Contacts utiles                                                                                                         - ...
P. 4 à 5                                                                    P. 18               Mobissimmo : qu’est-ce que...
Mobissimmo, une volonté        Construction bois, agrandissement, surélévation, Mobissimmo                                ...
Le bois : un marché en expansion                                                                                          ...
Crédit : Michel Berget / Carnet de Chantiers / Tous droits réservés.8                                                     ...
Les techniques de construction                                                                                            ...
Normes et réglementations en matière                                                                                      ...
Maison passive, basse énergie     Normes et réglementations en matière                                                    ...
Guide technique-construction-bois-1
Guide technique-construction-bois-1
Guide technique-construction-bois-1
Guide technique-construction-bois-1
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide technique-construction-bois-1

8 192 vues

Publié le

0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 192
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
174
Actions
Partages
0
Téléchargements
345
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide technique-construction-bois-1

  1. 1. Contacts utiles - Photos/Illustrations : O. Bréaud / J.-B. Nadeau / Folioprint / CNDB /Groupe Point.P - Couverture : Architecte Yvon Serre - Bois Guillaume (76). Imprimé en France - Sous réserve d’erreurs typographiques - 221494. Artisans l www.bois-construction.org LES Professionnels SPÉCIALISTES BOIS l www.acteurboisconstruction.com l www.maisons-bois.com Architectesl www.bois-construction.org LES Organismesl www.maisons-bois.com l www.architectes.org l AFCOBOIS, Association Française des Constructeurs BoisConstructeurs ww.maisons-bois.org wl www.bois-construction.org l CNDB, Le guide techniquel www.maisons-bois.org/ Comité National pour le Développement du Bois maison-bois-constructeurs.html ww.bois-construction.org wl www.maisons-bois.com ww.bois.com w de la construction boisl www.acteurboisconstruction.com Les interprofessionsBureaux d’étude En France, 20 interprofessions sont chargées de lal www.bois-construction.org promotion et de l’animation de la filière bois.l www.maisons-bois.com Merci à nos partenaires. l www.atlanbois.com/interpro.html Mobissimmo Edition 2008/2010 www.mobissimmo.fr Ce document est imprimé pour connaître le point de vente Structure Films Bardages sur un papier PEFC Ossature Isolation Terrasses SERVICES le plus proche. Panneaux MENUISERIES OUTILLAGE
  2. 2. P. 4 à 5 P. 18 Mobissimmo : qu’est-ce que c’est ? ................................. Structure ................................................. Sommaire Le bois un matériaux de construction .............................. P. 6 Ossature ................................................. P. 20 Vous devez mettre en œuvre une construction ou une extension en bois ? P. 7 à 9 P. 22 Les avantages de la maison à ossature bois ..................... Charpente / Couverture ........................... Mobissimmo est la solution Les techniques de construction ....................................... P. 10 à 11 Panneaux ................................................ P. 24 qui vous permettra de réaliser votre projet de A à Z. P. 12 à 15 P. 27 Normes et règlementations ............................................ Films....................................................... C’est une offre complète de matériaux P. 16 P. 30 sélectionnés pour leur qualité, Glossaire ........................................................................ Menuiseries............................................. des services et conseils spécialisés Le saviez-vous ?.............................................................. P. 17 Isolation ................................................. P. 32 pour vous accompagner tout au long de votre chantier. P. 36 Bardages................................................. P. 47 P. 40 Les services MOBISSIMMO sur internet............................ Terrasses ................................................. Outillage................................................. P. 41 www.mobissimmo.fr Mobissimmo partenaire de référence de la construction bois i ir Réno2 3
  3. 3. Mobissimmo, une volonté Construction bois, agrandissement, surélévation, Mobissimmo Mobissimmo c’est la volonté du groupe Point P, filiale de Saint-Gobain, de mettre à la disposition des professionnels de la construction bois une gamme de matériaux répond à votre besoin d’avoir un partenaire unique spécialisé dédiée à travers : dans le domaine de la construction bois, capable de vous - Un réseau spécifique Mobissimmo, implanté dans les agences du Groupe POINT.P, apporter une offre complète de matériaux de qualité, de vous qui se densifie régulièrement pour être présent partout en France à vos côtés. conseiller et de vous assister dans la réussite de vos chantiers, - Un accueil spécifique construction bois Mobissimmo, avec des vendeurs formés à la construction bois. pour votre satisfaction, et la satisfaction de vos clients. - Le sérieux, le professionnalisme, l’éthique de qualité du Groupe POINT.P et de Saint-Gobain. - www.mobissimmo.fr pour connaître l’actualité sur les matériaux de la construction bois et les coordonnées des points de vente agréés MOBISSIMMO. 3 bonnes Un service d’étude et d’accompagnement personnalisé ENVIRONNEMENT raisons Pour vous accompagner, faire apparaître les meilleu- Les trois engagements du Groupe POINT. P de choisir res solutions, optimiser en pour ses approvisionnements bois. tous points vos projets, Mobissimmo vous propose 1 Préserver les essences de bois menacées de (en collaboration avec le Mobissimmo disparition. Dans le cadre de cette démarche, nous CEBN) un centre d’étude avons progressivement supprimé plusieurs essences composé de techniciens de notre offre commerciale. spécialisés en calcul d’ossature, en DAO, ainsi 2 S’assurer de l’origine légale des bois qu’un concept MBOC. commercialisés. Nous demandons à tous nos fournisseurs des garanties sur l’origine géographique Ce centre d’étude est à et légale des bois. Un réseau national spécialisé 1 même de réaliser avec vous l’étude Un seul partenaire pour tous vos matériaux pour la construction bois : structure, ossature, panneaux, de maison à ossature bois, du 3 Privilégier dans nos achats les bois provenant isolation, bardage, fixation. Gain de temps, gain de productivité… tout est mis en place pour faciliter métré jusqu’au plan de pose. de forêts gérées durablement et les bois Quelques soient la nature et certifiés comme tels par des labels comme FSC votre approvisionnement, rationaliser vos achats et optimiser votre travail sur le chantier. (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for la difficulté de vos projets, nos techniciens vous apportent toutes les réponses spécifiques dont the Endorsement of Forest Certification schemes). vous avez besoin. Simple, concret et complet : Ensemble, participons à la protection de l’environnement pour accéder à ce service, il vous suffit simplement de remplir 2 Des produits écologiquement corrects le bordereau de demande d’étude dans votre point de vente Le marché de l’éco-construction a aujourd’hui dépassé les modes pour devenir une nouvelle qualité Mobissimmo. Vous nous confiez les plans d’architectes et nous de vie. Alors choisir le bois comme matériau de construction, c’est aller dans le sens de cette éthique vous remettons un devis. Après acceptation du devis, nous recherchée par les nouvelles générations. réaliserons l’étude complète de votre projet. Le Groupe POINT.P s’engage pour la protection de l’environnement en s’assurant de la traçabilité des bois. Des services exclusifs Mobissimmo 3 Conseil, devis, informations, formations… Mobissimmo vous accompagne à chaque phase de l’élaboration de vos projets. • Des journées techniques et des conférences. • Un service d’étude et d’accompagnement personnalisé (CEBN). • Dimensionnement et coupe à longueur des bois pour les planchers, murs et toitures. • Traitement des bois. • Un numéro d’assistance technique • www.mobissimmo.fr Pour connaître tous les services www.mobissimmo.fr voir page 474 5
  4. 4. Le bois : un marché en expansion Maison Le bois dans la Garantir l’équilibre ossature bois : construction : un vrai écologique potentiel à développer Enjeux climatiques, protection des forêts, économie 6 avantages Le marché du bois dans la construction progresse depuis d’énergie, emplois, aménagement du territoire, environnement… Autant de priorités qui placent la Plus légère 1995, de près de 3% par an. Il représente aujourd’hui Les travaux de fondations sont moins coûteux sur des 5% des maisons individuelles. forêt et le bois au centre de nombreuses politiques terrains peu porteurs (MOB = 5 fois moins lourd qu’une sectorielles, avec au premier rang d’entre elles la maison maçonnée) Les 2/3 des ménages attachent de l’importance à la qualité construction. des matériaux de construction et à l’insertion de la maison dans le paysage. 78 % accepteraient même de payer plus cher Dans l’esprit de la conférence de Rio et du protocole de Plus rapide à construire une maison construite selon les principes du développement Kyoto, des mesures ont été prises pour développer l’usage Parce que c’est en filière sèche, et sans délai de séchage, durable. du bois dans la construction tout en garantissant l’équili- la durée du chantier est réduite. Après les fondations, 2 bre écologique. Il est nécessaire de prélever les arbres semaines suffisent pour assurer le clos et le couvert arrivés à maturité pour permettre aux jeunes arbres, plus Surélévation et extension : gourmands que leurs aînés en gaz carbonique (CO2), de Plus de place à l’intérieur de réelles opportunités de se développer On favorise ainsi la production d’oxygène Pour une épaisseur de 180 mm, le mur ossature bois est encore plus performant en isolation thermique qu’un mur (photosynthèse). C’est pourquoi, l’Etat français et les croissance ! professionnels du bois se sont fixés pour objectif de faire maçonné de 285 mm. La construction gagne, à emprise au passer de 10 à 12,5% la part de marché du bois d’ici sol égale, 6% de surface utile. Ce marché de 5% de la construction bois ne comprend pas le développement des surélévations et agrandissements 2010, dans la construction. (ainsi que les mobilhomes ou autres constructions légères Toutes les constructions devront comporter un Plus facile à agrandir qui ne sont pas considérées comme des « maisons »). Et Modifier l’espace, supprimer une cloison, effectuer une volume de bois d’au moins 2dm3 par m2 de pourtant, le système constructif à ossature bois est recom- extension… c’est possible sans surcharger les structures surface hors œuvre nette (SHON). mandé pour des constructions existantes dont les capacités existantes tout en garantissant un chantier propre. portantes sont particulièrement limitées. De plus, la rapi- L’affichage obligatoire de la part de bois dité de mise en œuvre et la filière sèche assurent un utilisée dans les nouvelles constructions Plus sain et plus confortable chantier propre. Ce sont autant d’atouts appréciés incitera sans doute à développer son Le bois respire. C’est un régulateur hygrométrique et il sur le marché porteur de l’agrandissement. utilisation. participe à une atmosphère saine dans le logement en évitant la condensation. Plus économique en énergie 12 fois plus isolant que le béton, le bois assure une iso- 1 m3 de bois lation thermique très performante permettant de réaliser = jusqu’à 20% d’économies sur le chauffage. La forte inertie 1 tonne thermique du bois régule rapidement les changements de de CO2 stockée température facilitant ainsi la mise en chauffe. Les avantages du bois Le bois est un matériau renouvelable, naturel et sain. Le bois est solide ! Une poutre en bois résineux de 3 m déportée Le bois consomme peu d’énergie pour sa production et sa trans- et de 60 kg est capable de supporter une charge de 20 tonnes. formation industrielle. Il est champion toute catégorie pour le En cas d’incendie la combustibilité du bois n’augmente en rien coût énergétique : énergie consommée en Kwh/m2 par le bois le risque pour les occupants. Mieux, grâce à sa faible conducti- scié = 350, par le ciment 1750, par l’aluminium 141 500. vité thermique, le bois offre une meilleure résistance au feu avec Plus de sécurité Le bois contribue à la réduction de l’effet de serre en stockant la constitution d’une croûte carbonisée. sur les chantiers durablement dans les constructions le gaz carbonique absorbé Le bois étant un matériau de forte inertie thermique, la consom- par les arbres pour pousser. mation énergétique y est faible et moins coûteuse. Ses valeurs - Rapidité de mise en œuvre Le bois et la forêt contribuent à l’équilibre économique et pay- d’isolation thermique permettent jusqu’à 20 à 30% d’économies - Une mise en œuvre qui nécessite peu d’équipements sager du territoire, du fait de la sylviculture et des activités qui d’investissement et de fonctionnement. lourds, une gamme de matériaux plus réduite. en découlent. Le bois est un bon isolant thermique. - Des chantiers propres Le bois est léger ! Les essences les plus utilisées dans la Le bois permet une bonne régulation de l’air intérieur. construction bois pèsent en moyenne 5 fois moins que le béton, et 17 fois moins que l’acier.6 7
  5. 5. Crédit : Michel Berget / Carnet de Chantiers / Tous droits réservés.8 9
  6. 6. Les techniques de construction Avec le marché de la rénovation en progression, la surélévation ou l’extension représente un vrai potentiel pour le marché de l’ossature bois. En plus de sa légèreté et sa rapidité de mise en œuvre, les techniques de En construction neuf, la réalisation en ossature bois est envisageable sur chantier pour les petits bâti- l’ossature bois permettent de conserver le bâti conforme à la région tout en apportant une touche d’origi- ments, ou chantiers difficiles d’accès, la technique la plus répandue reste la préfabrication des murs en nalité sans dénaturer l’habitat d’origine. atelier. Type de système Type de système 4 / Systèmes 2 / Préfabrication 3 / Panneaux 4 / Systèmes 1 / Ossature 2 / Préfabrica- 3 / Panneaux constructif bois 1 / Ossature bois 5 / Poteaux - industrialisés 5 / Poteaux des murs en massifs (mur, industrialisés constructif bois bois sur tion des murs massifs (mur, sur chantier Poutres* (mur, - Poutres* Type de chantier atelier* plancher)* (mur, plancher)* Type de chantier chantier en atelier* plancher)* plancher)* MAISON INDIVIDUELLE AGRANDISSEMENT Ava nt ■ ■ ■ ■ ■ RENOVATION Apr ès ■ ■ ■ ■ ■ NEUF PETIT COLLECTIF ■ ■ ■ ■ ■ SURÉLÉVATION Petit collectif difficile d’accès ■ ■ ■ ■ ■ • Relooking ■ ■ ■ ■ ■ TERTIAIRE ■ ■ ■ ■ Chanfrein côté Harmonie du mélange des • Amélioration languette matières (bois, pierre, verre, acier…) Suivant le type Suivant le type Suivant le type Suivant le type du confort de travaux à de travaux à de travaux à de travaux à thermique avec Largeur Très adapté dans les situa- tions de chantier difficile réaliser réaliser réaliser réaliser hors tout une isolation d’accès lorque les lieux sont occupés et permet d’ajuster par l’extérieur les aléas de planéité sur *L’intervention d’un Bureau d’Etude dans ces systèmes constructifs est indispensable pour optimiser la matière au moment de la conception puis de la fabrica- l’existant tion. Il est indissociable d’avoir du matériel de levage et une logistique adaptée pour le transport des éléments. Empilage la force du matériau brut étant profilées et assemblées avec précision, l’eau de pluie Le colombage : forment un cadre sur lequel on vient fixer des panneaux à base ruisselle sans pénétrer dans l’assemblage. Quant aux parois, de bois qui assurent à l’ensemble une exceptionnelle rigidité. On Le Bois Massif Empilé elles sont à la fois porteuses et naturellement isolantes. A partir du Moyen-Age, la technique du colombage a été dispose entre les montants et les traverses un isolant qui permet à (rondins ou madriers) : largement utilisée en France. Cette technique utilise des éléments cette technique d’offrir d’excellentes performances thermiques et de bois verticaux et des traverses horizontales de fortes sections Comme son nom l’indique, cette acoustiques. Le mur ainsi constitué reçoit ensuite un revêtement entre lesquels le remplissage est effectué en torchis, brique ou technique consiste en l’utilisation intérieur (plaque de plâtre, lambris…) et un revêtement extérieur de longs éléments de bois placés La technique “poteaux-poutres” : terre. Le colombage est toujours présent en construction neuve (bardage bois, panneau, pierre, brique, enduit…). dans certaines régions telles que la Sologne, la Normandie ou horizontalement et positionnés les liberté de création et architecture Dans la majorité des cas, cette construction démarre sur une dalle l’Alsace. uns au dessus des autres. Longtemps de la lumière en béton. cette technique a été utilisée pour la Des poteaux disposés tous les 2,5 à 5 mètres sont reliés à des réalisation de chalets. poutres. La dissociation technique entre la structure poteaux- Cependant depuis quelques années, poutres et le remplissage Ossature bois plateforme : à l’instar de réalisations américaines, apporte une vraie liberté de la performance technique la construction en bois massif conception : grandes baies vitrées empilé autorise une architecture plus ou ossature-panneaux avec Mis au point il y a plus d’un siècle aux Etats-Unis, ce système moderne permettant de réaliser des isolants épais, murs maçonnés constructif est le plus répandu dans le monde. L’ossature bois est maisons contemporaines en jouant de briques ou de béton une évolution de la technique du Colombage : la structure de la sur les volumes, les surfaces vitrées cellulaire, terre pisée… toutes maison est également constituée d’un ensemble de montants et ou les couleurs. Les pièces de bois les solutions sont possibles. de traverses en bois mais de plus faibles sections, peu espacés qui10 11
  7. 7. Normes et réglementations en matière Protection contre les termites Le choix des matériaux dépend de la zone de construction de construction bois Les D.T.U Les exigences liées à la construction de maisons à ossature en bois sont spécifiées dans : • DTU 31.2, Norme homologuée NF P21-204 : “Construction de maisons et bâtiments à ossature bois” • DTU 41.2, NF P65 - 210 : “revêtements extérieurs en bois” • DTU Bois-feu 88 • Règles de neiges et vents Données environnementales et sanitaires Le format des données environnementales Les FDES, Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire, constituent un outils pertinent d’information sur les caractéristiques environnementales et sanitaires d’un produit de construction. Elles permettent une comparaison objective des impacts environnementaux (écobilans) des produits entre eux. Les FDES vous informent sur : • le bilan environnemental du produit intégrant l’ensemble de son cycle de vie. Il est présenté sous la forme de 10 indicateurs chiffrés traduisant les impacts du produit sur l’environnement extérieur • la contribution du produits à la qualité de l’environnement intérieur : santé et confort • l’impact de la contribution du produit aux performances environnementales de l’ouvrage pendant sa phase d’exploitation. Les fiches pour les produits de la construction sont disponibles sur la base de données INIES www.inies.fr Dégagement de Formaldéhyde Il existe 2 classes de panneaux : E1 et E2 (classes nomalisées, selon EN 13986 annexe B). Il appartient à l’usine de mesurer le dégagement de Formaldéhyde des panneaux produits, et de faire contrôler ses mesures par un organisme agréé. Actuellement, le minimum requis est E2, E1 est préférable. www.termite.com.fr DANS LES DÉPARTEMENTS DANS LEQUEL A ÉTÉ PUBLIÉ UN ARRÊTÉ TERMITES : La gestion des déchets La protection des bâtiments contre les termites et autres insectes xylophages se fait : Les déchets de bois générés lors de la mise en œuvre et lors de la fin de vie du composant peuvent être : 1 • soit par l’utilisation de bois de structure traités contre les termites (durée minimale d’efficacité : 10 ans) • considérés comme des DIB (Déchets Industriels Banals) s’ils ne contiennent pas de métaux ni de composés organochlorés, ils peuvent • soit par un dispositif de construction utilisant des bois non traités mais : être éliminés en décharge de classe 2, valorisés dans la filière panneaux de particules ou transformés en combustibles bois. - apparents • ils seront brûlés dans un incinérateur de déchets ou éliminés en décharge de classe 1 s’ils contiennent des métaux ou des composés - traitables ou remplaçables aisément organochlorés (CCA, créosote). ET La sécurité 2 • par la mise en place d’un obstacle au passage des termites - barrière physique Des gestes simples pour la sécurité du chantier - ou barrière physico-chimique - ou pas de protection, mais utilisation d’un dispositif de construction contrôlable. • Utilisez les dispositifs de protection en cas de travail sur toit pentu et par mauvais temps • Pensez à faire réviser votre harnais de sécurité DANS TOUS LES DÉPARTEMENTS, LA RÉSISTANCE DES STRUCTURES EN BOIS CONTRE LES • Lors de l’usinage, les opérateurs doivent être protégés pour éviter l’inhalation de poussières de bois (cf. Code du Travail). AUTRES INSECTES XYLOPHAGES EST ASSURÉE : • Travaillez dans un local bien ventilé, les risques d’intoxication par inhalation et les risques d’incendie liés aux produits solvantés sont ainsi limités. • soit par l’utilisation de bois traités (durée minimale d’efficacité : 10 ans) • soit par un dispositif de construction utilisant des bois non traités mais : - apparents Produits chimiques - traitables ou remplaçables aisément. L’étiquetage des produits doit être conforme à la réglementation. Il définit les risques et les précautions à prendre lors du Les barrières entre sol et bâti retenues sont soit physiques (dispositifs faisant obstacle aux termites, constitués de très fines mailles, utilisés aujourd’hui en Australie), soit physico-chimiques (support physique type film + produit biocide stockage et de l’utilisation des produits. Pour les produits étiquetés dangereux, une fiche de données de sécurité est disponible conforme à la directive 98/8/CE). sur demande auprès du fabricant.12 13
  8. 8. Maison passive, basse énergie Normes et réglementations en matière Développé depuis trois décennies par l’Allemagne l’Autriche et la Suisse, le principe de « maison passive » stipule une gestion A la conception il est nécessaire de prendre en compte l’usage des sources de chaleur passives existantes, comme l’ensoleillement de construction bois d’énergie dans la construction faisant appel à une utilisation des énergies thermiques passives disponibles, pour l’obtention d’un climat confortable en intérieur. La « maison passive » allant plus des façades, la géothermie, la chaleur résiduelle d’appareils électroménagers et de l’éclairage… pour l’obtention d’une température intérieure agréable été comme hiver en se passant au maximum des ressources d’énergies fossiles rapportées. loin que la « maison à basse énergie » n’impose ni modes ni formes Les classes d’usage de construction, ni choix de matériaux. Près de 80% des constructions selon le principe de « Maison passive » sont effectivement construites en bois. Il requiert que la construction soit faite de manière à ce que les Pour en savoir plus rendez vous sur le site Internet Classe Situation Risques Destination Essences Mode d’application apports thermiques restent inférieurs à 15kWh/m2/an. www.effinergie.org 1 Bois toujours secs Biologiques, Mobilier, parquet, lambris Sapin, pin, mé- Badigeonnage Humidité en insectes, termites lèze, douglas Trempage, Les classes d’emplois des ouvrages à ossature bois* service 18 % selon région autoclave Bois sec dont la Champignons en Ossature, charpente Sapin, pin, Trempage, autoclave Nature de Photo/Schéma Classe d’emplois Recommandations/Préconisations 2 l’ouvrage surface est surface et mélèze, douglas humidifiée insectes, termites Classe 2 pour les montants et lisses courantes. Classe 4 pour les lisses d’assises directement temporairement selon région Classes 2 pour les lisses d’assises et sous ré- en contact avec le sol (disposition à éviter). serve d’une barrière d’étanchéité (ou coupure Bois soumis à Pourritures Bardages, menuiseries Sapin, pin, Trempage 27 mm, Montants et lisses de capillarité) avec la maçonnerie. 3A des alternances superficielles et extérieures : fenêtres mélèze, douglas, autoclave d’humidité et de insectes, termites (hors contact avec le sol) épicéa sécheresse selon région 3B Stagnation d’eau plus fréquente, Pourritures plus profondes et plus Aménagement extérieur, clins, pergolas, menuiseries non Sapin, pin, mélèze, douglas, Autoclave Les classes d’emplois de certains ouvrages réalisés avec des poutres en I* pénétration d’eau actives. Insectes, drainées épicéa significative en coléoptères, termites Nature de Photo/Schéma Classe d’emplois Recommandations/Préconisations l’ouvrage bois de bout selon région Classe 2 pour les montants et lisses courantes. Classe 4 pour les lisses d’assises directement 4 Bois soumis à des Pourritures Clôtures, piquets, caillebotis, Pin séché Autoclave Classes 2 pour les lisses d’assises et sous ré- en contact avec le sol (disposition à éviter). humidifications profondes, très glissières de sécurité, serve d’une barrière d’étanchéité (ou coupure fréquentes, voir virulentes, y jeux extérieurs, pontons, Montants et lisses de capillarité) avec la maçonnerie. permanentes en compris pourritures mobiliers extérieurs contact avec le sol molles. Insectes, ou immergés. coléoptères, termites Classe 2 avec protection obligatoire. Débords, protection systématique par capo- Humidité 20% tage ou débord conséquent de couverture. Dépassement de Dans le cas d’ancrage dans la maçonnerie, 5 Bois en contact Térébrants marins, Ouvrages immergés en contact Pin séché Autoclave poutre en I et traiter le point singulier. ancrage Pose sur étrier recommandée. avec l’eau de mer pourriture profonde avec l’eau de mer Classe 2 avec protection obligatoire. Protection d’about impérative ou coupe biaise. Les classes de résistance mécanique Chevrons débor- dants Classement Classe de résistance Classe Visuelle Emplois principaux Classe 2 si pas de risque d’humidification Protection de la poutre par l’étanchéité ou mécanique dans le temps (protection par étanchéité de film. Solives pour piè- revêtement de sol ou film polyane), sinon Allemagne classe 3 ou 4. France Pays Nordiques Royaume Uni ces humides Autriche C30 ST I S13 T3 Charpente lamellé-collée *Extrait du Guide FIBC C24 ST II S10 T2 SS Charpente lamellé-collée Aptitude de certaines essences (hors Aubier**) à être utilisées et industrielle selon les classes d’emplois (risques) C18 ST III T1 Charpente traditionnelle CLASSE D’EMPLOIS (risques) ESSENCES - Métropole AVERTISSEMENT : 3 PIN SYLVESTRE ** Aptitude pour bois hors Aubier. Il est possible C16 S7 GS 3 PIN MARITIME d’atteindre des classes supérieures en conférant un traitement. 3 CHATAIGNER La prescription de bois naturellement durables 3 CHENE EUROPEEN doit être systématiquement accompagnée d’une Deux méthodes pour caractériser les performances en structure : 3 MELEZE réflexion quant aux risques de développement • Visuelle : associer à un critère visuel une classe de résistance et donc des performances prévisibles. Ce mode de classement est assuré par de discolorations, de moisissures et autres 3 DOUGLAS l’homme ou la machine (Scanner, grecon,…) phénomènes portant atteinte à l’aspect de 4 ROBINIER l’ouvrage (façades confinées, à séchage lent, à • Machine : associer directement à une mesure machine, une classe de résistance. Les machines mesurent le module d’élasticité corrélé à la flexion, la transmission d’ultrasons ou la masse volumique par Rayon X. 3 WESTERN RED CEDAR proximité de sources d’humidité, etc…)14 15

×