Protection sociale santé au Cambodge   Evolution actuelle du projet SKY                     Bistrot                  19 av...
SKY en 20112    •   70 000 assurés et 126 personnes employées; couverture des        charges 32%; fin de financement AFD d...
Enjeux actuels    • Enjeu: transférer et non pas fermer avant fin juin 2012 pour3      permettre une continuité dans la co...
Les défis de Sky sont ceux de la micro           assurance-santé aujourd’hui (1)4    Parce que volontaire et à vocation so...
Les défis de Sky sont ceux de la micro          assurance - santé aujourd’hui (2)5    •    Développer des techniques de pr...
Micro-assurance et protection sociale santé    Micro-assurance santé = une solution réaliste pour commencer à couvrir le  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. Le Roy

585 vues

Publié le

BistrO du Gret - Les forums du mois
19 avril 2012

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
585
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. Le Roy

  1. 1. Protection sociale santé au Cambodge Evolution actuelle du projet SKY Bistrot 19 avril 2012 Pascale Le Roy - GRET Project Funded by
  2. 2. SKY en 20112 • 70 000 assurés et 126 personnes employées; couverture des charges 32%; fin de financement AFD décembre 2011; • Une année charnière en terme d’institutionnalisation; • Une année de recherche de fonds en urgence avec deux bailleurs prêts à financer dont un bailleur du MOH; • Une année de blocage institutionnel imprévu: blocage du MOH vis-à-vis du modèle SKY et donc blocage des fonds identifiés; • Une année de blocage irrationnel: vers le transfert des activités de SKY à des opérateurs locaux et fin d’activités en juin 2012.
  3. 3. Enjeux actuels • Enjeu: transférer et non pas fermer avant fin juin 2012 pour3 permettre une continuité dans la couverture santé pour les assurés; risque de fermeture si appels d’offre non mis en place dans les temps malgré relance par le Gret et les partenaires; • Poursuivre les discussions avec Amret sur le montage d’un micro-assureur social; • Partager les acquis au sein du Social Health Protection Association sur les conditions de la pérennité financière des operateurs de CBHI au Cambodge dans le contexte actuel; • Partager les leçons apprises dans le cadre de la conférence internationale de micro assurance santé en Novembre 2012; • Partager les acquis et leçons en interne (sur SKY et HIP) et en tirer les conclusions en terme de mode d’intervention dans le secteur de la micro assurance et protection sociale santé.
  4. 4. Les défis de Sky sont ceux de la micro assurance-santé aujourd’hui (1)4 Parce que volontaire et à vocation sociale, la MA doit : • Proposer un paquet de services de santé attractif et notamment complet pour répondre aux besoins de la population cible (notamment les soins primaires); • Etre attractif tout en maintenant un niveau de cotisation accessible pour la population cible ayant des revenus modestes (or plus on couvre plus c’est cher); • Contractualiser une offre de soins financièrement accessible tout en restant attractif (or problème de réputation des prestataires de soins publics généralement moins chers); • Etre autonome financièrement tout en étant financièrement accessible (or la capacité contributive de la population cible est limitée)
  5. 5. Les défis de Sky sont ceux de la micro assurance - santé aujourd’hui (2)5 • Développer des techniques de promotion adaptées pour convaincre les populations afin d’avoir des taux d’adhésion suffisants pour espérer être pérenne financièrement (or une gestion de proximité et professionnelle coute cher); • Limiter les coûts de gestion pour rester accessible tout en contrôlant les risques propres à l’assurance volontaire (anti- sélection notamment) et en étant proches des assurés pour établir la confiance. L’ensemble de ces équilibres est difficile à trouver sans subvention du système compte tenu de sa vocation sociale santé et de la faiblesse des taux d’adhésion observés dans les systèmes de micro-assurance santé aujourd’hui.
  6. 6. Micro-assurance et protection sociale santé Micro-assurance santé = une solution réaliste pour commencer à couvrir le secteur informel dans le cadre d’une stratégie nationale de protection sociale6 avec comme conditions minimales: Une réelle volonté politique de l’Etat pour: • Améliorer la qualité des soins et proposer un paquet de services de qualité (attractif); • Limiter la part de la cotisation payée par le seul assuré pour maintenir son accessibilité (élargir la base de solidarité, créer des péréquations: riches pauvres, urbains, ruraux, formels, informels); • Encourager les adhésions localement et avancer progressivement vers l’obligatoire (levier politique local/ national). Un dialogue bailleurs de fonds, Etat, opérateurs pour : • mettre en place un calendrier de reprise du rôle des bailleurs pour le subventionnement de la cotisation afin de rester accessibles aux populations vulnérables en dehors des plus pauvres pris en charge par les mécanismes d’aide sociale (fonds d’équité). • Que, si subvention d’Etat accordée, celle-ci soit réelle et régulière. Un mode d’intervention des ONG à faire évoluer

×