Projet Cultivons l’Europe
Batxi-Bac Josep Lluis Sert
Mars 2015
“Étude de la nature morte au MNAC”
Edité avec le soutien fi...
INDEX
• Detall de llavaneres, Josep Masriera
• La roche du lac, Joaquim Mir
• Paysage de Portici, Marià Fortuny
• Paisatge...
Detall de LLavaneres, Josep
Masriera i Manovens
PRÉSENTATION DE L’OUVRE
L’OEUVRE
“Detall de Llavaneres”
(1890) c’est une p...
L’ARTISTE
Josep Masriera i Manovens (Barcelona, 1841-1912) était un peintre et orfèvre
espagnol, un des paysagistes les pl...
plupart des tendances actuelles. Sa peinture sera l'objet d'une transformation
technique et stylistique, de l’initial réal...
La roche du lac, Joaquim Mir
PRÉSENTATION DE
L’ŒUVRE
Artiste :
L’œuvre
Cette œuvre est une peinture d’art moderne,
faite à...
Joaquim Mir Trinxet est un peintre espagnol né à Barcelone le 6 Janvier 1873. Il
a étudié à l’école des beaux arts de Barc...
notamment de 1874 à 1886 par des
expositions publiques à Paris, et il marque
la rupture de l’art moderne avec la
peinture ...
Paysage de Portici, Marià Fortuny
L’ARTISTE :
Biographie :
Marià Fortuny est né à Reus en Catalogne le 5 juin 1838 dans un...
retourne en 1862) font naitre chez lui une véritable fascination pour la
brillance des couleurs africaines.
De retour à Ma...
Situation sur le musée : salle 51
Peinture (S.XIX) (1874)
30 x 50 cm
Donation des héritiers de Santaló, veuve d’Alexandre ...
Paisatge de Granada, Marià Fortuny”
L’ŒUVRE
PRESENTATION DE
L’OEUVRE: Cet ouvre
appartient à l’art moderne
et est fait à l’huile sur toile.
Elle a été dessiné...
L’ARTISTE
Biographie :
Marià Fortuny est né à Reus en Catalogne le 5 juin 1838 dans une famille de
condition très modeste....
LE CONTEXTE :
Modernité : (siècle XIX) Scène du pouvoir bourgeois et de la lutte des classes,
la ville convulsive du tourn...
Easter Land, Ferrer Llevantí
PRÉSENTATION DE L’ŒUVRE
L’ŒUVRE FICHE TECHNIQUE
C ’est une peinture d’art
moderne faite à l’huile sur
toile représentante une
montagne territoire du
Levant. Elle a été fa...
L’ARTISTE
Il a quitté l'entreprise familiale, contre la volonté de son père, et devint un
disciple dans une marche. Meifré...
chaud et le sentiment de détente de l'été et le vent autour. On peut voir des
nuages dans le ciel voler cuvette le vent du...
BAIX LLOBREGAT (Marià
Pidelaserra)
PRÉSENTATION DE L'OEUVRE:
Cette est une peinture d'art moderne fait à l'huile sur carto...
PHOTOS:
El mateix de sempre!
(Modest Urgell)
PRÉSENTATION DE L’OEUVRE:
“El mateix de sempre!” est une ouvre qui a été peint à l’hu...
sujets en mettant le même titrage à certains de ses tableaux, "Le même de
toujours."
AUTEUR: Modest Urgell a étudié à l’éc...
artistique et littéraire de Catalogne, il a devenu professeur de la Llotja à partir
de 1902.
Una muntanya. Montseny. Sol
p...
PRÉSENTATION DE L’OEUVRE
L’ARTISTE :
Marià Pidelaserra i Brias est né en 1877 à Barcelone, où il développe son
activité ar...
nouveau seulement à la peinture. Après, il retourne à la peinture avec de
nouvelles expositions avec lesquelles il triomph...
La peinture ébauchée du peintre en plein aire provient de la technique des
notes académiques mais elle cessera rapidement ...
PRÉSENTATION DE L’ŒUVRE
L’OUVRE:
C’est une peinture d’art moderne fait à l’huile sur toile représentant un bateau
sur l’ét...
LE MOVEMENT
L'appellation d'art moderne désigne une période de l'histoire de l'art qui est
initiée par Édouard Manet et le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Visite au MNAC. Étude du paysage.

274 vues

Publié le

Projecte Erasmus+ Cultivons l'Europe.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
274
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Visite au MNAC. Étude du paysage.

  1. 1. Projet Cultivons l’Europe Batxi-Bac Josep Lluis Sert Mars 2015 “Étude de la nature morte au MNAC” Edité avec le soutien financier de la Commision européenne. Le contenu de cette publication et l’usage qui pourrait en être fait n’engangent pas la responsabilité de la Commission européenne
  2. 2. INDEX • Detall de llavaneres, Josep Masriera • La roche du lac, Joaquim Mir • Paysage de Portici, Marià Fortuny • Paisatge de Granada, Marià Fortuny • Easter Land, Ferrer Llevantí • Baix Llobregat, Marià Piedelasiera • El mateix de sempre, Modest Urgell • Una muntanya. Montseny. Sol ponent-se, Marià Piedelasierra • Vora d’un riu, Modest Urgell
  3. 3. Detall de LLavaneres, Josep Masriera i Manovens PRÉSENTATION DE L’OUVRE L’OEUVRE “Detall de Llavaneres” (1890) c’est une peinture réaliste de Josep Masriera qui s’expose au Musée d’Art National de la Catalogne. Il s’agit d’un champ d’oliviers où les vrais protagonistes sont les troncs tordus des oliviers. FICHE TECHNIQUE: Detall de LLavaneres Josep Masriera i Manovens 1890 Réalisme Peinture Paysage Huile sur tissu 49’5cm x 75’5cm Ubication : Musée National de la Catalogne
  4. 4. L’ARTISTE Josep Masriera i Manovens (Barcelona, 1841-1912) était un peintre et orfèvre espagnol, un des paysagistes les plus représentatives de l’art catalan des finales du XIXème siècle. Comme orfèvre il c’est formé au atelier de son père et en Paris, où il a appris la gravure sur pierres fines. En tant que peintre, il a commencé sa formation dans l'atelier de Joseph Serra et Porson et à l’école de la Llotja, était un disciple de Louis Rigalt. Celui était un défenseur d’une peinture de paysage produit de l’étude de la nature, loin des systèmes traditionnels. Avec le pas du temps, Joseph Masrieras, est devenu cadre de référence de renommée artistique catalane, bien que les références picturales internationaux faisaient partie de ses influences personnelles qui sont venues de ses nombreux voyages à Londres, Paris et des autres capitales européennes. Par conséquent, à la fin des années 60, nous pourrions dire que Joseph avait déjà un langage pictural personnel et commence à participer à des expositions nationales et internationales à Barcelone, Madrid, Munich, Berlin, Paris, Saragosse, etc. Il était académique de Sciences et des Arts (1873) et de la Royale Académie Catalane des Beaux-Arts de San Jorge, et président du Cercle Artistique. En 1876 il a exposé un paysage d’Angostrina à l'Exposition Nationale des Beaux- Arts. Il était l'un des artistes les plus influents de l'époque dans la capitale catalane, devenant le représentant des peintres de Barcelone à l'ouverture de la plus grande salle de la Sala Parés en 1884. LE CONTEXTE Dans ses paysages, on ne peut jamais voir la main de l'homme, considéré comme artificiel, par conséquent nous puissions dire qu’il était un véritable naturaliste. En cela, nous trouvons la différence avec les peintres romantiques, il ne base pas la lutte de l'homme avec les forces de la nature, au contraire, sa peinture reflète une expérience différente, il intime la relation et la communication de la nature et de l'homme. Ses peintures sont très concentrées sur la ville de Llavaneras, dépeignant la beauté de ses paysages. Son activité picturale pourrait être différenciée en trois étapes; une période de formation (1854-1861); une étape centrale (1862-1900), où Joseph contacte avec les dernières tendances, et une dernière section de maturité depuis 1901 jusqu'à sa mort. Son processus évolutif commence avec une forte exécution où le détail a tendance à disparaitre et la palette de couleurs commence à répondre à la
  5. 5. plupart des tendances actuelles. Sa peinture sera l'objet d'une transformation technique et stylistique, de l’initial réalisme à l'impressionnisme, tout en conservant une substance remarquablement romantique. L’ouvre de sa période de maturité, se caractérise par un réalisme incomparable, et choix beaucoup plus la nature, en recherchant la beauté plus harmonieuse. Joseph Masriera défende que l’ouvre devait être agréable à la contemplation, chose qui était plus importante que les techniques relacionées avec le monde de la peinture. Fidèle à la notion de la pensée romantique établit son sentiment nationaliste, avec les idées de l'art, de la beauté et de la morale. Depuis sa production artistique correspond à un courant plutôt conservatrice, n'a pas atteint l'intérêt des historiens de l'art du XXème siècle. PHOTOGRAPHIES
  6. 6. La roche du lac, Joaquim Mir PRÉSENTATION DE L’ŒUVRE Artiste : L’œuvre Cette œuvre est une peinture d’art moderne, faite à l’huile sur toile. Joaquim Mir a fait cette peinture le 1907 en Reus. Actuellement l’œuvre est au Musée Nationale d’Art de la Catalogne, et va être acquis en la cinquième Exposition International des Beaux Arts et Industries Artistiques de Barcelone. Fiche technique Situation dans le musée : salle Peinture Paysage 1907 102x128 cm Numéro de catalogue : 010 891-000
  7. 7. Joaquim Mir Trinxet est un peintre espagnol né à Barcelone le 6 Janvier 1873. Il a étudié à l’école des beaux arts de Barcelone. Il a formé en 1893 un group d’artistes : la Colla del Safrà, qui était composée par Isidro Nonell, Ricard Canals, Ramon Pichot, Juli Vallmitjana Colomines et Gual Queralt. Entre 1898 1900 , il a été en relation aves les artistes du bar Els Quatre Gat (inspiré en le Chat Noir en Paris), avec Santiago Rusiñol, Ramon Casas, Isidro Nonell et Miquel Utrillo. En 1901 il est parti à Mallorca avec Santiago Rusiñol et s’est installé à La Calobra. Il a fait là bas quelques de ses meilleures œuvres, avec beaucoup de couleurs, mais ils n’ont devenu célèbres. Il a fait des murales sur les murs de la maison de son oncle Avelino Trinxet. Il avait une grande industrie textile, la maison Trinxet. En 1903, il a déménagé à Reus pour raisons de santé, et là bas il a fait l’ouvre dont on parle, La roche du lac. À partir de 1906, il a peint les paysages de l’Aleixar et du Mas Pujol. Il part pour Mollet del Vallès en 1913, puis à Caldes de Montbui, pour des raisons familiales. En 1921 il s’est marié et s’est installé à Vilanova i la Geltrú. Il a reçoit une médaille en 1930 pour l’ensemble de son œuvre et finalement il a décédé dix ans plus tard à Barcelone. Interprétation de l’œuvre: À mon avis, c’est une peinture qui nous transmette tristesse. Les couleurs sont bleues et grises, et en général, tous les couleurs sont un peu obscurs. Ce que l’auteur était triste pendant le temps qu’il a peint cette œuvre, parce qu’il était malade quand il vivait en Reus, pendant le temps qu’il soignait de son maladie. Mouvement : Impressionnisme L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l’association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Il se manifeste
  8. 8. notamment de 1874 à 1886 par des expositions publiques à Paris, et il marque la rupture de l’art moderne avec la peinture académique. La peinture ébauchée du peintre en plein aire provient de la technique des notes académiques mais elle cessera rapidement d’être un passage intermédiaire vers l’œuvre achevée pour devenir autonome. D’une autre côté, une des caractéristiques de la peinture en plein air est sa relation avec l’instant fugace, la lumière changeante, l’impression rétinienne. L’impressionnisme surgit de ces deux circonstances et se convertit, au travers de multiples interprétations, en style - de peinture aussi bien que de vie - qui caractérise l’artiste de la modernité, tant dans le sens transcendant de la liberté et de l’autonomie de l’art que dans la parodie et la caricature.
  9. 9. Paysage de Portici, Marià Fortuny L’ARTISTE : Biographie : Marià Fortuny est né à Reus en Catalogne le 5 juin 1838 dans une famille de condition très modeste. C'est à l'école primaire de sa ville natale qu'il apprend les rudiments de la peinture et du dessin. Orphelin à l'âge de 12 ans, il est élevé par son grand-père. Lorsque la guerre entre l'Espagne et le Maroc éclate en 1859 (Guerre d'Afrique), il est envoyé par le gouvernement espagnol en Afrique du Nord afin de peindre les évènements importants du conflit. Il est nommé Chroniqueur de l'expédition au cours de laquelle il est fait prisonnier. Les couleurs du Maroc (où il
  10. 10. retourne en 1862) font naitre chez lui une véritable fascination pour la brillance des couleurs africaines. De retour à Madrid il épouse la fille de Federico de Madrazo, le directeur du musée royal de Madrid. De cette union naitront deux enfants : Maria Luisa et Mariano (1871-1949), futur peintre mondain et créateur de tissus (un musée à Venise lui est consacré). Après un nouveau séjour à Paris en 1870 et deux années passées à Grenade, il retourne à Rome où il meurt à l'âge de 36 ans, le 21 novembre 1874 du paludisme, contracté l'été précédent alors qu'il peignait en plein air à Naples et Portici. Style (Modernité) : Scène du pouvoir bourgeois et de la lutte des classes, la ville convulsive du tournant du siècle est aussi le lieu par excellence de l’art moderne. Tous les effets de l’industrialisation, de la technification, des marchés du luxe et des nouveaux marchés de masses, de la consommation, de la mode et du spectacle, de l’exaltation de l’image et de la violence iconoclaste, de la construction et de la destruction, de la liberté et de la répression, ont lieu en elle. L’artiste moderne, dans sa double condition de dandy et de bohème, créera le pouvoir de parcourir toutes ses strates, depuis les salons de la bourgeoisie, qui est son client, jusqu’à la taverne, la maison de tolérance, le music-hall ou la rue, où il identifie sa liberté bohème avec celle des marginaux et des vagabonds. Dans la ville, les arts traditionnels s’intègrent avec les artisanats et avec les nouveaux médias – photographie, affiches, cinéma -, pour créer les styles caractéristiques de 1900. Le modernisme est l’équivalent barcelonais de mouvements tels que l’Art nouveau, la Sécession, le Jugendstil ou le Liberty, noms dans lesquels les concepts de nouveauté, de rupture et de jeunesse étaient présents. Comme dans ces cas-là, le modernisme englobera non seulement l’art sinon aussi tous les domaines de la culture, de la vie sociale et de la politique, et il sera déterminant dans la production symbolique du nationalisme catalan du tournant du siècle. L’OUVRE : Fiche technique :
  11. 11. Situation sur le musée : salle 51 Peinture (S.XIX) (1874) 30 x 50 cm Donation des héritiers de Santaló, veuve d’Alexandre Plana, 1948 Numéro du catalogue : 043905-000 Huile sur toile Paysage Caractéristiques : L'exécution de ce paysage à l'huile, est plus disposée à comprendre la terre, à la différence des aquarelles où la transparence de la plupart du paysage était plus ivre. Dans ce l'auteur a été consacrée avec plus intention de représenter la végétation et maisons avec une palette de couleurs sobre qui met en lumière ocre différente, vert et gris, avec une combinaison de contraste. La technique est réalisée pour plus de détails petits coups de pinceau et des applications rapides dans d'autres endroits.
  12. 12. Paisatge de Granada, Marià Fortuny”
  13. 13. L’ŒUVRE PRESENTATION DE L’OEUVRE: Cet ouvre appartient à l’art moderne et est fait à l’huile sur toile. Elle a été dessinée par Marià Fortuny et reproduit une viste, pris probablement du Turó del Mauror, au cartier de l’Antequeruela et du Capo de los Mártires avec Sierra Nevada au fons. FICHE TECNIQUE : • Peinture • Modernité • Année : 1871 • 80 x 45 cm • Acquisition : 1922 • Num. de catalogue: • 010701-000 • Paysage • Situation dans le musée : salle 51
  14. 14. L’ARTISTE Biographie : Marià Fortuny est né à Reus en Catalogne le 5 juin 1838 dans une famille de condition très modeste. C'est à l'école primaire de sa ville natale qu'il apprend les rudiments de la peinture et du dessin. Orphelin à l'âge de 12 ans, il est élevé par son grand-père. Lorsque la guerre entre l'Espagne et le Maroc éclate en 1859 (Guerre d'Afrique), il est envoyé par le gouvernement espagnol en Afrique du Nord afin de peindre les évènements importants du conflit. Il est nommé Chroniqueur de l'expédition au cours de laquelle il est fait prisonnier. Les couleurs du Maroc (où il retourne en 1862) font naitre chez lui une véritable fascination pour la brillance des couleurs africaines. De retour à Madrid il épouse la fille de Federico de Madrazo, le directeur du musée royal de Madrid. De cette union naitront deux enfants : Maria Luisa et Mariano (1871-1949), futur peintre mondain et créateur de tissus (un musée à Venise lui est consacré). Après un nouveau séjour à Paris en 1870 et deux années passées à Grenade, il retourne à Rome où il meurt à l'âge de 36 ans, le 21 novembre 1874 du paludisme, contracté l'été précédent alors qu'il peignait en plein air à Naples et Portici.
  15. 15. LE CONTEXTE : Modernité : (siècle XIX) Scène du pouvoir bourgeois et de la lutte des classes, la ville convulsive du tournant du siècle est aussi le lieu par excellence de l’art moderne. Tous les effets de l’industrialisation, de la technification, des marchés du luxe et des nouveaux marchés de masses, de la consommation, de la mode et du spectacle, de l’exaltation de l’image et de la violence iconoclaste, de la construction et de la destruction, de la liberté et de la répression, ont lieu en elle. L’artiste moderne, dans sa double condition de dandy et de bohème, créera le pouvoir de parcourir toutes ses strates, depuis les salons de la bourgeoisie, qui est son client, jusqu’à la taverne, la maison de tolérance, le music-hall ou la rue, où il identifie sa liberté bohème avec celle des marginaux et des vagabonds. Dans la ville, les arts traditionnels s’intègrent avec les artisanats et avec les nouveaux médias – photographie, affiches, cinéma -, pour créer les styles caractéristiques de 1900. Le modernisme est l’équivalent barcelonais de mouvements tels que l’Art nouveau, la Sécession, le Jugendstil ou le Liberty, noms dans lesquels les concepts de nouveauté, de rupture et de jeunesse étaient présents. Comme dans ces cas-là, le modernisme englobera non seulement l’art sinon aussi tous les domaines de la culture, de la vie sociale et de la politique, et il sera déterminant dans la production symbolique du nationalisme catalan du tournant du siècle.
  16. 16. Easter Land, Ferrer Llevantí PRÉSENTATION DE L’ŒUVRE L’ŒUVRE FICHE TECHNIQUE
  17. 17. C ’est une peinture d’art moderne faite à l’huile sur toile représentante une montagne territoire du Levant. Elle a été faite par Nicolau Raurich à Barcelona, l’année 1921. L’œuvre se trouve maintenant au Musée National d’Art de la Catalogne. Situation dans le musée: salle 69 Peinture - Paysage 1921 116,5 x 183,5 cm Num. de catalogue 114799- 000
  18. 18. L’ARTISTE Il a quitté l'entreprise familiale, contre la volonté de son père, et devint un disciple dans une marche. Meifrén était son maître. En 1892, il a participé à une exposition à la Sala Parés et l'Exposition nationale à Madrid. En 1894, il a remporté le premier succès officiel avec la médaille d'or du quatrième centenaire de la découverte de Porto Rico, où il a acquis Tardor du musée. Il a poursuivi ses études à Rome (1895-1899) et est devenu un ami proche de Henry Serra. En 1897 a été attribué à Madrid marais Nemi (Museo de Arte Moderno de Madrid) et Cánovas acheté l'oeuvre: Ruïnes de Nimfa. Il a également reçu l'exposition à Barcelone en 1898 et a obtenu une mention à Paris (1899), ou il a fait un séjour temporaire. Il a remporté le premier prix à Madrid (1901) et la médaille d'or à Athènes (1903), où il a été nommé membre honoraire de la Société des artistes grecs. En 1907, à Barcelona, il a gagné la première médaille Solitude (Musée d'Art Moderne de Barcelona). En l'exposition d'art espagnol à Paris en 1919 il a été acheté par le Musée du Luxembourg à Paris Vision méditerranéenne. Il a participé avec succès à de nombreuses expositions internationales. Il a participé avec succès à de nombreuses expositions internationales. Habituellement exposé à Madrid (1922) et de Barcelone (1927). D'un réalisme austère et mélancolique à Rome est venu à Serra. En 1899, l'huile Côte Pineda a commencé l'impressionnisme sec et plutôt vigoureuse basée sur une exubérance caractéristique de remplissage et préparation insistante. Il a été à juste titre par rapport à Monticelli. Il pintà paysages surtout dans Gava (Barcelone), les Pyrénées, près de Sant Pol de Mar (Maresme), où il a passé de longues saisons, également cultivées souvent beaucoup moins encore la vie portrait. Certaines de ses peintures sont nocturnes. Admirateur de Delacroix, peut-il être considéré comme l'un des innovateurs originaux du modernisme catalan, malgré son amitié avec pompiers que Pradilla ou M.Benlliure, sa participation au Salon de Paris conservatrice (des Artistes Français) et son espacement des cercles artistiques de pointe, malgré son passage par les Quatre chats et la participation à la première exposition des arts et des artistes (1910) -. Il est mort après une période d'aliénation. Il est représentée dans le Musée national d'art de Catalogne. LE CONTEXTE Sentiment Le peintre veut prendre le spectateur à ses souvenirs d'enfance, quand il passait ses étés dans les terres orientales. Il veut le spectateur à sentir le
  19. 19. chaud et le sentiment de détente de l'été et le vent autour. On peut voir des nuages dans le ciel voler cuvette le vent du levant. Ce calme que le peintre rend te spectateur de se sentir, c’est quelque chose de grand , parce que quand on regarde cette image on a se sent plus détendue et confortable, sans soucis dans la tête. Le movement: l’impressionnisme L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l’association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Il se manifeste notamment de 1874 à 1886 par des expositions publiques à Paris, et il marque la rupture de l’art moderne avec la peinture académique. La peinture ébauchée du peintre en plein aire provient de la technique des notes académiques mais elle cessera rapidement d’être un passage intermédiaire vers l’oeuvre achevée pour devenir autonome. D’une autre côté, une des caractéristiques de la peinture en plein air est sa relation avec l’instant fugace, la lumière changeante, l’impression rétinienne. L’impressionnisme surgit de ces deux circonstances et se convertit, au travers de multiples interprétations, en style - de peinture aussi bien que de vie - qui caractérise l’artiste de la modernité, tant dans le sens transcendant de la liberté et de l’autonomie de l’art que dans la parodie et la caricature.
  20. 20. BAIX LLOBREGAT (Marià Pidelaserra) PRÉSENTATION DE L'OEUVRE: Cette est une peinture d'art moderne fait à l'huile sur carton comprimé, collée sur planche de bois avec cadre. La peinture représente le paysage du Baix Llobregat et elle à été dessiné par Marià Pidelaserra l'année 1914, est une acquisition de la collection Planidura et maintenant elle se trouve exposée au Musée National d'Art de la Catalogne. FICHE TECNIQUE: Mesure: 69 x 81 cm Adquisition de la colecction Planidura: 1932 Num. de catalogue: 004074-00 RELATION: Le Baix Llobregat(Gavà) à été un des lieux ou Marià Pidelaserra à dessiné.
  21. 21. PHOTOS:
  22. 22. El mateix de sempre! (Modest Urgell) PRÉSENTATION DE L’OEUVRE: “El mateix de sempre!” est une ouvre qui a été peint à l’huile sur toile par Modest Urgell (peintre et auteur teatral catalan du XVIIIème et XIXème siècle). Cette peinture-ci est la troisième acquisition dans la <<Troisième Exposition de Beaux-Arts et Industries d'Art>> à Barcelone le 1896. Dans l'ensemble, c’est un monde qui rappelle à le peintre allemand Caspar David Friedrich, nous montrant une humeur mélancolique. Modest Urgell, spécialiste de la peinture des crépuscles pourpres et des murs des cimetières, a revendiqué les allégations reçues par le nombre limité de ses
  23. 23. sujets en mettant le même titrage à certains de ses tableaux, "Le même de toujours." AUTEUR: Modest Urgell a étudié à l’école de la Llotja de Barcelone comme élève de Ramon Martí i Alsina. Il a passé un temps à Paris où il a rencontré Gustave Courbet et a inscrit sa peinture dans le réalisme. Dans les années 1860, ses toiles sont refusées pour être trop avancées pour les expositions organisées par la Llotja. Ses expositions à Madrid n'ont pas eu plus de succès. Pour éviter l'épidémie de fièvre jaune à Barcelone, il a quitté la ville en 1870 pour Olot, invité par Joaquim Vayreda. Les années suivantes il s’est rendu à Arenys de Mar, Gelida et Toulouse. Les commandes lui ont permis de vivre de son art. Il a obtenu ses premiers succès aux expositions nationales de Madrid de 1876, 1892 et 1895 où il a obtenu une médaille. Membre fondateur de la société
  24. 24. artistique et littéraire de Catalogne, il a devenu professeur de la Llotja à partir de 1902. Una muntanya. Montseny. Sol ponent-se.
  25. 25. PRÉSENTATION DE L’OEUVRE L’ARTISTE : Marià Pidelaserra i Brias est né en 1877 à Barcelone, où il développe son activité artistique, liée à divers courants esthétiques pendant sa vie. Il est un important auteur représentant de l’Impérialisme à la Catalogne. Il est né dans une famille de la baisse bourgeoisie appelée “menestralía”. Son père, qui était aussi peintre, avait une usine de teinture. Pendant l’adolescence, motivé par son père, Pidelaserra étudie peinture dans différentes écoles de Barcelone, où il connait beaucoup de gens liées avec l’art. Plus tard, Marià fait un voyage à Paris depuis 1899 jusqu’à 1901. Là-bas, il cultive le genre de l’autoportraits et il découvre le courant impressionniste. En 1901 il rentre à Barcelona avec une exposition de ses peintures basées sur les paysages parisiens de Paris, qui sont après très appréciés par les critiques de la Barcelone moderniste. C’est dans ce moment-là que Marià Pidelaserra devient un peintre important à la Catalogne. En recherche d’autres paysages, en 1903, Pidelaserra décide de rester pendant l’été au massif du Montseny, un lieu remarquable pour la beauté de sa nature paysagère. Au Montseny, il s’approche au pointillisme, mais il utilise encore grandes masses de couleurs complémentaires . Avec ces nouvelles oeuvres, ont étés faites deux expositions, mais elles n’ont pas étés très bien évaluées. À partir de ce moment-là, Pidelaserra abandone un peu la peinture et se centre surtout sur l’usine familier, mais il continue à pinter. La Premier Guerre Mondiale fait que sa fortune grandisse et comme cela il peut se consacrer à
  26. 26. nouveau seulement à la peinture. Après, il retourne à la peinture avec de nouvelles expositions avec lesquelles il triomphe surtout pour l’application de couleur dans les paysage et pour l’expressionnisme qu’on trouve dans ces nouvelles oeuvres. Les années plus importantes de son activité artistique sont 1933, 1934 et 1935, où il présente aussi peintures de nature morte qui s’approchent a la peinture fauve. Pendant les derniers années de sa vie, il se consacre au portrait et au paysage, surtout d’Aragón et de Menorca. Il mort le 7 Octobre 1946 d’une maladie de l’organisme. Comme les autres auteurs de l’époque, Pidelaserra mort sans reconnaissance, il mort en silence. LE CONTEXTE: Sentiment: Marià Pidelaserra nous montre avec son oeuvre les détails de son voyage et son stade au massif du Montseny. C’est un reflet de ses sensations pendant cette aventure et une preuve de l’augmentation du couleur dans ses oeuvres, même si on sait que ses nouvelles oeuvres et changements n’ont étés bien reçus par les gens de l’époque. Le movement: Impressionisme L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l’association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Il se manifeste notamment de 1874 à 1886 par des expositions publiques à Paris, et il marque la rupture de l’art moderne avec la peinture académique.
  27. 27. La peinture ébauchée du peintre en plein aire provient de la technique des notes académiques mais elle cessera rapidement d’être un passage intermédiaire vers l’oeuvre achevée pour devenir autonome. D’une autre côté, une des caractéristiques de la peinture en plein air est sa relation avec l’instant fugace, la lumière changeante, l’impression rétinienne. L’impressionnisme surgit de ces deux circonstances et se convertit, au travers de multiples interprétations, en style - de peinture aussi bien que de vie - qui caractérise l’artiste de la modernité, tant dans le sens transcendant de la liberté et de l’autonomie de l’art que dans la parodie et la caricature. Vora d’un riu, Modest Urgell
  28. 28. PRÉSENTATION DE L’ŒUVRE L’OUVRE: C’est une peinture d’art moderne fait à l’huile sur toile représentant un bateau sur l’étang de Banyoles. Elle a été fait par Modest Urgell i Inglada l’année 1870- 1890. C’est un héritage de Rossend Partagàs à 1945 et elle se trouve maintenant au Musée National d’Art de la Catalogne L’ARTISTE Modest Urgell i Inglada (Barcelone, 1839 - 1919) est un peintre catalan. Modest Urgell étudie à l'école de la Llotja de Barcelone comme élève de Ramon Martí i Alsina. Il passe un temps à Paris où il rencontre Gustave Courbet et inscrit sa peinture dans le réalisme. Dans les années 1860, ses toiles sont refusées pour être trop avancées pour les expositions organisées par la Llotja. Ses expositions à Madrid n'ont pas plus de succès. Pour éviter l'épidémie de fièvre jaune à Barcelone, il quitte la ville en 1870 pour Olot, invité par Joaquim Vayreda. Les années suivantes il se rend à Arenys de Mar, Gelida et Toulouse. Les commandes lui permettent de vivre de son art. Il obtient ses premiers succès aux expositions nationales de Madrid de 1876, 1892 et 1895 où il obtient une médaille. Membre fondateur de la société artistique et littéraire de Catalogne, il devient professeur de la Llotja à partir de 1902. LE CONTEXTE FICHE TECHNIQUE : Situation dans le musée : Salle I/12 Peinture Paysage 1897 24 X 43 cm Num. de catalogue : 041866-00
  29. 29. LE MOVEMENT L'appellation d'art moderne désigne une période de l'histoire de l'art qui est initiée par Édouard Manet et les peintres impressionnistes dans les années 1870 et s'achève au milieu des années 1950, notamment avec la naissance du pop art1 . L'art moderne se caractérise par une rupture avec les canons de la figuration de l'art classique La « modernité » est un mode de pensée, de vie et de création qui se veut résolument nouveau, fondé sur le changement et en réaction (comme c'est toujours le cas lors d'évolutions majeures) aux temps qui l'ont précédé. L'art moderne se caractérise aussi par la naissance de la critique d'art. En effet, au même moment, l'art devient sujet d'écriture : la critique est souvent un discours engagé sur l'œuvre. AUTRES PHOTOGRAPHIES DE LA SALLE

×