en terre ou pâte à sel, de décors floraux, soins des arbres… 47
  48. 48. Pour la première fois, nous avons organisé une sortie d’une journée à Colmar l’an dernier. Devant le succès de cette journée de découverte, nous avons l’intention de proposer d’autres petits voyages à nos séniors. 48
  49. 49. Il est important également lorsqu’on vieillit de mieux encore surveiller sa santé. Aussi nous proposerons des ateliers destinés à se maintenir en forme, notamment centrés sur la nutrition, la mémoire, la conservation de l’équilibre donc la prévention des chutes, aux conséquences souvent graves. Une petite pensée ce soir pour Jacques Rat, qui se remet doucement d’une fracture suite à une chute banale à son domicile. Ces chutes, nous pouvons aussi les anticiper par la visite d’un ergothérapeute au domicile, afin qu’il détecte les pièges de la maison et que ceux-ci puissent être neutralisés : le tapis ou le fil électrique dans lequel on se prend les pieds par exemple sont les ennemis des personnes âgées. Enfin, le CCAS a effectué un travail de recensement des personnes vulnérables auxquelles il convient d’être particulièrement attentif, notamment en cas d’épisode caniculaire ou de grand froid par exemple. 49
  50. 50. L’accompagnement dans le cadre de l’accès aux droits est une des missions du CCAS, de même nous aurons le souci d’organiser davantage encore des permanences d’associations oeuvrant dans le domaine du vieillissement ou des conférences, comme celle qui a eu lieu a la salle des fêtes avec le Docteur Courtois. Nous instaurerons un réseau de solidarité afin de visiter les personnes les plus isolées et rendre de menus services : le simple geste de changer une ampoule peut à partir d’un certain âge devenir impossible. Enfin nous savons qu’avec l’âge il devient de plus en plus difficile de se déplacer : on ne conduit plus, on ne marche plus très loin. Outre le fait de conduire les séniors au club du 3ème âge le jeudi ou pour faire leurs courses zone de La Cray, nous pourrions envisager de les déposer pour un temps de visite à chez une de leurs connaissances ou les conduire sur la tombe de leurs proches. 50
  51. 51. L’une des missions du CCAS, qu’il partage avec les services du Conseil Général du Doubs, consiste à suivre les familles en situation de précarité. On vous l’illustre ici avec Micheline et Christian collectant pour la banque alimentaire, sachez que l’année dernière nous avons impliqué les bénéficiaires dans cette collecte, afin de les rendre aussi acteurs. 51
  52. 52. Pour ces ménages confrontés à la précarité, nous tenons à offrir un suivi personnalisé global : cela va de la recherche de solutions pour pallier aux problématiques à l’origine de la situation, à une approche en matière de santé et d’image de soi, en passant par des actions individuelles ou collectives à visée éducative, en particulier dans le domaine de la gestion du budget familial. Nous soutiendrons aussi les projets de formation, et en particulier nous pourrions élargir la prise en charge de la formation au brevet d’animateur à des personnes en recherche d’emploi, sous condition qu’elles encadrent des centres de loisirs à Voujeaucourt. 52
  53. 53. Nous vous avons parlé des vergers, nous pourrions aussi envisager de mettre à disposition des parcelles de jardinage, pas forcément à l’endroit de la photographie choisie pour illustrer cette thématique d’ailleurs, où le jardinage se pratique de manière un peu trop anarchique. 53
  54. 54. Il existe au sein de l’agglomération des structures d’insertion par le travail qui accompagnent d’ailleurs des Voujeaucourtois sur le chemin du retour à l’emploi. La commune avait déjà recours à leur offre de service : achat d’électro-ménager, entretien d’espaces verts, réfection d’allées au cimetière… Il conviendra de maintenir ce partenariat et le renforcer, avec pourquoi pas la mise à disposition de terres de maraîchage aux Jardins d’Idées et l’instauration de la clause d’insertion dans certains marchés publics. 54
  55. 55. Pour ce qui est des personnes atteintes de handicap, la ville poursuivra les travaux de mise en accessibilité des bâtiments publics et veillera à ce que la médiathèque offre des ouvrages adaptés par exemple. Notre ambition de voir réaliser à Voujeaucourt un foyer en milieu ouvert n’est pas enterrée, nous renouerons des contacts et serons sur les rangs dès lors qu’un projet sera susceptible de voir le jour. 55
  56. 56. Lors de la mandature précédente, plus de 5 kilomètres de trottoirs ont été adaptés aux personnes à mobilité réduite, mais aussi par voie de conséquence aux poussettes. Il conviendra de poursuivre l’adaptation de la voirie. 56
  57. 57. Sans oublier bien sûr les transports en commun, et là deux objectifs : l’accessibilité des arrêts de bus et la qualité de la desserte de notre commune. Il faudra en effet veiller à ce qu’en complément de Caden’cité, l’offre de transports soit suffisante pour que le bus devienne un moyen de transport qui permette de se déplacer rapidement, et notamment de rejoindre son lieu de travail ? N’oublions pas que les personnes en situation de précarité souvent n’ont pas de moyen de déplacement personnel, et que sans les transports en commun elles ne pourraient prendre un poste. 57
  58. 58. La ville est le lieu de la cohésion citoyenne, et celle-ci doit être au service de tous. Nous voulons développer à Voujeaucourt les conditions d’une démocratie participative. Cela passera bien sûr par la poursuite de l’intégration de personnes qualifiées dans les commissions municipales, et certains qui s’impliquaient déjà pourront poursuivre leur engagement au service de tous. Par exemple dans le cadre du projet d’un pôle petite enfance, c’est un comité de pilotage pluriel, incluant les personnels et les usagers, qui prendra part à l’élaboration du cahier des charges. Régulièrement le samedi matin, les élus parcourront des quartiers de Voujeaucourt afin d’aller à la rencontre de ses habitants d’échanger sur la vie de leur quartier. Enfin, comme nous l’avons toujours fait, chaque projet de voirie fera l’objet d’une présentation préalable aux riverains afin de recueillir leurs observations, et des informations spécifiques sur l’évolution du chantier ou les gênes à prévoir leur seront diffusées. 58
  59. 59. Nous avons installé un panneau qui diffuse les informations importantes, et que nous mettons au service des associations pour annoncer leurs manifestations. C’est un vecteur de communication que nous avons voulu à l’endroit du plus grand passage, qui apporte certes un plus par rapport au passé mais qui n’est pas encore suffisant. Il faudra refondre le site internet de la ville, car les habitudes des internautes évoluent et il existe aujourd’hui des manières de trouver l’information en navigant de façon plus conviviale. Ce site devra être un portail qui permet d’entrer en contact directement avec les associations locales présentes sur le net. Nous envisageons également la réalisation d’une newsletter qui serait adressée régulièrement aux personnes qui en feraient la demande. 59
  60. 60. Enfin, et le succès de la page que nous avons créée dans le cadre des élections municipales en est le gage, une présence de la ville de Voujeaucourt sur les réseaux sociaux s’impose désormais. Cela permet d’annoncer les évènements, mais aussi les travaux, les changements de date de collecte, les résultats sportifs, que sais-je encore… 60
  61. 61. Cette cohésion citoyenne vise le mieux vivre ensemble, le renforcement du lien social. Nous travaillerons à instaurer dans notre ville les conditions d’échanges de services et de compétences divers et nous apporterons un soutien logistique aux soirées entre voisins et fêtes de quartiers. 61
  62. 62. Nous en arrivons à notre deuxième ambition : protéger les personnes et les biens, faire de Voujeaucourt une ville plus sûre. 62
  63. 63. Avec la rue de Dampierre et la grande rue dans sa partie entrée de ville, avec de nombreuses autres rues dont au cours des tout derniers mois la rue de la Blongeotte et la rue d’Ecot, la mandature précédente a vu de grands chantiers se réaliser, sous la responsabilité de Bernard Boichot puis de Daniel Gilloz. Ce programme ambitieux d’aménagements routiers doit être poursuivi, avec pour objectif de garantir des conditions de sécurité optimales, de mieux se déplacer, et d’impacter le moins possible l’environnement en facilitant le recours aux modes de déplacements doux. Cela vient d’être dit, la recherche d’une offre de transports en commun dense devra aussi figurer en bonne place dans les actions de la future municipalité. 63
  64. 64. Tout d’abord, c’est une évidence pour tout le monde, il faudra traiter l’axe traversant de notre commune. Il est en très mauvais état, et de plus il n’offre pas des garanties de sécurité suffisantes aux abords des écoles. Cet axe a été emprunté par des dizaines de camions chaque jour jusqu’à la fin de l’année dernière, dans le cadre de la mise à deux fois trois voies de l’autoroute. Il fallait attendre la fin de ce chantier pour intervenir, afin que les travaux que nous réaliserons soient durables. De plus Pays de Montbéliard Agglomération doit intervenir sur le réseau d’assainissement, là encore il est sage de traiter ce qui est sous la route avant de réaliser une chaussée neuve : les relevés ont été effectués au cours de l’hiver, les travaux de PMA devraient cette fois être réalisés rapidement. 64
  65. 65. Le réaménagement sera réalisé depuis la place de la Libération, où le dispositif d’éclairage public vieillissant sera remplacé. 65
  66. 66. Il se poursuivra jusqu’au carrefour avec la route départementale, vers le magasin de meubles Bernardot. Quelques images vont montrer à ceux qui en doutaient encore la nécessité d’un tel chantier. 66
  67. 67. La chaussée est irrégulière, fissurée, rapiécée, en un mot totalement usée. 67
  68. 68. Alors que nous sommes sur le trajet des écoliers, nous avons grande rue des trottoirs où parfois seule reste la bordure. 68
  69. 69. Mais la rue du 152ème RI n’est pas en reste, avec des vitesses pratiquées beaucoup trop élevées, et un certain nombre d’autre problématiques qu’il conviendra de traiter. 69
  70. 70. L’une des problématiques est l’exigüité des trottoirs, qui ne permet pas aux piétons d’évoluer correctement, surtout lorsque l’on sait qu’une partie de ce trajet est effectuée tous les jours par de nombreuses assistantes maternelles conduisant à l’école les enfants dont elles ont la garde. 70
  71. 71. La rue du 152ème RI a la particularité d’avoir une longue ligne droite, il faudra donc proposer un traitement très urbain de la voirie, qui invite les automobilistes à naturellement adopter une conduite plus apaisée. 71
  72. 72. On se rend compte sur cette vue que le carrefour Bernardot présente une partie minéralisée très importante, sans pour autant garantir une fonctionnalité parfaite. Il est évident sur cette image par exemple que la sortie de la rue de la Combe Boichard ne peut se faire qu’à contre sens. On ne peut se satisfaire d’un tel constat, il faut trouver des solutions pour améliorer les choses. 72
  73. 73. Un chantier pourrait se réaliser prochainement, des projets et devis ayant déjà été établis : il s’agit de la réfection de la rue de la Blongeotte, depuis le passage sous l’autoroute jusqu’au passage à niveau vers le parc de Bambe. 73
  74. 74. Là aussi, il est nécessaire de créer un trottoir intégrant les nouvelles normes. De fait la largeur de chaussée sera rétrécie et les vitesses pratiquées devraient diminuer. 74
  75. 75. Le chantier de la rue du temple est également imminent. Sur la partie haute, un trottoir sera créé, et un système d’écluse avec passage alterné contraindra la circulation et obligera à respecter des vitesses plus raisonnables. 75
  76. 76. La rue du Vernois est également une longue ligne droite dans laquelle les véhicules prennent beaucoup de vitesse, et qui présente la particularité d’avoir les mats d’éclairage public sur la chaussée. Des aménagements de sécurité devront être envisagés. 76
  77. 77. Un aménagement est actuellement à l’essai au niveau du passage sous voie ferrée de la rue de Mathay, mais il ne donne pas totalement satisfaction. On le voit sur la diapositive, le tracé de la chaussée en courbe ne favorise pas une bonne visibilité. 77
  78. 78. On se rend bien compte sur cette image qu’il faut trouver une solution pour sécuriser les piétons, qui n’ont jusqu’alors d’autre solution que de raser les murs ! On s’oriente vers une solution avec des feux tricolores. 78
  79. 79. Rue de Mathay, qui est aussi une route départementale, les trottoirs ont déjà été adaptés sur les deux premières parties, depuis la mairie jusqu’au carrefour à feux. Il reste à traiter la partie qui au-delà va jusqu’à la sortie de l’agglomération avec la fin de la zone habitée. 79
  80. 80. Nous aurons à cœur de poursuivre le développement du réseau cyclable, et l’extrémité du chemin Henriette Barbier n’est à ce titre pas satisfaisante. Il faudra y remédier, et reprendre le dialogue initié avec le magasin Atac pour que la bordure haute d’accès à leur parking soit modifiée. 80
  81. 81. Nous avons le souci de protéger particulièrement les jeunes, qui sont trop souvent victimes d’accident. 81
  82. 82. Nous avons créé des places de stationnement près de l’école des Mésanges. Mais grande rue, la sécurité devra être renforcée aux abords des écoles qui prendront la forme de zones 30. 82
  83. 83. Le Conseil Général du Doubs procède actuellement à d’importants travaux de restructuration du collège. Il faut accompagner ce projet, avec l’aménagement des espaces extérieurs qui devra être réalisé au cours de l’été 2015, en lien avec le phasage général du chantier. On peut d’ailleurs voir sur cette image combien le stationnement des voitures est aujourd’hui anarchique… 83
  84. 84. On voit très bien sur cette diapositive l’emplacement des stationnements de bus, et leur obligations de réaliser des marches arrières périlleuses au milieu des collégiens sortant de cours, certains pressés de visser leurs écouteurs aux oreilles. Le projet d’aménagement, conçu en partenariat avec les services du département, prévoit des quais bus parallèles où plus aucune marche arrière n’est nécessaire et la mutualisation du stationnement : collège en journée, gymnase en soirée. 84
  85. 85. Les autres mesures de protection en faveur de la jeunesse ne concernent pas des aménagements mais des actions. Depuis 2004, nous avons fait le choix d’accorder une aide de 100 euros à tout jeune qui choisira l’apprentissage anticipé de la conduite pour passer son permis de conduire. Nous savons que les jeunes ayant appris la route par ce dispositif ont moins d’accident que les autres, et que si accident il y a celui-ci a des conséquences souvent plus bénignes. Il faut aujourd’hui réévaluer ce soutien et nous envisageons d’en instaurer un pour le Brevet de Sécurité Routière qui permet de piloter des deux roues. 85
  86. 86. L’adolescence est une phase de la vie au cours de laquelle le jeune est vulnérable, tenté de tester ses limites, tenté aussi de tester des substances interdites. Parfois des personnalités plus affirmées peuvent l’influencer et le conduire à des attitudes génératrices de souffrance. Il y a toutes les problématiques liées aux addictions (l’alcool et le tabac qui font des ravages chez les adolescents, mais aussi les produits stupéfiants). Il y a enfin toutes les questions en lien avec le racket, avec la sexualité. Autant de sujets qu’il convient de ne pas éluder, et tenter de proposer des actions pour mieux éduquer, pour offrir des lieux de parole, en un mot des actions de prévention. L’ADDSEA, la Maison de l’adolescent et autres structures sont autant de partenaires que nous pourrons mobiliser pour instaurer cette prévention. Pour ce qui est de notre programme de lutte contre l’insécurité, il ne faudrait pas que l’on pense que celle-ci est due aux jeunes. 86
  87. 87. Vous l’avez lu dans les bulletins d’information municipale, cinq sites seront très prochainement placés sous vidéo-protection : les abords de la mairie et du CCAS, la place des Fêtes, le stade de foot, et en particulier sa tribune, le cimetière et la rue du Moulin. Les installations seront effectives dans les tout prochains jours. Quatre quartiers sont déjà couverts par un dispositif de voisins vigilants, nous nous attacherons à trouver des référents citoyens sur de nouveaux quartiers afin de conforter la surveillance et le signalement de personnes que l’on soupçonnerait de faire des repérages avant cambriolage. Des conférences ont été organisées en lien avec la gendarmerie pour prodiguer des conseils afin de se prémunir des risques de cambriolage, vol à l’arraché ou escroquerie, ces conseils seront rappelés dans un magazine de la mairie. Enfin la commune signera des conventions avec la gendarmerie nationale pour formaliser le travail de partenariat initié au cours des derniers mois, et ainsi rendre encore plus efficiente la protection de notre commune, des Voujeaucourtois et de leurs biens. 87
  88. 88. Des formations aux gestes qui sauvent seront proposées et un soutien financier sera instauré pour celles et ceux qui les suivront et accepteront de faire partie d’une réserve de sécurité civile qu’il serait possible de solliciter en cas de problème qui surviendrait à Voujeaucourt. 88
  89. 89. Une autre urgence à gérer peut être liée aux aléas climatiques : Voujeaucourt est tout particulièrement exposé aux crues, mais Météo France alerte aussi les mairies en cas de prévision d’abondantes chutes de neige, d’épisode de pluie verglaçante, de violents orages. Nous nous proposons d’informer par une alerte SMS les administrés qui seraient intéressés par ce service. Nous pourrions aussi signaler par ce biais un changement de date de collecte des ordures ménagères, ou la date de collecte des encombrants ou déchets verts. 89
  90. 90. Mais heureusement la vie n’est pas faite que de catastrophes dont il faut se prémunir, nous voulons que vous trouviez à Voujeaucourt les conditions propices à l’épanouissement, et nous allons nous attacher à faire en sorte de vous les offrir. 90
  91. 91. La ville doit offrir un cadre de vie agréable, avec un développement urbain harmonieux au sein duquel chacun peut évoluer sereinement. Il nous appartiendra de construire pour vous une ville dont l’évolution sera solidaire, urbaine et viable, et cela passe aussi entre autres par la finalisation de la révision de notre PLU. Il faudra que cette ville soit animée, et c’est le rôle de toute la vitalité associative, sportive et culturelle. 91
  92. 92. Tout d’abord, il faut effectivement que la commune donne aux associations les moyens d’une vie associative et culturelle performante. Il faut également donner les conditions d’une vie économique dynamique et prospère, aussi des actions seront initiées auprès des commerçants pour tenter de les fédérer à nouveau et générer sur notre commune des animations commerciales. 92
  93. 93. Nous devrons veiller à ce que les possibilités de sortir, d’apprendre, de se détendre et se divertir soient multiples, que les loisirs, le sport et la culture soient accessibles au plus grand nombre. Nous pourrions citer en exemple la fête de la soupe, qui se veut familiale. L’entrée en est gratuite, nous proposons gratuitement aux enfants des animations ludiques et culturelles, et pour les courageux la randonnée gourmande permet une matinée sportive sans exiger un niveau physique trop performant. 93
  94. 94. 94
  95. 95. Concernant les associations sportives, il est dans certains cas nécessaire d’améliorer les installations mises à disposition. 95
  96. 96. Et il est dans tous les cas indispensable de maintenir le haut niveau du soutien communal aux associations, ceci dans le respect de leur autonomie. Nous devons les soutenir financièrement, dans les infrastructures mises à disposition, dans toute la logistique dont elles ont besoin. 96
  97. 97. Concernant le RCV, la tribune et les vestiaires sont vieillissants, et des travaux sont nécessaires pour accueillir sportifs et supporters dans de meilleures conditions. 97
  98. 98. Le motoball accueille un public fidèle et très nombreux sur le stade de la Cray le samedi après-midi. Aussi les abords du stade méritent d’être mieux aménagés. 98
  99. 99. Nous avons commencé puisque pour le premier match de la saison nos avons amélioré l’espace de stationnement. Il n’y aura jamais à cet endroit un parking en enrobé, pas question d’imperméabiliser ni remblayer le sol en zone inondable, mais il était néanmoins possible d’améliorer les conditions d’accueil sur le site. 99
  100. 100. Notre équipe joue au plus haut niveau national, pourtant le terrain sur lequel elle évolue n’en est pas complètement le reflet. Des contacts avec Frédéric Barbier, notre député, sont en cours pour que des fonds de la réserve parlementaire viennent contribuer à offrir à notre club phare une infrastructure digne du niveau de compétition auquel il évolue. 100
  101. 101. Le club de pétanque compte environ 80 membres. Chaque après-midi, ils sont nombreux à se défier sur les terrains qui sont mis à leur disposition. Nous avons déjà couvert de sable le préau du bâtiment de l’entrée du stade pour leur permettre de jouer par mauvais temps, mais cela n’est pas suffisant. Nous étudions la possibilité d’installer une structure de type préau rigide pour couvrir certains des terrains existants, et avons d’ailleurs tout récemment reçu des devis. Avec ce type de protection, il deviendraità la fois possible de jouer par temps de pluie ou même de neige, mais aussi plus confortable de jouer en été quand le soleil plombe, cet abri créant un ombrage salutaire. 101
  102. 102. De nombreuses associations évoluent à Arcopolis, ou y organisent des manifestations d’envergure. Tout d’abord, il y aura à faire pour remettre le parking en état. Mais nous avons aussi toute une surface de miroirs qui sera prochainement fixée au mur dans la salle où répètent les clubs de danse. Et puis bien sûr, des travaux d’entretien et d’accessibilité sont nécessaires, mais aussi divers aménagements. 102
  103. 103. Depuis le changement de majorité en 2008, Pays de Montbéliard Agglomération a très nettement mis l’accent sur le sport, sous l’égide d’Eric Lançon, le Vice Président qui en avait la délégation. La soirée des champions a vu en décembre de nombreux Voujeaucourtois monter sur scène pour recevoir un trophée des mains de Marie- Josée Pérec. Tous les deux ans, un salon intercommunal du sport est organisé à l’Axone : c’est l’occasion pour certains clubs de notre commune, qui proposent une activité sportive exclusive sur le territoire ou peu répandue, de se faire connaître. C’est le cas pour la gymnastique rythmique, pour l’ultimate, et bien sûr pour le motoball. Dans le programme d’agglomération, il est question de l’émergence d’une structure fédérative intercommunale. Nous aurons le devoir de contribuer à la réussite de ce projet, dans l’intérêt de tous les clubs locaux. 103
  104. 104. Comme nous l’avons toujours fait, nous mettrons au service des associations les services de la mairie. On voit ici le bûcher des feux de la Saint Jean, pour lequel nous avons fourni et transporté du bois. Mais nous mettons aussi à disposition du matériel, nous assurons les branchements électriques et la présence de l’électricien pour les manifestations du style de la Saint Patrick, nous assurons la promotion par le biais de nos supports d’information municipale, nous réalisons en mairie leurs travaux de duplication de documents, en un mot comme en cent nous sommes partenaires au service de la réussite des manifestations et de la vitalité associative. 104
  105. 105. Pour résumer, nous avons l’intention comme nous l’avons toujours fait d’éviter toute ingérence dans la vie associative, laissant entière autonomie de décision à leurs comités, de maintenir le soutien sans faille, de continuer à assister aux assemblées générales et accompagner leurs projets. 105
  106. 106. Une politique de soutien à la vie culturelle sera conduite en parallèle de celle qui sera consacrée aux sports. D’une part nous disposons à Voujeaucourt d’un certain nombre d’associations à vocation culturelle qu’il faut soutenir de la même manière que les autres, d’autre part nous devons attirer des spectacles, expositions, congrès et conférences de toutes natures. 106
  107. 107. Très souvent, des soirées théâtre sont proposées à la salle des fêtes. C’est aussi là qu’a lieu au mois de mai l’exposition photos de la commune. Or aucun éclairage n’est prévu pour les spectacles et expositions, pas plus qu’il n’existe une sonorisation ou un dispositif de projection : on le voit bien ce soir, on doit installer de manière précaire ce qui permet de vous présenter le diaporama qui sert de support à notre réunion. De même, les coulisses n’offrent aucune commodité aux comédiens. Des aménagements sont donc nécessaires pour faire de ce lieu un véritable espace culturel. 107
  108. 108. Concernant la pratique des activités musicales, elle est devenue possible dans de meilleures conditions grâce aux travaux d’aménagement que nous avons réalisés dans le garage qui accueillait autrefois les pompiers. Mais ce n’est pas encore complètement satisfaisant, et il serait bon d’avoir une salle dédiée à la musique, avec une acoustique adaptée. 108
  109. 109. Il existe sur le territoire de l’aire urbaine de nombreuses structures à vocation culturelle. Si l’été dernier avec la compagnie Gakokoé Voujeaucourt a été la capitale estivale de l’agglo, si elle accueillera jeudi, toujours en partenariat avec la compagnie Gakokoé un spectacle dans le cadre de la fête mondiale du conte, c’est aussi parce que nous avons la volonté de mettre à disposition les conditions d’accueil de spectacles divers, pour le plus grand bonheur de tous. 109
  110. 110. Au sein de Pays de Montbéliard Agglomération, un travail considérable est conduit pour fédérer les médiathèques. Il est important que nous soyons étroitement associés à cette dynamique et que les Voujeaucourtois puissent à terme bénéficier de la carte unique, si le projet aboutit, qui leur permettra de fréquenter tous ces lieux de savoir et de culture de notre territoire. En retour, l’agent en charge de la médiathèque aura l’avantage de travailler de façon moins isolée et nos lecteurs bénéficieront des animations dont le réseau sera à l’origine. 110
  111. 111. Indépendamment des spectacles et animations dus aux initiatives associatives et aux partenariats, la commune se doit d’être un acteur de la vie publique locale. 111
  112. 112. La mandature qui débutera à l’issue de ce scrutin municipal verra plusieurs anniversaires à caractère hautement symbolique : dès cette année, nous célèbrerons le 100ème anniversaire de la déclaration de guerre de 1914 et le 70ème anniversaire de la Libération. 112
  113. 113. Evidemment, les élus auront une autre manifestation à laquelle travailler en perspective du 11 novembre 2018. 113
  114. 114. Le devoir de mémoire s’impose à nous, 2014 sera donc l’année de commémorations revêtant un lustre tout particulier, et l’occasion de donner un coup de jeune à notre Monument aux Morts. 114
  115. 115. Nous voyons sur cette diapositive Kadafi, Député de Mory, lors de son dernier passage dans notre ville. Cette année, le jumelage fête ses 30 ans et malheureusement ceci se passe dans un contexte de troubles géo-politiques qui compromet sérieusement la possibilité de fêter dignement cet anniversaire. Impossible de se rendre au Mali dans l’immédiat, mais nous avons rencontré l’association pour qu’une délégation représentative de Mory puisse être accueillie à Voujeaucourt en septembre et la ville s’impliquera financièrement pour que ce soit possible. Par ailleurs, avec les élus de la commune de Boudry, nous avons entamé des discussions lors de la fête de la soupe pour donner une nouvelle dynamique à notre jumelage. Nous avons convenu de nous rencontrer dès avril, pour le formaliser. Des rencontres sportives pourraient être imaginées, en particulier avec les 15 ans au foot et le judo, et lorsqu’on sait que notre collège se nomme Jean-Jacques Rousseau et que ce philosophe a séjourné à Boudry, où le pont porte son nom, il y a là aussi une piste à explorer. Et d’autres choses sont à affiner, notamment autour de journées découvertes de nos deux villes. 115
  116. 116. Echanger avec les autres dans le cadre de jumelages permet de cultiver la compréhension de l’autre et la tolérance, mais il est important aussi de savoir d’où l’on vient, de mieux connaître son histoire et celle de sa ville. Aussi nous envisageons d’éditer une brochure qui présente des vues du Voujeaucourt d’hier, et les mette en perspective avec des vues de notre ville aujourd’hui. 116
  117. 117. Nous voulons également installer dans la ville des plaques montrant notre ville lorsqu’elle était encore un village, et réaliser ainsi un travail mémoriel et patrimonial, qui pourra devenir un support de travail pour les écoles, mais aussi donner lieu à d’autres évènements. Arlette Laroye, qui dirige l’office du tourisme, et se chargera de renforcer notre attractivité, a quelques idées sur cette question. 117
  118. 118. La fête de la soupe avec le forum des associations ont pris place dans les calendriers le dernier week-end de septembre, tout comme l’expo photos début mai. Nous poursuivrons l’organisation de manifestations pour animer notre ville et faire en sorte que ses habitants aient des occasions de se distraire ici. 118
  119. 119. Nous poursuivrons l’organisation de manifestations pour animer notre ville et faire en sorte que ses habitants aient des occasions de se distraire ici. 119
  120. 120. A chaque fois que ce sera possible, des spectacles seront accueillis à Voujeaucourt avec le soutien de la municipalité. 120
  121. 121. Les efforts seront maintenus pour que les écoles puissent régulièrement se rendre sur les lieux de diffusion, notamment à l’Arche qui est plus spécifiquement la scène jeune public du Pays de Montbéliard. 121
  122. 122. Le souvenir de la dernière conférence de Gaston Bordet est encore vif chez nombre d’entre nous, il a conquis un public fidèle à Voujeaucourt. Il reviendra, et d’autres conférences, sur des thèmes variés, seront proposées régulièrement à Voujeaucourt. 122
  123. 123. Enfin nous serons toujours un partenaire fidèle et impliqué au service de grandes causes, et le Téléthon en est une. Vous le savez aussi, nous sommes présents lors de ces différentes manifestations, attachés à participer à la vie de notre ville. C’est aussi pour nous de précieuses occasions de vous rencontrer, d’échanger, vous ne manquez pas de les saisir pour aborder un point qui vous tient à cœur, et ceci nous permet bien souvent de remédier à nombre de petits problèmes. 123
  124. 124. Une ville, c’est aussi de l’activité économique. Savez-vous qu’à Voujeaucourt les listes électorales des élections professionnelles sont plus fournies que celles des élections politiques, évidemment en raison de la présence du site de Peugeot Belchamp ? Nous apportons notre soutien aux entreprises par les investissements que nous réalisons. Nous pourrions citer le temple pour lequel nous donnerons près de 800 000 euros de travaux aux artisans locaux, les marchés ayant été attribués le 11 mars dernier. 124
  125. 125. Nous nous réjouissons de voir la rue du Pont reprendre vie, après des mois où les rideaux de certains commerces étaient restés baissés. Nous sommes là sur un axe très passant, qui offre des possibilités de stationnement. En revanche, hormis quelques exceptions, il semble peu probable de recréer une offre commerciale de proximité dans le centre bourg : les habitudes de la clientèle ont changé pour se tourner vers de plus grandes surfaces où l’on peut tout trouver en un seul lieu, la concurrence impose une guerre des prix qu’un petit commerçant ne peut faire, le passage comme les possibilités de stationnement sont très limités. 125
  126. 126. En revanche, la zone de La Cray connait une belle dynamique commerciale, avec l’extension de magasins existants comme Croc Nature ou l’apparition de nouvelles enseignes. Et il est facile de s’y rendre à pied, en bus ou à vélo, et le CCAS conduit les personnes âgées qui ne pourraient s’y rendre autrement. C’est notre zone de proximité. Mais son environnement mérite d’être embelli, pour conforter l’attractivité des commerces présents. Il faut rationnaliser la signalétique, dissimuler avec des claustras certains parcs d’activité, réhabiliter les trottoirs et autres cheminements piétons entre autres choses. Ceci se fera en concertation avec les entrepreneurs et commerçants présents sur la zone. 126
  127. 127. C’est une nécessité pour les entreprises, mais c’est aussi une revendication forte des particuliers : disposer d’un raccordement à Internet par la fibre optique. Certains candidats vous promettent une accélération du déploiement, je peux vous dire que ce sont des paroles en l’air. L’accès au très haut débit est une compétence du syndicat mixte de l’aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle. Orange est l’opérateur qui se chargera du déploiement de la fibre, et il s’est engagé à une couverture totale de l’aire urbaine à horizon 2020. Pour des raisons de rentabilité, les zones les plus peuplées seront raccordées prioritairement, et les abonnements générés serviront à financer les travaux en zone plus rurale. Sur notre secteur, les travaux de raccordement sont en cours sur la Petite Hollande, ils se poursuivront de manière concentrique selon un phasage préétabli qu’aucun maire de l’agglomération ne pourra faire évoluer. 127
  128. 128. Nous allons revenir à toutes les questions d’environnement, avec d’abord tout ce qui touche à l’aménagement des espaces publics. 128
  129. 129. Cela vous a déjà été dit, nous voulons installer de nouvelles aires de jeux, dans des quartiers où il n’y en a pas. Indépendamment de la possibilité pour les enfants de s’amuser, découvrir les possibilités de son corps en osant la prise de risque, cela confortera le caractère urbain de notre ville avec des squares, points de rencontres où se détendre, sur du mobilier urbain que nous continuerons de choisir à base de plastiques recyclés. 129
  130. 130. Avec ces aires de jeux réparties dans la ville, et qui concerneront toutes les générations d’enfants, nous viserons l’obtention du label « ville ludique », ce qui renforcerait encore notre fierté collective pour notre ville. 130
  131. 131. La météo hivernale trop humide n’a pas été très propice au démarrage du chantier, mais cette fois c’est parti, en partenariat avec l’Office National des Forêts, de nombreux sentiers en forêt seront balisés, et sur le secteur de la Côte Roux l’un d’entre eux sera accessible aux personnes à mobilité réduite et permettra de découvrir le milieu forestier. De plus, on s’en rend bien compte sur l’image, la voie ferrée qui reliait Pont de Roide n’est plus exploitée. Nous nous rapprocherons de Réseaux Ferrés de France pour voir dans quelle mesure nous pourrions aménager cette voie pour en faire une liaison inter-quartiers, d’autant qu’elle passe à proximité du collège. 131
  132. 132. Nous voulons également poursuivre l’aménagement des zones qui bordent le Doubs, entre la Passerelle et La Cray. 132
  133. 133. Vous pouvez voir hachurés de bleu les espaces qui seront concernés, et pour lesquels des traitements différents seront envisagés, que je vais vous décrire de façon sommaire, car ce projet sera élaboré en concertation avec les associations de pêcheurs et de chasseurs, avec les services de l’Etat en charge des questions d’environnement.Il n’est pas question de toucher à l’espace agricole, car nous avons besoin d’une agriculture périurbaine prospère, à la fois pour nous nourrir en favorisant les circuits courts, mais aussi parce que c’est un maillon indispensable de l’activité économique et que grâce aux agriculteurs, nos terres sont entretenues. 133
  134. 134. Tout d’abord, à proximité immédiate du chemin de la Passerelle, nous réserverons un espace pour les adolescents et les jeunes adultes, à l’image de ce qui existe derrière la mairie, afin qu’ils disposent d’un espace où se regrouper le soir sans créer de nuisances pour le voisinage. 134
  135. 135. Le long du Doubs, en retrait par rapport à la rivière, un cheminement sera dégagé afin que le promeneur ou le joggeur puisse au départ de chez lui faire une longue boucle dont une partie dans un cadre naturel et sauvage. 135
  136. 136. Suite à des contacts avec l’Etablissement Public Territorial du Bassin Saône Doubs qui gère le contrat de rivière, et se préoccupe évidemment des milieux aquatiques et de la biodiversité, il apparait que le bassin creusé pour compenser les remblais effectués sur la zone de La Cray serait un lieu idéal pour créer une frayère à brochets, ce que nous ferions avec l’aide de l’EPTB. 136
  137. 137. Enfin le secteur du barrage serait aménagé de manière un peu plus soutenue pour une fréquentation de loisirs. 137
  138. 138. Le parc de la Confluence est inscrit dans le projet d’agglomération. Dans ce site tout à fait remarquable, il s’agirait d’un parc de découverte de la nature, car de nombreuses espèces d’oiseaux et même de papillons ont été recensées lors de l’état des lieux préliminaire qui a été effectué. 138
  139. 139. Il faudra faire disparaître ces jardins, qui donnent une image négligée de notre ville. La commune a déjà initié l’achat de terrains sur cette zone, l’approbation du PLU qui identifie là une zone de projet permettra de passer par une expropriation. Nous aménagerons ailleurs des jardins publics. 139
  140. 140. Nous allons terminer en parlant respect de l’environnement. 140
  141. 141. L’enfouissement des réseaux secs permet de préserver les paysages. A Voujeaucourt, cela a été fait sur l’ensemble du linéaire de la RD 126. 141
  142. 142. Il faudra continuer à le faire, chaque fois que ce sera budgétairement possible. 142
  143. 143. Voici deux panneaux qui ont poussé récemment, on ne peut pas dire que cela soit garant de la préservation des paysages, et quand en plus les affiches tombent se décollent la nuisance est à son maximum. Nous allons adopter une réglementation aussi stricte que possible pour contrôler l’affichage publicitaire, car nous ne pouvons plus tolérer que les efforts que nous faisons pour améliorer la ville soient contrariés par le profit de certains. 143
  144. 144. Vous l’aurez compris avec tout ce qui a déjà été présenté, nous avons l’ambition d’offrir à Voujeaucourt un cadre de vie agréable dans un environnement durable. Cela passe par un développement urbain harmonieux, où si des projets sont portés par la municipalité ils prendront la forme d’éco-quartiers. 144
  145. 145. Cela passe par un fleurissement au sein duquel les plantes vivaces ont toute leur place, et vous n’aurez pas manqué d’observer que la sobriété est désormais de mise sur les différents giratoires de la commune. Cela passe aussi par un changement radical des pratiques des agents, à qui il est demandé d’évoluer jusqu’à supprimer totalement le recours aux produits phytosanitaires. Nos agents s’appliquent depuis l’en dernier à éradiquer mécaniquement la renouée du Japon, plante invasive qui sans cela poursuivrait la colonisation des berges du Doubs. 145
  146. 146. Les politiques environnementales seront poursuivies, visant à maîtriser la consommation des énergies, à favoriser le tri sélectif, à gérer notre patrimoine forestier de façon raisonnée, à entretenir les ruisseaux et fontaines, et enfin au nettoyage des berges du Doubs qui a lieu chaque année sur une initiative des pêcheurs nous projetons d’ajouter un nettoyage annuel de nos forêts, en lien avec les chasseurs. 146
  147. 147. Ainsi que le Département le fait dans les collèges qu’il rénove, il est prévu d’installer dans nos écoles un éclairage automatique, qui s’allume et s’éteint, augmente ou diminue d’intensité en fonction de la luminosité de la classe. 147
  148. 148. Après le remplacement de l’éclairage public du lotissement des Côtes, celui du lotissement en Barthod sera remplacé par nos agents dès la livraison du matériel. Progressivement, la commune met en place des solutions d’éclairage public modernes et performantes, mais aussi moins gourmandes en énergie. 148
  149. 149. Toujours dans le domaine du développement durable, nous nous attacherons à installer de nouveaux points de tri, en privilégiant la solution des bacs enterrés. 149
  150. 150. Nous nous attacherons à garder une commune propre, avec un entretien régulier des fontaines et ruisseaux, avec la poursuite du nettoyage des rives du Doubs et l’instauration d’une opération similaire concernant la forêt. 150
  151. 151. Pour mettre en œuvre ce projet, il faudra une gestion efficace et économe des deniers publics. Afin d’obtenir le soutien financier des collectivités partenaires, et notamment la totalité des 300 000 euros de fonds de concours accordés par Pays de Montbéliard Agglomération à chacune des 29 communes qui la composent pour la durée de la mandature, nous avons choisi des projets qui s’inscrivent dans les politiques qu’elles ont choisi de soutenir. La programmation des travaux est aussi un élément important pour l’obtention des subventions : les demandes doivent être faites avant la fin du mois d’octobre pour l’année suivante, et souvent un seul projet est éligible. Enfin la commune est aujourd’hui propriétaire d’un important patrimoine foncier, il faudra savoir vendre certains bâtiments : c’est le cas notamment des maisons que l’on a achetées pour pouvoir disposer de leur terrain. Autant de recettes qui viendront financer nos investissements. La maîtrise des dépenses sera aussi une préoccupation majeure : elle est déjà initiée pour un certain nombre de choses, la recherche de mutualisation intercommunale d’achats et de service sera recherchée davantage encore, et dans certains domaines comme c’est déjà le cas pour les espaces verts la commande publique prendra la forme de marchés à bons de commande. Enfin, comme nous l’avons fait durant toute cette mandature sous la responsabilité de Bernard Boichot, nous avons la volonté de maintenir le taux des taxes locales à leur niveau actuel, qui est celui de 2006. Chaque euro dépensé à Voujeaucourt devra être un euro utile. 151
  152. 152. 152
  153. 153. 153
  154. 154. vous savez ce que Pour Voujeaucourt, dans une ambition que nous partageons avec vous, nous mettrons en œuvre si vous nous accordez votre confiance. Au cours des dernières années, tout le monde a pu s’en rendre compte, Voujeaucourt s’est métamorphosée. C’est devenu une ville plus belle, une ville plus sûre, une ville où toutes les générations sont prises en compte. Voujeaucourt est devenue une ville réputée pour sa qualité de vie. Vous avez chaque jour la preuve par l’expérience qu’en faisant confiance à Martine Voidey, vous ne vous tromperez pas. Si vous voulez voir conforté l’élan dynamique de notre ville, et son attractivité, si vous voulez que Voujeaucourt rayonne, si vous voulez que notre ville nous procure une fierté collective, dès le dimanche 30 mars votez « Pour Voujeaucourt ». Nous avons besoin de vous, de votre soutien, de votre capacité à parler autour de vous, à convaincre amis et voisins de se déplacer pour permettre que vive notre ambition partagée en votant « Pour Voujeaucourt ». Il faut qu’un maximum des candidats que vous avez devant vous soient élus, que le groupe majoritaire soit fort pour pouvoir mettre en œuvre le projet que nous vous avons présenté. Nous voulons pouvoir compter sur vous comme vous savez pouvoir compter sur nous, sur notre engagement à vos côtés et au service de Voujeaucourt ! Le 30 mars, un seul vote, pour confirmer et amplifier la dynamique du premier tour : le bulletin « pour Voujeaucourt ». 154

×