1
Homme 32 ans, traumatisme du coude gauche
 Mécanisme
Chute (membre supérieur axé en extension)
Douleur et impotence i...
2
Profil
3/4
Coude 1
3
A – Radiographies normales
B – Hémarthrose
C – Fracture apophyse coronoïde de l’ulna
D – Fracture de la tête radiale
E –...
4
A – Radiographies normales
B – Hémarthrose
C – Fracture apophyse coronoïde de l’ulna
D – Fracture de la tête radiale
E –...
5
Commentaires
6
 Hémarthrose différent de fracture
 fracture sans hémarthrose
• rupture capsulaire
 hémarthrose sans fracture
• hémop...
7
Homme 25 ans, chute (escaliers),
attitude vicieuse en flexion des 2 coudes,
douleurs +++
Coude
gauche
Profil
Coude
droit...
8
TDM bilatérale : pas de fracture
Commentaires
9
Echographie : Hémarthrose.
Diagnostic : Maladie de Willebrand
Commentaires
10
Fracture olécranienne
Rupture capsulaire avec diffusion
péri articulaire de l’hémarthrose
Commentaires
11
Distension capsulaire par l’hémarthrose
Responsable d’un refoulement des liserés graisseux
En rapport avec une fracture...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cas pratique 1 : Coude

591 vues

Publié le

Urgences médicales

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
591
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Il s’agit d’un homme de 32 ans, traumatisé du coude gauche, dans les suites d’une chute, membre supérieur axé en extension. La douleur a été intense et immédiate.
    L’examen clinique est très limité et révèle une impotence complète.
    Nous vous présentons des radiographies du coude gauche de profil et en face oblique.
  • Deux propositions sont exactes parmi les 5 propositions suivantes.
  • Les bonnes réponses sont B et D
  • L’incidence de profil objective une hémarthrose avec horizontalisation pathologique du liseré graisseux antérieur [première flèche jaune].
    Cette hémarthrose est expliquée par la présence d’une fracture de la tête radiale bien visible sur la seconde incidence oblique, enfilant parfaitement l’interligne condylo-radial [seconde flèche courbe].
  • La présence d’une hémarthrose est un des éléments sémiologiques qui doit entraîner :
    - une lecture répétée des clichés réalisés,
    - éventuellement un bilan complémentaire à la recherche d’une fracture articulaire.
    Néanmoins, hémarthrose n’est pas obligatoirement synonyme de fracture. En effet, il existe :
    - des fractures sans hémarthrose, notamment en cas de rupture capsulaire;
    - des hémarthroses sans fracture, notamment en cas de pathologie synoviale hémorragique ou d’hémopathie.
  • Ce patient a présenté une chute avec réception sur le bras gauche en extension.
    L’ examen clinique révèle une attitude bilatérale vicieuse en flexion des deux coudes associée à des douleurs importantes.
    Vous disposez de clichés comparatifs de profil sur lesquels vous notez des modifications des liserés graisseux antérieurs et postérieurs [flèches jaunes], témoignant d’une hémarthrose bilatérale sans fracture évidente.
  • Ce même patient a bénéficié compte tenu du tableau clinique d’un bilan tomodensitométrique bilatéral des coudes. Ce dernier écarte l’hypothèse d’une fracture articulaire aussi bien à droite qu’à gauche.
  • L’échographie confirme l’hémarthrose bilatérale avec épanchement hypo-échogène intra-articulaire [étoile jaune].
    La reprise de l’anamnèse fait état d’une hémorragie dentaire dans l’adolescence. Après avis hématologique, le diagnostic est celui d’une maladie de Willebrand.
    Ce cas illustre la possibilité d’une hémarthrose du coude sans fracture articulaire.
  • Cet autre patient a présenté une chute avec choc direct olécranien. L’ examen clinique révèle un volumineux hématome postérieur péri-olécranien.
    Vous disposez de clichés de face et profil sur lesquels vous identifiez sans difficulté une fracture olécranienne horizontale déplacée sans modification des liserés graisseux. La rupture capsulaire postérieure est responsable d’une diffusion péri-articulaire de l’hémarthrose expliquant l’hématome clinique et l’absence d’épanchement intra-articulaire. Ce cas illustre la possibilité de fracture articulaire sans hémarthrose.
  • Ce bilan tomodensitométrique d’un patient traumatisé du coude avec fracture de la tête radiale permet d’apprécier les modifications des liserés graisseux liées à l’hémarthrose. La reconstruction sagittale objective une hémarthrose avec distension capsulaire [ligne jaune pointillée] qui refoule les coussinets graisseux antérieur et postérieur [remplissage jaune + étoiles].
    Les différents reconstructions analysent parfaitement le trait de fracture de la tête radiale [ligne jaune pointillée] .
  • Cas pratique 1 : Coude

    1. 1. 1 Homme 32 ans, traumatisme du coude gauche  Mécanisme Chute (membre supérieur axé en extension) Douleur et impotence immédiates  Examen Impotence quasi complète  Radiographies de profil et 3/4 Coude 1
    2. 2. 2 Profil 3/4 Coude 1
    3. 3. 3 A – Radiographies normales B – Hémarthrose C – Fracture apophyse coronoïde de l’ulna D – Fracture de la tête radiale E – Fracture dite des Marquises (Nuku Hiva Burst Fracture) (2 propositions exactes)Question
    4. 4. 4 A – Radiographies normales B – Hémarthrose C – Fracture apophyse coronoïde de l’ulna D – Fracture de la tête radiale E – Fracture dite des Marquises (Nuku Hiva Burst Fracture) Réponse
    5. 5. 5 Commentaires
    6. 6. 6  Hémarthrose différent de fracture  fracture sans hémarthrose • rupture capsulaire  hémarthrose sans fracture • hémopathie • pathologie synoviale Commentaires
    7. 7. 7 Homme 25 ans, chute (escaliers), attitude vicieuse en flexion des 2 coudes, douleurs +++ Coude gauche Profil Coude droit Profil Commentaires
    8. 8. 8 TDM bilatérale : pas de fracture Commentaires
    9. 9. 9 Echographie : Hémarthrose. Diagnostic : Maladie de Willebrand Commentaires
    10. 10. 10 Fracture olécranienne Rupture capsulaire avec diffusion péri articulaire de l’hémarthrose Commentaires
    11. 11. 11 Distension capsulaire par l’hémarthrose Responsable d’un refoulement des liserés graisseux En rapport avec une fracture de la tête radiale Commentaires

    ×