Les photographies du  Printemps Arabe   Des clichés libérés.                 Exposé de Fairouz Bali – Groupe11,           ...
Introduction• Censure sévère et absence de liberté de  la presse.• Développement de l’Internet et de  l’éducation dans les...
I. Contexte politique et sociologique   Les pays arabes touchés par le Printemps Arabe :                                  ...
a) Origine et développement de la               contestation.•   17 décembre 2010 : Tunisie, immolation de Mohamed Bouaziz...
b) Le rôle des médias sociaux• Commentaires immédiats des 1ers  évènements par les Tunisiens sur Twitter  (#sidibouzid), F...
• L’Université de Washington mène une enquête sur le rôle  des médias sociaux 3 millions de tweets, 26 000 articles de bl...
• Internet, nouvel espace de lutte. Notion d’anonymat. Expression diversifiée différente de celle du débat public tradit...
II. Une pléthore et une variété de           photographies• Absence de presse indépendante. Journalistes  emprisonnés ou e...
a) Photographies amateurs• Téléphones portables et Internet dans les  foyers.• Censure inefficace des gouvernements.• Publ...
Kasserine, Tunisie, 11 janvier 2011 (DR)Cité Ettadhamen, Tunisie, 12 janvier 2011 (DR)                                    ...
b) Photojournalisme de guerre• Presse jusque là asphyxiée trouve un  second souffle.• Prolifération de clichés journalisti...
• Yuri Kozyrev, photographe russe (agence  Noor)    A couvert les révolutions arabes pour Times Magazine.    « Personne n...
Ben Jawad, Libye, le 6 mars. Un insurgé grimpe sur un mât téléphonique pour yattacher le drapeau de lopposition, près de t...
Manifestation en Syrie (photo Yuri Kozyrev/Noor)                                                   14
• Bénédicte Kurzen, photographe française « Jai pu voir la parole des Égyptiens se libérer. Lénergie  dégagée sur la plac...
« Illegitimate » (Benedicte Kurzen (VII))                                            16
Place Tahrir, Caire, Égypte (Benedicte Kurzen (VII))                                                       17
• John Moore, photographe américain  (Getty Image), titulaire du prix Pulitzer  (Associated Press). Spécialiste du Moyen-...
Un Égyptien blessé au premier jour de la révolution (John Moore, Getty Images)                                            ...
Photographie prise au Caire, depuis le balcon de son hôtel,le soir de son arrivée (John Moore, Getty Images)              ...
Place Tahrir, Caire (John Moore, Getty Images)Place Tahrir, Caire (John Moore, Getty Images)   21
Place Tahrir, Caire, Moubarak refuse de démissionner (John Moore, Getty Images)Place Tahrir, Caire, 11 février, Moubarak q...
c) Un objet d’art• Festival « Visa pour l’image » à Perpignan Place d’honneur du Printemps Arabe Restitution de l’atmosp...
• Exposition  « Révolution  tunisienne » à  lInstitut du  Monde Arabe, à  Paris.   Collectif de    photographes tunisiens...
• Exposition « Shoes to choose »Installation conceptualisée par Effer Lecebe au Centre dArt   Contemporain (avril 2011)   ...
Conclusion• Une large couverture médiatique malgré  les efforts des gouvernements arabes.• Rôle des médias sociaux détermi...
Bibliographie :   Viviane BETTAIEB, Dégage – La Révolution Tunisienne, Tunis-France, Alif & Éditions du    Layeur, 2011, ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les photographies du printemps arabe - Des clichés libérés

3 209 vues

Publié le

Exposé de photo de Fairouz

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 209
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les photographies du printemps arabe - Des clichés libérés

  1. 1. Les photographies du Printemps Arabe Des clichés libérés. Exposé de Fairouz Bali – Groupe11, Culture et Métiers du Web.
  2. 2. Introduction• Censure sévère et absence de liberté de la presse.• Développement de l’Internet et de l’éducation dans les pays concernés.• Quelle place pour les médias sociaux dans ces révolutions et quels types de photographies pouvons-nous trouver sur cet évènement ? 2
  3. 3. I. Contexte politique et sociologique Les pays arabes touchés par le Printemps Arabe : (© Milan Presse/Jennifer Le Bot) 3
  4. 4. a) Origine et développement de la contestation.• 17 décembre 2010 : Tunisie, immolation de Mohamed Bouazizi.• 26 décembre : Tunisie, 1ères manifestations contre le chômage.• 14 janvier : Ben Ali fuit la Tunisie, direction lArabie Saoudite.• 25 janvier 2010 : Égypte, manifestation place Tahrir.• 9 février : Jordanie, la Reine est accusée de corruption. En Syrie, accès libre à Facebook et Youtube.• 11 février : Moubarak quitte le pouvoir. L’armée prend la relève.• 12 février : Manifestations à Alger.• 21 février : Est de la Libye, plusieurs villes de province tombent aux mains des manifestants anti- Kadhafi.• 9 mars : Maroc, Le roi Mohammed VI annonce une réforme constitutionnelle.• 15 mars : Yémen, les tribus lâchent le président Saleh.• 17 mars : Les Nations Unies autorisent le recours à la force contre larmée de Kadhafi.• 19 mars : Les Égyptiens se rendent aux urnes pour se prononcer par référendum sur des amendements constitutionnels.• 20 mars : Maroc, réforme de la Constitution.• 16 mai : Le CPI lance un mandat d’arrêt international contre Kadhafi.• 1er juin : Bahreïn lève létat durgence.• 8 juin : Égypte, élections pour désigner une Assemblée constituante pour le 23 octobre.• 17 juin : Maroc, Mohamed VI présente une réforme constitutionnelle qui renforce les pouvoirs du Premier ministre.• 21 juin : Tunisie, Ben Ali et son épouse condamnés par contumace à 35 ans de prison et à des amendes de 45 millions deuros pour détournement de fonds. 4
  5. 5. b) Le rôle des médias sociaux• Commentaires immédiats des 1ers évènements par les Tunisiens sur Twitter (#sidibouzid), Facebook.• Affrontements entre les forces de lordre et les civils relayés par Facebook et les blogs dactivistes.• Transformation des sources médiatiques. Médias traditionnels diffusent des sources amateurs (Al Jazeera, CNN, BBC) 5
  6. 6. • L’Université de Washington mène une enquête sur le rôle des médias sociaux 3 millions de tweets, 26 000 articles de blogs et de nombreuses vidéos Youtube entre novembre 2010 et mai 2011 en Tunisie et Égypte. Philip Howard : « Les gens qui partageaient un intérêt commun pour la démocratie ont bâti des réseaux conséquents et ont organisé des actions politiques. Les médias sociaux sont devenus un élément essentiel pour accéder à une plus grande liberté. » La semaine précédent la chute de Moubarak, le nombre de tweets concernant les changements en Égypte est passé de 2 300 à 230 000 par jour à travers le monde. 5,5 millions de visionnages pour les 23 vidéos les plus regardées. Réveil de lengagement politique des Tunisiens. Howard : « Ces dictateurs avaient de nombreux ennemis depuis longtemps mais ils étaient éparpillés. Ces opposants se sont donc servis des réseaux sociaux pour identifier des buts communs, construire une forme de solidarité et organiser des manifestations. » 6
  7. 7. • Internet, nouvel espace de lutte. Notion d’anonymat. Expression diversifiée différente de celle du débat public traditionnel.Mais Internet n’est qu’un moyen, pas un acteur. 7
  8. 8. II. Une pléthore et une variété de photographies• Absence de presse indépendante. Journalistes emprisonnés ou exilés.• « Journalistes amateurs » 8 « Jeunes tunisiens », Mohamed-Salah Bettaïeb
  9. 9. a) Photographies amateurs• Téléphones portables et Internet dans les foyers.• Censure inefficace des gouvernements.• Publication de productions amateurs dans les médias traditionnels. 9
  10. 10. Kasserine, Tunisie, 11 janvier 2011 (DR)Cité Ettadhamen, Tunisie, 12 janvier 2011 (DR) 10 Sfax, Tunisie, le 12 janvier 2011 (DR)
  11. 11. b) Photojournalisme de guerre• Presse jusque là asphyxiée trouve un second souffle.• Prolifération de clichés journalistiques et diffusion à travers le monde.• Photojournalistes citoyens/ Photojournalistes étrangers. Multiplicité des points de vue et des interprétations. 11
  12. 12. • Yuri Kozyrev, photographe russe (agence Noor) A couvert les révolutions arabes pour Times Magazine. « Personne ne sattendait à ce que Tripoli soit libérée aussi vite, alors quil y avait dans la capitale des milliers de Kadhafistes. Cela sest passé si vite, après 42 ans ! Cest extraordinaire, surtout pour les anciennes générations. Cest une situation unique pour nimporte quel reporter. » 12
  13. 13. Ben Jawad, Libye, le 6 mars. Un insurgé grimpe sur un mât téléphonique pour yattacher le drapeau de lopposition, près de trois semaine après le début delinsurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi (photo Yuri Kozyrev/Noor) 13
  14. 14. Manifestation en Syrie (photo Yuri Kozyrev/Noor) 14
  15. 15. • Bénédicte Kurzen, photographe française « Jai pu voir la parole des Égyptiens se libérer. Lénergie dégagée sur la place Tahrir était phénoménale ! » « Cest après que commence le vrai travail de photojournaliste. Ce métier ne repose pas toujours sur limmédiateté. » Reconnaît le statut particulier des photographes occidentaux mais se refuse à « sapproprier linformation. » 15
  16. 16. « Illegitimate » (Benedicte Kurzen (VII)) 16
  17. 17. Place Tahrir, Caire, Égypte (Benedicte Kurzen (VII)) 17
  18. 18. • John Moore, photographe américain (Getty Image), titulaire du prix Pulitzer (Associated Press). Spécialiste du Moyen-Orient. 2 semaines en Égypte, 1 au Bahreïn, 3 en Libye. « An amazing enthousiasm that Ill never forget » 18
  19. 19. Un Égyptien blessé au premier jour de la révolution (John Moore, Getty Images) 19 Place Tahrir, Caire (John Moore, Getty Images)
  20. 20. Photographie prise au Caire, depuis le balcon de son hôtel,le soir de son arrivée (John Moore, Getty Images) 20Place Tahrir, Caire, le lendemain (John Moore, Getty Images)
  21. 21. Place Tahrir, Caire (John Moore, Getty Images)Place Tahrir, Caire (John Moore, Getty Images) 21
  22. 22. Place Tahrir, Caire, Moubarak refuse de démissionner (John Moore, Getty Images)Place Tahrir, Caire, 11 février, Moubarak quitte le pouvoir (John Moore, Getty Images) 22
  23. 23. c) Un objet d’art• Festival « Visa pour l’image » à Perpignan Place d’honneur du Printemps Arabe Restitution de l’atmosphère tragique de manière très réaliste. Aline Manoukian, présidente de lAssociation Nationale des Iconographies, craint que le photojournalisme ne se dégrade avec Internet. 23 (AFP)
  24. 24. • Exposition « Révolution tunisienne » à lInstitut du Monde Arabe, à Paris. Collectif de photographes tunisiens « DEGAGE » 40 photos prises au cœur du conflit par 12 photographes tunisiens. 24
  25. 25. • Exposition « Shoes to choose »Installation conceptualisée par Effer Lecebe au Centre dArt Contemporain (avril 2011) 25
  26. 26. Conclusion• Une large couverture médiatique malgré les efforts des gouvernements arabes.• Rôle des médias sociaux déterminants mais révolution de chair et de sang.• Un photojournalisme très développé et dhorizons divers.• LHistoire écrite par les photographies amateurs et professionnelles et les vidéos. 26
  27. 27. Bibliographie : Viviane BETTAIEB, Dégage – La Révolution Tunisienne, Tunis-France, Alif & Éditions du Layeur, 2011, 238 pages.Webographie : « On Revolutionary Road », sur le site Noorimages. [en ligne] Consulté le 15 octobre 2011. http://www.noorimages.com/photographers/yurikozyrev/showcase/on-revolution-road/ « Le collectif Dégage révèle sa révolution » (23/05/2011), sur le site Slateafrique. [en ligne] Consulté le 17 octobre 2011. http://www.slateafrique.com/2203/collectif-degage-revele-revolution « Le rôle des réseaux sociaux sur le Printemps Arabe se chiffre » (16/09/2011), sur le site Atelier BNP Paribas – Paris. [en ligne] Consulté le 17 octobre 2011. http://www.atelier.net/fr/articles/role- reseaux-sociaux-printemps-arabe-se-chiffre « Photographer John Moore on Epic Libya Battles, Arab World Revolutions » (04/2011), sur le site Vimeo. [en ligne] Consulté le 14 octobre 2011. http://vimeo.com/21372525 « Table ronde des Intifadas Arabes – Les réseaux numériques au service des Intifadas arabes » par Rita Chemaly (20/04/2011), sur le site Wordpress [en ligne] Consulté le 14 octobre 2011. http://ritachemaly.files.wordpress.com/2011/04/table-ronde-isp-intifadas-arabes-et-ntic-par-rita- chemaly.pdf « Ce ne sont pas les réseaux sociaux qui ont fait le Printemps arabe » par Patrice Flichy (30/09/2011), sur le site Réseau des Démocrates [en ligne]. Consulté le 17 octobre 2011. http://forumdesdemocrates.over-blog.com/article-patrice-flichy-ce-ne-sont-pas-les-reseaux- sociaux-qui-ont-fait-le-printemps-arabe-85495119.html 27

×