DES SITES AUX APPLICATIONS
APPLICATIONS: COMPLÉMENT
OU MENACE POUR LES SITES?
Baisse du trafic des sites Internet
L’ÉVOLUTION DU WEB
WEB 1.0
Passif
Statique
WEB 2.0
Actif
Commentaires
Blogs
Echanges
Discussions
WEB 3.0
APPLICATIONS: COMPLÉMENT
OU MENACE DES SITES
I. La conquête des applications
II. La stratégie d’entreprise
III. Les limite...
I - LA CONQUÊTE DES
APPLICATIONS
Applications
Web
HybrideNative
UN SECTEUR EN
CROISSANCE
* Source: Flurry, une plateforme d’analyse du marché mobile
* *Source: Cabinet Canalys
1 Français...
LE TOP 10 DES APPLICATIONS
MOBILES DANS LE MONDE*
Instagram
Whatsapp
Facebook Messenger
Skype
Twitter
Weikin we chat
Googl...
LES GRANDES
TENDANCES POUR 2015
Omniprésence
des écrans
• Vague des objets
connectés
• Arrivée de l’Apple
Watch
• Applicat...
II – LA STRATÉGIE
D’ENTREPRISE
SITE DÉDIÉ, VERSION
RESPONSIVE OU
APPLICATION?
Le site dédié:
site spécifique
pour chaque
type d’appareil
La version
respo...
Site dédié Responsive
design
Applications
Avantages - Conception économique
- Caractère universel
- Accès à l’information ...
MAIS ALORS, COMMENT
CRÉER UNE
APPLICATION?
Faire appel à une
agence spécialisée
La réaliser soi
même
Faire appel à
un
webd...
III – LES LIMITES
DES APPLICATIONS
Les applications sont-elles fiables ?
La CNIL et Inria ont développé Mobilitics : outil...
LES APPLICATIONS UTILISENT
LES DONNÉES PERSONNELLES
Dans 50 à 60% des cas les applications utilisent l’identifiant
unique ...
CONCLUSION...
Des sites...aux applications
Des sites...aux applications
Des sites...aux applications
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Des sites...aux applications

437 vues

Publié le

Un exposé réalisé par des étudiants en 3ème année de licence information-communication. L'objectif est de voir l'évolution des sites vers les applications.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
437
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Le Web 1.0 s'est construit autour d'une forme pyramidale. Les webmasters (au sommet de la pyramide) rédigent et envoient des informations vers les internautes sans que ces derniers puissent réellement répondre, hormis dans les forums ou encore par mails. Dans le Web 1.0, l’internaute est passif. La production et l'hébergement de contenus se font essentiellement par les entreprises (Champeau, 2007 — Gai, 2007). Les pages sont statiques, quelquefois sans réactualisation des informations communiquées. (Liotard, 2008)

    Dans le Web 2.0 (Guillaud, 2008), les usagers entrent dans un mode actif : au fur et à mesure de leur navigation, les utilisateurs ajoutent du contenu au travers de liens hypertextes et autres tags, annotations ou commentaires. Le contenu est généré par les utilisateurs grâce à l’émergence des blogs, des wikis, des journaux citoyens. Wikipédia (le plus grand wiki du Web), Dailymotion, Youtube, Flickr, Delicious, etc., et tous les nouveaux médias sont de véritables espaces de discussions, d’expression, d'échanges et de débats. L’utilisateur devient alors source d’informations et de créations, le concept d'intelligence collective émerge.

  • Les applications se distingues en 3 catégories majeurs: les applications web, hybrides et natives

    Qu’est-ce qu’une Web Application ?
    Une web application mobile est une application mobile développée en HTML accessible et exécutable par le biais d’un navigateur Internet pour téléphone mobile.
    Elle utilise le navigateur du smartphone et ne nécessite pas forcément de télécharger l'application. Elle est normalement accessible par tous les smartphones quelques soient leur marque et système d’exploitation.

    Qu’est-ce qu’une application hybride ?
    Une application hybride est une application pour mobiles qui combine des éléments HTML5 sous forme de web application mobile et des éléments d’une application native permettant d’utiliser les fonctionnalités natives des smartphones et d’être distribuée en tant qu’application sur les plateformes d’applications (App Store, Android Market, etc.).
    Le principe de l’application hybride permet de réduire les coûts et délais de développement nécessaires ; cependant la qualité, la performance, et la résolution de ces applications sont nettement inférieures à celles des applications natives et souvent l’application hybride ne s’adapte pas bien au système d’exploitation utilisé par le smartphone du mobinaute (interface polluée par des widgets inutiles, mauvaise résolution etc.).

    Une application native est une application mobile qui est développée spécifiquement pour un des systèmes d’exploitation utilisé par les smartphones et tablettes (iOS, Android, Windows Phone etc.). Elle est développée avec un langage spécifique à son système d’exploitation et ne peut être distribuée que par l’intermédiaire des plateformes d’applications qui contrôlent sa nature et ses contenus et qui prélèvent une partie du prix de vente lorsqu’elle est payante :
    Système d'exploitationLangage de développementPlateformeAppleiOSObjective-CAppStore

    Transition: C’est en début d’année 2007 que Steve Jobs a présenté pour la première fois son iPhone. Nous étions très loin de nous douter à l’époque de la révolution que cela allait engendrer,, les applications mobiles vont connaitre un succès phénoménal : même si les contenus et les services étaient les mêmes, le fait de les consommer à travers une interface tactile en situation de mobilité a poussé les mobinautes à s’enfermer dans la logique des applications.

  • 1 Français sur 2 équipé d’un smartphone
    1 milliard de terminaux ont été vendus selon les dernières estimations
    L’utilisation des applications a doublé en 2013*
    150 millions d’applications mobiles téléchargées chaque jour**
    App Store d’Apple, Google Play, Windows Phone Store et Blackberry World = 2 ,2 milliards de dollars



    1 Français sur 2 équipé d’un smartphone
    L’utilisation des applications a doublé en 2013
    150 millions d’applications mobiles téléchargées chaque jour
    App Store d’Apple, Google Play, Windows Phone Store et Blackberry World


    Le volume de téléchargement d’applications mobiles ne cesse de croître : pas moins de  150 millions d’applications mobiles sont téléchargées chaque jour (selon le cabinet Canalys).     
    Aujourd’hui, le marché des applications se partagent principalement entre ces quatre environnements : l’App Store d’Apple, Google Play, Windows Phone Store et Blackberry World. Ils ont généré à eux seuls au premier trimestre 2013 2 ,2 milliards de dollars, soit 24,5 millions par jour.

    Pourquoi utiliser une application mobile?
    Les usages ont changé, besoin de trouver de l’information en situation de mobilité
  • Des sites...aux applications

    1. 1. DES SITES AUX APPLICATIONS
    2. 2. APPLICATIONS: COMPLÉMENT OU MENACE POUR LES SITES? Baisse du trafic des sites Internet
    3. 3. L’ÉVOLUTION DU WEB WEB 1.0 Passif Statique WEB 2.0 Actif Commentaires Blogs Echanges Discussions WEB 3.0
    4. 4. APPLICATIONS: COMPLÉMENT OU MENACE DES SITES I. La conquête des applications II. La stratégie d’entreprise III. Les limites des applications
    5. 5. I - LA CONQUÊTE DES APPLICATIONS Applications Web HybrideNative
    6. 6. UN SECTEUR EN CROISSANCE * Source: Flurry, une plateforme d’analyse du marché mobile * *Source: Cabinet Canalys 1 Français sur 2 équipé d’un smartphone L’utilisation des applications a doublé en 2013* 1 milliard de terminaux ont été vendus en 2013 App Store, Google Play, Windows Phone Store, Blackberry World= 2,2 milliards de dollars 150 millions d’applications mobiles téléchargées chaque jours**
    7. 7. LE TOP 10 DES APPLICATIONS MOBILES DANS LE MONDE* Instagram Whatsapp Facebook Messenger Skype Twitter Weikin we chat Google + Youtube Facebook Google Map * Selon une étude réalisé en 2013 par Globalwebindex
    8. 8. LES GRANDES TENDANCES POUR 2015 Omniprésence des écrans • Vague des objets connectés • Arrivée de l’Apple Watch • Application HomeKit d’Apple Essor du M- Commerce • Dématérialisation des billets de train par la SNCF • Multiplication des QR Code • Comptoir des Cotonniers: achat via des QR Codes Des pushs tout le temps • Les applications anticiperont nos besoins (Google Now)
    9. 9. II – LA STRATÉGIE D’ENTREPRISE
    10. 10. SITE DÉDIÉ, VERSION RESPONSIVE OU APPLICATION? Le site dédié: site spécifique pour chaque type d’appareil La version responsive: un site unique qui s’adapte aux caractéristiques des différents appareils L’ application : un logiciel développé en plusieurs langage (IOS, Android…)
    11. 11. Site dédié Responsive design Applications Avantages - Conception économique - Caractère universel - Accès à l’information pour les « non équipés » - Mis à disposition immédiatement - Requiert peu de stockage sur le terminal utilisé - Mise à jour sans intervention de l’internaute - Référencement - Gain de temps car site sera mobile à sa création - Contenu unique - URL Unique - Ajustement des colonnes et images automatiques - Bonne expérience Utilisateur - Interface fluide et agréable - Rapidité et instantanéité - Personnalisation de la relation (géolocalisation, contenu spécifique) - Notifications simples à envoyer - Contenu accessible hors connexion (jeu, plan, etc) - Intéressante si elle présente un « plus » , une complément de l’offre de produit/service. - Mobilité de l’information Inconvénients - Temps de développement long - Mise à jour régulière - Expérience utilisateur classique - Risque de non concordance des contenus avec les autres sites - Faire connaitre l’URL du site - Temps de chargement long (plus de difficultés à télécharger le contenu d'un site « Responsive » que le contenu d'un site mobile spécialisé) - Temps de développement long - Compétences techniques requises - Phase de test importante - Communication dédiée - Visibilité nulle sur les moteurs de recherche - Coût - Mise à jour - Compatibilité du terminal - Espace de stockage - installation nécessaire
    12. 12. MAIS ALORS, COMMENT CRÉER UNE APPLICATION? Faire appel à une agence spécialisée La réaliser soi même Faire appel à un webdesigner indépendant
    13. 13. III – LES LIMITES DES APPLICATIONS Les applications sont-elles fiables ? La CNIL et Inria ont développé Mobilitics : outil capable de détecter les accès à des données personnelles 6 volontaires de la CNIL Pendant 3 mois 189 applications IOS 121 applications Android
    14. 14. LES APPLICATIONS UTILISENT LES DONNÉES PERSONNELLES Dans 50 à 60% des cas les applications utilisent l’identifiant unique du téléphone  UDID sur iOS et Android ID sur le système d'exploitation de Google 30% des applications ont eu accès à la localisation MAITRISER LES REGLAGES VIE PRIVEE DU SMARTPHONE Régler la géolocalisation Limiter le suivi publicitaire
    15. 15. CONCLUSION...

    ×